Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 21 Nov 2018, 13:48



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mer 15 Aoû 2018, 18:56 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Mai 2016, 10:51
Messages: 64
Guerdon avait constaté que l’aigle avait été remplacé par Sherazade, il devait reconnaitre que si il aimait bien les rapaces, le damoiselle présentait mieux.

Après que sa ceinture de lame eut agit, il se décida à poursuivre son assaut sur le chef orque. Il leva de nouveau son épée et l’abattit sur sa cible
.

:HRP:
Épée longue Bénie +1 : +9 corps à corps, 1d8+3/19-20/x2

_________________
Guerdon
Sorts journalier
Sort 0
Réparation
Lecture de la magie
Détection de la magie
Lumière
Stimulant
Sort 1
Bouclier de la foi
Convocation de monstre 1
Arme magique
Bouclier entropique
Arme magique
Sort 2
Convocation monstre 2
Réparation intégrale
Détection des pièges
Restauration partielle
Endurance de l’ours
Sort 3
Anneau de lames
Convocation monstre 3
Négation de l'invisible
Panoplie magique
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mer 15 Aoû 2018, 22:18 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 18:09
Messages: 409
Déchaînant sa fureur sur la créature, Cormac lui porta malgré l'obscurité un coup fatal, un coup de grâce. Sa chaîne vint s'enrouler autour de sa gorge dans l'ouverture laissée entre son casque et son armure, infligeant une horrible douleur à l'orque alors que les maillons se resserraient sur sa trachée. Mais ce fut le geste de retrait qui brisa la nuque de l'ennemi le laissant s'écrouler dans la boue, sous la pluie fine encore présente. S'en était presque fait, il ne restait plus qu'à faire tomber le meneur solitaire et sa dangereuse monture dont le profane voulu défaire la selle. Formulant les mots magiques en se rapprochant de sa cible, l'invocateur n'eut que le déplaisir de constater l'échec d'une idée pourtant astucieuse. Comble de malheur, c'est avec effroi qu'il vit la faux flottante venir blesser sa convocation alors que l'aigle se plaçait de manière à gêner au mieux le dernier orque pris dans l'affrontement. Au cri de l'animal, le fauconnier su que celui ci avait frôlé la "mort", de quoi se rassurer peut être de n'avoir envoyer son ami fidèle...

Au milieu de tout ceci, la barrière de lame encerclant Guerdon tournoyait encore, entaillant les flans de l'énorme et sauvage sanglier mais surtout de son cavalier. Enfin, le dernier soupire de l'orque enragé fut arraché, enfin, son corps s'affala sur le dos de la bête toujours prête à en découdre. La réaction de l'animal ne se fit pas attendre et il continua de s'en prendre au clerc qui l'échappa belle une fois de plus alors que les défenses de l'animal étincelaient contre son armure une dernière fois. La bête venait de succomber au froid émanant de la psionique avant même qu'elle n'eut le temps d'agir.

Alors que Charmy s'élevait au milieu des goutes d'eau, tous purent voir le trait magique filer à toute vitesse au dessus d'eux : " Je l'ai eu, lui aussi ! Mais ! Il court toujours le bougre ! "Sa lance fantastique avait atteint le dos du fuyard sans que cela ne ralentisse le dur à cuir et la sorcière avait bien en tête de le poursuivre ...


Round 3 :
Cormac attaque Orque à la hache en G29, coup critique, 19? dégats, mort
Nessy déplacement en p15-q16

Round 4 :
Killian déplacement en u16, ouverture/fermeture sur la selle de l'orque
jet de volonté réussit, échec
Aigle céleste déplacement en o15, passe vol stationnaire
Guerdon
Anneaux de lames : 7 dégâts (Chef Orque (mort), Sanglier)
Attaque Sanglier, réussite, 5? dégâts
Fergus attaque Sanglier, échec
Sanglier attaque Guerdon, échec
Charmy déplacement verticale de 9m, attaque Orque en fuite, réussite, 20 dégâts
Joseph
Arme spirituelle attaque Sanglier , échec critique, Aigle céleste subit 4 dégâts


Initiatives et états :
Killian 19
Guerdon 19 protec. 7h, anneau 6min , 30/67 PV
Elion (5 dégâts et -2 Con)
Fergus
Sanglier (42? dégâts)
Charmy 9m au dessus du sol (6 dégâts)
Joseph
Sherazade 12, 34/40 PV
Simeon
Arkos
Cormac 5 , armure de mage 7h
Nessy (34/48 pv)
Orque à la hache en "r7" (en fuite vers l'ouest) (20 dégâts)

Au tour de Sherazade
émanation de froid, (9 dégâts au round précédent, 6 dégâts à ce round), Sanglier est mort
Fin du combat (ou poursuite du fuyard)


Fichiers joints:
hameau04.jpg.png
hameau04.jpg.png [ 8.35 Mio | Vu 382 fois ]

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mar 11 Sep 2018, 21:45 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Mai 2016, 10:51
Messages: 64
Guerdon avait poussé un cri de joie quand le chef Orc et sa monture s’étaient définitivement écroulé.
Cette bestiole lui avait tout de même bien fait mal.

- Ne laisser pas s’échapper d’agresseur !

Puis il se concentra pour effacer au mieux les blessures reçues. Pour cela, il invoqua sur lui un soin intensif.

Revigoré par ce soin, il prit un instant pour observer la situation.

Il annula sa ceinture de lame puis s’approcha du sanglier de manière à l’émasculer pour éviter que sa viande ne prenne un gout désagréable.

-Si quelqu’un à des connaissances en boucherie, qu’il vienne rapidement s’occuper de cette pièce de venaison.

Ensuite il se pencha sur le corps du chef pour le fouiller plaçant tous ce qu’il trouverait au fur et à mesure dans son sac. Après il s’occuperait des autres corps.

-Quand le sanglier aura été débité, il faudra rassembler les corps sur un bucher pour les incinérer et se servir des cendres pour nourrir le jardin de notre valeureux prêtre.

-qui à besoins d’être soigné ?


:HRP:
Sort de soins important à la place de convocation de monstre 3
3d8+6
Émasculation du sanglier
Fouille des corps en commençant par celui du chef

Edit MJ :
Sort de Soins Importants : 3d6 (3;7;7) + 6 = 23
Guerdon est à 53/67 pv

_________________
Guerdon
Sorts journalier
Sort 0
Réparation
Lecture de la magie
Détection de la magie
Lumière
Stimulant
Sort 1
Bouclier de la foi
Convocation de monstre 1
Arme magique
Bouclier entropique
Arme magique
Sort 2
Convocation monstre 2
Réparation intégrale
Détection des pièges
Restauration partielle
Endurance de l’ours
Sort 3
Anneau de lames
Convocation monstre 3
Négation de l'invisible
Panoplie magique
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Jeu 13 Sep 2018, 20:36 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 07 Juin 2017, 13:41
Messages: 87
La coup de maître que venait d'infliger Cormac à son adversaire laissa visiblement ce dernier sans voix. Cormac lui-même fut fier de sa prestation martiale, et c'est avec un léger sourire caché derrière la barbe qu'il s'empressa de rejoindre l'attroupement autour du chef ennemi. Las, il arriva trop tard, car il avait été refroidi tout autant que sa monture... Le barbare aurait bien aimé en découdre et avoir l'honneur de combattre - ainsi que de vaincre - le meneur orque.

Mais pendant ce temps, l'on alerta sur la cavalcade d'au moins un fuyard.


- Un couard ?! J'm'en charge ! lança spontanément le cavalier, qui ne pouvait pas imaginer que la bataille matinale soit finie si vite - à son goût. Galvanisé par son élan guerrier sans doute inné, voire par un instinct de chasseur ravivé par la fuite d'une proie, Cormac donna un coup de talon à Nessy et partit au galop dans une charge épique en cette fin de nuit, les cheveux aux vents, ainsi que la barbe et tout le reste, en faisant tournoyer savamment sa chaîne cloutée. Sans oublier de s'égosiller comme il se devait pour se motiver, ainsi que sa monture :

- YAAAAAAARL !

Le reste ? Il n'y avait pas prêté attention.


- charge avec Nessy sur le dernier orc, en utilisant l'allonge de 3m de la chaîne pour laisser une case d'espace

_________________
"Aller ! On va à la taverne, ça va régler le problème." - Cormac MacDev, en plein Impultur (HRP).
Autre PJ : Welby Poinhardi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Lun 17 Sep 2018, 21:58 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 10 Juin 2017, 12:58
Messages: 56
Sherazade vit le chef orque tombé sous les coups de Guerdon et le sanglier mourir de froid. Elle poussa un soupire de frustration qui la fit ressembler momentanément à une théière. Le dépit était clairement visible sur son visage et ses yeux semblaient habités par des pulsions de violence. Elle ferma les yeux et fit le vide pour réaffirmer sa maîtrise de soi.
Son visage se détendit et son esprit redevint une mer calme.
C'est à ce moment qu'elle entendit Charmy hurler que l'un des orques fuyaient. Elle envisagea un instant de s'en occuper mais à ce moment, elle entendit le bruit de sabot et vit passer un cheval portant un barbare nudiste. Déconcerté, elle préféra imiter le prêtre, et fouiller les corps à la recherche d'indice et de butin. Elle ne se faisait pas trop d'illusion sur ce qu'elle allait trouver. Pour se faire, elle retourna vers les corps qu'elle avait tué.
Elle prévint néanmoins Guerdon :

J'ai été blessé légèrement mais je ne suis clairement pas prioritaire, quand je l'ai quitté le chef semblait au prise avec une belette agressive, deux personnes s'occupaient déjà de lui. Je ne peux guère vous aider pour le sanglier mais n'est-ce pas une perte de temps comme bruler les corps ? Ces orques pourraient n'être qu'une escouade d'une force plus grande.

Elle partit sur ces mots.

_________________
Sherazade

Point psi (49/49)

Énigme sybilline en attente
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Ven 21 Sep 2018, 01:18 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 125
À la vue de l'orque qui chût, Killian serra le poing en signe de victoire. Il essuya son visage humide d'un mélange de pluie et de sueur, passa la main dans ses cheveux pour y enlever l'excédant d'eau, et apprécia l'air matinal frais. Une journée de plus à vivre, une journée de plus à profiter du monde. Lorsqu'il entendit qu'un fuyard... Et bien, s'enfuyait, il avait commencé à incanter un sortilège, mais entendant le cri et les sabots du duo des steppes trop joyeux de continuer à combattre, il s'arrêta et accompagna leur course avec un sourire enjoué. Ils savouraient tous leur victoire, tout bonnement.

- ESSAIE DE LE GARDER VIVANT !

Cria-t-il une seconde plus tard à Cormac, s'apercevant un peu tard qu'un orque en vie pouvait être utile.

Il se rapprocha alors, lui aussi, de la dépouille du chef de la bande. S'arrêtant à quelques pas, il jaugea l'être du haut de ses connaissances, avant d'aller faire de même pour les autres orques. La remarque de Sherazade était cependant judicieuse.


- Je vais demander à Han d'aller faire une reconnaissance. Ça lui fera du bien de se dégourdir les ailes... Lança-t-il à la psionique alors qu'elle s'en allait.

    :HRP: J'envoie Han en reconnaissance, comme dit.

    Je tente aussi un test de connaissances ad hoc pour essayer d'en savoir le plus possible sur ces orques (avec le +5 de collecteur d'histoires si tu le permets), pour non seulement voir s'il est plausible qu'ils soient seuls ou en meute (est-ce que ces orques-là auraient des habitudes de chasse etc..., par exemple), mais aussi pour identifier leurs origines etc... pour étoffer les histoires que Killian aura à conter.

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés (Abjurateur 7 ; NB)
Chroniques songeuses



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mar 25 Sep 2018, 17:41 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 18:09
Messages: 409
Depuis les airs, un trait magique fut lancé par Charmy, encore, et il atteignit sa cible, encore. Cela ne suffît pourtant pas à l'achever et la charge effrénée du barbare et son canasson au travers des herbes humides fut la bienvenue. La chaine agitée vint frapper l'orque dans le haut du dos, s'en suivit un cri de douleur dans une chute face contre terre, une chute dont il ne se relèverait pas. A l'agonie, la respiration lourde et difficile, le monstre rendit son dernier soupir devant les sabots de Nessy, la cage thoracique brisée ...

Guerdon après s'être soigné et les mains déjà à palper une dépouille trouva une renfort dans le pansage des blessures : le fantôme de Joseph s'en était retourner dans son temple, tenté de soigner Elion, blessé par une belette. Le bilan n'était pas des meilleurs, le garde avait récupéré un peu mais il avait perdu beaucoup de sang : il lui faudrait du repos, beaucoup de repos, ou une magie curative plus puissante qu'aucun des deux clercs ne pourraient lancer dans l'immédiat. Charmy elle aussi trouverait une aide du suivant de la Grand Mère à son retour, laissant le cheval à la charge de Guerdon.

Chacun récupérant au mieux en ces ruines balayées par une pluie fine dans le soleil levant, les aventuriers s'attelèrent à la dépouille des carcasses, pour leur plus grande déception. Chaque corps entassé dans l'enclot à porc - sans doute le meilleur endroit pour tout bruler - fut minutieusement dépossédé des ses maigres biens se limitant pour la plus part aux armes et armures de piètre qualité qu'ils portaient dans la bataille. Seul leur meneur détenait une arme de bonne facture, s'il l'on put dire, malheureusement trop grande pour être maniée sans encombre par les membres du convois ainsi qu'une petite statuette de bois à l'effigie d'une femelle à la poitrine exagérée et au ventre bien rond et gravé d'un symbole. Le clerc n'eut aucun doute, il s'agissait de Luthic, la Mère des Cavernes, et le profane ne pourrait que confirmer cela après examen.

Han après avoir suivit les ordres de son maître et ami s'en revint après soins et entassement se percher sur l'épaule de Killian. Durant le vol, la créature magique n'avait manifesté aucune crainte et l'abjurateur put aisément s'attendre aux nouvelles rapportées. En effet, l'aigle ne colporta aucune mauvaise surprise, même le troupeau vu la veille semblait s'être éloigné, sans doute en quête d'un point d'eau qu'aura abreuvé cet orage au milieu de la canicule de Flammerule. Le profane avait eu lui le temps d'identifier ces orques comme appartenant à l'espèce "grise" de la race, à l'aspect légèrement différent de celle dite des montagnes, mais il ne put leur attribuer que les mêmes traits connus de tous : pillages, guerres et chaos. Ceux ci semblaient cependant plus sauvages : leurs vêtements plus primitifs que ceux de leurs cousins, leurs peintures tribales rouges se mêlant au sang versé, même les animaux dressés laissaient croire en des pratiques différentes au sein de la ou les tribus, pour atteindre finalement le même but que les autres.

Les tâches s'accumulaient pour les mercenaires qui en plus de devoir tenir la promesse de s'occuper du jardin envisageaient d'attendre la fin d'un bûcher sous la pluie en dépeçant une tonne de sanglier, le tout après avoir méditer. Si Elmett partagea sa reconnaissance et la bonne idée qu'il avait eu de les engager, il n'oublia pas de rappeler qu'il ne payait pas pour ça et qu'il se devait de respecter ses propres engagements. Le commanditaire accorda donc du temps pour qu'ils tinrent parole et remercia le défunt de sa bienveillance, mais il ne perdrait pas d'avantage de temps avant de remettre le convois en route. Restait donc à optimiser ce créneau ...


Butin trouver sur les orques :
- 6 javelines
- 2 écus en bois
- 4 armures de cuir
- 2 arcs longs
- 12 flèches
- 7 grandes haches
- 1 grande hache de maître taille G
- 7 armures de cuir clouté
- Un objet "d'art"
Et toute la crasse qui va avec

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mer 26 Sep 2018, 20:35 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 18:09
Messages: 409
Impiltur, sur la Route Princière,
3ème jour de Flamerule, en milieu de matinée.
Ciel menaçant, vent faible, 18°C


Leurs tâches terminées et les bêtes attelées, le convoi pu se remettre en route sous le regard d'un Elmett mitigé, satisfait de quitter ses ruines sans encombre, avec un chargement intact mais mécontent du temps que cela leur prit. Le commanditaire rappela leur prochaine étape, l'auberge de la Caravane Dansante, à deux jours encore à l'ouest, avant de demander la paix jusqu'à ce qu'il décide de la pause de "mi-journée". L'homme avait eu sa dose de pagaille pour le trajet et ni les cochers ni les hommes à pieds ne viendraient à enfreindre son ordre...

Bien que la pluie ait cessé, le voyage se continua sous un ciel assombri d'un gris plus clair que la veille et risquant bien d'être menaçant jusqu'à leur arrivée si l'on en croyait l'expérience de Cormac et Shérazade. Sur la deuxième partie de la journée, l'ambiance se détendit et les langues se dénouèrent un peu en discussions, les gardes notamment faisaient allusions entre eux aux évènements de la nuit, revenant sur les exploits de certains avec un peu plus de légèreté que post combat. Le paysage n'avait guère changé si ce n'était les teintes ternies par la météo et la végétation peut être un peu plus dense ne voyait pas plus d'arbres que les rares solitaires ... S'ils avaient de quoi discuter, le calme et la monotonie des premiers jours semblaient s'être installés de nouveau à la fin de cette journée perturbée par quelques minutes de pluie fine.
Selon leur habitude, les aventuriers firent installer le campement pour la nuit, ayant la possibilité de faire un feu, sans incendier les environs humides mais au risque de le perdre en cas de forte pluie. Dans tout les cas, la décision avait été prise par leur employeur qui ne souhaitait pas "mourir de froid".
Finalement, les heures avancèrent, et ni l'orage ni aucun intrus n'avait dérangé le repos de chacun.

La journée qui suivit fut sensiblement la même : des nuages gris, quelques gouttes, des vêtements humides, et aucune habitation jusqu'aux montagnes ou vers le nord. C'est seulement en fin d'après midi que tout ce petit monde arriva à discerner quelques bâtiments plus loin sur la route. En s'approchant, il n'était pas nécessaire d'avoir le savoir martial de Guerdon pour reconnaître une garnison où flottaient des étendards gris marqués d'une épée et d'une pioche noires entrecroisées, mais il put préciser qu'elle devait pouvoir accueillir plus d'une soixantaine d'hommes. L'activité derrière le mur de bois semblait pourtant révéler le manque d'effectif déjà évoqué, mais cela suffisait à proposer les services d'un maréchal-ferrant et à protéger la grande auberge et son écurie construites à l'extérieur des fortifications. Les cochers s'occupèrent des affaires et des chevaux, Cormac lui pouvait laisser libre son compagnon ou le placer à l'écurie où un palefrenier pouvait en prendre soin, toujours aux frais d'Elmett. Un marchand ambulant avait aussi laissé sa cariole devant l'auberge et l'on le trouverait certement dedans...


Impiltur, sur la Route Princière,
4ème jour de Flamerule, en toute fin d'après midi.
Ciel menaçant, vent faible, quelques averses 26°C


Image


Entrant dans la taverne, Simeon et ses camarades s'installèrent entre eux à une table, laissant leurs supérieurs entre eux et pour s'y adonner à quelques jeux ... Les aventuriers eux découvrirent une pièce commune importante et accueillante, offrant une chaleur réconfortante grâce à son grand brasier où étaient suspendues deux marmites odorantes. La salle à moitié pleine pouvait encore accueillir une vingtaine d'homme après que le groupe se soit installé sur les bancs d'une grande tablée. Bien qu'ils ne soient affichés, tous pouvaient s'attendre à des prix revus à la hausse, après tout l'endroit était le seul de ce genre à la ronde, mais qu'à cela ne tienne : leur commanditaire payerait la chambre et le repas du soir.
- Mon rendez-vous devrait être là ou ne plus tardé, lança le Thayen. Je vais faire un tour de la salle, voir si j'aperçois ces nains et régler les chambres.

Mag'Barg arrivée depuis une bonne heure avait essuyé la pluie tout comme le convois et avait eu le loisir de se changer dans sa chambre à l'étage, payée à contre cœur le prix fort, bien forcée de faire étape pour la nuit. Mais pour l'heure, elle se trouvait dans la grande salle commune, sans doute assise seule avec un verre ou selon son souhait une soupe à l'oignon avec du pain grillé en attendant le service du soir. Dès le lendemain, elle pourrait reprendre la route, mais serait il sage de s'aventurer seule en dehors des terres civilisées ..? En attendant, elle avait sa soirée, dans un lieu spacieux et bien au sec, là où ses congénères avaient pour habitude de signer quelques contrats ...

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Jeu 27 Sep 2018, 16:07 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Mai 2016, 10:51
Messages: 64
Le prêtre avait prit soins de lui et surtout de tous les autres blessés, cheval compris pour s’assurer que la guérison complète soit rapide car il avait dans l’idée que ce combat si il était le premier pour le convoi, ne serait pas le dernier.
Il s’était également assuré que la promesse faiteau défunt prélat de cette défunte bourgade avait été tenue. Même si le chef du convoi pensait peut être que sur le moment c’était du temps perdu, il était certains qu’il se rendrait compte qu’à terme cela lui serait bénéfique car il aurait droit à une étape ou il pourrait se réfugié en cas de soucis.

Heureusement le trajet jusqu’à l’étape suivante avait été calme.
Il avait profité de ce fait pour entretenir une discutions avec le cornemuseux et il lui avait tenu ce discourt : « j’aimerais acquérir un cheval de selle à la prochaine étape, mais j’aimerais avoir votre avis de spécialiste au moment ou l’achat se fera, j’espère juste que cela sera possible la ou nous arriverons. Dans l'idéale , j’aimerais avoir un destrier, mais mes finances et sans doute le lieu ne le permettra sans doutes pas, il me faudrait donc une monture solide qui ne sera pas craintive ni poussive mais pourra me supporter moi et tout mon équipement et je pense que vous êtes l’homme de la situation. Comme vous avez pu le constater, si l’animal était blessé, je pourrais le soigner, mais s’il est trop âgé, là le rajeunir n’est pas à ma portée. Pense s'y et donne moi ta réponse quand nous serons arrivé à la fin de cette étape.
»

_________________
Guerdon
Sorts journalier
Sort 0
Réparation
Lecture de la magie
Détection de la magie
Lumière
Stimulant
Sort 1
Bouclier de la foi
Convocation de monstre 1
Arme magique
Bouclier entropique
Arme magique
Sort 2
Convocation monstre 2
Réparation intégrale
Détection des pièges
Restauration partielle
Endurance de l’ours
Sort 3
Anneau de lames
Convocation monstre 3
Négation de l'invisible
Panoplie magique
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Dim 30 Sep 2018, 13:20 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 07 Juin 2017, 13:41
Messages: 87
La victoire fut totale et selon le seigneur des chevaux, tout en panache. Dans leur camp, aucun décès à constater. C'était une réussite convaincante, à ses yeux, et prouvait qu'un groupement aux origines très diverses avait des atouts indéniables. Il ne manquerait pas d'en faire part aux "anciens" en contant la valeur de ses compagnons de route. Peut-être seraient-ils un peu plus ouvert et auraient de meilleures idées pour faire (re-)vivre leur clan.

Après le combat, Cormac put se rhabiller dignement : si la nudité ne le dérangeait pas pendant les exercices martiaux - elle permettait de prouver ses capacités guerrières intrinsèques, sans armes - elle était moins convenable pour le reste du quotidien, et surtout moins pratique. Il ne s'occupa guère du "butin" qu'il jugeait de piètre qualité. La majorité des armes n'étaient que de mauvais outils à ses yeux.
Malgré lui, il participa au paiement de la "dette", à laquelle il n'avait pas donné son aval. Répandre du crottin dans la jardin, c'était réservée aux enfants et aux jeunes de la tribu, pour forger leur caractère. On repérait ainsi ceux qui avaient du coeur... Mais Joseph s'était montré magnanime et généreux, aussi en coups portés.

Comarc n'oublia pas de remercier Guerdon pour le soin de Nessy. Il était rassuré que son ami équin se portait de nouveau comme un charme, et que les pouvoirs accordés au prêtre fussent pour les animaux aussi un secours. Tandis que le clerc demandait ses conseils au cavalier, ce dernier dévisagea le premier, comme s'ils venaient de se rencontrer pour la première fois. Cormac écouta Guerdon avec attention, et garda le silence quelques longues secondes. Était-ce pour laisser le temps à son intellect de digérer les nouvelles informations ? Ou bien pour se concentrer sur l'observation et mieux jauger celui qui voulait monter en selle ? Son regard se fit profond tandis qu'il répondait avec un mélange d'ardeur et de prudente retenue. En fin connaisseur, quoi.


- Tu veux un cheval ? Tu monte en selle depuis combien de temps ? Et puis, un cheval ou un cheval... c'est différent, il y en a pour de toutes sortes. C'est pas juste une bête de somme, ni même une monture, c'est un compagnon, tu piges ? Faudra passer du temps avec lui, hein ! Apprendre à l'connaître. Faut faire un lien...

Sur ces derniers mots, le ton de sa voix se fit plus mystérieux et ses yeux se plissèrent, un court instant. Puis il reprit, plus détaché :

- Enfin ! Qu'est-c'que j'raconte ! Tu veux juste une monture, non ? Bon, je t'aide volontiers pour ça, mais je te promet rien : on verra ce qu'on trouve. Au moins, je pourrai t'éviter d'acheter un vieux canasson, termina-t-il en s’esclaffant jovialement.

Le convoi arrivé au bastion, Cormac laissa Nessy aux bon soins d'un palefrenier : il aurait tout le loisir, plus tard, de gambader sur de vastes prairies. Un peu de repos et d'attention lui ferait du bien.

L'équin était pris en charge ; il fallait encore s'occuper de l'humain. Le groupe à peine arrivé au coeur de l'auberge, Cormac commanda une grande choppe de bière - peu importe si le prix aurait doublé - et s'installa lourdement sur l'un des bancs qu'ils s'étaient attribués. Il porta la pinte à son nez et inspira profondément. Les douces effluves lui gagnèrent sans problèmes un large sourire, et il exprima son contentement par un
aaaaah ! soufflé bruyamment. La première gorgée ne tarderait plus, enfin ! Une affaire de demi-secondes...

:HRP: 1 litre de bière s'il-vous-plaît :)

_________________
"Aller ! On va à la taverne, ça va régler le problème." - Cormac MacDev, en plein Impultur (HRP).
Autre PJ : Welby Poinhardi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Ven 05 Oct 2018, 13:50 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 125
Killian observait la fouille des orques défunts, et entendit le cri étouffé par la distance du dernier des leurs. Un pincement au cœur d'en suivit, car s'il n'allait pas regretter de vivre, il n'aimait pas non plus qu'un être vivant meure. Certes, la vie n'était qu'une étape dans l’existence, mais si la transition pouvait ne pas être douloureuse, ça l'aurait arrangé... Enfin, peut importait, dorénavant. Il jeta un œil par-dessus son épaule, observant la silhouette de Cormac, imaginant l'âme de l'orque s'élever de son corps certainement au sol pour s'évanouir dans le multivers. Il trouvait cela poétique, en un sens, et se perdit un moment dans la contemplation du vide, repensant à cette image. Ce ne fut que lorsque les fouilles prirent fin qu'il émergea, peu surpris par la liste des trouvailles.

La matinée arrivait, et l'air frais apporté par la fin de l'orage emplissait ses narines de l'odeur agréable d'herbe mouillée. Des relents d'odeur de sang s'y mélangeaient parfois, ce qui le faisait revenir à l'instant présent. * Ah oui ! La promesse ! * se dit-il en voyant le fantôme s'affairer aux alentours. Il sourit, une telle tâche ne lui ferait pas de mal, et lui ferait même plaisir. Certes, travailler le crottin à la main n'était pas la chose la plus agréable à faire, mais il voyait plus grand, il voyait tout le tableau. Son action serait une bonne action, il y mettrait donc du cœur à l'ouvrage. Il laissa Han à ses rituels matinaux, retira son manteau qu'il accrocha à son bâton, le tout posé contre un mur, et retroussa ses manches. C'est à la main qu'il s'affaira à nettoyer le jardin, sous les conseils du prêtre décédé. L'expérience des grandes et petites choses de la vie, voilà la meilleure forme d'acquisition des connaissances. Leurs affaires terminées, il frotta ses mains contre l'herbe humide pour les nettoyer au mieux, et se rhabilla, pour ensuite aller faire ses ablutions - il avait un savon dans son paquetage, objet utile pour les grands nettoyages, surtout des mains souillées.

Une fois leurs affaires empaquetées, il fit ses adieux à Joseph.


- Je reviendrai une fois que j'en saurai plus sur ce dragon, promit-il. Ce ne sera peut-être pas avant longtemps, mais je reviendrai.

Il ponctua sa phrase d'un sourire radieux, hocha de la tête, et se détourna pour ne plus se retourner. Il grimpa à sa place habituelle sur le chariot de queue, posa le pied sur le rebord, sourit au conducteur, et sortit son grimoire, plongeant son esprit tout entier dans les secrets des arcanes.

La monotonie des jours suivants ne le dérangeait pas plus que ça. Comme toujours, il observait le paysage, il appréciait la nature telle qu'elle venait. Et puis, écouter les autres conter encore et encore leurs récits, amplifiant ceci, détournant cela, l'amusait. Certes, ils ne feraient pas de bons académiciens, et il préférerait se fier à un livre pour témoin, mais leur entrain était communicatif. Une histoire romanisée, peut-être, et qui ferait donc un bon livre de fiction. Le soir venu, ils reprenaient leur rituel de campement, et le lendemain fut identique. Il profita de ce voyage pour converser avec ses compagnons de route, digressant sur les sujets philosophiques et pratiques. Deux jours passés à observer la nature, lire et discuter, pas trop mal quand on considère qu'il était payé pour ça.

Arriva enfin leur prochaine destination. Un avant-poste guerrier, un de plus, mais qui semblait plus accueillant que le précédent. L'auberge tombait à pic, Killian apprécierait la chaleur de l'âtre et de pouvoir se sécher après ces derniers jours d'orages et de pluie. Suivant le petit groupe de mercenaires qu'il étaient, il s'assit juste à côté du joyeux Cormac et, emporté par sa gaieté, commanda lui aussi de la bière - une quantité toutefois bien plus raisonnable - et un bon repas chaud.


- À la vôtre, Maître cavalier ! Fit-il en levant sa chope.

:HRP: Je me contenterai d'une simple chope :D :bière: et d'un repas chaud.

J'ai mis à jour ma liste de sorts. J'ai changé :
niveau 0
    ouverture/fermeture x2 => lumière et lumières dansantes
    détection de la magie => détection du poison

Vu qu'on a passé deux jours de plus dans la cambrousse, j'ai considéré que je régénérais tous mes emplacements, mais si tu considères que non, je les retirerai. :)

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés (Abjurateur 7 ; NB)
Chroniques songeuses



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 15:41 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 03 Sep 2016, 10:22
Messages: 40
Posée tranquillement à une table de l’auberge, la naine avait pour une fois fait tomber l’armure, qui l’attendait dans sa chambre, avec ses armes et son sac à dos. Elle en avait même profité pour faire un brin de toilettes comme elle était arrivée tôt. Depuis, Madame était posé dans la salle commune, à se demander comment elle allait faire pour aller plus loin. Si les nains n’étaient plus contactables, c’est qu’il s’était passé quelque chose. Elle était capable de bien des choses, mais malheureusement ce qui pouvait s’en prendre à une mine tout entière risquait d’être hors de ses capacités, il vaudrait donc mieux trouver sur place des personnes qui voudraient bien aller sur les lieux, si c’était possible. Regardant les gens présents, Mag’barg n’était pas optimiste : la majorité des gens présents venaient de la même caravane qu’elle, qui risquait de repartir sous peu, et pour les autres, elle n’avait guère de confiance en eux, autant qu’ils soient.
Prenant un peu de temps des locaux présents, et particulièrement aux employés, Mag’barg se renseigna tout de même sur ce qu’on savait par ici de la mine, toute information était bonne à prendre, même si elle était dépassée ou redondante.

_________________
Mag'Barg
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 19:35 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 18:09
Messages: 409
A la table des mercenaires :

L'une des deux serveuses, la plus petite, vint prendre la commande de la tablée leur annonçant le plat de ce soir : un pot au feu de bison. Toutes deux semblaient à leurs traits être les filles des tenanciers bien qu'elles n'avaient leur embonpoint, ce n'était certainement pas le cas du palefrenier s'occupant de Nessy et l'écurie, dont les cheveux blonds ne collaient avec cette famille brune et bouclée. Le regard de la jeune femme se porta d'avantage sur le barbu et musclé barbare et bien qu'il ne sut dire si cela fut en bien ou en mal sur l'instant, le retour de l'aubergiste et sa fille, l'une portant les boissons et lui les plats odorants et fumants, leva rapidement le doute :
- Et voilà, à la bonne votre messieurs dames ! Soyez les bienvenus ici, et ce tant que votre ami se tiendra à carreau, j'pense être un gars sympa mais j'ai d'jà donné avec les gaillards de son genre ... Cormac pourtant encore sage eut à peine le tant de trinquer avec son voisin de table qu'on le pointait du menton. Seulement voilà, lorsque l'on est une brute avec un litre de bière et une cornemuse, difficile de savoir d'emblée contre quoi l'on nous met en garde ...



A la table de Mag'Barg :

Sur son siège, la naine ressassait les "on dit" du coin quant à ses congénères. Malheureusement, elle était peut être mieux renseignée que les locaux, elle qui savait presque comment s'y rendre alors qu'aucun d'entre eux ne connaissait plus de sa localisation que le fait d'être dans les montagnes proches. Les nains y opérant, venant en effet en cette auberge signer quelques contrats et transactions qu'ils fêtent en gonflant un peu plus la recette du tavernier, mais à chaque fois ils semblent emprunter une route différente, venant un coup du sud un coup du nord, à dos de "grosses chèvres", et personne jusque là n'a réussit à remonter leur piste. " J'en ai vu plusieurs des fouines rev'nir bredouilles et dépitées ", en disait même le patron des lieux au sujet de ceux s'intéressant de la mauvaise manière à leur fer et pierres précieuses ...

Le regard perdu dans l'assemblée, l'arrivée depuis le comptoir d'un homme aux cheveux aussi noir, courts et abondants que son bouc sortie la naine de ses pensées.

- Bonsoir... L'homme à la robe souillée par le temps et la route, se tenait debout devant la table sans y prendre place. C'est vous qu'ils envoient ?Il fronça un sourcil. Ce n'est pas ce qui était convenu ... ou peut être me trompé-je de nain ? L'humain aux allures et manières mercantiles si l'on oubliait la "crasse" restait vague dans ses propos, sans doute volontairement puisqu'il admettait pouvoir être dans l'erreur. Cependant, monsieur cherchait clairement un ou des nains...

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Lun 08 Oct 2018, 03:30 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 07 Mai 2016, 10:51
Messages: 64
Guerdon en pénétrant dans la salle l’avait parcourut rapidement des yeux. Il avait noté les combattants en armure, plus une naine isolée à une table. Il avait également noté l’attitude de l’aubergiste vis-à-vis de Cornac.

En s’asseyant à la table qui leur était réservé il avait dit à voix basse mais de manière intelligible pour tous les occupants : « n’oublier pas que notre travail n’est pas terminer, nous devons continuer à maintenir notre vigilance. Même si nous somme à proximité d’un fortin, nous ne somme pas dedans, alors il faudra continuer à veiller sur la caravane et ne pas exagéré sur la boisson. Si l’un ou l’une d’entre vous n’est pas capable à tous moment d’effectuer la tache qu’il ou elle s’est engagée à faire je m’occuperais personnellement de son cas si jamais il ou elle avait la malchance de survivre à son incompétence !
Vous l’avez surement constaté, les militaires sont ici en armure, ce n’est pas sans vous rappeler à la vigilance. Cette auberge est susceptible d’être la cible d’un raid. Donc cette nuit si c’est possible je veux en permanence que nous concevrions un œil sur les chariots. L’idéal serait que nous puissions surveiller en même temps le convoi et notre repos.
Cornac, je conte sur toi pour être frais et dispo demain pour m’assister dans la recherche d’un destrier,
Sherazade, pourrais tu demander à ton amis de continuer à veiller attentivement ? A la moindre alerte n’hésite pas à me prévenir. »


Son laïus terminé il jeta un regard sur le repas mais décida qu’il allait continuer à s’abstenir de boire et manger, la seule exception à son jeune, avait été quand du sanglier avait été au menu. Il avait surtout hâte de retirer son armure pour la mettre à sécher et l’entretenir. I espérais pouvoir se laver et laver son linge.

Il demanda à l’aubergiste : « auriez-vous par hasard une salle de bain pourvue d’eau chaude ? »

_________________
Guerdon
Sorts journalier
Sort 0
Réparation
Lecture de la magie
Détection de la magie
Lumière
Stimulant
Sort 1
Bouclier de la foi
Convocation de monstre 1
Arme magique
Bouclier entropique
Arme magique
Sort 2
Convocation monstre 2
Réparation intégrale
Détection des pièges
Restauration partielle
Endurance de l’ours
Sort 3
Anneau de lames
Convocation monstre 3
Négation de l'invisible
Panoplie magique
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Lun 08 Oct 2018, 10:00 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 03 Sep 2016, 10:22
Messages: 40
Écoutant ce qui se savait sur les nains dans le coin, la théurge n’apprit pas grand chose, si ce n’était que les nains n’avaient pas été vu dans le coin depuis un mois complet, ce qui limitait grandement la durée durant laquelle ils avaient pu disparaître, en admettant qu’ils aient disparu avant le jour prévu de leur rapport, bien sur. Le seul autre détail qu’elle put apprendre, c’est que les gens d’ici n’avaient certainement rien à voir avec la disparition, car si quelqu’un avait trouvé le chemin de l’avant poste nain, il s’en serait vanté à n’en pas douter.
Alors qu’elle réfléchissait à la suite, un homme à la barbe peu fourni vint la voir, l’ayant visiblement confondu avec quelqu’un d’autre. Toutefois, s’il s’intéressait aux nains dans la région, il pouvait peut-être savoir des choses utiles. Usant de rhétorique et avec son tact usuel, Mag’Barg lui indiqua donc :


- Si vous pensez vous être trompé de nain, je peux vous laisser tenter votre chance avec un autre, si vous voulez.

En l’absence d’autres nains dans la salle commune, l’homme serait bien bloquer avec elle.

_________________
Mag'Barg
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Lun 08 Oct 2018, 14:21 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 10 Juin 2017, 12:58
Messages: 56
Sherazade avait repris ses habitudes dans le convois, elle marchait à côté des chariots laissant Gérard à un autre du convois pour faciliter les communications. La pluie ne la dérangeait guère, elle l'appréciait car elle était trop rare dans son désert natale. L'eau était un trésor sans prix.
Elle faisait ce qu'elle avait à faire pour paraître humaine : manger, dormir et discuter quand on lui parlait de chose diverse.
Le voyage s'était poursuivi monotone et routinier.
Finalement, ils arrivèrent à une auberge classique, avec une ambiance classique.
Ils firent ce qu'on faisait dans une taverne, et tout allait bien jusqu'à que le tavernier arrive inquiet de la présence de Cormac.
Shérazade prit gentiment la défense du cavalier et nomade, elle avait connu par le passé, le même genre de discrimination et n'appréciait pas voir ces compagnons victimisés.
"Ne vous inquiétez pas, c'est un homme en or. Il se proposait même je crois d'égayer la soirée au son de sa cornemuse. N'est-ce pas Cornac ?"
Quand Guerdon les rejoignit, il leur intima vigilance et prudence comme si il était le chef voir un professeur face des élèves turbulents. Elle lui rétorqua d'une voix indifférente :
"Nous ne sommes pas des imbéciles Guerdon, nous resterons vigilant si tu te rappelle que tu n'est que un et non le premier.
Par ailleurs, Gérard est conscient et t'entend, tu peux t'adresser directement à lui. Je crains que tu l'est vexé néanmoins je le cite : "Tu diras au grand dadais qu'il n'a rien à craindre la nuit. Je veille."

Gérard accompagnait partout Shérazade, il était donc tranquillement en repos à côté de son coude droit. Sa lumière interne pulsait, et semblait scruté Guerdon d'un regard peu amène.
Alors que Guerdon s'inquiétait d'un bain, elle se permit une pique :
"Si vous enlevez votre armure, vous ferez bien une autre exception ? Prenez donc le repas avec nous, vous savez pour renforcer la cohésion de groupe?"
Elle écouta la réponse du tavernier, avec attention, elle était elle aussi plus intéresser par un bain qu'un repas.

_________________
Sherazade

Point psi (49/49)

Énigme sybilline en attente
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Lun 08 Oct 2018, 18:57 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 21 Mai 2017, 00:53
Messages: 125
Killian, distrait qu'il était, appréciait une lampée de sa chope quand Sherazade répondit aux inquiétudes de l'aubergiste, que l'abjurateur n'avait pas entendues.

- ਰੋਸ਼ਨੀ ਕਰੋ, ਰੋਸ਼ਨੀ ਕਰੋ...1

Murmura-t-il, dubitatif, à son faucon perché sur son épaule. Ce dernier ne manqua pas de cliqueter de rire. Le mage retourna à son repas, appréciant les qualités - existantes ou non - de cuisinier de leur hôte et sa famille. Repartit dans son monde intérieur, il fixait un point dans le vide, son corps s'occupant machinalement de le nourrir. Il fut tiré de sa rêverie par Guerdon qui vint les mettre au pas, bien qu'ils n'aient (encore) dépassé aucune limite, et la réponse de Sherazade qui semblait le prendre mal.

- Calmons-nous, mes compagnons. Dit-il posément, un sourire sur le visage, la cuiller pleine à mi-chemin entre le bol et sa bouche. Guerdon a raison, nous devrions, ici et partout où nous allons, faire bonne figure et montrer à l'aubergiste que tous ses clients ne cherchent pas à s'aviner et à saccager son établissement - ce qui pourrait d'ailleurs être déduit de notre paye si notre employeur venait à devoir rembourser les dégâts. Néanmoins... Je doute, Guerdon, qu'un litre de bière ne soit capable de venir à bout de la constitution de notre fier Cormac (il tapotta l'épaule de Cormac, à côté de lui, et qui faisait certainement au moins trois fois sa propre main). Je suis certain qu'il saura se tenir, ainsi que nous tous. Il enfourna sa cuiller, la dégusta, et reprit. Je suis aussi de l'avis de Sherazade. Vous ne consommez presque rien en nourriture, je suppose que cela vient d'une magie quelconque, probablement de ce petit anneau que vous avez au doigt (il pointa l'anneau du doigt, tout en faisant un clin d'oeil à Guerdon). Mais cela ne vous empêche sûrement pas de faire bonne chère, et d'apprécier un moment convivial avec vos compagnons - fussent-ils temporaires. Joignez-vous donc à nous ! Et si vous avez peur des poisons, je peux user de ma magie pour savoir si notre repas est comestible, si vous y tenez.

Il leva la main pour appeler l'aubergiste, et commanda un autre plat, ainsi qu'une bière, pour Guerdon. S'il refusait toujours, ils serviraient bien à quelqu'un d'autre.

- D'ailleurs, fit l'abjurateur, je pense que notre employeur a trouvé son contact ici. Il s'entretient avec une naine là bas... Il tourna la tête, fronçant un sourcil d'indécision. Enfin, je crois bien que c'est une naine, vu d'ici...

    1 Familier : Égayer, égayer...


:HRP: Si Guerdon insiste, je fais une détection du poison.

_________________
Fiche de Killian & sorts préparés (Abjurateur 7 ; NB)
Chroniques songeuses



Sac à malices : 9/10
  1. jour 2/10

Joué par Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Sam 13 Oct 2018, 15:28 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 07 Juin 2017, 13:41
Messages: 87
À l'avertissement du tavernier, Cormac ne répondit que par son silence. Il venait à peine de goûter sa bière, qu'il avait trouvé bonne au premier abord. Toutefois, elle lui semblait avoir un arrière-goût étrange, voire incommodant. Oh rien de trop inhabituel, malheureusement. Quelque chose qui dérangeait un peu le palais. Quelque chose comme de la suspition. Le tenancier avait dû être large sur la dose... Et "la brute" n'aimait pas ça. Certes, il n'était peut-être pas le plus tranquille des hommes, mais il ne se mettait pas en colère pour rien. Et dans ses fréquentations, il avait connu bien pire que lui.

Alors que Cormac allait se lever pour faire part à leur hôte de l'étrangeté du breuvage, ses compagnons réagirent de différentes manières. Qu'on vienne à sa défense de manière aussi spontannée (peut-être aussi en prévention, mais ça, il ne le voyait pas) laissa le costaud sans voix, bien qu'il ne voulu pas le montrer. Ce fut Sherazade qui gagna la joute verbale en proposant au cavalier de faire usage de ses talents musicaux.


- Ca c'est une bonne idée, Sherazade ! Ca m'fait plaisir que tu y penses, lui lança-t-il, son visage s'ouvrant de nouveau. Il reprit, en tentant de jouer les bien-élevés, probablement sans trop de succès : mais avant, je mange tant qu'c'est chaud. Faudrait pas que je vexe certains ici.

À Guerdon, il lui répondit plus froidement : t'inquiète pas, on va le trouver, ton cheval. Enfin, si y'en a un ici qui vaut le coup. On verra demain. Mange donc un bout, ça te fera du bien !

Sous-entendu, accompagné d'une bière, ça le détenderait sans doute. Quant au tenancier, Cormac ne le laisserait sans doute pas filer comme ça. Peut-être avait-il eu dernièrement la visite d'un gars qui lui ressemblait, et que ce fut un peu agité... peut-être son cousin ?

_________________
"Aller ! On va à la taverne, ça va régler le problème." - Cormac MacDev, en plein Impultur (HRP).
Autre PJ : Welby Poinhardi
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2018, 10:54 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 18:09
Messages: 409
A la table des mercenaires :

Le tavernier accueillit les éloges et raisonnements un sourcil levé, peu convaincu de ce qu'il entendait ou un peu perdu au milieu d'une conversation qui ni ne l'intéressait ni ne le concernait. Bien que suspicieux, il laissa le loisir à ses hôtes de finir leurs phrases tout en tournant autour de la table pour y déposer chaque assiette. Pour ceux ayant pu commencer, la viande était savoureuse et tendre, plus forte en gout que d'autres et relevant d'avantage la saveur du pot au feu. La bière quant à elle était une simple bière locale, ni parfaite ni mauvaise, mais peut être plus que suffisante en qualité pour oublier les outres d'un long trajet et satisfaire les soldats du coin.

- Avant de vous souhaitez un bon appétit, sachez que non, nous n'avons pas de salle d'eau. Mais vous êtes chanceux : la pluie a rempli les bacs et vous pourrez ben faire bouillir d'l'eau sur l'feu. L'offre était rustique, mais s'ils voulaient faire un brin de toilette sur cette grande route les intéressés devraient ici se contenter d'une toile tirée en extérieur et d'un sceau d'eau chaude, et tant mieux pour ceux qui avaient leur propre savon ... Sachez aussi que si j'ai l'habitude des soulards, les rouquins en jupe à carreaux, ça j'en vois pas tout les jours ! Et des cintrés comme le dernier encore moins ! J'vous laisse le bénéfice du doute, mais au moindre faux pas ..." Pour terminer sa mise en garde l'aubergiste se contenta de pointer du doigt la porte, puis le groupe de soldat et le message fut tout aussi clair que s'il l'avait énoncé. Ce n'était finalement ni l'alcool ni l'instrument qui dérangea le propriétaire des lieux, mais bien la ressemblance avec un autre, comme Cormac commençait déjà s'en douter. Tenait il enfin une piste ?

Pour les plus petites bêtes, Han rebondit au trait d'humour qui lui était destiné, comme pouvait s'y attendre son ami, cependant, il ne semblait pas contre le fait de laisser sa chance au "barde" de faire montre de son talent, s'il en avait ... Après tout, la musique avait souvent le don de plaire aux bêtes. Le cristal lui, resta caché, trop craintif de se prendre un coup du tavernier qui pourrait le confondre avec on ne sait quoi, ou que quelqu'un ne souhaita le dérober en le confondant avec une simple pierre précieuse, ou quelqu'autre excuse que sa paranoïa légère put trouver et qui le garderait encore en alerte toute la nuit et comme chaque nuit ...

A la table de Mag'Barg :

La réponse de la naine fit rouler des yeux Elmett avant que celui ci ne tira une chaise pour s'assoir avec elle.
- Vous voyez bien que vous en êtes la seule représentante, madame. Pourtant, c'est un homme que j'attendais. Il hésita une seconde, tapotant la table d'une main et caressant son bouc de l'autre. Thorfin Dudrin, c'est lui qui était en charge de notre affaire : du bon bois thayen, des épices et de l'orge, contre les pierres de votre mine.
De ce qu'en savait Mag'Barg, c'était pourtant du fer que l'on en sortait lorsque la mine fut reprise, comme partout dans la région, certainement pour cela que les anciens propriétaires n'avaient eu de mal à tenir caché l'endroit. L'extraction de pierre serait donc un détail que l'on aura oublié de lui transmettre, peut être jugé peu important, à moins que ses compatriotes ne l'eussent volontairement gardé secret dans leurs rapports...
- Voila ce que nous avions convenu, alors dites moi, qu'est ce qui peut pousser un nain à ne pas respecter ses engagements ? Et où est donc Thorfin, que je lui dise ce que j'en pense ? Si les nains avaient la réputation d'être bourrus et grossiers, ce franc parler pouvait s'assimiler à l'honnêteté et la loyauté qui leur étaient attribuées, en règle générale, aussi le marchand pointa du doigt la faille de leur affaire, souhaitant certainement ne pas en découvrir une seconde dans la nature du contrat ...

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Impitoyable Impiltur
MessageMessage posté...: Mar 16 Oct 2018, 15:42 
Super Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 03 Sep 2016, 10:22
Messages: 40
L’homme en face d’elle, un thayen semblait-il, ce qui était souvent synonyme d’ennuis, lui indiqua donc aisément ce qu’il avait à faire avec les nains. Pourquoi s’adresser à lui plutôt qu’à un autre ? Certainement à cause de ses prix, et qu’il avait à faire dans le coin. Malgré ses réticences et ses doutes concernant l’homme, surtout par rapport à son origine, Mag’barg se décida à lui parler, principalement parce qu’il avait aussi à gagner à retrouver les nains, et qu’il avait sous la main des mercenaires, pas forcément compétents, mais mieux que ce qu’il y avait autrement dans le coin, et qui pourraient être utiles pour retrouver les nains, aussi, la naine lui répondit :

- Où est-il en effet ? C’est une question que je suis venue pour élucider, car vous n’êtes pas la seule personne envers qui il a manqué à ses obligations. Seule, je pourrais avoir du mal à les retrouver, surtout s'ils ont eu de gros problèmes, mais si vous me prêtiez quelques-uns de vos mercenaires, je suis sur que vous retrouverez votre cargaison en un rien de temps.

_________________
Mag'Barg
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: