Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Ven 03 Avr 2020, 19:42



 [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 07 Déc 2016, 12:29 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Désorienté par une bestiole lors de son attaque, Nelac n'avait pu ajuster sa cible correctement, pire, pris dans l'élan de la bête qui se stoppa nette, comme son entrainement lui avait appris à le faire, ajouté à la surprise née de l'essence de l'agresseur, le dilettante lâcha l'arme qui partit quelques mètres plus loin, sans faire de mal à personne. Mais c'était peut-être une bonne chose, car ce qu'ils affrontaient n'était clairement pas humain et les flèches pourtant parfaitement ajustée ne semblaient pas avoir été très efficace.
Aussi Nelac tira de son fourreau son épée, espérant qu'elle serait plus efficace, ce qui semblait être le cas si on considérait que les deux autres combattants en présence avaient tirer des haches, une arme qu'il considérait comme grossière et particulièrement adaptés aux brutes épaisses, comme Vrarog, plutôt qu'aux gens raffinés. D'un mouvement des genoux, il força l'animal à se couler à coté de Rex, histoire d'être assez près pour trancher le bois qui constituait leur adversaire, indiquant par là même qu'il ne se rendrait jamais, et qu'il serait donc impossible d'en tirer une quelconque information. De fait, ce serait au gnome, et à ses protégés, de répondre aux questions, et il entendait avoir des réponses claires et précises.


:HRP: Attaque : +3 (BBA) +1 (en hauteur) +2 (tenaille) = +6
Dégâts : 1d8

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 07 Déc 2016, 13:43 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
- Va falloir travailler ça gamin !

Le gnome se moqua légèrement du jeune humain, et il fallait admettre que c'était mérité. Une charge de cavalerie sur un adversaire unique entouré par ses alliés aurait pu faire plus de dégâts sur ces derniers que sur sa cible. La suite du combat aurait été considérée comme ridicule pour n'importe quel spectateur. Les coups du gnomes manquèrent, puis ceux de la créature, que la genasi esquiva promptement. Naï'ka planta son arme dans une zone épaisse et elle se demanda un instant si l'acier de sa hache n'allait pas se briser. Puis, Nelac mit un coup au golem... mais la trace qu'il laissa sur le bois fut si infime qu'elle ne sembla pas produire le moindre effet.

La consternation gagna un instant l'ensemble, et la créature aurait probablement ressenti le même sentiment, si elle en avait été capable. Et puis, le gnome pris du poil de la bête. Il lâcha son arme et commença à sortir les deux pistolets suivants accrochés à son torse.


- Occupez le le temps que je les arme ! Et si vous avez un truc inflammable sur vous, c'est le moment !
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 09 Déc 2016, 14:22 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
'tain d' artificiel à la con fut la pensée énervée de Naï'Ka qui pendant quelques secondes perdit son sang froid. Elle n'aimait pas ça, rater ses coups, tirer sur sa hache comme un bucheron ... Où était la grâce ? La fluidité ? Le geste parfait ?

Je n'ai rien d’inflammable, mais met l'étincelle et je me charge du reste mon gros ! coupa hargneusement Naï'Ka sentant la moutarde lui monter au nez. Il était loin d'être gros, mais bon un peu de mauvaise humeur allait le booster Si toi t'es incapable de le toucher Nelac, demande à ton cheval. Il sera peut-être plus balaise avec ses sabots ? Ce n'était pas juste de dire ça à son endroit, d'autant plus que Naï'Ka le savait très capable mine de rien, mais lorsque la moutarde montait tout le monde devait éternuer. Telle était la devise de la genasi de feu.

Se déplaçant légèrement pour éviter les machines de guerres du gnome, la genasi mit à l’exécution la demande l'occupant de son côté. Levant sa hache elle plaça un coup qu'elle espérait un peu plus réussi que le précédent


:HRP: Même chose stp

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 09 Déc 2016, 14:49 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
- Bordel ! C'est solide ce machin ! Qu'est-ce que c'est donc ? s'exclama Nelac alors qu'il frappait de toutes ses forces sur la créature, sans réussir à enlever plus qu'un ou deux copeaux sans intérêt. Après, il fallait l'avouer, il n'était certainement pas la personne la plus forte du monde, il était même très certainement en dessous de la moyenne, de ce coté-là, mieux valait compter sur sa bête, qu'il enjoignit d'ailleurs à l'attaque contre cet arbre mouvant, préférant de son coté assurer son équilibre que la précision de son coup. Car effet effet, le jeune homme ne transportait pas à la main, ou dans un endroit facile d'accès, ni son huile ni du bois. Les armes étranges du gnome, qui devaient être la source du bruit de tonnerre, seraient peut-être plus efficace, donc moins fallait-il l'espérer, sans quoi la fuite risquait d'être la solution choisie par le gamin, avec Nai'ka en croupe le temps de récupérer sa bête.
Un peu aigri par son échec, il n'apprécia guère la remarque de Nai'ka qui le faisait passer pour un incapable :


- Mais je L'AI touché ! C'est dur comme de la pierre, ce machin !


:HRP: Fait attaque le destrier (dressage +4), et tente d'attaquer (équitation +6 si réussite au dressage, attaque +6, dégâts 1d8)

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 09 Déc 2016, 16:34 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le cheval de Nelac se cabra. Heureusement, Naï'ka avait eu la jugeote de s'écarter car le destrier mugit et mit toute sa force sur le golem. Un instant, on crut qu'il résisterais à l'assaut et puis il céda. Le golem s'écroula sous le poids du cheval qui s'écarta immédiatement lorsque la créature lui frappa le poitrail. Bien entrainé, il ne désarçonna pas le gamin, mais la secousse fut violente.

Naï'ka eu la présence d'esprit d'attendre que le cheval fasse son œuvre avant d'attaquer. Incapable de se défendre, le golem était maintenant à leur merci. Alors que Rex plantait ses crocs dans sa jambes et la lui arrachait, fragilisée qu'elle était par les coups répétés du gnome, ce dernier planta les deux canons de ses armes dans la partie brûlée de la créature. Le charbon craqua et crissa alors qu'il enfonçait le métal à l'intérieur en grognant sous l'effort demandé. Puis, il les prévint.


- Ça va péter !

Il activa manuellement les armes, qui ne laissèrent aux belligérants qu'une seconde pour sauter en arrière avant de faire feu. Les deux pistolets se déchargèrent à l'intérieur du golem et furent éjectés en arrière, volant à plusieurs dizaines de mètres sans - heureusement - percuter personne. Le poitrail de la créature n'en explosa pas pour autant, mais, alors qu'elle tentait de se relever sur une jambe, une longue fissure s'ouvrit sur le coté de son torse, puis dans un craquement sinistre, il s'ouvrit en deux. Un flot de petits éclats de cristaux brisés s'écoula par la fissure, et le golem retomba lourdement sur le sol. Inanimé.

Le gnome s'affala lourdement par terre en essuyant la son visage noirci pour avoir ouvert les cartouches de papier contenant la poudre à coup de dents. Puis, il se releva d'un bon, pris ses hache, et commença apparemment à débiter la créature en bûche. Celle ci devait faire au bas mot deux cents kilos, la manoeuvre prendrait donc du temps.


- Il faut que je brûle cette saloperie,expliqua t-il, ils sont trop rares pour ne pas éveiller les soupçons. Merci du coup de main, je doute de m'en être sorti seul !

Alors que les coups de hache commençaient à retentir, les deux jeunes humains se rapprochèrent pour voir si le danger était écarté.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 10 Déc 2016, 16:24 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
La genasi resta un moment immobile forçant à se calmer, faisant redescendre cette incroyable énergie qui se développait lors de dangers et de combats. Elle observant un instant le gnome s'affairer sur les reste de la créature sans parler. Levant la tête vers Nelac sur son cheval elle esquissa un sourire : Ben voilà lui dit-elle avec une petite lueur de taquinerie dans les yeux. Nelac la connaissait mieux et savait qu'il y avait dans ces simples mots une admiration pour ce qu'il venait d'accomplir.

Retournant son attention sur l'arc que le golem utilisait, Naïka la ramassa et l'examina, prenant au passage les flèches. L'armure était foutue de toute façon et le gourdin avait l'air peu utilisable. Elle récupéra au passage la lance de Nelac puis alla chercher son arc court qu'elle avait laissé tomber pour attaquer avec sa hache et rejoignit le couple qui venait d'apparaître. Naï'Ka leur fit un signe de l'accompagner. Autant aller directement vers la destination prévue, leur camp. Il y avait encore des tas d'interrogation sur leur présence, leurs ennemis surtout, mais elle faisait confiance à Nelac pour les faire parler. Il était plus fort qu'elle sur ce coup.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 12 Déc 2016, 05:43 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Entendant le gnome indiquer à tout le monde de prendre la poudre d'escampette, Nelac ne se fit pas prier, criant juste : "Rex, au pied ! en partant, mais sans vérifier que l'animal le suivait bien, il préférait perdre ce compagnon à quatre pattes plutôt que sa vie (et le compagnon par la même occasion, ce dernier ne bougeant pas plus pour autant).

L'explosion fut assourdissante, et le gamin était bien content de ne pas être trop proche, enfin, il l'était déjà bien trop à son goût, mais heureusement, elle fut fatale à la créature, qui même dans cette situation ne semblait pas ressentir la douleur.
Faisant faire demi-tour à sa monture avant qu'elle ne parte trop loin, et bien content du dressage qui avait été fait avec cette dernière qui n'avait quasiment pas bronché au cœur de la mêlée, preuve que les gemmaliens savaient y faire avec les bêtes, ou au moins l'un d'entre eux, le dilettante put voir que leurs forces étaient un peu dispersées, mais toutes présentes, et que le gnome se servait de sa hachette pour couper l'énorme bloc de bois qu'ils avaient combattu jusque là, une bonne idée, au moins, il ne reviendrait pas les hanter ainsi. Nelac revint donc vers ce qui avait été le champ de bataille, et se pencha pour récupérer de Nai'ka sa lance de cavalerie, lui demandant au passage :


- Tu vas bien ? Tu n'es pas blessée ?

Sans ranger ses armes, un peu comme s'il était trop occupé pour ça, et donc avec l'épée dans une main et la lance dans l'autre, le gamin demanda alors au vieux gnome, qui semblait bien connaître cette chose et ce qu'il faisait là, trop bien pour qu'il ne s'agisse que d'un monstre en vadrouille, devenu fou ou fonctionnant comme un bandit de grand chemin :

- C'était quoi cette chose ? Et pourquoi était-elle après vous ? Je m'attends à des explications complètes.

Indirectement, de part sa position et le rapprochement des deux autres humains venus aux nouvelles, Nelac pouvait les menacer s'il n'obtenait pas de réponse, et sans ses armes à tonnerre, qui de plus ne semblaient avoir rien de magiques si on prenait en compte la manière dont le gnome les avait recharger durant le combat, le petit être ne pouvait pas faire grand chose pour les protéger, sinon tenter de se mettre sur le chemin d'une créature de plus de deux fois sa taille avançant au galop, ce qui revenait à commettre un suicide. Malgré tout, Nelac ne voulait pas en arriver là, même s'il gardait l'idée en réserve.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 12 Déc 2016, 21:13 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le gnome soupira et secoua la tête de gauche a droite. Il s'attaquait au torse du golem, probablement le moment le plus ardue de l'opération.

- Je peux vous dire ce que c'était. Les mages appellent ça un golem de Thay. Une vieille invention des magiciens rouges, il n'y en a plus beaucoup en circulation, mais en général, quand ça en a après vous, c'est mauvais signe... Pour le reste, je vous dirais ce que le gamin veut bien que je vous dise, sa vie, pas la mienne. Et en attendant, viens donc m'aider gamine, dit il a Naï'ka, et descend de ton cheval gamin on fait plus discret qu'un type avec une lance d'arçon au milieu de la Voie Dorée.

Pinker se remis au travail, débitant inlassablement le golem en petites buches. Le futur père sembla tout d'abord plus qu'étonné qu'on lui demande son avis. Il consulta sa compagne des yeux qui lui fit un signe de la tête. Il gratta sa barbe naissante et pendant quelques instants, il sembla espérer que le gnome ne reprenne les commandes, mais ce dernier n'en fit rien.
Enfin, dans un soupir, il ôta son bonnet. Naï'ka comme Nelac n'avait pas besoin d'être savants pour reconnaître ce qu'il avait sur son crâne chauve : les tatouages bleus, typiques des magiciens de Thay.


- Je m'appelle Thadeus je suis... j'étais le fils du vice-tharchion de Lapendrai et...

Il ne sut en dire plus, tout courage semblait soudain l'avoir abandonné, et le gnome repris la parole.

- Excusez-le, il n'a pas vingt ans et son avenir vient de changer du tout au tout en quelques jours, comprenez le choc. Je vais vous expliquer. Thadeus n'est pas vraiment un noble thayen moyen. Il a tenté de s'élever contre l'esclavage mais il a toujours un peu manqué de courage, et puis Gaegus, son père, n'est pas vraiment connu pour sa tolérance et sa modernité. Chaak'ti, à coté, était une esclave mulhorandi élevé dans sa maison. Thadeus a été élevé par la mère de cette dernière, elle même esclave, qui en a profité pour permettre à sa fille d'avoir une enfance... et ce qui devait arriver arriva. Il pointa le ventre de la jeune femme du nez. Le problème, vous vous en doutez bien, c'est que si les rouges apprennent que le fils de Gaegus veut reconnaître l'enfant d'une esclave, il va pouvoir aller se baigner dans la fange. Alors il préfère éliminer son fils et son petit-enfant a venir que de supporter une telle honte. Moi, je suis chargé de faire en sorte que ça n'arrive pas.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 13 Déc 2016, 10:53 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Les explications du gnome et du jeune humain étaient difficile à croire, il fallait l'avouer, même si elles correspondaient pour certains points à l'idée que s'était faite Nelac à la vue de leur groupe, et éclaircissaient certains points qu'il n'arrivait pas à comprendre de lui-même. De plus, ce qui était difficile à croire était souvent vrai, car un bon mensonge se devait d'être crédible, même si chez certains, se servir de cet argument permettait de placer des pilules plus fantaisistes.
Aussi, le jeune homme rangea son épée et cala de nouveau la lance d'arçon à sa place, les gardant à proximité malgré tout, car même s'il était prêt à leur laisser le bénéfice du doute. Malgré tout, il n'était pas à l'aise d'avoir un mage rouge juste à coté de lui, peut-être même était-ce pire de savoir qu'il était activement recherché par les autres, car déjà que ces acharnés avaient l'habitude de s'écharper entre eux, Nelac ne voulait pas vraiment savoir de quoi ils étaient capables quand ils pouvait le faire sans avoir à se cacher. Mais maintenant, il pouvait s'en douter, et il ne désirait pas affronter ce genre de golem tous les jours.

Le jeune homme resta volontairement quelques instants de plus, montrant qu'il n'obéissait pas au gnome, avant de faire avancer son cheval beaucoup plus loin, vers l'autre monture, mais également vers l'arc qu'il avait laissé ici, et pour profiter de la discrétion du coin pour, comme c'était prévu à l'origine, récupérer les rations de nourriture pour le trio. Il voyait mal, pendant son absence, ces derniers attaquer Nai'ka, car même s'ils savaient maintenant qui ils étaient, elle avait montrer ses capacités et il n'était pas dit que le gnome prenne le risque, surtout qu'avec lui-même en vadrouille un peu plus loin, avec la nourriture qui leur manquait et leur position, une telle attaque donnerait une raison de révéler leur position. En clair, les pertes ne vaudraient pas les gains.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 13 Déc 2016, 12:37 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naïka rangea les flèches trouvées, appréciant la finesse de la pointe de certaines. Ces flèches étaient sans nul doute spéciales. Pendant qu'elle les marquaient d'un point de craie chacune elle écouta les explication du gnome, notant au passage qu'il avait la tendance à infantiliser tout le monde. C'était un trait assez commun chez les gens qui se croyaient importants.

Lorsqu'il se mit à parler de thayen, la jeune femme glissa un regard vers le visage fermé de Nelac. De ses conversations avec lui, elle savait qu'il détestait ce peuple. La plupart des esclavagistes étaient pour elle aussi des êtres méprisants, mais n'ayant jamais vraiment su ce que c'était, elle se contentait de se focaliser sur les personnes avec lesquelles ils conversaient autour du feu. Au final Thadeus était un gamin amoureux d'une esclave, et de plus est ennemi avéré des esclavagistes.


Il faut comprendre l'aversion naturelle de la part des autres peuples pour les Thayen... commença-t-elle doucement Mais en cherchant bien dans un panier de pommes pourries, on en trouve quelques unes qui sont bonnes à manger Naïka citait un des proverbe de sa tribu, qui avait en eu cette sagesse primitive. La question qui se pose en pratique est quand à votre destination. Si déjà vos poursuivants lancent à vos trousses des raretés, ils ne vont pas s'arrêter là. Vous êtes des cibles ambulantes et mal organisé pour la fuite Elle sortit de son sac quelques provisions qu'elle donna aux "gamins" et à leur protecteur Commencez par manger un peu, et dites moi quel est votre plan ? Comment vous cacher de ces mages qui voient tout ? Naïka ranima la flamme, prenant garde à ne pas la faire monter trop haut et s'installa à côté de Nelac silencieux et sans nul doute animé de suspicion. Elle le poussa du coude pour qu'il s'anime et montre un peu d'humanité envers cette jeune fille qui venait de voir son statut d'esclave changer brusquement en femme libre.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 13 Déc 2016, 17:52 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le jeune mage pris la parole, toujours un peu timide, mais combattant son défaut.

- Oh ! Les mages ne voient pas tout madame... Oui, bien sûr, le golem nous a suivi mais comme n'importe quel mercenaire aurait pu nous suivre. Les sorts de divination à longue distance sont loin d'être l'apanage de tout le monde, et mon... géniteur, n'est pas assez doué pour les utiliser. Gaegus n'est pas assez bien vu pour pouvoir se permettre de demander de l'aide à tout le monde, et le tarchion ne l'a pas vraiment en odeur de sainteté, puisqu'il a été placé là sans son accord. Non, le vrai problème, mais Pinker peut vous en dire plus, ce sera Telflamme.

Il regarda le gnome pendant que Chaak'ti remerciait avec forces sourires la génasi qui lui offrait à manger. Nelac avait eu le temps de revenir à eux pendant qu'il finissait son débitage intensif, puis de récupérer ses armes disséminés ci et là. Le petit être arriva dix minutes plus tard en tirant la moitié des bûches derrière lui, plein de sueur, puisque personne n'avait jugé bon de l'aider. Thaedus se leva d'un bond, en s'excusant de ne pas y avoir pensé, et alla chercher un deuxième chargement. Avant cela, il répéta au gnome les questions qu'avait posé la genasi, avec précision.

- Pour commencer, dit il,il va falloir que Chaak'ti se remette en chair. Leur aventure est loin d'être terminée, et il ne s'agirait pas qu'elle meurt de faim.Il s'adressa à la jeune femme dans le langage qu'ils avaient déjà entendu. Ensuite, il se tourna vers Naï'ka et fronça les sourcils. Écoutez, j'ai bien compris que vous aviez un tempérament quelque peu enflammé, mais ne croyez pas que je n'ai pas de plan. On a abandonné ce truc dans un haut-fourneau, vous vous doutez bien que je pensais que ça marcherait.
Il lança les premières bûches sur le feu avec circonspection. Celles ci éclatèrent dans une gerbe de flammes émeraude, mais la suite se passa tout à fait normalement.

- Le fait est qu'on a été trahis par ceux en qui Chaak'ti pensait pouvoir avoir confiance. Et pour cause, je parle de ses frères. J'ai été séparé de mon camarade à cause d'eux, et je n'ai aucune idée d'où il se trouve. Maintenant, je dois modifier mes plans pour que la suite fonctionne correctement. Une fois arrivés à Tammar, il va falloir que je trouve des alliés pour faire ce que ces deux salopards devaient faire. Les faire passer sous le nez de l'enclave et des Maîtres de l'Ombre, c'est ça qui va être difficile à Telflamme.

Alors qu'il parlait, le jeune mage revint avec le deuxième chargement. Il s’essayèrent tout les deux pour se reposer avant d'aller chercher ce qui restait.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 14 Déc 2016, 09:00 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Revenant au camp avec les bêtes et de la nourriture, Nelac constata qu'il avait oublié que Nai'ka transportait quelques vivres sur elle, au cas où ils seraient séparés pour un temps. Il revenait à temps pour la fin des explications concernant ces gens et leurs plans pour le futur. Le temps de se faire aux noms des différentes personnes en présence, et il pouvait voir à la fois ce qui s'était passé jusqu'à présent et ce qui allait se passer par la suite, du moins dans sa tête, si on croyait tout ce qu'ils avaient dit jusqu'à présent.
Pour le jeune homme, Thadeus était avant tout un naif gamin qui avait eu la chance de grandir dans un environnement riche, sans avoir à faire quoi que ce soit, même pas à mentir ou à truander pour s'éviter un vrai travail, et était de fait devenu un idéaliste, dans un pays qui les appréciait peu. À force de côtoyer des dames soumises, il était devenu intime avec l'une d'elle, qui avec sa famille voyait là un moyen facile d'améliorer son statut, et qu'un refus n'aurait rien changé dans son esprit sinon la dureté de la situation, ne connaissant pas encore l'homme à qui elle avait affaire. À force de se voir, l'esclave était tombée enceinte, mais avait aussi subit l'influence des idées de son amant, forcément, ces dernières ne lui attirait que de bons points, et le père avait fini par l'apprendre. Et s'il pouvait tolérer que son fils s'amuse et même qu'il fasse des enfants bâtards, les esclaves ainsi nés ne le rendrait que plus riches, c'était bien comme cela que cela marchait, les idées de libertés du gamin rendait obligatoire, rendues publique par d'autres esclaves voyant en la divulgation de l'information un moyen d'améliorer leur condition, certainement à raison, et la voie de la raison de l'avis du dilettante même si cela impliquait de trahir quelqu'un de confiance, la mort n'étant à l'avis de certains pas une si mauvaise solution dans ce genre de conditions, de le séparer de sa conquête facile, chose à laquelle les amants étaient bien sur opposés, et qu'ils avaient donc pris la fuite, sans jamais avoir vécu dans le monde réel, qui avait eu tôt fait de les rattraper, pendant que le papa semblait opter pour une séparation plus définitive que temporaire et prenait des moyens de plus en plus drastiques. Ils avaient donc trouver un ange gardien, deux mêmes, le gnome ayant selon ses dires perdu un compagnon en route, qui les avait protégé jusque là.
Et c'étaient là que Nai'ka et lui les avaient trouvé, affamés, sans argent, sous-armés, pourchassés par des créatures implacables. Ils les avaient jusqu'à présent aidé dans l'espoir d'obtenir quelque chose en retour, mais cela ne semblait guère à l'ordre du jour, malheureusement. Nelac doutait fortement que le gnome accepte de se séparer d'une de ses armes, sans quoi ils n'auraient guère eu de problèmes pour ce nourrir, même si cela risquait d'attirer l'attention en un point, ce n'était, justement, qu'en un seul point pour se libérer d'un problème bien plus grand. La suite que prévoyait pour le trio était donc la suivante : en un mot, la mort, en détaillant un peu plus, une tentative d'entrer dans la ville, probablement ratée, il fallait dire qu'ils étaient assez reconnaissables, tous les trois, qui les emmènerait dans le meilleur des cas de nouveaux sur la route, avec d'autres choses aux trousses, et toujours sans vivres et sans argent, pour décéder dans les quelques jours suivants, de la fin, des poursuivants, d'un accident ou de bandits qui ignoreraient qu'ils venaient de faire une faveurs aux mages rouges.

Il restait deux inconnues principales bien évidemment : la première était la capacité du thayen en magie, car il ne suffisait pas de ressembler à un mage rouge pour en être un, et encore moins un mage puissant, puissance qui devait très certainement être faible, sans quoi il aurait peut-être pu faire quelque chose contre le golem au lieu de resté apeuré dans un coin, probablement à cause de la perte de son grimoire, comme un certain gnome du passé nelacien. La seconde, c'était la raison pour laquelle le gnome aidait ces gens. Il n'avait rien à y gagner ou presque, l'hypothèse la plus probable était donc qu'il agissait sur ordre de détracteurs de mages rouges, qui avaient tout à gagner à faire vaciller l'ordre établi, ou encore un opposant au grand-père de l'enfant à naître, mais dans ce cas, que faisaient-ils ici ?
Aussi, alors qu'il démontait tranquillement, vérifiant au passage qu'il n'y avait plus d'autres camps, ni de formes suspectes, dans les environs, le gamin rejoignit la discussion, espérant pouvoir estimer ce qu'il avait à gagner dans l'affaire pour lui, n'ayant aucun amour pour les thayens en général et pour leurs gouvernants en particulier, la solution de la dénonciation n'était pas celle qu'il préférait à gain égal :


- Une bien bel histoire, commença-t-il, ironique, vous devriez en faire une pièce de théâtre quand vous aurez terminé, cela fera certainement un carton. Vous devriez aussi penser à expliquer votre rôle plus en détail, maître gnome, pour ne pas vous laisser voler la vedette. Pensez à nous envoyer des places pour la première, d'ailleurs.
Pour être un peu plus sérieux, que comptez-vous faire exactement tous les trois à Telflamme ? Il faut avouer que vous êtes très reconnaissables, surtout ensemble, et j'imagine que ton père vous fait rechercher d'une manière ou d'une autre, et qu'il doit avoir des espions dans la ville, et dans la plupart des grandes villes de la région.

Le gamin avait déjà plusieurs idées sur la manière de leur faire traverser d'éventuels barrages, et comment faire en sorte que des espions ne les reconnaissent pas. En fait, la plupart étaient très simples, après tous, s'ils étaient ensembles remarquables, la chose était moins vraie dès lors qu'ils étaient séparés, à l'exception des tatouages bien sur, car ni un gnome ni une femme enceinte n'étaient des spectacles extraordinaires, après tout, surtout si on y ajoutait des personnes qui, elles, ne correspondaient en rien à des personnes en fuite, et que l'on prenait le temps de modifier légèrement leur apparence à tous. Une touche de maquillage par-ci, une perruque par là, ou encore un changement de tenue.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 14 Déc 2016, 09:53 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'Ka sourit aux propos légèrement acidulé de son compagnon. Elle en avait l'habitude et savait que cela cachait un homme qui au final refusait de laisser transparaitre ses bons côtés, sans cesse sur la défensive envers un monde, qui est finalement violent. Il avait parfaitement raison. Elle se tourna vers lui et prit une expression surprise : On va à Telflamme ? Quelque part elle savait déjà qu'elle voulait aider ces gens, surtout la jeune Chaak'ti qui devait déjà avoir souffert assez. Mais c'était un peu comme prendre rendez-vous avec la Mort. Elle frissonna légèrement comme si quelqu'un avait marché sur sa tombe.

Un des moyens de se cacher c'est d'arriver en pleine vue, mais agencé différemment. On se sépare en deux voire trois groupes, par exemple je reste avec Chaak'ti, deux nous devance, un nous précède. Près assez pour se porter assistance éventuellement, mais assez éloigné pour qu'on soit étrangers. Là c'est facile : ils cherche un couple avec une femme enceinte et un gnome. Ils seront moins regardant envers deux femmes qui cherchent une maison de soin pour un accouchement futur... Naï'Ka se rendit compte qu'elle avait d'ores et déjà proposé son aide. Elle glissa un regard vers Nelac prête à son regard qui disait "mais réfléchit avant de parler nom d'un chien". Bon c'était dit.

Par contre je ne suis pas une ressource inépuisable de provisions et de revenus. Faudra aussi réfléchir à une compensation pour nos services... Elle sourit aimablement laissant là la conversation à Nelac. Se levant elle alla jusqu'à l'orée de la lumière des flammes et fit une petite ronde, inspectant les bois autour. Mieux valait être prudent.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 14 Déc 2016, 12:26 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Le gnome acquiesça, ainsi que le mage. Il se frottait la tête, semblant espérer que les tatouages en disparaitraient. Pendant quelques minutes, le mutisme reprit le groupe. Thaedus semblait plongé dans une intense réflexion, rendue assez comique par ses sourcils dépareillés et un léger strabisme divergent. Chaak'ti mangeait lentement, ne forçant pas son estomac qu'elle savait diminué. Quant à Pinker, il avait ressorti son petit drap bleu, et y démontait mécaniquement deux de ses pistolets. Les pièces de précision gnomes étaient connus pour faire tâche dans un univers assez rustre et baigné dans une magie qui rendait inutile tout autre jeu de l'esprit. Mais, la guerrière comme le factotum ne pouvait qu'en ressentir un certain respect. D'un coté, les forgerons qui avaient créés ces pièces devaient être exceptionnellement doués, et quels miracles ils ne feraient pas avec des pièces plus grosse, une épée ou une hache. D'un autre, il révélait la tendance à une immense astuce du Petit Peuple, qui plus que tout autre compensait sa faiblesse physique par un esprit astucieux et toujours plus innovant.

Puis, le mage reprit la parole.


- Tout ce que vous dîtes est vrai, et je ne pourrais jamais vous remercier complètement de nous aider dans notre tâche Dame Naï'ka. Il est vrai qu'il nous faudra nous déguiser, mais je crois que Pinker sait où trouver de l'aide pour cela à Tammar. Mais vous avez raison Monsieur Nelac, Gaegus a certes le bras long, et des amis dans l'enclave de Telflamme. Si je m'en approche trop, je serais reconnu, et Chaak'ti ne parle que le mulan, ce qui la rend soupçonnable.

Le gnome salua les paroles du mage d'un bruit de gorge. Alors qu'il nettoyait ses armes réassemblées avec un chiffons, il continua.

- Pour commencer Naï'ka, si vous acceptez de nous aider, oui, il y aura compensation. Je peux vous fournir quelques... aides stratégiques pour vos futures aventures. Excusez moi de ne pas vous en dire plus pour le moment, la confiance se mérite, contrairement à ce que pense Thaedus. Ce que je peux vous dire, c'est qu'arrivés à Telflamme, ils devront prendre un navire vers Yhaunne, Port-Ponant ou Suzail. Une fois arrivé là bas, le gamin pourra vous faire parvenir de l'or pour vos peines. Mais tant que nous sommes en Thesk, on ne peux rien vous promettre de plus. A moins que le fonctionnement des pistolets vous intéresse. Vous avez tous raison, se cacher va être la première des difficulté en arrivant à Telflamme, et comme Thaedus l'à dit, je peux nous procurer de quoi nous déguiser à Tammar. Votre proposition est bonne Naï'ka, vous pourriez vous faire passer pour deux voyageuse, dont une mulane qui n'a pas pris le temps d'apprendre le commun - ce qui ne pose pas de grand problème dans la région. Il faudra également quelqu'un pour veiller sur toi, dit il en regardant le mage.

La suite est un peu plus claire. J'ai des alliés dans le quartier shou. Une fois à l'intérieur, nous devrions être hors de danger pour un temps. Le vrai problème vous l'avez compris, n'est pas d'entrer dans la ville mais d'en sortir par la mer. Les thayens et la guilde en contrôlent le port. Heureusement, ils ne s'aiment pas vraiment, et je pense que le meilleur moyen de s'en sortir est de joueur la dessus.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 15 Déc 2016, 14:12 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
La promesse d'or était bien belle, mais elle restait, pour le moment du moins, simplement une promesse, qui pouvait très bien être un mensonge, que ce soit volontaire ou non, d'ailleurs, Nelac penchait plus pour la seconde, mais ne pouvait exclure la première pour le moment. Malheureusement, c'était souvent le cas. Toutefois, la proposition du gnome concernant ce qu'il appelait des pistolets pouvait être intéressante, au moins pour le gamin. Ces armes avait l'air terriblement efficaces, dans leur fonctionnement mais également pour faire fuir l'ennemi, avec leur bruit de tonnerre. Les recharger semblait toutefois être assez long, mais si elles étaient rares comme cela semblait être le cas, alors ce défaut était très certainement inconnu de la majorité des gens, et plus encore des animaux, bien sur. Et puis, s'il savait comment ces choses fonctionnaient, voir comment elles étaient crées, peut-être le gamin pourrait-il y trouver un moyen de faire fortune tranquillement. Il indiqua donc son accord pour les accompagner pour un temps :

- Vers Telflamme et au-delà, donc, si nous nous accordons sur les contreparties à l'avance. Si cela te convient Nai'ka, bien sur. Ce n'est pas comme si nous avions un rendez-vous urgent quelque part, après tout. J'ai peut-être un moyen de vous faire passer discrètement jusqu'à votre bateau, selon les moyens qui seront déployés pour vous. Bien évidemment, cela peut également fonctionner pour les autres moment où il vous faudra vous camoufler, mais cela ne fonctionnera pas en continu.

Essayer d'expliquer son talent avec les ustensiles conçus pour décevoir le monde sans montrer que cela restait une spécialité nelacienne de tromper son monde. Il pourrait certainement voir plus tard. Notablement quand ils seraient passer dans une ville, ou même un village, comme c'était prévu pour le lendemain.
Plaçant un peu plus de nourriture sur le feu, pour que les autres aussi puissent se restaurer, Nelac préféra changer de sujet pour le moment :


- Bon, assez parler de mauvaises choses pour la journée, manger vous fera du bien à tous, et pas seulement à Chaak'ti, je ne le prononce pas trop mal, j'espère. Parler de mauvaises choses ne vous facilitera pas la digestion. Parlez-nous donc plutôt de vous, maître gnome, d'où venez-vous ? Et que sont donc exactement ces armes que vous appelez pistolet ? Comment fonctionnent-elle ? Cela n'a rien à voir avec de la magie n'est-pas ? Qui y a-t-il dans ces choses que vous avez déchiré plus tôt pour les recharger ?

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 17 Déc 2016, 12:55 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
Naï'ka qui avait fait son tour de ronde revint vers le groupe et sourit à la curiosité de son ami Nelac. Elle n'avait pareillement rien d'autre à faire pour le moment, même si parfois les souvenirs des forêts chaudes de Chult lui revenaient en mémoire. Ces petits jeunes allaient pareillement être déplacé, devenir des immigrants dans une autre région de ce vaste continent.

Sortant ses armes sur ses genoux, posément elle entrepris à les nettoyer tout en écoutant les conversations. C'était une activité qui la calmait après une bataille et qui la menait vers une concentration accrue. La mission n'allait pas être de tout repos, et ils avaient intérêt à reprendre des forces. Tant que Nelac discutait, elle aurait l'occasion de rattraper un peu de sommeil.

Rangeant ses armes convenablement, elle s'allongea près du feu sur sa couverture et utilisa son sac comme coussin. Elle prendrait du sommeil pendant que les autres discutaient, sachant que Nelac la réveillerait pour son tour de ronde.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 17 Déc 2016, 17:19 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Ressortant la petite flasque dans laquelle il l'avait versé, le gnome remis l'infusion a chauffer. Il ne s'était guère passé plus d'une demie-heure depuis leur rencontre et la chaleur revint vite. Alors que Naï'ka s'organisait pour la nuit, comme Thaedus et Chaak'ti. Ceux ci avait sorti une épaisse couverture que le mage transportait sur son dos et s'étaient emmitouflés dessous, certain d'être tranquille pour la nuit. Alors qu'il s'apprêtait à parler, le gnome ressemblait quelque part à un conteur. Dans une petite tasse en métal il versa l'infusion et en prit un peu pour se dérouiller la gorge.

- Les artificiers m'en voudrait de vous révéler tout de ces armes mais vous avez raison, il n'y a rien de magique au sens commun du terme. Ce sont nos alchimistes qui conçoivent la poudre, mais elle est essentiellement tirée de métaux et de minéraux. Vous avez déjà fait explosé quelque chose d'une façon ou d'une autre j'imagine, ça a tendance à tout envoyer valser. Et bien, c'est le même principe, sauf que l'explosion est contenue dans le canon. Elle projette une balle et... et bien, vous vous doutez de la suite. En se passant de balle et avec une poudre un peu différente, on libère juste des braises incandescentes.

Il fit tourner sa boisson dans son gobelet avant de continuer. Il regarda Naï'ka et Nelac puis hocha la tête.

- D'où je viens ? Et bien... il y a bien longtemps, j'étais un jeune lantanais dans une île en paix. Et puis je suis parti. Je vous passe les cinquante et quelques années qui suivent. Il y a une quinzaine d'année, j'étais franc-tireur et servait régulièrement dans l'armée d'Azoun IV. Lorsque les tuigans ont débarqués, j'ai été envoyé ici avec une petite équipe. Nous et les autres, on devait éclairer le terrain, trouver des alliées et des failles. Vous étiez trop jeunes et peut-être trop loin pour vous en souvenir, mais la Horde avait décimée en quelque mois la Rashéménie, Thay, la Mulhorandi, Grand-Val une partie de Narfell.Le gnome soupira.Même si l'Ouest n'avait pas d'alliance avec les pays de l'Est, quand la Horde est arrivée en Thesk, avec ses ports et ses navires capable des les transporter de l'autre coté, accompagnée des flottes de cinq nations... Et bien, ils ont commencés à claquer des genoux. Le Cormyr, avec ses alliés et ses vassaux, s'est décidé à faire quelque chose. La vérité, c'est qu'ils en ont tirés toute la gloire mais... ce ne sont pas les légions de l'Ouest qui ont tout prit dans la gueule. Mon officier, l'une des humaine les plus courageuse - et folle - que j'ai connue, est tombée en nous sauvant des mois avant que la guerre ne se déclenche vraiment. Et sans les centaines de mercenaires orques venus du Nord, Azoun n'aurait jamais eu le temps d'arriver avant que le Thesk soit tombé. Pendant des mois, j'ai fait de mon mieux pour que les pertes soient les plus maigres possibles, et heureusement, ce pays n'est pas le plus habité de notre monde. Mais j'ai vu des centaines de vies brisés par la haine des tuigans. On peut dire ce qu'on veut de ceux qu'on appelle monstres, les orques, les tuigans sont humains et au moins aussi cruels et barbares qu'eux.

La guerre terminée, et en voyant le peu de reconnaissance du Cormyr envers les indépendants, j'ai préféré resté ici. Et me voilà.


Nelac, habitué à analyser le tons et les gestes, sentait que le gnome disait la vérité mais... mais il omettait presque dix ans de sa vie entre le présent et la fin de la guerre.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Dim 18 Déc 2016, 21:30 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 158
PX: 2100
La voix du gnome berça la guerrière. Elle écoutait cependant comme lorsqu'elle était petite et que son père lui racontait des histoires des dieux de la forêt et des grand mammifères aux longues dents. Elle sombra dans un sommeil tranquille, tout en pensant que l'homme était valeureux.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 19 Déc 2016, 11:04 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 731
PX: 11365
Fiche: Nelac
Le jeune homme écouta le vieux gnome, tranquillement, laissant les autres sombrer dans le sommeil les premiers. Il parlait d'un temps où lui-même n'était qu'un bébé, voir même plus tôt, enjolivant certainement un peu la réalité, tout conteur digne de ce nom le faisait un peu, mais en restant fidèle à cette dernière. Bien sur, il ne disait pas tout, mais après tout, Nelac et Nai'ka n'avait, eu rien indiqué, contrairement aux deux thayens. Cela serait, peut-être, pour la prochaine fois.
L'histoire terminée, Nelac attendit tranquillement que les autres soient endormis avant de faire de même, hors de la vue de tous, mais en laissant ses animaux libres de leurs mouvements dans les parages, en attendant le lendemain.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 24 Déc 2016, 13:18 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 35
Lorsque le soleil se leva sur Thesk, les cinq voyageurs étaient déjà levés depuis un certain temps. Non pas que la nuit ai été particulièrement fraîche ou que le vent leur ai cinglé le visage, non. C'était surtout que le coin était bien plus agité la nuit que le jour. Certes, ils étaient plantés au milieu des plaines de Thesk, mais ils étaient surtout juste à coté de la Voie Dorée, et dans l'une des régions les plus minières du Grand Est. Naï'ka fut la seconde à se réveiller, juste après Chaak'ti qui était apparemment malmenée par la grossesse et était aller, nauséeuse, se terrer dans un bosquet. Le temps qu'elle revienne, Nelac, puis Thaedus et enfin Pinker - grommelant à grand reforts de juron gnomes - étaient réveillé. Ce dernier avait dû veiller une grande partie de la nuit, et alimenter longuement le feu jusqu'à ce qu'il ne reste plus que quelques buchettes. D'ailleurs, le tas de cendre était des plus impressionnants. Une heure et demie seulement après l'aube, tout Thesk était réveillé. Sur la route, des caravanes cahotaient déjà depuis plusieurs heures en direction de Tammar ou de la Mer Intérieure qui séparait le pays de Thay. Si ils ne les voyaient pas, ils entendaient distinctement les sons caractéristiques du travail minier : ordres, coups de pioches, éboulis et, de temps à autre, un coup de cloche. Alors qu'ils remballaient leurs affaires, le gnome alla discuter avec un marchand, en revenant, il souriait.

- On est plus prêts de Tammar que je le pensais, on devraient y être dans deux ou trois heures à pieds. Si vous voulez partir devant avec vos bêtes, allez y, on se rejoindra à la Belle de Grive.

Nelac et Naï'ka n'en firent rien. Alors que la genasi prêtait son cheval à la parturiente, le jeune homme fit marcher son cheval au pas, s'éloignant de temps à autre pour partir en éclaireur. En suivant la Voie, le danger était relativement faible. La route était si importante qu'elle était bien protégée par les marchands eux mêmes, mais aussi par Telflamme, qui dépêchait ses agents pour désamorcer tout possibles attentat. Si assaut il devait y avoir, ce serait sur des convois particulièrement intéressants, pas sur cinq voyageurs fatigués.
Le voyage fut agréable. Nelac put recueillir des informations sur les environs en discutant ci et là avec les marchands et autres voyageurs. Thesk était une région étrange, où les humains et autres peuples dits "civilisés" cohabitaient avec les orques qui leurs avaient effectivement sauvés les fesses douze ans plus tôt. Nombre d'entre eux étaient devenus des manœuvres bien utiles et deux groupes de ces imposants mineurs passèrent non loin d'eux, pioches et pelles sur les épaules, en route pour une quelconque mine des environs. Le village vers lequel ils se dirigeaient, Tammar, ne comptait apparemment guère plus que 3000 âmes. C'était certes beaucoup pour les environs, mais pas énormes comparés aux vastes capitales de l'Ouest.

Pendant ce temps, Naï'ka en appris un peu plus sur les deux tourtereaux. A grand renfort de traduction du jeune mage, elle sut que Chaak'ti n'avait jamais connue sa Mulhorandi maternelle, bien qu'elle porte les marques du peuple mulan. De ce qu'elle en comprit - le mage rougissant pouvant parfaitement détourner la traduction - leur relation n'était pas d'intérêt, l'ancienne esclave n'avait pas particulièrement tenté de s'extraire de sa condition en séduisant le jeune homme. Thaedus quant à lui expliqua qu'il était surtout doué pour l'illusion et la divination, ce qui lui avait permis de déjouer les espions de son père pendant des années. Néanmoins, ce qu'il aimait par dessus tout, c'était la peinture, alors il avoua ne pas être un grand mage, mais un peintre doué de quelque talent. Pinker enfin, ne dit pas grand chose mais fut un compagnon agréable, échangeant à propos des styles de combats, et racontant quelques anecdotes au sujet de la guerre contre les Tuigans à une Naï'ka qui ne pouvait être qu'impressionné par la fougue de la horde, comme par celle des mercenaires orques et des éclaireurs de l'Ouest.

Enfin, deux heures et demies plus tard, ils arrivèrent à Tammar. Le village était animé et assez joyeux. A l'entrée, une grande auberge accueillait les voyageurs fatigués, et en face, un comptoir commercial gérait les flux de marchandises. De garde il n'y avait guère, c'était plutôt une milice civile qui défendait les intérêt du nombre sans excès de zèle. Alors qu'ils arrivaient, leur trois compagnons s'arrêtèrent brusquement. Trois hommes, qu'ils reconnurent indubitablement comme thayens étaient entrain d'insulter un grand orque en tenue de fermier. Celui-ci se contenait mais ils pouvaient sentir la colère qui montait peu à peu sur son visage.


- Écartes-toi de ma route, chien, avant de finir dans mon chariot à esclave !

Alors que l'orque serrait un poing presque aussi gros que la tête du thayen, un humain assez petit, dans la force de l'âge, portant l'insigne de la milice lui posa une main sur le bras.

- Calme toi Grusk, j'ai pas envie de te mettre en cage, ni de ramasser le crâne de cette tête de bille.Il se tourna vers le thayen. Écoute-moi bien mon gars, t'es pas à Telflamme ici, l'enclave, on lui pisse dessus.

Alors qu'il parlait un groupe épars de mineur essentiellement constitué d'orques, de demis-orques et d'humains passa non loin, et s'arrêta, pioche en main.
- Si je laisse les copains t'éclater la tronche à grand coup de pioche, personne viendra s'en plaindre. Mais je vais te faire une fleur. Je vais te laisser traverser la ville, tranquille, et rejoindre ton trou de planqué indemne. Mais avise toi seulement d'ouvrir encore la bouche, et c'est pas tes petits sortillons qui te sauverons.

L'orque et l'humain laissèrent passer les trois thayens. Ils n'étaient pas loin de se faire dessus, chacun aurait pu le parier. Heureusement, Thaedus avait remis son bonnet. Silencieux et étrangement hâtif, le trio s'éloigna à travers le village. Puis la vie repris son cours tranquillement, comme si rien ne s'était passé.

Entrant dans le village, Pinker salua le garde humain - apparemment nommé Tom - et continua sa route.
Haut
   
 
 [ 100 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: