Rillifane Rallathil

La nature, les elfes sauvages, les druides

Symbole :

Dieu intermédiaire, CB

Rillifane Rallathil a toujours été calme, réfléchi et stable C'est certainement le dieu le moins frivole de la Seldarine, le moins susceptible d'agir sur un coup de tête. Souvent, il adopte un air grave et semble perdu dans ses pensées. Le Seigneur des Arbres est le protecteur des bois et le gardien de l'harmonie de la nature. Ses prêtres le comparent généralement à un grand chêne s'élevanfau cœur d'Arvandor, si grand que ses racines se mêlent à celles de toutes les plantes du monde. Le grand arbre attire à lui le flux et le reflux des saisons et s'épanouit au sein des forêts des elfes verts. Dans le même temps, il protège et soutient leurs contrées contre les épidémies, les prédateurs et les agressions de toutes sortes. Rillifane Rallathil est le dieu tutélaire des elfes des bois et, dans une moindre mesure, dés elfes sauvages.

Histoire et relation

Rillifane est un très vieux dieu, plus vieux encore que Labelas Enoreth si l'on en croit les rumeurs, car l'arbre vénérable est éternel et ne connaît pas la mort. Il est en bons termes avec l'ensemble de la Seldarine, ainsi qu'avec les dieux sylvestres et féeriques, particulièrement Emmantiensien, le Roi Sylvanien. Tout comme Ubtao et Uthgar, avec qui il entretient une amitié cordiale, il est servi par des grands Esprits, comme l'Ours Primitif ou le Grand Corbeau. Seuls les elfes sylvestres et sauvages vénèrent ces Grands Esprits, masi toujours en tant que représentant de Rillifane.
Lorsque le panthéon du Bois de Yuir fut absorbé, Rillifane absorba entièrement Magnar l'Ours, un ideu aujourd'hui totalement oublié, et Relkath Aux Milles Branches. L'absorbtion de ce dernier se fit lentement et revigora l'aspect calme et sauvage à la fois de Rillifane, un aspect qui commençait à dépérir avec la civilisation grandissante chez les elfes.
Parmi ses ennemis, on trouve Malar, Talos et les dieux drows maléfiques.

Culte et clergé

L'Église du Seigneur des Arbres reste généralement immobile et silencieuse, ne sortant de sa retraite que pour aider les elfes et autres créatures sylvestres. La hiérarchie du clergé est divisée en régions et en branches, chaque prêtre jouant un rôle bien précis. Les druides composant l'essentiel de. l'Église de Rillifane veillent sur les forêts et ceux qui y vivent, s'opposant farouchement à toute pratique de déforestation. De nombreux prêtres agissent en qualité d'ambassadeurs de la foi, œuvrant en dehors des communautés d'elfes des bois pour apprendre aux autres races (y compris les autres espèces d'elfes) à mieux vivre en harmonie avec la nature. Cependant, en temps de guerre, les chefs de toutes les régions unissent les branches delà foi et les guerriers elfes des bois. Les prêtres de Rillifane sont les ennemis mortels de ceux qui chassent par plaisir ou blessent les arbres, que ce soit par malice ou inutilement. Ils vouent une haine sans borne aux prêtres de Malar, car les disciples du Seigneur des Bêtes traquent souvent les elfes et leur éthos est anathème aux yeux de ceux qui servent le Seigneur des Arbres. Le clergé de Rillifane est chargé de dénicher et d'anéantir les plantes douées de conscience dont la nature a été corrompue par des forces externes.
Les prêtres et les druides de Rillifane prient pour obtenir leurs sorts à l'aube, lorsque les premiers rayons du soleil nourricier apparaissent à l'horizon; Les fidèles se réunissent deux fois par an, durant les équinoxes. Ils se livrent alors à des danses féeriques dans de grandes clairières de chênes, au plus profond de vastes forêts. Le Bourgeonnement est une fête des plus joyeuses qui rend hommage à la vie. Après une longue période de jeûne, on y danse et chante. On entreprend également en ce jour la traque rituelle d'un noble et vénérable cerf, dont la venaison sert à rompre le jeûne des fidèles du Seigneur des Arbres. Ce rituel rend hommage à la générosité de Rillifane et rappelle à ses disciples le cycle naturel de la vie qui se déroule sous les rameaux de la divinité. La Transformation marque l'arrivée de l'automne et les vibrantes nuances de couleurs qui chamarrent alors la canopée du Seigneur des Arbres. Les elfes des bois et les elfes issus d'autres espèces qui aspirent à une sorte de renaissance spirituelle ou à quelque changement dans leur vie se réunissent pour célébrer le vœu éternel de Rillifane, selon lequel les arbres fleuriront de nouveau et la vie se poursuivra.
Vêtements sacerdotaux. L'armure d'écorce est la tenue des prêtres de Rillifane lors des cérémonies. Elle est décorée avec de la teinture verte, les teintures les plus sombres étant réservés aux hauts-prêtres.
Vêtements de tous les jours. Lorsqu'ils partent à l'aventure, les prêtres de Rillifane préfèrent les armures et armes en bois et en cuir. L'ébènite est souvent utilisé.

Dogme

Le Grand Chêne tire son énergie de toutes les créatures vivantes du monde. Il les nourrit et les protège des menaces extérieures. Vivez en harmonie avec la nature et faites en sorte que chaque être vivant puisse y jouer son rôle. À l'instar des innombrables branches du Seigneur des Arbres, ses fidèles constituent ses agents mortels au sein de la nature. Protégez les . grandes forets de ceux qui dévastent leurs richesses et ne laissent que destruction dans leur sillage. Opposez-vous à l'anéantissement rapide ou lent de la bonté de Rillifane. Tel le grand chêne, tenez tête à ceux qui désirent assouvir leurs désirs immédiats.


Plan de résidence : Arvandor
Domaines : Bien, Chaos, Elfe, Fées, Flore, Protection
Armes de prédilection : Bâton



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict