Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Jeu 18 Avr 2019, 19:14



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Mar 29 Jan 2019, 22:44 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 19:09
Messages: 455
Proche des portes nord, en milieu de soirée, Aukan :

Ce ne fut pas par crainte qu'Aukan abandonna ses camarades dans leur exploration, mais pour se faire le bras armé de ces gens sans défense et blessés, tout juste libérés de la terreur gobeline. A la demande de Jenna, et parce qu'il tombait d'accord, il reparti donc les bras chargés d'un homme incapable de marcher et escorta la vingtaine de personne vers la ville alors que son groupe continuait l'exploration, à la poursuite des gobelins. Sur le retour, à pieds, s'effectua une longue et bruyante marche sous la canopée de la forêt d’Émeraude, faisant fuir les prédateurs naturels tout comme les chants d'oiseaux, laissant le bruissement des feuilles et les râles comme seule mélodie de fond.

Le Goliath avait reçu de l'aide dès les portes nord, les gardes venant s'informer et l'assister en voyant cette petite troupe débarquer en mauvais état. Certains durent passer par la maison des soins, où fut accompagné le "fardeau" du courageux combattant, d'autres purent eux retrouver famille et amis plus rapidement mais tous remercièrent activement le robuste guerrier et à travers lui, son groupe, pour son intervention précieuse et salvatrice.
Aukan ne se faisait plus d'illusions : il était inutile pour lui de tenter de rattraper sa troupe, employeur compris. Les retrouver, s'il y parvenait, en toute fin d'expédition pour réclamer quelques miettes n'avait ni sens ni intérêt, mais peut être les retrouveraient ils plus tard, qui sait ? En attendant, il devrait se satisfaire de la petite monnaie laisser avec insistance par les rescapés, ce n'était pas grand chose, l'équivalent d'une dizaine de pièces d'or tout au plus, mais cela suffirait pour trouver logement et nourriture pour quelques jours à la capitale, le temps de se refaire ...

L’Émeraude Scintillante, aux portes nord, déjà fermées, se voulait être la plus hétéroclite des auberges de la ville en accueillant nombre d'aventuriers et de gens de l'extérieur des murs qui revenaient de temps à autre vers la cité. D'un point de vu pratique, c'était aussi la plus proche à l'heure actuelle et tardive, et quelqu'un n'ayant pas chômé depuis son débarquement en serait plus que satisfait. Mais les dieux ou le destin en décidèrent autrement, car en chemin le goliath eu la bonne surprise d'être témoin d'un fait particulier : l'ébriété elfique. A quelques mètres devant lui, dans la grande avenue où les passants se raréfiaient dans la soirée, une jeune femme aux oreilles pointues s'écroula de tout son long après avoir tituber contre mur et caisses en bois. De nature altruiste, il s'approcha et put constater la tenue plus que légère de la demoiselle aux longues tresses brunes, une tenue peu citadine et propre aux habitants des bois reculés, alors que deux hommes ayant fait de même se lançaient déjà dans une série de "compliments" très imagés ... Pouvant s'imaginer le pire, d'un simplement dépouillement à l'abus, la bonté d'âme d'Aukan le poussa à prendre soin de la "petite créature" évanouie, endormie, ou un mélange des deux qui grommelait péniblement à propos de gagner la forêt ... De ses bras musclés, il souleva la frêle elfe sans être contredit par les deux hommes sans doute trop impressionnés, et la porta jusqu'à l'auberge pour y prendre une chambre double, avec deux lits séparés où il pourrait allonger l'inconnue à l'abri. Avec la nuitée, était compté les deux bols de soupes dont l'un refroidissait petit à petit sur la table de chevet de la brunette et une légère collation au matin. Aukan eut aussi le loisir de trouver un pot de chambre, une grande cruche d'eau, deux verres de terre cuite, une bassine en acier et deux linges propres, de quoi se rafraichir visage et gosier en somme. Pour le reste, la chambre semblait modeste mais confortable, de quoi souffler un peu jusqu'au matin ou jusqu'au réveil de mademoiselle...


???, ???, Itarillë

Itarillë ouvrit péniblement les yeux, l'estomac brassé et la tête embrumée. Elle se souvenait être tombée, encore, mais depuis cet instant tout n'était que confusion et rêverie, la vision du ciel et du sol se mélangeant dans un défilé rectiligne, tantôt trop sombre tantôt trop éclairé, entrecoupé d'apparitions sylvestres, des fées, des animaux, rien de bien discernable et compréhensible. Puis d'un coup, son environnement lui bondit aux yeux : elle était dans une chambre faiblement éclairée par un chandelier, sur un lit dont elle n'avait pas souvenir mais fut fort aise de constater que ses vêtements étaient toujours en place. En face d'elle, un homme dont elle discernait encore mal les traits se tenait sur un autre lit. Se redressant, son corps la lança en plusieurs endroits et elle faillit bien rendre ses boissons mais ne senti que l'acide picoter le fond de sa gorge. Où qu'elle fut, il lui faudrait prendre garde à ne pas chuter une énième fois, les Baies Krick la tenant encore à leur merci...

Itarillë est nauséeuse

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Jeu 31 Jan 2019, 00:05 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Ven 05 Juin 2015, 08:45
Messages: 70
PX: 3140
Pas facile de ne pas avoir l'air menaçant dans une chambre d’hôtel standard lorsque l'on mesure prêt de 2 mètres 35 mais Aukan tentait de se faire le plus petit possible et arborait un sourire amical, il observait l'elfette sortir de sa torpeur et attendait qu'elle semble capable de comprendre ses paroles.

- Bonsoir, n'ayez pas peur vous êtes en sécurité, prenez le temps qu'il vous faut.

Le Goliath montra de la main la soupe refroidit sur la tablette.

- N'hésitez pas à manger cela vous fera du bien, quand vous le souhaiterez dite moi ce qui vous as mise dans cet état, je vous ai trouvé dans la rue titubante et en bien mauvaise compagnie.

Aukan parlait avec un accent gutturale lié à sa langue maternel bien différente du commun il faisait des efforts pour sourire le plus simplement possible pour ne pas effrayer la mince elfe.

- Peut être pouvez vous me dire votre nom ?

_________________
Aukan "Bravepic" Gathakanathi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Mer 06 Fév 2019, 19:36 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2018, 22:29
Messages: 35
C'était dans un état second, tertiaire voir même quaternaire que Itarillë avait effectué un voyage éthylique du pavé au lit. Elle était toujours habillé et se sentait toujours mal. Elle s'assit prudemment, son oreille droite et son oreille gauche se mirent d'accord pour lui envoyer un message. Elle le décoda en observant ses orteils qu'elle agitait comme pour essayer de comprendre comment s'en servir. Quelqu'un lui parlait. Sécurité ? Elle était en sécurité. Ne pas avoir peur. Elle ne devait pas avoir peur de quoi. Elle leva les yeux, détaillant son interlocuteur. Un sorte de géant mi-orc, mi-humain. Un potentiel danger, elle voulut prononcé un mot et s'aperçut vite qu'elle n'était pas en état de faire quoique ce soit d'autre. Elle décida d'opter pour une option diplomatique et de collaborer avec l'être.
C'est sans timidité, un enthousiasme un peu forcé et avec toute l'énergie que pouvait mettre Itarillë qu'elle répondit.


-Aya, Itarillë, contente de vous rencontrer et tu es ? Où est la rue ?

Sa voix était pâteuse et ce n'était pas sa meilleure performance. La soupe froide ne l'attirait pas. Instinctivement, elle sentait que la soupe ne passerait pas. Elle commençait à se dire que l'être étrange l'avait peut-être sauver.

-Merci?

_________________
Itarillë, Étincelle du changement

Selon une légende; ce joueur est au contrôle d'un gnome sournois surnommée L'évasif, d'une scelleuse qui fait office de guide touristique pour entité extra-dimensionnelle nommée Réza Kulenov, et d'une nomade qui souhaite être un dragon, Sherazade.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Ven 15 Fév 2019, 18:11 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Ven 05 Juin 2015, 08:45
Messages: 70
PX: 3140
Aukan observa le lent réveil de la frêle elfe qu'il avait recueilli avec un regard calme et son léger sourire amical, il écouta ses paroles et tenta de répondre en articulant le plus possible pour être bien compris.

- Bonjour AyaItarillë, Je m’appelle Aukan Bravepic Gathakanathi, mais Aukan suffira largement. La rue se trouve au dehors de la taverne de l'émeraude scintillante ou nous nous trouvons.
Plusieurs homme semblaient vous vouloir du mal alors que votre état ne vous permettez pas de vous défendre, je vous ai ramené ici pour que vous puissiez vous reposer.


Aukan sourit plus franchement lorsque l'elfe le remercia, il comprenait que c'était la l'usage mais il n'en avait cure. Chez les Goliath il en fallait plus pour mériter une marque de reconnaissance, peut être d'ailleurs que le géant allait pouvoir en faire plus pour elle.

- Vous savez ce qu'ils vous voulaient ? Vous vous souvenez comment vous êtes arrivé dans la rue ?

_________________
Aukan "Bravepic" Gathakanathi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Ven 22 Fév 2019, 16:14 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2018, 22:29
Messages: 35
Elle allait un peu mieux. Le genre de petit mieux qui ressemble à la traversé d'un désert ou d'un océan. En soit, c'est juste un peu mieux mais dans le ressenti, c'est une sensation extraordinaire. Elle écoutait l'être étrange, on lui avait voulu du mal, cela ne l'étonnait que peu. Elle s'était déjà aperçu que les hommes étaient des enfants cruels. Il y avait bien des choses dont il fallait se méfier alors qu'il y en avait beaucoup à découvrir. Itarillë répondit de manière moins forcé et plus joyeuses, vu son état.

-Vous m'avez sauver ! C'est une histoire courte cette fois. J'étais au port. Je viens d'arriver et je cherchais les arbres quand une dame au chat, Amalia ? Vous la connaissez? m'a proposer de prendre un verre. C'était bleu, j'en ai bu deux et Amalia m'a proposé un travail, j'ai refusé mais je sais plus trop pourquoi?

Elle fit une pause car la tête lui tourna un peu et repris plus calmement.

Je me suis enfuie parce que les murs essayaient de me manger et le bruit me faisait peur. Et je crois que j'aimais pas trop la demande d'Amalia, elle m'avait échanger la boisson contre des histoires. Mais je vais la rembourser! C'était un mauvais échange. Hein!

L'elfe se sentit soudainement gênée, elle venait de comprendre qu'elle était dans une chambre qu'on obtient contre des bouts de métal. Elle déduisit qu'elle devait des bouts de métal à quelqu'un d'autre.

Euh, la chambre ? Vous troquez des bout de monnaie contre? Je vous offre dans le futur votre perte? J'ai rien que les hommes des villes aime à échanger. Désolé.

Itarillë était devenu toute penaude, et perdant confiance en elle. Son commun se détériorait. Elle s'inquiétait mais un même temps une question la taraudait et celle-ci sorti presque par surprise de la bouche de l'elfe.

Vous êtes un géant ? Vous devriez boire votre soupe, elle a l'air froide.

La réponse d'Itarillë était chaotique, désordonné et probablement confusante.

_________________
Itarillë, Étincelle du changement

Selon une légende; ce joueur est au contrôle d'un gnome sournois surnommée L'évasif, d'une scelleuse qui fait office de guide touristique pour entité extra-dimensionnelle nommée Réza Kulenov, et d'une nomade qui souhaite être un dragon, Sherazade.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Jeu 07 Mar 2019, 18:52 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Ven 05 Juin 2015, 08:45
Messages: 70
PX: 3140
Le géant à la peau grise semblait quelque peu gêné, il semblait ne pas forcément comprendre l'intégralité du récit de la frêle elfe qui lui faisait face.

Il répondit cependant d'une voix claire et dans laquelle aucun doute ne subsistait à tout ce qu'il comprenait réellement.


- Je ne suis pas vraiment ni un homme, ni de la ville.

Puis avec une note de fierté dans la voix


- Je suis un Goliath, un arpenteur des sommets, on m'a nommé "Bravepic" pour mon courage.


Puis d'une voix plus douce.

- Et vous, vous semblez être une elfe. Vous avez peut être déjà des milliers d'années derrière vous, peut être même que vous avez connue la naissance du monde.

Si je ne vous avez pas sauvé je m'en serait beaucoup voulu.


Aukan pris le temps de la réflexion pour tourner sa phrase suivante comme il le souhaitait.

- Cette dame Amalia au chat dont vous parlez semble être une de ses habitantes des villes qui font semblant d'offrir des choses mais attendent beaucoup en retour. Et sans vous laisser le choix.

Si je peux me permettre un conseil à votre sagesse millénaire c'est de ne pas faire confiance à ceux qui offre sans rien demander en retour.


Les Goliath avaient une certaines adoration pour les elfes, ils considèrent souvent leur longévité comme extraordinaire et digne de louange, si bien que de sauver un elfe équivalait à sauver plusieurs vie d'autres espèces.

Et Itarillë était pour le géant semblable à la créature pour qui les bas besoin des mortels tel que l'argent ne valaient rien.


-Évidement je vous dit ça alors que je ne vous demande rien en échange du peu que je vous offre mais croyait moi, je souhaite simplement vous aider.

_________________
Aukan "Bravepic" Gathakanathi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Dim 17 Mar 2019, 23:30 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 30 Juil 2018, 22:29
Messages: 35
Un goliath ? Un arpenteur des sommets ? Itarillë avait beau creuser sa tête, elle n'avait pas souvenir d'avoir entendu parler de cette espèce. Le monde était plein de surprise, elle regrettait de moins en moins de ne pas être rester dans sa forêt. En continuant d'écouter Aukan, elle se mit à rougir de gène, elle ne méritait pas tout cette attention. Ce qui la rassurait, c'est que le goliath ne connaissait de son peuple que de légende.

Oh, je n'ai que 110, Aukan et même les plus vieux de ma tribu ne dépasse pas le millénaire. Je suis désolé, j'ignore tout des goliath, nos chants ne célèbrent pas ton peuple. C'est triste. Si vous voulez, j'écouterai et je rapporterai aux miens de quelle essence est ton peuple.

Elle réfléchit un instant pensive et reprend sur un sujet plus grave.

Tu m'as sauver et vous m'aidez. La bonté est trop rare. Elle doit être nourri.

Une étincelle malicieuse passa dans son regard.

Je prend ton conseil et je vais t'aider si tu as besoin sinon je peux pas te faire confiance et je veux pouvoir te faire confiance. Si tu veux m'aider, je dois t'aider.

Elle sourit toute contente de son piège puis regarde la soupe. La conversation l'avait aider à oublier un peu sa nausée.

Tu ne bois ta soupe. Je peux ?

_________________
Itarillë, Étincelle du changement

Selon une légende; ce joueur est au contrôle d'un gnome sournois surnommée L'évasif, d'une scelleuse qui fait office de guide touristique pour entité extra-dimensionnelle nommée Réza Kulenov, et d'une nomade qui souhaite être un dragon, Sherazade.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Sam 30 Mar 2019, 12:32 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 19:09
Messages: 455
Le bouillon initialement prévu pour la pas si jeune femme lui revint de "droit", et même tiède, il lui fit le plus grand bien. La préparation n'avait pourtant rien d'exceptionnel ou magique, mais le cuvage d'Itarillë, quelque peu déshydratée avec seulement deux cocktails dans l'estomac après ce long voyage, nécessitait d'avantage cette soupe qu'une intervention divine.
Une fois le breuvage avalé, la fatigue gagna rapidement les colocataires. L'une à demi saoule après un séjour en mer, le second aux jambes lasses de toutes ces mini escortes et remerciements, trouvèrent donc rapidement le repos non sans avoir pu clore leur discussion.

Au matin et après une nuit calme, l'elfe sortit de transe complémentaire un peu plus tard qu'à son habitude. Non pas que celle ci fut plus longue mais quelque peu décalée. Le goliath lui gardait encore les yeux fermés, laissant à la profane un peu de temps pour réfléchir à son experience de la veille ou pour ses préparatifs matinaux. Quoi qu'elle en fit, du couloir survint un bruit sourd, accompagné de tintement métalique, un bruit suffisant pour l'interrompre dans ses petites affaires, surprenant tout autant la chouette qui s'agita brièvement, et assez fort pour faire sortir Aukan de ses rêves. S'en suivit rapidement une complainte de gémissements rapelant ceux d'un animal blessé alors qu'on entendait une voix par dessus :


- Monsieur ? Monsieur ca va? Dites quelque chose, monsieur ? [...]



:HRP: Itarillë n'est plus nauséuse
Il y a moins de 30min entre vos réveils, c'est histoire de ...

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Mar 02 Avr 2019, 09:20 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Ven 05 Juin 2015, 08:45
Messages: 70
PX: 3140
La fatigue de la veille était évacué désormais et les rêveries de Aukan se rapprochait progressivement de l'état d'éveil, se nourrissant de ce qu'il entendait. Dans cet état de demie-conscience les premiers bruits semblaient irréelle et le grand escogriffe ne savait trop s'ils étaient dans ses rêves ou dans la chambre mais petit à petit la vérité s'imposa à ses sens.

Il y avait bien quelqu'un qui tapait à sa porte en cette heure matinale ainsi que des gémissements désagréable. Pas encore totalement réveillé le goliath ne pu prendre le soin habituel qu'il prenait pour que sa voix ne semble pas trop dur, il pensa à peine à parler en langue commune plutôt qu'en Gol'kaa. C'est donc d'une voix dur, forte en bref impressionnante qu'il répondit aux gémissements


Quelque chose !

Qu'est ce que vous voulez, je n'ai pas demandé à être réveillé


Puis le grand gaillard fit un léger sourire à l'elfe, étrangement sa simple vision semblait suffire à l'apaiser quelque peu

_________________
Aukan "Bravepic" Gathakanathi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Retour à la case départ
MessageMessage posté...: Mar 16 Avr 2019, 09:29 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 19:09
Messages: 455
Le bruit du couloir vola un premier sursaut à l'elfe, puis la réaction d'un goliath mal réveillé lui en vola un second. Les gens de la ville s'agitaient décidément bien facilement et rapidement Itarillë ramena son sauveur à sa réalité :
- Non Aukhan, c'est autre chose. L'on aurait dit un carillon, un tambour et de mauvais musiciens. Puis la voix s'est faite entendre.Tout en parlant elle s'était calmement rapprochée de la porte, ni pressée ni lente, la façon elfique sans doute.
Elle lança un regard vers Aukan, la main sur la poignée et ouvrit en reculant avec la porte. Sur sa couche, "messire" Bravepic manquait un tier de la scène mais en voyait suffisament pour comprendre que quelque chose n'allait pas : un humanoïde se tordait de douleur crispé et allongé sur un sol couru d'éclat de terre cuite alors qu'un autre, penché sur lui, tentait de s'informer de son état ...


Nyctalopus, le joueur d Itarillë, s arrache les cheveux sur son mémoire, donc je vais le jouer un temps.

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: