Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Mer 18 Oct 2017, 13:08



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrissent…
MessageMessage posté...: Ven 25 Aoû 2017, 00:28 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 2640
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
En provenance de : Un tyran ne meurt que dans la souffrance de tout un peuple

Date : 17 flamerule , Année des Dragons Renégats
Moment de la journée : Milieu d’après-midi
Météo : Grand soleil ; température chaude, agréable ; légère brise


Après quelques minutes, le duo arriva en vue des quais. Il étaient maintenant sur un toit en pente très douce, celui d’un entrepôt, vu la surface. Sur sa droite Réza nota un second bâtiment, légèrement plus haut que celui où ils étaient, mais plus petit, et dont les tuiles semblaient délabrées. Tout autour d’eux des ruelles les coupaient des autres toits, et un petit parc se trouvait caché de la mer non loin (elle pouvait le deviner à la surface vide et à l’arbre qui s’y trouvait au contre).
Carath, redoublant d’efforts, se précépita au bord du toit, et observa rapidement en contrebas, avant de revenir, l’air renfrogné.


− Bordel ! Il était censé être là ! (Il regarda alentours) On va devoir bouger, mon contact est pas encore arrivé.

Mais alors qu’il se remettait en chemin, une dizaine de gardes apparurent tout autour d’eux. Au son des voix et des cris, elle pouvait se douter que quelques autres attendaient en bas.

− Rendez-vous sans résister ! Cria l’un des gardes. Il étaient tous en train de dégainer leurs armes diverses, épées, masses ou arbalètes.

Carath, brandissant à demi sa propre arbalète, fouilla dans sa sacoche et brandit un objet. C’était une boite rectangulaire métallique, ornée d’une peinture d’un homme en robe de mage, affublé d’une très longue barbe blanche et de lunettes en demi-lune, souriant. Il l’agitait nerveusement.


− Si vous avancez, je fais péter la moitié du pâté de maison !
− Tu bluffes, petit !
− Ah ouais ? Tu te souviens des attentats ? Il restait pas une bombe désamorcée au poste ?

Les gardes se figèrent alors, comme pétrifiés. Carath s’approcha de Réza, murmurant, les autres ne semblant pas entendre ses paroles.

− Plus gros comme bluff, tu perds ton caleçon, ouais ! Je vais leur dire de vous laisser partir, cachez-vous dans la ville, je vous retrouverai. D’acc’ ?

Initiative :
  1. Carath : ?
  2. Gardes 0,1,2,3 : ?
  3. Gardes 4,5,6,7 : ?
  4. Gardes 8,9,I,II : ?
  5. Réza : 3 (d20) + 1 = 4
    • Prise au dépourvu
    • Armée

Round 0
  • Carath :
    • Recule en AB12
    • Sort un truc de son sac
    • Test de discrétion : ? => Réussite
  • Gardes (tous) : avancent de 1 case (finissent leur tour là où ils sont) et dégainent

Au tour de Réza

Notes : Je pense que pour les couleurs de la carte, ça se devine assez bien. Si tu ne comprends pas, demande le en HRP.

Fichier(s) joint(s):
g1126.png
g1126.png [ 104.42 Kio | Vu 103 fois ]

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrisse
MessageMessage posté...: Lun 11 Sep 2017, 18:39 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 08 Mar 2017, 11:44
Messages: 99
Réza tiqua, si Carath restait, il avait fort peu de chance de s'en sortir, à coté de cela, elle n'avait que peu envie d'être arrêter. La situation avait finalement peu de solution soit ils étaient pris tout deux, Carath la couvrait pour s'enfuir, elle le couvrait pour qu'il s'enfuit et la dernière, celle qui laissait un goût amère dans la bouche et qui ne serait peut-être même pas fructueuse : la trahison, elle pouvait sauter sur Carath,l'immobiliser et prétendre que celui-ci l'avait manipulée et qu'elle ne savait rien de ce qui se tramait, c'était à près tout la moitié de la vérité.
Le problème de Réza, actuellement, était qu'il n'y avait pas de bon choix, ici, ils était tous mauvais, cependant elle avait du mal à croire Carath, terroriste, il avait déjà du mal avec l'idée de tuer alors faire exploser la moitié de la ville, par ailleurs Réza connaissait la foule, cette force dangereuse et souvent apte à la vindicte sans raison, et vu les antécédents de Carath, elle doutait de sa survie.
Réza répondit, doucement à Carath :


" -Si vous faites ça, vous aller mourir, vous l'avez dis vous-même, c'est vous qui allez fuir ! Si je me rend, je devrais m'en sortir, non ?"

_________________
" Les ennuies, si ils refusent de discuter, tu leur cogne dessus et après soit t'es morte, soit ils le sont : dans tout les cas, c'est réglé, il y a pas trop à s'en faire"

Réza Kulenov

Ronove, la vierge de fer, pacte défavorable
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrisse
MessageMessage posté...: Dim 17 Sep 2017, 23:10 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 2640
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
Les gardes alentours semblaient en suspend, attendant une quelconque ouverture de la part du duo pour faire… Quoi que ce soit. Carath, lui, les observait chacun leur tour, attentif aux détails, mouvements, placements et autres choses qui leur assurerait une éventuelle fuite. Il murmurait toujours, lui aussi.

— Peut-être bien que je m’en sortirai pas… Mais ça, je le savait en signant, c’est prévu dans le contrat. Vous, vous êtes pas concernée par cette affaire, donc vous méritez pas de vous faire tuer. Malheureusement… Ils ne voudront pas de témoins. Si ces pas ces gars-là (il désigna les gardes alentours du menton), ce sera un prisonnier qui vous enfoncera malencontreusement dans la gorge une lame accidentellement apparue dans sa main sans qu’il ne s’en aperçoive… Non, vous allez pas survivre si vous vous rendez. Je connais leurs méthodes, et ils laissent pas de témoins.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrisse
MessageMessage posté...: Ven 29 Sep 2017, 13:03 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 08 Mar 2017, 11:44
Messages: 99
Réza se résigna, cela ne lui plaisait pas, Carath connaissait certe mieux la situation qu'elle mais celui laissait le même goût amer dans la bouche que lors de la mort de Galsh, le goût de l'impuissance. Celui-ci ne s'estompait pas mais fut atténuer par une autre sensation de brûlure et de colère, elle prit une décision :

"-Bien, si c'est ce que vous souhaitez, nous allons faire comme vous avez dis, murmura Réza, mais je trouverais un moyen de vous sauver, je vous sauverais"

Aussitôt, elle fonça droit vers le bord gauche du toit, et sautât dans la rue en contre bas, en direction du parc, le plan était simple prendre la route qui lui permettrait d'échapper le plus aux arbalétriers.

_________________
" Les ennuies, si ils refusent de discuter, tu leur cogne dessus et après soit t'es morte, soit ils le sont : dans tout les cas, c'est réglé, il y a pas trop à s'en faire"

Réza Kulenov

Ronove, la vierge de fer, pacte défavorable
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrisse
MessageMessage posté...: Dim 01 Oct 2017, 00:24 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Mai 2015, 00:10
Messages: 2640
PX:
Fiche: Mes quêtes
Plume de Scribe: 1 Plume
— Allez, je vous rejoins de suite.

Les derniers mots de Carath s’accompagnèrent de son éternel sourire d’adolescent sûr de lui, mais pas trop. Brandissant de plus belle sa boîte, avant de réitérer sa menace d’apocalypse locale, cet accès de véhémence feinte fit se concentrer les gardes sur lui, et Réza eut une ou deux secondes pour rejoindre le bord du toit et sauter. Au dernier moment, elle pu voir Carath abandonner son idée et lâcher sa boite, avant d’empoigner son arbalète, courant pour se mettre à l’abri. Ses pouvoirs aidant, Réza atterrit sans mal au sol, aussi légère que la plume. Elle pouvait entendre le combat là-haut, les cris et les carreaux qui frappaient la pierre. Tant mieux, tant que ce bruit était là, c’était que Carath n’était pas capturé, ou pire. C’est alors qu’elle aperçut la tête de Carath dépassant du rebord, vérifiant qu’elle était bien plus en sécurité que lui. Il détourna la tête, certainement pour vérifier la position des gardes alentours, et fonça vers le rebord sud, plongeant vers la mer.

Un carreau fila, et lui traversa le torse.




« Allez, je vous rejoins de suite. » C’étaient en effet les derniers mots que Carath partagea avec Réza. Voire même, les derniers mots de sa courte vie. * Et merde, ce sera un mensonge… * Ses dernières pensées, évidemment inaccessibles à Réza, lui collèrent un sourire dépité sur le visage. Plongeant dans l’eau du port, dos vers le sol, il observait le ciel. Le calme bleuté, reflet tant physique qu’émotionnel de l’océan, emplissait son esprit. Même si la brume l’envahissait, il était en paix. Au moins avait-il sauvé des vies, et une dernière, il espérait. Il ne lui restait plus qu’à sombrer dans l’eau glacée qui le fouettait de ses remouds, qui l’engloutissait, lui et sa vie, sans qu’il ne put rien y faire.

* C'est la fin…
Retiens ton souffle et compte jusqu'à dix.
Ressens les mouvements de la terre, puis
Entends ton cœur éclater à nouveau.
Parce que c'est la fin.
J'ai noyé et rêvé ce moment,
Tellement retardé que je leur suis redevable.
Emporté, je suis enlevé.
Là où le ciel s’effondre, c’est là où nous commençons.
À des milliers de kilomètres, à l’autre bout du monde,
Quand les mondes se heurtent et les heures s’assombrissent…
Tu peux avoir ma place, tu peux voler mon nom,
Mais tu n'auras jamais mon âme…
*


Bientôt, seul une tâche de sang flottant à la surface marquait son passage en ces lieux. Ça, et le souvenir que Réza en avait de lui.

La plupart des gardes s’affairaient à essayer de le retrouver, mais trois d’entre eux, dont deux sur un toit avoisinant aperçurent Réza, et il ne fallut pas longtemps pour que les carreaux ne filent. Elle était rapide et avait l’effet de surprise, elle put donc les éviter, mais cela ne durerait pas.

_________________
Image

Mon meujeutage & mes règles maison (version : 22/02/2017)
Mes quêtes


Quantum Sidéral, un blog d’histoires et de récits en tout genres.
La croisée des chemins, un site d’histoires interactives.

Mes personnages : Varelun / Zandaar / Arkeïos / Killian
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: