Iltkazar, le royaume de Mithral

Grande ville, Outreterre Haute

Population : 7 506 habitants (nains d'écu 78 %, nains d'or 9 %, gnomes des roches 5 %, svirfnebelins 4 %, humains 3 %, nains urdunnirs 1 %)
Religions : dieux nains
Alignement : LB, LN, NB

Dernier royaume survivant de Shanatar la Profonde, Iltkazar décline lentement depuis plus de treize siècles. Les érudits nains qui y vivent conservent des parchemins et des ouvrages emplis de secrets d'architecture, d'ingénierie, de travaux de forge, d'archéologie, d'histoire et de création de runes.
A moins de 3 kilomètres sous les montagnes Omlarandins du Téthyr se trouve Iltkazar, une ville sur le point de connaître un coup d'État qui ne versera pas la moindre goutte de sang. Le roi, Mith Barak Sans Clan, passe 75 ans par siècle immobile sur son trône, sous la forme d'une statue de mithral. Pendant ce temps, le conseil régent d'Iltkazar dirige la ville, mettant à exécution les décrets et les ordres de son roi endormi. Le conseil considère qu'il joue un rôle de pérennité et non de commandement, aussi évite-t-il d'établir de nouvelles lignes politiques, reportant les décisions importantes au réveil du roi Mirth. Le fait que le conseil régent attende rigoureusement le réveil du roi explique l'état de stagnation de la ville, mais cela est longtemps resté tolérable. En 1367 CV cependant, le roi Mirth ne s'est pas réveillé comme il aurait dû le faire. Depuis, le conseil tergiverse sur des sujets de premier plan et les citoyens s'impatientent.
Iltkazar est surnommée la Cité de Mithral pour ses forgerons légendaires, la plupart travaillant des métaux rares et magiques. Le mithral est le plus courant de ceux-ci, mais on y travaille communément des métaux plus rares encore. Les mines cachées des environs renferment du hizagkuur, du zardazil et autres métaux rares en quantité, et les nains de la ville n'hésitent pas à les exploiter. Cependant, leur mainmise sur ce marché ne dépend pas uniquement du contrôle qu'ils exercent sur les mines. En effet, même si leurs ennemis découvraient ces veines de métaux précieux, ils ne pourraient rien en faire car seuls les forgerons d'Iltkazar connaissent les secrets visant à les fondre et à les travailler.
Un lichen bleu-argent légèrement luisant recouvre le plafond et éclaire la ville, qui s'étend sur une grosse vingtaine de cavernes reliées les unes aux autres par de larges tunnels, le tout donnant le sentiment de constituer une seule et unique caverne aux dimensions titanesques. Le Dhalnadar et son affluent, le Flotprofond, se rejoignent dans l'une des cavernes centrales, offrant ainsi une réserve d'eau sans fin. Les travaux d'ingénierie civile de la cité constituent de véritables merveilles et le niveau de la rivière descend de 18 mètres au fil de sa traversée de la ville, faisant tourner des dizaines de roues à eau qui elles-mêmes alimentent des centaines de machines. L'eau arrive également dans chaque foyer grâce à un complexe système d'aqueducs.
Iltkazar est probablement la cité de l'Outreterre la mieux défendue. Chacune de ses trois entrées principales est équipée de neuf portes, toutes de 3 mètres de côté et de 90 centimètres d'épaisseur. Les deux premières sont en fer massif, les six suivantes sont en fer et recouvertes d'une couche de 5 centimètres de hizagkuur, la dernière étant en mithral et immunisée contre la magie. De solides grilles bloquent toutes les voies d'eau. Ces défenses bénéficient généralement de sorts de barrière de lame, boule de feu, parole sacrée et renvoi que les sentinelles peuvent déclencher facilement. Les runes qui recouvrent les autres surfaces de la caverne à intervalles, réguliers de 7,50 mètres renferment habituellement des sorts de champ de force et mâchoire de pierre qui forcent les créatures fouisseuses à passer leur chemin. Ces runes sont uniques dans le sens où elles jouissent d'une perception des vibrations innée et ne se déclenchent pas qu'à vue. Ainsi, tout déplacement effectué dans un rayon de 36 mètres d'une telle rune la déclenche.

Histoire de la région

Du temps où Shanatar la Profonde régnait sur l'ensemble du sud-ouest de l'Outreterre Haute, Iltkazar constituait une région relativement réduite mais importante du royaume. Elle représentait notamment un centre culturel et artisanal. Lorsque le Choc fratricide mené contre les duergars signa la perte du royaume, Iltkazar survécut, mais ses citoyens n'en cessèrent pas pour autant de repousser les assauts répétés des tyrannœils, des drows; des illithids et des duergars durant plusieurs siècles, perdant à chaque fois un peu de terrain.
En 66 CV, un roi mourant et des terres réduites à une peau de chagrin offraient peu de perspectives encourageantes. Sur son lit de mort, le dernier roi nain d'Iltkazar nomma Mith Barak Sans Clan pour lui succéder. Depuis son ascension au trône, il y a plus de treize siècles, Mith Barak mène la cité avec sagesse et a sécurisé les frontières du royaume. Malheureusement, ses longues phases de sommeil empêchent les nains de se projeter dans l'avenir pendant des décennies entières. Le conseil se penche sur l'interprétation des ordres de son roi assoupi et ses membres se contentent de gérer la ville plutôt que de prendre des initiatives.
Chaque fois que le roi se réveille, il passe les vingt-cinq années suivantes à rebâtir la cité pour qu'elle ressemble à ce qu'iï en a laissé soixante-quinze ans plus tôt. Il ne s'est jamais plaint à ce sujet et personne ne lui pose jamais de questions au sujet de ses trois quarts de siècle de torpeur. Une fois réveillé, le roi règne avec justice et sagesse. Quand il dort, le conseil règne de bonne foi mais en appliquant les lois à la lettre.
En 1367 CV, l'impensable survint ! Le roi Mith ne se réveilla pas au moment prévu. Il demeura assis, inébranlable malgré les efforts que déployèrent ses serviteurs pour le tirer de son sommeil. Pendant plusieurs années, les nains débattirent de la bonne marche à suivre. Cette année enfin, animés par le désespoir, certains ont décidé d'agir, Une faction, connue sous le nom du Mouvement Déferlant, a choisi une ligne de conduite radicale : aller chercher de l'aide à la surface de manière à réveiller le roi La totalité du conseil régent s'oppose fermement à cette expédition et certains y voient là une forme de trahison. Cependant, le leader du mouvement, Joshiah Pierrami,compte demander de l'aide en surface avec ou sans l'accord du conseil.

Le roi Mith Barak

Si beaucoup se doutent de la vérité concernant le roi, nul n'en est véritablement certain. En fait, le roi Mith est Mithbarazak, un grand dracosire d'argent qui vint à la rencontre des nains il y a des décennies de cela pour les aider à protéger leurs connaissances immenses. Il a peut-être d'autres raisons, plus subtiles, de vouloir garder un œil sur le dernier royaume de Shanatar la Profonde, comme le besoin d'un lieu extrêmement sûr pour garder son corps quand il parcourt le plan Astral. En effet, quand le dragon sommeille, il se rend dans le plan Astral et s'entretient fréquemment avec de puissantes créatures extraplanaires. Mais il y a vingt ans de cela, sa forme astrale fut capturée par un serviteur de Tiamat. Depuis, il est prisonnier dans le plan Astral et est incapable de recouvrer la liberté.

Les alentours

La majeure partie des environs d'Iltkazar est constituée de ruines naines. Chaque fois que des vagues d'ennemis se sont rapprochées de la cité, les nains ont battu en retraite, abandonnant une partie de leurs terres. Les patrouilles iltkazariennes font de régulières apparition dans la région, mais elles ne sont pas suffisamment nombreuses pour l'occuper, ce qui explique que toutes sortes de créatures de l'Outreterre parcourent leurs halls abandonnés.

Kazardaern

Ces tunnels sont à n'en point douter les dernières possessions d'Iltkazar situées en dehors de la ville. Situées à 3 kilomètres environ, ces mines de hizagkuur quasiment vides offrent l'accès le plus facile à Iltkazar depuis la surface et l'ouest. Les nains patrouillent intensivement ces passages et construisent des pièges mortels dans le but de décourager les intrus. Traverser cette région sans guide est donc insensé. Depuis peu, des patrouilles de nains d'or de la Grande Faille et de nains gris de Dunspeirrin traînent de plus en plus souvent dans les environs et les escarmouches entre les.deux communautés menacent de porter une guerre d'envergure aux portes d'Iltkazar.


Retour à la page sur Shanatar la Profonde
Retour à la carte de l'Outreterre

Valid XHTML 1.0 Strict