Terrefin

Petite ville, Outreterre Basse

Population : 562 habitants (créatures de la Terre 69 %, nains urdunnirs 19 %, xorns 5 %, thoqquas 2 %, genasi de terre 2 %, duergars 1 %, méphites terreux 1 %, sibylles de la Terre 1 %)
Religions : Grumbar.
Alignement : BN

Terrefin est un avant-poste tenu par des genasi de terre pour le compte d'Extérieurs et d'élémentaire originaires du plan de la Terre. Les créatures planaires de la Terre s'y rendent tels des aventuriers emplis de curiosité et désireux de découvrir les étranges métaux, gemmes et créatures du plan Matériel. Pour un grand nombre de ces êtres, c'est ici que se trouve la frontière entre leur foyer et le plan Matériel.
Située à près de 33 kilomètres sous le Nath de l'Halruaa, Terrefin s'adresse de toute évidence aux voyageurs extraplajiaires. La ville n'offre aucune ouverture qualifiable d'entrée ou de sortie, et aucune de cavernes (qualifiées de poches) n'est reliée à un quelconque tunnel. Les résidents qui ne peuvent se déplacer au travers de la roche doivent donc recourir à des sorts (comme déplacement xorn) ou des objets magiques pour s'en échapper. Il n'existe de source de lumière permanente que dans la caverne connue sous le nom de Manoir du Speleosa. En effet, nombre des habitants sont pourvus de la vision dans le noir et la plupart des poches ne font pas plus de 18 mètres de large. Enfin, la ville est particulièrement calme car les créatures de la Terre ne sont guère bavardes. Bien que les genasi de terre ne soient qu'une minorité en ces lieux, ils dirigent bel et bien la ville; « Speleosa » est une traduction en commun des Profondeurs du mot terreux « monarque ». Beaucoup de créatures planaires de la Terre ne comprennent pas qu'un nom puisse être séparé d'une fonction, ce qui explique que Turska Marchombre, fondatrice, maire et protectrice de la ville, se soit affublée d'un titre. Le Speleosa gère activement les affaires de la ville, accueille tous les nouveaux arrivants et règlent tous les problèmes susceptibles de compromettre la paix qui règne au sein de la communauté. Son lieutenant, Jevuar, se plaint de ce trait de caractère mais le tolère néanmoins.
Vu les dangers de l'Outreterre Basse, les habitants prennent leur rôle à cœur, faisant de la ville un avant-poste et un refuge sûr. Aucun flagelleur mental n'est actif alentour et peu de prédateurs sont attirés par la communauté de créatures de la Terre. Cependant, le Speleosa sait pertinemment qu'un certain nombre de souverains maléfiques aimeraient mettre la main sur les gemmes parfaites qui passent par le portail planaire de la ville. Les genasi de terre ne tolèrent aucun écart de conduite des habitants du plan Matériel. Ainsi, les visiteurs ont droit à un simple avertissement avant d'être chassés de la ville. Par contre, ils laissent une plus grande liberté d'action aux créatures planaires de la Terre nouvellement arrivés dans ce plan.
Pour le reste, les visiteurs sont les bienvenus tant qu'ils se comportent correctement. Les magiciens halruéens qui s'entendent bien avec le Speleosa ont l'autorisation de se téléporter en ville et d'emprunter le portail menant au plan de la Terre. Quelques puissants habitants de la surface y passent également de temps en temps. La ville abrite très peu de voyageurs du plan Matériel originaires de la région, d'autant que le Speleosa ne souhaite pas que les illithids, drows et aboleths des environs découvrent l'existence de la communauté.
Le Speleosa a conclu certains accords avec des élémentaires de l'Air et de l'Eau pour qu'ils offrent leurs éléments respectifs à la ville et la débarrassent chaque jour de ses déchets, ce qui fait de Terrefin l'un des lieux les plus hospitaliers de l'Outreterre Basse. Elle dispose d'un portail personnelle dans sa caverne qui lui permet de se rendre rapidement à la surface, en cas d'urgence. Celui-ci mène à un monastère de la Rose jaune, en Damarie, où les moines d'Ilmater lui offrent toute l'aide nécessaire, recevant en échangé des gemmes brutes qui leur permettent de financer leurs modestes besoins.
A Terrefin, l'esclavage est proscrit et très mal perçu. L'invocation d'élémentaires sans l'accord du Speleosa est également illégale.

Sites importants

Le plus gros de Terrefin occupe quelques cavernes de petite taille. Ces espaces naturels sont pourvus de renfoncements où les urdunnirs, un clan de duergars neutres, et divers genasi de terre se sont installés.

Auberge

Cette auberge de quatre chambres reçoit les voyageurs occasionnels du plan Matériel qui viennent à Terrefin pour affaires ou pour rendre visite aux genasi de terre. Les prix sont élevés et le lit coûte au moins 1 pièce de platine par jour. Cependant, l'endroit est bien éclairé, sert du bœuf et de l'agneau et non du rothé des profondeurs, et divers paysages de la surface ont été peints sur tous les murs. Adorno Shelsper dirige l'établissement. Si ses clients le souhaitent, il peut les présenter à certains habitants et organiser une visite en règle de la ville. La vie en surface lui manque souvent, mais il gagne beaucoup trop d'argent ici pour y retourner.

Le Manoir du Speleosa

Cette « poche d'air » est la plus grande caverne de la ville. Elle est dominée par une stalactite centrale particulièrement large qui touche quasiment le sol. Un escalier en colimaçon de 1,50 mètre de large fait le tour de la stalactite sur 6 mètres puis pénètre en son sein pour se poursuivre vers le haut. L'intérieur de la stalactite a été creusé et des balcons en terrasses la bordent, offrant aux officiels de la ville différents lieux où mener agréablement leurs affaires.
Certaines parties des terrasses sont séparées par un mur, mais tous les plafonds ont été ouverts pour que l'énorme portail de lumière situé au sommet de la stalactite puisse diffuser la chaude lumière de Toril dans la caverne durant la journée, laissant place à la lueur blafarde de la lune lorsqu'il fait nuit. Ce lieu offre à de nombreux. élémentaires de la Terre leur première exposition à la lumière du soleil. Enfin, les visiteurs originaires de la surface apprécient souvent de s'installer en cet endroit pour préparer leurs plans, manger ou se reposer.

Le Portail du plan de la Terre

Ce portail intégré à l'entrée d'une caverne de 9 mètres de diamètre, conduit vers une poche d'air du plan élémentaire de la Terre. Le point d'arrivée n'offre aucun intérêt. Ce portail .fut simplement conçu pour permettre aux créatures planaires de la Terre de se rendre dans le plan Matériel Plusieurs urdunnirs ont établi domicile autour de cette structure magique.

Histoire de la région

Élevée dans une cité de nains d'or située non loin de la surface, Turska Marchombre passa la majeure partie de son enfance dans l'attente de renouer avec ses racines. Très jeune, elle devint une druidesse de Grumbar et se mit à invoquer des élémentaires de la .Terre aussi souvent que possible, assommant ces créatures laconiques de questions au sujet de leur plan d'origine. Finalement, elle se rendit dans le plan élémentaire de la Terre où elle vécut un certain temps durant.
À son retour, en 1350 CV, elle redécouvrit un monde de la surface trop bruyant, actif et éclatant de couleurs. Elle se retira sous terre et s'installa en un lieu reculé de l'Outreterre Basse, où elle put vivre en communion avec les deux mondes qui la définissaient. D'autres créatures issues des deux plans se joignirent à elle, et au fil des vingt dernières années, Terrefin est devenue une prospère communauté de l'Outreterre Basse.


Retour à la page sur La Grande Bhaerynden
Retour à la carte de l'Outreterre

Valid XHTML 1.0 Strict