Les Guenaudon


Guenaudon

Fils de malicieuses prédatrices, les guenaudons ne constituent pas une race à part entière, étant donné qu'il n'existe pas de guenaudons femelles. Les guenaudes perpétuent leur horrible lignée en s'accouplant avec des mâles humains, tuant généralement leurs prisonniers sans défense dans la foulée pour s'en repaître. Le rejeton femelle d'une guenaude donne vite une autre guenaude, comme sa mère, mais la progéniture mâle obtenue constitue les guenaudons, véritables parias demi-humains. Honnis et craints des humains normaux, les guenaudons en sont réduits à se frayer un chemin en ce monde en comptant sur leurs seules puissance, robustesse et détermination.
On peut trouver des guenaudons partout, mais ils demeurent particulièrement répandus dans les contrées hantées par les guenaudes, comme la Rashéménie.
Bien trop souvent, les guenaudons sont animés de la même malice, la même violence et la même rancœur que leur monstrueuse mère. Ils sont prompts à se sentir insultés et considèrent la remarque la plus innocente comme un manque d'égards à peine dissimulé. Les gens les voient comme des monstres irritables et la plupart des guenaudons alimentent la méfiance qui leur est réservée en faisant tout ce qu'on leur reproche. Ils s'occupent d'abord d'eux-mêmes et considèrent leurs compagnons comme des alliés qu'ils peuvent congédier quand bon leur semble. A l'inverse dé nombreuses créatures mauvaises, en revanche, les guenaudons sont capables de s'acharner à la tâche pour atteindre leurs objectifs et ne reculent pas devant les efforts physiques ou le danger si la récompense semble à la hauteur.
De nombreux guenaudons surmontent leurs tendances maléfiques et s'évertuent à évoluer du mieux possible dans la société humaine, endurant la suspicion de leurs voisins tout en prouvant leur valeur par leurs actes. D'une nature stoïque et peu plaintive, les guenaudons de ce type peuvent représenter un puissant atout contre le Mal,
Les guenaudons sont grands, voûtés et d'une structure puissante, avec de longs bras et de larges mains. Leurs cheveux noirs sont longs et plats, et leurs yeux rougeoient de malice. Leurs traits sont grossiers et la couleur de leur peau reflète souvent la sous-race de leur mère : bleu pâle pour les fils d'annis, vert morbide pour les enfants de guenaudes vertes et ainsi de suite. Dans les contrées où les guenaudes restent rares, les guenaudons peuvent passer pour des humains lourdauds peu gâtés par la nature, mais dans l'Orient, les gens ne les connaissent que trop bien.
Les guenaudons ne s'entendent réellement bien avec personne, mais ils montrent une certaine sympathie à l'égard des demi-orques et des tieffelins. Les elfes, les halfelins, les nains et d'autres non-humains civilisés jugent généralement les guenaudons sur leurs actes, mais il en va autrement avec les humains. En Rashéménie, les guenaudons demeurent tristement célèbres pour leur caractère plus que mauvais, leur nature violente et leurs crimes immoraux, c'est pourquoi ils ne peuvent espérer être bien reçus dans un village rashémi. Quelques individus réussissent à dépasser les a priori qui les accablent en faisant la preuve de leur loyauté, mais la plupart des guenaudons quittent la Rashéménie ou meurent jeunes et haineux, peu après avoir finalement commis un acte suffisamment affreux pour dresser leurs voisins contre eux.
Le guenaudon classique n'est rien d'autre qu'un complet malfaiteur. Ceux qui triomphent de leur violent héritage s'adaptent mal aux communautés très loyales, mais s'intègrent mieux dans celles où l'individu est jugé sur son propre mérite.
Les guenaudons se tournent le plus souvent vers les cultes qui s'adressent aux êtres solitaires, emplis d'amertume et d'esprit de vengeance. Baine, Shar et Cyric sont souvent leurs divinités tutélaires, même si la furie élémentaire de Talos et la maîtrise de la guerre dé Tempus parlent également à la nature violente des guenaudons. Les guenaudons d'alignement bon, pour leur part, adoptent généralement la divinité vénérée au sein de la communauté qui les a accueillis.
Les guenaudons parlent le commun, le géant ainsi que la langue humaine de leur région natale (généralement le rashémi). Les langues supplémentaires dépendent de leur région d'origine.
D'une certaine manière, on peut dire que tous les guenaudons sont aventuriers, ayant peu de chances de pouvoir s'établir dans une communauté humaine pour y couler des jours paisibles. La plupart sont brigands, coupe-jarret ou mercenaires errants, privés du loisir de rester très longtemps au même endroit avant que. leurs voisins ne les accusent de quelque crime ou mauvaise fortune. Les guenaudons font de bons guerriers et roublards et se montrent particulièrement adaptés pour une existence de violence et de larcins.

Caractéristiques raciales des Guenaudon

Régions conseillées

Aucune

Catégories d'âge des Guenaudon
 Âge adulteÂge murGrand âgeÂge vénérableÂge max
Guenaudon15406080 +2d20 ans
Notes

Cette race n'est pas jouable sur Gemmaline en tant que premier personnage

Sources

Inaccessible Orient


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict