Les Ménade


Ménade

Les ménades ont la réputation d'exprimer leurs émotions avec ardeur, mais ceux qui les ont rencontrés gardent plutôt le souvenir d'êtres extrêmement réservés. En réalité, la rumeur et la constatation sont toutes deux vraies : les ménades ont développé un contrôle de soi obligatoire pour maîtriser leur agitation émotionnelle. Mais quand un ménade perd ce contrôle, ce qui reste rare, un geyser d'émotions remonte à la surface, se libérant généralement pour donner lieu à des actes d'une bravoure ou d'une violence stupéfiante. Les ménades présentent une forte inclination martiale, idéale pour donner libre cours aux passions qu'ils gardent au fond d'eux.
Les ménades ne connaissent pas la source de leur ire spirituelle, mais la légende raconte qu'ils subirent autrefois un préjudice terrible de la part d'une puissance supérieure. Certains contes avancent que les ménades étaient jadis une race de créatures bestiales qui ne purent contenir leur furie qu'une fois qu'elles renversèrent leur propre divinité.
Les ménades semblent calmes, discrets et réservés, voire renfermés, évitant les phrases quand un mot suffit, préférant même se contenter d'un geste quand la parole n'est pas obligatoire. Pour pouvoir évoluer dans une contrée civilisée et même (ou surtout) entre eux, les ménades sont formés à une discipline de sérénité mentale, de peur que l'atavisme de la furie ne reprenne le dessus.
Les ménades sont grands et musclés, dépassant 1,80 mètres et pesant aux alentours de 100 kg, les hommes restant relativement proches des femmes, à quelques kilos près. Leur longue chevelure noire est tressée et constitue leur seule pilosité corporelle. Leur peau est recouverte d'étranges taches, comme de la poudre de gemmes, leur conférant un éclat saisissant sous certains éclairages. Ce brillant fait partie intégrante de leur peau, qui est mouchetée de fragments de cristal vivant. Les ménades affichent une réelle grâce et des traits fins, rappelant les elfes par leur beauté. Ils apprécient particulièrement les vêtements chargés et portent des armures quand ils en ont la possibilité.
Les ménades sont très à l'aise avec les humains, retrouvant dans la variété de tempéraments de cette race des similitudes avec la leur. Ils respectent la faculté des nains à garder rancune. Les ménades sont particulièrement enchantés par les elfes, dont la légèreté d'esprit leur donne du baume au cœur. Ce n'est pas qu'ils n'apprécient pas les halfelins, les gnomes ou les xèphes, mais les ménades ont du mal à comprendre leurs caprices.
Les ménades savent que le contrôle de soi reste pour la meilleure voie vers une vie épanouie, c'est pourquoi ils tendent franchement du côté de la Loi. Ils cherchent généralement à préserver la sérénité d'autrui tout autant que la leur et sont donc souvent d'alignement bon.
Pour la plupart, les ménades vivent au sein de communautés côtières composées de moins de trois cents individus. Leurs villages se dissimulent parfaitement entre les falaises et l'écume des vagues. Ils chassent une partie de leur gibier sur la terre ferme, mais l'essentiel de leur alimentation provient de la mer, qu'ils parcourent sur de légères embarcations astucieusement conçues. Certains ménades se servent de ces bateaux pour commercer le long des côtes, où ils vendent des perles et des sculptures en cristal arrivé à maturation.
Les ménades rencontrés parmi les humains sont généralement des soldats mercenaires ou des aventuriers.
Les ménades rendent hommage à diverses divinités mineures des mers. Sashelas des Profondeurs reste la divinité la plus vénérée par les ménades bons. Ceux qui se tournent vers le mal sont attiré par Umberlee.
Les ménades emploient un idiome aux règles de grammaire très strictes. Les poèmes chantés occupent une place importante de leur musique et de leur littérature. Leur écriture recourt à l'alphabet elfe.
Certains ménades partent à l'aventure par envie de voyager et de découvrir le monde. D'autres deviennent aventuriers parce qu'ils se sentent mieux en compagnie d'individus moins enclins à la rage intérieure qu'avec leurs congénères.

Caractéristiques raciales des Ménade

Régions conseillées

Aucune

Taille et poids de base des Ménade
 Taille
de base
Modificateur
de taille
Poids
de base
Modificateur
de poids
Taille moyennePoids moyen
Ménade (H) 1.6 m +5d10 cm75 kgx (2d4)/51.88 m92 kg
Ménade (F) 1.57 m +5d10 cm60 kgx (2d4)/51.85 m77 kg
Catégories d'âge des Ménade
 Âge adulteÂge murGrand âgeÂge vénérableÂge max
Ménade4090150220 +2d100 ans
Notes

Cette race n'est pas issue de l'univers des Royaumes Oubliés, mais a été adaptée pour cet univers.

Sources

Grand Manuel des Psioniques


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict