Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 25 Aoû 2019, 00:26



 [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Ven 28 Déc 2018, 00:48 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 21 Juil 2012, 23:24
Messages: 526
PX: 19139
En réponse à Tharag, Kerrarc'h haussa les épaules pour dire que ce n'était rien et ajouta, pour ne pas paraitre trop sympathique que si on l'avait prévenu à temps de ce traquenard, il aurait trouvé quelque chose d'autre. Les larmes d'Azuil, cependant, ne l'émurent en rien et il se contenta de lui dire de les garder pour la crise d'adolescence de sa marmaille.
En voyant Cirsh baptiser de son sang le cadeau pour l'enfant à venir, son air changea du tout au tout et c'est réellement enjoué que Kerrarc'h lui envoya une bonne tape entre les épaules.

« Ah, ah ! sacré Cirsh ! Toujours aussi brave ! J'mettrais ma main à couper qu'personne ne l's'rait autant qu'toi ici même ! Et si ton acolyte d'Unther est presque aussi bon bretteur qu'toi, c'est qu'i' n'doit pas démériter. Quant à son odeur, j'la décèle, oui : lisse et violacée. C'n'est pas pire qu'certaines autres qu'on peut respirer sur les quais ou dans les palais. »
La question dudit Unthérite sur ses activités nautiques le fit s'esclaffer. Peut-être était-ce une tentative d'un agent du prince de le démasquer, mais cela ne fonctionnerait pas tout de suite.
« Et en plus, c'est qu'i' s'rait drôle ! Ha, ha ! »
Il ne poussa pas plus loin la discussion avec lui, n'estimant pas nécessaire de devoir expliquer plus en détail son métier. D'autant qu'arrivait Dragnar, qui était d'une compagnie moins froide ou hypocrite qu'Azuil et Étincelle réunies. Le pirate salua chaleureusement le nouveau venu alors que Tharag commençait à rappeler les conditions de leur dernière rencontre.
« L'mal à l'état brut a ses mystères, mais c'est aussi l'manque d'confiance entre membres d'équipage qui nous nuisit ! Quand l'un ignore les avertiss'ments d'l'autre sur les agissements d'l'ennemi ou quand tel autre passe son ire sur ses compagnons au lieu d'suiv' la mission, ça n'apporte rien d'bon ! »
Non ? Après avoir ressassé ses critiques envers les autres, Kerrarc'h venait-il de reconnaitre un tort ? Dur à dire.
« L'unité, 'n'y a qu'ça d'vrai pour qu'avance un navire ! Dans la tempête, seul s'en sort l'vaisseau dont l'équipage agit d'un seul corps ! Jamais je n'trahirai mon équipage en pleine tourmente, l'capitaine des vagues m'en est témoin ! »
La patte velue de l'hadozée s'était refermée sur le symbole de Valkur à son cou, qu'il porta à ses babines pour le baiser.
« Et sur ce, oui : buvons avant d'être bus nous-mêmes ! »

_________________
Kerrarc’h Inflexible le hadozée, chevalier des vertes mers et second des vagues et ses créatures, joué par Chapour l’Avisé

5/4+1/3+1 sorts

56/56 PV ; sous l’effet du sort endurance aux énergies destructives.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Ven 28 Déc 2018, 01:38 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 22:06
Messages: 620
PX: 1530
Astanndar ne pouvait croire ce qu'il entendait, il devait y avoir méprise, et ses yeux oscillaient d'Azuil à Tharag. Il finit par secouer la tête avec un petit sourire entendu : ils voulaient se moquer de lui. Tout le monde savait que les dieux ne permettraient pas telle abomination. Le simple fait de les imaginer tous les deux réellement ensemble.. Non non non ! Impossible !
Par conséquent, il ne put évidemment féliciter Tharag puisqu'il ne
pouvait pas être le père.

Le singe aussi le surprit. Il semblait assez lucide et presque amusant. Mais il devrait travailler son humour pour les humains. M'enfin, ça devait faire rire dans sa tribu. Et puis nommer des odeurs par des couleurs était une bien étrange idée. Quant à la répartie pour cacher son rôle honteux au sein d'un navire quelconque (rôle déjà ingrat que d'être rattaché à la marine), le cavalier des Vieux Empires n'eut pas le temps d'y répondre. Kerrarc'h se détournait déjà suite à l'arrivée d'un humain, mais à mieux le regarder, il avait quelque chose qui ne lui revenait pas. Ca lui rappelait la rouquine dans le désert, en plus vieux et plus... lisse encore..? Bref, Dragnar lui faisait la plus étrange des sensations.
Il était probablement celui ici le plus dérangeant. Et pourtant, il avait l'impression d'être à la foire. Et pourtant, tout le monde semblait l'apprécier.
Fruit de toutes ces considérations, il se contenta dès lors d'un vague signe de tête pour tout salut au sieur Dragnar.

Toutes ces rencontres étonnantes, cela faisait beaucoup pour le jeune homme. Il y avait ici, sur cette île, tant de races différentes. Pourquoi la plupart n'était même jamais plus aperçue chez lui ?

S'il trinqua à la fin du discours de Tharag, il en profita aussi pour faire ses premières observations in petto.
- L'elfe était jolie mais enceinte, son intérêt était moindre en tout point. Néanmoins, elle semblait bien élevée et d'un bon fond.
- La grosse halfeline, idiote mais gentille et joviale, comme un enfant.
- L'orc maître de cérémonie : il semblait fort et impressionnant, mais ça restait un orc, des gros bras mais ça ne sait pas lacer ses chaussures ni compter deux par deux.
- Le Cirsh est différent, d'expérience on pouvait compter sur lui en règle générale. Mais il avait tendance à être excessif et surtout, il puait à dix lieues.
- L'homme-singe, baaah, c'est un singe savant ! Peut-être sait-il jongler en plus de parler ?
- Le dénommé Dragnar.. Insignifiant ou bizarre. Astanndar n'avait pas encore de case pour lui avec si peu d'information.

Et puis c'était quoi cette histoire de plan négatif ? ils avaient suivi une carte à l'envers ? En tout cas, d'après les explications du (soi-disant) papa-orc, l'unité qui semblait régner ici n'avait pas toujours couler de source. Il faudrait se méfier de tous ces hères. Ou les fasciner assez, pour qu'ils le suivent lui plutôt qu'un autre en cas de dissension. Après tout, il avait pour lui de nombreux avantages : il était beau et noble, de la race des vainqueurs, son épée était sûre et il avait l'attrait de la nouveauté. Tout irait bien.


- Alors gloire et fortune à tous !

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Ven 28 Déc 2018, 20:08 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6947
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Nos aventuriers parlaient de plus en plus fort, et peu à peu commençaient à se sentir chez eux dans cette taverne. Tous les autres clients avaient trouvé une bonne raison de partir les laissant là à leurs joyeuses retrouvailles. Seul le patron derrière son comptoir les regardait d'un air amusé et distrait, il sentait bien que le semi-orc allait régler la note qui serait conséquente, aussi il laissait faire, le commerce est un art. Savait-il que ce groupe faisait parti de la crème des Héros de l'île ? Peut-être, peut-être pas, mais les nouvelles allant assez vite en un si petit lieu il n'était pas impossible que ce soit le cas.

Tout un moment passa ainsi, le temps semblait suspendu, quand soudain la porte de l'établissement s'ouvra à nouveau pour laisser entrer une nouvelle personne : une jeune femme plutôt bien faite, vétue d'une armure de cuir coulté noir qui s'accordait avec le teind de sa peau lui aussi tendant vers le sombre. Ajouter à celà des cheveux gris blancs constellés de perles et l'appartenance à une lignée Drow ne faisait plus de doutes, bien qu'il devait y avoir un mélange puisqu'elle n'avait ni les yeux rouges ni totalement les traits inquiétants de ces elfes des profondeurs. Une arbalète de poing et une rapière de grande qualité à la ceinture prouvait qu'elle aussi devait être une aventurière en quête de gloire et de richesses.
Image

Un peu timide en découvrant qu'elle semblait arriver en pleine "soirée privée" elle alla au bar et commanda un verre. Après une petite conversation avec le patron qui designait le groupe en train de commander à nouveau boissons et nourritures, la jeune fille s'avança un peu génée et tenta de prendre la parole dans le brouaha général. De toute évidence ce n'était pas une grande oratrice !

Comme pas mal de gens s'intéressaient à la religion dans le groupe, les plus pointus purent remarquer à son cou un symbole sacré appartenant à Elistraëe, une déesse Drow de la danse et de l'art. Souvent vénérée par celles et ceux qui ne se retrouvaient pas dans le cruel culte de la Seldarine noire, sans pour autan rejeter leurs origines d'outr'terre. La jeune femme le tripotait du bout des doigts nerveusement comme pour se donner le courage d'affronter le regards de tous nos valeureux Héros, oserait-elle prendre la parole ? Elle semblait avoir une demande à faire.

Certain se diront qu'heureusement qu'Olga n'était pas là !

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Ven 28 Déc 2018, 23:32 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 473
PX: 4000
Le sous-entendu à peine voilé du capitaine fait grimacer Azuil.

°° Eh bien...moi qui pensait que nous pourrions repartir sur de meilleures bases. Mon espérance n'aura pas fait long feu. Je saurais à quoi m'en tenir à son sujet, dorénavant... °°

Elle lève malgré tout sa chope pour trinquer avec tous le monde, gardant le sourire malgré la mauvaise opinion qu'elle a de Kerrarc'h. Alors que le groupe discute dans une ambiance bon enfant, Azuil remarque l'entrée d'une demi-drow. Aussitôt, par instinct et aussi en souvenir de sa dernière rencontre peu agréable avec un membre de cette sombre race, elle se crispe. Elle détaille la nouvelle venue, méfiante, avant de se détendre quelque peu. En effet, aux premiers abords, la dame semble plutôt timide et pas très à son aise, ce qui est rassurant. Bien vite, elle remarque que la semi-drow tripote son pendentif et reconnait le symbole qui est représenté.

°° Une adoratrice d'Eilistraée. °°

Elle se souvient d'avoir vu le symbole de la déesse drow dans un ouvrage que sa grand-mère paternelle lui a fait lire lorsqu'elle était plus jeune. Penser à sa famille elfique éloigne un instant l'esprit d'Azuil de la nouvelle arrivée.

°° Dieux, je n'avais pas pensé à eux depuis un moment... °°

Elle s'interroge alors sur leurs réactions lorsqu'ils apprendront l'existence de Tharag, l'amour qui l'unit à elle et le fait qu'elle porte son enfant. Elle frissonne, sentant une froide angoisse s'insinuer en elle. Accepteront-ils son choix sans rechigner ? La rejetteront-ils ? Et son père ? Comment prendra t-il la nouvelle ? Elle baisse une seconde les yeux vers le sol, attristée à l'idée que sa famille elfique la mette à l'écart. Mais, elle les relève bien vite, déterminée. Sa vie est ici maintenant et avec Tharag.

°° S'ils n'acceptent pas mon bonheur avec l'homme que j'ai choisis, tant pis. Je ferais sans eux, même si cela me fera de la peine. °°

Connaissant sa grand-mère paternelle, elle pense qu'elle au moins sera de son côté.

°° Je sais qu'elle ne souhaite que mon bonheur et pour cela, elle acceptera mon choix et me soutiendra. °°

Mais pour les autres ? L'avenir le dira, pas la peine de se mettre la rate au court-bouillon à l'avance. Forte de cette pensée positive, Azuil revient au moment présent et à la semi-drow qui semble avoir besoin d'un petit coup de pouce. Lui offrant un sourire d'encouragement, elle lui fait signe d'approcher.


- La bonne rencontre, ma dame, vous semblez avoir besoin de quelque chose. Pouvons-nous vous être utile ?

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Ven 28 Déc 2018, 23:42 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6947
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
La jeune demi-drow, car c'est bien ce qu'elle était d'un point de vue technique bredouilla quelques mots mais personne ne pu les entendre, pas même Azuil qui pourtant avait l'ouïe fine des oreilles pointues. Il faut dire qu'avec la nouvelle série de boisson et les conversations allantes le ton avait encore grimpé de quelques décibels. A moins que ce ne soit la nouvelle venue qui ait une extinction de voix, ou une timidité maladive, ou autre chose ?

Il en faudrait donc un peu plus pour connaître la demande de la "nouvelle".

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Sam 29 Déc 2018, 04:01 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 20:57
Messages: 438
Localisation: France
PX: 1000
" Lisse et violacée..." La remarque du poilu sur l'odeur d'Astanndar fit bien rire Cirsh, heureux que son second degré soit compris au moins du capitaine. Les marins n'étaient peut-être pas de si mauvais bougres après tout.
Les paroles de Tharag faisaient sens, mais l'albinos avait déjà presque oublié leur virée au cœur du mal et toute dissension. Sa résilience lui ayant servi tout au long de sa brève existence, elle fonctionnait à plein régime et le débarrassait rapidement de tout mauvais souvenir. Il trinqua donc de bonne grâce à la santé du groupe à coup de thé chaud.
Il fut extrêmement heureux de voir débarquer Dragnar et Driva et leur fit fête, ce qui effaça la déception lue sur le visage d'Azuil, il se dit que son cadeau n'avait pas plu mais que certainement le serment à base de sang frais avait dû rattraper le coup.

Puis, d'un coup, le monde cessa d'exister. Les sons se trouvèrent étouffés et, comme dans un brouillard de lumière blanche, le jeune aventurier regarda la semi-drow entrer dans la taverne et évoluer pour se rapprocher d'eux.

Alors qu'Azuil lui parlait, et sans rien entendre de ce qu'elle disait à l'inconnue il se tint tout près, et un filet de bave coulait du côté de sa bouche. Hébété, amoureux, ' peau de lait ' s'essuya doucement les babines avant de monter sur la table pour déclamer :


- "L'amour ! L'amour est entré dans nos vies !
Après le mal c'est le bien qui nous cherche
Oyez! Oyez! Regardez à l'envi !
Accueillez le message de cette grande perche ! "


Très fier d'avoir réussi à donner un aspect légèrement méprisant à son compliment selon les leçons tirées de l'observation d'Astanndar, le semi-orc offrit sa main à la belle pour l'aider à monter sur la table afin que tous puissent l'écouter.
Il avait marché sur un petit gâteau qu'il décolla bien vite de sa semelle pour l'engloutir. Cette belle femme verrait en lui un économe bardé de principes. Un homme fait qui ne gâche pas la nourriture.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Sam 29 Déc 2018, 12:02 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 19 Mar 2015, 00:32
Messages: 344
Localisation: Quelque part dans la lune
PX: 6270
Etincelle profita de la seconde commande pour se prendre un verre de vin. Le thé c'est bien pour étancher sa soif mais à la longue faisait effet d'eau chaude avec un peut de gout. C'est la fête pardi ! s'exclama-t-elle à qui voulait l'entendre. Tout le monde avait l'air heureux même si elle avait vu passer un bref moment une certaine tristesse dans les yeux d'Azuil. Ca doit être ce gros nigaud de marin d'eau douce ... Même si elle ne savait pas, Etincelle en était convaincue. Mais Tharag voulait la fête ! Hé Dragnar, je prendrais bien un autre verre de vin !

Voilà Cirsh qui montait sur la table des étoiles dans les yeux. Etincelle l'applaudit à ce beau poème qu'il venait de déclamer, comme toute bonne spectatrice qu'elle était. Il avait l'air bizarre tout à coup et suivant son regard mouillé Etincelle découvrit Azuil en train de parler avec une inconnue au comptoir. Se levant prestement elle alla la rejoindre Attention ! dit-elle à l'inconnue qui au demeurant était jolie Elle a un bébé dans le ventre ! Cela expliquait bien que cette inconnue avait intérêt à rester douce et gentille. Elle la regarda de plus près, puis conclut T'es bien belle toi ! Etincelle gnomesse du clan de Boifort commença-t-elle puis son regard se perdit dans ses souvenirs, son clan qui parfois lui manquait cruellement... Et toi ? tu viens d'où ?

_________________
'Tincelle gnomesse chaotique à plein temps
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd.
Perdre c'est mourir un peu et partir renaitre souvent »
(Robin Williams, Etincelle)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Sam 29 Déc 2018, 13:57 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6947
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Citation:
test charisme de Cirsh 8(d20)-1 = très bof



Voyant Cirsh monter sur la table et faire son numéro, la "nouvelle" écarquilla ses grands yeux noirs. Elle dévisagea "peau de lait" comme l'aurai fait une princesse rencontrant pour la première fois le chevalier qui aurait vaincu le dragon gardant sa tour. Le semi-orc mi sorcier mi-rôdeur cru même voir les lèvres de la belle former un cœur en sa direction, avait-il rêvé ?

Toujours est il que l'assistance s'amusa du numéro de cirque de Cirsh mai spersonne ne su vraiment pourquoi il le faisait, l'attention ne se portait toujours pas sur la belle semi-drow qui gardait les yeux baissés.

A la remarque d'Etincelle, cette dernière souris en direction d'Azuil, comme un brin complice, la gnomesse se demanda si la semi-drow n'avait pas elle aussi un bébé dans le ventre, ou peut-être en avait elle eu un, ou plus ?

Mais la belle à la peau sombre et aux cheveux blancs ne devait sûrement venir pour parler de ça, aussi et quoi qu'il en soit on ne savait toujours pas pourquoi elle était là, car elle semblait ne pas avoir écouté ou compris la question d'Etincelle.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Sam 29 Déc 2018, 16:12 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 21 Juil 2012, 23:24
Messages: 526
PX: 19139
 En voyant entrer l’elfe noire, Kerrarc’h se rappela son aventure en Outr’Gemm’ et ses démêlés avec ses congénères, mais il se rappela aussi une lecture récente : L’existentialisme est un humanoïdisme, d’un curieux philosophe gobelin, Jean-Gazok Sartruk ; il en avait retenu une phrase essentielle : l’existence précède l’essence. Il avait toujours plus ou moins eut cette idée, lui-même, mais il s’était senti mis en valeur en voyant qu’un philosophe allait lui aussi en ce sens ; un philosophe gobelin, d’ailleurs, ce qui ne manquait pas d’ironie et d’à-propos ! Bref, il refusa de juger par avance la nouvelle venue sur ce qu’elle était, mais ne s’empêcha pas de noter qu’elle semblait empotée et peu dégourdie.
 Azuil tenta de la mettre à l’aise, mais toujours rien ne sortit des lèvres de l’elfe. Et pendant ce temps, Cirsh se mettait à faire le zouave, tandis qu’Étincelle s’occupait de s’enivrer… Comme il fallait bien ce que la nouvelle venue avait à leur dire, Kerrarc’h soupira et lui posa le plus distinctement possible la question en aquatique, halfelin, hadozée et même draconien, puisque le commun ne semblait pas vraiment bien passer.

 « Que venez-vous faire ici ? Nous n’entendons pas ce que vous dites : parlez plus fort ou bien laissez-nous tranquilles si vous ne venez que pour faire du mime ! »
 Il nota le pendentif représentant la déesse elfique de la lune. Il montra le sien arborant le nuage orageux de Valkur, allié de Séluné et donc d’Eilistraée.
Image

 « Je suis second des vagues, prêtre de Valkur. Êtes-vous du clergé de la vierge noire ? »
 Encore une fois, il posa la question en différentes langues pour essayer d’en trouver une qu’elle comprît.
 « L’un d’vous aurait-i’ d’quoi écrire, demanda-t-il en commun aux autres. P’t-êt’ s’ra-t-è’ plus intéressante si è’ note c’qu’elle a à nous dire ! »

_________________
Kerrarc’h Inflexible le hadozée, chevalier des vertes mers et second des vagues et ses créatures, joué par Chapour l’Avisé

5/4+1/3+1 sorts

56/56 PV ; sous l’effet du sort endurance aux énergies destructives.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 01:13 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 22:06
Messages: 620
PX: 1530
Dos à la porte, Astanndar ne l'avait pas vu de suite. Le brouhaha ambiant, l'alcool, l'ambiance bon enfant, tout expliquait son inattention quant à un nouvel arrivant dans cette taverne.
En fait, elle passait tellement inaperçue, que sur le moment, Astanndar cru qu'une petite vieille s'était perdue. C'est lorsque Cirsh commença sa pièce de théâtre qu'il lui porta attention. En fait, elle n'était pas vieille, ni du sud d'ailleurs. On lui avait parlé des elfes noires. Ces femmes terribles, certes, mais pas que. Celle-ci ressemblait vaguement à Azuil, mais avec ce côté exotique qui ne pouvait que lui plaire. Jamais il n'avait vu elfe pareille, et si ses oreilles, comme Azuil, étaient moins longues, ou sa taille moins fine, que la serveuse de l'échoppe du kobold, elle n'en avait pas moins de charme.
Une si charmante créature, comment ne pas désirer la posséder ?
Pour une fois, il devait reconnaître le bon goût de l'orc blanc, à défaut de ces manières.

Et s'il regrettait d'avoir été moins attentif que l'homme-singe, l'Etincelle ou le vilain orc, il savait qu'il était l'être le plus extraordinaire ici.
Il intercepta le verre de vin à destination de la gnomesse et se porta lestement auprès de la sombre sylphide, protecteur face aux avances maladroites de Cirsh et aux accusations polyglottes de Kerrarc'h. Et tout en lui présentant le verre de vin, lui demanda d'un ton doucereux au creux de l'oreille :


- Allons Quesselle, que vient faire une noble dame des mystérieux elfes noirs en ces lieux ? Cette assemblée ne peut être digne de vous. Ignorez donc ces hurluberlus et contez moi les hautes raisons de votre venue. Si vous le souhaitez, je serai votre héraut.

Des elfes noirs, il ne savait que des ouï-dires : les femmes dominaient, et elles étaient aussi belles que terribles, avec leurs amis ou leurs ennemis. Cette sensation de lutte de pouvoir ne pouvait que l'enivrer.
Tant qu'à son symbole de prêtresse, il ne le nota pas. Tout comme pour l'Hadozee adorateur de Valkur, il ne connaissait pas tous ces dieux, et n'imaginait donc pas qu'ils puissent être prêtres pour l'heure.

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 08:38 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6947
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
La belle semi-drow prie le vin d'Astanndar en le remerciant d'un battement de cil qui aurait fait chavirer l'Inflexible. Puis rendant le verre vide à son propriétaire, la jeune femme pu enfin prendre la parole face à une assemblée à présent attentive. Compte tenu de l'ambiance qu'il y avait et des diverses personnalités du groupe, il n'avait finalement fallu que peu de temps à notre nouvelle héroïne pour attirer l'attention sur ce qu'elle avait à dire, disons bien moins de temps que si elle avait du "ramer" à demander le silence. Finalement créer l'envie pouvait s'avérer plus efficace que d'imposer son effet.

La voix un peu plus grave que ce à quoi on se serait attendue et avec un brin de détermination qu'on avait encore du mal à voir, la jeune fille aux cheveux blancs s'exprima dans un commun aux accents des profondeurs :


-La bonne rencontre mes amis, je me nomme Salomée Ladd et je viens de très loin !

Recallant une mèche de cheveux rebelle derrière son oreille et donnant un coup d'œil circulaire à l'assemblée qui lui faisait face à elle poursuivit :

-Le patron de cet établissement viens de me dire que vous comptiez parmi les aventuriers les plus expérimentés de l'île ! C'est pourquoi vous me voyez très impressionnée.

Elle gonfla ses poumons et poursuivis d'un ton calme :

-Voilà, je viens d'hériter d'une petite maison sur cette île que je viens de découvrir, je ne connaissais même pas son nom il y a encore une semaine.

Salomée rajusta d'un geste mécanique le col de son armure de cuir :

-C'est une petite maison dans un des quartiers au nord ouest de la ville, c'est à deux pas d'ici …

Plus personne ne parlait et on aurait pu entendre une mouche voler, enfin pour celles qui ne se faisaient pas prendre dans les toiles d'araignées, comme d'un coup surprise par autan d'attention, la prêtresse à la peau de suie se tue et tenta de voir si elle n'avait pas abusée de son auditoire.

A moins que ce ne soit une pause comme dans les comédies dramatique avant le point crucial de la scène. Après touit la Vierge Noire était aussi la déesse des arts de la scène !

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 10:25 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 21 Juil 2012, 23:24
Messages: 526
PX: 19139
 Finalement, l’elfe parlait. Et elle avait un nom. Mais c’était bien la seule chose intéressante qu’elle dit : les aventuriers les plus expérimentés de l’ile ? Bah ! pas de quoi être impressionnée ! Et tout ça pour leur raconter ses problèmes d’héritage ? Kerrarc’h but un coup en attendant une suite qui ne venait pas, puis il reprit :
 « Vous avez une maison dans l’ile ? Mazette ! Qu’c’est original et intéressant ! Et sinon, est-ce tout ? Parce que vos histoires immobilières, nous nous en cognons un peu. Donc soit vous avez quelqu’chose d’intéressant à nous dire, qu’c’soit à propos d’vot’ baraque ou pas, et vous l’dites au lieu d’créer un mystère et une attente hors d’propos, soit vous nous laissez tranquilles. »
 Le capitaine était nonchalamment avachi dans son siège. Il se doutait que sa tirade ne plairait pas à tout le monde, mais au fond d’eux-mêmes, ils le remercieraient de leur avoir évité deux heures d’explication sur les subtilités du droit immobilier de Gemmaline.
 « Bref : allez au but, plutôt que d’tergiverser et d’vous faire désirer. Nous valons mieux qu’ça. Et vous aussi valez surement mieux qu’ça, alors montrez-le. »

_________________
Kerrarc’h Inflexible le hadozée, chevalier des vertes mers et second des vagues et ses créatures, joué par Chapour l’Avisé

5/4+1/3+1 sorts

56/56 PV ; sous l’effet du sort endurance aux énergies destructives.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 17:46 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Fév 2014, 21:03
Messages: 1921
PX: 16050
Tharag accueillie le dernier venu avec joie et convivialité. C'était certe un jour de fête de ce réunir ainsi car Dragnar compris bien vite grace a Driva q'une petite âme bien silencieuse se logeait dans le ventre d'Azuil.

Dragnar fut surpris du geste affectueux de celle-ci, lui qui est un peut taciturne il n'en avait pas l'habitude.... Pointant ensuite sa main vers l'ensorceleuse, Dragnar montra sa pierre spionique qui d'un éclat doré répondu a cette dernière.

Moi aussi je suis contente de vous revoir, félicitation , votre famille s'agrandi...

Les retrouvailles allé de bon cœur, les discutions entre membres permettait de renouer le lien rompu de la dernière missions. le travaille d'équipe n'en sera que renforcé . Tous festoyèrent et trinquèrent, leurs convivialité ne se partagea pas au reste des clients de l'auberge qui finirent par partir laissant les convivent profiter de leurs moment ensembles....


Moment qui durèrent , jusqu’à q'une elfe sombre entra dans l'établissement..

Une elfe noir ? souligna driva dans l'esprit de Dragnar
Peut etre une envoyait de l’outre terre ou simplement une nouvelle venue sur l'ile.... ... rétorqua le spinoqiue
[i]
L'elfette paraissez timide et peut rassuré, elle semblait vouloir demandé quelque chose mais Azuil qui l'avait remarquer aussi l'invita a délier sa langue


ce fut la-but d’alcool ou des bruits ambiant mais le nomade ne compris pas un mots de la jeune femme a croire qu'elle était gêner et tétaniser de leur parler ...

Cirsh pour contré cela tenta de l'inviter a danser en entamant un vers a la fois audacieux et étrange.... acclamait cependant par etincelle qui montrait sa joie de vivre tout en questionnant la jeune femme [/i]

Au final tout le monde s'intéresser a cette demi-drow pour tenter de comprendre ce qu'elle demandait, le nomade quand a lui écouta pour ne pas trop surchargé les questions...

[i]Finalement , la jeune femme délia sa langue et expliqua aux groupe le motif de sa venue. Venue fort belle mais bien moins intéressant lorsque le poilu des mers expliqua sa vision des chose a la demi drow.

[/i]
Une nouvelle sur l’île, elle ne doit pas savoir ou sa maison se trouve du coup ...confirma Driva

_________________
personnalité : Gäyana, l'être venue d'un autre monde
Dragnar,le voyageur immortel Chaque aventure ne dure qu'un temps, le mien est infini
points 25/56
faculté connu: niveau 1
contact-dispersant


obtenue quête


cape de défense psionique

faculté connu: niveau 2


obtenue par la robe cronospy

Serviteur elementaire

faculté connu: niveau 3
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 21:19 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 20:57
Messages: 438
Localisation: France
PX: 1000
Étincelle ayant applaudi ses vers, il la regarda avec un grand sourire sans pour autant quitter son perchoir.
Fort impressionné par la beauté des lèvres de l'elfe noire, le cœur battant la chamade, Cirsh eût une impression de déjà-vu quand Astanndar s'approcha d'elle. Une elfe, un bar, le noble.... Il n'en fallut pas plus au pâle aventurier pour se désintéresser de la vénus des profondeurs aussi vite qu'il s'en était amouraché. Il sauta à bas de la table, mit sa main au côté de la sienne pour vérifier combien dissemblables étaient leurs carnations et mémoriser son odeur, puis se dirigea vers les latrines pour se débarrasser de son thé.
Il chemina assez lentement pour entendre le début de son histoire et se demanda comment on pouvait arriver en une semaine à Gemmaline après avoir reçu une lettre. Soit cette personne était extrêmement vénale, soit elle avait absolument besoin d'une maison. Sinon elle nageait très vite ou savait voler.
Les souvenirs du vol qui l'avait amené sur l'île refirent surface alors qu'il entendait indistinctement la voix de Kerrach' par dessus les clapotis de sa miction.

Il revint dans la salle en se disant qu'il pourrait peut-être quitter discrètement les lieux et essayer de retrouver la maison en question pour y effectuer une sorte de reconnaissance. Le dernier déménagement auquel il avait participé avait réservé bien des surprises. Pour celui-ci l'Untherite serait peut-être plus motivé et ferait au moins semblant de faire quelque-chose. En tout cas lui n'y participerait pas. Hors de question.

Il alla au bar demander au patron s'il avait déjà vu cette inconnue et ce qu'il en savait.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 21:54 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 473
PX: 4000
Azuil lève les yeux au ciel lorsqu'elle entend la tirade, ô combien désobligeante, du capitaine.

°° Décidément, le tact ne fait toujours pas partie de ses qualités ! °°

Elle offre un sourire réconfortant à la semi-drow avant de prendre la parole.


- Veuillez excusez, dame Ladd, l'impolitesse du capitaine Kerrarc'h. Je ne pense pas trop m'avancer en vous disant qu'il ne parle que pour lui et certainement pas en notre nom à tous. Je me nomme Azuil Pourprelune et je vous souhaite la bienvenue à Gemmaline. Je vous présente mes condoléances pour la personne disparue qui vous a légué sa demeure. La perte d'un être cher est toujours un moment très pénible à vivre.

Son regard se fait compatissant durant un instant avant de reprendre sa bienveillante cordialité. Elle continue alors.

- Pouvons-nous vous être utile ?

Réalisant que la demoiselle est toujours debout, elle montre une chaise vide autour de la table.

- Mais je vous en prie, venez donc vous assoir à nos côtés. Nous pourrons discuter plus confortablement ainsi.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Dim 30 Déc 2018, 23:58 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6947
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Cirsh laissant tomber avant d'avoir combatut alla au bar, le tavernier qui semblait ne pas savoir mentir, lui affirma qu'il n'avait jamais vu cette fille. Il cru utile de préciser que sur cette belle île de Gemmaline on voyait pas mal de personnes souvent mal accueilli ailleurs, bref, qu'il ne fallait pas faire trop grand cas de sa couleur de peau et de cheveux. selon lui, c'était une aventurière qui venait tenter sa chance comme bien d'autre avant elle.

Plus au centre de la salle, la demie-drow pris place à côté de la demie-elfe, visiblement réconfortée de trouver une alliée dans ce panier de crabes, elle continua son histoire :


-Je sais où est la maison, ce n'est plus un soucis, d'ailleurs j'en reviens, mais justement ...

La belle lança un regard perçant à Kerrarc'h comme pour lui signifier que ça allait être le moment qu'il attendait, à savoir le cœur de la demande. On pouvait lire aussi dans ses pupilles noires comme la nuit que parfois un brin de sociabilité était de mise dans toute demande social.

-J'ai découvert au fond du jardin de cette maison, qui y faut l'avouer est plutôt vieille, pour ne pas dire n ruine.

Elle se reprit :

-D'ailleurs quand je dis "jardin" je devrai dire "friche", c'est fou ce que le climat ici semble propice à la végétation.

La belle se mit à tousser subitement, perdue un instant, elle chercha comme quelque chose à boire. Son regard balaya l'assemblée comme un appel à l'aide. Cette subite déshydratation était elle à rapprochée du mot végétation ? Ou la prêtresse de la Vierge Noire cherchait elle à faire monter le suspens encore d'un cran ? N'y a t'il pas d'ailleurs un mot dans le culte d'Elistraëe pour désigner ce phénomène qui consiste à cheminer vers le point culminant tout en ralentissant la cadence à chaque fois que l'on s'en approche ? Ou peut-être est-ce le fruit d'un autre culte ?

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Lun 31 Déc 2018, 03:10 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 19 Jan 2016, 22:06
Messages: 620
PX: 1530
La semi-drow avait une sacrée descente, et il s'avérerait que ça semblait même être le paiement pour obtenir quelques paroles de sa part.
D'Azuil ou de Salômé, il ne savait choisir. Mais il n'avait pas non plus besoin de choisir : chacune viendrait en temps voulu.
Mais pour l'heure, les deux se détournaient de lui, et il en soupira, imaginant que Cirsh devait vivre ces désillusions à chaque instant.
Puis il reporta son attention sur la nouvelle.

Par les dieux, la prêtresse lui plaisait, belle à se damner mais... Astanndar avait tendance à penser comme Kerrarc'h et ce suspense artificiel l'ennuyait, il appuya donc l'homme-singe :


- Allons, damoiselle, il est bien impoli de faire languir votre public et nous pourrons parler plus tard des condoléances et problèmes de cadastre.
Des héros aussi importants que nous n'aimons pas perdre notre temps. Qu'avez vous trouver dans votre jardin, et que nous offrez-vous pour vous aider ?


Parfois, il fallait savoir être pragmatique. Et se mettre au comptoir pour obtenir un nouveau verre (pour lui cette fois).

_________________
Prince, demande aux Dieux pardon.

Astanndar es Termein, Fils d'Unther, Champion d'Almah, Terreur des gnolls.
Une fiche
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Lun 31 Déc 2018, 14:21 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 21 Juil 2012, 23:24
Messages: 526
PX: 19139
 Et blablabla, et blablabla… Salomé continuait à raconter sa vie et s’attardait sur des détails inintéressants. Heureusement qu’Astanndar avait, lui aussi, le bon sens de la presser.
 « C’n’est pas qu’le jardinage et l’badinage sur telle ou telle conn’rie m’désintéresse d’manière générale, mais où voulez-vous en v’nir, en fait ? Avez-vous b’soin d’aventuriers, d’maçons ou d’jardiniers ? Si nous le savions, nous pourrions plus facilement cerner vot’ problème et y répond’ au mieux.
 « Bref : plutôt qu’d’nous faire lanterner, allez au fait ! »
 Cela commençait sérieusement à le souler : non seulement on l’avait invité pour lui annoncer une nouvelle sans intérêt, il devait encore une fois faire face à l’hostilité gratuite d’Azuil et Étincelle, et voilà que s’ajoutait cette elfe incapable d’aligner deux mots sans se croire dans un roman-feuilleton…

_________________
Kerrarc’h Inflexible le hadozée, chevalier des vertes mers et second des vagues et ses créatures, joué par Chapour l’Avisé

5/4+1/3+1 sorts

56/56 PV ; sous l’effet du sort endurance aux énergies destructives.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Lun 31 Déc 2018, 14:37 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 13 Aoû 2017, 20:57
Messages: 438
Localisation: France
PX: 1000
Pourquoi Azuil trouvait-elle toujours les bons mots? Ceux qui remuaient des émotions enfouies, comment pouvait-elle parler comme la mère que tout le monde aurait voulu avoir?

Rassuré par le tavernier (ces gens-là sont des experts quand il s'agit de sonder l'âme des gens ) le semi-orc lui avait pris une cruche d'eau fraîche et un verre en entendant les déboires respiratoires de la nouvelle venue. Il les posa devant elle et alla se poster aux côtés de Tharag, la main sur son épaule pour lui signifier son amitié sans avoir à faire de grande déclaration ou interrompre la noire beauté.
Kerrach' s'en chargeait d'ailleurs très bien et il lui ôtait les mots de la bouche. Pour une fois qu'il n'avait pas mis les pieds dans le plat le premier ça lui allait.

Regarder ses compagnons lui faisait du bien, il se sentait désormais membre à part entière d'un groupe et en entendant les jappements lointains d'une bande de corniauds qui devaient faire les quatre-cent coups dans quelque ruelle il repensa à sa meute et au chemin parcouru depuis. Plus que tout, c'est l'attitude empreinte de respect du tenancier qui avait provoqué cette prise de conscience. S'il le voulait, il n'aurait plus à affronter le mépris qu'il croyait lire dans les yeux d'autrui. S'il voulait être un membre respecté d'une communauté, il suffisait de se voir comme tel. Tharag en était l'exemple parfait. Il avait même gagné l'amour d'Azuil, et ce n'était certainement pas en se noyant dans le doute.

Au sortir de ses réflexions il se rendit compte qu'il avait mis un peu de sang sur le vêtement de son ami. L'idée que c'était une bêtise gênante fût terrassée par la conscience que c'était bien autre-chose qu'une tache, c'était le sang du pacte.

_________________
_............................................................_
C'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis.

Fiche de Cirsh

Fiche de Brom

Le Fil d'Art : partie 1 : le grand livre gris
Gelatine à Gemmaline partie 4 : au coeur du cube
::::::::::::::
Super Zéros
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La porte de Mystryl : partie 1 : Nouveau Départ
MessageMessage posté...: Lun 31 Déc 2018, 16:51 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 19 Mar 2015, 00:32
Messages: 344
Localisation: Quelque part dans la lune
PX: 6270
Etincelle balaya les commentaires des grands bourrus d'un revers de la main ennuyé, s'interdisant de les tancer vertement. Après tout, elle n'allait pas les laisser lui gâcher la fête et surtout la nouvelle venue qui semblait vouloir dire quelque chose d'important. D'ailleurs Azuil eut un bon conseil qu'elle approuva par un hochement de tête entendu et sérieux. Suspendue à son histoire, Etincelle attendait la suite, sûre que sa patience serait récompensée, ses yeux émeraudes rivés au visage de la sombre beauté.

_________________
'Tincelle gnomesse chaotique à plein temps
« À la naissance, on nous donne une étincelle de folie. On n'est rien si on la perd.
Perdre c'est mourir un peu et partir renaitre souvent »
(Robin Williams, Etincelle)
Haut
   
 
 [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: