Les Irda


Irda

Les irda (« hauts-ogres ») ont conservé la grâce et l'incroyable beauté conférées aux ogres qui comptaient parmi les premières races de la création. Reclus et solitaires de nature, ils se revêtent de déguisements magiques quand il leur faut évoluer parmi les autres races. Seule une poignée d'entre eux survécut au Chaos à la fin du Quatrième Age.
Les irda préfèrent passer leur temps seuls. Ils ne s'intéressent pas vraiment à la compagnie d'autrui, même des leurs. Tournés vers l'introspection, il n'aspirent qu'à une chose, vivre dans la paix et la solitude. Sans le Valin (période de reproduction) durant lequel les femelles se lient avec le premier homme dont elles croisent le regard, cette nature solitaire les aurait conduits tout droit vers l'extinction. Les irda semblent froids et distants aux yeux des autres races, même des elfes, car ils maîtrisent parfaitement leurs émotions pour écarter les pulsions maléfiques dont ils ont hérité.
Les irda sont grands et minces, hommes et femmes mesurant 1,80 mètre environ, certains spécimens les dépassant parfois d'une bonne tête. La couleur de leur peau va du bleu nuit au vert foncé. Leurs cheveux sont généralement noirs, parfois blancs ou argentés, soignés et peignés. Selon les normes humaines et elfes, les irda sont incroyablement beaux, leur visage étant aussi froid et parfait que du marbre sculpté. Leurs yeux sont généralement argentés, mais tombent parfois dans le bleu foncé ou le vert émeraude. Ils sont pourvus de paupières qui s'affaissent, ce qui donne parfois le sentiment erroné qu'ils dorment ou s'ennuient.
Les irda évoluent avec une grâce et une délicatesse que même les elfes les plus nobles jalousent. Chacun de leurs mouvements semble tout droit sorti de la plus élégante des chorégraphie. Leur voix est riche et ferme. D'ailleurs, un irda qui parle ou chante attire inévitablement l'attention.
Les irda portent des vêtements simples, habituellement un sarrau en toile de lin ou une robe en soie. Ces vêtements sont rehaussés de bijoux ou de motifs de bon goût. Les irda ne portent pas de cuir, de laine ou toute autre matière issue d'un animal. Tous sont végétariens et rejettent en bloc les us et coutumes de leurs ancêtres ogres.

Lorsque les irda se séparèrent de leurs ancêtres ogres, ils se retirèrent d'Ansalonie et vécurent dans la solitude. Aux premières heures de Krynn, ils se rendaient rarement sur le continent. Les voyageurs revenaient chez eux les bras chargés de récits qui leur laissaient penser que les autres races n'étaient que des enfants. Les irda ne peuvent s'empêcher de se sentir supérieurs, mais leurs plus grands voyageurs sont au fait de la robustesse et de la force des autres races.
Les récits d'ogres tyranniques maniant le fouet imprègnent encore le monde des humains, dont la plupart ont oublié la vérité, voire l'existence même des irda.
Les irda ne prirent pas part à la guerre de la Lance. Lorsque l'Ere des Mortels débuta, certaines rumeurs traitèrent de la façon dont ils avaient libéré le Chaos dans le monde au prix de leur vie. Les quelques survivants sont aujourd'hui haïs et vilipendés pour le rôle qu'ils jouèrent dans la guerre du Chaos.
Les irda sont loyaux ou neutre bons. Bien qu'ils présentent les germes du Mal et de la cruauté, ils apprennent à repousser les ténèbres au profit de la lumière depuis des millénaires. Certains sont neutres (habituellement loyaux neutres). Enfin, seuls quelques hauts-ogres se sont tournés vers les ténèbres et le Mal au cours de leur longue histoire. Territoires. Sachant que les maléfiques nations ogres ne les laisseraient jamais en paix, les premiers irda fuirent l'An-salonie. Il se réfugièrent sur une île reculée située au nord du continent, qui est depuis leur seul et unique foyer. Les quelques irda qui ont survécu à l'Ère des Mortels constituent un peuple apatride, forcés de se cacher où qu'ils aillent. Religion. Fuyant leur peuple et du même coup le culte de la Reine des Ténèbres, les irda se tournèrent vers Paladine. Certains vénèrent très clairement d'autres dieux du Bien (plus particulièrement Mishakal depuis le sacrifice de Paladine), mais ils restent rares. Les irda sont à ce point indépendants et orgueilleux qu'ils choisissent, en tant que race, de ne pas vénérer les dieux, même si certains individus leur rendent hommage. Langues. Les irda parlent encore la vieille langue que les érudits appellent le « haut-ogre », qui n'a guère changé au cours des millénaires. Bien qu'ils se mêlent rarement aux autres races d'Ansalonie, les irda sont doués pour les langues et parlent couramment plusieurs langages, ce qui leur sert quand ils sont déguisés. Ainsi, ils parlent le commun, l'elfe, le nain ou quelque autre langue civilisée.
Les irda reçoivent un nom à la naissance et y renoncent généralement à l'âge adulte. Leur nom reflète habituellement leur rôle, comme Décideur (une sorte de chef) ou Protecteur (un gardien de l'île). Ces irda abandonnent donc leur nom et on s'adresse à eux en usant de leur titre.

Les irda rechignent à quitter leur île et leur nature solitaire les empêche de se joindre à un groupe. Les aventuriers irda commencent généralement par parcourir le monde sous le couvert d'un déguisement et ne révèlent leur nature qu'en cas de nécessité. Us sont souvent calmes et introvertis, mais loyaux envers leurs amis et capables de régler des problèmes sérieux avec habileté et réflexion.

Caractéristiques raciales des Irda

Régions conseillées

Aucune

Dons raciaux

Adepte du changement, Savant du changement

Taille et poids de base des Irda
 Taille
de base
Modificateur
de taille
Poids
de base
Modificateur
de poids
Taille moyennePoids moyen
Irda (M) 1.55 m +5d12 cm60 kgx (1d6)/51.88 m76 kg
Irda (F) 1.5 m +5d12 cm50 kgx (1d6)/51.83 m66 kg
Catégories d'âge des Irda
 Âge adulteÂge murGrand âgeÂge vénérableÂge max
Irda100200350500 +1d100 ans
Notes

Cette race n'est pas jouable sur Gemmaline

Sources

DragonLance - Univers, Races of Ansalon


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict