Ch'Chitl, le Royaume d'En Bas

Petite ville, Outreterre Basse

Population : 314 (flagelleurs mentaux 98 %, liches illithids 2 %) ; 990 esclaves (quaggoths 95 %, drows 1 %, duergars 1 %, humains 1 %, nains d'écu 1 %, svirfnebelins 1 %)
Gouvernement : oligarchie
Religions : Ilsensine

À près de 27 kilomètres sous les collines méridionales des montagnes des Épées, quasiment à la verticale d'Eauprofonde, se trouve Ch'Chitl, la principale forteresse de flagelleurs mentaux du Nord. L'emplacement de la ville rend ses souverains prudents dans le traitement qu'ils réservent aux créatures vivant au-dessus, mais leurs desseins sont tout aussi maléfiques que ceux des autres flagelleurs mentaux.
Ancienne métropole florissante de la Nord-Terre, Ch'Chitl n'est plus que l'ombre d'elle-même. Malgré son statut déclinant, elle reste un avant-poste illithid actif à la localisation avantageuse, et elle compte retrouver sa gloire d'antan.
Contrairement à la société traditionnelle des flagelleurs mentaux, qui est dirigée par un cerveau vénérable, Ch'Chitl est gouvernée par un conseil de huit liches illithids. Lorsque le cerveau vénérable de la ville mourut il y a de cela une centaine d'années, les membres de la concorde d'anciens devinrent des liches dans le but d'accroître leur pouvoir et de se répartir les connaissances de leur ancien leader. Cependant, tous les huit ont du mal à contenir la puissance et le savoir du cerveau vénérable et des illithids qui sont morts depuis.
Dans une société illithid normale, les flagelleurs mentaux qui périssent voient leur cervelle terminer dans le bassin d'eau saumâtre qui renferme le cerveau vénérable, ce qui permet à ce dernier d'absorber leurs souvenirs et la personnalité des défunts. Mais à Ch'Chitl, les cerveaux des flagelleurs mentaux qui décèdent sont dévorés par les liches illithids, arrangement que la communauté trouve généralement moins satisfaisant. Les huit membres de la Concorde des Anciens détiennent les souvenirs de dizaines de milliers d'illithids, mais la jalousie avec laquelle chacun conserve ses secrets rend le règne difficile.
L'économie de Ch'Chitl est basée sur le pillage et non sur le commerce. L'endroit où s'élève la cité met celle-ci à portée de toutes les caravanes qui passent à Port-crâne, mais également à courte distance d'autres voies commerciales du Nord souterrain. Comme ilspourraient faire fuir toutes les caravanes de ces lucratives routes commerciales, les flagelleurs mentaux choisissent celles qu'ils attaquent avec soin et parcimonie. Ils préfèrent superviser les raids et laissent leurs quaggoths faire tout le travail, ne révélant leur présence que si les combats tournent en défaveur de leurs esclaves. Moins on voit les illithids, et moins les caravanes en auront peur. Craignant néanmoins le courroux des seigneurs d'Eauprofonde, les liches illithids projettent d'anéantir.cette ville.
Les étrangers ne sont évidemment pas les bienvenus à Ch'Chitl. On n'y trouve d'ailleurs ni échoppe ni auberge à leur attention. Les étrangers sont des esclaves et même les illithids originaires d'autres communautés sont invités à régler rapidement les affaires qui les amènent en ville. Quand les. flagelleurs mentaux souhaitent entrer en pourparlers avec quelqu'un, ils le font toujours en dehors de la ville et mènent généralement leurs affaires à Port-crâne. Des patrouilles constituées de dix à vingt quaggoths parcourent constamment les tunnels alentour sur un rayon de 1,5 kilomètre de la ville. Envoyer plus loin des groupes d'esclaves aussi importants risquerait de déclencher des hostilités auxquelles les illithids ne sont pas préparés. En ville, un groupe d'illithids surveille en permanence les plans Astral et Éthéré en quête d'intrusions extraplanaires. Tout événement inhabituel est inspecté et les situations suspectes sont réglées au plus vite.

Sites importants

Le niveau supérieur de Ch'Chitl ressemble à un grand terrier quaggoth. La Concorde des Anciens préfère recourir à des esclaves quaggoths car il s'agit de combattants robustes, faciles à dominer et prompts au pillage. Les flagelleurs mentaux disposent également d'esclaves issus d'autres races qui leur servent d'espions ou. d'appâts.
Depuis les terriers quaggoths, des escaliers en colimaçon permettent de descendre 90 mètres plus bas, au complexe de cavernes-principal où vivent, mangent et complotent les illithids. En descendant de 150 mètres de plus, on parvient à la chambre de la Concorde des Anciens, l'ancien bassin du cerveau vénérable. Autrefois accessible via téléportation, la caverne est équipée d'un escalier d'urgence, bien utile en cas d'attaque de githyankis.

Les Cavernes de la Concorde des Anciens

Sous la ville, les membres de la Concorde des Anciens vivent dans un repaire tentaculaire bourré de pièges magiques et psioniques. Leurs demeures sont magnifiques et chaque liche est en permanence entourée de gardes et de ses esclaves préférés. Sur la place centrale de ce niveau se trouve le bassin du défunt cerveau vénérable, qui a été soigneusement préservé par les artifices de Thalynsar et de ses camarades, il y a de cela plusieurs décennies.

Les Terriers quaggoths

Ces cavernes abritent un grand nombre de quaggoths et sont littéralement surpeuplées. Les quaggoths sont nerveux et. violents, et ils s'en prennent à tout étranger qui s'approche. Au beau milieu de cette zone figure une caverne cachée qui renferme les quelques esclaves non quaggoths des flagelleurs mentaux de Ch'Chitl. Ces pauvres âmes passent le .plus clair de leur temps assises en silence, l'esprit complètement, vide. Ces esclaves mangent, boivent et ne s'activent- que lorsque les flagelleurs mentaux ont besoin d'eux.

Histoire de la région

Ch'Chitl fut fondée en 1154 CV par un culte d'illithids qui voyait la communauté comme auxiliaire de Port-crâne. L'avant-poste devint rapidement une grande ville, et le cerveau vénérable se mit à manigancer l'assujettissement d'Eauprofonde, un bastion de la civilisation de la surface. Le projet avorta il y a de cela plus d'un siècle, lorsqu'une attaque surprise (secrètement fomentée par la liche illithid Aulagol) porta un coup mortel au cerveau vénérable.
Bien que ce dernier ne pérît pas immédiatement, sa mort fut inévitable et la perte de ses connaissances parut sonner le glas de Ch'Chitl.
Animé par le désespoir, l'ulitharid Thalynsar formula un plan visant à préserver les pouvoirs et les souvenirs du cerveau vénérable. Thalynsar transforma alors plusieurs flagelleurs mentaux et lui en liches. Les anciens dévorèrent ensuite le cerveau vénérable. Membre le plus puissant de la Concorde des Anciens, Thalynsar tenta alors de conserver la majeure partie des connaissances du cerveau,mais l'excès de savoir le rendit fou. Il y a de cela deux ans, les autres anciens durent finalement mettre un terme à ses jours.
La répartition des connaissances et de l'autorité du cerveau vénérable s'est révélée aussi désastreuse que sa disparition. La Concorde est désunie et les incursions d'aventuriers et autres githyankis infligent régulièrement de lourdes pertes à la ville. Au cours du siècle qui a suivi la mort du cerveau vénérable, près des deux tiers des flagelleurs mentaux de la ville ont fui ou disparu.
Depuis qu'il lui a fallu s'unir pour terrasser Thalynsar, la Concorde des Anciens commence à réaliser l'importance de la collaboration.. Pour le bien de la communauté, les anciens ont donc mis de côté leurs querelles et clament leur loyauté à l'égard de la ville. La communauté risque donc de profiter de la mobilisation des autorités de la ville car les liches illithids comptent bien promouvoir décentralisation et réformes.


Retour à la page sur La Nord-Terre
Retour à la carte de l'Outreterre

Valid XHTML 1.0 Strict