Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mar 11 Déc 2018, 15:32



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 01:22 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Inspiré par les autres, je créé un sujet également pour les éventuelles réalisations persos. Toute critique constructive est la bienvenue, bien sûr. :)

Liste de sorts :

Code:
[quote][dit][b]Nom[/b][/dit] [i]Ecole[/i]
[b]Source :[/b] Réalisation personnelle (Killian Aranis)
[b]Niveau :[/b] Ensorceleur/Magicien
[b]Composantes :[/b] V, G, M, F, PX
[b]Temps d'incantation :[/b]
[b]Portée :[/b]
[b]Zone d'effet :[/b]
[b]Cible :[/b]
[b]Effet :[/b]
[b]Durée :[/b]
[b]Jet de sauvegarde :[/b]
[b]Résistance à la magie :[/b]





[b]Composantes matérielles :[/b]
[b]Focaliseur :[/b]
[b]Coût en PX :[/b][/quote]

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Sam 08 Déc 2018, 19:03, édité 7 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 02:21 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Voile hydrophobe Abjuration [force]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 0
Composantes : V, G, M
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : personnelle
Cible : le jeteur de sort
Durée : 10 minutes/niveau (T)
Jet de sauvegarde : aucun
Résistance à la magie : non

Voile hydrophobe entoure le sujet d’un champ de force invisible et intangible qui lui confère une protection contre les liquides inoffensifs. Tout liquide qui ne lui occasionnerait habituellement aucun dégât de par sa nature, sa composition ou son volume, est simplement arrêté et ne l'affecte donc ni lui ni son équipement. Si le lanceur de sort projette intentionnellement un liquide contre la barrière (par exemple en buvant, ou en se renversant volontairement un liquide sur lui-même), celle-ci est sans effet.

Ce sort est pratique, par exemple, pour éviter les tâches d'encre, ou encore pour rester au sec sous une pluie normale.

Composantes matérielles : une goutte d'huile

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Mer 21 Nov 2018, 17:43, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 07:28 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Mai 2013, 07:11
Messages: 1575
Localisation: Belgique, Wallonie
PX:
juste pour "rire" et si on te lance de l'huile, puis on l’enflamme ton sort te protège ?
c'est un liquide qui n'est pas dangereux tel que mais enflammé... et si il ne te touche pas, il t'entoure et quid si tu marches dessus ?

_________________
Ma Galerie

Avatar actifs : Annonimus; Donperidoc; Nancersan Drursal: HemySurtur

Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 09:38 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1905
PX: 21248
Sympa :) ça pourrait ajouter +1 au jet de reflexe contre un liquide offensif quand même.

Sinon tu en penses quoi du sort de Droog : Targe du Mage ou la Marge du Tage

_________________
Fiche de Droog KobKobi VertDeGris
Un autre Droog dans un autre Monde
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 09:49 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 6180
PX:
Sympa comme sort, c'est simple, sans effet relatif en jeu, utile Rp parlant, tout ce qu'un sort niveau 0 devrait être.
Pour le cas que décrit Roxtana, je dirais que le liquide est sur toi, en train de couler sans faire de trace, et que s'il s'enflamme tu crames comme normal.
Pour ce que décrit Droog, c'est juste non, car un sort de niveau 0 a déjà un effet, du genre, il donne un bonus de +1 contre le JS mais dure 1 minute, pas 10 par niveau.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 11:59 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Roxtana a écrit:
juste pour "rire" et si on te lance de l'huile, puis on l’enflamme ton sort te protège ?
c'est un liquide qui n'est pas dangereux tel que mais enflammé... et si il ne te touche pas, il t'entoure et quid si tu marches dessus ?
Les composantes matérielles étant consommées, l'huile n'existe plus. Et c'est un effet de force, donc il ne réagira pas au feu.

Citation:
Pour le cas que décrit Roxtana, je dirais que le liquide est sur toi, en train de couler sans faire de trace, et que s'il s'enflamme tu crames comme normal.
Vu que l'huile n'existe plus, je ne vois pas pourquoi. C'est un effet de force, tu n'es pas couvert d'huile.

Droog a écrit:
Sympa :) ça pourrait ajouter +1 au jet de reflexe contre un liquide offensif quand même.
Je pense que ça augmenterait son niveau, à ce moment là. Mais c'est une idée pour un sort plus élevé.

Mlantrobic a écrit:
Sympa comme sort, c'est simple, sans effet relatif en jeu, utile Rp parlant, tout ce qu'un sort niveau 0 devrait être.
:)

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Mer 21 Nov 2018, 12:26, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 12:01 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 6180
PX:
Tu as mal lu sa question : d'abord on te lance de l'huile, ensuite on enflamme l'huile. On ne parle pas de l'huile qui est la composante matérielle.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Mer 21 Nov 2018, 12:17 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
En effet, mea culpa.

Mlantrobic a écrit:
Pour le cas que décrit Roxtana, je dirais que le liquide est sur toi, en train de couler sans faire de trace, et que s'il s'enflamme tu crames comme normal.
C'est aussi ce que j'aurais dit.

Citation:
quid si tu marches dessus ?
Tu auras des dégâts de chute, donc si tu marches dessus il devient dangereux. Je sais, il y a pas de logique, mais c'est magique. Et puis ça reste toujours à l'appréciation du MJ.

Franchement, c'est juste un sort qui te génère un k-way. :ange:

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Dim 25 Nov 2018, 01:10 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Scriptorium de Killian Aranis Transmutation
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 2
Composantes : V, G, M, F
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : un ensemble de pages non magiques (reliées ou non)
Durée : cf. description
Jet de sauvegarde : non
Résistance à la magie : non

Le Scriptorium permet au lanceur de retranscrire selon sa volonté du texte et des illustrations sur un support d'écriture, comme s'il les écrivait à l'aide d'une plume et d'encre. Le sort produit des dessins tels que le lanceur les imagine et reproduit l'écriture du lanceur. Les illustrations particulièrement complexes nécessitent toutefois un test d'Artisanat adéquat (DD 20), voir une connaissance ad hoc. Le lanceur peut également tenter d'imiter l'écriture ou le style graphique d'un autre, comme décrit dans la description de la compétence Contrefaçon. Le lanceur doit fournir toutes les encres rares et autre matériel coûteux nécessaires à la rédaction comme composantes du Scriptorium.

Les supports d'écriture n'ont pas besoin d'être vierges. Si le support d'écriture est magique (comme un parchemin contenant un sort), rien ne peut y être écrit à l'aide du Scriptorium. Enfin, le Scriptorium ne peut être utilisé pour rédiger d'autres écrits magiques que ceux décrits, tels que les parchemins.

Le Scriptorium peut servir de trois manières différentes : continue, décharge ou copie de sorts.

Continue. En se concentrant sur le sort, le lanceur écrit à la vitesse de deux pages (ou 500 mots) par minute. Le sort continue de faire effet tant que le lanceur maintient sa concentration, dans la limite d'une heure par niveau de lanceur de sorts. Une fois sa concentration rompue, le sort s'arrête. Il lui est possible, par une action complexe qui ne brise pas sa concentration, d'effacer tout ou partie des écrits de la page en cours d'écriture. Si le lanceur écrit sur une page qui n'était pas vierge, il ne lui est pas possible d'effacer ce qui y était déjà rédigé. Une fois que le lanceur estime une page terminée et passe à la suivante, il lui devient impossible d'effacer ce qu'il vient d'y écrire. Enfin, l'écriture ne dépendant pas des mouvements de mains du lanceur, il lui devient donc possible de rédiger parfaitement dans un environnement agité, et ce sans avoir besoin d'écritoire de voyage ou autre surface stabilisante. L'agitation peut toutefois rompre sa concentration, cf. la description de la compétence.

Décharge. En déchargeant le sort, le lanceur peut ainsi rédiger instantanément jusqu'à une page (ou 250 mots) par niveau de lanceur de sorts, ce qui met fin au sortilège. Lors de la décharge, toutes les pages doivent se situer au même endroit (par exemple en pile pour des parchemins ou des feuilles libres, ou reliées dans le même livre ou grimoire).

Copie de sorts. Le lanceur peut utiliser le Scriptorium pour l'aider à copier plus rapidement des sortilèges dans un grimoire. Le temps nécessaire est alors d'une heure par niveau du sort copié. Le lanceur doit s'acquitter du coût de la copie de 100 po par page, prenant la forme d'encres spéciales utilisées comme composantes du Scriptorium. L'espace requis reste d'une page par niveau de sort, et si le sort copié provient d'un parchemin, ce dernier s’efface une fois recopié.

Focaliseurs : Une magnifique plume d'écriture provenant d'un faucon adulte. Pour être capable de copier les sorts, celle-ci doit avoir un embout en or et avoir été traitée par des procédés spéciaux, pour une valeur d'au moins 50 po.
Composantes matérielles : au moins une goutte de chaque type d'encre utilisée. Les encres de valeur sont consommées comme si le mage avait écrit à la main.


Citation:
Scriptorium de Killian Aranis Transmutation
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 4
Composantes : V, G, M, F
Temps d'incantation : 1 minute
Portée : courte (7,50 m + 1,50 m/2 niveaux)
Cible : cf. description
Durée : concentration, jusqu'à 1 minute par niveau ou utilisation ; cf. description
Jet de sauvegarde : Volonté (objet), annule
Résistance à la magie : non

Le Scriptorium permet au lanceur de retranscrire selon sa volonté du texte et des illustrations sur un support d'écriture, comme s'ils les écrivait à l'aide d'une plume et d'encre mais sans en avoir besoin.

Le sort produit des dessins tels que le lanceur les imagine et reproduit l'écriture du lanceur. Ce dernier peut toutefois tenter d'imiter l'écriture ou le style graphique d'un autre, cf. la description de la compétence Contrefaçon. L'écriture ne dépendant pas des mouvements de mains du lanceur, il lui devient donc possible de rédiger parfaitement dans un environnement agité, et ce sans avoir besoin d'écritoire de voyage ou autre surface stabilisante. Il ne peut toutefois pas maintenir la concentration sur le sort en ce cas, comme précisé par la règle de base.

Il est possible d'effacer tout ou partie des écrits de la page en cours d'écriture (une action complexe). Si le lanceur écrit sur une page qui n'était pas vierge, il ne lui est pas possible d'effacer ce qui y était déjà rédigé. Une fois que le lanceur estime une page terminée et passe à la suivante, il lui devient impossible d'effacer ce qu'il vient d'y écrire à l'aide de ce sort.

Le lanceur écrit à la vitesse d'une page par minute. Toutefois, s'il décide de décharger le sort (une action simple), il peut ainsi rédiger en un instant jusqu'à une page par niveau de lanceur de sorts, ce qui met fin au sortilège. Lors de la décharge, toutes les pages doivent se situer au même endroit (en pile pour des parchemins ou des feuilles libres, ou reliées dans le même livre ou grimoire). Enfin, les pages n'ont pas besoin d'être vierges, mais écrire un texte par-dessus un autre texte risque fort de les rendre tous deux illisibles.

Le lanceur doit fournir toutes les encres rares et autre matériel coûteux nécessaires comme composantes du Scriptorium. Si le support d'écriture est magique, l'objet a droit à un jet de Volonté, qui fait s'arrêter ou échouer le sortilège s'il est réussi. S'il est raté, cependant, écrire par-dessus une écriture magique risque fort d'avoir des conséquences désastreuses, comme par exemple effacer le sort d'un parchemin, ou déclencher une rune explosive.

Seuls les écrits non magiques peuvent êtres retranscrits. Si le lanceur utilise le Scriptorium pour inscrire des sortilèges dans son grimoire, il ne peut le faire que pour des sorts du troisième niveau maximum. La vitesse d'écriture passe à quatre heures par niveau du sort copié et le Scriptorium s'arrête toutes les quatre heures. Le lanceur doit le relancer autant de fois que nécessaire pour terminer la copie (il ne paye les composantes chères qu'une fois). Elle ne peut se faire que dans un environnement calme, et la décharge est impossible. Le lanceur ne peut interrompre sa copie qu'à la fin des quatre heures, toute autre interruption de sa concentration faisant automatiquement échouer la copie du sortilège. Ceci se traduit soit par une version inutilisable (échec automatique du sort lancé), soit par la transformation du sort en une version maudite (20% de chances). Le lanceur ne peut découvrir laquelle des deux versions est dans son grimoire qu'après avoir préparé le sort à partir de la copie et l'avoir lancé. Si c'est un sort inutilisable, le lanceur ne peut distinguer si cela est dû à la copie ou au simple échec d'un sortilège normal. Les autres lanceurs de sorts souhaitant copier le sortilège inutilisable ou maudit reconnaissent la version sur un déchiffrage réussi.

Focaliseurs : les supports d'écriture, amassés en pile ou reliés lors de la décharge
Composantes matérielles : une goutte d'encre et une plume de faucon, cf. description

Citation:
Scriptorium de Killian Aranis Transmutation
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 2
Composantes : V, G, M, F
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : un ensemble de pages non magiques (reliées ou non)
Durée : cf. description
Jet de sauvegarde : non
Résistance à la magie : non

Le Scriptorium permet au lanceur de retranscrire selon sa volonté du texte et des illustrations sur un support d'écriture, comme s'il les écrivait à l'aide d'une plume et d'encre. Le sort produit des dessins tels que le lanceur les imagine et reproduit l'écriture du lanceur. Les illustrations particulièrement complexes nécessitent toutefois un test d'Artisanat adéquat (DD 20). Le lanceur peut également tenter d'imiter l'écriture ou le style graphique d'un autre, comme décrit dans la description de la compétence Contrefaçon. Le lanceur doit fournir toutes les encres rares et autre matériel coûteux nécessaires à la rédaction comme composantes du Scriptorium.

Les supports d'écriture n'ont pas besoin d'être vierges. Si le support d'écriture est magique (comme un parchemin contenant un sort), rien ne peut y être écrit à l'aide du Scriptorium. Enfin, le Scriptorium ne peut être utilisé pour rédiger d'autres écrits magiques que ceux décrits, tels que les parchemins.

Le Scriptorium peut servir de trois manières différentes : continue, décharge ou copie de sorts.

Continue. En se concentrant sur le sort, le lanceur écrit à la vitesse de deux pages (ou 500 mots) par minute. Le sort continue de faire effet tant que le lanceur maintient sa concentration. Une fois sa concentration rompue, le sort s'arrête. Il lui est possible, par une action complexe qui ne brise pas sa concentration, d'effacer tout ou partie des écrits de la page en cours d'écriture. Si le lanceur écrit sur une page qui n'était pas vierge, il ne lui est pas possible d'effacer ce qui y était déjà rédigé. Une fois que le lanceur estime une page terminée et passe à la suivante, il lui devient impossible d'effacer ce qu'il vient d'y écrire. Enfin, l'écriture ne dépendant pas des mouvements de mains du lanceur, il lui devient donc possible de rédiger parfaitement dans un environnement agité, et ce sans avoir besoin d'écritoire de voyage ou autre surface stabilisante. L'agitation peut toutefois rompre sa concentration, cf. la description de la compétence.

Décharge. En déchargeant le sort, le lanceur peut ainsi rédiger instantanément jusqu'à une page (ou 250 mots) par niveau de lanceur de sorts, ce qui met fin au sortilège. Lors de la décharge, toutes les pages doivent se situer au même endroit (par exemple en pile pour des parchemins ou des feuilles libres, ou reliées dans le même livre ou grimoire).

Copie de sorts. Le lanceur peut utiliser le Scriptorium pour l'aider à copier plus rapidement des sortilèges dans un grimoire. Le temps nécessaire est alors d'une heure par niveau du sort copié. Le lanceur doit s'acquitter du coût de la copie de 100 po par page, prenant la forme d'encres spéciales utilisées comme composantes du Scriptorium. L'espace requis reste d'une page par niveau de sort, et si le sort copié provient d'un parchemin, ce dernier s’efface une fois recopié.

Focaliseurs : Une magnifique plume d'écriture issue d'un faucon. Pour la copie de sorts, cette plume doit être ornée et incrustée de fine poudre de diamant, et valoir au moins 50 po.
Composantes matérielles : une goutte d'encre, cf. description

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Lun 26 Nov 2018, 20:07, édité 8 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Dim 25 Nov 2018, 18:37 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 6180
PX:
Je me permet de commenter ton dernier sort :
1 minute d'incantation quand le sort est sur concentration, je pense que ça fait beaucoup, après tout, cela n'avance que lorsqu'il se concentre.
Cible : un ensemble de feuille de papier (reliées ou non)
Pas de JS, ce ne sont que des papiers non magiques, et les papiers non magiques n'ont pas le droit à un JS (et si tu détruits tes propres parchemins magique comme ça, tu es volontaire, donc pas de JS non plus)

Concernant l'effet : l'effet pour les non magiques est trop faible, et pour les écrit magique, ralentir l'écriture c'est pas forcément conseiller. Enfin, la décharge te permet de double la puissance du sort (tu passes une minute / niveau à écrire normalement, écrit NLS feuilles, puis la décharge au dernier round, qui écrit NLS feuilles, pour un total de 2xNLS feuilles)
Pour la version magique, écrire un sort dans un grimoire prend 8h en temps normal, avec ton sort, tu es limité aux sorts de niveau 3, et tu mets 4h pour les niveau 1, 8h (et deux sorts) pour les niveaux 2, et 12h (et 3 sorts, soit pire que l'écrire normalement). Si on ajoute que tu ne peux lancer ce sort sur une longue durée que dans un endroit calme (si tu fais un test de concentration par round, tu vas en rater un sur les 4/8/12 heures), autant l'écrire à la main.

Le sort niveau 0 qui peut servir d'inspiration

Ce que je ferais pour ce sort :
1) baisser le niveau du sort, drastiquement, genre niveau 1 (ou au plus 2). Il y a un sort de niveau 0 qui permet de copier les écrits non magiques (mais pas les dessins), donc ça parait raisonnable.
2) portée contact : faut toucher le papier
3) faire de ce sort un sort à version, comme dissipation de la magie. j'aurais 3 versions (a, b et c)
4a) garder uniquement la décharge, comme tu l'as écrite, 1 page (ou 250 mots) par niveau.
4b) passer à 10 minutes. / niveau, 1 page (250 mots) par minutes : c'est plus long, mais tu écris plus.
4c) écrire la magie. dure 1h par niveau du sort copié dans le grimoire (30 min pour niveau 0), consomme le parchemin si ça vient d'un parchemin, et demande les encres spéciales, et peut-être un petit surplus (une plume focaliseur un peu plus cher ?). -> permet à un joueur de copier plusieurs sorts dans la même journée ce qui évite à ses camarades d'avoir à attendre 10 ans qu'il recopie tous les sorts.
5a et b) ajouter un test d'artisanat pour bien réussir les illustrations complexes.
6) dans tous les cas, bien séparer la partie générale et chacune des versions.

Après, ce n'est que mon avis personnel, à toi de voir comment tu veux faire le sort.

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Dim 25 Nov 2018, 20:39 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Merci pour les suggestions. :) J'ai fais une nouvelle version du sort en fonction de ce qui est dit en dessous.

Citation:
Après, ce n'est que mon avis personnel, à toi de voir comment tu veux faire le sort.
Et ton avis est le bienvenu. ;)

Citation:
Concernant l'effet : l'effet pour les non magiques est trop faible, et pour les écrit magique, ralentir l'écriture c'est pas forcément conseiller. [...] Pour la version magique, écrire un sort dans un grimoire prend 8h en temps normal, avec ton sort, tu es limité aux sorts de niveau 3, et tu mets 4h pour les niveau 1, 8h (et deux sorts) pour les niveaux 2, et 12h (et 3 sorts, soit pire que l'écrire normalement). Si on ajoute que tu ne peux lancer ce sort sur une longue durée que dans un endroit calme (si tu fais un test de concentration par round, tu vas en rater un sur les 4/8/12 heures), autant l'écrire à la main.
En fait ça part d'une différence de compréhension.

Ce qui est dit dans la copie des sorts dans un grimoire c'est que ça prend "24h". Selon la lecture (et, sans prendre en compte mon avis, j'ai vu les deux...) c'est que soit ça prend 1 jour (en gros 8h de copie + préparations) soit 3 jours (soit 3x8h de copie). Je suis partit du principe que c'était le plus long, soit 3 jours de copie pour n'importe quel sort, au cas où. Si on prend ça en compte, tu divise par deux le temps pour les sorts niveau 3, ce qui est déjà pas mal.

Ensuite, concernant écrire des sorts dans un grimoire, je me suis dis que ce serait peut-être pas super bien vu un sort à peine élevé qui permette d'écrire rapidement des sorts NS 9 dans un grimoire, d'où le niveau et les grosses limitations.

J'ai pas été assez ambitieux sur ce sort, au final.

Citation:
Enfin, la décharge te permet de double la puissance du sort (tu passes une minute / niveau à écrire normalement, écrit NLS feuilles, puis la décharge au dernier round, qui écrit NLS feuilles, pour un total de 2xNLS feuilles)
J'ai peut-être mal rédigé les conditions (c'est ça de créer un sort tard le soir au lieu de dormir). En fait, pour moi, tant que le mago se concentre, il maintien le sort indéfiniment, et peut passer d'une page à l'autre et écrire autant qu'il veut (en 8h il peut faire jusqu'à 5 grimoires comme a :) ). Avec l'ancienne condition de "jusquà 1mn/lvl" (ce que j'ai mal rédigé je pense), une fois qu'il s'arrête, il a 1mn/NLS pour écrire des feuilles ou utiliser la décharge - et donc généralement il utilisera le second pour les max 20 dernières pages, sauf s'i a un pépin ou qu'il a pas le loisir de se concentrer, et donc il aura le temps (jusqu'à 20mn quand même) de rassembler les pages et déchargera ensuite le sort.

J'ai mis de nouvelles condition, à voir. J'ai doublé la vitesse en concentration, avant elle ne servait qu'à économiser de l'encre... Et c'était juste inutile. T'en pense quoi ?

Pinaillage, mais note que je ne parle pas de feuilles mais bien de pages, puisque je considère le recto-verso.

Citation:
1) baisser le niveau du sort, drastiquement, genre niveau 1 (ou au plus 2). Il y a un sort de niveau 0 qui permet de copier les écrits non magiques (mais pas les dessins), donc ça parait raisonnable.
Je suis partagé. Le hic c'est qu'Amanuensis ne peut pas le faire, copier les sorts. Ça reste un niveau 0, certes, alors je me demande si un sort même de niveau 2 serait assez puissant pour réduire la condition d'écriture dans un grimoire (question équilibrage, tout ça...). À ce rythme un mago va tout simplement passer son temps à acheter des montagnes de parchos et les copier dans son grimoire entre chaque aventure... Comment ça c'est ce qu'ils veulent faire en permanence ? :p

D'un autre côté je me dis aussi que c'est un peu bête que des magos n'aient jamais tenté de faire un sort comme ça, pour réduire justement ce temps d'écriture qui est une limitation importante. Et comme tu le dis si bien, ça permettrait de ne plus faire poireauter tout le groupe 24h / sort (surtout avec le RP sur forum, ça aiderait bien).

J'ai mis ça niveau 2, je pense que ça peut le faire.

Citation:
2) portée contact : faut toucher le papier
J'hésitais, je me disais que pouvoir écrire depuis son canapé sur le parchemin du bureau ce serait pas mal (surtout lors de la décharge). Mais bon, on peut pas tout avoir non plus. ^^

Citation:
4c) écrire la magie. dure 1h par niveau du sort copié dans le grimoire [...]
C'est ce que j'avais en tête au départ, oui, pour la durée. J'aime l'idée de la plume plus chère.

Citation:
5a et b) ajouter un test d'artisanat pour bien réussir les illustrations complexes.
Bonne idée.

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Lun 26 Nov 2018, 14:46 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Censure protectrice de Killian Aranis Abjuration
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 0, Barde 0
Composantes : V, G, M
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : 1 créature
Durée : 1 heure/niveau (T)
Jet de sauvegarde : non
Résistance à la magie : non

Censure protectrice protège la cible des révélations de rebondissements ou de fin d'une histoire fictive ou historique qu'elle ne connaît pas encore, qu'elle soit en train de la suivre ou non. L'histoire peut être celle d'un roman, d'un livre historique, d'une pièce de théâtre, d'une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel que la cible peut comprendre et suivre. Dans les faits, toute portion de message révélatrice que la cible peut capter par n'importe lequel de ses sens est brouillée et devient incompréhensible, sans que cela n'affecte ses capacités ni le reste du message.

Ce sort est à double tranchant, car si la cible souhaite qu'on lui fasse la révélation (comme, par exemple, quand on lui conte une histoire de vive voix, ou qu'elle lit un livre), celle-ci est tout de même brouillée, et le sort doit être dissipé avant que la créature ne puisse la comprendre.

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Si elle ne l'est pas, le sort n'a aucun effet.

Ce sort contre Divulgâchis.

Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant les oreilles


Citation:
Censure protectrice de Killian Aranis Abjuration [mental, Loi]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 0, Barde 0
Composantes : V, G
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : 1 créature
Durée : 1 heure/niveau (T)
Jet de sauvegarde : non
Résistance à la magie : non

Censure protectrice protège la cible des révélations de rebondissements ou de fin d'une histoire fictive ou historique qu'elle ne connaît pas encore, qu'elle soit en train de la suivre ou non. L'histoire peut être celle d'un roman, d'un livre historique, d'une pièce de théâtre, d'une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel que la cible peut comprendre et suivre. Dans les faits, toute portion de message révélatrice que la cible peut capter par n'importe lequel de ses sens est brouillée et devient incompréhensible, sans que cela n'affecte ses capacités ni le reste du message.

Ce sort est à double tranchant, car si la cible souhaite qu'on lui fasse la révélation (comme, par exemple, quand on lui conte une histoire de vive voix, ou qu'elle lit un livre), celle-ci est tout de même brouillée, et le sort doit être dissipé avant que la créature ne puisse la comprendre.

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Si elle ne l'est pas, le sort n'a aucun effet.

Ce sort contre Divulgâchis.

Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant les oreilles

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Lun 26 Nov 2018, 20:10, édité 2 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Lun 26 Nov 2018, 14:46 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Divulgâchis Divination [mental]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 0, Barde 0
Composantes : V, M
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : courte (7,50 m + 1,50 m/2 niveaux)
Cible : 1 créature
Durée : instantané
Jet de sauvegarde : Volonté, annule (inoffensif)
Résistance à la magie : non

Ce sort redoutable révèle à la cible le rebondissement ou la fin de l'histoire fictive ou historique (selon celui qui est le plus important pour elle) qu'elle est en train de suivre avec intérêt, ou de la prochaine qu'elle suivrait avec intérêt si elle n'en suit aucune au moment de l'incantation. L'histoire peut être celle d'un roman, d'un livre historique, d'une pièce de théâtre, d'une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel que la créature suit ou suivra avec intérêt.

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Si elle ne l'est pas, le sort n'a aucun effet.

Ce sort contre et dissipe Censure protectrice.

Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant la bouche


Citation:
Divulgâchis Divination [mental, malédiction, Chaos, voir description]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 0, Barde 0
Composantes : V
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : courte (7,50 m + 1,50 m/2 niveaux)
Cible : 1 créature
Durée : instantané
Jet de sauvegarde : non
Résistance à la magie : non

Ce sort redoutable révèle à la cible le rebondissement ou la fin de l'histoire fictive ou historique (selon celui qui est le plus important pour elle) qu'elle est en train de suivre avec intérêt, ou de la prochaine qu'elle suivrait avec intérêt si elle n'en suit aucune au moment de l'incantation. L'histoire peut être celle d'un roman, d'un livre historique, d'une pièce de théâtre, d'une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel que la créature suit ou suivra avec intérêt.

Si la cible du sort n'est pas consentante à la révélation, le sort obtient le registre Mal.

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Si elle ne l'est pas, le sort n'a aucun effet.

Ce sort contre et dissipe Censure protectrice.

Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant la bouche

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Lun 26 Nov 2018, 21:46, édité 3 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Lun 26 Nov 2018, 14:47 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Théâtre onirique de Killian Aranis Divination [mental]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 1, Barde 1
Composantes : V, G, M, F
Temps d'incantation : 1 minute
Portée : contact
Cible : 1 créature
Durée : 24h ou jusqu'à utilisation
Jet de sauvegarde : Volonté, annule (inoffensif)
Résistance à la magie : non

Ce sort permet à la cible de parcourir un conte fictif ou une histoire réelle retranscrite dans un livre au travers d'un songe.

À sa prochaine période de sommeil dans les 24 heures qui suivent l'incantation, la créature parcourra en rêve l'histoire du livre utilisé comme focaliseur du Théâtre onirique. Elle suivra les différentes scènes ou chapitres de manière naturelle, comme si rien n'était prévu et qu'elle rêvait normalement. La créature ne peut toutefois pas apprécier le style d'écriture de l'auteur (sauf à travers les dialogues), puisqu'elle vit en songe les événements décrits sans les lire.

Le rêve de la cible se passe exactement comme écrit dans le livre, les détails qui n'y sont pas décris étant imaginés par elle au mieux de son savoir et de ses capacités intellectuelles sans que cela n'affecte l'histoire. La créature prend la place du narrateur de l'histoire, et suit les événements comme si elle les imaginait en lisant le livre. La fin du rêve correspond à la fin de l'histoire, mais si le rêve est interrompu (parce qu'on réveille la créature ou pour toute autre raison) l'histoire l'est aussi, et la cible devra reprendre au début si elle bénéficie à nouveau du sort. Ce dernier peut faire rêver la même histoire autant de fois que désiré, même si elle a déjà été terminée. Enfin, la créature se souvient toujours de son rêve, avec le même niveau de détail que si elle avait lu le livre.

Le livre peut être un roman, un livre historique, une pièce de théâtre, une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel, rédigé et relié. Si une ou plusieurs pages sont absentes du livre lors de l'incantation, la cible ne pourra pas vivre en songe ce qui y était écrit, et passera à la page suivante automatiquement, si elle existe. Le contenu des notes et ratures présentes dans le livre au moment de l'incantation sont aussi représentées dans le songe, ce qui peut améliorer, diminuer ou gâcher la compréhension de l'histoire - comme si le personnage lisait le livre.

Si le livre est piégé, la créature n'en déclenche pas les pièges. Toutefois, si le livre contient des inscriptions magiques, telles que des runes explosives, la cible s'en aperçoit dans le rêve au moment correspondant à la page du livre où elles sont inscrites. Par exemple, dans le cas d'une rune explosive, la créature voit une grande rune luisante gravée dans l'environnement apparaître puis disparaître. Une signature magique apposée par le sort du même nom est une exception, dans le sens où le symbole luisant est représenté dans l'ensemble du rêve et intégré de manière cohérente dans l'environnement. Aucun test de détection n'est nécessaire pour repérer les manifestations d'écritures magiques dans le rêve.

Il est possible de lancer ce sort sur quelqu'un en train de dormir. La cible effectue alors automatiquement un jet de Volonté pour contrer le sort, même si elle serait consentante une fois éveillée. De plus, la créature ne saurait vivre en songe l'intégralité de l'histoire qui s'arrêtera avant la fin, en fonction de la durée de sommeil déjà écoulée.

Le Théâtre onirique augmente le DD des test de Songes lucides de 10. Si la cible réussit son test et modifie un élément de l'histoire, cette dernière continue selon ce qui est écrit dans le livre malgré tout, aussi bizarres que puissent être les conséquences du contrôle exercé par la cible. Si la cible était éveillée et consentante au moment de l'incantation, elle ne peut devenir lucide durant ce rêve et ne peut donc le contrôler (échec automatique aux tests de compétence de Songes lucides).

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Elle doit également pouvoir comprendre le langage du livre, mais ne doit pas nécessairement être capable de le lire. Si la créature n'est pas assez intelligente ou ne comprend pas le langage, le sort n'a aucun effet.

Focaliseur : Un livre de conte fictif ou historique réel
Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant les yeux


Citation:
Théâtre onirique de Killian Aranis Divination [mental, voir description]
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 1, Barde 1
Composantes : V, G, F
Temps d'incantation : 1 minute
Portée : contact
Cible : 1 créature
Durée : 24h ou jusqu'à utilisation
Jet de sauvegarde : Volonté (annule)
Résistance à la magie : non

Ce sort permet à la cible de parcourir un conte fictif ou une histoire réelle retranscrite dans un livre au travers d'un songe.

À sa prochaine période de sommeil dans les 24 heures qui suivent l'incantation, la créature parcourra en rêve l'histoire du livre utilisé comme focaliseur du Théâtre onirique. Elle suivra les différentes scènes ou chapitres de manière naturelle, comme si rien n'était prévu et qu'elle rêvait normalement. La créature ne peut toutefois pas apprécier le style d'écriture de l'auteur (sauf à travers les dialogues), puisqu'elle vit en songe les événements décrits sans les lire.

Le rêve de la cible se passe exactement comme écrit dans le livre, les détails qui n'y sont pas décris étant imaginés par elle au mieux de son savoir et de ses capacités intellectuelles sans que cela n'affecte l'histoire. La créature prend la place du narrateur de l'histoire, et suit les événements comme si elle les imaginait en lisant le livre. La fin du rêve correspond à la fin de l'histoire, mais si le rêve est interrompu (parce qu'on réveille la créature ou pour toute autre raison) l'histoire l'est aussi, et la cible devra reprendre au début si elle bénéficie à nouveau du sort. Ce dernier peut faire rêver la même histoire autant de fois que désiré, même si elle a déjà été terminée. Enfin, la créature se souvient toujours de son rêve, avec le même niveau de détail que si elle avait lu le livre.

Le livre peut être un roman, un livre historique, une pièce de théâtre, une biographie (comprenant les journaux intimes), ou tout autre forme de conte fictif ou historique réel, rédigé et relié. Si une ou plusieurs pages sont absentes du livre lors de l'incantation, la cible ne pourra pas vivre en songe ce qui y était écrit, et passera à la page suivante automatiquement, si elle existe. Le contenu des notes et ratures présentes dans le livre au moment de l'incantation sont aussi représentées dans le songe, ce qui peut améliorer, diminuer ou gâcher la compréhension de l'histoire - comme si le personnage lisait le livre.

Si le livre est piégé, la créature n'en déclenche pas les pièges. Toutefois, si le livre contient des inscriptions magiques, telles que des runes explosives, la cible s'en aperçoit dans le rêve au moment correspondant à la page du livre où elles sont inscrites. Par exemple, dans le cas d'une rune explosive, la créature voit une grande rune luisante gravée dans l'environnement apparaître puis disparaître. Une signature magique apposée par le sort du même nom est une exception, dans le sens où le symbole luisant est représenté dans l'ensemble du rêve et intégré de manière cohérente dans l'environnement. Aucun test de détection n'est nécessaire pour repérer les manifestations d'écritures magiques dans le rêve.

Il est possible de lancer ce sort sur quelqu'un en train de dormir. La cible effectue alors automatiquement un jet de Volonté pour contrer le sort, même si elle serait consentante une fois éveillée. De plus, la créature ne saurait vivre en songe l'intégralité de l'histoire qui s'arrêtera avant la fin, en fonction de la durée de sommeil déjà écoulée.

Le Théâtre onirique augmente le DD des test de Songes lucides de 10. Si la cible réussit son test et modifie un élément de l'histoire, cette dernière continue selon ce qui est écrit dans le livre malgré tout, aussi bizarres que puissent être les conséquences du contrôle exercé par la cible. Si la cible était éveillée et consentante au moment de l'incantation, elle ne peut devenir lucide durant ce rêve et ne peut donc le contrôler (échec automatique aux tests de compétence de Songe lucide).

Si l'histoire a une fin heureuse et/ou touchante, le sort obtient le registre Bien ; si c'est un conte d'horreur ou une histoire réelle particulièrement sinistre, le sort obtient le registre Mal. Dans tous les autres cas, le sort n'obtient pas de registre supplémentaire.

Ce sort nécessite que la créature soit suffisamment intelligente pour pouvoir comprendre et suivre une histoire. Elle doit également pouvoir comprendre le langage du livre, mais ne doit pas nécessairement être capable de le lire. Si la créature n'est pas assez intelligente ou ne comprend pas le langage, le sort n'a aucun effet.

Focaliseur : Un livre de conte fictif ou historique réel
Composantes matérielles : Une petite statuette de singe se couvrant les yeux

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Lun 26 Nov 2018, 20:14, édité 5 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Lun 26 Nov 2018, 16:51 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 6180
PX:
Je commence vite fait par les petits sorts :
La censure : j'adore, simple, ça sert à rien, mais c'est drôle. J'aurais ajouté que s'il voulait avoir la révélation, la cible à le droit à un JS. Le registre Loi est peut-être un peu abusé.
Divulgachis : un sort niveau 0 d'attaque sans JS ni jet d'attaque ! ni de RM ! OK c'est une attaque de merde, mais bon. Pas la peine de lui ajouter Mal non plus comme registre, Chaos déjà ça fait beaucoup.
Théatre : rajouter inoffensif au JS, au moins. c'est quoi cette manie avec les registre d'alignement ? On peut être bon et vouloir lire une histoire d'horreur non ? C'est quoi ce DD de songe lucide dont tu parles, ça complique les choses pour rien. Ca me fait beaucoup penser à LIV3 ou la mort du livre.


Reprenons donc sur le vrai sort du lot (je conseille de toujours n'avoir qu'un seul sort en chantier à la fois, c'est plus simple de s'y retrouver).
Citation:
Ce qui est dit dans la copie des sorts dans un grimoire c'est que ça prend "24h". Selon la lecture (et, sans prendre en compte mon avis, j'ai vu les deux...) c'est que soit ça prend 1 jour (en gros 8h de copie + préparations) soit 3 jours (soit 3x8h de copie). Je suis partit du principe que c'était le plus long, soit 3 jours de copie pour n'importe quel sort, au cas où. Si on prend ça en compte, tu divise par deux le temps pour les sorts niveau 3, ce qui est déjà pas mal.

Les autres effets durant plusieurs jours indiquent clairement qu'il s'agit de 8h de travail par jour (artisanat par exemple), et en tout cas ça ne peut pas être 24h/24 (déjà parce que les sorts qui se lancent sur plusieurs jours doivent être préparé chaque jour, donc 8h de sommeil, et même sans ça, les 12 semaines sans dormir pour un mythes et légendes, sans être un mort-vivant, dur)
Il parait donc logique d'aussi l'appliquer à l'écriture de sorts.

Citation:
Ensuite, concernant écrire des sorts dans un grimoire, je me suis dis que ce serait peut-être pas super bien vu un sort à peine élevé qui permette d'écrire rapidement des sorts NS 9 dans un grimoire, d'où le niveau et les grosses limitations.


En même temps : sorts de niveau X, tu gagnes (8-X) heures, donc pour les sorts de niveau 8, tu gagnes rien, pour les sorts de niveau 9, tu perds une heure avec le sort. ça fait pas non plus gagner 50 ans sur les gros sorts. Par contre sur les petits, là, oui.
Et rien n'empêche de dire, par exemple, qu'un mage ne peut pas recopier ainsi des sorts du plus haut niveau qu'il est capable de lancer.

Citation:
J'ai peut-être mal rédigé les conditions (c'est ça de créer un sort tard le soir au lieu de dormir). En fait, pour moi, tant que le mago se concentre, il maintien le sort indéfiniment, et peut passer d'une page à l'autre et écrire autant qu'il veut (en 8h il peut faire jusqu'à 5 grimoires comme a :) ). Avec l'ancienne condition de "jusquà 1mn/lvl" (ce que j'ai mal rédigé je pense), une fois qu'il s'arrête, il a 1mn/NLS pour écrire des feuilles ou utiliser la décharge - et donc généralement il utilisera le second pour les max 20 dernières pages, sauf s'i a un pépin ou qu'il a pas le loisir de se concentrer, et donc il aura le temps (jusqu'à 20mn quand même) de rassembler les pages et déchargera ensuite le sort.

J'ai mis de nouvelles condition, à voir. J'ai doublé la vitesse en concentration, avant elle ne servait qu'à économiser de l'encre... Et c'était juste inutile. T'en pense quoi ?

Pinaillage, mais note que je ne parle pas de feuilles mais bien de pages, puisque je considère le recto-verso.


Les sorts qu'on peut avoir sous concentration, arrêter et reprendre sont très rare (je n'en ai qu'un seul en tête, et c'est un pouvoir psionique : agent éthéré), et même alors le temps est très court (5 rounds, indépendamment du niveau). De plus, aucun sort ne dure indéfiniment, même sous concentration. Une limite de 10 min/niveau ou 1h/niveau permet quand même d'écrire rapidement des romans.
Concernant la vitesse, il est vrai que ça ne change pas fondamentalement quelque chose, après en plus de l'encre économisée, il y avait le fait que le mage a toujours une écriture propre, régulière, et des figures bien tracées (bien droit, même s'il a pas de règles). A ce propos, le DD 20 est à la fois faible et élevé. Autant ne pas mettre de DD, et qu'il dépend de l'illustration (un schéma tout en angle droit aura un DD assez faible pour se permettre de faire 10, faire des illustrations poussées genre dessin anatomique du corps humain sans s'y connaître parfaitement sera presque impossible)

Je parle bien de pages, et non de feuilles, rien n'empêche le mage d'utiliser une feuille pour écrire deux pages, mais s'il veut les écrire sur deux supports différents, ça marche aussi bien.

Citation:
Je suis partagé. Le hic c'est qu'Amanuensis ne peut pas le faire, copier les sorts. Ça reste un niveau 0, certes, alors je me demande si un sort même de niveau 2 serait assez puissant pour réduire la condition d'écriture dans un grimoire (question équilibrage, tout ça...). À ce rythme un mago va tout simplement passer son temps à acheter des montagnes de parchos et les copier dans son grimoire entre chaque aventure... Comment ça c'est ce qu'ils veulent faire en permanence ? :p

D'un autre côté je me dis aussi que c'est un peu bête que des magos n'aient jamais tenté de faire un sort comme ça, pour réduire justement ce temps d'écriture qui est une limitation importante. Et comme tu le dis si bien, ça permettrait de ne plus faire poireauter tout le groupe 24h / sort (surtout avec le RP sur forum, ça aiderait bien).

J'ai mis ça niveau 2, je pense que ça peut le faire.


Le sort de niveau 0 est là pour référence, il existe, et c'est par exemple de là que je tire les 250 mots par pages (non magique). Le mago peut bien tenter d'user de ton sort pour recopier rapidement tous les petits sorts dans son grimoire, mais ce sera pas gratuit ni en parchemins ni en encres (ni en temps, même si ce sera plus rapide). Niveau 2 c'est raisonnable, après ça reste un sort très circonstanciel.

Citation:
J'hésitais, je me disais que pouvoir écrire depuis son canapé sur le parchemin du bureau ce serait pas mal (surtout lors de la décharge). Mais bon, on peut pas tout avoir non plus.


C'est vrai que portée courte ça peut rester raisonnable, du moment qu'on a la ligne d'effet et de mire, mais ça veut aussi dire pouvoir écrire sur le papier d'un autre qui est dans la même salle pour lui pourrir ce qu'il est en train de faire (oui, je suis un spécialiste pour détourner des conneries). Éventuellement, tu cibles la plume qui écrit vraiment.

Autre :
Composante matérielle : au moins une goutte de chaque type d'encre utilisée. Les encres de valeur sont consommées comme si le mage avait écrit à la main.
Focaliseur : la poudre c'est pas génial en focaliseur, si la valeur est correcte, la description l'est donc moins. "Une plume d'écriture venant d'un faucon adulte. Pour être capable d'écrire la magie, celle-ci doit avoir un embout en or et avoir été traité par des procédés spéciaux (valeur 50 po)"

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Lun 26 Nov 2018, 19:23 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
A ce propos, le DD 20 est à la fois faible et élevé. [...]
En même temps c'est le DD de craft d'un objet complexe / de maître décrit dans la compétence. Donc certes il reste facile pour certains, mais généralement tous n'auront pas la compétence correspondante. Et en effet, faire un dessin anatomique nécessite soit une connaissance, soit une copie d'un dessin qu'on a sous les yeux, donc j'imagine bien que le MJ dira "non" pour faire un truc trop abusé. Je vais mettre une précision dans le texte pour ça.

Au départ je voulais justement que les dessins puissent être bons même si le mage ne sait pas dessiner, d'où le DD, ce qui donne au final accès à des dessins de qualité sans trop se fatiguer.

Mlantrobic a écrit:
Divulgachis : un sort niveau 0 d'attaque sans JS ni jet d'attaque ! ni de RM ! OK c'est une attaque de merde, mais bon.
Comme tu dis, c'est une "attaque" de merde. ^^ (enfin, pas dans le milieu des amateurs de livres, c'est dévastateur !). C'est pratiquement inoffensif, c'est pur RP, et c'est censé être aussi redoutable qu'un spoil. :ange: Mais bon, c'est vrai que c'est bourrin.

Citation:
Pas la peine de lui ajouter Mal non plus comme registre, Chaos déjà ça fait beaucoup. [...] c'est quoi cette manie avec les registre d'alignement ?
J'avoue que j'ai un peu abusé sur ça, c'est une suite de conséquences... ^^ Enfin bref.

Ça se voit que je déteste les spoilers ? :D

Je vais réduire les registres, seulement abjuration pour la censure, Divination [mental] pour les deux autres.

Citation:
On peut être bon et vouloir lire une histoire d'horreur non ?
La lire, sûrement, la vivre... :?

Citation:
C'est quoi ce DD de songe lucide dont tu parles, ça complique les choses pour rien.
Voir ici, en bas de page. C'est une compétence permettant de contrôler les rêves. Je vais reformuler pour essayer de la simplifier.

Citation:
Ca me fait beaucoup penser à LIV3 ou la mort du livre.
Je connaissais pas, merci de l'info ! :elf:D:

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Sam 08 Déc 2018, 18:55 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Citation:
Archéomancie Divination
Source : Réalisation personnelle (Killian Aranis)
Niveau : Ensorceleur/Magicien 9, Barde 6
Composantes : V, G, M
Temps d'incantation : 1 action simple
Portée : contact
Cible : un objet touché
Durée : concentration, jusqu'à 1 round / niveau
Jet de sauvegarde : Volonté, annule (inoffensif, objet)
Résistance à la magie : oui (inoffensif, objet)

Archéomancie permet au lanceur de connaître toute l'histoire de l'objet touché, comprenant les noms des différents lieux géographiques où il a généralement séjourné (mais pas leur localisation exacte ; par exemple l'objet peut avoir séjourné "à Châteausuif" mais le sort ne permettra pas de savoir où Châteausuif est situé), les noms, âges, races et apparences générales de ses propriétaires et créateurs ainsi que les noms, fonctions et valeurs sentimentale et pécuniaire que ceux-ci lui ont attribué. Si l'objet est une arme (ou a servit comme tel à un moment donné), le lanceur connaît également les noms, âges, races et apparences de chaque bourreau et chaque victime, ainsi que les mobiles des premiers et les noms des lieux de décès des seconds.

Le lanceur doit se concentrer tout en touchant l'objet. Il peut ainsi connaître 100 ans de l'histoire de l'objet par round de concentration, toujours de la plus récente période à la plus ancienne. Si le lanceur couvre l'ensemble de l'histoire de l'objet avant la fin du temps impartit, le sort prend fin. Le début de l'histoire de l'objet commence dès la fabrication de sa pièce maîtresse (par exemple, la lame d'une épée).

Composantes matérielles : une gemme d'ambre taillée en forme de livre valant au moins 1 000 po.

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion


Dernière édition par Killian Aranis le Sam 08 Déc 2018, 21:32, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Sam 08 Déc 2018, 20:04 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1905
PX: 21248
Pas mal comme sort, ça pourrait être l'objet d'une quête. Niveau9 me parrait un peu excessif, mais bon, tout dépend de l'objet considéré.

_________________
Fiche de Droog KobKobi VertDeGris
Un autre Droog dans un autre Monde
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Sam 08 Déc 2018, 20:15 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 29 Oct 2011, 16:31
Messages: 6180
PX:
Et puis barde 7 ça fait un sort épique

_________________
Pourquoi faire survivre un PJ ?
Parce que le tuer veut dire chercher une nouvelle victime.

Les règles et adaptations de règles par Mlantrobic MAJ : 18/02/2018
Personnages jouées : Snoutlingthrower (le bon), Jenna (la brute), Nelac Gwirered (le truand), Mag'Barg (super-héros)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Création de sorts
MessageMessage posté...: Sam 08 Déc 2018, 21:31 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 198
Droog a écrit:
Pas mal comme sort, ça pourrait être l'objet d'une quête.
:D

Citation:
Niveau9 me parrait un peu excessif, mais bon, tout dépend de l'objet considéré.

, sur lequel je me suis inspiré pour la technique, est niveau 9. est au niveau 6, et donne peu d'infos.

Mlantrobic a écrit:
Et puis barde 7 ça fait un sort épique
Oups. :ange: Je corrige ça en 6.

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés
Chroniques songeuses
Création de sorts



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: