Hiérophante

Source : Guide du Maître

Conditions

Pour devenir Hiérophante, il faut satisfaire aux conditions suivantes :
Compétences. degré de maîtrise de 15 en Connaissances (religion)
Dons. au moins un don de métamagie
Sorts. faculté de lancer des sorts divins de 7e niveau

Compétences

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Art de la magie (Int), Artisanat (Int), Concentration (Con), Connaissances (mystères) (Int), Connaissances (religion) (Int), Diplomatie (Cha), Premiers secours (Sag), Profession (Sag).
Points de compétence à chaque niveau : 2 + modificateur d’Int.

Dés de vie : d8

Table : Hiérophante
NiveauBonus de base à l’attaqueBonus de base de RéflexesBonus de base de VigueurBonus de base de VolontéSpécial
1+0+0+2+2Pouvoir spécial
2+1+0+3+3Pouvoir spécial
3+1+1+3+3Pouvoir spécial
4+2+1+4+4Pouvoir spécial
5+2+1+4+4Pouvoir spécial

Capacités de classe

Voici les particularités et aptitudes de la classe d’hiérophante :
Armes et armures. L’hiérophante ne reçoit aucune formation au maniement des armes ou au port des armures.
Sorts et niveau de lanceur de sorts. Un hiérophante n’augmente pas son quota de sorts quotidien. Néanmoins, à chaque nouveau niveau d’hiérophante, le personnage obtient un bonus de +1 à son niveau de lanceur de sorts pour une de ses classes précédentes pratiquant la magie divine et dont il maîtrise les sorts de 7e niveau (s’il possède plusieurs classes satisfaisant à cette condition, le bonus ne s’applique qu’à l’une d’entre elles, au choix du personnage).
Pouvoir spécial. L’hiérophante obtient l’un des pouvoirs suivant à chaque niveau, au choix du personnage.
Don de métamagie. S’il le désire, l’hiérophante peut choisir un don de métamagie au lieu d’un pouvoir spécial.
Don du divin (Sur). Ce pouvoir n’est accessible qu’aux hiérophantes ayant des niveaux de prêtre. Il permet au personnage de transférer à une créature volontaire une ou plusieurs utilisation de son pouvoir de renvoi des morts-vivants (ou d’intimidation des morts-vivants, selon le pouvoir dont dispose le prêtre). Le transfert peut durer entre 24 heures et une semaine (ce temps est choisi par l’hiérophante au moment du transfert). Pendant cette période, l’hiérophante perd les utilisations quotidiennes transférées vers la créature. Le niveau effectif de prêtre de la créature lors d’un renvoi des morts-vivants est égal à celui d’hiérophante, mais elle utilise son propre modificateur de Charisme.
Flétrissement d’infidèle (Sur). Un hiérophante peut utiliser les sorts d’énergie négative au maximum de leur efficacité contre les créatures ayant un alignement opposé au sien (voir la table ci-dessous). Lorsque le personnage lance un sort dont la description implique une manipulation ou une génération d’énergie négative (comme les sorts de blessure, leurs versions de groupe et le sort mise à mal) sur une créature de l’alignement opposé, le sort est affecté automatiquement par le don Quintessence des sorts (sans utiliser un emplacement de sort plus élevé ou un temps d’incantation plus long). Les morts-vivants affectés par ce pouvoir regagnent le maximum de points de vie.

Alignement d’hiérophanteAlignement opposé
Chaotique bonLoyal mauvais
Chaotique neutreLoyal neutre
Chaotique mauvaisLoyal bon
Neutre bonNeutre mauvais
NeutreLoyal bon ou chaotique bon ou loyal mauvais ou chaotique mauvais1
Neutre mauvaisNeutre bon
Loyal bonChaotique mauvais
Loyal neutreChaotique neutre
Loyal mauvaisChaotique bon

1 Un hiérophante neutre doit choisir l’un de ces alignements en tant qu’alignement opposé et ne peut le changer par la suite.
Maîtrise de l’énergie (Sur). Ce pouvoir n’est accessible qu’aux hiérophantes ayant des niveaux de prêtre. L’hiérophante canalise l’énergie positive ou négative avec une plus grande efficacité, ce qui augmente le pouvoir qu’il exerce sur les morts-vivants. Il bénéficie d’un bonus de +4 sur ses tests de renvoi des morts-vivants et sur ses jets d’efficacité de renvoi des morts-vivants. Ce pouvoir spécial n’affecte que les morts-vivants, même si l’hiérophante peut renvoyer d’autres créatures, par exemple grâce à un pouvoir accordé de domaine.
Portée divine (Sur). L’hiérophante est capable d’utiliser ses sorts ayant une portée de contact sur des cibles distantes de 9 mètres ou moins. Si le sort nécessite une attaque de contact au corps à corps, il doit réussir une attaque de contact à distance. Le pouvoir de portée divine peut être choisi une deuxième fois, ce qui augmente sa portée à 18 mètres.
Pouvoir magique. Lorsque l’hiérophante choisit ce pouvoir, il peut sacrifier l’un de ses emplacements de sort divin pour préparer de façon définitive l’un de ses sorts en tant que pouvoir magique utilisable deux fois par jour. Lorsqu’il lance ce sort, l’hiérophante n’a nul besoin de composantes, autre qu’un éventuel sacrifice en PX. Néanmoins, si le sort s’accompagne d’une composante matérielle coûteuse, il doit sacrifier un nombre de PX égal à dix fois le prix en po de cette composante à chaque utilisation du pouvoir magique.
Ce pouvoir coûte un emplacement de sort d’un niveau correspondant à celui du sort transformé en pouvoir magique. L’hiérophante peut choisir de transformer un sort métamagique en pouvoir magique, mais il doit sacrifier un emplacement du niveau de sort modifié. Il peut aussi choisir de sacrifier un emplacement de sort de niveau plus élevé que nécessaire afin de disposer de plus d’utilisations quotidiennes du pouvoir magique. Sacrifier un emplacement de sort supérieur de 3 niveaux donne droit à quatre utilisations par jour, et un emplacement de sort supérieur de 6 niveaux permet six utilisations par jour.
Si l’hiérophante prend plusieurs fois ce pouvoir spécial, il peut choisir le même sort (ce qui augmente le nombre d’utilisation quotidienne) ou un autre sort.
Puissance de la nature (Sur). Ce pouvoir n’est accessible qu’aux hiérophantes ayant des niveaux de druide. Il permet au personnage de transférer à une créature volontaire une ou plusieurs de ses aptitudes de classe de druide. Le transfert peut durer entre 24 heures et une semaine (ce temps est choisi par l’hiérophante au moment du transfert). Pendant cette période, l’hiérophante perd les aptitudes transférées vers la créature. Il peut transférer n’importe quel pouvoir de druide, à l’exception de la capacité à lancer des sorts et à avoir un compagnon animal.
Le pouvoir de druide de forme animale peut être transféré partiellement ou complètement. Par exemple, l’hiérophante peut transférer une utilisation quotidienne du pouvoir et conserver les autres pour lui-même. Si le personnage peut prendre l’apparence d’un animal de taille TG ou TP, le bénéficiaire du transfert le peut également.
À l’instar du sort transfert de sorts, l’hiérophante doit répondre des actes de tout bénéficiaire de ce pouvoir devant son dieu.
Puissance magique. Ce pouvoir augmente le niveau de lanceur de sorts effectif d’hiérophante de +1, mais uniquement pour ce qui est de déterminer les valeurs variables d’un sort (comme la portée et les dégâts infligés) et les tests de niveau de lanceur de sorts. Ce pouvoir peut être choisi plusieurs fois, et ses effets sont cumulatifs.
Soin de la foi (Sur). Un hiérophante peut utiliser ses sorts de guérison à leur puissance maximale sur les créatures du même alignement que lui (ce qui le comprend lui-même). Lorsque le personnage lance un sort de registre guérison sur une créature de son alignement, le sort est affecté automatiquement par le don Quintessence des sorts (sans utiliser un emplacement de sort plus élevé ou un temps d’incantation plus long).



Retour à la liste des classes
Retour à la liste des classes de prestige

Valid XHTML 1.0 Strict