Les Githzeraï


Githzeraï

Il y a des milliers d'années, les githyankis et les githzerais ne constituaient qu'une seule et même race réduite en esclavage par les redoutables flagelleurs mentaux. Une fois que l'héroïne mythique Gith les arracha aux tentacules de leurs maîtres illithids pour les guider vers la liberté, les ancestraux giths se scindèrent en deux ethnies rivales, ce qu'elles sont restées depuis cette époque. Tandis que les githyankis choisirent la voie de l'agressivité, de la cruauté, de la puissance militaire et de la magie, les githzerais concentrèrent leur attention sur les mystères du moi intérieur et devinrent une race ascétique ne s'attachant qu'au pouvoir de l'esprit. Ils sillonnent les plans de long en large, usant de leurs sinistres complots pour contrecarrer à la fois les flagelleurs mentaux et leurs propres cousins githyankis.
Les githzerais utilisent rarement deux mots quand un seul suffit. Ils sont souvent cyniques et méfiants, s'attendant généralement au pire de la part d'autrui. Les githzerais n'ont pas de temps à perdre avec les imbéciles et sont rarement touchés par le sort de ceux qui ne sont pas capables de se débrouiller seuls. Ils sont d'un pragmatisme presque excessif, n'accordent pas facilement leur confiance et se montrent circonspects dans leurs relations.
De nombreux githzerais méprisent le confort recherché par d'autres et mènent une existence ordonnée par l'ascèse. Leurs communautés et forteresses font davantage penser à des monastères qu'à des villages.
Les githzerais ressemblent beaucoup aux githyankis. À l'instar de leurs cousins, il s'agit de grands humanoïdes très maigres dépassant en moyenne 1,80 mètre pour environ 80 kg. Leur peau est jaune et rèche et leurs cheveux sont brun-roux, bien qu'ils aient souvent le crâne rasé. Leur appendice nasal est inexistant, leurs yeux sont gris ou jaune et sans éclat, tandis que leurs oreilles sont pointues. Les githzerais préfèrent les toges les plus ternes et évitent les vêtements trop voyants.
À l'inverse des githyankis, les githzerais n'éprouvent aucun mépris particulier à l'égard des races du plan Matériel, dont ils viennent rarement troubler les habitants. Les êtres originaires du plan Matériel sont tous simplement sans intérêt à leurs yeux, et ils leurs accordent peu d'attention. En revanche, les créatures du plan Matériel qui font preuve de discipline, de détermination et d'une certaine compréhension des plans reçoivent de leur part le respect que suscitent leurs aptitudes.
Si les githzerais affichent un comportement des plus calmes et disciplinés, ils n'éprouvent rien d'autre qu'une haine résolue et glaciale à l'égard des githyankis et des flagelleurs mentaux. Leur rivalité avec les slaads est également particulièrement âpre, même s'il arrive que les deux races coopèrent pour faire face à une menace commune. Les githzerais sont des êtres pragmatiques et autosuffisants, mais ils ne nourrissent pas de malice et ne cherchent pas à s'élever au détriment d'autrui. La plupart d'entre eux sont neutres sur l'axe Bien/Mal
Les githzerais sont originaires du plan du Repos du Guerrier, où ils résident dans des cités et des monastères loin de la fureur du combat de ce plan. A l'instar des githyankis, ils recourent à changement de plan psionique ou d'autres facultés de traversée dimensionnelle pour pouvoir se rendre sur le plan Matériel.
Les githzerais ne sont pas particulièrement pieux et vénèrent rarement le moindre dieu. Au heu de cela, ils recherchent l'illumination dans leur propre esprit. Ils admirent l'immortel roi-magicien de leur race, mais ils ne le vénèrent pas et ne tirent aucune magie divine du respect qu'ils lui portent. Certains d'entre eux se sont néanmoins tourné vers une déesse du plan où ils résident, la Cavalière Rouge, et la plus part des prêtres githzerais lui rend hommage,
Les githzerais parlent le gith, qu'ils partagent avec les githyankis, amsi que le commun.
Les githzerais n'accordent pas beaucoup d'importance à la famille ou à la notion de clan, préférant organiser leur société sur le mérite. Ils ont mis au point toute une collection de titres et de grades traditionnels qu'ils octroient aux individus qui en sont dignes et s'appellent par leurs simples noms dans la vie de tous les jours. Les githzerais sont très solitaires et restent peu attachés à leur patrie ou leur famille. C'est ainsi qu'ils sont des vagabonds notoires qui n'attendent pas longtemps avant de partir en voyage à travers les plans. Dans l'esprit d'un githzerai les périples physiques ne sont qu'une métaphore du voyage intérieur et nombreux sont ceux qui se satisfont d'évoluer d'année en année dans les terres les plus lointaines du plan Matériel.

Caractéristiques raciales des Githzeraï

Régions conseillées
RégionDons régionaux disponiblesLangues régionales connues d'officeLangues régionales supplémentaires
Repos du GuerrierDétaché de ce monde
Suprématie psychique
GithAbyssal, Céleste, Géant, Slaad
Taille et poids de base des Githzeraï
 Taille
de base
Modificateur
de taille
Poids
de base
Modificateur
de poids
Taille moyennePoids moyen
Githzeraï (M) 1.57 m +4d10 cm55 kgx (2d4)/51.79 m68 kg
Githzeraï (F) 1.55 m +4d10 cm40 kgx (2d4)/51.77 m53 kg
Catégories d'âge des Githzeraï
 Âge adulteÂge murGrand âgeÂge vénérableÂge max
Githzeraï15355580 +2d20 ans
Notes

Cette race n'est pas jouable sur Gemmaline en tant que premier personnage

Sources

Grand Manuel des Psioniques, Manuel des Joueurs de Faerûn


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict