Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Mar 24 Jan 2017, 07:06



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 25 Nov 2016, 13:56 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Ces treize derniers jours avaient été tout ce qu'il y avait de plus étrange pour Nelac et Nai'ka. Tout s'était transformé en cauchemar après qu'ils aient quitté le petit village qui ressemblait soit à une prison, soit à un asile de fous. Nelac avait senti au début des lignes de magie frôler son esprit : quelque sort cherchait à l'atteindre, mais apparemment, Dame Chance avait encore une fois été avec lui.

Ce qu'il fallait désormais appeler un duo, leur ami aussi musclé qu'imbibé d'alcool ayant pris un autre chemin, tentèrent tout de même de faire ce qu'on leur avait demandé. Non pas que la récompense leur parussent encore suffisante, mais il fallait admettre que la puissance de la sorcière rashémène avait quelque chose des plus inquiétants. Les trois jours qui suivirent furent uniquement dédié à semer des ennemis plutôt banals puis, et c'était plus gênant, à éviter des mercenaires que les deux comparses découvrirent bientôt comme étant à la solde de Thay. Et l'inquiétude grandit encore d'un cran dans les esprits du rusé et de la puissante. Les thayens n'étaient pas vraiment connus pour leur pitiés. Mais, de ce qu'en savait Nelac, une mage capable des prouesses qu'ils avaient vu chez leur employeuse était tout aussi capable de les réduire à l'état de glaise, ce qui présentait pour le moment un danger plus grand que celui du petit groupe de thayens qui les devança deux jours encore avant qu'ils n'atteignent le tertre.

Et c'est à ce moment là que tout pris une tournure encore plus dangereuse, ce qu'ils ne croyaient pas vraiment encore possible. Heureusement suffisamment discrets, il se retrouvèrent entre un camp plein de barbare locaux, et le groupe de thayen, qui commencèrent à allègrement se mettre dessus. Déployant des trésors d'ingéniosités, Nelac grappilla des informations ci et là pour comprendre ce qui avait bien pu se passer et, alors qu'il avait réussi à se faire passer pour un serviteur chez les rashémènes, il compris : leur employeuse était en conflit avec une autre hathran, toutes deux cherchaient le même artefact pour des raisons bien différentes pendant que les thayens tentaient de s'en emparer pour eux-mêmes.

Et ce fut la goutte d'eau de trop. Des missions dangereuses, soit, risquer la mort passait encore, mais se retrouver coincé dans les manœuvres politico-belliqueuses entre une magocratie esclavagiste et une dictature chamanique, c'était un peu trop.

Nai'ka et Nelac reprirent leur montures et tournèrent leur bride. Selon le factotum, leur sorcière aurait bien assez de problèmes pour les poursuivre désormais, quant à la guerrière elle estimait de toute façon les forces en présence bien trop surnuméraires pour tenter quoique ce soit.


Image


Leur retraite commença. Ils étaient très, très loin à l'Est et ils n'avaient plus personne pour les téléporter. En vérité, l'un comme l'autre n'avait guère eu besoin que de quelque jours pour détester la Rashémenie, pour des raisons plus ou moins différentes, mais tout deux la trouvait particulièrement peu accueillante. Par prudence, ils évitèrent Mulsantir et trouvèrent un marchand qui accepta de les faire traverser, moyennant finance, de l'autre coté du bras qui coulait entre le Cendrane et le Mulsantir auquel personne n'avait vu l'utilité de donner un nom. Il atterrir aux abords d'une petite pointe entre Deux-Étoiles et Kront, et le marchand leur conseilla plutôt de continuer jusqu'à Tammar, Grand-Val étant des plus désert, et Deux-Étoiles n'étant rien d'autre qu'une grande plaine régulièrement ravagé par des aléas climatiques.

Nai'ka dû se sentir revigoré pendant les deux jours qui suivirent, si elle n'était pas dans les jungles de Chult, au moins n'était elle pas obligée de rester coincé dans des villes inhospitalières et les vastes plaines de Thesk donnait un sentiment de... liberté. Nelac quant à lui préférait certes la ville, mais au moins se sentait il plus en sécurité. Et puis, la compagnie de la charmante - bien qu'un peu abrupte - genasi, n'était pas pour lui déplaire. D'autant plus que, du peu qu'il en savait, ils se trouvaient maintenant sur la Voie Dorée, et qu'une fois rendus à Tammar, il ne resterait plus que quelques lieues jusqu'à Telflamme où ils pourraient bien plus facilement trouver matière à rentrer au bercail.


Image


En cette soirée de leur treizième jour, ils étaient éreintés et trop loin de Tammar pour espérer dormir dans une auberge. Le jour précédent, ils avaient eu la chance d'être accueilli dans l'une des rares exploitation agricole qui osait affronter les tornades et y avait été chaleureusement accueilli par une vieil homme bedonnant qui avait trouvé plaisir à la compagnie d'étrangers, seul qu'il était depuis le décès de sa femme et le départ de ses enfants.
Mais ils n'avaient pas cette chance cette nuit là. Puis, les yeux acérés de Nai'ka repérèrent un feu qui brûlait un peu plus loin dans la plaine et ils prirent sur eux d'y aller. Partant en éclaireur, Nelac découvrit un original trio qui bivouaquait tranquillement. Il y vit un gnome dans la force de l'âge, équipé comme un éclaireur, entrain de s'affairer sur de petits objets métalliques étendus sur un tissu devant lui. Il était accompagné qu'un jeune humain, portant un bonnet quelque peu ridicule et une robe de mage, qui gardait entre ses bras une humaine qui ne devait pas être beaucoup plus jeune, paisiblement endormie. Il revint vers Nai'ka, transmis ce qu'il avait vu, à eux maintenant de décider si ils allaient faire bande à part ou se joindre au petit trio.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 26 Nov 2016, 12:49 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
Naï'Ka ne vit pas passer le temps. Elle était heureuse qu'ils aient pris la décision d'abandonner ces terres maudites, pétries de magie que seul Nelac pouvait comprendre. La guerrière se sentait bien démunie face à ces artifices. Son sang portait une certaine magie, magie qu'elle ne voulait pas vraiment connaître.

Elle aimait bien la compagnie de Nelac, qui se révélait être un homme de grande connaissance. Même si la jeune femme n'était pas vraiment du genre à se confier, au fil des jours, elle se surprit à lui conter son enfance dans les jungles de Chult et la suspicion qui était née du fait qu'elle maitrisait instinctivement le feu. Dès lors elle put librement s'en aider le soir lorsqu'ils campaient pour aider à augmenter ou rabaisser les flammes selon la situation.

Elle lui raconta aussi en bribes son entrainement au combat avec son mentor, dans le but justement de protéger sa tribu mais qui au final l'avait rejetée, ce qui lui laissait un amer sentiment d'échec. Elle lui proposa aussi quelques séances d'entrainement aussi bien pour elle qu'elle se maintienne en forme que pour lui qu'il puisse augmenter ses performances à la bataille. Mine de rien il était assez doué, se battant avec beaucoup d'intelligence, plutôt que la force brute. Cela laissa la jeune guerrière perplexe d'ailleurs ...

Le voyage en somme n'était pas difficile en soi, si ce n'est qu'ils utilisèrent une bonne discrétion pour sortir du marasme dans lequel ils s'étaient plongés. Ils étaient coincé dans une partie du continent qui était bien loin de Gemmaline. Mais que cela ne tienne, Naï'Ka ne se lassait pas de découvrir de nouveaux horizons et elle se laissa guider par Nelac. Ce dernier revint avec des informations concernant le feu qu'ils avaient aperçu. Écoutant la description de Nelac, elle haussa un sourcil

Ben ils n'ont pas l'air super dangereux. Un peu de compagnie ferait du bien et on pourrait peut-être en savoir plus sur les dangers de cette contrée non ? lui murmura-t-elle doucement.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 28 Nov 2016, 12:34 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
¤ Ces gens sont fous, puissants, mais fous ¤ ne pouvait s'empêcher de penser Nelac en pensant à ces Rashémènites. Ils étaient tellement fous qu'il avait préféré, malgré leur puissance et la peur qu'une telle puissance lui inspirait, fuir la région en les laissant se mettre méchamment dessus entre eux et avec les mages rouges.

Cela faisait maintenant plus d'une chevauchée qu'une telle décision avait été prise, Vrarog partant d'un coté, Nai'ka et lui-même d'un autre. Un bon débarras, de l'avis du gamin, la dame était une bien meilleure compagnie, aussi bien pour les yeux que pour l'esprit.
Bien sur, les fous n'en avaient pas fini avec eux, heureusement, ils étaient loin, occupés ailleurs et, il fallait croire, peu doués ou peu chanceux puisque le jeune homme repoussa la totalité de leurs attaques mentales, ainsi que leurs sbires, du moins, si de tels moyens avaient été employés. Il n'aurait donc eu de la Rashéménie qu'un voyage à travers le continent et un échange lui octroyant un objet des plus utiles. Et maintenant, il espérait ne plus revoir ce lieu.
Durant leur trajet, il avait pas mal parlé avec Nai'ka, que ce soit durant les longues heures de voyage, heureusement montés, ou le soir, autour du campement. Elle se confiant sur son enfance et sa jeunesse, Nelac faisant presque pareil, en ajoutant un peu de séduction à l'occasion. Presque pareil, c'était peut-être là toute la différence, car le Nelac était un être étrange, et pas vraiment prompt à donner la véritable version des faits. Ainsi, il y avait peu de vérité dans ce qu'il racontait, s'il s'agissait vraiment de sa jeunesse, les histoires étaient modifiées pour lui donner le bon rôle, dans les autres cas, il s'agissait d'histoire qu'il avait entendues et faisaient siennes, la majorité des histoires étaient ainsi, ou, dans de très rares cas, des fantaisies qu'il aurait rêvé avoir vécu plus jeune, alors même qu'il avait bien vécu pour son jeune âge.

Ce soir-là, le duo monta un camp rapide, loin de toute ville pour loger dans une auberge. Pour Nelac, cela changeait surtout qu'il fallait faire la cuisine, une tâche qu'il n'appréciait guère, il préférait se restaurer. Au moins, depuis qu'il avait quitté Gemmaline, ou plutôt depuis qu'il avait rencontré la sorcière et échangé le grimoire, il n'avait plus à se soucier de la dureté de sa couche, ni d'encombrants bagages, qu'il s'agisse de vêtements, de nourriture ou autre.
Ils étaient donc là, posés à discuter pendant que le poulet acheté la veille à la ferme cuisait tranquillement avec quelques légumes au dessus du feu, coupant des tranches de saucisson pour s'occuper l'esprit, et l'estomac, quand la dame aperçut un feu :


- On ira voir après manger, indiqua le gamin, n'ayant pas envie de tout faire cramer. Et puis après tout, si un feu avait été fait artificiellement, les gens ne risquaient pas de partir, et s'il était naturel, ils le sauraient très vite.

Cette seconde possibilité éliminée après le repas, le feu n'ayant pas bougé, le duo pris la direction du lieu d'un pas discret, étouffant leur propre feu, remettant leur équipement et ramassant les quelques affaires qui traînaient, ignorant ce qui les attendait. Après un bref aperçu du trio, Nelac était méfiant. Après tout, c'était sa nature, sa vie depuis qu'il avait quitté la demeure familiale était une longue liste de personne qu'il ne fallait pas croire, et lui-même faisait parti d'une tel liste chez de nombreuses personnes, sous un alias ou un autre, parfois même sous deux ou plus. Ils formaient un groupe étrange, pas plus que le leur certes, mais c'était loin d'être une bonne raison de leur faire confiance. Un peu à l'écart pour discuter, Nai'ka semblait partisane de la discussion, qui était le domaine du jeune homme.
La première idée du Téthyrien était d'envoyer Nai'ka seule à l'avant pour commencer la discussion, mais cela posait plusieurs problèmes, à commencer par risquer de la braquer contre lui, malgré ses efforts de la dernière chevauchée, et Nelac n'aimait pas faire des efforts pour rien (il n'aimait pas faire des efforts en général, d'ailleurs, mais plus particulièrement pour rien). De plus, il avait bien vu en Rashéménie qu'il valait mieux éviter de laisser les autres trop parler, surtout avec des étrangers. Cela s'était bien passer ces derniers jours, mais ils n'avaient jamais rencontrés personne dans des circonstances équivalentes, ni aussi étrange. La situation inverse avait aussi ses avantages, Nai'ka pourrait les surveiller et les surprendre si la situation venait à mal tourner, mais une chose propre au garçon lui faisait refuser cette possibilité sans la moindre hésitation : il se retrouverait seul et en première ligne, ce qui était simplement inacceptable pour son instinct de survie. Et comme Nai'ka n'allait pas vouloir les laisser tranquille, autant y aller tous les deux, comme il lui l'indiqua :


- D'accord, allons les voir, mais préférons être trop méfiant que pas assez. Peut-être que le plus gros danger de la région, c'est eux, alors évitons d'être des proies faciles.

Vérifiant que sa dague était bien caché dans les recoins de sa manche, et que le reste de son équipement était présent, le jeune homme, qui regrettait de ne plus avoir une de ces bouteilles de cidre de Gemmaline, ou même une bouteille de vin du dernier village, malgré son goût horrible, car c'était un bon moyen de briser la glace avec des étrangers, il indiqua à la dame, suivant les règles de galanteries concernant les milieux potentiellement hostiles :

- Si madame veut bien me suivre...

Il fit un léger détour, choisissant d'arriver autant que possible sur le coté du trio, sans faire le bruit d'un éléphant, mais sans non plus chercher à camoufler sa présence, et les salua d'un bon ton, avant de baisser précipitamment le ton, comme s'il venait de remarquer l'état de la demoiselle :

- Bonjour Messieurs ! madame ! Ho veuillez m'excuser, j'espère ne pas l'avoir réveiller.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 28 Nov 2016, 20:37 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Le diner fut roboratif sans être exceptionnel. Pendant que les chevaux broutaient un peu plus loin, Nai'ka et Nelac purent tranquillement manger. La lune était haute et presque pleine, il sembla au duo qu'elle était un peu plus grande qu'a l'accoutumée, mais il arrivait à Sélûné d'être joueuse. Il fallait bien admettre qu'il y avait quelque chose de presque... romantique, là, perdu au milieu des plaines theskannes, loin de tout, autour d'un feu. Mais apparemment l'heure n'était pas aux roucoulements. Si Nelac paraissait plus prudent que Nai'ka, tout deux finirent par convenir que leur intérêt était plutôt dans la rencontre que dans l'évitement.

Il n'y avait guère plus d'une centaine de mètres entre leurs deux bivouacs. La route ne fut pas longue, mais de tout évidence, le trio vit arriver le duo autant que le contraire.

A leur arrivée, ils sentirent immédiatement que la situation était tendue. Probablement à cause de leur arrivée. Le gnome n'avait pas rangé son barda, il semblait entrain d'assembler les pièces en quelque chose d'uni. Quand ils arrivèrent, il fixa les yeux sur eux. Sans les menacer, mais en le montrant bien, il avait la main posée sur la crosse d'un pistolet qui reposait sur sa cuisse. Quatre autres s'alignaient en croix sur son torse, accroché sur des sangles spécialement prévu à cet effet. Il y avait l'étincelle des gnomes dans les rides de sourire autour de ses lèvres, mais ses yeux étaient plein de méfiance.
De l'autre coté, la jeune femme s'était réveillée et se blottissait contre son compagnon, les bras croisés sur son ventre, pendant que le jeune homme les fixait également. Bien qu'il porta une tenue ressemblant à une robe de mage, il n'en avait pas vraiment l'allure. Il ne devait pas avoir beaucoup plus d'une vingtaine d'années, et portait un bonnet de laine noire aux mailles un peu détendues. Une partie de sa joue droite portait les stigmate d'une brûlure profonde. Il n'était pas particulièrement beau ni laid, ses lèvres étaient un peu trop épaisses pour un homme, mais il avait de lumineux yeux verts dans lesquelles Nelac lu un regard semblable au sien, toujours prêt à accueillir de nouvelles connaissances. La jeune femme elle, était vêtue de vêtements assez élimés que surmontaient un manteau brun d'une bien meilleure qualité, tissés de fils couleur émeraude et aux boutons taillés dans l'onyx. Elle avait un certain charme, était indubitablement jolie, mais quelques cicatrices sur son cou et un visage trahissant de longue périodes de jeûne la desservait.

Sur le feu, une petite théière chauffait et son contenu dégageait une douce odeur à la fois fumée et florale.

Puis le gnome prit la parole.



Image

- Qui êtes vous, que voulez vous ?,dit il en fronçant les sourcils. Je n'ai rien contre la compagnie, encore faut elle qu'elle soit bonne.

Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 29 Nov 2016, 07:07 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
Ayant fait son possible pour être remarqué avant d'arriver, une manière de montrer qu'ils ne venaient pas pour les prendre par surprise, Nelac ne fut guère surpris que le trio les ai vu venir, mais ils semblaient avoir mal compris leurs intentions. Heureusement, ils semblaient à la fois prudents et raisonnables, la preuve étant que si le gnome avait mis la main sur cette chose étrange qui semblait être une arme, d'un type que Nelac n'avait jamais vu, certainement encore une invention gnome, mais qui semblait dangereuse, personne ne perdrait autant de métal, et de moyens, à fabriquer plusieurs tiges similaires si elles n'étaient pas efficaces, au moins ne l'avait-il pas encore dégainé.
Profitant du contact pour regarder plus en détail le trio auquel ils faisaient face. Étrange était certainement le mot qui convenait le mieux, le gnome semblant être à la fois la tête et les muscles, alors que les deux autres en convenaient guère aux étiquettes. S'il avait dû deviner, le jeune homme aurait fait l'hypothèse suivante : le petit être était le gardien des deux autres, et particulièrement de la demoiselle, dont les boutons sur sa tenue montrait qu'elle venait d'une famille aisée, ainsi que l'équipement rare du protecteur supposé. Ils avaient du fuir quelque chose, ou quelqu'un, ce qui expliquait à la fois leur méfiance et l'usure de ce qu'ils portaient, et depuis un certain temps, si on en croyait les périodes de jeun qu'ils avaient du faire.
Le problème dans ce scénario, c'était le jeune homme. Visiblement, il avait la confiance de la dame, et peut-être même un peu plus, ainsi bien sur que du gnome, surtout en suivant l'hypothèse nelaquienne vu à quel point il était proche de la demoiselle, mais cela n'expliquait pas son rôle ans cette fuite. Un frère ? Sa tenue ne collait pas, mais s'ils étaient en fuite et qu'il avait pu revêtir une tenue discrète, ça n'expliquait pas que la dame n'en ai pas fait autant. Un amant ou un mari ? Le problème de la tenue restait dans le second cas, et la fuite entre amoureux se faisait généralement sans chaperon. Un serviteur ? Ils avaient l'air trop proche pour que ce soit le cas, de plus, généralement, les dames étaient servies par des femmes, pour des raisons évidentes d'intimité. Il était jeune pour être un mage confirmé que sa tenue voulait indiquer, même si certains arrivaient à maîtriser les secrets de la Toile à un jeune âge, peut-être était-il un apprenti, qu'il s'agisse d'un profane comme Tharna ou d'un divin comme le servant du Dieu momifié, comme il l'avait appelé, là-bas à Gemmaline. Le second cas pouvait expliquer la confiance plus facilement, ainsi que la présence, car parfois les prêtres servaient de confesseurs, de plus, ils étaient capables de refermer les blessures, ce qui est un talent toujours utile lorsque l'on fuit quelque chose et que le danger guette.
Sur la base de ces hypothèses, la personne à convaincre n'était donc pas forcément le gnome, mais potentiellement, la dame. Pas question toutefois de charme ici, car un charmeur, même s'il parvenait à ses fins, se verrait renvoyer au plus vite loin d'ici, mais il avait autre chose dans sa besace qui pourrait peut-être faire l'affaire, si on en jugeait par ce par quoi ils avaient dû passer.
Aussi pour une fois, le gamin fit une chose rare lorsqu'il répondit au gnome, à savoir qu'il dit la vérité :


- Ne vous inquiétez donc pas, nous ne sommes que, comme vous, des voyageurs sur la route. Vers Tammar pour le moment, et ensuite, qui sait ? Nous étions juste en train de manger tranquillement à quelque distance d'ici lorsque nous avons vu votre feu. En bons voisins, nous avons décidé de venir dire bonsoir, voilà tout.

S'il ne se trompait pas, vu qu'il ne semblait pas y en avoir trace dans les parages, le trio n'avait, lui, pas dîné, et allait se contenter d'un thé d'herbes trouvées sur la route. En indiquant qu'eux-mêmes l'avait fait, il indiquait également qu'ils avaient de la nourriture, sous-entendu à leur campement dont ils ignoraient la position, ce qui évitait de les voir se jeter sur eux pour leur prendre leurs biens, même si une telle panique les aurait poussé à les attaquer dès leur arrivée, et qu'un tel acte mettait en danger la protégée. Et s'il se trompait, il n'avait rien dit de répréhensible, ou qui pourrait montrer qu'il avait, peut-être, découvert leur secret.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 29 Nov 2016, 11:19 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
Si nous on a vu votre feu, d'autres pourront le voir ... rajouta la guerrière laconique. Ses yeux s'attachaient aux blessures qu'elle analysa rapidement. Pour elle aucun doute possible, ils fuyaient quelque chose ou quelqu'un. Elle observa avec intérêt l'arme que la main du gnome tenait. Elle n'en avait jamais vraiment vu même si elle avait entendu parler de ces armes en fer qui faisait un bruit du tonnerre et qui pouvait faire autant de dégâts qu'une flèche bien placée. Ce n'est pas très prudent finit-elle sur le même ton froid.

Naï'ka se tenait tout aussi prête à se jeter sur le gnome si celui-ci esquissait ne fusse que l'ombre d'une menace. Elle observa les jeunots plus effrayé qu'autre chose, puis pratique dit au brulé et à la jeune fille
J'ai du baume de guérisseur ... L'offre était faite, à voir ce qu'ils allaient en faire.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 29 Nov 2016, 13:04 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Le gnome haussa un sourcil puis soupira. De toute évidence, c'était un imprévu, mais qui pourrait peut-être avoir de la place dans ses plans. Il réfléchit quelques dizaines de secondes. Il avait une manière toute gnomique de réfléchir, il fixait les petites pièces de métal et les assemblaient une à une une. Là une tige entrait parfaitement dans un orifice, là un cylindre crénelé se fixait sur une crosse - seule pièce de bois à sa disposition - puis quelques vis venaient ci et là, mise en place à l'aide d'un petit outil sorti de sa sacoche de ceinture. Le pistolet fut remonté au moment où la réflexion du gnome se termina.

Il regarda les deux humains et leur parla dans une langue que le duo ne parlait pas mais qu'ils étaient persuadés d'avoir entendu ces derniers jours. La jeune femme sembla sortir de sa léthargie en l'entendant et répondit vivement avant d'adresser un sourire à Nelac et Nai'ka et de se relever. De se relever difficilement d'ailleurs, mais en repoussant les galantes tentatives de son compagnon. Une fois levé, on pouvait en apprendre un peu plus. Son manteau n'était certainement pas le sien pour commencer, vu les manches qui descendaient bien plus basses que ses mains. Et maintenant en station debout, on pouvait voir le léger arrondi de son ventre qui ne laissait guère que deux solutions : soit elle était enceinte, soit son estomac était placé bien trop bas.
Le jeune homme obéit et ne l'aida pas trop, mais aussitôt qu'elle fut debout, il sauta sur ses pieds et lui offrit son bras, auquel elle s'accrocha cette fois sans se faire prier en lui adressant un sourire et une douce parole dans ce même langage incompréhensible mais assez chantant, surtout par ses lèvres. Puis il parla à son tour, en commun cette fois ci avec un accent marqué semblable à celui qu'il entendait dans le coin depuis qu'ils étaient arrivés, et contrairement au gnome dont l'accent était bien plus occidental. Sa diction était parfaite.
Pendant ce temps le gnome rangeait ses affaires, mettait le thé dans une petite gourde et camouflait le feu avec une expertise née de l'expérience.


Image

Merci voyageurs, je me nomme...il regarda un instant le gnome Altus. Je vous remercie pour l'offre, nous pensions arriver ce soir à Telflamme, mais nous avons été retardés. Si bien que nous manquons maintenant de vivres. Voici Linn, son état l'oblige à manger pour deux !

Image


Un sourire de fierté s'étala sur son visage pendant que la dénommée Linn lui donnait un petit coup de tête sur l'épaule et esquissait un hésitant « merci », en commun, vers les Nai'ka et Nelac.
Le gnome sembla un peu moins méfiant et tout en rangeant ses armes, tendit la main vers Nelac puis Nai'ka pour serrer la leur. Il se présenta comme Pinker, gnome de son état, qu'il ne précisa pas, et les laissa montrer le chemin, mais la guerrière comme le gamin virent bien qu'il restait constamment aux aguets.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 01 Déc 2016, 05:14 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
La levée de la dame donnait des indications supplémentaires, notamment dans la fonction de l'étrange homme et la raison de la fuite. Ce dernier semblait donc être, contrairement à ce qu'il avait pensé, le mari ou l'amant, et père de l'enfant qu'elle portait, cette condition étant singulièrement différente d'être simplement grosse au premier regard, surtout chez quelqu'un portant des traces de famine récente. Au moins, cela expliquait plus la présence du père, et la confiance du gnome en ce dernier malgré son étrangeté, certains auraient aussi ajouté sa jeunesse, même s'il n'était pas si jeune que cela pour être père, mais pour Nelac, l'homme était presque un ancien.

Ne voulant pas montrer ce qu'il possédait, car le jeune homme était méfiant, et c'était un euphémisme, Nelac se décida à utiliser la faiblesse de la dame, sa faible vitesse, pour pouvoir récupérer certaines des provisions sans qu'on puisse le voir, car il avait vu juste, une fois de plus. De fait, il indiqua à sa copagne d'aventure :


- Tu les ramènes au camp ? Je ramène les chevaux, ils ont dû avoir assez à brouter maintenant. Il faudra rallumer le feu, par contre, s'il faut préparer de quoi manger pour nos invités.

De là, il comptait partir, éloigner les bêtes, récupérer la nourriture et revenir comme si c'était normal. Il ne devrait pas avoir de mal à se séparer du couple, et si jamais le gnome voulait venir, ce qu'il ne pensait pas qu'il ferait, s'il était vraiment le gardien de cette dame, il resterait avec elle en toute situation, il pourrait toujours refuser poliment, et le distancer si jamais il venait quand même, sa race étant réputé pour être lente, à cause de leurs petites jambes certainement.
Le repas permettrait de faire en sorte qu'ils aient une dette envers eux, en plus de les mettre dans une bonne disposition pour parler et partager leur histoire, ou, de ce qu'en attendait Nelac, une fable qui contiendrait quelques portions de vérité, car c'est ainsi que sont les meilleurs, et que certains détails étaient difficiles à cacher. Ainsi, il faudrait démêler le vrai du faux, ce qui n'était pas forcément sa spécialité, lui qui préférait les mélanger à son avantage.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 01 Déc 2016, 12:58 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
Naï'Ka regarda la main tendue ne sachant pas trop que faire. Après quelques temps elle comprit que le gnome voulait la prendre. Elle imita Nelac un peu déroutée par ce geste qui devait sans doute dire qu'elle était acceptée.

Naï'Ka fille des Ecaillenoire dit-elle en guise de présentation. Elle hocha la tête vers Nelac. Mission protection du groupe même si le gnome ne semblait pas trop en avoir besoin. Elle ne savait pas trop pourquoi il se dépêchait en avant, mais cela semblait une bonne idée.

Elle se rapprocha de Linn qui mangeait pour deux et lui offrit son avant-bras.
Venez, ce n'est pas loin et mon ami va vous préparer de quoi manger pour deux dit-elle en offrant un timide sourire vers cette femme qui portait une vie. Encadrée ainsi elle ne risquerait pas de tomber. Elle attendit que tout le monde fusse prêt puis demanda C'est pour bientôt la naissance ? Puis jugea qu'il y avait plus important à savoir Vous fuyez quelqu'un ou quelque chose ?

Si protection elle devait offrir autant savoir si il y avait grand danger, immédiat ou non et sous quelle forme

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Jeu 01 Déc 2016, 14:34 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Test de détection (Nai'ka) = 14 + 2 = 16
Test de détection (Nelac) = 18 + 2 = 20


Image

Nelac s'éloigna pour aller récupérer les chevaux. Le gnome le fixa un instant d'un regard méfiant, et le jeune homme put sentir son regard le suivre un temps. Il ne savait pas si sa méfiance était exagérée ou non, après tout si il y pensait objectivement, Nelac n'était pas vraiment un modèle d’honnêteté. Il marcha quelque temps avant de pouvoir récupérer les chevaux, ceux ci s'étant effectivement éloignés en cherchant un pâturage plus vert. Du peu qu'il en savait, les plaines qui les entouraient avec été utilisés récemment, et de quelconques ruminants l'avaient rendus rase, la laissant plus que sensible au soleil. Mais il fallait bien laisser sortir les chevaux de temps à autre. Rex les avait accompagné et vient courir autour de Nelac lorsqu'il arriva. Mais, alors qu'il allait ouvrir l'appartement, il surpris un mouvement sur la route qui passait non loin. Une ombre dans la nuit qui n'allait guère tarder à arriver prêt de l'emplacement de leur bivouac. De toute évidence, il ne cherchait pas se cacher, mais la pénombre ne lui laissait guère le choix. Alors qu'il arrivait au niveau du bivouac, Nelac le vit lever un arc.


Image

La jeune femme trembla lorsque Naï'ka s'approcha d'elle et rechigna à prendre son bras. Elle s'en excusa immédiatement en lui faisant un sourire timide mais n'accepta pas plus son aide, se resserrant un peu plus contre son compagnon. Qu'importe, ils avancèrent et purent s'asseoir.
A la première question, le jeune homme répondit que, si tout se passait bien, il restait encore de nombreux mois. Au moins six avaient dit les sages-femmes, qu'il remercia dans un monologue, comme si c'était la première fois qu'il avait le plaisir d'user de la générosité de quelqu'un. Il fit à peu prêt de même pour un boucher, un marin, un fermier et il aurait sans doute continué si le gnome ne l'avait pas arrêté.
Celui-ci réfléchit, puis soupira et se prépara à dire quelque chose, quand soudain, il se redressa et fixa la route. Au même moment, Naï'ka faisait exactement la même chose. Une ombre se dirigeait vers eux. Elle s'arrêta à une trentaine de mètres et fit un geste évident pour la guerrière : il bandait un arc. Le gnome se leva et avec une force qu'on ne lui prêterait pas, poussa les deux jeunes humains au sol alors que la flèche passait devant Naï'ka et filait à l'endroit même où il se tenaient une minute plus tôt. La pointe de la flèche ripa sur le cuir recouvrant l'épaule du gnome qui n'en eu que faire et se redressa, sortant deux de ses pistolets avant de se retourner et de courir en maugréant :


- Merde, je croyais qu'on l'avait fini celui là.


Image

A peine trois mètres plus loin, il s'arrêta dans un dérapage et tira de ses deux armes. Le grondement assourdissant qu'elles émirent et la lumière qui se dégagea lorsque la balle partit se répercuta avec force dans la plaine vide.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 02 Déc 2016, 07:20 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
Le jeune homme avait réussi à se retrouver seul, et les bêtes s'étaient vraiment éloignées d'elles-mêmes, ce qui l'arrangeait bien pour le moment. Allant jusqu'à leur rencontre, il regarda aux alentours pour vérifier que personne n'était dans les environs à le surveiller, et aperçut une silhouette étrange, qui se dirigeait vers les restes de leur camp. Préférant prévenir que guérir, le gamin sortit son grand arc et l'observa quelques instants, avant de se rendre compte de ce qu'il allait faire, que ce soit sur les étranges étrangers ou sur Nai'ka, dans le but de s'emparer de quelque richesse qu'il pensaient qu'ils avaient.
Et comme il était dans son dos, il y avait fort à parier qu'il n'avait pas été remarqué. Il sortit donc une flèche et fit son possible pour le toucher dans un point sensible, en espérant que cela l'empêcherait de frapper sa cible. Mais le temps que la flèche part vers sa destination, le trait était parti, et un bruit terrifiant avait empli l'air depuis le camp.
Se demanda ce qui avait pu produire un tel bruit, mais certainement pas une flèche classique, le jeune homme n'en oublia pas un atout qu'il avait dans sa manche pour finir le pillard et donna à son chien un ordre simple en montrant la silhouette dans la nuit, se demandant s'il réagirait malgré le bruit :
Attaque !



:HRP: Tir à l'arc long de maître (1d20+6, 1d8+3 (point d'inspiration si touche), 20/x3) et ordre au chien d'attaquer (Dressage 1d20+4).
Reste 3 points d'inspiration si touche, 4 si rate pour la rencontre.

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Ven 02 Déc 2016, 16:18 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
Instinctivement Naï'Ka attrapa son arc et encocha une flèche. Elle parti de l'autre côté de quelques pas afin d'avoir une vue plus claire. Le bruit que firent les armes du gnomes faillit la déconcentrer de sa cible pendant que résonnait dans sa tête la phrase Merde, je croyais qu'on l'avait fini celui là.

Elle n'aimait pas ça, ne sachant pas au premier abord quel camps choisir. Et si c'était eux les criminels, dire qu'il avait pas fini celui-là sous entendait qu'il y en avait eu d'autres. La flèche pointant vers celui qui venait de tirer, elle réfléchit à toute vitesse. Nelac avait sous-entendu qu'elle devait protéger ce groupe. La décision fut vite prise, elle lâcha la flèche


hrp : dslée c'est un peu court. Je me rattrape après

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 03 Déc 2016, 16:10 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Nelac, jet d'attaque : 20 (critique confirmé) = 1d8x3 + 9 = 24
Naï'ka : 20 (critique non confirmé) = 1d6+2 = 6

*Ce niveau de chance est inadmissible !*

Initiative :

Pinker : 24
Créature : 22
Naï'ka : 17
Nelac : 13


Les deux flèches fusèrent et malgré la distance, Naï'ka comme Nelac purent entendre le bruit mat, tout sauf organique, qui s'ensuivit. D'où ils étaient, l'une parce qu'elle était éblouie par le feu, l'autre à cause de la distance, ils auraient été mal aises de savoir ce qu'ils affrontaient. Ce qu'il savait c'est que ça faisait la taille d'un grand homme, et que ça en avait la forme. Mais il était vrai que même ses yeux ne brillaient pas, malgré la puissante lueur de la lune.

Quelle qu’elle soit, la créature était touchée par leur deux flèches, et sans doute par les armes du gnome, mais elle n'émit pas le moindre cri de douleur. En lieu et place, elle riposta. Deux flèches passèrent autour du gnome, passant à coté de Naï'ka et au dessus des deux jeunes encore à terre. La deuxième n'était pas passée loin et le petit guerrier avait dû rouler sur le coté pour l'esquiver. Alors qu'il jetait ses armes au sol et sortait une hachette de sa gaine, il cria quelque chose à Naï'ka.


- Il faut le prendre au corps ! Ils sont spécialisés dans le combat à distance ! Là on a eu de la chance !

Sitôt dit, sitôt fait, il se mit dans l'axe et chargea la créature, sa hache levée. Lorsqu'il arriva sur elle, il sauta et lui infligea un coup relativement puissant. C'est le même bruit mat qui s'éleva dans la plaine.

Derrière Naï'ka, le jeune homme semblait vouloir se lever et aider, mais la jeune femme le tira en le sermonnant.


Image


Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Sam 03 Déc 2016, 19:33 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
La satisfaction de Naï'Ka était de courte durée. Elle était sûr d'avoir touché la créature, et d'ailleurs c'était visible. Hors celle-ci ne semblait ni flancher, ni avoir mal, ni même arrêter son geste. Elle vit aussi que Nelac avait réussit son coup. Secrètement elle se félicita des longues heures à l'entrainement. Même si il était déjà bon au combat à distance, il y avait significativement du mieux à l’œuvre. Mais il n'y a pas à dire, vu l'impact et le manque de réaction de la forme humaine là-bas, ils avaient affaire à du très lourd.

Elle chercha des yeux Rex, toujours le premier à défendre son compagnon, et l'aperçut seul près de la cible. Déjà le gnome qui étonna la guerrière par son agilité et son courage, était partie hache au clair. Elle n'avait pas le choix, et fit de même, ramenant son bouclier devant, dès que son arc toucha terre. Rapidement elle courut
Corps à corps donc ... Ce n'était pas plus mal, au moins elle aurait l'occasion d'observer cet homme de plus près. Elle s'arrêta à un pas et leva son bouclier. Levant sa hache d'arme elle l'attaqua

Jaugeant la créature elle l'observa de près pour y déceler d'éventuelles failles dans ses attaques comme dans ses défenses.


Naïka mode vitesse max
Action simple attaque hache +3 - 1d8+2 dégâts
Compétence : détection pour jauger son arme et ses compétences de combat.

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini


Dernière édition par Naï'Ka le Lun 05 Déc 2016, 12:59, édité 2 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 05 Déc 2016, 11:26 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
Voyant sa flèche frapper avec précision sa cible, Nelac s'attendait à la voir tomber, surtout quand une seconde flèche vint s'ajouter à la sienne, certainement celle d'une Nai'ka en forme. Mais il n'en fut rien, même lorsque l'animal, bientôt suivit du gnome et de la guerrière, s'en approchèrent à leur tour, sans qu'il puisse voir si c'était efficace. Malgré tout, la mêlée était maintenant trop confuse pour continuer à tirer à l'arc, du moins sans risquer de toucher un allié.
Aussi, le garnement laissa tomber son arme à distance et monta à toute vitesse sur sa monture toute proche, sortant de son logement l'arme de cavalerie par excellence, il allait en avoir besoin.



:HRP: Lâche l'arc long, tente de monter rapidement sur sa bête (équitation +6-1 (armure), sait-on jamais ça peut passer le DD20), sort la lance d'arçon et, si c'est possible, se décale sur une diagonale haut-droite sur la carte

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Lun 05 Déc 2016, 14:37 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Naï'ka, effectivement, tu ne pouvais pas attaquer :D !
Équitation, Nelac : 1 (Échec critique) > une action de mouvement pour monter en selle.
Rex : Attaque : 10 + 4 = 14 (Échec)


Image

Naï'ka s'arrêta à un pas de la créature. Elle comprit immédiatement pourquoi elle n'avait pas réagi. Certes, elle ressemblait, avec des traits grossiers, à un grand humain, mais elle était intégralement faite de bois massif. Son bras droit se terminait par un arc, et un énorme carquois - qui pourrait contenir au moins cent flèches - formait une protubérance sur son dos. Sa bouche n'était qu'une décoration en relief sur un visage peu expressif. Son autre bras se terminait par une main amputée de deux doigts qui servait essentiellement à saisir les flèches. Elle compris pourquoi le gnome voulait le prendre au corps à corps : en plus du manque d'efficacité évidentes des armes perforantes, son arme de contact était évidemment moins efficace que celle qu'a distance, puisque, en somme, c'était un gros gourdin. Le gnome avait fait une entaille nette dans la jambe du golem qui chancelait légèrement. A coté, Rex faisait de son mieux, mais ses crocs semblait bien inefficace contre l'armure boisée.

Le gnome arma son bras et attaqua une nouvelle fois de sa hache, tout en en sortant une deuxième. Hélas, le coup frappa à l'endroit même où le bois était particulièrement épais, à la jonction articulaire entre la taille et la jambe droite. Le gnome grogna au moment où la créature levait son bras-gourdin. Il l’abattis violemment sur l'épaule du gnome, ce qui lui fit émettre un grognement de douleur. Mais il se rétablit immédiatement et esquiva le coup qui suivi en se décalant au dernier moment sur son pied droit.

La créature était évidemment puissante, mais il semblait tout aussi clair qu'elle avait déjà vu le feu. Son carquois était loin d'être plein, son flanc n'était en parti plus qu'une planche de charbon froid. Et ses doigts manquants témoignaient d'un combat précédent : les créatures magiques étaient rarement conçues imparfaites. Enfin, un dard qui avait probablement été imbibé d'acide, vu les traces qui l'entourait, était planté dans la petite pierre qui lui faisait office d’œil droit.



Image

Le jeune homme se rua sur sa monture. Hélas, ces quelques jours passées sans affrontement eurent raison de sa résolution à agir vite : plutôt que de sauter gracieusement en selle, il peina à trouver l'étrier, ce qui énerva sa monture, qui se cabra quelques secondes avant de se décider à avancer. Le temps d'effectuer cette suite d'échecs équestres, le combat avait continuer et lui, il avait perdu du temps.

Image

Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 06 Déc 2016, 15:04 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100

La course était longue et il fallait pour l'heure garder ses distances pour bien observer la chose. Cela ne lui disait rien qui vaille, les créatures fabriquées étant terriblement difficile à détruire. Déjà ce combattant qui paraissait être de bois vu son armure et ses brulures avait été endommagé. Donc il devait y avoir moyen

Il était temps de passer à l'action : Naï'Ka fit le tour pour attaquer la créature sur son flanc. Ainsi prit entre trois feux il ne pourra pas être partout à la fois. Levant sa hache Naï'Ka espérait que son coup pourrait au moins fendiller cette armure de bois.
Mais vous avez choppé c'truc où ? dit-elle en un souffle abattant sa hache...

Fait le tour pour l'attaquer par la droite dans le dessin.
hache +3 +2 tenaille - 1d8+2 dégâts

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 06 Déc 2016, 15:10 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 25 Aoû 2010, 15:56
Messages: 711
PX: 11365
Fiche: Nelac
Lançant des insultes pour se calmer d'avoir rater l'étrier, le dilettante eut tout de même tôt fait d'être en selle. Il avait aussitôt décroché la longue lance d'arçon bloqué sous la selle et fait pivoté la monture des genoux, faisant face, dans l'obscurité, au groupe hétéroclite qui s'était composé. La cible, en plein milieu, était bien visible.
La lance d'arçon en main, pointée vers l'avant, le garçon talonna sa monture, dirigeant cette dernière sans les mains par habitude. Il avait pour but d'arriver avec le plus de vitesse possible dans cet adversaire des plus résistants. Aussi fort qu'il soit, résister à trois quarts de tonnes de muscles et d'acier (et d'un gamin) lancés à pleine vitesse devrait le calmer, du moins selon l'esprit de Nelac, qui n'avait pas encore aperçu avec précision son adversaire, et ignorait donc de fait sa nature artificielle. Il regrettait un peu de ne pas avoir eu le temps d'accrocher sa targe à son bras, mais il espérait bien ne pas en avoir besoin, et que l'ennemi serait à terre avant d'avoir pu le contrer.
Serrant ses poings sur la hampe de l'arme, il se prépara à l'impact, la dirigeant vers le tronc de la créature, ou ce qui aurait été son tronc si elle avait été humain, chose dont il ne se rendit compte qu'alors que le contact allait se faire.


:HRP: Charge de cavalerie à la lance d'arçon !
Attaque : +3 (BBA) +1 (en hauteur) +2 (charge) = +6 (+2 tenaille ?)
Dégâts : 1d8+3 (point d'inspiration) x2 (charge montée à la lance d'arçon, quel que soit la cible)

_________________
Nelac
Pouvoir magique : ,
Grimoire : Les 100 identités de M Nelac

____________________________________________________________
Le bon, La brute et Le truand
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mar 06 Déc 2016, 23:40 
PNJ Meujeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 25 Nov 2016, 10:15
Messages: 17
Naï'ka, jet d'attaque : 17+5 = 22 (Réussite) - Dgts : 9
Nelac, jet d'attaque : 3+8 = 11 (Échec)
Rex, jet d'attaque : 8+4 = 12 (Échec)


Le gnome leva sa hache d'armes au dessus de lui et porta tout son corps sur le coup. La lame transperça à moitié le haut de la cuisse de la créature, qui, bien que n'émettant toujours aucun son, commença à chanceler. L'une des ses articulations venait probablement d'être touchée. Hélas pour les combattant, le deuxième coup du gnome ne porta pas, déséquilibré qu'il était par son premier coup. Le golem profita de l'occasion pour porter deux coups vertical au gnome. Probablement gêné à la fois par le chien - qui s'acharnait sans grand résultat - sa blessure et Naï'ka, aucun des deux ne portèrent. Les coups s'écrasèrent dans le vent autour du gnome qui s'en sorti en effectuant deux agiles pas de cabri.

Naï'ka n'eut que deux pas à faire pour bloquer la créature entre lui et la charge de Nelac. Maintenant, la seule solution qu'il aurait eu serait de se replier vers la route, mais la retraite n'avait pas l'air de faire partie de ses attributions. Comme le gnome, la chultienne leva sa hache, et comme lui, il lui infligea un sérieux coup. La hache s'enfonça profondément dans la partie brûlée, faisant exploser le charbon et laissant une longue traînée noire sur la lame. Alors qu'elle retirait son arme, Pinker en profita pour lui répondre tout en cherchant une nouvelle ouverture.


- A Thay ! Cadeau spécial d'un tatoué de Lapendrai ! On à dû aller un peu trop loin, il paraît que chaque unité coûte plusieurs dizaines de milliers de lions !

Alors qu'il finissait sa phrase, le cavalier arriva dans une charge un peu en retard mais qui aurait fait pâlir n'importe quel être vivant. D'ailleurs, la guerrière, présente de l'autre coté avait de quoi trembler. Les 1500 livres de chair et d'aciers déboulèrent à toute allure sur la créature et, un instant, on eu cru le combat terminé. Hélas, un moucheron décida que ce moment était le meilleur pour entrer dans l’œil du jeune homme. Gêné, il ne put viser correctement et sa lance passa prêt d'un mètre au dessus du golem. Heureusement, le cheval était entrainé et put piler avec brio, ne s'écrasant ni sur le golem, ni sur Naï'ka. Mais la charge était un échec patenté.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Longue est la Voie Dorée, sombres les âmes de Telflamme
MessageMessage posté...: Mer 07 Déc 2016, 12:19 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Jan 2011, 17:04
Messages: 142
PX: 2100
Le grondement du cheval au galop fit apparaitre Nelac avec une lance d'arçon au bras. Le visage Naï'ka affichait un étonnement sans bornes à la vue de cet homme transformé en quasi paladin avec dans sa main la lance de la justice. Malgré le fait qu'elle avait réussit à entailler cette chose de Thay d'après les précision de leur ami gnome, elle se sentait presque soulagée de voir que Nelac prenait les choses en main. L'expérience de la guerrière lui faisait penser que leur ennemi était coriace et surtout ne s'arrêterait jamais, jusqu'à ce qu'il ait atteint sa cible.

Malheureusement la charge héroïque que Nelac se termina assez lamentablement. Naï'Ka aurait bien levé les yeux au ciel si ce n'est qu'elle était occupée avec un monstre qui pourrait tout autant lui infliger des blessures grave.
Bon en fait il n'y arrivera pas ... pensa-t-elle en soupirant. Elle savait qu'elle avait maintenant attiré l'attention de la créature et se préparait à éviter ses coups. Mais elle devait choisir, soit attaquer, soit se défendre. Elle aurait pu utiliser sa large lame, mais instinctivement elle pensait qu'elle ne ferait que l'abimer sur le corps sans chair de cette chose. Le gnome avait déjà ramassé deux coups qui semblaient faire mal, peut-être qu'il ne supporterait pas un troisième. Elle n'avait pas le choix... Elle fit un pas de placement supplémentaire pour se retrouver dans le dos de la créature encerclée, ainsi il y aura plus de place et surtout elle serait protégée par la masse de son ennemi, des attaques de ... Nelac avec sa lance d'arçon...


Re attaque D20+5 et tjrs d8+1 de force

_________________
Naï'Ka Ecaillenoire
PJ : Kipepeo, Jua Sombrelune - Maître de Jeu et Admin : N'Jini
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: