Graz’zt

Prince Démon, CM

Graz’zt est l'un des démons les plus puissants des Abysses et il règne sur trois strates de ce plan à la fois. C'est un démon de grande taille à la beauté sombre. Sa peau est noire et étincelante et ses yeux sont verts et luisants. Graz’zt se vêt d'atours majestueux, mais ses oreilles légèrement pointues et ses crocs jaunes trahissent le démon qui est en lui. Cependant, c'est aux extrémités de ses membres que son anatomie est la plus marquante, puisqu'on y trouve six doigts noirs par main et six orteils par pied.
Des légendes racontent chez les gens du peuple qu'un fiélon à la peau sombre rend parfois visite aux sorcières et aux ensorceleurs, leur conférant faveurs sexuelles et pouvoirs magiques. Graz’zt est la meilleure preuve qu'il ne s'agit pas là que d'une légende. Le Prince Noir, profondément porté sur le sexe et en présentant tous les attraits, ne va nulle part sans un cortège de femelles (généralement des lamies, des succubes et des mariliths). Son pouvoir de séduction et son charme naturel en font un interlocuteur des plus dangereux, et son éloquence et sa majesté sont telles que l'on pourrait fort bien le croire d'origine diabolique et non démoniaque. Graz’zt est depuis très longtemps en état de guerre, à la fois contre Démogorgon et Orcus. Il y eut un moment où il était celui qui avait la main sur ce conflit, mais il fut alors soudainement convoqué dans le plan Matériel par Zagyg, l'Archimage Fou. Il y fut emprisonné et soumis, jusqu'à ce qu'il regagne un substitut de liberté en acceptant de rester quelque temps écroué, mais dans son propre plan. Personne ne sait s'il est toujours sous le coup de la sentence, mais en tout cas, ce n'est pas lui qui le dira.

Graz’zt est résolu à conquérir les Abysses. Il supporte mal que Démogorgon soit appelé le Prince des Démons, car tel est le titre qu'il désire avant toute autre chose. Graz’zt règne sur Azzagrat, un royaume qui s'étend sur trois strates des Abysses. La cité de Zelatar est également à cheval sur les trois niveaux. C'est en son cœur que l'on trouve le Palais d'Argent, demeure personnelle de Graz’zt que l'on sait composée de soixante-six tours d'ivoire. Depuis les couloirs de son palais, Graz’zt manigance toutes sortes de plans machiavéliques destinés à défaire ses ennemis et lui apporter davantage de puissance.
Graz’zt affectionne l'art de la séduction. Ainsi, bien qu'il soit loin d'avoir peur de la guerre, il préfère charmer et piéger ses adversaires plutôt que de les terrasser sur le champ de bataille. Il se plaît à penser qu'il est l'être le plus rusé et brillant des Abysses.
Le Prince Noir prête une attention toute particulière (principalement par le biais de ses espions) à ce qui se passe dans le royaume des mortels. Accorder des faveurs à ces êtres constitue en effet l'un de ses passe-temps favoris : il leur apporte aujourd'hui aide et renseignements, en attendant le jour où les mortels pourront lui rendre quelques menus services.

Il existe peu de sectes qui rendent hommage à Graz’zt, hormis chez certaines espèces monstrueuses telles que les lamies, où ses sectaires sont répandus et influents. La plupart des prêtres de Graz’zt, également connus sous le nom des Elus, sont des femmes, et le prêtre de plus haut rang d'un temple est systématiquement une femme.
Graz’zt se délecte des sacrifices de sang qui sont pratiqués en son nom, et les rites sexuels ont également une place de choix lors des offices qui lui sont dédiés. Ses temples isolés abritent des salles obscures où les orgies sont monnaie courante. Dans une partie du temple qui demeure magiquement enveloppée dans les ténèbres, les prêtres usent de création de morts-vivants sur les victimes immolées pour engendrer les ombres qui gardent le bâtiment.


Plan de résidence : Strates Infinies de l’Abysse
Domaines : Charme, Tentation

En tant que Prince Démon, Graz’zt ne peut fournir de sorts divins à ceux qui le vénèrent. Un personnage vénèrant Graz’zt souhaitant lancer des sorts divins doit posséder le don Serviteur démoniaque



Retour à la page des puissances des plans

Valid XHTML 1.0 Strict