Les Rédemptfer


Rédemptfer

Parfois, une âme reconnaît la profondeur du mal qu’il a commit lors de son vivant et aspire réellement à la repentance. La plupart de ces âmes infortunées deviennent des spectres, qui hantent Dis dans le tourment de l’accomplissement de leur future destinée. D’autres seront admis dans les plans célestes s’étant repentis juste à temps. Les rédempfers eux sont juste au milieu : ils se repentent juste au tout dernier moment avant leur condamnation aux enfers, mais trop tard pour être sauvés. Les Seigneurs du Bien et de la Justice, suspicieux du fait que cette âme ne se repent rien que par l’effroi des tourments qui les attendent, peuvent décider de réincarner l’âme sous une nouvelle forme, afin de leur donner une dernière chance de salut. En échange la créature nouvellement née, appelée rédempfer, va être doté de pouvoirs puissants afin de pouvoir détourner les serviteurs des Enfers et peut-être – d’une manière ou d’une autre – prouver aux Dieux du Bien leur valeur, obtenant leurs clémence. Les Seigneurs de l’enfer n’oublient pas ceux qui ont réussit à s’échapper de leur griffes. Le chemin d’un rédempfer est parsemé de difficultés avant d’atteindre son salut, mais il se bat au nom de la justice avec une ferveur inégalée.
La plupart des rédempfers sont en fin de comptes condamnés, malgré leurs efforts et seuls les plus héroïques, ceux qui accomplissent les actes les plus épiques pourront espérer délivrance de leurs liens aux enfers. Donc un rédempfer va s’embarquer sur une quête apparemment condamnée à l’avance. Un rédempfer doit prouver sa valeur aux Dieux du Bien mais les articles édités dans les lois du Pacte Originel vont assurer que seuls les plus exceptionnels des rédempfers monteront aux Plans célestes. La plupart se dirigeront droit en enfer, où les diables extrairont le prix de leurs actions. Un rédempfer doit vraiment atteindre le statut d’héros épique et réaliser des actes légendaires comme par exemple sauver à la force de son seul bras une cité entière d’envahisseurs, ou même détruire un archiduc, un seigneur de l’enfer – afin de mériter d’être sauvé. La plupart meurent bien avant d’avoir eu l’occasion de le faire.
Le Rituel de Régénération est la transformation d’un être en une créature connue sous le nom de rédempfer. Les puissances du Bien et du Mal – en conflit pour une âme de rédempfer – le déchirent et le déforment en une forme nouvelle.
Son apparence physique est celle d’un humain avec une peau lisse sombre et rouge, parfois avec des écailles vertes. Un rédempfer possède normalement des cornes, quoique leurs formes exactes varient. Il pourrait avoir une seule corne au centre du front ou une paire de cornes courtes similaires à celle d’un bélier. Ses yeux brillent d’une sinistre lueur rougeoyante. Ces caractéristiques physiques sont une réminiscence de leur Maître diabolique, une sorte de cadeau d’adieu, qui rappelle sans cesse leurs pêchés lors de leur vie précédente.
Quoique l’aspect physique d’un rédempfer soit un rappel à l’enfer, son esprit et son âme sont purgés et assainis par les puissances du Bien. Les souvenirs de son passés sont assombris et vagues, et la vue d’un ancien allié ou un ennemi du passé initie un vague malaise ou une douleur infuse, mais les détails exacts et les souvenirs ne sont rien de plus que des flashs ne durant qu’une infime seconde. Libérés du poids de la culpabilité et des influences de leurs tentateurs, les rédempfers sont libre de bâtir son propre destin.
Lors de leurs transformations, les rédempfer gardent leur noms propres, mais les noms changent, noms qui rappelleront de leur nature : Grainenfer, Lienmaudit, Martyr, Ameperdue…

Le temps presse pour un rédempfer. Selon toutes probabilités, il n’y a aucune récompense à la fin de sa vie – pas de bénédiction, pas d’accueil céleste – mais plutôt un retour en enfer avec toutes les souffrances que cela entend. C’est pour cela qu’un rédempfer va tendre vers des grands actes héroïques. Il lutte contre toutes les formes du mal afin de prouver sa valeur et sa vertu dans l’infime espoir qu’il peut réchapper sa condamnation. Les rédempfer apprécient les aventuriers d’alignement bon. Il les considère comme étant des créatures qui partagent ses valeurs et ses croyances. Au contraire, il méprises les chercheurs de trésors et les voleurs, à l’encontre desquels il peut être hostile lors des négociations possibles avec de tels mercenaires.
Les rédempfers sont les néfastes, les maudits et les exclus. Ce sont des solitaires, des déchus de la société qu’ils ont toujours connus. Malgré leurs nobles intentions, beaucoup les voient comme étant des abominations. Donc la plupart des sociétés rejettent les rédemptfers.
Les rédempfers sont presque toujours Loyal Bon. Quelques uns pourraient être Chaotique Bon ou Neutre Bon. Les rédempfers sont totalement dédié à l’éradication du mal.
Les rédempfers n’ont pas propriétaires terriens. Ainsi beaucoup choisissent une vie d’errance, se remplissant des beautés du monde réel avant de faire face à leur destin. Un rédempfer sont en conflit permanent avec ce qu’ils ont été dans leur passé et le plus souvent ils cherchent de terres où des baatezu ont leur influences dans l’espoir de déjouer leurs plans.
N’ayant pas de société propre, les rédempfer se rassemblent éventuellement en camps Beaucoup prennent la direction de croisades afin d’éradiquer les serviteurs diaboliques Les camps des rédempfer sont toujours ordonné et propres miroir de la discipline imposée par les dirigeant de ces groupes
Les rédempfers sont des individus profondément dévoués. Dû à leur choix, ils ont acquis les pouvoirs pour détruire leurs ennemis les plus terribles, et ont gagné une chance de rejoindre les plans célestes. Beaucoup se tournent vers la Triade, notamment Tyr, puisant leur force dans la Justice et les paladins et bien sûr Ilmater le dieu du sacrifice et des martyrs. Certains sont attirés par Hoar et les rédemptfers ayant été halfelin ont parfois suffisemment de souvenirs pour se tourner vers Arvoreen.
Tant que les rédempfer réussissent à cacher leur vraie nature, ils n’ont que peu de problèmes d’interagir avec les autres races. Il est évident que leur apparence corporelle pourrait poser un frein, mais la plupart des rédempfer sont de nature cordiale. Un rédempfer peut trouver le Bien dans chaque créature qu’ils rencontrent, ne jugeant pas sur leurs apparences mais plutôt sur leurs mérites. Ils trouveront l’amitié dans des endroit inattendus souvent avec des membres et des races honnies, comme les demi-orques. La plupart des individus resteront bon malgré le préjudice et la bigoterie qu’ils doivent subir. Les drow réformés, les tieffeling ou les rares bons gnoll, gobelins sont d’habitude d’excellents compagnons au rédempfers.

Caractéristiques raciales des Rédemptfer

Régions conseillées

Aucune

Notes

Cette race n'est pas jouable sur Gemmaline en tant que premier personnage
Cette race n'est pas issue de l'univers des Royaumes Oubliés, mais a été adaptée pour cet univers.

Sources

Fiendish Codex II :  Tyrants of Nine Hells


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict