Morsure du loup

Morsure du loup Psychométabolisme
Source : Grand Manuel des Psioniques
Niveau : Guerrier psychique 1
Signes apparents : visuel (voir description)
Temps de manifestation : 1 action simple
Portée : personnelle
Cible : le psionique
Durée : 1 minute/niveau
Point psi : 1
Après avoir manifesté cette faculté, le psionique adopte une posture voûtée vers l'avant et un museau de loup aux crocs énormes apparaît sur son visage. Il bénéficie d'une attaque de morsure, à la place ou en plus des autres attaques qu'il possède déjà, infligeant 1d8 points de dégâts (à la condition d'être une créature de taille M) lorsqu'elle touche.
Puisque la morsure est une arme naturelle, le psionique est considéré comme armé lorsqu'il l'utilise. La morsure est affectée par les facultés, les sorts ou les effets qui améliorent ou augmentent les armes naturelles (comme le sort morsure magique). Le psionique peut choisir d'infliger des dégâts non-létaux à l'aide de sa morsure, mais il subit le malus habituel de -4 à ses jets d'attaque.
Si le psionique ne fait qu'utiliser ses crocs, il prendra son bonus d'attaque le plus haut sur son jet d'attaque et pourra appliquer le bonus de Force pour les dégâts.
S'il mord en plus d'autres attaques, la morsure sera alors une attaque secondaire.
S'il n'est pas une créature de taille M, les dégâts de base de sa morsure varient comme suit : infime (I) 1d2, minuscule (Min) 1d3, très petit (TP) 1d4, petit (P) 1d6, grand (G) 2d6, très grand (TG) 2d8, gigantesque (Gig) 4d6, colossal (C) 6d6.
En fonction de son niveau de guerrier psychique, la morsure du psionique augmentera en férocité comme indiqué ici. Au niveau 5, sa morsure inflige 1d8 points de dégâts supplémentaires ; au niveau 10, 2d8 points de dégâts supplémentaires ; au niveau 15, 3d8 points ; au niveau 20, 4d8 points.


Retour à la liste des facultés

Valid XHTML 1.0 Strict