Apôtre de la Paix

Source : Chapitres Sacrés

Dans un monde où les conflits sont habituellement synonymes de violence, où le Bien et le'Mal croisent régulièrement le fer sur le champ de bataille, où la puissance a trop souvent force de loi et où le pouvoir de chacun se mesure en pièces d'or, l'apôtre de la paix est comme une voix solitaire se manifestant en plein désert, avide de changement. Ayant renoncé à toute forme de violence, il se fait l'avocat des issues pacifiques à tout conflit. Il manipule une puissante magie divine, mais ses sorts ont pour objet de soigner, d'apaiser les hostilités et d'aider ses alliés:
Des représentants, de toutes les classes entreprennent une carrière d'apôtre de la paix, même si barbares, guerriers et roublards ont généralement du mal à satisfaire les conditions requises en termes de compétences. Du reste, orientés vers les exploits militaires, ils s'intéressent rarement à cette classe. Prêtres, bardes et druides développent plus souvent des philosophies pacifistes et se tournent vers cette classe. Cependant, n'importe quel personnage peut se convertir et devenir un apôtre de la paix.
L'apôtre de la paix est généralement un voyageur solitaire ou un ermite. Nombre d'apôtres PNJ sont à des lieues de la dure vie d'aventurier, mais ils constituent de bonnes sources de renseignements, de sorts et de conseils spirituels pour les PJ. De leur côté, les apôtres PJ sont rares.

Conditions

Pour devenir Apôtre de la Paix, il faut satisfaire aux conditions suivantes :
Alignement. Bon
Bonus de base aux sauvegardes. Vol +5
Compétences. Degré de maîtrise de 10 en Concentration, degré de maîtrise de 6 en Diplomatie
Dons. Vœu de non-violence, Vœu de paix, Vœu de pauvreté, Vœu pieux

Compétences

Ses compétences de classe (et la caractéristique dont chacune dépend) sont : Art de la magie (Int), Artisanat (Int), Bluff (Cha), Concentration (Con), Connaissances (toutes) (Int), Détection (Sag), Diplomatie (Cha), Dressage (Cha), Évasion (Dex), Fouille (Int), Langue (-), Perception auditive (Sag), Premiers secours (Sag), Profession (Sag), Psychologie (Sag), Renseignement (Cha), Représentation (Cha).
Points de compétence à chaque niveau : 4 + modificateur d’Int.

Dés de vie : d4

Table : Apôtre de la Paix
Niveau de classeBonus de base à l'attaqueJet de RéflexesJet de VigueurJet de VolontéSpécialSorts par jour
01er2e3e4e5e6e7e8e9e
1+0+2+2+2Renvoi des morts-vivants42
2+1+3+3+3Contact apaisant530
3+1+3+3+35310
4+2+4+4+4Condamnation des fiélons63210
5+2+4+4+4633210
6+3+5+5+56333210
7+3+5+5+564333210
8+4+6+6+6644333210
9+4+6+6+66544443210
10+5+7+7+76554444321

Capacités de classe

Voici les particularités et aptitudes de la classe d'apôtre de la paix :
Armes et armures. L'apôtre de la paix ne reçoit aucune formation supplémentaire au maniement des armes ou au port des armures.
Conformément à ses vœux, l'apôtre de la paix renonce au port de l'armure, mais rien ne l'empêche de porter des objets magiques qui le protègent (comme un anneau de protection ou des bracelets d'armure). S'il porte une armure, il est incapable de profiter des sorts et pouvoirs surnaturels découlant de cette classe de prestige. Une fois l'armure enlevée, ce malus dure pendant 24 heures.
Sorts. L'apôtre de la paix gagne le pouvoir de lancer un petit nombre de sorts divins. Pour lancer un sort, il doit disposer d'une valeur de Sagesse égale à 10 + niveau du sort au moins. Ainsi, un apôtre de la paix doté d'une valeur de Sagesse de 10 ou moins est incapable de lancer ces sorts. Les sorts en bonus du personnage dépendent de sa Sagesse. Le DD visant à résister à ces sorts est égal à 10 + niveau de sort + modificateur de Sagesse. Lorsque la Table 5-1 indique 0 sort d'un niveau donné, comme 0 sort de T niveau au niveau 2, l'apôtre de la paix ne bénéficie que des sorts en bonus. La liste de sorts propre à cette classe de prestige figure plus bas. L'apôtre de la paix prépare et lance des sorts comme un prêtre.
Pour déterminer son niveau de lanceur de sorts, ajoutez son niveau d'apôtre de la paix à la moitié de ses autres niveaux de lanceur de sorts.
Incantation spontanée. Un apôtre de la paix peut canaliser l'énergie réservée pour un sort afin de la transformer spontanément en un sort de guérison qu'il n'avait pas préparé à l'avance. Pour cela, il faut qu'il « sacrifie » un sort préparé pour pouvoir lancer à la place un sort de soins de niveau égal ou inférieur. On appelle sort de soins tout sort ayant « soins » dans son intitulé.
Renvoi des morts-vivants (Sur). Un apôtre de la paix peut renvoyer les morts-vivants comme un prêtre bon de son niveau de classe. S'il possède également des niveaux de prêtre (ou de paladin), il les ajoute à son niveau de classe prestige pour déterminer ses facultés de renvoi précises.
Contact apaisant (Sur). Au niveau 2, un apôtre de la paix gagne le pouvoir d'apaiser les créatures hostiles ou courroucées d'un simple contact. L'effet est semblable à un sort d'apaisement des émotions. L'apôtre ne peut affecter qu'une cible par utilisation du pouvoir et il lui faut la toucher. Le sujet n'a droit à aucun jet de sauvegarde et son éventuelle résistance à la magie ne s'applique pas. Ce contact apaisant ne réprime pas les émotions positives, simplement la colère, la rage et l'hostilité. Pour dissiper certains effets mentaux qui affectent le sujet, le personnage peut effectuer un test de niveau de lanceur de sorts comme s'il lançait dissipation de la magie, exploitant alors son niveau global en guise de niveau de lanceur de sorts. Ce pouvoir ne peut ainsi dissiper que les sorts qui inspirent des émotions en rapport avec la violence, comme rage ou teneur.
Condamnation des fiélons (Sur). Un apôtre de la paix de niveau 4 peut condamner les fiélons comme un prêtre bon renvoi les morts-vivants. Canalisant la sainte puissance des plans célestes, il peut forcer démons, diables et autres Extérieurs dotés du sous-type Mal à reculer. Effectuez un test de Charisme et reportez-vous à la Table de renvoi en utilisant le niveau global du personnage pour déterminer le plus puissant fiélon condamné. Lancez 2d6 + niveau d'apôtre de la paix + modificateur de Charisme pour ce qui est de l'efficacité. En exploitant ainsi le niveau global et le niveau d'apôtre de la paix du personnage, il y a fort à parier qu'un fiélon puissant soit affecté, mais il est peu probable que plusieurs adversaires le soient.
Un fiélon condamné est étourdi par la sainte puissance du personnage pendant 1d4+1 rounds. Si l'apôtre s'en prend à lui, l'étourdissement prend fin et le monstre est libre d'agir normalement dès son tour de jeu suivant.
Si le niveau global du personnage est au moins deux fois supérieur aux dés de vie du fiélon, celui-ci est banni et s'en va rejoindre son plan d'origine. Chaque jour, l'apôtre peut tenter de condamner les fiélons un nombre de fois égal à 3 + son modificateur de Charisme. Ces tentatives sont distinctes de celles visant à renvoyer les morts-vivants.


Liste des sorts

Retour à la liste des classes
Retour à la liste des classes de prestige

Valid XHTML 1.0 Strict