Thard Harr

nains sauvages, survie en jungle, chasse

Symbole : deux gantelets croisés faits d écaillés métal- liques bleu argent

Dieu mineur, CB

Quand on croise le chemin de Thard Harr, créature tatouée, bedonnante, obscure et sauvage qui porte un casque en cuivre ouvragé évoquant un crâne de crocodile, on a du mal à imaginer qu,il s'agit en réalité d'un membre du Morndinsamman. Bien qu'il reste à l'écart des siens, à la fois sentimentalement et géographiquement, le sang de Moradin n'en coule pas moins dans les veines de Thard Harr. Dieu tutélaire des nains sauvages des jungles de Faerûn (et de Chult en particulier), Thard Harr protège les siens des monstres sauvages en maraude, des dinosaures affamés et des intrusions de barbares.

Histoire et relation

Hormis les rares visites de Sharindlar et de Dumathoïn, Thard Harr n'entretient presque pas de relations avec les enfants de Moradin. En ces rares occasions où le panthéon se rassemble, Thard Harr reste davantage en marge qu'il se fait des amis, notamment parce qu'il refuse de parler, communiquant via une série de cris d'animaux singuliers et de gestes. Il préfère de loin la compagnie des autres dieux de la nature comme Ubtao, Nobanion et Uthgar. Thard est l'ennemi juré de Shar, qui agit en Chult sous le nom d'Eshowdow (une divinité de l'ombre qu'elle a absorbée), de Sseth, dieu des yuan-ti et d'une dizaine d'autres dieux de la jungle et de démons dont les habitants civilisés de Faerûn croisent rarement la route. A l'inverse, il s'est allié avec Jazirian, un parangon céleste des couatls et quelques autres seigneurs célestes de créatures bonnes des jungles.

Culte et clergé

Les prêtres et les druides de Thard, appelés les vuddor (« ceux delà jungle ») sont grandement vénérés dans leur patrie protégée. Le culte de Thard est à ce point enraciné dans la société des nains sauvages que ces derniers songent rarement à se tourner vers d'autres religions. Bien que certains nains d'or du sud (plus particulier ment ceux qui vivent près des ruines du Haut Shanatar) se souviennent encore des récits de leurs ancêtres parlant de Thard tel un dieu nain de la nature oublié, la plupart des nains sauvages n'ont jamais entendu parler du reste du Morndinsamman, sachant que Thard ne fait rien pour leur en parler. Les vuddor mènent la chasse, servent de généraux pour les semblants d'armées de nains sauvages et sont les porte-parole de la société en général. Thard ne parraine aucun temple officiel, mais demande à ses disciples de considérer les endroits touchés par les grâces de la nature (terrasses volcaniques, jardins naturels et cascades) comme ses lieux de culte.
Les vuddor prient pour obtenir leurs sorts au matin. Durant les nuits de nouvelle lune, les grands prêtres de Thard Harr d'une région donnée rassemblent officiellement de nombreux groupes de chasse, dont les chants, percussions et hurlements suffisent à effrayer les intrus les plus audacieux. Lors de tels rassemblements, les nains offrent le sang de dinosaures ou d'intrus capturés (certaines des tribus les plus reculées sacrifient parfois de malheureux humains, et même si Thard désapprouve de telles pratiques, il n'a jamais voulu en dissuader les siens). Ces sacrifices sont généralement consommés par les participants dans le but de se rapprocher de leur bienfaiteur. Les vuddor se multiclassent parfois en rôdeurs.
Vêtements sacerdotaux. Les prêtres de Thard portent les gantelets croisés du dieu signent comme un tatouage, généralement sur ??une épaule ou sur le cuir chevelu, envahi par les cheveux. Les prêtres de Thard jamais ne coupe jamais leur barbe (même les femmes), mais les tresse comme des cordes qu'ils attachent autour de leur taille ou les épaules. Si un ennemi ou une bête coupes la barbe d'un prêtre, il n'y a pas de pénalité, mais si elle est faite par le prêtre lui-même, c'est un signe qu'il ou elle se détourne du service de Thard et ne peut plus attendre l'aide du dieu. Le crâne d'un grand animal de la jungle, comme un rhinocéros, un grand félin, ou un crocodile géant est porté comme un heaume. À des fins cérémonielles, les peaux de monstres de la jungle sont portés comme des robes.
Vêtements de tous les jours. Comme les autres nains sauvages, les prêtres de Thard portent rarement des vêtements, si ce n'est leur heaume. Lorsqu'ils partent à la guerre, ils se confectionnent généralement une armure de boue séchée mêlée à leurs lons cheveux.

Dogme

À l'instar du tigre de la jungle, soyez fort et prenez garde aux animaux, qu'ils marchent sur deux ou quatre pattes. Vivez en harmonie avec la nature et gagnez la protection du Seigneur des Profondeurs de la Jungle. Cherchez à comprendre ce qui vous échappe, mais faites attention à ne pas ramener des présents inconnus dans votre repaire. Honorez les us du peuple, mais ne croyez pas que la voie de Thard soit la seule. Par contre, c'est la meilleure pour ses enfants.


Plan de résidence : Foyer des Nains
Domaines : Chaos, Faune, Flore, Nains
Armes de prédilection : gantelet à pointes

Dons lié à Thard Harr : Initié de Thard Harr



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict