Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Ven 03 Avr 2020, 19:57



 [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Dim 09 Avr 2017, 17:38 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Je fais avancer l'histoire, pour reprendre un peu de dynamisme.


Se réunissant, les cinq compagnons passèrent le reste de la soirée dans le calme. Nai'ka ne revit pas l'inconnue qu'elle avait repérée. Pinker revint avec quelques informations : l'enclave thayenne semblait un peu plus agitée qu'à l'accoutumée, mais rien de très inquiétant, selon les bardes, un bateau avait failli s'échouer dans le port de Telflamme, après une tempête particulièrement violente, une mine s'était écroulée dans le nord... Rien de très intéressant.

La nuit passa, tranquillement, sans problème mis à part les nausées régulières de Chaak'ti. Lorsqu'il se levèrent pourtant tôt le lendemain, une grande partie du campement collectif avait déjà plié bagage. C'était d'ailleurs assez étrange de se retrouver presque seuls là où quelques heures plus tôt plusieurs centaines de personnes s'étaient réunis.

Ils reprirent la route et le reste du voyage juste à la presque capitale de Thesk ne pris que quelques heures. Le temps d'arriver en vue des portes de la ville le soleil était déjà haut dans le ciel.

Telflamme s'étendait devant eux. Citadelle fortifiée bâtie sur la falaise, le bief oriental de la Mer des Etoiles Déchues s'étendait jusqu'à l'horizon comme un plateau d'azur supportant la ville. Une phalange de gardes patibulaires fouillait tout les voyageurs, à quelque exceptions prêt. Ils se retrouvèrent coincés dans la file de marchands qui patientaient plus ou moins sereinement pour passer l'inspection.

Ils eurent le temps d'observer la ville en attendant. Un temple de Waukyne particulièrement ostentatoire se dressait sur la plus haute colline de la ville derrière lequel ont pouvait apercevoir les tours d'un château. La flèche d'un bâtiment probablement important pointait au dessus de la muraille et au loin ont entendait les cloches et cornes du porc. Ils avancèrent peu à peu et finir par se retrouver devant un trio de garde dirigé par une femme particulièrement grande et musclée qui les regardaient avec un regard mauvais.


- Et bien, et bien, dit elle d'une voix trop douce pour sa carrure, qu'est ce que nous avons là ? Un bas du cul, deux clochards et des mercenaires... je ne suis pas sûr d'avoir envie de vous laisser entrer ! Vous en dites quoi les gars ?

Les deux gardes derrière elles rirent avec un air quelque peu stupide pendant que la grande femme croisait les bras et attendait apparemment quelque chose.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 24 Avr 2017, 09:28 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
La nuit se termina tranquillement et, il fallait le noter car Nelac n'aurait pas parier dessus, sans que personne ne crie au vol (ou au viol d'ailleurs) envers un autre. Après avoir grignoté un bout et fait un minimum de toilette, Nelac s'occupa à préparer les montures, puis ils purent reprendre la route.
Celle-ci ne fut pas longue, puisqu'il arrivèrent à destination avant la mi-journée, mais pleine de compagnie, ce qui était gênant, car il était difficile, sinon impossible, de faire disparaître une, sinon deux personnes et leur montures dans cette situation sans être remarqué, aussi, il faudrait passer normalement les portes de la ville, en espérant que tout se passe pour le mieux.
Ils attendirent un peu, quelques marchands les ayant précédés, certainement levés aux aurores, ou venant de plus près qu'eux, mais après tout, ils n'étaient pas pressés. Au moins, cela leur permit de voir comment les choses se passaient ici.
Enfin vint leur tour, et forcément, on prit Nelac et Nai'ka pour des mercenaires, c'était après tout quelque chose de logique, ils n'étaient, Nelac au moins, là que pour l'argent qu'on leur avait promis. Le problème, c'était que les mercenaires, de l'expérience du jeune homme, étaient plutôt le genre à frapper d'abord et à parler seulement quand ils étaient complètement ivres, et il n'aimait pas rester cantonné à cela, mais il pouvait faire avec. De plus, la chef des gardes semblait sous-entendre qu'un pot-de-vin serait le bienvenu, sous-entendu renforcé par le fait que les marchands qui les avaient précédé avaient pour un bon nombre accompli un rituel similaire.
Si cela n'avait pas été le cas, il était certain que le gamin aurait tenté de les sortir de là par son verbe, au prix d'un risque non négligeable pour le couple, et donc pour ses revenus futurs. Mais ici, il suffisait de laisser le gnome desserrer les cordons de sa bourse pour qu'ils puissent tous passer, et ce dernier était suffisamment malin pour le comprendre tout seul, au contraire, le lui rappeler ne ferait qu'attirer l'attention. Du haut de son cheval, le gamin se contenta donc d'attendre, en bon mercenaire qu'il était, après tout, c'était le plus sur pour tout le monde. Encore un peu et ils seraient dans la ville, et là, les problèmes seraient capable de leur tomber dessus à tout moment.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 10 Mai 2017, 09:45 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naïka ouvrit grand les yeux devant ces nouveaux paysages qui s'étendaient devant eux. Elle n'était pas fâchée d'arriver et découvrir cette ville où se mouvaient des gens si différents, aux cultures qu'elle ne connaissait pas.

Les gardes, il faut avouer qu'elle n'aimait pas trop, surtout la grande bringue qui devait s'emmerder à longueur de journée, probablement cantonnée là parce qu'elle n'était pas utile à grand chose, s'enrichissant sur le dos de pauvres gens qui ne cherchaient qu'à accéder à la ville. La guerrière regardait ses pieds pour cacher le profond mépris que ses yeux trahiraient. La main serrée elle attendait que les plus diplomates aient finis de discuter avec elle. A combien jugerait-elle le passage de chacun d'eux ? Naïka l'aurait bien payé avec une bonne paire de baffes, mais elle n'était pas aussi stupide, sachant qu'il fallait justement éviter de se retrouver en prison.

Elle glissa un regard vers Nelac, calme comme d'habitude, chose qui pouvait par moment l'énerver un cran de plus... Respirant un bon coup, elle attendit que les parlotes se termine tout en restant prête à en découdre....

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 27 Mai 2017, 14:17 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le gnome soupira. De toute évidence, il espérait pouvoir éviter ce genre de chose. Il sortit quelques pièces d'or de sa bourse et les lança à la femme.

- Tu ferais mieux de dire tout de suite que tu veux améliorer ton quotidien, gamine, ça t'éviterais de bloquer la route.

La femme lui lança un regard mauvais souligné d'un rictus, et pendant un instant, la tension monta. Et puis, les gardes reniflèrent de dédain, et ils purent enfin entrer dans la ville.

Telflamme n'avait rien de réellement extraordinaire. Certes c'était presque la seule véritable ville de la région, mais à coté d'Eauprofonde ou de Suzail, voir de Gemmaline, elle faisait presque pâle figure. La Porte Dorée n'avait de dorée que le nom, arche de pierre et de métal permettant de traverser la muraille. Devant eux, la ville se déroulait vers la mer. A moins de cent mètre au bout de la rue devant eux, ils pouvaient apercevoir quelques bateaux de pêches qui s'amarraient comme ils le pouvaient au milieu d'énormes galères marchandes. Les plus gros navires étaient ancrés dans la baie, loin des quais probablement trop peu profonds pour accueillir un tel tonnage.

Après être descendus de leurs montures (la ville était trop encombrée pour pouvoir y circuler tranquillement autrement qu'à pied), ils purent suivre le gnome. Il les prévint d'êtres les moins visibles possibles.


- On s'éloigne de l'Enclave, mais les thayens ont des espions partout ici, murmura t-il, tant qu'on ne seras pas dans la ville shou, je ne serais pas en mesure de nous trouver une bonne protection.

Marchant, marchant, ils finirent par arriver à un pont, qu'ils traversèrent sans trop de mal, puis, arrivèrent non loin d'une grand forteresse.

- Vénérez la vue de la Citadelle... temple des malfrats et de la corruption...

Et ainsi continuèrent t-il leur route vers l'est, ils étaient à mi chemin.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 15 Juin 2017, 06:56 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Finalement, l'entrée dans la ville ne fut pas trop complexe, une fois l'or échangé. Mais même s'il n'avait rien payé, Nelac avait l'impression de s'être fait arnaquer, ils n'étaient pas dans une grande ville, loin de là, pas petite certes, mais il avait imaginé mieux de ce qu'on lui en avait dit. Bien sur, les locaux étaient partiaux, mais même alors on pouvait comprendre entre les lignes les petits points occultés. Après, il fallait se dire que pour beaucoup, c'était la plus grande villes qu'ils aient vu, contrairement à lui qui malgré son jeune âge avait déjà vu du pays. Pardi ! Il avait même traversé la moitié du continent par magie, même si ce n'était pas une expérience qu'il avait hâte de recommencer, notablement parce que ce genre de puissance cachait souvent une puissance destructrice considérable et des ennemis aussi puissant, pas le genre qui feraient grand cas d'un petit dommage collatéral, le genre d'état où Nelac ne souhaitait pas être réduit
Heureusement, malgré sa taille, la foule était conséquente, assez pour les cacher au moins pour le moment des espions que craignait le gnome. Heureusement, l'officier avait donné une idée au gamin, qu'il partagea au gnome sur le même ton qu'il lui avait parler :


- Dans ce cas, laisse-moi t'aider. La garde n'avait peut-être pas tord, les deux tourtereaux peuvent passer pour des esclaves. Il suffirait de leur confier tous les chevaux à mener, ça les cachera grandement de ceux qui voudraient voir leur visage, mais l'arrogance légendaire des thayens les empêchera de croire qu'un fils de noble passe pour si basse lignée volontairement, et je serais étonné qu'ils leur prêtent la moindre attention, surtout s'il n'y a aucun gnome juste à leur coté. Ce n'est pas que je veux me débarrasser de toi, bien au contraire, c'est toi qui sait où l'on va, mais je suis sur qu'entre ta taille et tes armes, tu es reconnaissable. Confie-les nous quelques temps et on s'arrange pour se retrouver à l'entrée de la ville Shou, de l'autre coté des portes, après que tu m'ais donné la direction à suivre.

Pour une fois, Nelac n'avait aucune idée cachée derrière la tête en proposant ce plan. Bien sur, sans compter les éventuels plans de fuite en cas d'échecs, mais ces derniers ne comptaient guère pour quelqu'un comme l'escroc qu'il était généralement. Une fois entre humains, Nai'ka et lui pourrait jouer le rôle des maîtres, ou propriétaires, des deux autres, et tout pourrait se dérouler sans accroc.
Et si cela échouait ? La première possibilité serait de tenter de passer en force, il avait acheté son cheval parce qu'il en était capable, et les autres pourraient suivre dans son sillage. Une autre serait de se retourner contre les futurs parents et de les vendre, mais il avait l'impression que sa dame s'opposerait à ce plan même si c'était la dernière solution. Autant donc ne pas lui en parler, pas plus que de toutes les possibilités intermédiaires, après tout, il n'y avait aucune raison que les choses se déroulent mal.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 03 Juil 2017, 12:48 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'ka eut un petit sourire. Elle reconnaissait bien là la finesse des plans de son ami Nelac. Après tout si ils étaient encore vivants aujourd'hui c'est en partie grâce à son intelligence. Elle soupesa la citadelle, reconnaissant quand même une belle architecture. C'était bien loin des capacités de son peuple. Elle repensa à la femme d'hier, se demandant si ils avaient été déjà repéré. Se frayant un passage dans la rue elle observa avec attention les recoins sombres, les visages à capuches et bien sûr les hauteurs.

Il n'y avait plus qu'à attendre la décision du gnome...

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 16 Aoû 2017, 19:51 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le gnome réfléchit un instant puis acquiesça.

- Okay ptit gars. Pour atteindre la ville Shou, ce n'est pas très compliqué, continuez tout droit sur cette route. Ce n'est pas dur à repérer : en plus d'être exotiques, leur morphologie est aisément reconnaissable. Je vais faire en sorte de tout préparer avant votre arrivée... Ne marchez pas trop vite.

Il hocha la tête puis s'éloigna, en quelques pas, tournant là où on ne s'y attendait pas, vu la direction qu'il avait donné, il avait disparu, laissant les quatre compagnons seuls. Et Nelac avait raison avec son bonnet ridicule et son visage moyen, le thayen n'avait rien d'exceptionnel, quant à la femme et bien... Il n'était pas si rare qu'on garde les esclaves enceintes, après tout, une fois leurs ouailles en otage, il n'y avait même plus besoin de chaîne.

Dans un premier temps, tout se passa relativement bien. Oh, bien sur, il n'y avait pas réellement de "rue" devant eux, mais aller tout droit ne fut pas si difficile une fois qu'ils eurent rejoint les quais. La mer apportait une fraîcheur agréable, même si le port en lui même sentait plutôt la vieille poiscaille. S'y croisaient des marins patibulaires et des marchands à l'affut du moindre profit. Mais étonnamment, ce coté là au moins des quais semblaient relativement tranquille. La guerrière et le factotum finirent par comprendre pourquoi quand, au détour d'un coup d’œil ils virent au fond d'une rue le parvis d'un temple. Laissant leurs oreilles trainer, ils comprirent qu'il s'agissait d'un temple de Shaundakul, le Dieu des Vents. Une divinité bien rare dans les ville, mais du peu qu'en savait Nelac, le patron des voyageurs était trop bon pour laisser des agressions se produire à quelques pas de ses marches. Même si, ne se le cachons pas les arnaques semblaient aller bon train, et si le mal n'était guère visible, il n'était certainement pas inexistant.

Ils avancèrent, avancèrent. Devant eux, au bout du quai, apparaissait leur destination. Un mur, haut comme la muraille d'enceinte, se dressait devant l'horizon, marquant probablement l'entrée de Shou-Ville. Ils durent faire un détour pour atteindre la porte. Mais effectivement, aussi proche de ce qu'il cherchait la population changeait. La langue, d'abord, si on parlait le commun, les étranges idiomes du Kara-Tur s'entendaient un peu partout. La physionomie des immigrants était aussi frappante : bien humain, leur peau avait cependant la couleur du bronze et leurs yeux semblaient tirés vers l'extérieur. Devant la porte, deux gardes en armures de plaques d'artisanat karaturan attendait, stoïque. Une bannière bleu arborant une tortue émeraude flottait au dessus.

Alors qu'on les laissaient entrer, le garde de droite les fit venir et se contenta de leur dire.


- Le petit porteur-de-feu vous attends devant la Temple de la Voie.

Il se remit en faction et ne sembla pas décidé à leurs futures questions, à un doigt de fusionner avec le mur.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 22 Aoû 2017, 10:44 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Nelac ne fut pas mécontent de voir le gnome adopter le meilleur plan qui était, à savoir le sien. Un plan simple, mais qui s'avéra efficace, la direction à suivre étant suffisamment simple, et ils avancèrent tranquillement en évitant les autres passants.
Le jeune homme fut tendu pendant la majorité du trajet, il n'était pas dans ses habitudes d'avoir quelqu'un sous sa responsabilité, Nai'ka était plus que capable de s'occuper d'elle-même et ils avaient voyagé ensemble sur un pied d'égalité, quant à ses anciens compagnons de voyage qui n'avait pas eu ce statut, ils pouvaient se séparer entre les pigeons et ceux sous la responsabilité d'autrui. Mais là, c'était bien à lui que le gnome avait confié le couple qui pourtant devait lui rendre quelques années, mais qui n'avait pas voyagé comme lui.
Bien sur, abandonner le couple contre sa sécurité et celle de Nai'ka, ainsi qu'une somme substantiel si c'était possible, restait sa stratégie de base si jamais ils venaient à être capturé, mais le sournois homme craignait une attaque surprise, du genre qui ne laissait pas le temps à ce genre de négociation, mais il ne pouvait compter que sur Tymora, et le flair de Rex qu'il tenait en laisse, pour éviter ce genre de problèmes. Et sa chance cette fois-là se manifesta en la présence d'un temple de Shaundakul, si bien qu'ils furent laissés tranquilles avant d'arriver aux portes du quartier Shou.
Encore une première pour Nelac que de voir ces gens, humains semblaient-ils mais pourtant si différents de lui et de ceux qu'ils connaissaient. Une mauvaise chose pour lui, qui aimait se fondre dans la foule, et plus encore pour les deux tourtereaux, qui laisserait une empreinte dans la mémoire des gens si on venait les chercher par là. Certes, ils avaient dit qu'ils seraient tranquille une fois dans le quartier, mais Nelac n'y croyait guère. Heureusement, le gnome les avait devancé, qui d'autre aurait pu être le petit porteur de feu, sinon le gnome aux armes cracheuses de feu dont il avait fait la démonstration le soir de leur rencontre ? En tout cas, cela lui correspondait bien.
Passant les portes, il se rapprocha de son destrier et indiqua aux autres :


- En selle ! Normalement, le danger est passé maintenant, ajouta-t-il à voix basse.

Le gamin était plus à l'aise en selle, surtout parce qu'il n'aimait guère marcher quand il pouvait l'éviter, de plus, ils seraient plus à même de se défendre, ou de fuir, sur leur montures. Si le quartier Shou était bien aussi sur que semblait le penser le groupe, ils n'avaient plus ici à les cacher, et même alors, si on en croyait les gardes de la ville, le couple paraissait être deux esclaves au service de lui-même et de sa dame. Après tout la chose n'était pas si éloignée des faits, si on exceptait le fait qu'ils étaient les maîtres, la dame était bien une esclave, légalement du moins même si elle s'était échappé, et son amant risquait d'avoir à partager le même sort s'ils étaient pris et qu'il n'était pas simplement abattu.
Ils n'avaient donc plus qu'à trouver le temple en question, mais si Pinker avait choisi ce lieu, c'était certainement parce qu'il était facile à trouver, et peut-être même suffisait-il de suivre le même chemin qu'à présent, toujours tout droit.
Suivant son propre conseil, Nelac se jucha sur sa selle avant d'y attacher la laisse, et d'une pression des genoux commença à le faire avancer, avant de demander à un passant la direction du Temple. Le quartier ne devait pas être si grand, ils n'allaient pas tourner longtemps avant de le trouver de l'avis du gamin.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 15 Sep 2017, 09:00 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'ka n'aimait pas les temples, garnis de prêtres qui portait leur foi comme raison légitime de massacrer jusqu'à des innocents au nom d'un dieu dont on ne voyait qu'un symbole. Elle suivit néanmoins restant bien sur ses garde, la tête haute, le regard sans expression. Ils marchèrent ainsi un certain temps jusqu'au moment où Nelac proposait de remonter à cheval. Elle soupira d'aise : elle s'était toujours trouvé en sécurité sur ces bêtes aux longues jambes capables de l'emmener vite et loin. Elle glissa un regard à Nelac et lui demanda : c'est quoi un porteur de feu ?

La genasi ne pouvait qu'être intéressé par cette mention. Le feu sa malédiction et sa bénédiction à la fois, une nature profonde qu'elle n'avait jamais pu vraiment maitriser. Plus d'un lui avait dit que cela viendrait avec le temps mais la jeune femme en doutait. Elle n'avait jamais étudié l'origine et les caractéristiques de cette race, à laquelle elle appartenait
. Tu penses que c'est une bonne idée d'aller se fourrer dans un temple ? finit-elle la moue boudeuse d'une enfant qui n'a pas envie d'aller voir sa grand-mère.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 22 Sep 2017, 16:17 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Avançant tranquillement au pas, Nelac discutait tranquillement avec Nai'ka qui lui posa quelques questions, il n'était pas certain de ses réponses mais cela ne l'empêcha pas de tenter quelque chose. Après tout, si elle posait les questions, elle n'en savait pas plus que lui, sinon moins :

- Ca doit être le gnome qu'on a laissé plus tôt, il n'y a pas grand monde qui pouvait savoir que nous passerons par ici. Et puis, ces armes qu'ils portent, elles semblent cracher le feu en faisant le bruit du tonnerre, c'est de là que doit venir son surnom.
Mais ne t'inquiète pas, il doit nous attendre devant le temple, pas à l'intérieur, car tu as raison, se fourrer dans un temple n'est pas la meilleure des idées. Même si nous sommes sensés être tranquille ici, je n'y crois pas pour le moment. Au pire nous poserons-nous non loin de là en attendant qu'il arrive, mais cela voudrait dire qu'il a eu un problème, il a bien fallu que quelqu'un donne le message à ces gens. Et vous, demanda-t-il aux futurs parents, vous avez une idée de ce qui était prévu si vous ne pouviez plus continuer avec lui ?

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 10 Oct 2017, 18:30 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Nai'ka, détection : 20
Nelac, détection : 19


La ville shou était un étonnant assemblage de bicoques bigarrées et d'établissements impressionnantes qui tenaient côte à côte dans une harmonie surnaturelle. On ressentait immédiatement le changement d'ambiance en y mettant les pieds. Partout, une étiquette courtoise était à l’œuvre, quelques soient la classe ou le statut apparent des individus. Les élégantes toges fines qu'arboraient hommes comme femme de familles aisées, les mets de l'extrême orient, les impressionnantes armures colorées des samouraïs qui gardaient la ville en arborant le symbole du seigneur local. Tout finalement était très différent de la ville dans laquelle ils avaient pénétrées quelques dizaines de minutes plus tôt.

Ils eurent tôt fait d'apprendre le chemin vers le dit temple de la Voie. Le plus rapide - ce qu'ils cherchaient donc - était de prendre les ruelles vers le Nord-Est et en suivant les indications qu'ils ne manqueraient pas trouver sur les coins des murs, ils finiraient par tomber sur le parvis.

Pendant qu'ils avançaient sereinement (les ruelles étaient plus calme que la rue principale sans être déserts, et on y prêtait moins attention aux convenances, si bien qu'ils passèrent plus inaperçus), le père en devenir en profita pour répondre à Nelac.


- J'imagine que j'essayerais de me débrouiller pour louer une place sur un bateau marchand vers l'Ouest. Si je la joue fine, je dois pouvoir débloquer des fonds ici...il soupira.En tout cas, Chaak'ti partira, si je dois rester pour m'assurer qu'elle arrive saine et sauve, et bien... il en sera ainsi. Mais je crois notre guide des plus capables !

Le jeune thayen avait beau avoir l'air benêt, il ne semblait pas manquer de courage quand il s'agissait de protéger la mère de son enfant.

Soudain, Nelac comme Nai'ka eurent cette désagréable impression qu'ils avaient déjà ressenti mille fois dans des situations dangereuses. Ils étaient suivis. Prudemment ils observèrent les environs et finir par lever les yeux sans être trop évident : trois ombres noirs se cachaient en haut et sautaient de toit en toit pour les suivre.

Par ailleurs, ils s'étaient enfoncés dans la ville en suivant les indications, et étaient arrivés dans un coin étonnamment silencieux.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 17 Oct 2017, 13:33 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
- Ce n'est pas que je crains pour lui, plutôt que je préfère prévoir toutes les possibilités.

Ils continuèrent à avancer quand le gamin finit par remarquer leurs poursuivants. Ils étaient bons, il fallait l'avouer, mais maintenant qu'ils étaient repérés, ils avaient perdu l'avantage de la surprise. Il n'y avait pas trop à se douter de qui les envoyait, ou en tout cas des motivations qu'ils avaient, car on ne se balade pas de toit en toit à moins d'avoir quelque chose de louche en tête.
Jetant un œil à Nai'ka, le jeune homme constata qu'il n'était pas le seul à avoir repéré les poursuivants, mais heureusement le couple ignorait encore ce qui se passait, sans quoi ils n'auraient pas manqué de paniquer. Malgré tout, il fallait les mettre au courant de ce qu'ils allaient faire, histoire qu'ils puissent suivre, aussi Nelac rapprocha sa monture des amoureux et leur indiqua d'un ton anodin, au cas où quelqu'un d'autre les observait de plus près sans qu'il l'ait remarqué, en espérant que sa dame comprendrait ce qu'il voulait faire :


- Selon les indications du dernier bonhomme, il faut prendre la prochaine à gauche. Et je pense que ça fera du bien aux chevaux de se dégourdir les pattes. Suivez Nai'ka et vous ne vous perdrez pas.

Réfléchissant un peu, Nelac se demandait s'ils ne s'étaient pas fait avoir à l'entrée du quartier. Le temps était bien loin et y aller les forçait à passer par des ruelles trop propices à une attaque. Il était donc plus que temps de faire demi-tour pour retrouver la sécurité de la foule. Heureusement, leurs chevaux leur permettaient d'aller plus vite que les arpenteurs des toits, et le changement d'itinéraire imprévisible éviterait les embuscades s'il y en avait.
Une fois dans la foule, une attaque serait plus difficile à monter pour leurs poursuivants, les rendant peut-être plus ouvert à la discussion. De plus les gens pouvaient avoir des informations sur le gnome ou un moyen de partir, si ce dernier était encore en vie. Bien sur, d'autres plans étaient possibles, mais plus risqués, surtout qu'ils ignoraient s'ils comptaient garder le couple en vie ou non. Le premier cas serait à leur avantage, et les amoureux auraient vite fait de passer, au moins en apparence, de protégés à otages, mais le dilettante préférait ne pas s'y risquer pour le moment. Car pour l'instant, la fuite était une victoire sans blessure, le genre qu'il préférait.


- Vas vers la rue principale, suis les panneaux et il ne devrait pas y avoir de culs de sac. En allant assez vite, ils ne pourront pas nous prendre de vitesse.

Il n'aimait pas fermer la marche, surtout que cela voulait dire qu'il devrait suivre les autres, mais son cheval était le plus lent du tas, protégé comme il l'était, aussi prendre la tête, c'était risquer de voir le couple paniquer et prendre la tête, se séparer et aller droit à la catastrophe, Nai'ka avait déjà montré qu'elle était capable, autant se reposer sur elle.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 21 Oct 2017, 15:52 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'Ka appréciait les paroles plein de courage du jeune homme. Au moins malgré son inexpérience il faisait tout pour prendre ses responsabilités. Lorsqu'elle aperçut les hommes sur le toit, elle échangea un regard avec Nelac, comprenant très vite que lui aussi les avait vu. Sa main se serra un instant sur son arme, prête à sauter de sa monture pour trouver un moyen de les occire et les faire tomber de leur perchoir. Mais Nelac ne semblait pas l'entendre de cette oreille. Elle savait aussi que pour lui la retraite était une tactique de combat tout à fait honorable, en général pour attaquer l'ennemi selon ses termes à lui.

Ses directives étaient claires : partir au grand galop en prenant la rue à gauche et sans doute trouver à nouveau la première à gauche pour rejoindre la rue principale faisant ainsi demi-tour sans montrer son dos aux ennemis. Elle espérait que les chèvres sur les toits n'étaient pas du genre à sauter au-dessus d'une ruelle, mais les chevaux pouvaient être fort rapide.


Bonne idée Nelac. Mon cheval n'en peut plus de ce train de promeneur. Allons les petits jeunes, suivez-moi si vous pouvez ! Le dernier arrivé paie la tournée ! Et ça ne sera surement pas moi ! Elle éclata de rire, transformant la fuite en jeu et talonna sa monture qui bondit soudainement, s'assurant que les autres la suivraient et comptant sur Nelac pour foutre une claque à la monture d'un éventuel indécis...

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 27 Oct 2017, 14:49 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le trot était le maximum qu'ils pouvaient se permettre dans ces ruelles étroites. Ils passèrent quelques virages mais, hélas pour eux, leurs poursuivants allaient plus vite (à condition qu'on soit en mesure de le faire, il était plus simple de sauter au dessus des rues que de les suivre), et connaissaient très probablement mieux le chemin. Pour une raison ou une autre, devant eux, les portes se fermaient, les volaient claquaient et ils ne voyaient âmes qui vivaient.

Soudain, dans une ruelle particulièrement longue, Naï'ka vit tomber à quelques mètres d'elle une sphère d'argile qui explosa à l'impact libéra un nuage de fumée qui, si il ne perturba pas plus que de rigueur le nez des humains, sembla attaquer avec une certaine violence les naseaux des chevaux qui refusèrent tout de go d'avancer dans le nuage. Peut-être serait il possible de les y forcer une fois le premier choc passé, mais il faudrait attendre.

Deux silhouettes intégralement couvertes de noir, masqué à l'exception de leurs yeux atterrirent derrière Nelac. Ils avaient chacun une courte épée droite dans la main.


- Notre maître veut ces deux là,commença l'un d'eux en pointa le thayen et sa compagne. Laissez les nous et vous sortirez saufs.

Le tout était assené sur le ton de l'ordre qui en disait long sur la confiance que les deux individus avaient en eux.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 28 Oct 2017, 17:52 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Mécontent de leur vitesse dans les ruelles, Nelac ne voulait pas crier à Nai'ka d'aller plus vite de peur que la panique ne s'installe chez le couple, mais installa quand même en hâte son bouclier à son bras au cas où les choses devaient dégénérer, malheureusement, les poursuivants arrivaient à suivre ce train de sénateur, et prirent même les devants, usant d'une bombe odorante qui stoppa net les chevaux. Regroupé, le quatuor se retrouva très vite encerclé, même si le gamin sorti son arc de cavalerie au cas où il pourrait lui être utile, il préférait toujours une solution diplomatique, et heureusement les gens présents semblaient être ouverts à cette possibilité. Enfin, la diplomatie, leur truc, ça semblait plus être la menace, mais c'était parfois la marque de ceux qui n'avaient pas la force d'accomplir ce qu'ils voulaient, aussi, Nelac pouvait bien tenter quelque chose. Après tout, ils étaient plus ou moins encerclé, il n'allait pas abandonné une montagne de richesse sous prétexte qu'on le lui demandait. Visant donc celui qui parlait de son arme, il lui indiqua :

- Le problème voyez-vous, c'est qu'on nous a promis quelques richesses, et je suppose que si je vous les donne, je n'aurais rien, sinon une promesse d'une personne dont je ne sais rien, qui en plus de n'avoir aucune valeur marchande ne veut pas dire que vous ne reviendriez pas demain pour me tomber dessus à mon tour.
Alors si vous donniez compensation, la question pourrait se poser, mais si vous voulez vous contenter d'utiliser la force, pensez donc que votre golem a échoué, que vos cibles en profiteront pour s'enfuir et que même si vous arriviez à nous battre, certains d'entre vous ne s'en sortiront pas indemne, et je veux dire par là qu'ils auront un petit tête à tête avec leur dieu dans le plan de leur choix.

Bien sûr, il n'avait pas non plus parlé du fait que les deux amoureux pourraient aussi se prendre un projectile perdu ou se trouver sur le chemin d'une épée dans le flou de la bataille, mais à n'en pas douter la chose avait traversée l'esprit de leur agresseur avant qu'il ne fasse sa proposition.
Bien sur, l'idée d'accepter une éventuelle offre était présente dans la tête du jeune homme, même s'il était presque certain que c'était quelque chose qui ne plairait pas à Nai'ka, cela leur permettrait au moins d'être tranquille. Certes, c'était aussi un moyen presque certain que de se faire mal voir par les deux tourtereaux, qu'il accepte ou non l'offre d'ailleurs, mais Nelac se fichait de leur avis comme de sa première chemise. De plus, cela avait un autre avantage, en plus de menacer indirectement ceux qui les regardaient, et peut-être réussir à en convaincre certains que le jeu n'en valait pas la chandelle, ainsi que de laisser le temps à Nai'ka de faire face aux deux hommes, c'était que s'ils proposaient une bonne somme et que la trahison était de mise, la somme récoltée pourrait toujours être empochée en plus de la somme promise, même si elle serait certainement empruntée, à un taux correct, par le couple pour se payer son voyage.



:HRP: S'ils passent à l'attaque, celui qui a parlé mange une flèche.
Pour le reste, c'est entre la diplomatie et le bluff, je suppose.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 02 Nov 2017, 12:18 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'Ka sauta de son cheval et prit son écu. C'est le moment de prouver ton courage petit ... Chaak'ti descend et tiens les chevaux, tu te mets au milieu d'eux. S'assurant que le corps des bêtes lui procurerait un abri fragile certes, mais réel, Naï'ka s'assura que le jeune homme reste près d'elle. Observe aussi les toits, on ne sait pas combien ils sont exactement lui glissa-t-elle à l'oreille.

Ils s'avancèrent jusqu'à Nelac, se positionnant un pas devant lui.
Bien sûr qu'il n'ont pas l'or qu'il faut Nelac ... dit-elle en jaugeant l'ennemi. On est bien trop cher pour cette racaille Elle se mit devant, l'écu et la lame prête à en découdre. D'un geste précis, elle se mit en position de défense, encourageant le petit à faire de même, puis se concentra sur le moindre fait et geste de chaque individu

:HRP: Défense totale : CA passe à 24
Essai d'intimidation : +3

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 24 Nov 2017, 14:18 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Naï'ka, intimidation : 4 (Échec)
Nelac, diplomatie : 17 (Échec)

Initiative :
Trou du cul de mage
Ennemi 1 (K.O)
Ennemi 3 (Surprise)
Ennemi 2

Nelac
Naï'ka

Chaak'ti est entre les chevaux, le mage entre vous deux.

Naï'ka, jet d'attaque (AO) : 19 (Critique non confirmé) > Dgts : 7
Nelac, jet d'attaque : 19 > Dgts : 4
Naï'ka, jet d'attaque : 19 (Critique confirmé) > Dgts : 12


Le regard noir de la guerrière avait eu à peu prêt autant d'effet que celui d'un mouton devant un loup. Quant à la tentative de verbiage de Nelac, elle sembla avoir un effet très limité.

- Peu importe vos raisons, le seigneur veut les voir morts, vous êtes un obstacle.

Alors qu'ils l'avaient pourtant vu plus tôt, ils semblaient avoir tous oublié le troisième larron. Sans qu'ils s'y attendent, une étoile d'acier noir fila du toit le plus proche pour cibler le mage. Elle se planta dans l'épaule du mage qui gémit de douleur. Le mage eut alors l'occasion de prouver son utilité. Il tourna la tête vers la direction d'où venait le shuriken, mais l'assaillant avait déjà disparu sur le toit. Il revint donc vers les deux qui étaient devant eux. Il était changé, chose qu'on voyait parfois chez les mages, ils semblaient faible et puis, lorsque l'adversité les obligeait à libérer leur puissance, leur concentration augmentait et un éclair de fureur froide brillait au fond de leur yeux. Il pointa celui qui parlait et murmura.

Miirik buatleb annyo...

Une petite sphère transparente, dégageant un désagréable vrombissement apparut au bout de son doigt et fila droit dans la tête du ninja. Un horrible crissement se dégagea à l'impact, mais ce n'était rien par rapport à l'effet que ça avait l'air d'avoir eu sur l'adversaire. Du sang colora son masque de tissu, coulant probablement de son nez.

Sans un mot, l'émissaire d'un quelconque ennemi se jeta sur le premier obstacle en face de lui, Naï'ka. Celle ci, le reçue avant même qu'il puisse agir, malgré les étranges acrobaties auquel il se livrait pour éviter son arme. Elle porta un coup de taille puissant qui déchira la tenue de son adversaire qui tomba au sol, inerte, du sang coulant à flot de son poitrail. Mais elle n'eut guère le temps de se réjouir, leur deuxième adversaire fonçait déjà sur elle, n'exprimant aucune émotion quand on brutal décès de celui qui semblait être son chef. La courte lame droit du ninja percuta l'écu de Naï'ka sans lui faire le moindre mal.

Nelac, qui venait de laisser son protégé et sa compagne faire la majorité du travail. Celui qu'il avait prévu d'attaquer étant déjà au sol, il ne lui resta plus qu'à viser le premier qu'il avait devant lui. La flèche parti, mais le ninja l'esquiva en partie : plutôt que de se planter dans une partie vitale, elle traversa la peau du dos de l’assaillant sans s'y planter. La blessure devait être douloureuse, mais pas suffisante. Naï'ka brandit à nouveau sa lame. L'épée large était plutôt conçu pour trancher mais vu la situation, l'estoc que porta la guerrière fut impressionnant d'efficacité. Avec une brutalité non contenue, l'arme traversa le corps du ninja qui resta inerte, le sang coulant a flot, avant de s'écrouler sur son compagnon lorsque la genasi retira l'épée.

Il ne restait plus que le dernier et invisible larron. Mais ce ne fut pas pour longtemps. Un bruit de lame et de choc se fit entendre un instant plus tard, et le troisième ninja vint s'écrouler au coin de la ruelle devant laquelle ils venaient de passer. Deux guerriers dans une arme lourde azurée se présentèrent ensuite devant eux. Les masques monstrueux qu'ils portaient cachait leur visage. L'un d'eux portait la lance qui venait probablement d’exécuter leur dernier adversaire, le second un arc d'une longueur incroyable pour des occidentaux. Le guerrier - la guerrière en fait, au ton de sa voie - à l'arc parla :


- Nous sommes envoyé par le Seigneur Obashi, sur requête de Pinker Porteur-de-Feu pour vous escorter. Nous sommes confus d'être arrivé en retard, nous ne pensions pas que le Seigneur Noang briserait la trêve. Mais nous sommes heureux de voir que nous sommes alliés à de si efficaces guerriers.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 04 Déc 2017, 10:13 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Encore chauffée à blanc par l'escarmouche violente Naï'Ka se tourna vers les nouveaux venus le regard brillant d'agressivité. Elle resta en position de combat l'épée encore trempée du sang de ses ennemis. Il n'y avait qu'une seule personne qui pouvait l'arrêter c'était Nelac Seigneur Qui ? dit-elle entre ses dents serrées la main fermement serrée sur son arme. Il était clair que le moment était venu de la convaincre qu'ils étaient alliés

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 06 Déc 2017, 12:31 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
¤ Au moins, leurs intentions sont claires ¤ songea le dilettante alors que la réponse de son interlocuteur arrivait. Heureusement, le tir précis du toit ne fit pas de victime, ne touchant que de la chair, et le tireur ne sembla guère apprécier la contre-attaque, qui montra d'ailleurs que l'idiot de service n'était peut-être pas si inutile que cela après tout.
Déconcentré un instant, Nelac dut changer de cible en dernière minute, pour cause de décès prématuré de la sienne. De fait, il ne put point viser un organe vital, mais la blessure qu'il infligea attira l'attention de l'ennemi le temps qu'il fallait pour qu'il se fasse percer par l'acier.
Ils n'eurent pas besoin de chercher le dernier adversaire, car de nouveaux participants entrèrent le combat avant de se présenter. Bien sur, leur geste parlait pour eux, mais Nelac ne pouvait pas être certain de leur allégeance pour le moment, et a priori, il n'était pas le seul, vu la force avec laquelle Nai'ka serrait son arme à s'en blanchir les phalanges. Son arc toujours en main, il posa l'autre sur l'épaule de la dame pour la retenir, au moins psychologiquement, avant d'annoncer aux autres :


- Vous comprendrez notre méfiance mais vous n'êtes pas les premiers à dire faire des choses pour notre petit camarade, et les précédents nous ont seulement mener ici, fit-il en montrant les morts de la tête.

Comme malgré tout Nelac voulait bien les croire, il aurait été contre-productif pour le père du mage d'engager deux groupes séparés qui s'affrontent en même temps qu'ils ne les affrontent, même si on pouvait bien imaginer qu'une prime à qui réussirait la mission pouvait finir ainsi, il ajouta :


- Si nous vous suivons, ce sera selon nos propres termes, sans discuter. Par exemple et sans s'y limiter, vous resterez à bonne distance de nous, et vous rangez vos armes tout de suite, qu'elles restent au fourreau sauf si nous sommes attaqués. Et nous passons par les grandes rues.

Maintenant qu'il était clair que c'était la mort du couple, et du bébé s'il naissait, à n'en pas douter, qui était voulu, c'était bien le minimum à tenir. Avec Nai'ka entre ces étrangers et leurs cibles potentiels, et lui-même si jamais quelque chose arrivait par derrière pour les bloquer, ils auraient au moins de quoi donner un peu de temps au couple pour fuir, avant de les imiter, en plus de celui qu'il leur faudrait pour sortir leur arme, indiquant par là même leurs intentions. Quant à l'exigence de passer par les grandes rues, la fréquentation de ces dernières dissuaderait plus facilement des assaillants qui semblaient vouloir faire dans la discrétion, sans toutefois être parfait. De plus, les grandes rues avaient plus de chances d'avoir des patrouilles non loin sinon sur place, une raison pour les éviter usuellement, mais aujourd'hui une raison de les utiliser, en cas de problèmes, des renforts ne tarderaient ainsi pas.
Attendant de voir si les étrangers acceptaient ses conditions, il jeta un œil à Nai'ka, à la fois pour voir s'il était sage de la lâcher et pour savoir si elle avait d'autres conditions à ajouter pour leur escorte potentielle.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 17:31 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
- Sa Lumineuse Éminence Ryudo Obashi, ambassadeur de Shou Lung pour les provinces occidentales.

L'accent de la guerrière était indubitablement kara-turiens. Ils avaient entendu ce genre de ton en traversant la ville, et voilà qu'il pouvait maintenant mettre une origine dessus. Sans chercher à contredire Nelac, le premier samouraï glissa sa lance dans le fourreau sanglé à son dos, et la deuxième l'arc au même endroit. Tension passée, ils purent remarquer qu'ils étaient tout les deux des armureries sur pattes, trois lames plus ou moins courtes étaient au fourreau à leurs flancs, ainsi que de lourdes pointes d'acier. Sous l'une des plaques qui recouvraient leurs cuisses étaient sanglées des poches de cuir semblables aux poches à composants des mages. Sous leurs masques monstrueux dont l'un représentait une sorte de colérique démon cornu et l'autre une espèce de fauve, on ne lisait guère leurs expressions.

- Ils ont signalisées les rues pour vous forcer à prendre la mauvaise route. La grande rue mène directement à la place du Temple et au Palais. Si vous voulez bien nous suivre.

Obéissant aux conditions de Nelac, les deux guerriers ouvrirent la voie. Laissant au quatuor le temps de se réorganiser comme ils le souhaitaient, ils rejoignirent bientôt la rue. Cependant, avec ce qui semblait être un protocole de politesse civile extrêmement codifié qui poussaient leurs deux guides à s'arrêter à chaque fois qu'ils rencontraient un supérieur hiérarchique et à saluer avec déférence quiconque les saluaient, le temps allait être long. Alors soit ils abandonnaient leurs guides, soit ils en profitaient pour faire la discussion.
Haut
   
 
 [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: