Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Jeu 17 Oct 2019, 22:43



 [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Jeu 31 Mar 2011, 15:24 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
Le voyage jusqu'à la porte fut assez simple, faisant passer le duo par un bon nombre de quartiers marquant bien la diversité culturelle de cette ville nouvelle. Ici, un coin de ville où tout semble petit des maisons aux espacements entre les maison. Là, des échoppes à chaque demeure montrant le quartier marchand, Plus loin encore, un quartier entièrement constitué de maisons ayant couté les yeux de la tête.

Le passage des portes de la ville était fortement fréquenté, de nombreux aventuriers de tout poil allaient et venaient entre la forêt et la ville. Certains semblaient fort soupçonneux dans le comportement des gens qui les entouraient tandis que d'autres étaient aussi insouciant que des enfants. Il y avait évidemment ceux qui était au juste milieu se méfiant des personnes visiblement peu fréquentables.

Il y avait aussi de simples citoyens qui entraient et sortaient de la ville, beaucoup étaient des bucherons mais le duo put voir une charrette amener en ville toute une cargaison de pierre.

Des gardes étaient postés ça et là tandis que d'autres patrouillaient, la sécurité n'est pas une chose facile à garder dans une ville aussi ouverte.


EDIT: j'en oubliais pour m'excuser pour mon retard, à force de vouloir vous offrir de la qualité, je finis par vous négliger, ne me laissez plus aussi longtemps sans vous répondre, un mp et j'accours ou du moins je sais alors que je traine trop. Vraiment désolé pour cette trop longue attente.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Dim 03 Avr 2011, 04:27 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 20:44
Messages: 29
PX: 350
Le tout allait trop vite pour que Velykan puisse l'analyser. La conversation avec Elric monopolisait une bonne partie de son attention, et son raisonnement était clairement troublé par la disparité de la cité. A peine faisaient-ils quelques pas qu'ils se retrouvaient dans un autre niveau social, une autre culture, une autre mentalité, un autre univers, en somme. Une Eauprofonde miniaturisée. L'azurin nota quand même avec une certaine amertume la différence de quelques demeures particulièrement cossues avec le reste des habitations. Quand bien même il n'avait pas pour l'instant repéré de pauvreté excessive en pleine ville, c'était toujours une chose regrettable. L'abondance du commerce et du passage donnait à la cité un visage qui évoquait la prospérité, au final. Mais il fallait déjà la quitter.

Le barbare tiqua quand il se rendit compte qu'il allait spontanément demander son chemin à un garde plutôt qu'à une autre personne. Il s'en voulait légèrement d'être un citoyen aussi docile et facilement attiré par les sceaux d'autorité. Enfin, il fallait avouer qu'ils constituaient une source d'information généralement fiable, surtout, il se l'imaginait, sur cette île. Il adressa à son compagnon, avec une touche d’ironie particulièrement visible :

-Allez, regarde faire l'artiste. Sinon, tu devrais jeter un coup d’œil aux gens qui passent aussi, il y en a peut-être un qui a une tête de chasseur de trésor.

Son conseil donné, le jeune homme prit la ligne droite vers le soldat inoccupé le plus proche, et l’aborda comme l'on aborde n'importe quel buveur au comptoir d'une taverne. Pour couvrir le bruit des passages et être bien sûr d'attirer son attention, il força à nouveau le volume de sa voix.

-Hé ! On cherche un cimetière abandonné à l'extérieur de la ville, ça te dis quelque chose ?!

_________________
La vie est faite d'exceptions.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Dim 03 Avr 2011, 20:19 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Elric ne savait pas quoi ajouter.
La façon qu'avait Velkyan de prendre les devant lui facilitait encore une fois la tache.

Il ne se préoccupait gère du mélange ethnique et social qui était représenté sous ses yeux. Il n'avait aucun moyen de différencier les divers groupes sociaux, lui qui n'avait longtemps vécu que dans la forêt.

Ainsi quand Vel lui proposa de guetter s'il n'y avait pas des chasseurs de trésors, il ne savait pas quoi chercher.
Par principe les gens qui cherchaient des trésors devaient plutôt en avoir besoin, bien que certains collectionneur ou chercheur de gloire pouvait le faire pour le trésor en question ou pour la renommer qu'on pouvait en tirer.
Mais une chose était sur, n'importe qui ne pouvait pas le faire, il fallait tout de même un minimum d'équipement.
C'est ainsi qu'il se mit à chercher des personnes dotés d'armes, ou ayant une quelconque ressemblance à Vel.

Quant à son compagnon, il ne voulait pas le déranger en pleine discutions, il ne lui fit donc pas part des ses doutes de sa capacité à définir un chasseur de trésor.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 04 Avr 2011, 19:10 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
- Décidément, qu'est ce que vous avez tous à aller chercher ce vieux cimetière? Il date de la première expédition qui avait perdu la plus grande partie de ses membres avant de revenir en disant que l'île était une véritable mine d'or. Il se situe à quelques kilomètres en amont, plus ou moins en ligne droite, suivez le chemin, cela devrait vous aider. Mais je vous averti, vous n'êtes pas les premiers. Je peux vous demander ce que vous allez y faire?

Le garde était un vieil homme d'une cinquantaine d'année et pourtant on lisait l'expérience dans ses yeux tandis que sa posture suait de force. Il était assez clair qu'il connaissait l'île comme sa poche mais visiblement il ne savait pas pourquoi chercher un vieux cimetière...
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Ven 06 Mai 2011, 22:33 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
-Nous aidons les prêtres de Tyr.

Elric n'était guère bavard, et encore moins avec les miliciens. Pour la plupart des gens ils représentent la sécurité ainsi que ce que certain appelaient justice.
Ce n'était pas le cas d'Elric, son premier sentiment envers la plupart des miliciens étaient la crainte. Un jour, sous l'emprise de la boisson, des gardes l'avaient molesté et torturé. Depuis il agissait comme un animal, il avait apris à craindre ce type de personne, et par généralisation, tous les miliciens.
Elric n'avait qu'une envie , fuir cet homme, même s'il semblait plutôt calme et posé.
Mais le garde aurait sans doute le réflexe de penser qu'il cachait quelque chose, sans doute du à une déformation professionnel, c'est pourquoi le rôdeur resta sagement à côté de son compagnon.
Il ajouta même un complément à son information.

-On va chercher quelque chose là bas.

La curiosité de vieille homme n'était sans doute pas lié à une suspicion quelquonque d'une activité illicite, mais plustôt à l'étonnement. Ils n'étaient pas les premiers à se diriger vers le vieux cimetière, ce qui avait sans doute intrigué le garde. Ils devaient être les premiers qu'il interrogeait, ce qui voulait dire qu'il ne les lâcherait pas facilement. A moins que cela ne soit dans son rôle d'interroger tout les passants se rendant dans cette direction. Si c'était le cas, encore une fois, ils n'étaient pas près de repartir.
Malgré les quelques secondes qui s'étaient écoulé, Elric était déjà à bout. Il ignorait tout de la patience et espérait qu'encore une fois que le barbare saurait trouvé les mots pour mettre un terme à la discutions.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Jeu 12 Mai 2011, 22:43 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 20:44
Messages: 29
PX: 350
L'azurin s'agaça. Son compagnon venait de faire une intervention qui lui était fort désagréable. Pour tout dire, il l'a trouvait même particulièrement dangereuse. Le prêtre avait évoqué les problèmes du temple avec la justice. Par mesure de sécurité, il aurait probablement été plus sûr de fournir le moins d'information possible aux miliciens, et surtout pas leur affiliation avec le culte de Tyr. De plus, le pillage des sépultures était naturellement prohibé dans certains états, et le fait de répondre qu'ils allaient y chercher quelque chose orientait particulièrement les soupçons vers cette activité. Il se força a voir la faiblesse d'esprit d'Elric avec toute la compassion requise. Il n'avait pas choisi de naître ainsi, et on faisait avec ce que l'on était. Velykan tenta de contrôler sa sécheresse et clôt le débat qu'il s'imposait à lui-même :

-Bien, on a du travail.

Le prêtre les avait déjà prévenus qu'ils n'étaient pas les seuls sur le terrain. Que les autres aventuriers soient apparemment passés sans recevoir d'interdiction était plutôt un bon présage, sauf s'il s'agissait d'une ruse pour les confondre. On ne pouvait jamais être sûr de rien. C'était un raisonnement un peu facile de prétendre que tous les gardes étaient soient stupides soit pernicieux, mais l'idée effleura quand même son esprit. En tout cas, s'il y avait la route pour atteindre leur destination, c'était une difficulté en moins. Il se dit qu'il avait bien fait de ne pas prendre la question de l'orientation avec trop d'anxiété. Surveillant du coin de l’œil la réaction du soldat, le jeune homme s'apprêta à s'éclipser, si toutefois on ne l'en empêchait pas. Il ne restait plus à espérer qu'aucune fâcheuse rencontre ne les attende sur le sentier.

_________________
La vie est faite d'exceptions.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Dim 22 Mai 2011, 00:03 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
- Oh et bien voilà une noble tâche assurément, puissiez vous réussir et revenir sain et sauf. Bonne chance messieurs.

Le garde vous laissa partir sans plus de cérémonie. Alors que vous empruntez le chemin menant en forêt puis vers ce cimetière, vous pouvez constater que nombre de paysans retournent en ville en ce milieu d'après midi ainsi que quelques aventuriers ayant visiblement fait une très mauvaise rencontre, à moins que ce ne soit plusieurs petites mais en série... Toujours est il que le chemin en forêt fut calme hormis quelques menus détails.

Par ici, un lapin s'attaquait à un loup qui reculait et tentait de fuir face à la petite créature. Par là, un arbre mort reprenait vie en quelques instant tandis que la végétation autour de lui mourrait. Et plus ils approchaient du cimetière plus le nombre de ces évènements augmentaient. Quelle était la raison de ce phénomène?

toujours est il que le duo arriva au cimetière qui était en apparence calme, personne, ou plutôt rien ne troublait le silence ou l'immobilité de ce lieu. Seule bâtisse aux environs, le caveau se tenait toujours majestueusement avec les portes visiblement enfoncées...
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 23 Mai 2011, 19:56 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Elric ne comprenait pas. La nature semblait folle. Il avait beau savoir bon nombre de choses sur divers végétaux et spores, ainsi que sur certains animaux courants, il n'avait jamais vue de plante drainant à une vitesse incroyable l'énergie d'autres végétaux afin d'accélérer sa croissance. Certains vivaient en parasites mais pas ce points là.
La présence du lapin attaquant le loup l'avait globalement moins surpris, on voyait souvent des chiens fuir devant des chats, et des chats être blessé mortellement par des lapins, alors cela ne faisait que sauter l'étape des chats, mais le résultat était le même. Il avait même entendu parler d'un lapin terriblement sournois, cruel et irascible qui s'attaquait même à l'humain.
Mais ces évènements restaient étrange quand on est habitué à vivre dans les bois, aussi décida t'il de prévenir son camarade.
Ces phénomènes étranges étaient peut être l'œuvre des Esprits, sont compagnon les connaissant lui aussi, il saurait peut être déceler un signe.

-Il se passe quelque chose d'anormal ici, la végétation ne se comporte pas comme d'habitude. Pense-tu que l'on se joue de nous ? Ou peut être est-ce une mise en garde...

Il hésitait à mentionner le nom des Esprits, en effet, ceux là ne savaient peut être même pas qu'il travaillait pour un faux dieu, et cette découverte pourrait entrainer sa perte, ainsi que celle de son camarade. Ceux-ci cherchaient peut être à se distraire et ils se trouvaient sur leur passage, ou peut être n'était-ce pas leur œuvre mais une phone et une flore encore inconnu d'Elric...
Elric choisit donc de sous-entendre les choses.

-Pense-tu que cela soit l'œuvre d'entité supérieur ?, dit-il, en jetant un regard au ciel.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 30 Mai 2011, 22:21 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 20:44
Messages: 29
PX: 350
Velykan fronça les sourcils, écarquilla les yeux, prit un air intrigué, inquiété, puis finalement assez serein. La magie faisait partie intégrante de l'île et il pensa qu'après tout, elle n'était que changement. Elle lui plaisait par son côté incontrôlable, si bien que même les plus talentueux des sorciers n'en avait jamais une maîtrise parfaite. Le sort de l'arbre était de très mauvaise augure, qu'il fallait tout de même nuancer. Une force, se dit-il, qui permet aux gibiers de reprendre une courte revanche sur leur prédateur, ne doit pas être animé de si terribles intentions. Il ne savait trop comment la considérer, il hésitait : certes elle bouleversait l'équilibre, mais était-ce un mal ? Il avait toujours vu la nature comme un modèle d'harmonie, et cela l'obligeait à tout remettre en cause l'espace d'un instant. Il conclu que ces effets étaient peut-être tout à fait aléatoire, sans considération de morale.

Toute cette agitation pouvait-elle être due à la présence d'un puissant artefact de Tyr ? Connaissant de loin les attributions austères du dieu, qui prônait l'ordre, le barbare en doutait. Il ne pouvait néanmoins être certain de rien. Même les reliques sacrées étaient peut-être capables de se muer en quelque chose de tout autre. La méfiance était de mise. L'azurin guettait chez son compagnon le moindre comportement étrange, avant de réaliser qu'une attitude anormale serait réellement difficile à distinguer chez lui, tant l'individu était déjà imprévisible.

-Un puissant élément agit ici, acquiesça-t-il d'un ton grave, mais pas une divinité. Pas directement. Elles ont mieux à faire. C'est l'action d'un homme ou d'un objet. Nous n'aurons pas de réponse en restant ici. Continuons.

Et il reprit la marche de plus belle vers le cimetière, où il n'était pas exclu qu'ils trouvent la cause à tout cela. Il en fit la constatation, et bien que ça ne lui était pas coutumier, il tenta de motiver encore un peu Elric.

-On recherche une relique, c'est peut-être notre réponse.

_________________
La vie est faite d'exceptions.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Jeu 02 Juin 2011, 22:09 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Vel semblait penser que l'artefact était la cause de tout ces phénomènes, cela intriguais Elric. Soit il avait raison, ce qui était le plus rassurant, et dans ce cas là il était légèrement effrayé par le pouvoir de l'artefact ainsi que par ce qu'ils trouveraient dans le tombeau. Soit il avait tord et et dans ce cas là les Esprits ne tarderaient pas à lui tomber dessus, ce qui était largement plus effrayant.

Par principe, ou par paranoïa, il préférait envisager les pires situations, afin selon lui, d'être rassuré quand il trouvait quelque chose de moins grave que à ce quoi il s'attendait. Mais sa paranoïa faisait aussi qu'il pensait que quand une situation n'était pas aussi grave que ce qu'il croyait, il imaginait que cela allait s'aggraver, tel le calme avant la tempête.

Elric était donc encore une fois tiraillé par ses pathologies, et bien qu'il essayait de ne plus pensé aux possibles conséquences de ses actes, son cerveau malade l'y obligeait.

Ainsi proposa t'il à son compagnon, pour accomplir ce qu'il faisait souvent: fuir vers l'avant, d'explorer le tombeau le plus rapidement possible.

-Allons explorer le tombeau, plus vite tous cela serra réglé, mieux cela serra.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 13 Juin 2011, 12:59 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
En approchant du caveau, le duo put voir des restes de squelettes, dont l'un d'eux devait avoir été réduit en bouillie par un acharné vu la taille des morceaux restants. La porte du caveau avait été défoncée et laissait place à un long couloir sombre. Mais alors que le duo regardait ce couloir, des cliquetis attirèrent leur attention: deux squelettes se rapprochaient.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Sam 18 Juin 2011, 04:06 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 20:44
Messages: 29
PX: 350
Velykan fronça les sourcils et serra les poings. Son rythme cardiaque s'accéléra imperceptiblement. Heureusement, l'absence de brusquerie du danger lui permit de garder un contrôle de la situation, et surtout, de lui-même.

-...

Il tenta de conserver son sang-froid à l'approche d'un affrontement très certainement inévitable. Il ne connaissait les morts-vivants que de réputation, n'en ayant jamais affronté. Il se dit qu'il aurait dû s'y attendre, un tel endroit n'était que trop tentant pour un sorcier relevant les morts. Apparemment, l'endroit n'était pas gardé. Triste erreur. Il nota que dans une société saine, tous les corps devraient être incinérés pour éviter ce genre d'utilisation nuisible. Il ignorait également la puissance qu'il fallait déployer pour animer des cadavres, et donc celle susceptible d'être déployée par le responsable ; mais il ne se posait la question que parce qu'il ne doutait pas que le mage maléfique fut vincible. En somme, il ne s'en inquiétait pas réellement.

Néanmoins, l'azurin craignait plutôt une réaction négative de la part d'Elric. S'il semblait en avoir vu d'autres, les plus massifs étaient parfois les plus prompts à détaler au moindre élément effrayant. Cherchant à éviter toute panique et toute action regrettable, il articula, en joignant le geste à la parole :

-On recule, on ne les engage qu'en plein jour. A distance si possible. Pas de raison de s'inquiéter.

:HRP: Velykan exécute un double déplacement arrière (18m) et dégaine une hache de jet.

_________________
La vie est faite d'exceptions.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 20 Juin 2011, 22:30 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Elric ne savait trop comment prend l'apparition des squelettes. Ces abérations n'avaient rien a faire dans une forêt et devaient périr, mais comment tuer quelque chose de non-vivant ?
Son premier aurait été de viser un organe sexuel, son deuxième un organe vital. Mais ces créatures ne disposaient d'aucun des deux.

C'était la première fois qu'il était en contacte avec des créatures qui semblaient sortie de son imaginaire, et cela l'effrayait.

Face à une incompréhension, ce qui était chose relativement fréquente, il avait pour habitude de fuir, mais la présence de son compagnon changeait tout.
Il dégaina donc son arc et se dirigea dans la direction de vel.

:HRP: Elric effectue un double déplacement arrière (18 mètre) et dégaine son arc.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Mar 12 Juil 2011, 17:08 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
Squelettes, mort, vie, non vie, ces mots semblaient tous pouvoir décrire les monstres qui approchaient, mais plus important encore, alors que les deux compères reculaient rapidement, les squelettes ne firent que la moitié du déplacement fait par ces mortels que sont Elric et Velykan. Ils étaient de taille et de physionomie humaine, sans arme mais des griffes ne peuvent elles pas être considérées comme des armes dans ce cas précis? Ils en étaient maintenant juste à l'entrée du caveau tandis que les aventuriers se trouvaient au milieu du cimetière. Et bien qu'Elric avait risqué de chuter contre une tombe en reculant, ils étaient tous les deux prêt au combat. Qu'allaient ils donc faire?
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Mer 27 Juil 2011, 23:39 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 23 Sep 2010, 20:44
Messages: 29
PX: 350
Jurant en illuskan, le jeune homme ouvrit la main, laissant tomber avec froideur sa hache au sol. Les morts-vivants avaient été moins rapides qu'il ne l'avait prévu, se déplaçant avec une flegme où il ne voyait rien d'humain. L'azurin fixa les orbites creux de ses ennemis : même son bras musculeux n'était pas assez puissant pour espérer projeter efficacement l'arme de jet à cette distance, essayer ne serait que dépenser inutilement une énergie qui lui serait sans doute précieuse. Velykan pensa à s'éloigner encore, mais il renonça. Ils n'allaient pas passer leur temps à se tourner autour et à jouer au chat et à la souris, quand bien même les squelettes ne seraient pas décidés à presser le pas. Il fallait en revenir aux bonnes vieilles méthodes.

-Ils n'ont pas l'air bien vifs. Je les prends. Reste derrière.

Malgré cette déclaration, il se positionna tout de même d'avantage en retrait, n'écartant pas la possibilité que ses fourbes adversaires exécutent une brusque ruée en avant. Son absence d’armure l'obligeait à la prudence, mais pas à la couardise. Dans sa paume, le manche de l'épée patriarcale commençait à chauffer lentement.

:HRP: Velykan lâche son arme, fait un pas de placement en arrière et dégaine son épée à deux mains.

_________________
La vie est faite d'exceptions.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Mer 03 Aoû 2011, 14:44 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Elric était bien content que son camarade se charge de tenir a respect les squelettes.
Le contacte osseux de ses créatures le répugnait, mais il contait tout de même aider son compagnon.
Son arc à la main, il encocha une flèche et visa le plexus solaire de la créature de droite. Il n'avait aucune idée de l'effet d'une simple flèche sur un non-vivant, mais cela ne coutait pas grand chose d'essayer. Elric se recula au préalable, au niveau de son coéquipier.
Si celui-ci souhaitait engager un corps à corps, il n'avait aucun intérêt à rester entre lui et la cible.

Elric banda son arc ouvrit ensuite ses doigts, libérant toute la tension accumulé par la corde. Pendant ce geste, qu'il faisait presque machinalement, il priait mentalement pour que cela ai un quelconque effet. Si ce n'était pas le cas, il n'aurait plus qu'a prendre ses jambes à son cou.

:HRP: Elric effectue un pas de placement en arrière et tir avec son arcsur le squelette de droite.

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Lun 15 Aoû 2011, 11:55 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 07 Oct 2010, 23:19
Messages: 225
Localisation: Un sommet divin
La flèche tirée par Elric n'eut pas l'effet escompté, et pour cause, il avait tout bonnement raté sa cible. La flèche avait filé au moins à quatre mètres du squelette visé ce qui faisait encore plus éloigné de l'autre. Les squelettes semblèrent prendre ce tir comme un signal et accélérèrent le mouvement, il se trouvaient maintenant à quelques quatre mètres à peine des deux hommes vivants et sur leur garde. Qu'est ce que pouvait bien signifier ce changement d'attitude? N'étaient ils pas offensifs avant le tir de flèche? Ou bien n'était ce qu'un semblant de stratégie?
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Ô Flot abracadabrantesque
MessageMessage posté...: Mar 20 Sep 2011, 18:39 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 12 Oct 2008, 14:17
Messages: 36
PX: 287
Elric paniquais, soit il était encore plus mauvais au tir qu'il ne le pensait, ce qui était très étonnant vue sa piètre estime de soi, soit les créatures étaient doté d'un artefact ou d'une magie capable de repousser les flèches.
La chose n'était pas sur et il tenta de nouveau sa précédente action, tout en reculant encore un peu.

:HRP: Elric recharge son arme, tir sur un squelette et fait un pas de placement en arrière. :HRP:

_________________
Fiche d'Elric
Haut
   
 
 [ 58 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: