Mask

voleurs, vol, ombres

Symbole : masque de velours noir rehaussé de rouge

Dieu mineur, NM

Mask est un dieu égocentrique et confiant qui aime à concevoir et à mettre en œuvre des complots compliques, qui sont à l'origine de beaucoup de ses propres problèmes. Le Seigneur des Ombres est prudent mais calme, n perd jamais son sang-froid et donne toujours l'impression de devoir retenir une remarque moqueuse. Le choix de Mask de toujours modifier son apparence est payant : personne ne connaît son véritable visage.

Histoire et relation

Le penchant de Mask pour les intrigues et la rapine lui a coûté non seulement plusieurs alliances potentielles, mais aussi une grande partie de son pouvoir. Pendant le Temps des Troubles, le Seigneur des Ombres prit l'apparence de Fléau des Dieux, l'épée que le mortel Cyric utilisa pour abattre Bhaal, le Seigneur du Meurtre. Après la crise des avatars, il trahit Lleira en faveur de Cyric, permettant alors au Soleil Noir de lui ravir l'attribution des illusions. Les manœuvres à étages multiples de Mask ont finalement abouti à sa lecture de la Cyrïnishad, une erreur qui l'a presque détruit, lui a coûté la majeure partie de son pouvoir divin et a permis à Cyric de s'emparer de l'attribution des intrigues. Pour ajouter à ses difficultés, le Seigneur des Ombres s'est attiré l'inimité d'une puissante entité extraplanaire, Kezef le mollosse du Chaos. Mask a pu lui faire perdre sa piste en obtenant Tueuse de Molosses, une puissante épée magique fabriquée par la Dame des Mystères. S'il advenait que Mask perde cette arme, Kezef reprendrait aussitôt sa poursuite.
Mask a fait plusieurs requêtes à Baine depuis son retour, espérant établir une alliance entre eux, mais le Seigneur Noir connaît bien la véritable nature du Seigneur de Tous les Voleurs. Mask déteste Cyric en raison de son rôle dans la perte de l'attribution des intrigues et il manigance sans cesse pour retrouver ce qu'il considère comme son dû. ironiquement, Shar, qui souhaite lui voler l'attribution des ombres, l'a maintenant dans sa ligne de mire. Par nature, Mask s'oppose à Waukeen et Heaum, et des dieux comme Deneir, Oghma, Torm, Tyr et Séluné cherchent, eux aussi, à contrecarrer ses plans.

Culte et clergé

L'Église de Mask est l'une des plus riches, juste après celle de Waukeen. Les membres du clergé ont à leur disposition les trésors volés dans des temps anciens et mis à l'abri dans des cachés secrètes. Les Maskarites n'amassent pas leurs prises pour s'en vanter, comme les nains roucoulent sur leur or. Ils l'utilisent pour acheter des agents, pour corrompre des officiels, pour faire pencher des accords en leur faveur et pour manipuler en général. Les prêtres travaillent depuis les ombres à quelque dessein obscur. Ils peuvent s'y reprendre à plusieurs fois, ce qui est parfaitement acceptable, du moment que personne ne devine trop facilement qui tire les ficelles. Ces conspirateurs aguerris tirent parti de la naïveté de certaines personnes qui pensent que Mask est mort et sa croyance réduite à quelques sectes isolées.
Jour après jour, les maskarites gèrent leurs manigances et fournissent leur soutien aux voleurs et guildes de voleurs, non sans exiger leur dime. Chaque temple a sa propre politique vis-à-vis des voleurs qui ne se sont pas affiliés. Certains fournissent tout dé même leur aide mais informent la guilde locale, d'autres refusent tout soutien et les dénoncent, et d'autres encore assistent ceux qui payent leur dime, sans en informer quiconque. Les maskarites visent à une discrétion totale, tenant parfois leurs cérémonies dans des sanctuaires sous la guilde de voleurs locale. Dans les endroits disposant d'une guilde unique et forte, le temple est alors reliée à l'hôtel de guilde par des tunnels souterrains ou des égouts. Dans les grandes villes, le temple est traité comme un terrain neutre par l'ensemble des factions. L'autel central du Dieu Masqué est toujours un bloc de pierre monolithe, au-dessus duquel flotte un masque de velours noir, de fourrure ou de soie, ou à côté duquel un mur porte une mosaïque incrustée de pierres précieuses.
Le clergé de Mask ne reconnaît aucune fête calendaire, mais le Rituel de la Présence Invisible est célébré au moins une fois par mois dans chaque temple. Cette cérémonie permet de remercier Mask en lui offrant des poèmes, des chants et des métaux précieux (sous forme de pièces volées par les fidèles puis fondues dans des braseros ou creusets installés à côté de l'autel), car le Seigneur des Ombres est un dieu qui voit tout, même ce que l'on cache au mieux.
Fidèles et prêtres se livrent également aux Prières du Crépuscule, pour lesquelles ils doivent s'agenouiller devant l'autel, s'échanger des pièces puis chanter les louanges du Dieu Masqué. Les novices donnent leurs pièces aux prêtres de rang supérieur, et ainsi de suite jusqu'au grand prêtre du temple qui, lui, donne son écot au plus humble des novices. Ce faisant, il reconnaît l'humour sardonique, qui peut transformer un mendiant en prince, et inversement. L'autel du dieu est toujours un bloc de pierre massive au-dessus duquel flotte un énorme masque de fourrure, de soie ou de velours noir (il fait au moins 1,80 m de large). Si nul masque enchanté n'est présent, le symbole de Mask est incrusté à même le mur, sous forme de mosaïque de pierres précieuses.
Vêtements sacerdotaux. a panoplie cérémonielle maskarite consiste en une tunique et un pantalon de couleurs disparates. La tunique comporte des manches et manchettes bouffantes, et elle est brodée de couleurs vives pour faire riche. La tenue complète est cachée de la tête aux pieds par une cape grise jt capuche qui peut être fermée pour dissimuler les couleurs chatoyantes du costume. Les rnaska-rites portent un masque de tissu noir sous la capuche. Dans les endroits où la croyance en Mask traverse des temps difficiles, seuls la cape grise et le masque sont portés. À l'intérieur du temple, les masques sont de gaze noire et ne cachent pas l'identité du porteur ; en public, ces masques sont remplacés par des modèles plus épais en laine ou constitués de deux épaisseurs de soie, qui couvrent le visage (et éventuellement la barbe).
Vêtements de tous les jours. Les prêtres de Mask sont incités à taire leur vraie nature et à se faire passer pour des gens du peuple ou des prêtres d'autres cultes. Ils s'habillent à la manière des marchands, artisans ou aventuriers, suivant la mode de la région dans laquelle ils se trouvent. S'ils se font passer pour d'autres prêtres, ils n'hésitent pas à revêtit une armure. Pour leur part, les démarques s'habillent souvent comme des voleurs en armure de cuir, quand ils ne prennent pas l'apparence d'un paysan ou d'un citadin.

Dogme

Tout ce qui advient au cœur des ténèbres est lié à Mask. La propriété constitue les neuf dixièmes de ce qui est juste et la propriété se définit par la possession. Le monde appartient aux individus rapides, à la langue habile et aux doigts agiles. La prudence et la discrétion sont de grandes vertus, tout comme le sont l'éloquence et la capacité de dire une chose tout en en pensant une autre. Apprenez à plier toute situation à votre avantage. Les richesses appartiennent à ceux qui peuvent les acquérir. Faites en sorte que chaque soir vous soyez un peu plus riche qu'au matin. Mais prenez aussi soin de ne voler que ce qui est vital et non tout ce qui vous passe sous la main. 'honnêteté est pour les imbéciles, mais une honnêteté apparente est la clef qui ouvre toutes les portes. Faites en sorte que tous vos mensonges soient plausibles et ne mentez jamais lorsque vous pouvez dire la vérité (mais laissez éventuellement croire que vous êtes en train de mentir). Tout doit être subtilité. La manipulation est bien plus efficace que la force, tout particulièrement lorsque vous parvenez à faire croire aux gens qu'ils agissent de leur propre initiative. N'agissez jamais de manière évidente, sauf si cela vous permet de dissimuler quelque chose. Ayez confiance dans les ténèbres, la lumière ne fera de vous qu'une cible facile pour vos ennemis.


Plan de résidence : Plan d'Ombre
Domaines : Chance, Duperie, Mal, Obscurité, Ville
Armes de prédilection : Épée longue



Retour à la page des dieux

Valid XHTML 1.0 Strict