Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Lun 19 Nov 2018, 21:15



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Eyra... Et son arrivée
MessageMessage posté...: Lun 05 Nov 2018, 21:18 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 23
Le noir... C'était en ce moment même la seule chose qu'elle pouvait percevoir... Ses yeux étaient bandés et elle ne pouvait se fier qu'à ses autres sens pour avoir une vague vision de l'environnement dans lequel elle se trouvait actuellement. Elle entendait la foule, le piaulement lointain des mouettes et cette odeur... Une odeur qu'elle ne connaissait que trop bien.. l'odeur du poisson. Elle entendait le craquèlement du bois ici et là et, tandis qu'elle humectait ses lèvres, elle ne pouvait ignorer que l'air était particulièrement salé en ces lieux. Elle le sentait.. oui, on l'avait bien menée sur les docks d'Athkathla. Ils avaient marchés, sans doute fait quelques détours pour éviter de se faire repérer par les gardes. Ou peut-être ses guides avaient simplement soudoyés ses derniers et brouillés quelques pistes... Eyra n'en savait rien. Elle savait simplement qu'elle allait embarquer, pour quitter cette ville si chère à son coeur. Embarquer pour fuir dans le seul but de survivre. Embarquer dans ce quartier même où sa vie avait commencé pour aller... Ailleurs, elle ne savait où. Et qui plus est finir en esclave... Tel était son châtiment. La jeune femme soupira. Elle avait des ressources, elle savait qu'elle pouvait improviser si et seulement si elle arrivait à bon port mais encore fallait-il qu'elle survive à cette traversée. En tant que fille d'un trafiquant d'esclave, elle n'était pas sans ignorer qu'il arrivait régulièrement quelques... incidents en chemin.
Soudain, on la fit s'arrêter, la sortant brutalement des ses pensées.


- Et voici la dernière, dit une voix masculine d'un ton ouvertement satisfait.
- Tu l'as dénichée où celle-la? Elle n'est pas sur la liste... répondit son interlocuteur plutôt méfiant.
- Une trouvaille de dernière minute du chef... Arrêtes-moi si je me trompes mais à mon avis tu pourrais en tirer un bon prix....
Eyra senti une main lever brutalement son menton. Un silence s'ensuivit, l'inconnu inspectait visiblement la marchandise. Luttant contre son envie soudaine de lui envoyer un coup de genou bien placé, la rouquine ne bougea pas, osant à peine respirer. Elle savait qu'il était dans son intérêt de se tenir tranquille si elle voulait partir d'ici saine et sauve. Et le plus tôt serait le mieux de surcroît.
- Ouais, t'as pas tort... Allez, fait-la monter et on se tire d'ici...
Alors que son guide l'intimait à avancer d'une pression sur le bras, Eyra senti sous ses pieds le craquèlement du ponton puis une légère ascension... Elle était à bord à présent et avant qu'elle n'eût réellement le temps de le réaliser le bateau abandonnait son ancrage pour filer en haute-mer.

- Tout va bien ?
Demanda son guide d'une voix plus douce que précédemment tandis qu'il lui ôtait le bandeau qui lui couvrait les yeux.
Eyra cligna des yeux, ces derniers s'habituant peu à peu à nouveau à la lumière. Elle regarda rapidement autour d'elle, et la première chose qu'elle vit n'était autre que les édifices de sa ville natale qui s'éloignaient peu à peu. Elle ressentit un pincement au coeur avant de se remémorer la raison pour laquelle elle était partie. Le nécromancien... Elle espérait d'ailleurs qu'il ne se trouvait pas à bord, on ne savait jamais à quoi s'attendre avec ce genre d'individus.


- Ca va, Répondit-elle simplement avant de se retourner pour faire face à son interlocuteur. Un sourire éclaira son visage lorsqu'elle reconnu Gawen, un des nouveaux hommes de main de son père. Eyra l'appréciait, du peu qu'elle le connaissait il lui avait toujours paru sympathique et qui plus est particulièrement doué pour toutes sortes de règlement de compte d'après son père.
- Qu'est-ce que tu fais ici? Je veux dire.. avec moi?
- Ton père m'a demandé d'accomplir une mission... spéciale, c'est le moins que nous puissions dire et s'est arrangé pour que je fasse partie de l'équipage, ainsi je peux garder un oeil sur toi.
- Demandé ? La jeune femme rit doucement et croisa les bras sur sa poitrine avant de reprendre: Avais-tu seulement le choix?
- Nous ne le saurons jamais... Je ne vois pas comment j'aurai pu refuser de...
- Hmm je vois je vois
, abrégea Eyra lui intimant de ne pas en dire plus d'un geste de la main. Elle se fichait royalement de ce qui l'avait poussé à l'accompagner en réalité. Quel est le plan ? J'imagine qu'il t'as envoyé ici pour une bonne raison autre que de faire la nourrice?
- Et bien euh... Balbutia le jeune homme. Oui... Tu as déjà un acheteur en fait, c'est un de ses plus gros clients. Bien évidemment il ne sait pas que tues la fille d'Amenelos... Il est toujours intéressé par des femmes... Enfin il a un réseau de femmes à son service....
- Quoi?!!
S'étrangla la roublarde comprenant immédiatement de ce dont il s'agissait. Elle se mit à rire, un rire incontrôlable. La vie avait décidément beaucoup d'humour...Un humour cynique. Son père n'avait trouvé de meilleure solution que de la renvoyer tout droit dans un monde qu'elle avait quitté étant bien jeune, sa propre mère biologique étant une prostituée.
- Il a certifié que tu serai en mesure de te sortir de là-bas une fois... sur place, ajouta Gawen d'un ton hésitant.
- Et pour cause, grommela la rouquine avant de lancer un regard furibond à son interlocuteur.
Avant qu'elle n'ait eût le temps d'ajouter quoi que ce soit, deux chiens des mers s'approchèrent d'eux à grand pas et l'un d'eux s'exclama comme piqué au vif par leur conversation:
- Bon tu l'emmène à la cale avec les autres où il faut que je le fasse moi même à renfort de coup de pieds dans ton derrière crasseux?
- Nous réglions simplement quelques détails...Se défendit Gawen.
- Quel détails? Y a pas de détails à régler avec la marchandise, argua le pirate non sans lancer un regard dédaigneux à Eyra. Maintenant dans la cale, et si elle moufte tu la corriges, tu verras ça iras tout seul.
Gawen lança un regard entendu à la jeune femme et en silence, il l'emmena dans la cale comme cela lui était indiqué. Il ouvrit la trappe qui y menait et lui lança un regard inquiet avant que cette dernière ne descende d'un pas décidé.
Eyra entendit la trappe se fermer derrière elle et haussa un sourcil tandis que les autres esclaves - enfin les véritables esclaves- la regardait d'un air interloqué, visiblement étonnés de la voir arriver ici aussi tardivement. La jeune femme leur adressa un signe de tête pour seule forme de politesse avant de s'installer en silence au fond de la cale à côté d'une autre femme visiblement perdue dans ses pensées.

- Toi aussi ils t'ont récupéré en pleine rue cette nuit? lui murmura l'inconnue.
Eyra observa sa voisine, elle devait être un peu plus agée qu'elle, le teint burriné, légèrement échevelée avec un oeil au beurre noir qui la faisait visiblement souffrir. Le temps était venu pour la jeune femme de jouer son rôle, c'est tout naturellement qu'elle répondit feignant un air peiné:
- Non... enfin si... C'est ma maîtresse qui m'a vendue, elle est persuadée que je vaux plus vendue qu'en étant un simple investissement si tu vois ce que je veux dire... Apparemment, certains seraient prêts à payer beaucoup pour des femmes comme nous...
- Ouais tu m'étonne. Je m'appelle Suraya. Peut-être qu'on aura le même acheteur qui sait ou peut-être que...

Suraya s'interrompit tandis que le bruit de pas d'une personne qui venait de pénétrer dans la cale se faisait entendre.
- Mesdames, bienvenue à bord de notre somptueux navire, tonna un homme à la voix goguenarde. Eyra ne pouvait le distinguer de là ou elle se trouvait mais pouvait sentir que sa présence ne présageait rien de bon.
- Nous allons vous conduire dans des contrées.. pour le moins... exotiques. Mais étant donné que la traversée risque d'être longue, vos hôtes ont besoin de divertissement. Et puis, il faut bien que quelqu'un teste la marchandise avant qu'elle ne soit livrée, après tout nous avons à faire à de véritables professionnels hmm. Alors qui est la première volontaire?
Sans attendre de réponse, il marcha, observant les femmes une à une d'un oeil perçant. Tandis qu'il avançait, il s'arrêta à hauteur d'Eyra et son visage s'éclaira.
- Aaah, cela fait longtemps que mes hommes n'ont pas eu le plaisir de jouer avec une rouquine. Tu seras la prochaine volontaire donc, je te désignes.
Sans plus de cérémonie, il l'attrapa brutalement par le bras, la forçant à se lever avant de la tirer sur le pont.
- On a un nouveau ici, il ne connait pas encore les joies de voguer en mer avec de la marchandise vivante alors c'est lui qui s'occupera de toi cette nuit.Tu comprends je ne veux pas le mettre mal à l'aise (petit ricanement) alors je lui fais un présent, il s'occupera seul de toi cette nuit. Après il apprendra à s’accommoder de la présence des autres.
Eyra ne dit mot et soutint le regard du vieux pirate. Son visage était si proche du sien qu'elle pouvait sentir son haleine fétide. Elle avait juste envie de lui cracher au visage mais savait que cela ne ferait qu'empirer la situation.
- Pas de résistance? Hmm tu dois être habituée, on ne s'en plaindra pas. Allez, en route pour ton premier tour de piste, il faut que j’aille dénicher celle qui servira aux autres pour ce soir.
Et une fois de plus, il l'entraîna sans plus attendre, la tirant avec lui, serrant son bras si fort qu'il lui faisait mal. Eyra s'efforça de se préparer psychologiquement, essayant de dédramatiser intérieurement. Après tout sa mère biologique en avait fait un métier c'était que cela n'était peut être pas si terrible. Et puis de ce qu'en avait dit Gawen, ce ne serait pas une fois qu'elle aurait mis pied à terre de nouveau que cela serait terminé...
Après qu'ils eurent traversé le pont, il la fit entrer dans ce qui semblait être des quartiers puis entrouvrit une porte avant de la pousser à l'intérieur de la pièce et de la fermer à clé juste derrière elle. Eyra prit le temps de souffler avant d'observer la silhouette qui lui tournait le dos. Elle lui semblait étrangement familière...

- Gawen? osa-t-elle murmurer non sans une hésitation.
- Eyra, te voilà. Je me doutais que tu serai la volontaire, enfin la volontaire désignée. Installes-toi, dit-il en désignant la couche miteuse à sa gauche.
La jeune femme s'avança avant de se planter face à lui.

- Comment...
- Comment je savais? J'ai simplement laissé entendre que j'avais une préférence pour la rouquine.J'étais à peu près sur qu'ils te choisiraient pour mon.. euh baptême comme ils disent. C'est une tradition chez eux.
- Ah oui? Et après? Tu savais sans doute également que j'ai été désignée pour être le casse-croûte volontaire de demain pour tes nouveaux amis?

Le jeune homme sembla surpris de cette révélation tandis que son sourire s'effaça aussitôt.
- Je ne... euh...
- Non visiblement, le coupa sèchement la jeune femme. Furieuse, elle s'assit sur la couche avant de s'y affaler complètement le regard rivé vers le plafond en bois.
- Mon père a vraiment des idées fantastiques. Me faire embarquer au sein d'un convoi rempli de femmes bientôt prêtes à être vendues à des bordels....Et en plus même l'entraînement est prévu dans le voyage c'est vraiment... tout ça pour échapper à... Je ne sais pas si je ne préfèrerai pas être à l'article de la mort en ce moment vois-tu... (Elle se redresse légèrement pour regarder Gawen)Alors, hmm, quel est ton plan maintenant ?
Gawen la regarda non sans réprimer un sourire avant de lui tendre une couverture.
- Le plan maintenant c'est de te permettre d'échapper à un voyage pénible si tu vois ce que je veux dire.
- Alors tu ne vas pas profiter de la situation...
commença Eyra en se redressant avant de prendre la couverture.
- Et bien, l'idée pourrait être tentante et dans d'autres circonstances qui sait mais... non je n'en ferai rien. (Il s'assoit à côté de la jeune femme avant de continuer). J'ai promis à ton père qu'il ne t'arriverait aucun sévisse. Nul doute que si je trahissais cette parole, il remuerait ciel et terre pour s'occuper de mon cas. Et de toi à moi nous savons qu'il l'apprendrai d'une façon ou d'une autre, Amenelos a des yeux des oreilles partout. Et ceux qui m'accompagnent ne sont pas les gens les plus discrets quand ils s'agit de raconter leurs exploits avec les femmes autour d'un verre. Et au delà de cela, j'ai du respect pour toi, ton père ne tarit pas d'éloges à ton sujet.
- Alors je suppose qu'il faut que nous réfléchissions au plan après quoi nous pourrons dormir...
- En effet, je crois que c'est la meilleure chose que nous ayons à faire...
- Gawen?
- Oui?
- Merci, lorsque je le pourrais, j'enverrai une correspondance à mon père et je ne manquerai pas de lui signifier que tu es un homme de confiance.


Eyra adressa un sourire entendu au jeune homme. Elle savait pertinemment que son intérêt était d'entrer dans les bonnes grâces de son père. Après tout, ce dernier était puissant dans son milieu et si Gawen voulait se faire un nom d'une façon ou d'une autre, il avait tout intérêt à entrer dans les bonnes grâces de leur famille.
***


La nuit ne fut pas de tout repos pour Eyra. Après avoir longuement discuté avec Gawen qui semblait en connaître un rayon sur ce genre si particulier de pirates, ils n'avaient toujours pas trouvé de solution concrète pour la faire échapper à son sort. Qu'à cela ne tienne, Eyra n'avait d'autre choix que de se tenir prête à ce qui l'attendait. Pour autant, elle ne dormi pas vraiment paisiblement, le sommeil entrecoupé de questions. En réalité ce n'était pas vraiment ce qui l'attendait sur ce navire qu'elle craignait mais avant tout ce qui se passerait une fois qu'elle serait vendue.Elle n'avait aucune idée de ce qui se passerait une fois pied à terre, dans une contrée à priori inconnue. Alors que l'aube se levait, l'équipage sembla s'agiter sur le pont, elle entendit des cris et avant qu'elle n'ait eût le temps de se lever, une secousse suivit d'un bruit sourd fit vibrer l'ensemble du navire.

- Qu'est-ce qui se passe ? murmura-t-elle à Gawen.
- Il semblerait que nous nous fassions aborder. Attendons de voir.
Gawen faisait son possible pour rester maître de lui même mais la lueur d'inquiétude qui emplissait son regard ne passa pas inaperçue aux yeux de la jeune femme. Elle pensa à sortir mais se souvenu que le maître d'équipage avait verrouillé la porte de la cabine, et défoncer une porte était loin d'être discret et inadapté vu la situation. D'autant qu'ils entendait des bruits de pas de plus en plus proches et des sortes de cliquetis d'armures métalliques.

- Restes derrière moi
, murmura Gawen.
- Tu oublies que je sais me battre sans doute aussi bien que toi, imbécile, rétorqua la jeune femme, agacée par l'excès de protectionnisme de son interlocuteur. Sans qu'il ne s'en rende compte, elle subtilisa discrètement la dague qu'il avait laissé cette nuit sur la table à côté de la couche. Avant qu'il n'eût le temps de répondre, la porte s'ouvrit à la volée dans un boucan phénoménal laissant apparaître deux hommes en armure, épée en main.

- Encore un ici,
s'exclama le plus vieux d'entre eux.
Malgré la poussière, Eyra put distinguer derrière eux, Suraya qu'un autre homme en armure semblait rassurer par des paroles réconfortantes. C'est alors qu'elle comprit que ces hommes en armures semblaient venir au secours des esclaves. Et dans le même temps, qu'elle devait saisir sa chance, si elle voulait finir son voyage peu importe ou cela serait, en tant que personne libre. Elle lança un bref regard en coin à Gawen qui avait lâché sa propre arme à terre. Il ne lui en voudrait pas, après tout, cette fois, elle en tenait un de plan... Sans plus attendre, elle se recroquevilla sur elle même sur la couche sur laquelle elle se tenait, prenant un air véritablement apeuré.


- Occupes toi de la fille
, ordonna le premier à avoir pris la parole tandis qu'il poussait Gawen hors de la pièce.
Eyra regarda ce dernier partir. Son sort était sans doute scellé. Elle l'appréciait pourtant, elle aurait pu le défendre... Mais cela l'aurait obligé à révéler sa véritable présence ici et du même coup à révéler l'activité de son paternel, ce qui était hors de question. Elle n'en fit donc rien, regardant simplement le second guerrier s'approcher d'elle, une main tendue dans sa direction.


- N'ayez crainte,nous sommes là pour vous sortir d'ici et vous emmener en sécurité. Tout vas bien, Ma Dame?
Eyra pris la main de l'homme avant de se jeter à son cou. L'inconnu, visiblement surpris passa un bras dans son dos qui se voulait rassurant avant de poursuivre:
- Nous allons vous libérer une fois arrivés au Port de Gemmaline, vous n'avez plus rien à craindre.
- Qu'est ce qui me dit que vous n'êtes pas là pour me vendre au plus offrant vous aussi après m'avoir abusée comme ce...

L'homme la serra plus fort, prouvant à Eyra par la présente que son petit jeu d'actrice marchait à merveille.
- Non Ma Dame, jamais il ne me viendrait une idée de la sorte, et je n'ose imaginer ce que vous avez subi. Je me nomme Sir Warren, et nous faisons parti d'une cellule spéciale des paladins de Gemmaline, nous luttons contre les esclavagistes. Et je vous fait la promesse que ces hommes seront sévèrement punis pour leurs actes. Vous voyagerez avec nous jusqu'à Gemmaline après quoi vous serez libre. Libre de commencer une nouvelle vie.

***

Sur ce, Eyra et les autres esclaves furent conduites sur le navire des paladins qui les menèrent à Gemmaline. La jeune femme eût l'occasion de beaucoup discuter avec Warren, son sauveur qui semblait être tombé sous son charme contre toute attente et répondait volontiers à toutes ses questions que ce soit à propos de la ville même, mais également du sort des pirates qui étaient à présents prisonniers. Le sort de Gawen était à présent scellé et la jeune femme ne pouvait qu'aller de l'avant. Elle se disait même qu'avec un peu de chance elle pourrait faire de bonnes rencontres à Gemmaline qui lui permettraient de s'adonner à nouveau à une activité commerciale telle que celle qu'elle avait pratiquée auparavant. La traversée se fit donc de façon bien plus agréable que prévu, et lorsqu'elle mit enfin pied à terre, non sans avoir promit à Waren de lui rendre visite un de ces jours, elle se mit en quête de trouver un endroit dans lequel elle se sentirait en sécurité. Le genre d'endroit qu'elle avait l'habitude de fréquenter à Athkatla, le genre d'endroit où elle pourrait créer des contacts, repartir du bon pied et qui sait intégrer une guilde de voleurs locale ou bien... Tant de possibilités s'offraient à elle à présent....

_________________
Ma Fiche

Rp en cours:
Arrivée au port
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra... Et son arrivée
MessageMessage posté...: Mar 13 Nov 2018, 17:06 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13238
PX:
 La fin du trajet se déroula sans incident ; en laissant trainer ses oreilles, Eyra comprit que les paladins qui avaient libéré les esclaves travaillaient pour le compte du prince et pas simplement pour leur ordre, les lois locales interdisant l’asservissement. Ce qui faisait naitre certaines questions, notamment pourquoi des esclavagistes venaient quand même essayer d’en vendre… Mais tant mieux pour les esclaves qui, systématiquement, se retrouvaient affranchis en arrivant dans l’ile, en vertu du principe que nul n’est esclave en Gemmaline ; le prince offrait à tout libérateur d’esclave une prime et à tout esclave affranchi, pouvant apporter des preuves de sa servitude passée, un pactole pour débuter sa nouvelle vie de personne libre. Le navire ayant un registre, Eyra y était recensée et c’est trois écus frappés à l’effigie du prince qui lui furent donnés. De plus, elle pouvait, comme les autres, se revendiquer dorénavant comme sujette du prince Ludrick Ier de Gemmaline.
 À l’arrivée au port, après certaines formalités, on laissa les esclaves fraichement libérés choisir entre un navire pour Eauprofonde ou La Porte de Baldur, ou bien de rester sur place. Quelques-uns, ceux qui avaient de la famille à retrouver en sureté sur le continent, choisirent de reprendre la mer, mais la plupart décida de s’installer ici, peu désireuse de retomber entre les griffes d’esclavagistes ou de pirates, qui la vendraient à une mine ou une plantation…

 En ce début d’après-midi, Eyra se retrouvait donc tout aussi libre qu’à sa montée sur le navire, la bourse un peu plus lourde et avec, en prime, la protection (somme toute assez théorique) d’un prince garantissant l’inviolabilité de sa personne.

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra... Et son arrivée
MessageMessage posté...: Hier, 10:20 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 23
Eyra n'en croyait pas ses oreilles. Elle se trouvait à présent en terrain inconnu, livrée à elle-même mais enfin libre. Ou du moins, ce qu'elle avait bien voulu faire croire pour tirer son épingle du jeu de la situation. Car dans les faits, elle n'avait jamais été esclave. La vie avait décidément beaucoup d'humour et semblait vouloir lui ouvrir une belle opportunité de s'épanouir hors du cocon familial dans lequel elle avait grandi jusqu'alors. Lorsque les paladins- dont elle avait discrètement surpris quelques conversations qui avaient laissé entendre qu'ils travaillaient pour le prince de Gemmaline, ville dans laquelle toute forme d'esclavage était proscrite- lui avaient proposé de prendre un bateau en partance pour Eauprofonde, elle avait hésité... puis s'était ravisée à rester ici et à devenir une citoyenne Gemmalienne. Ce qui l'avait décidé n'était autre que les larges possibilités de monter une "affaire" qui lui permettraient de gagner son pain dans un premier temps, et dans un second... éventuellement se faire un nom auprès d'une guilde locale. Après tout, son but n'avait pas changé, seule sa manière de l'atteindre serait radicalement différente de ce qu'elle avait prévu lorsqu'elle était à Athkatla. Elle n'avait pas oublié que ceux à qui elle vouait une certaine admiration avait des yeux et des oreilles partout, et peut être même dans une contrée aussi lointaine que Gemmaline.
Mais ceux qui avaient cotoyé Eyra lors de son court périple en mer ne semblaient pas être aussi pragmatiques qu'elle. Un petit nombre d'entre eux, dont Suraya, avaient choisi de repartir à Eauprofonde. La rouquine songea qu'ils retourneraient bien vite à l'état d'esclaves entassés dans la cale d'un bateau pour finir dans les mains, parfois littéralement, de personnes qui ne sauraient les considérer autrement que comme des objets. Mais c'était leur décision, et Eyra n'allait certainement pas intervenir dans le choix de Suraya, bien qu'elle l'apprécia, c'était la voie qu'elle avait choisie.


*****



Enfin seule, Eyra pu s'adonner à la réflexion qui s'imposait sur son avenir proche. Elle s'assit sur une caisse négligemment posée sur les quais et observa le front de mer qui s'offrait à elle. Ce genre d'environnement l'avait toujours apaisée malgré le brouhaha constant des passant et des dockers qui s'affairaient. En fait cela lui rappelait sa plus tendre enfance, et les diverses activités de contrebande qu'elle avait pu effectuer au cours des années. En somme, elle se sentait ici comme chez elle. En regardant vers l'horizon, elle pensa à sa famille adoptive, à ses amis qui étaient loin derrière cette étendue d'eau. Elle en vint à se demander un instant s'il n'avait pas planifié ce voyage exprès, sachant que le bateau serait intercepté. Après tout, il était capable de duper bon nombre de personnes, y compris sa propre fille pour la protéger. Eyra se mit à sourire à cette pensée. Peut-être était-il même au courant de tout depuis le début, surveiller les agissements de son enfant était à peu près à la portée de chaque parents mais avec les moyens financiers et le réseau que possédait Amenelos, la tâche s'avérait bien plus efficace et facilitée pour lui.

La rouquine secoua la tête. Elle sentait ses pensées s'égarer. Elle rassembla alors ses pensées et se concentra sur ce qu'elle pouvait et voulait faire. Elle se demanda un instant si louer ses services à un noble pour lui permettre de gagner de l'argent aux jeux ne pourrait pas être une bonne idée. L'instant d'après, elle se dit que toute ville avait ses partisans de substances illicites. Et parfois au sein même de milieux les plus militaires qui soit. Vendre des substances illicites à certains paladins pouvait très certainement être une bonne idée.

* Et dans un milieu aussi pompeux, tu m'étonnes ils ont bien besoin de se détendre*

Elle avait déjà son ticket d'entrée là-bas grâce à Warren, mais pour ce faire il lui fallait des relations. Intégrer un réseau local. Et dans une ville portuaire, il lui paraissait logique que certains contrebandiers soient à l'oeuvre ici et un marché noir local était toujours présent dans les villes de cette taille. Mais avant de se mettre en quête de ces personnes, elle avait besoin de se renseigner sur le fonctionnement citoyen et politique de cette ville. Et Eyra savait que les meilleurs endroit pour trouver des renseignements n'étaient autre que les tavernes. Surtout celles plus ou moins malfamées qui accueillaient des individus semblables au milieu dans lequel elle avait grandi ainsi que la discrète pratique du marché noir.

Sans attendre davantage, elle se leva de la caisse qui lui avait servi de chaise avant d'explorer le quartier. Il ne fallut pas longtemps à la roublarde pour repérer une taverne, la taverne du quartier repérable grâce à son enseigne atypique. Un dragon entourant une chope de bière, Eyra ne pouvait que saluer le sens artistique de son propriétaire. Grâce aux écus qu'elle avait obtenu suite à sa libération, elle savait qu'elle pourrait s'offrir un verre et peut être même un repas chaud, ce qui joindrait l'utile à l'agréable. Impatiente de pouvoir s'assoir à une table, elle se dirigea en direction de la taverne en question.

_________________
Ma Fiche

Rp en cours:
Arrivée au port
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron