Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Lun 27 Mar 2017, 04:47



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 28 Déc 2016, 21:09 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
Siliis soupira. Puis s'accola à Askarion sans lui prendre le bras. Son idée n'était pas vraiment de passer pour déjà prise, alors elle entra libre de toute attache. Juste avant de passer le pas de la taverne, elle pris un sourire aguicheur de convenance et fit papillonner ses paupières histoire de les dégourdir un peu.

Puis elle entra. Dans la salle, elle jeta un large coup d’œil sur les clients et le personnel. Elle essaya d'abord de repérer ceux que Déliandre leur avait décrit. Puis s'attarda sur les tenues des clients, sans trop donner l'impression de les espionner. Enfin, tout en suivant les deux autres, elle tendit l'oreille en essayant de saisir des bribes d'informations quant à se que se disaient ses voisins.

Ne tenant pas à troubler ses sens elle commanda l'alcool qu'ils avaient de plus léger une fois qu'ils furent entrés. Le patron cupide était sa dernière option pour glaner des informations, d'autant que celles qui s'achetaient étaient rarement les plus précieuses. Là, elle cherchait une proie, si possible l'un des pirates, qu'elle pourrait séduire - et saouler - suffisamment pour l'amener dans un coin plus tranquille. Cela fait, elle ne doutait pas d'arriver à se faire susurrer de virils secrets...

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 04 Jan 2017, 11:22 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Elassa avait raison de surveiller Askarion : celui-ci semblait tendu dans cet endroit grouillant de tout et de n'importe quoi, surtout de n'importe quoi. Repérant une table ronde près entre les deux fenêtres et près d'une source de lumière, les aventuriers ne purent que trouver deux chaises. Les hommes restèrent debout, le dos au mur pour avoir une meilleure vue, et cherchant du regard le premier siège de libre laissant galamment les filles s'assoir à la table. Le brouhaha était général, ce qui rendait l'écoute des conversations un peu pénibles. Déliandre proposa d'aller chercher les boissons au bar après que la jeune ensorceleuse essayait en vain d'attirer le regard d'une des serveuses. La mine revêche, les cheveux défaits, le tablier qui pourrait bien supporter une petite lessives, les deux femmes semblaient négligées ou harassées ou les deux peut-être.

Déliandre s'éloigna accompagné d'Askarion direction le bar et le nain gris. Il avait des yeux sombres et calculateurs. Quelques vilaines cicatrices ornaient ses bras sur lesquels la chemise était retroussée. Des mains puissantes, habituées au combat. Askarion repéra d'ailleurs derrière le barman un solide gourdin prêt à l'emploi, sans doute outil indispensable en ces lieux. Le gourdin avait par ailleurs quelques taches de sang séché, preuve qu'il avait déjà servi et qu'il servirait encore. Déliandre avait d'ailleurs changé de posture : de gentil jeune homme discret et serviable, il avait prit un air arrogant, le menton fier, la posture agressive, les dents serrés prêt à taper sur n'importe qui. Il roulait des épaules et lors de la commande jetait les mots comme si il parlait à des chiens enragés. Le nain lui servit la commande sans un mot, posant brusquement les verres et les chopes de bière.

Un cri fusa à droite d'Elessa : une femme qui faisait mine d'être outrée alors que les bras de l'homme sur lequel elle était assise lui pinçaient les seins. Son cri se transforma en rire de gorge, faisant mine d'ôter les mains baladeuses. La table de l'autre côté était garnie d'hommes qui semblaient être de ceux qui avaient un rôle important dans la vie. Elessa put entendre ici et là quelques bribes de mots
... en prison ... Les gardes ne sont pas facilement détournés ... Faut les libérer assez vite avant qu'ils ne craquent ... Un peu plus loin Siliis remarqua à la grande table que l'or ne semblait pas être un problème. Les hommes forts sans doute habitués au combat, se commandait les bières les plus chères, des bouteilles de vins et réclamaient à cors et à cris des femmes pour réchauffer leur lits cette nuit. Ils avaient cet air indéfinissable de gens qui venaient de trouver un butin et qui le dépensaient à tout va. Sur les sept hommes, quatre avaient passé le seuil de la sobriété, deux y arrivaient. Un seul homme ne buvait pas, comme si il veillait à ce que tout se passe bien. Il était assez grand, portant une cape d'un rouge carmin. L'armure qu'il portait était teinte en noir et des gants noirs étaient posés devant lui sur la table, nettement rangé.

Il observait la salle lorsque son regard s'arrêta sur Askarion qui revenait vers les jeunes femmes les mains chargés, accompagné par Déliandre. Siliis vit son regard planté dans le sien, l'oeil appréciateur pour ensuite détailler Elassa, l'air tout aussi gourmand. Posant les rafraichissement Déliandre leur dit discrètement :
La table des braillards là, m'a l'air d'être peuplée de gens qui nous intéresse. Jetez aussi un oeil à la table dans l’alcôve au fond...

L'alcôve du fond était habité par un homme étrange mais familier. Ses yeux étaient dérangeant avec des pupilles en fente, d'une couleur fauve. De long cheveux en petites tresses lui tombaient sur le dos. La peau semblait presque briller d'un éclat argenté. Il était silencieux mangeant un plat garni de gibier, ses grandes mains ornés d'anneaux. Ses habits étaient parfaitement coupés, et propres. Un chapeau noir posé sur la table et une paire de gants complétait le tableau. Il mangeait lentement, centré sur lui-même, le geste sûr, le couteau découpant la viande avec précision. Il était vraiment incongru dans cette salle miteuse et mitée de gens du bas peuple...


Fichiers joints:
LaSirene.jpg
LaSirene.jpg [ 47.61 Kio | Vu 142 fois ]

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 05 Jan 2017, 00:28 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
La roublarde observa les braillards et le solitaire discrètement. Le second était... particulier, sans aucun doute. A quel point, elle n'aurait sut le dire. Ce qui semblait être le chef des ivrognes était plus banal : un stéréotype éhonté d'homme gardant de la contenance pour paraître supérieur à ses pairs. Aussi classique que pathétique. Elle se demandait si les hommes allaient un jour arrêter de jouer ces personnages quasi ancestraux.

Le solitaire l'intéressait autrement plus que l'autre, ne serait ce que par le défi qu'il représentait. La lubricité manifeste de l'autre annonçait déjà la stratégie et le résultat.

Elle posa un coude sur la table, sa tête sur sa main et se tourna vers Elassa.


- Le rouge sera facile à approcher, mais rien ne dit que les vers sortiront comme par magie de son nez. L'autre au fond m'intrigue, mais rien ne dit qu'il est lié à notre histoire. Hum... La route la plus facile est souvent la plus sûre.

Elle se débarrassa de son manteau tout en tirant un peu sur son décolleté avant d'afficher un sourire timide. Elle se leva lentement et se dirigea d'un pas gracieux, presque dansant, vers l'homme à la cape rouge. Arrivé derrière lui, elle baissa la tête et murmura à son oreille.

- Quelle prévenance que de laisser ses hommes boire lorsque l'on reste sérieux...

Elle se redressa et adressa un regard aguicheur aux autres hommes, leur indiquant qu'ils avaient aussi leurs chances. Rien n'excitait plus un chef que de devoir mettre au pas des subalternes trop entreprenants.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 05 Jan 2017, 23:19 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
Il valait mieux que Déliandre et Askarion trouvent des chaises rapidement sinon les deux jolies n’allaient pas tardé à se faire accoster. Oui l’accostage devait être une chose répandu par ici, une clientèle de marins, voir même de pirate, il n’était pas souvent facile de les différencier et Elassa en était bien incapable. Elle était même incapable d’attirer l’attention des deux serveuses pour commander de quoi boire.

Pff mais qu’elles travaillent mal et pourquoi sont –elles si sales, le patron ne dit rien, ca doit plaire à la clientèle sinon je ne vois pas pourquoi ? Ha mais non c’est justement pour ne pas plaire à la clientèle et éviter les ennuis…

Déliandre s’occupa de la commande et fila comme un boulet de canon au comptoir pour rapporter de quoi ce rincé le gosier comme on dit. Peu habitué à fréquenter les tavernes la bédouine avait commandé la même chose que Siliis.

- Ha merci bien…

Peu habitué à boire de l’alcool également, elle ne sut jugé de la qualité du breuvage. Elle trempa les lèvres et but son verre comme on boit du petit lait de brebis. Leur position était idéale pour voir l’ensemble de la taverne. Elassa n’oubliait pas sa mission de renseignement et continua l’air de rien à essayer de capter d’autre bride de conversation sur la prison. Elle fixa Askarion qui paraissait absent et figé comme une statue de cire. L’ensorceleuse sourit à la roublarde et interpella le prêtre immédiatement.

- Tout va bien ? Viens t’assoir un peu… Et si l’on vient te charrié...nous charrié... je t’en pris garde ton calme, je sais que tu es capable de beaucoup de sagesse…Comme on dit par ici mieux vaut ne pas faire trop de vague…

Pour Elassa, le petit manège de Siliis avait commencé trop tôt. Espérons que tout ne tombe pas à l’eau ! Pas grave il fallait bien tenter quelque chose et puis comme ça le groupe pouvait bien observer les réactions en chaine qui allait en découler. Elle attendit un moment avant de regarder au fond de l’alcove qu’avait désigné Déliandre.

- Y'a pas de musique ?

:RP: perception auditive mais bon ...vers les gars qui parlent de prison

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Sam 07 Jan 2017, 18:47 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Citation:


Elassa ne semblait pas trop à l'aise, telle une brebis parmi les loups. Elle avait sans nul doute le besoin d'être rassuré et se sentir entourée. Pourtant Askarion devinait en elle un grand courage et une détermination qui pouvait aller jusqu'à la mort pour peu que la cause soit juste. Il vint s'assoir aux côté de la bédouine, le regard adoucit par la beauté chaude et sereine de la jeune femme.
Je ne me sens en effet pas à l'aise ici. Tant de violences cachées. Il y a des baffes qui se perdent, c'est certain. Mais après notre vénéré Maître des Vents du Nord préfère l'écoute et l'offre de refuge plutôt que la punition. A chaque fois je me dis que ces gens qu'on voit le visage défigurés par la luxure, la roublardise ou même le meurtre, ont été à la naissance des bébé aussi pur que la rosée du matin. Quel aurait pu être leur chemin pour en arriver là ? La souffrance ma chère, en grande partie...


Écoutant d'une oreille distraite Déliandre lui observait discrètement le manège de Siliis. Une certaine lueur d'amusement éclairait le regard de l'elfe. Il devait se dire qu'elle avait une sacrée dose d'audace, même si, jouer ce jeu pouvait se révéler assez dangereux. Il échangea un regard avec Elassa et Askarion comme pour signifier de se tenir prêt à toute éventualité.

Siliis jouait de l'oeil et du sourire... L'homme ne leva même pas la tête vers elle, mais la jeune roublarde vit sa main serrer son verre d'eau, alors qu'à la table, un moment d'étonnement suivit par une nouvelle explosion de railleries se fit entendre :

Hé petite ! T'as l'oeil toi !
Quelle chance Lieutenant ! Vous partagez après ?
Viens là ma belle que je te montre mon trésor ...


D'autres propositions fusaient plus salaces, ponctués de rires gras. Le lieutenant finit par regarder Siliis puis empoigna son col pour amener son visage vers lui. Les yeux bleus étincelant d'un agacement certain il lui murmura
Vous avez tort de les titiller jeune idiote. Ils peuvent se montrer forts violents envers une femme... Allez donc jouer avec vos amis là-bas ... A moins que vous aimez ça ? Cet homme était trop raffiné pour être à sa place. Il avait l'air d'un cygne parmi les porcs qui s'agitaient à la table. La perfection de son visage et de sa peau trahissait un héritage elfique malgré les oreilles rondes. Il sentait le propre, un mélange de savon et d'épices. Il la lâcha aussi soudainement qu'il l'avait attrapée et lança un clin d'oeil à la ronde arborant un sourire satisfait. A la réaction générale, la majorité était convaincue qu'un rendez-vous avait été pris.

Mais quelque part l'action de Siliis semblait avoir eu aussi un impact sur l'homme seul à la table qui avait levé le nez et qui maintenant la détaillait avec un intérêt non dissimulé. Son regard de reptile s'accrocha au sien. Avait-il compris qu'il avait là une fille de dragon ?

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Sam 07 Jan 2017, 20:32 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
La roublarde était amusée. L'homme pensait il vraiment l'avoir effrayée ? Deux choix s'offrait à elle, lui faire croire que c'était le cas, ce qui offrait moins d'opportunités ensuite ou... jouer. Et jouer, c'était toujours plus drôle. Prenant un air surpris et quelque peu confus, elle se baissa légèrement et murmura à nouveau au bandit trop propre :

- C'est que je suis persuadé que vous pourriez me protéger... lieutenant.

Puis, elle repartie, tournoyante, vers la table qu'occupait ses compagnons. Le ver était dans la pomme, restait à attendre qu'il creuse ses galeries. Les hommes qui croyaient détenir du pouvoir partageaient tous un point commun : ils détestaient qu'on profite de ce qui, ils le croyaient, leur était acquis. Si ses subalternes se faisaient trop entreprenants, ce serait presque profitable, dans un certain sens.
Elle se rassit et étendit ses jambes sous la table, prenant le verre qu'on lui avait servi et le sirotant. Elle adoptait une gestuelle à la fois gracieuse et détachée, et ne portait plus un seul regard au "lieutenant". Elle tendit les oreilles et observait la salle, pendant que la pomme pourrissait, autant mettre son temps à profit.


- Il sent beaucoup trop le propre pour ne pas être louche, dit elle à ses compagnons de table.

---

:HRP: Perception auditive et détection histoire de glaner des informations et trouver des trucs louches.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Dim 08 Jan 2017, 19:34 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
- La Dame d’Argent prône aussi la tolérance dans un certain sens, mais tu conviens qu’il ne faut pas juger uniquement sur le facies !

Elassa regarda la drôle de tête d’Askarion. Elle accueillit le retour de la roublarde avec un sourire bienveillant et un léger soulagement, rebondissant sur ce que Siliis venait de leur dire, elle enchaina.

Il n’y a pas vraiment de règle...Que ce soit trop propre ou tout autre chose, chacun à son mystère, oui les mystères, ça s’est intéressant…Connaitre celui de l’homme dans l’alcôve serait des plus intéressants. Oui oui oui …Si nous avons pu voir qu’il est comme nous lui aussi a pu le faire, et je suis sûr qu’il meure d’envie d’en savoir plus sur nous… autant que nous sur lui !

Elassa jeta à nouveau un coup d’œil en direction de l’alcôve. S’il s’agissait de Sorosh il devait être bien sûr de lui sachant qu’il était recherché par le prince Ludrick en personne. La bédouine avait comme quelque chose qui lui chatouiller les pieds. Elle se retint d'aller le voir directement comme l'avait fait Siliis avec le rouge. L’ensorceleuse inclina discrètement la tête pour le saluer. Sait-on jamais il pourrait les inviter à sa table.

- Tiens savez pourquoi cet endroit s’appelle la Sirène bleu ?

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 11 Jan 2017, 10:28 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Les conjonctures montaient haut dans la tête de certains car même si il est vrai qu'il parait étonnant que cette troupe clairement du même acabit et sans doute versé dans le banditisme en haute mer ne semblait nullement craindre les représailles gouvernementales. Il y avait peut-être une raison que nos enquêteurs ne connaissaient pas encore.

Déliandre trop heureux de faire la conversation s'empressa de répondre à la question d'Elassa :
En fait il y a quelques années une régate nommée La Sirène Bleue a accosté Gemmaline. Elle portait à son bord un nombre impressionnant de colons, ceux qui furent parmi les premiers et qui ont bâtit la ville de Gemmaline. L'auberge fut construite à cette époque là, alors que même les murs autour de la ville n'existaient pas encore. Le propriétaire qui était un homme du Cormyr est reparti. On ne sait pas trop pourquoi, n'empêche que c'est Brog qui a racheté l'affaire. C'est par lui que je sais tout ça...

Pendant qu'il parlait, Siliis vit que son "homme louche" évitait de regarder en sa direction, s'entretenant avec son voisin de droite, une sorte de gros plein de soupe, le visage cramoisi d'abus d'alcool. Cependant l'homme au regard de reptile sortit quelques pièces d'or qu'il posa sur la table. Il capta le regard d'une serveuse puis posément se leva prenant son couvre-chef. Les conversation s'amenuisèrent légèrement à la table des brailleurs sans pour autant s'arrêter. L'homme était bien plus grand qu'on eut put le penser. Sa carrure large et des mains puissantes révélaient une habitude au combat. Il paraissait lourd mais avait cependant une démarche qui dénotait l'habitude de se déplacer rapidement.

S'arrêtant au niveau du Lieutenant, il lui glissa quelques mots à l'oreille. Ce dernier hocha la tête d'un air entendu, puis l'homme se dirigea vers une petite porte à côté et disparut. Il était étonnant de constater que dès qu'il fut parti, le Lieutenant arborait un air moins stressé et affichait à présent un petite sourire discret

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 13 Jan 2017, 23:38 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
Elassa écouta d’une oreille discrète Déliandre et son explication du nom de l’établissement. Elle pensait à quelque chose de plus mystérieux comme les vraies sirènes ces fées aquatiques grégaires et joueuses qui aiment chanter, nager, danser et rire. Sa grand-mère lui contait toujours des histoires avec des créatures si surprenantes. Elle haussa les épaules.

-Ha oui et ce bateau pourquoi hein il avait appelé comme ça, hein et dis-moi elle mène où la porte la bas au fond ? Là où est partie le grand type ? Il y a des salles de jeu ?

La bédouine jeta à nouveau un coup d’œil en direction de l’alcôve. S’il s’agissait de Sorosh, il devait être très méfiant, l’ensorceleuse aurait tant aimé savoir ce qu’il avait dit au lieutenant. En tous cas il y avait des liens de subordination évidente voir de grande crainte car le rouge semblait plus détendu. Ce qui ne rassura pas forcément l'élue divine.

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Dim 15 Jan 2017, 21:36 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
- Bonne question Elassa.

Donc le pédant officier était surveillés par un autre plus haut placé encore, en qui il plaçait suffisamment de fois pour être confiant après un mot de sa part. Si il y avait de la confiance chez les pirates, tout serait éminemment plus compliqué. Ce petit sourire n'annonçait rien de bon. Tout cela ne lui disait rien qui vaille, et lui rappelait certain de ses coups les moins fructueux.

- Je me demande si nous ne sommes pas repérés. Cette tronche de hobereau paraît bien trop confiant tout d'un coup... On a besoin de savoir si cette porte est une sortie ou non.

Elle leva un œil et augura une serveuse, alors qu'elle passait non loin, elle l'interpella.

- Dites, je suis curieuse de nature, cette porte est une seconde sortie ?, dit elle en pointant discrètement la porte que venait d'emprunter l'homme.

---

:HRP: Diplomatie : +7

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mar 17 Jan 2017, 11:50 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Déliandre fut tout sourire alors que Siliis posa la question à la serveuse au tablier bleu. Son mince visage paraissait fatigué, mais elle se sentit quand même d'assez bonne humeur pour répondre à la question de la jeune femme Il mène aux latrines, qui elles sont dehors bien sûr... Donc oui, c'est parfois une porte utilisée pour la sortie. Par contre pour nous les filles, il suffit de me dire, je vous mènerais à l'étage où c'est plus tranquille et privé. Avec les bandes qu'on a ici, c'est plus sûr, si vous voyez ce que je veux dire ... Elle resta là, sans doute contente d'avoir un petit moment de répit, frottant la table de sa lavette, faisant un coin de propre


Diplomatie Siliis : 18+7 => la serveuse parait fort confiante

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 26 Jan 2017, 18:52 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
- Oh merci, je m'en rappellerais, dit elle en souriant largement à la serveuse.

Donc le grand chef était probablement parti. Soit, ce n'était peut-être pas un mal. Maintenant, il fallait attirer un de ceux qui restait. Le chef semblait plus dangereux, moins ivre, et en savait plus. Mais lui tirer les vers du nez serait probablement plus compliqué. Ses subalternes seraient peut-être plus simple à manipuler. Restait à attendre, il fallait en attraper un lorsqu'il se détacherait des autres. Et pas pour pisser, il paraîtrait trop étrange qu'elle se dirige vers les latrines.


- Nos hommes pourraient peut-être allez discrètement faire un tour dehors, dans quelques minutes. Juste pour voir si ce bon monsieur de l'alcôve nous a abandonné ou est juste allé vider sa vessie.

La jeune femme reprit sa coupe et but délicatement, tout en tendant l'oreille vers la table qu'elle avait quittée. Elle effectua un rapide battement de sourcil avant de se retourner vers ses compagnons.

- Ou on peut attendre qu'ils soient complètement fini et en chopper un dehors. Cela dit, ça risque d'être compliqué pour la suite.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 27 Jan 2017, 23:34 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
Elassa, tout en discutant, se demander bien ce que le présumé Sorosh avait pu glisser à son lieutenant. Le chemin du retour ne serait pas aussi calme et la bédouine se douta bien qu’il serait surement suivi. La jeune ensorceleuse semblait être sûre d’elle sur le personnage et pensa que la prudence l’avait emporté. Il avait filé en laissant ses consignes. Il avait peut-être même tendu un piège. Cela semblait même se dessiner avec la proposition que faisait Sillis. Elassa tempera un peu la chose pensant que Deliandre allait foncer comme un boulet de canon vers les latrines comme il l’avait fait pour la commande. La serveuse avait été aimable comme quoi tout était possible ! Elle la remercia.

- Merci et bien ça ne doit pas être facile de surveiller les clients qui partent sans payer mais je suppose qu’il y a quelqu’un qui chouffe dans ce coin.
Les garçons ne vous presser pas, votre envie peut attendre encore un peu, la place est occupé pour l’instant j’ai vu un type y allait. Brouh il faisait froid dans le dos attendez qu’il ressorte je serais plus tranquille…


Elassa se doutant bien qu’il serait aussi dommage de voir qu’elle était les intentions du pseudo Soroch et de ses sbires, lâcha un peu de brides. Elle s’adressa de nouveaux aux garçons du groupe ne voulant pas aussi allez à l’encontre de Siliis.

- Bon allez je vois que vous pouvez plus tenir, allez y ça doit être ce qu’on a mangé ce soir aussi ça m’avait pas l’air un peu lourd non ? Et laissez bien propre l’endroit ou du moins comme vous l’avez trouvé !

La bédouine n’osait même pas imaginer l’état des latrines dans un endroit comme celui-ci. Chez elle s’était bien plus simple hop on recouvrait le tout de sable et voilà et puis nomade elle bougeait tout le temps donc des latrines neuves à chaque fois !

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Dim 29 Jan 2017, 17:06 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Déliandre se leva, puis se rassit regardant les deux filles d'un air malheureux. Qu'allait-il devoir faire pour faire plaisir à l'une et à l'autre ? Askarion lui, se leva et sans un mot disparut à la suite de Sorosh. Un lourd silence plana sur la table, un silence qui s'éternisa pendant quelques temps, un temps d'angoisse et d'attente. La petite serveuse avait l'air de ne pas trop aimer ça. Elle disparut en un clin d’œil.

Cependant à la table des joyeux lurons, alcool ayant fait son effet, certains commencèrent à dodeliner de la tête, d'autres partaient dans des élucubrations et des théories que personne ne comprenaient, le tout sentait la fin des beuveries, ou la boisson de trop qui perturbait la mémoire. Le lieutenant semblait en vouloir profiter. Il se leva et se dirigea vers la table des aventuriers, le regard braqué sur Siliis.


Permettez ? dit il sur un ton des plus polis, prenant la chaise laissée vacante par Askarion. Je ne sais pas pourquoi vous prenez autant d'intérêt envers notre table mes douces dit il d'une voix dangereusement caressante englobant du regard Déliandre qui eut un hoquetComme je l'ai déjà dit à la jeune blonde là, ce terrain est dangereux et miné. De plus je n'ai pas besoin de gens qui viennent fouiner dans mes affaires, surtout après tout le temps que j'ai mis pour entrer dans les bonnes grâces de Sorosh. Donc voici ce que je propose : vous me dites en quoi on vous intéresse et ne niez pas c'est flagrant, et je verrais ce que je peux faire ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 01 Fév 2017, 01:50 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
Askarion n’avait pas réagi comme Elassa lui avait suggéré. Pourtant elle l’avait bien prévenu en arrivant. Rester calme, ne pas faire de vague mais là l’ensorceleuse se douta bien que les choses allaient prendre une ampleur différente. Le prêtre avait foncé, presque impulsivement ce n’était pas une mauvaise chose en soi mais il y était allé seul. Le silence à la table s’installa et contrastait avec le brouhaha de la Sirène bleu. De courte durée mais très pesant. De plus le Rouge s’était invité à leur table de quoi accentué un peu le sentiment déplaisant ressenti par l’ensorceleuse. Cette dernière ne semblait rien laissé transparaitre à l’inverse du hoquet de Déliandre qui en disait long sur la situation inquiétante pourtant elle était très inquiète pour le prête.

Quel inconscient mais pourquoi a t-il fait ça ! il nous a mis dans la mouise...

Son inquiétude s'accentua lorsque le rouge s'invita ou plutôt s'imposa à leur table. C'était peut-être mieux ainsi. Elle préféra resté vague et s'adressa à Sillis d'un ton détaché, le temps que le prêtre revienne des latrines.

- Mais qu’est-ce que tu es allé encore raconté ? Notre prêtre est allé s’enquérir de ce qui nous intéresse pour la bonne grâce de tout le monde, comme le dit ce monsieur.

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 08 Fév 2017, 12:23 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8767
PX:
Alors que l'affaire se corsait, que Askarion était sorti à la trousse de Sorosh, que le lieutenant s'était posé à leur table et prenait un air assez furieux, le regard d'Elassa fut attiré par la porte. Peut-être était-ce un signe de sa déesse mais la jeune femme qui venait d'entrer la fit tilter. Elle n'avait pas l'air fort perdue, mais tout dans sa pose montrait qu'elle était fraîchement débarquée. Cheveux courts, le visage un peu tendu mais sans frayeur elle s'avança vers les milieu de la pièce. Elassa n'était pas la seule à l'avoir remarqué, car lorsqu'elle avança, elle vit un main discrète jaillir d'une des table pour essayer de la dérober.
Par contre, Elassa ne pouvait pas voir si le voleur avait eu du succès dans son entreprise ou pas...

Teach découvrit une auberge comme elle en avait déjà vu : des braillards pour la majorité, avec les yeux troublés par le mauvais alcool ou le trop plein de bière. Elle remarqua une table où siégeait deux femmes entourées de deux hommes. A première vue, c'était les deux seules vraies clientes, le reste étant là pour servir et amuser la compagnie. La brunette semblait prendre un intérêt à son endroit, l'elfe était tendu le visage fermé, alors que le second homme parlait d'un air tout aussi renfrogné. Une table incongrue au milieu des fêtards...

Cependant Askarion repérant à sa droite l'odeur caractéristiques des latrines. Il faut dire qu'il s'attendait à pire. Quelque part elles étaient plus ou moins nettoyée à grand renfort d'eau et de sciure. N'empêche qu'il plaignait celle ou celui qui se devait entretenir ça tous les matins. Par contre elles semblaient totalement vides. Regardant alentours, l'homme ne put apercevoir la forme du grand homme, il avait tout bonnement disparu....

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 09 Fév 2017, 21:37 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 18
La jeune fille était restée ébahi par le manque de discrétion d'Askarion, et ça avait quasiment éteint son cerveau pendant quelques secondes. Elle se souvenait maintenant pourquoi elle préférait bosser en solo. Mais l'intervention du brigand la réveilla. Donc, celui qui venait de partir était bien Sorosh, voilà qui était intéressant. Elle regarda le guerrier, et comme lui probablement, posa sa main sur le manche de sa dague. De toute façon, si couverture il y avait encore, Askarion venait de la ruiner.

- Et bien, mon beau, pour commencer, tu pourrais nous dire pourquoi toi, tu as voulu entrer dans les bonnes grâces de ce... Sorosh. On vient d'arriver et on cherche à savoir où il y aurait le plus d'argent à se faire, et il semblait assez évident que votre tablée s'en fait régulièrement. Je suis certain que tu ne m'en voudras pas d'avoir essayer une tactique plus subtile, après tout, si il n'y a pas de jeu... que vaut la vie, hum ?

Au bord de sa vision, Siliis remarqua qu'Elassa s'intéressait à quelque chose de nouveau, mais elle ne s'y intéressa pas plus que ça. Le combat avait commencé avec le lieutenant pirate, il s'agissait de le gagner.

---

Bluff sur le pirate

_________________
Fiche de Siliis
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Lun 13 Fév 2017, 18:08 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 18 Jan 2017, 21:35
Messages: 23
Localisation: Paris
PX:
Frea entra, refusa de se laisser estomaquer par la puanteur qui régnait dans ce gourbis rempli de mâles en pré-phase de décuve. Elle ne put toutefois s'empêcher de pincer le nez, avant d'enjamber un soulard étendu par terre. Non loin, elle put apercevoir une table de quatre qui dénotaient sérieusement dans la cohue générale. Non seulement étaient-ils bien sages et silencieux, mais l'une d'elle encore sembla lui porter un peu trop d'attention à son goût. Un éclair fugace de panique la transperça lorsque remonta la crainte d'être à nouveau pistée et traquée. Elle n'en laissa rien paraître, se ressaisit, et ignora la femme qui ne l'ignorait point.

Se dirigeant vers le bar, elle fit mine de ne pas entendre non plus les remarques parfois presque poétique des clients. Un tabouret semblait encore moitié libre, moitié encombré par un homme visiblement dépassé par les événements et la boisson. Elle lui tapota l'épaule, sans succès, avant de le saisir franchement par le col pour le faire basculer et libérer sa place. Elle s'accouda au comptoir, l'air quelque peu blasé, son regard trahissant une attention minutieuse aux moindres détails de la pièce, de ses convives, et des éventuelles sorties. Lorsqu'on daigna lui accorder de l'attention, elle se départit d'un sourire enjôleur, et commanda de quoi manger et boire. De temps à autres, elle jetait quelques regards par dessus son épaule, surveillant les quatre qui lui paraissaient les plus susceptibles de lui causer du grabuge.

_________________
Fiche
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Lun 13 Fév 2017, 20:55 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 324
PX: 6130
Elassa commençait par s’inquiéter de la disparition de prêtre. Elle s’adressa à Déliandre calmement :

J’espère qu’il n’est pas tomber dans le trou comme on dit. Si tu veux jeter un œil, je ne peux pas y aller moi vu que c’est réservé aux hommes !

D’une oreille discrète l’ensorceleuse écouta la conversation entre les deux qui s’installait. Son regard se porta sur l’entrée d’une jeune femme au visage tiré. Immédiatement, elle venait soit de se faire passer une main soit de se faire tirer quelque chose. La réaction de l’inconnue fit penchée la bédouine pour le vol car la fille aux cheveux courts semblait assez agressive et aurait répliquée par la baffe classique que mérite un tel attouchement. Remarque vu l’endroit il ne fallait pas s’offusquer de si peu cela devait être monnaies courante. Alors que la draconique allait l’inviter à la table la voyant un peu perdu, celle-ci fila au comptoir malmené un poivrot du coin pour prendre place.

Elassa sembla déçue. Pour autant elle lui fit un petit signe de loin avec le doigt la priant de venir à la table se joindre au groupe. Elle lui faisait penser à une petite chèvre égarée de son troupeau.
Sillis continua à cuisiner le lieutenant. Elasssa ne voulait pas interférer dans la discussion mais elle pensa qu’il serait préférable qu’ils s’isolent un peu, par exemple dans l’alcôve ou était Sorosh auparavant. Toujours avec son calme habituel et malgré la situation qui se tendait au fur et à mesure, l’ensorceleuse attendait patiemment la réponse du rouge et l’arrivée de blanchette si cette dernière voulait bien répondre à son invitation.

_________________
Elassa
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Sam 18 Fév 2017, 15:19 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 18 Jan 2017, 21:35
Messages: 23
Localisation: Paris
PX:
Frea aperçut la jeune femme lui faire signe. Curieux. Elle n'était donc pas passée inaperçue, et l'ignorer ne ferait qu'ajouter un comportement suspicieux à une apparition remarquée. Elle ne pouvait se permettre de jouer les habituées blasées, elle passait manifestement déjà pour avoir fraichement mis les pieds dans le coin. Elle avala donc sa dernière gorgée, claqua la chope sur le comptoir puis adressa un petit signe de la main à la tablée voisine. Elle régla sa chopine au tenancier, attrapa son sac posé à ses pieds, puis se dirigea vers la jeune femme.

Elle parla d'une voix calme, son visage ouvert, avenant, mais son regard bleu demeurait infiniment froid et distant. Elle se contraignit même à une révérence discrète, pleine de grace.


- Bonsoir. Frea, à votre service, noble dame. Que me vaut ce plaisir ?

_________________
Fiche
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: