Blingdenpierre

Outreterre Haute

Ancienne cité svirfnebeline des industrieuses située sous les Marches d'Argent, Blingdenpierre fut détruite par une attaque drow il y a de. cela deux ans. La plupart des habitants de la ville furent massacrés par des bébiliths convoqués ou capturés par les guerriers drows, mais certains s'échappèrent par les divers tunnels et puits de mine parsemant la communauté. Le groupe de réfugiés le plus important (près de 500 individus) demanda asile à Lunargent, à la surface.
Mais Blingdenpierre ne resta pas longtemps déserte. Peu après sa chute, trois groupes distincts s'y installèrent et commencèrent à s'en partager les ressources. Comme aucun d'eux ne cherche les mêmes choses, sans doute parviendront-ils à vivre en harmonie pendant un temps. Dans l'attente, les dirigeants de Lunargent préparent un plan obscur visant à reprendre la ville, qui constituerait alors une première ligne de défense contre les attaques souterraines. Les aventuriers les plus entreprenants pourraient faire de gros profits s'ils leur présentaient une proposition séduisante visant à jouer les éclaireurs dans la ville et ses environs.

Les rats-garous

Une petite communauté de rats-garous s'est emparé du dédale constituant l'entrée de Blingdenpierre et a élu domicile dans les premières cavernes de la ville. Ces lycanthropes incluent un certain nombre de survivants de la cité qui fuirent dans l'Outreterre et eurent le malheur de croiser la route d'un groupe de rats-garous tapis dans une mine tarie. Les réfugiés svirfnebelins parvinrent à terrasser les monstres lors d'une furieuse escarmouche, mais la lycanthropie fit son œuvre parmi les blessés et les malades tuèrent ou chassèrent rapidement ceux qui ne l'étaient pas. Un gnome des profondeurs du nom de Seldig sortit du lot et mène aujourd'hui la bande. Il ramena les siens en ville pour voir ce qu'ils pouvaient y trouver.
N'y trouvant pas le moindre occupant, les rats-garous se mirent à l'aise, buvant l'eau potable des réserves et se nourrissant des champignons qui avaient repoussé après l'attaque. Les lycanthropes sont aujourd'hui vingt-cinq et tendent des embuscades mortelles aux petits groupes d'amateurs de trésors (composés de drows et d'aventuriers de la surface) qui parcourent Blingdenpierre. Cependant, les svirfnebelins ayant inondé et détruit certains tunnels de la ville lors de l'attaque, les rats-garous ne peuvent s'enfoncer bien loin. Pour l'instant, ils vivent bien dans les environs du labyrinthe de l'entrée.

Les pillards drows

Avant la chute de la cité, les svirfnebelins enterrèrent des centaines de gemmes magiques dans les rochers entourant Blingdenpierre pour se protéger des attaques de fouisseurs. Depuis son anéantissement, plusieurs magiciens drows, aux ordres des prêtresses de Menzoberranzan, usent de xorns dominés pour les dénicher et les revendre. Les gemmes renfermant des sorts d'ennemi subconscient, de glyphe de garde et de symbole sont les plus courantes, mais d'autres, propres aux gnomes de Blingdenpierre, restent enchâssées dans la roche, protégeant ainsi des poches d'air.
Les xorns évoluent dans la terre en direction des gemmes, les avalant sans les déclencher (du moins, en règle générale). Une fois leur mission accomplie, ils reviennent et régurgitent les pierres précieuses dans des espaces extradimensionnels que les magiciens ont préparés de manière à ne pas activer les sorts associés aux pierres. Ensuite, les drows tentent de les identifier depuis le. plan Éthéré et les vendent à Mantol-Derith ou à Menzoberranzan. Les xorns qui faisaient preuve de sobriété en ne mangeant pas les gemmes à vue étaient plus ou moins les bienvenus à Blingdenpierre quand la ville était encore habitée, aussi leur alignement et leur apparence ne sont pas des facteurs déclenchant les gemmes magiques.
Les elfes noirs de la maison Duskryn de Menzoberranzan maintiennent ici une petite garnison car elle a conclu un accord avec la maison Baenre pour récupérer les gemmes magiques de Blingdenpierre. Les drows des autres maisons ignorent cette charte et exhu1 ment tous les trésors des ruines qui leur tombent sous la main. Les guerriers de la maison Duskryn ont cependant éliminé plusieurs groupes d'intrus. Ces escarmouches restent néanmoins des cas isolés et ne les ont opposés qu'à des drows de maisons mineures, aussi n'en ont-ils pas véritablement pris ombrage. La leader de la garnison de la maison Duskryn s'appelle-Zelzpassa Duskryn.


Retour à la page sur La Nord-Terre
Retour à la carte de l'Outreterre

Valid XHTML 1.0 Strict