Sharess

hédonisme, bonheur des sens, lieux de fêtes, chats

Symbole : lèvres de femme

Demi-déesse, CB

Sharess est une femme rayonnante de beauté, presque aussi magnifique que Sunie. Selon les légendes, sa voix est un ronronnement offrant à ceux qui l'entendent le sentiment qu'elle est effleurée par de la fourrure ou du velours des plus doux quand elle prend la parole. C'est une divinité volage et frivole, qui ne permet à personne de saisir sa véritable nature. Elle affiche l'indépendance et l'hédonisme des félins et passe son temps à se faire belle. On la dépeint souvent (en particulier en Mulhorandc, où elle est connue sous le nom de Bastet) comme une femme voluptueuse à tête de chat. Elle aime jouer avec de beaux mortels et ne peut s'empêcher de flirter avec tous ceux dont elle croise la route. Cependant, quand son ardeur s'éteint et que sa passion est assouvie, Sharcss se laisse facilement distraire et passe rapidement à de nouveaux plaisirs. Elle déteste tout particulièrement les serpents.

Histoire et relation

Lorsque les divinités mulhorandi émigré à Faerûn, Bastet les accompagnait. À ce moment, elle a été surtout connu comme le lieutenant de Anhur dans la lutte éternelle contre Seth et comme la patronne des chats, vénéré pour leur capacité à garder les rats du grain précieux du peuple mulhorandi et leur vigilance éternelle contre les serpents et les scorpions de Seth. Lors de la création des empires de Mulhorande et Unther, de nombreux cultes de bêtes ont gagné en popularité pour un temps. Pendant cette période, les peuples de ces empires ont commencé à vénérer Felidae, une déesse de félins, des plaisirs sensuels et des nomades vénérée par les barbares du Nord et de l'Ouest. Bastet, bien plus puissante, n'eut besoin que de très peu de temps piur absorber cete déesse ainsi que ses attributs. Cette absorption d'une divinité étrangère combineée avec son côté félin donna à Bastet une envie forte de quitter la Mulhorande et de voyager dans les terres barabres. Lorsque Ao permis à Mask d'élargir sa sphère d'influence géographique pour inclure les voleurs des anciens empires (car ils n'avaient pas d'autre divinité indigène avec cette fonction), le panthéon faerûnien a du accepter une puissance Mulhorandi dans leur zone d'influence géographique en échange.
Bastet se mit alors à explorer Faerûn, créant de nombreux cultes félins sur son passage. Mais ceux-ci n'ont été éphémères, Bastet allant sans cesse chercher d'autres plaisirs ailleurs, et le seul reste de ces anciens cultes est l'amour des chats dans le Cormyr. Bastet maintint un lien malgré son absence avec la Mulhorande, continuant à répondre aux prières de ses fidèles, ce qui fait que son culte ne disparu jamais de son lieu d'origine.
Quelques temps plus tard, Bastet absorba la demi-déesse Zandilar la Danseuse, alors que celle-ci fut trahi par Vhaeraun. Zandilar était une divinité elfique des Bois de Yuir, une déesse de l'amour passionnel et physique, par opposition de Hanali Celanil, déesse d'un amour plus romantique. Suite à cette absorption, Bastet devint plus axé sur les plaisirs, et fut connu sous le nom de Bastet, la Dame Dansante.
Quelques temps après la chute de Myth Dranor, Bastet tomba sosu l'influence de Shar et commença à explorer les côtés plus sombres du plaisir. Petit à petit, Bastet fut alors considéré comme étant un avatar de Shar, connu sous le nom de Sharess la Succube, la Dame du Fruit Défendu. La passion que donnait Sharess à ses fidèles ne faisaient que les plonger dans le désespoir par la suite grâce aux prêtres de Shar. Sharesse ne fut néanmoins pas absorbée par Shar.
Lors du temps des Toubles, Sharess fut la concubine favorite du pasha de Calimport et créa un culte fort dans le Calmishan. Alors que Shar s'apprêta à tuer Sharess et à absorber ses attributs, Mais Shar fut arrêter par Sunie, qui aspergea Shaess de l'eau sacré d'Oréternel, brisant le lien avec Shar et lui permettant de se rebeller contre son ancienne Maîtresse.
Sharess s’accroche désormais fortement à son indépendance renouvelé. Bien que Sunie soit sa patronne, elle agit comme elle le souhaite, de manière volage, sans cesse à la recherche de nouveaux plaisirs. Ne désirant plus retourner dans le côté sombre du plaisir, Sharess combat Shar et Loviatar, retrouvant une partie de son côté martial de Bastet au passage. Sharess et Nobanion s'entendent bien en raison de leurs natures félines communes, et Sharess aime taquiner le Roi Lion afin de voir comment sa noble nature va répondre. Sahress est aussi allié avec Lliira et Milil, bien que les festivités organisés par ces deux dieux soient plus sages que celles de Sharess. Elle a gardé une alliance avec Anhur et une haine farouche contre Seth.

Culte et clergé

L'Eglise de Sharess n'est franchement pas organisée, mais ses membres œuvrent et jouent souvent ensemble. Les prêtresses gèrent habituellement des maisons de joie dans de grandes villes ou servent directement des souverains décadents. Ces maisons de joie en appellent à tous les sens et proposent de fantastiques banquets, des bains et massages paradisiaques et nombre d'autres plaisirs. Les maisons de joie les plus riches emploient généralement un ou deux sharessiens de niveau moyen. Cela dit, certains sharessiens parcourent le monde avec la bénédiction de leur déesse, à la recherche de nouvelles sensations à ajouter à leur répertoire.
Les prêtres de Sharess prient pour obtenir leurs sorts au crépuscule, lorsque l'attrait de la nuit pointe le bout de son nez. L'Église célèbre plus de festivals que n'importe quel autre culte de Faerûn. Ceux-ci sont qualifiés d'Éternelles réjouissances de la vie. Le lever du jour, le coucher du soleil, le passage des saisons, l'apparition de la pleine lune et autres événements constituent de bonnes raisons pour organiser de grandes fêtes auxquelles la population est toujours la bienvenue. Chaque festival est affublé d'un nom précis et de nouveaux font leur apparition au fur et à mesure que d'anciens disparaissent. Sans aucune commune mesure cependant, la veille de la Longue nuit est un moment de réjouissances exceptionnelles parmi les fidèles et l'occasion de se livrer aux plaisirs les plus extrêmes. Nombre de prêtres se multi-classent en bardes.
Vêtements sacerdotaux. Les tenues des prêtres de Sharess varient énormément. Néanmoins, ils ont toujours les cheveux longs et le visage n'est jamais couvert. Quelque soit la tenue, celle-ci met le corps du prêtre à son avantage. Le symbole sacré de Sharess est souvent fait en pierres précieux ou semi-précieuses et porté comme bracelet au poignet ou à la cheville.
Les suivants mulhorandi de Bastet portent, homme comme femme, une jupe fendu en lin blanc et de lourds colliers en bronze ornés du symbole de Bastet, une tête de chat portant deux boucles d'oreilles dorés
Vêtements de tous les jours. Une vie de plaisir nécessitant de survivre, les adeptes de Sharess préfèrent les tenues leur permettant d'éviter le danger. Néanmoins, ils préfèrent utilisés des objets magiques pour se faire, évitant le port d'armure cachant trop leur corps.

Dogme

La vie doit être pleinement vécue, dans la décadente réalisation sensuelle de soi et d'autrui. Ce qui est bon est agréable'et ce qui est agréable est bon. Nul ne doit jamais renoncer à la quête du plaisir et la vie doit être vécue comme une fête sans fin. Répandez la générosité et offrez la joie à tous ceux qui sont dans la peine. Des expériences sans fin attendent ceux qui ont un penchant pour l'exploration, aussi devez-vous avancer vers l'inconnu tout en savourant ce que vous connaissez déjà.


Plan de résidence : Eau Brillante
Domaines : Bien, Chaos, Charme, Duperie, Plaisir, Voyage
Armes de prédilection : bracelet à griffes
Autres noms : Bastet (dans la Mulhorande).

Classes de prestige lié à Sharess : Célébrante de Sharess



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict