Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Ven 24 Jan 2020, 08:05



 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Du vert au bleu
MessageMessage posté...: Dim 12 Jan 2020, 20:16 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Mar 2019, 14:07
Messages: 15
L’Impertinent Zéphyr était un splendide bateau, une petite merveille de finesse, d’élégance et de robustesse, apte à distancer la plupart des navires pirates. Son capitaine, Alister « Passebrume » Flurang, était un solide gaillard humain d’une quarantaine d’années, les traits tannés par le soleil et les embruns. Il toisait bien d’une tête et demie son interlocuteur, un Elfe de lune fluet aux cheveux noirs et aux yeux bruns-verts, qui le regardait pourtant droit dans les yeux.

-Eh bien, c’est d’accord, maître Tascaran : j’accepte de vous prendre à mon bord jusqu’à Gemmaline ! Vous n’êtes pas le premier de votre Cercle que j’emmène loin de chez lui, et je n’ai jamais eu à me plaindre d’aucun d’entre eux. Je n’ai aucun doute qu’il en sera de même pour vous et votre… Votre quoi, d’ailleurs ?

-Reine-Essence est ma création et ma compagne de route, répliqua le druide. Elle saura se tenir, bien évidemment.

Comme pour confirmer ses dires, la masse végétale d’un mètre vingt qui se tenait derrière lui s’arrêta de bruisser au vent. Les feuilles étranges, dentelées et lobées, qui sortaient de branches brunes aux épines adoucies étaient d’un vert sombre uni, et seuls quelques bourgeons rouges venaient rompre cette monotonie de couleurs ternes. Ce dernier qualificatif pouvait d’ailleurs aussi bien s’appliquer à l’Elfe : il était terne, de tenue, de teint et d’expression.

-En ce cas, soyez tous les deux les bienvenus à bord. Nous embarquerons demain aux premières lueurs de l’aube. Et attention, soyez prêts : le voyage depuis la Côte des Épées prend tout de même une bonne semaine, si les conditions nous sont favorables… Et elles le sont de moins en moins, ces derniers temps...

Tascaran n’avait aucune envie de passer plus de temps que nécessaire entouré d’eau salée, mais ses aînés l’avaient envoyé étudier la flore de Gemmaline, et il n’avait aucune raison de refuser : son statut de membre à part entière du Cercle druidique de la Souche Florissante en dépendait. L’île comptait d’ailleurs au moins une espèce endémique, le gylemier, aux fruits bleu vif, et cela seul valait le détour. De plus, si une espèce unique avait été recensée, rien n’interdisait qu’il y en ait d’autres.

Un gnome passablement éméché lui avait raconté la veille, sans que Tascaran ait demandé quoi que ce soit, que le temple d’Oghma, le dieu de la connaissance, s’était érigé comme représentant de la recherche sur l’entièreté de la mer à l’ouest. Si c’était le cas, le temple de l’île pourrait bien être une destination de choix. Ces informations étaient malgré tout à prendre avec des pincettes : Le gnome lui avait en effet également soutenu qu’il était en réalité un dragon d’or métamorphosé par une terrible ensorceleuse, ce à quoi le druide accordait nettement moins de crédit.

Le voyage fut relativement calme pour le druide et sa compagne végétal : les marins semblaient avoir l’habitude de transporter des passagers peu communs, et ils avaient souvent trop à faire pour venir poser des questions. Son rôle à lui consistait à ne pas rester dans le chemin. Même le climat semblait de la partie. Bien que nuageux, le ciel ne devint jamais menaçant, et le vent était juste assez fort pour soutenir une bonne allure. Un navire battant pavillon noir tenta bien de les rattraper, mais le capitaine Passebrume était un navigateur expérimenté, et son équipage lui vouait une confiance aveugle. Les pirates n’arrivèrent jamais à portée de canon.

Quelques marsouins suivirent au bout du cinquième jour le sillage du bateau, et Tascaran prit un plaisir certain à converser avec eux, chacun racontant son monde si étranger à l’autre : une mer d’eau salée aux profondeurs inconnues contre un océan de verdure, où chaque arbre abrite une nouvelle merveille. Les quelques marins en pause assistèrent à ce spectacle avec ravissement. Il était en effet rare pour eux que les mammifères suivent un bateau pendant aussi longtemps. Bien sûr, la discussion en elle-même ne dura que trois minutes, après autant de sorts de
communication avec les animaux , mais les marsouins suivirent encore l’Impertinent Zéphyr pendant une bonne heure. Avant de les quitter, ils jetèrent quelques poissons sur le pont, dont l’équipage s’empressa d’abréger les souffrances. L’un des marins, un trentenaire ventru nommé Golritz, eut même la surprise de trouver une bague en argent sertie d’une petite pierre bleue. Comme le voulait la tradition en mer, il l’amena immédiatement au capitaine, qui l’autorisa à la garder. Il arbora jusqu’à l’arrivée au port un sourire niais permanent, renforcé chaque fois qu’il contemplait sa trouvaille.

Quand enfin le mousse annonça une terre en vue, Tascaran grimpa sur une échelle de corde afin de mieux voir ce qu’il attendait depuis une semaine : de la verdure, et autre chose que des algues flottantes ! Une heure après, après des adieux à l’équipage, il pouvait enfin poser son premier pied sur Gemmaline…

_________________
Fiche de perso
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: