Armure de plate de l'ankheg



Armure de plate de l'ankheg [Acide]

Classes : Totemiste
Chakras : gorge (totem)
Jet de sauvegarde : voir description
Une armure de plate fine et chitineuse se forme autour du torse du personnage. Elle est formée par Des plaques vertes d'armures semblables au torse d'un insecte. Des tendons et des muscles relient les plaques au lieu des habituelles chaînes et morceaux de cuir.
L'ankheg est un insecte géant prédateur entouré d'une puissante armure. La tradition totemiste le vénère comme un symbole de protection, avec sa chitine, mais aussi comme un pouvoir de destruction à cause de ses puissantes mandibules et son crachat d'acide.
L'armure de plate de l'ankheg confère un bonus d'armure de +2 au personnage. Comme tout bonus d'armure, il n'est pas cumulatif avec, par exemple, une autre armure portée par le personnage. Si le personnage porte déjà une armure, le plus haut bonus s'applique. L'armure de plate de l'ankheg ne confère aucun malus de dextérité ou chance d'échec aux sorts. Elle est traitée comme une armure légère.
Essentia : Pour chaque point d'essentia investi dans l'armure de plate de l'ankheg, le bonus d'armure augmente de 1.
Source : Magic of Incarnum

Chakra lié (gorge)

Des plaques de chitine vertes montent sur la gorge du personnage. Ces plaques bougent de manière rythmée, mais d'un rythme différent de celui des pas ou du cœur.
Le personnage gagne la capacité de cracher une ligne d'acide au prix d'une action standard. Une fois par minute, le personnage peut émettre une ligne d'acide de 1,5 mètre de long par point d'essentia investit dans l'armure de plate de l'ankheg. La ligne d'acide inflige 2d6 points de dégâts, plus 1d6 par point d'essentia investi. Un jet de Réflexes réussi réduit les dégâts par deux.

Chakra lié (totem)

Des plaques bruns-verts poussent sur le cou et le visage du personnage et deux mandibules puissantes entourent sa bouche, le faisant ressembler à un insecte géant. Au combat, ces mandibules sont capables de déchirer la chair de ses adversaires.
Le personnage gagne une attaque de morsure infligeant 1d8 points de dégâts. Cette morsure peut-être utilisée comme attaque principale ou secondaire.
Pour chaque point d'essentia investi dans l'armure de plate de l'ankheg, la morsure inflige en plus des dégâts normaux 1d4 dégâts d'acide.


Retour à la liste des amalgâmes du totemiste
Retour à la liste des amalgâmes