Urogalan

Terre, mort, protection des morts

Symbole : silhouette d une tête de chien

Demi-dieu, LN

Urogalan protège l'âme des morts halfelins. C'est également le conseiller et le juge divin de Yondalla. Les sages prétendent que la Matriarche Nourricière accorde davantage de valeur à son verbe qu'à celui de quiconque. Urogalan limite l'intérêt qu'il porte au monde matériel à ce qui se trouve sous la surface de la terre, un environnement inconnu de la plupart des halfelins. Ainsi, Urogalan reste détaché de son peuple. Il arbore une morosité et un air songeur singuliers pour un dieu halfelin. Malgré tout, les halfelins apprécient le rôle qu'il joue et savent que Celui Qui Doit Être veillera sur leur âme quand il sera pour eux temps de se rendre dans les Champs verts.
Les prêtres d'Urogalan se chargent de l'inhumation des défunts et veillent sur les tombes halfelines. En plus de ces sinistres devoirs, ils conservent les archives, parmi lesquelles les généalogies et les exploits des morts. On fait appel à eux pour bénir les nouvelles constructions et fosses. D'ailleurs, la tradition veut qu'un prêtre d'Urogalan dise une prière avant qu'on ne prenne un premier repas dans un nouveau bâtiment. Les prêtres d'Urogalan, connus sous le nom des gardiens lugubres, prient pour obtenir leurs sorts au matin. Ils célèbrent les nuits de pleine lune en qualité de « levers de la terre ». En ces occasions, les disciples du Seigneur de la Terre se rassemblent aux côtés des parents de halfelins ayant péri durant le mois passé pour une cérémonie spéciale tenue dans un bassin terrestre naturel. Les participants font des offrandes au dieu, psalmodiant doucement des chants et élégies funèbres au rythme des pieds nus tournant lentement autour d'une pierre centrale. Les prêtres d'Urogalan partagent tellement de rituels et croyances avec le dieu nain Dumathoïn qu'ils sont généralement accueillis comme des frères dans les temples du Gardien des Secrets sous la Montagne. Les gardiens lugubres se multiclassent rarement. Ils renvoient plutôt qu'ils n'intimident les morts-vivants.
Urogalan trouve peu de réconfort en la compagnie des membres de son panthéon. Ainsi, bien qu'il entretienne des relations cordiales, il n'en reste pas moins distant d'un point de vue sentimental. Bien que sa mine sombre et détachée soit aussi déroutante pour les autres dieux halfelins que leur frivolité et leur joie le sont à ses yeux, la situation convient à chacun. Il apprécie la compagnie d'autres seigneurs de la terre comme Grumbar, Callarduran Doucemains, Dumathoïn et Flandal Peaudacier, mais il se sent vraiment à l'aise quand il se rend au pic de Cristal et discute de la nature de la mort avec des divinités comme Jergal et Kelemvor. Cependant, le temps qu'il passe à veiller sur les morts ne lui laisse guère le loisir de profiter longtemps de la compagnie de tels individus, ce qui explique que ses visites soient rares. Urogalan ne consacre pas une seconde aux divinités dont les attributions incluent la nécromancie et les morts-vivants, et il les considère comme des ennemis jurés.

Dogme

La terre est pourvoyeuse de tout vie. Elle offre abri, nourriture et richesse à ceux qui restent en contact avec elle. Le sol sacré est vénéré comme le suaire de Ceux Qui Ont Été et le berceau de Ceux Qui Seront. La contemplation de la mort de Celui Qui Doit Être révèle que la mort est une fin naturelle, honorant ainsi la vie qui fut.


Plan de résidence : Arpents Verts
Domaines : Halfelins, Loi, Protection, Repos éternel, Terre
Armes de prédilection : fléau d'arme



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict