Les Dromite


Dromite

De loin, on confond facilement les dromites avec des halfelins, en raison de leur silhouette menue. Mais un examen plus approfondi montrera que les dromites sont dotés d'une peau chitineuse et résistante, d'yeux compartimentés comme ceux des insectes et de deux petites antennes émergeant du front. Appelés « hommes-blattes » par les ignorants, les dromites ont pourtant bien plus de points communs avec les hommes qu'avec les insectes. L'une des différences les plus importantes entre les dromites et les autres races réside dans leur physiologie androgyne. En dehors de leur Reine suprême (femelle) et du Consort élu (mâle), tous les dromites sont parfaitement asexués.
Les dromites n'ont pas tous le même tempérament, mais se répartissent généralement entre quatre types de personnalité, qui se retrouvent dans les castes qu'ils finissent par rejoindre. Ceux qui font partie de la caste du Feu sont souvent soupe au lait, mais également enclins à la rigolade et au pardon. Ceux de la caste de la Glace ont un grand esprit d'analyse et mettent du temps pour prendre la moindre décision, mais elle s'avère souvent être bonne. Les dromites de la caste de la Voix sont des artistes totaux, qui maîtrisent toutes les formes d'expression et excellent particulièrement dans le chant. Ceux de la caste de l'Etincelle se déplacent à grande vitesse, sans prendre le temps de se reposer dans la poursuite de leur activité en cours. Chaque caste est associée au type d'énergie destructrice correspondant à son credo, soit respectivement le feu, le froid, le son et l'électricité.
Les quatre castes principales ont une grande importance pour les dromites, mais ne constituent pas la seule organisation sociale de l'espèce. Bien qu'il s'agisse d'une société asexuée, les dromites tissent des liens affectifs très forts avec leurs congénères, en particulier au sein de groupes se formant d'eux-mêmes, appelés unions pérennes. Ce type de relation n'est pas sans rappeler le mariage pratiqué chez d'autres races, mais a la particularité d'être composé de plus de deux individus. Lorsque les membres les plus vieux de ces unions pérennes viennent à mourir, de nouveaux sont intégrés au groupe, si bien qu'une union pérenne perdure bien au-delà de la longévité de ses membres originels. Une même union pérenne peut tout à fait être constituée de membres de castes différentes.
Les dromites mesurent environ 90 cm. Leur apparence reste humanoïde, malgré leur minceur extrême. Leur peau chitineuse leur procure une certaine protection contre les blessures. Les dromites n'ont aucune pilosité corporelle. À la place de la chevelure des humanoïdes plus conventionnels, un dromite est recouvert d'un agencement complexe de chitine, parfaitement intégré avec la peau, qui s'étend sur la nuque, le cou et le reste du corps. Les dromites ne sont pas entièrement recouverts de chitine, mais ces plaques apparaissent clairement sur les épaules, le torse, le dessus des mains et d'autres zones vulnérables, comme la tête.
Les yeux des dromites sont saisissants. Il s'agit de globes étincelants, presque lumineux, divisés en centaines de minuscules compartiments. Deux pentes antennes pointent sur leur front et bougent pour refléter les actions et les humeurs de la créature. Ils portent de lourdes bottes et des vêtements légers, se contentant parfois d'un harnais pour porter leur équipement.
Les dromites acceptent les autres races, en revanche, les autres races les trouvent parfois un peu trop exotiques (ce qui les amène à les désigner par le terme péjoratif d' « hommes-blatres »). Ce sont les demi-orques et les humains qui les appellent le plus souvent ainsi, probablement influencés par leur propre peur ou leurs préjugés à l'encontre des insectes, malgré l'apparence bien humanoïde des dromites.
Les dromites ne tendent vers aucun alignement en particulier, pas même le neutre. On trouve chez eux le meilleur, comme le pire.
Les cités-ruches des dromites peuvent se trouver en toute contrée, mais restent généralement secrètes et ne présentent que quelques ouvertures vers la surface ou vers d'autres sites souterrains. Comme les dromites sont naturellement psioniques et adeptes des arts psioniques (en particulier la psychokinésie), certaines cités-ruches se passent même d'issues vers l'extérieur ou vers les environs souterrains, ces créatures recourant à des portails psioniques permanents et à leurs facultés psioniques pour entrer et sortir de leurs demeures particulièrement sûres.
En dépit de la situation de leurs cités cachées, les dromites n'ont aucun désir particulier de demeurer sous terre et semblent même amenés à passer un certain temps à la surface. C'est ainsi que l'on trouve des dromites évoluant au sein de communautés humanoïdes, que ce soit de manière temporaire ou permanente, du moins parmi les sociétés qui accueillent diverses races.
Chaque cité-ruche dromite est composée d'au moins une Reine suprême aux attributs fémimns et d'un Consort élu aux caractéristiques masculines. La reine et le consort sont tous deux élus annuellement parmi une sélection des résidents les plus importants de la cité-ruche. A l'issue d'une cérémonie qui réunit toute la communauté, ils assument leurs responsabilités de dirigeants et endossent leurs caractéristiques sexuelles. L'un de leurs devoirs principaux consiste à fournir leur quota annuel d'oeufs de dromites, qui couveront bien gardés au sein de chambres spéciales situées au cœur de la cité-ruche. De ces œufs éclosent des nouveau-nés dromites, globalement comparables à la plupart des nourrissons humanoïdes, si l'on ignore les antennes.
Les dromites vouent une grande admiration pour leur Reine suprême et leur Consort élu, les élevant presque au rang de divinités. Dans la mesure où la Reine suprême et le Consort élu sont presque totalement accaparés par la perpétuation de l'espèce, il leur reste peu de temps pour faire des déclarations publiques, comme le font la plupart des dirigeants. En revanche, quand ils ont quelque chose à dire sur un sujet, ils sont écoutés de tous.
Les dromites parlent le commun. Certains d'entre eux apprennent le terreux, ce qui leur permet de mieux communiquer avec les créatures du monde souterrain.
Les dromites, une fois nés, sont sélectionnés individuellement dans les chambres-couveuses par des adultes d'une même union pérenne. Le dromite adopté est nommé par ses nouveaux « parents » en respectant la tradition de l'union pérenne. Les dromites ont ainsi un prénom propre et un nom de famille légué par l'union pérenne.
Les dromites que la curiosité pousse à explorer la vie au-delà de la cité-ruche n'ont aucun mal à obtenir la permission de partir à l'aventure et en quête de leur destin. À moins que la cité-ruche ne cherche activement à étendre ses limites, une population très importante engendre facilement un manque d'espace. C'est pourquoi on envoie parfois même les moins demandeurs explorer le monde, dans le cadre d'une mission qu'ils n'ont pas choisie.

Caractéristiques raciales des Dromite

Régions conseillées

Aucune

Dons raciaux

Écran dromite, Rayon dromite

Taille et poids de base des Dromite
 Taille
de base
Modificateur
de taille
Poids
de base
Modificateur
de poids
Taille moyennePoids moyen
Dromite () 0.8 m +5d4 cm15 kgx 1/50.93 m18 kg
Catégories d'âge des Dromite
 Âge adulteÂge murGrand âgeÂge vénérableÂge max
Dromite13305575 +2d20 ans
Notes

Cette race n'est pas jouable sur Gemmaline en tant que premier personnage
Cette race n'est pas issue de l'univers des Royaumes Oubliés, mais a été adaptée pour cet univers.

Sources

Grand Manuel des Psioniques


Retour à la liste des races

Retour au sommaire

Valid XHTML 1.0 Strict