Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Jeu 17 Oct 2019, 15:35



 [ 114 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 29 Sep 2016, 17:03 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
S'arrêtant devant la porte, une belle porte sculptée avec une tête de dragon, Alménivar capta le regard de son invité pour lui montrer un petit renfoncement où se trouvait un levier Toujours baisser le levier mon ami, sinon il pourrait vous arriver des choses regrettables ... Ils entendirent un petit clic et la porte s'ouvrit silencieusement.

Le hall était petit et carré et la séparation en verre ce qui permettait de voir directement le couloir. Alménivar ouvrit les portes pour permettre à son invité de se repérer facilement Un parloir où j'accueille les demandes et les invités. Je ne l'utilise que rarement, du moins pour le moment dit-il en ouvrant la première porte à droite. La pièce avait trois tables rondes avec quelques fauteuils, sommaire mais propre. Ici le salon avec un escalier qui monte à la bibliothèque et l'autel de prières continua le mage en ouvrant la porte suivante. Le salon avait une petite cheminée et des fauteuils profonds ainsi que des tapis qui rendaient la pièce assez cosy. Une large étagère couvrait le mur du fond avec une pile de grimoires

La suivante se révélait être la salle à manger avec sa grande table et ses quelques douzaine de chaise avec au fond la porte vers la cuisine. Au bout du couloir juste avant l'escalier une salle d'eaux où l'on pouvait se laver et faire les besoins naturels. Ceci fait, Alménivar l'invita au salon où ils purent s'installer confortablement. Alménivar alluma une pipe
: Je suppose que vous avez des questions ? Vous avez fait bon voyage ? Des choses que je devrais connaitre sur vous ? Satisfait il se lova dans le fauteuils et mit les bottes sur un petit escabeau devant lui.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 30 Sep 2016, 18:53 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Aoû 2016, 13:21
Messages: 37
Localisation: sur les traces d'adorateurs de Tiamat
PX:
Le jeune prêtre suit donc Alménivar, tout en observant les alentours, cherchant des repères pour mémoriser leur parcours, sait on jamais, ça peut être utile par la suite. La Wyverne, d'un signe de tête Askarion acquiesce les détails de l'homme sur son bien, ajoutant qu'il ne manquerait pas d'y passer à l'occasion.
Arrivé aux pieds de la fameuse maison, le grande gaillard remarque forcément le couple d'équidés, non qu'il soit spécialiste des chevaux, ceux là lui font forte impression.


Un fouineur ?!
Répondit il arquant un sourcil, mais son guide le rassure immédiatement.
Un troublion intrépide d'après vos dires...
Des descendants de dragon, voila qui annonce une rencontre très prometteuse ! J'ai hâte.


Mais l'attention d'Askarion revient sur Alménivar qui l'informe d'un point capital, à garder en mémoire pour éviter que cela ne devienne fatale.

je le note.

Souffle t'il, suite au petit déclic pendant que la porte sculptée s'ouvre lentement, observant les effets d'ombres et lumières donnant presque vie à cet objet.
Entrant dans la demeure, le prêtre de Bahamut fait le tour du propriétaire comme on dit, remarquant le confort plus ou moins modeste, mais bien plus que suffisant par rapport à presque tout ce qu'il a connu en compagnie de Pratiado ses dernières années.

Le parloir peut utilisé, voulait probablement dire que les visites devaient être assez rares, mais un coup d'oeil dans le salon et Askarion revient sur cette idée, peut être bien qu'Alménivar préfère recevoir ses connaissances ici au lieu du parloir.
La visite se poursuit et il mémorise les différentes pièces toujours sur les pas de son hôte avant de revenir au salon, il s'installe en face de son interlocuteur qui sort sa bouffante.
Askarion regarde encore un instant autour de lui, appréciant vraiment l'endroit avant de répondre aux questions d'Alménivar.


En commençant par le voyage, oui il fut correct, un peu mouvementé par l'assaut d'une bande de Sahuagins mais ça c'est assez bien fini.
Des questions, oui certainement quelques unes, par où commencer ...
Ah oui, le culte de notre dieu Bahamut est il bien présent sur cette ile ? Sommes nous nombreux ?
Tout aussi important, il y aurait des disciples de Tiamat également ? Je ne sais si Pratiado vous en a informé, mais depuis l'assassinat de mes parents par ces derniers, je les traque, des indices m'ont conduit jusqu'à Gemmaline.


D'autres questions arrivent mais Askarion laisse un peu de temps à son hôte pour lui répondre, parler de la mort de ses parents l'affecte toujours assez pour que son regard d'ordinaire brillant s'assombrisse quelque peu.
Mais reprenant les rênes de ses pensées, il revient sur une phrase d'Alménivar.


Que pouvez vous me dire de plus sur vos connaissances d'origine draconique, je suis curieux, je ne crois pas avoir rencontré de congénères, bien que j'ai un sérieux doute concernant mon mentor, mais il a toujours été évasif sur le sujet.
J'ai un ancêtre d'argent.

_________________
Fiche D'Askarion
Image
Domaine: 1er niveau: Morsure magique
Oraisons (×3):
-Détection de la magie
-Lecture de la magie
-Purification de nourriture et d´eau
1er niveau (x2):
-Arme magique
-Protection contre le Mal
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 05 Oct 2016, 13:15 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Le vieil homme observait Askarion au travers les brumes de sa fumée. Il avait les yeux qui pétillaient, le sourire en coin lorsqu'il écouta son invité. Ce dernier avait l'étrange sensation qu'Alménivar savait déjà les réponses. Il daigna enfin enlever la pipe de ses lèvres et répondit :

Oui mon cher Askarion, un ancêtre dragon d'argent, tout comme moi en somme. Ton mentor était en effet de la même souche, une famille éloignée. Ne sous-estime pas les pouvoir de Bahamut de guider ses enfants vers les destins qui feront, si ils le souhaitent, de grands héros à sa cause. Ce lieu je l'ai construit pour devenir une chapelle dédié à son office. Mais pour l'heure, il n'y a pas encore vraiment de culte ... Il nous manque un prêtre ... Par contre régulièrement je reçois des opprimés, des pauvres ou des personnes en manque de soins ou encore des personnes qui désirent défendre la cause du bien et qui viennent m'exposer leur problèmes.

Il sourit d'un air entendu puis continua : Nous avons ici sur l'île quelques adeptes qui se battent pour son église et je pense qu'avec la montée de cette secte du culte du dragon, nous aurons bientôt pas mal de nouveaux serviteurs à sa cause. Il y a du côté des Thayen des contrats secrets avec les pirates qui sévissent dans la baie de Kirk, attaquant parfois les navires en provenance du continent et taxe le village des Kobolds. Le souci majeur serait qu'ils ont à leur service un jeune dragon de cuivre. Cela me parait tellement improbable que j'aimerais que vous en fassiez votre mission primaire. Allez enquêter pourquoi diantre ce jeune dragon encore dans son adolescence aide ces pirates. Et bien sûr l'amener à changer de destin... termina-t-il.

Un plateau d'argent fit son apparition dans la pièce, flottant dans les airs et venant se poser sur la table en face d'eux. Il y avait de l'eau chaude, des petits baquets d'herbes séchées, deux verres en argent. Avec cela une cruche de vin et une cruche d'eau. On pouvait aussi apercevoir une assiette avec des tranches de pain généreusement beurrée et des pots de confiture pommes, cerises et mûres. Enfin quelques tranches de gâteaux moelleux complétait ces délices. Alménivar fit un geste signifiant à Askarion de se servir.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 06 Oct 2016, 10:10 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Aoû 2016, 13:21
Messages: 37
Localisation: sur les traces d'adorateurs de Tiamat
PX:
A la révélation d'Alménivar sur ses propres origines draconiques, le jeune prêtre ouvre grand ses yeux, telles des soucoupes, rendant évident son étonnement. Qu'une bonne majorité des adorateurs de Bahamut possède un ancêtre dragon, oui, ça Askarion l'avait compris dès que Pratiado avait abordé le sujet au tout début de sa formation.
Mais les variétés de dragon étant assez nombreuses, le grand gaillard n'avait jamais pensé au fait de rencontrer un "cousin" proche ou éloigné. Cette info assimilée, il reprend un peu de contenance face à son interlocuteur qui évoque le but premier de cette demeure.


En effet, notre dieu possède un grand pouvoir et je suis persuadé qu'il oriente nos destinés.
C'est un beau bâtiment, féliciations. On dirait bien que Bahamut a eu vent de ce manque et qu'il m'a envoyé pour le combler. Je serais honoré de remplir ce rôle et de vous apporter mon aide.


Répond Askarion en souriant, il est vrai qu'après une parie d'années à traquer les disciples de Tiamat, sans rester plus d'une dizaine au moment endroit, il serait bon qu'il reste quelques temps au même endroit, surtout pour accroître la foi en Bahamut.
Alménivar poursuivit, le jeune hybride draconique écoute, notant les différentes factions dans sa tête.


Le Culte du dragon est un fléau, trop nombreux sont les marginaux qui cherchent richesse et pouvoir par tout les moyens, ils font des cibles idéales pour ce genre de secte.
Un dragon de cuivre à la solde des pirates ?! C'est autant surprenant qu'inquiétant !
La simple présence d'un dragon, même jeune conforte le pouvoir et la menace de ses pirates.
Je ne peux qu'approuver l'importance de cette mission.


Un petit encas fit son apparition volant doucement vers les deux hommes, même s'il avait déjà plusieurs fois vu des mages à l’œuvre dans de petits tours de magie, c'est toujours un petit spectacle amusant.
Il attend que son hôte se serve mais un signe de se ce dernier l'invite à ouvrir le petit festin.
Un peu trop tot pour Askarion pour se rincer le gosier avec du vin, il saisit la cruche d'eau froide en proposant à Alménivar et se servit avant de saisir un tranche de gâteau.


Ca a l'air déliceux, ce parfum me ramène quelques années en arrière, ma mère aimait pâtisser.

_________________
Fiche D'Askarion
Image
Domaine: 1er niveau: Morsure magique
Oraisons (×3):
-Détection de la magie
-Lecture de la magie
-Purification de nourriture et d´eau
1er niveau (x2):
-Arme magique
-Protection contre le Mal
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 12 Oct 2016, 17:59 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:

Après s'être restauré, les deux hommes continuèrent leur conversation glissant sur des choses plus banales. Askarion apprit ainsi que son hôte avait fort à faire entre son auberge, les audiences auprès des notables et du Prince de Gemmaline, sans parler des conseils avisés auprès des nouveaux voyageurs, des colons. Un homme qui restait humble malgré son influence ... chose rare. Il devinait aussi qu'il y avait une grande connaissance amassé dans ce petit bout de bonhomme.

Le second étage contenait au nord la petite chapelle. Un simple autel de prières avec l'insigne de Bahamut peint sur le mur sud. Sur l'autel un bol d'encens et un bol d'eau bénite. La pièce était vide de tout ornements à l'exception d'un banc qui permettait de s'assoir pour la méditation. A côté une chambre, avec un lit et une commode. Alménivar proposa à Askarion d'y poser ses affaires et de l'occuper pendant la nuit. Au sud, à côté de l'escalier central la salle d'eau et deux chambres de plus
. Ce sera pour ceux qui vont arriver ce soir avait-il dit d'un air mystérieux. Finalement il signifia au jeune homme qu'il occupait l'étage du dessus, étage qui était placé sous le sort d'anti-scrutation pour des réunions et des conseils plus que secrets. Alménivar laissa Askarion s'installer dans sa chambre tout en précisant que le dîner serait servi à la lune montante, ce qui faisait deux heures après le coucher du soleil.

Enfin seul le jeune prêtre de Bahamut put enfin se reposer un peu avant le diner.




_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Sam 15 Oct 2016, 14:15 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Aoû 2016, 13:21
Messages: 37
Localisation: sur les traces d'adorateurs de Tiamat
PX:
Bien rassasié, Askarion suit son hôte à l'étage plus compléter la visite, remerciant ce dernier lorsqu'il lui montre où s'installer pour cette nuit. Il s'exécute et y dépose son sac à dos et son bouclier aux pieds du lit avant de rejoindre Alménivar qui lui montre les dernières pièces de cet étage avant d'évoquer celui du dessus que le jeune prêtre visitera prochainement, probablement cette nuit.
Le mage s'éclipse et Askarion retourne dans sa chambre, ôtant sa chemise de mailles pour être à l'aise. Il organise un peu son matériel, rangeant sa tenue sacerdotale dans la commode, pensant qu'il est peu probable qu'il doive officier en dehors cette demeure et surtout s'il doit traquer des pirates et ce dragon singulier.
Il s'allonge sur le lit pour récupérer de la longue traversée, ayant encore le sentiment que le lit tangue légèrement mais cela ne l'empêche guère de s'endormir une poignée d'heures.

Ouvrant les yeux, le jeune prêtre se lève et s'étire quelques instants, dissipant la torpeur pour de bon et va se rafraichir dans la salle d'eau, le soleil semble déja décliner.

Il quitte la pièce pour aller prier devant l'autel, il trempe le bout de son index dans l'eau bénite puis dessine comme un glyphe dans le creux de son autre main avant de la poser sur son symbole sacré qui pend à son cou.
Il médite un long moment, scellant son lien avec Bahamut dans ce nouveau lieu, rafraichissant les sorts que le dieu dragon lui accorde, sans oublier d'évoquer la situation de ce dragon de cuivre sur lequel il va bientot enquêter.
Askarion reste dans la petite chapelle en attendant l'heure du diner, continuant de se recentrer, chantonnant doucement quelques vers en draconique, un poème qui évoque l'éveil du premier dragon d'argent sous le regard de Bahamut.

_________________
Fiche D'Askarion
Image
Domaine: 1er niveau: Morsure magique
Oraisons (×3):
-Détection de la magie
-Lecture de la magie
-Purification de nourriture et d´eau
1er niveau (x2):
-Arme magique
-Protection contre le Mal
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 02 Nov 2016, 17:58 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Arrivée d'Elassa

Ils arrivèrent enfin à une maison pas très clinquante de richesse, mais correcte et à l'image de la plupart des bâtiments de Gemmaline de facture récente. Les fenêtres voilées de rideaux transparents laissaient filtrer une douce lumière dans la rue désormais recouverte de son manteau de nuit. La porte ornée discrètement d'une tête de dragon faisait face à la jeune femme. Elle vit avec intérêt que son compagnon cherchait une petite ouverture où il y avait un levier. Dès qu'il eut actionné le levier la porte s'ouvrit sans bruit révélant un couloir. Déliandre eut un sourire mystérieux et invita la jeune femme à entrer.

A peine eut-elle franchi la porte qu'une silhouette se dessina. Alménivar avait l'apparence d'une vieillard, même si on devinait que derrière cette apparente fragilité devait se cacher une grande force. Ses yeux pétillaient de plaisir à la vue d'une aussi jolie femme :

Déliandre ... Elassa ... Juste à temps pour le souper. Entrez, entrez je vous prie ! Sans attendre Alménivar fit un petit geste du doigt et résonna dans la maison le son agréable d'une clochette.
Venez mon enfant, le repas est servi. Vous devez être affamée ! Avez-vous fait bon voyage ? Déliandre pas de soucis majeurs ?

Tout affairé Alménivar les conduisit dans une salle à manger où la table était mise. Les deux chandeliers s'allumèrent comme par magie alors que quelques pichets d'eau et de vins volèrent dans les airs pour venir se déposer délicatement sur la table....

De son côté Askarion entendit les voix provenant de l'étage en-dessous. Serait-ce la personne que son hôte attendait ? Reposé et fortifié par ses prières, il se leva pour entendre le bruit d'une petite clochette. Tout se déroulait pour le mieux, pour le moment...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 02 Nov 2016, 21:46 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 352
PX: 6130
La jeune bédouine devait paraitre amaigrie suite à sa dernière aventure car tout le monde lui proposait le souper. A moins que ce soit tout simplement la politesse !

L’ensorceleuse portait encore les stigmates de la fatigue malgré la chevauchée enivrante qui la mena jusqu’ici. Elle avait certes pu se reposer, se laver mais une bonne nuit de sommeil complète sous le regard bienveillant de Séluné ne serait pas de refus, un vrai lit non plus. Pourtant malgré ces cernes bleutés sous ses yeux bordés d’argent, Elassa avait l’air de plaire au maître des lieux. Elle le sentit dans le regard du vieillard. Ce denier la salua après Déliandre. Elle aurait pensé qu’une personne aussi bienveillante ou sage aurait fait attention à ce petit détail, après tout elle était son invitée et une femme de surcroit. Elassa ne s’en offusqua pas, elle n’était pas de celle qui faisait des manières pour un rien. Elle le remarqua et c’est tout. Non ce qui étonna le plus la draconique c’était la familiarité d’Alménivar. Il connaissait son prénom et voilà que maintenant il l’appelait mon enfant. Cela faisait bien longtemps que l’on ne l’avait pas appelé ainsi. Son esprit s’égara un instant se remémorant les discussions houleuses qu’elle avait eues avec son propre père dans le désert de l’Anauroch. Enfin une familiarité relative car le vieillard la vous voyez tout de même ce qui faisait qu'elle se savait pas trop sur qu'elle pied dansé. Ca tombait bien il n'y avait pas de musique ! C'est vrai il en manquait un peu.

Alménivar semblait être débordé ou avoir très faim. Il n’attendit même pas la réponse d’Elassa et la dirigea vers la salle pour se restaurer. Elle lui emboita le pas en répondant.


- Merci Alménivar, je vois que nous les gens du désert ne sommes pas les seuls à offrir le repas aux voyageurs... égarés ou…temporels. lâcha-t-elle avec un sourire.

Déliandre avait piqué sa curiosité depuis qu’il lui avait parlé d’un dragon de cuivre contrôlé par des pirates. Elle aimait les mystères mais se demandait comment cela pouvait être possible. Un bref regard sur le nombre de couvert lui permis de voir qu’ils ne seraient pas seul pour diner. Elle resta là à, côté une chaise, une carafe de vin virevolta et se posa sur la table.

« Peut-être qu’il a une femme ha non ...c'’est surement ce prêtre... »

- Le voyage s'est bien passé petit regard en direction de Déliandre tout est parfait à pars que je n'ai aucun présent pour vous remerciez de cette invitation. J'en suis confuse mais peut-être qu'un peu de musique pour accompagné le souper serait combler ce manque ?

_________________
Elassa
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 11 Nov 2016, 11:08 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Alménivar sourit à son invitée. Il avait sans nul doute envie que la jeune femme se sente bien chez lui. Déliandre avait le sourire serein et l'oeil attentif. Pendant un moment il y eut ce petit silence qui pourrait susciter l'embarras, alors qu'ils semblaient attendre quelqu'un, mais Alménivar ne semblait pas être mal à l'aise bien au contraire. Il observait le jeune femme, ses traits fins, sa peau mate au reflets légèrement argenté. Ma chère dit-il je n'ai pas de musiciens à mon service, mais peut-être que Deliandre qui a des dons cachés, pourrait nous enchanter en attendant Askarion ? Le jeune elfe semblait presque rougir, alors qu'il sortit de sa poche une petite flute taillée dans l'os. Après quelques notes d'essai, il se lança dans un doux air qui flotta dans la pièce ...

Soudainement Alménivar se redressa, le visage attentif. Il encouragea Déliandre à continuer à jouer et fit signe à Elassa de le suivre. Il mit son doigt sur la bouche et monta avec elle les escaliers, première volée puis seconde, où ils se retrouvèrent sous les toits.

Citation:
Siliis s'était arrêté devant cette maison toute banale sur deux étages. Quelque chose au fond de son âme l'appelait vers cette bâtisse qui au fond ne payait pas mine; discrète sans ornements clinquants si ce n'est la tête d'un dragon sur la porte. Discrètement elle fit le tour de la maison. La nuit tombante l'aida dans son enquête silencieuse et ses interrogations. Pourquoi était-elle tant attirée ici. Un appel très ténu mais très têtu aussi. Avisant une corniche, sans hésiter elle décida de la grimper jusqu'au toit où elle avait aperçut une fenêtre légèrement ouverte. Elle voulait savoir ...

La grande pièce dans laquelle elle se laissa glisser semblait être une chambre, doublée d'un bureau d'étude, avec même un petit autel personnel. Sur l'autel il y avait un médaillon que la jeune femme reconnut facilement : le symbole de Bahamut. Ce dernier luisait faiblement


Alménivar et Elassa se tenaient à la porte. Doucement le veillard l'ouvrit et ils virent se tenant dans la pièce une jeune femme qui regardait le symbole d'argent posé sur le petit autel. Alménivar fit un clin d'oeil à Elassa, et entra de manière flagrante tout en disant
Pensiez vous vraiment entrer chez un mage sans qu'il n'en soit prévenu jeune femme ! Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Alménivar semblait avoir grandit. Son dos droit et son visage sévère, ses yeux lançant des éclairs et une soudaine présence pratiquement terrifiante auréolait tout son personnage. Pour peu on aurait presque peur de lui ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 11 Nov 2016, 19:40 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 352
PX: 6130
Le maître des lieux n’avait pas tout saisie ou alors Elassa s’était mal fait comprendre. Arrivé les mains vides l’ensorceleuse se sentait un peu gênée. Elle voulait en fait offrir elle-même un peu musique pour le repas, en guise de cadeau.
Sous la suggestion d’Almenivar, Déliandre sortit sa flutinette. Cet « humain » était vraiment doué pour plein de chose. Elle incanta dans la foulée. Une musique lancinante qui ressemblait étrangement à celle qu’utilisent certains dresseurs de serpent vint se mélanger à l’instrument à vent déjà existant.

La jeune bédouine se détendit petit à petit. Le haut de son corps commença à ondulait lentement quand le vieillard l’interpella. Elle le suivit sur la pointe des pieds au dernier étage de la demeure en essayant de ne pas faire de bruit comme il lui avait intimé. Elle adorait tous ces mystères et se douta bien que c’était que le début du commencement. Dans quoi s’était–elle encore embarquée ?


« Il veut faire une surprise, une frousse au prêtre ou quoi ?»

En très peu de temps, Elassa se rendit compte que sa pensée était erronée. L’attitude et l’apparence du vieil homme changea immédiatement quand il ouvrit la porte. Un intrus ou plutôt une intruse était dans la pièce. Son cœur se mit à s’accéléra légèrement, une petite montée d’adrénaline se fit ressentit quand la présence du vieillard changea. L’ensorceleuse draconique s’efforca de se concentrer sur la personne qui se trouvait en face d’elle. Elassa était bien plus petite et fluette mais elle était aussi plus belle que cette dernière même si en la détaillant de la tête au pied, l’ensorceleuse lui reconnaissait une beauté solaire qui contrastait avec la sienne. Comme si le jour et la nuit se rencontraient, les deux femmes se tenaient face à face.

Prestidigitation-une heure de musique...je me suis permis de regarder la description physique de Siliis pour étoffer un peu le post

_________________
Elassa
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Sam 12 Nov 2016, 01:15 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 26
C'était définitivement une erreur. Elle n'était pas persuadée de savoir pourquoi elle était entrée ainsi. Évidemment, dans sa quête de réponse, un bâtiment marqué de Bahamut l'intéressait, mais y entrer par effraction n'était certainement pas la meilleure idée. A posteriori.

Plongée dans son examen du médaillon, elle fut bien incapable de prévoir l'irruption du propriétaire dans la salle. Elle n'eut aucun besoin de simuler une surprise, puisque c'est effectivement ce qu'elle ressenti. Par contre, son esprit acéré se mit instantanément en branle. Une stratégie commença à se tisser dans son esprit. La trame principale était la même que souvent : faire croire qu'elle était plus faible qu'elle ne l'était. Le reste commença à se dessiner autour. L'environnement ? Probablement accueillant. Le propriétaire ? Probablement un disciple du Dragon de Platine. Elle ne s'était pas encore retournée, mais elle avait entendu deux fréquences de pas différentes et donc deux êtres. Bipèdes, sans aucun doute. La voix était forte, tentait d'être effrayante, mais lui avait fourni de nombreuses informations : c'était un mage, il semblait être sûr de lui et elle avait probablement manqué une alarme quelconque dans sa précipitation. Son manque de prudence lui était presque insupportable. Pendant les quelques secondes qu'elle avait, sa tactique se construit : paraître confuse, perdue, s'excuser. Être suffisamment pitoyable mais assez angélique pour être pardonnée. Cela pouvait marcher, elle s'était souvent rendue compte que les savants étaient étonnamment peu versés dans les jeux de l'esprit. Elle jeta un coup d’œil sur le médaillon. Elle pourrait en tirer un bon prix chez un receleur avisé mais ce n'était pas son crédo. L'endroit ne semblait pas faste, et Bahamut était ce qui ressemblait plus à une divinité tutélaire pour elle.

Son esprit revint au temps présent. Sa capuche tomba d'un coup de tête. Les ombres tissés dont semblaient être fait ses vêtements furent immédiatement mises au ban par la cascade de cheveux argentés qui s'en deversèrent, puis, elle se retourna. En une fraction de seconde, ses yeux s'embuèrent, elle força sa voix à chevroter et elle regarda le mage qui tentait d'être effrayant légèrement en dessous des yeux.


- Pardon, je ne voulais pas... Je... Je devais chercher des objets de valeur mais..., elle simula une respiration agitée, je n'aurais jamais volé un servant du Seigneur du Vent du Nord...

Ses yeux s'étaient portés un instant sur la femme. Belle, elle lui remarquait quelque chose de familier, mais elle n'aurait su dire quoi. Ses cheveux étaient aussi sombres que les siens étaient lumineux... Tout cela promettait d'être beaucoup plus amusant qu'elle ne l'avait prévu !

---

Si utile, Bluff +9

_________________
Fiche de Siliis
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mar 15 Nov 2016, 09:57 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Aoû 2016, 13:21
Messages: 37
Localisation: sur les traces d'adorateurs de Tiamat
PX:
Le jeune prêtre est tiré de ses songes par le son cuivré d'une clochette, pendant un moment, il se demande s'il s'agit de la porte d'entrée et donc ne se précipite pas. Surtout qu'il n'allait descendre presque nu, car uniquement vêtu de son pantalon et de son symbole de Bahamut trônant sous sa gorge.
Askarion s'étire quelques instants, rappelant à ses muscles qu'il est temps de se revigorer et se rhabille, laissant armes et armure sur place.
Il lui semble entendre une musique, un sifflement mélodieux, de la flute ? Oui il croit que c'est cela. La main sur la poignée, il s'apprête à sortir quand il entend des bruits de pas, peut être qu'Alménivar vient le chercher. Dans le donc et ne voulant pas perturber les usages de son hôte, il attend un moment pour se rendre compte que la ou les personnes ont continué leur chemin à l'étage supérieur.

Indécis, ne sachant que faire, le jeune prêtre jette un coup d'oeil par la fenêtre, se rendant bien compte qu'il est bien temps de descendre.
L'instant suivant, il descend les marches pour se rapprocher de la musique et arrive dans la pièce en question. Il s'approche suffisamment pour entrer dans le champ de vision du joueur de flute pour le saluer en s'inclinant la main sur le torse, un sourire amical flottant sur son visage singulier. Un autre signe de main, il encourage le musicien à poursuivre pendant qu'il prend place, cherchant du regard le maitre des lieux.


_________________
Fiche D'Askarion
Image
Domaine: 1er niveau: Morsure magique
Oraisons (×3):
-Détection de la magie
-Lecture de la magie
-Purification de nourriture et d´eau
1er niveau (x2):
-Arme magique
-Protection contre le Mal
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mar 22 Nov 2016, 17:09 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Le mage n'était pas vraiment un comédien expérimenté. Il laissa passer quelques secondes de silence, un moment où tout et chacun se posait des questions, puis il sourit illuminant son visage d'un soleil après l'orage. La flute en bas s'était tue, Déliandre avait probablement fini son morceau de musique. Contre toute attente, Alménivar s'approcha de la voleuse :
Bien joué ma petite. Mais permets moi de rectifier le scénario... L'appel de Bahamut a été puissant, c'est sans doute la raison pour laquelle tu es ici. Tu peux prendre le médaillon, il est à toi. Tu aimes le gigot d'agneau ? J'ai une proposition fort intéressante pour toi.... Siliis pouvait voir de la bonté et du rire dans les yeux clair de l'étrange personnage, et quelque chose de plus. Sans doute une même filiation, la même qu'elle trouvait dans les traits de la jeune femme à côté de lui.
Prenant les deux femmes par le bras, comme un père rassemblent les filles, il les fit descendre.

Pendant ce temps Askarion vit un jeune homme aux cheveux clairs où brillait des fils d'argent. Son regard clair se leva sur lui, sans crainte et il sourit. Se levant il posa sa main sur le coeur

Heureuse rencontre ! Je suis Déliandre. Je ne savais pas que ma flute était enchantée et pouvait faire apparaitre des hommes. Vous êtes Askarion sans doute ? Alménivar m'a dit que vous arriviez bientôt !

Enfin tout le monde était réuni. Tous reconnurent la même affiliation, le sang de dragon coulant dans leur veines. Alménivar était radieux et souriant, présentant l'un et l'autre et poussant tout le monde autour de la table, désignant les places. Puis Alménivar s'assit à son tour servant lui même les boissons et découpant un gigot, tout en les pressant de prendre un peu de légumes grillés à point.

Alménivar se révélait un hôte des plus raffinés et il laissa ses invités manger à leur aise, leur laissant le loisirs de faire connaissance, de parler d'eux-mêmes...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mar 22 Nov 2016, 18:29 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 26
De Bahamut je ne sais pas, d'un dragon certainement...

Avant que l'homme ne la prenne par le bras, elle saisi le médaillon gracieusement offert, puis dans un soupir, le reposa sur son piédestal. Qui à dit qu'il n'y avait pas d'honneur chez les voleurs ? Son... activité lui plaisait dans l'accomplissement et la virtuosité. Il n'y avait pas vraiment de plaisir à prendre lorsqu'on s'était fait avoir.

Elle se laissa entrainer. Elle n'était définitivement pas de la même famille que ses gens mais... oui. Il y avait sans doute du vrai dans ce qu'avait dit cet Alménivar, quelque chose les unissaient, c'était certain. Restait à savoir si c'était ou non une bonne chose pour elle. Pendant tout le trajet jusqu'à la table de réception, elle observa les environs, cherchant pièges et passages-secrets, quelque chose qui révélerait le mystère derrière ce bien trop agréable dénouement. La dernière fois qu'elle s'était fait avoir, elle avait passé deux semaines dans des cachots thétyriens, et là, elle était invitée à manger. De la viande qui plus était. Non, quelque chose clochait, sans aucun doute possible.

Elle observa ceux qu'on lui présentait tour à tour. Mais, en vérité, celle qui l'intéressait le plus était bien Elassa. Les autres étaient des hommes, alors qu'ils contrastent avec elle-même n'avait rien de surprenant. Mais Elassa semblait aussi proche qu'éloignée et cela piquait son intérêt à un point presque gênant. Elle posa sa précieuse cape sur le dos de sa chaise et s'assit en face de l'ensorceleuse. Elle écoutait Alménivar d'une oreille mais observait la bédouine. Puis finissant par n'en rien conclure, elle regarda ce qu'on lui servait. Elle n'était pas vraiment affamée mais ne cracherait pas de la nourriture. Cependant, elle n'y toucha pas. Se relevant, elle saisi son assiette et sans chercher la moindre autorisation, elle l’échangea avec celle de son hôte, puis attendit que les autres convives commence à manger avant de s'y mettre. Il n'avait pas pu prévoir la place de ses convives, mais la sienne, si. Attendant que les assiettes et les couteaux commencent à voler, elle pris la parole. Inutile de cacher quoique ce soit maintenant, le mage avait de toute évidence percé son jeu. Portant son regard sur Alménivar en ignorant superbement Askarian et Déliandre - qui lui paraissaient pour l'instant trop communs pour éveiller son intérêt - elle dit :


- Une proposition ? Je suis toujours ouverte aux propositions, fit elle avec un sourire charmeur.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 23 Nov 2016, 02:24 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 352
PX: 6130
Elassa observa le petit manège de la blondinette. La bédouine avait failli pouffer de rire sur sa voix chevrotante, un classique mais cela lui rappela des souvenirs quand son père égorgée les chèvres pour les mariages. L’inconnue déclina pas son nom pourtant Alménivar lui avait demandé explicitement, non, elle bredouilla une sornette de bas niveau.

Chez elle, dans l’Anauroch on coupait la langue des menteurs et la main des voleurs. Pourtant la bédouine n’était pas aussi catégorique sur certaines traditions. C’est peut-être aussi pour ça qu’elle se retrouvé là aujourd’hui ! Elle savait également que c’était dit pour dissuader les enfants de se tenir à l’écart de toutes tentations, un petit mensonge ne devait pas être puni aussi durement. Un vol peut être mais tout pouvait avoir une explication. Après tous les plus importantes vertus de sa divinité Sélune ne prônaient-elle pas la tolérance et l’acceptation.

L’élue divine se ravisa donc de la juger trop vite surtout que l’inconnue reposa le médaillon qu’on venait de lui offrir. Un geste inattendu plutôt intelligent avec un léger gout d’honneur bafoué qui lui plaisait. Curieuse l’ensorceleuse tenta d’en connaitre un peu plus sur l’objet par magie. Elle ferma la fenêtre profitant au passage pour sonder le médaillon puis revint prendre le bras de vieil homme comme si de rien n’était. Alménivar avec son coté trop paternaliste gênait un peu l’ensorceleuse. Son histoire personnelle y étant aussi pour beaucoup.

En bas, Déliandre avait cessé de jouer pourtant une musique magique résonnée encore, douce et enivrante. Elassa se sentit un peu plus à l’aise mais elle redoutait toujours les repas à table, plus habituée à mangé sur des coussins à même le sol et avec les mains, enfin sauf pour les voleurs du coin. C’est ce qu’elle répétait sans cesse à ses enfants « ne te fais pas prendre deux fois en train de voler sinon tu pourras plus manger ». Du gigot d’agneau, elle en avait déjà mangé et trouvé ça très bon. Elle était plus habitué à mangé de la chèvre grillée mais que pour les grandes occasions.

Malgré donc une musique typique de l’Anauroch orientale, Elassa était un peu tendue à l’idée de partager ce repas à table. Et cerise sur le gâteau qui se retrouvait en face d’elle qui la scrutait comme une créature étrange : la blondinette. Elle esquiva son regard, gênée pour s’intéresser au prêtre. Il était si blanc de peau qu’on aurait dit que c’était lui qui s’était prendre en train de chaparder le médaillon mystérieux. Ses yeux reptilien trahissait son sang draconique du moins c’est ce que supposa l’ensorceleuse au vue des présents.

Elassa se sentit un bref instant comme dans un nid de serpent. Elle servit des légumes à tout le monde avant de servir. Surprise une nouvelle fois quand dans son champ de vision la blondinette échangea son assiette avec Alménivar. Cela l’amusa un instant. Elle changea celle d’Almenivar avec la sienne espérant qu’à son tour l’un des deux hommes en face de même. Elle estompa sa magie musicale après que Silis répondit aux maitre des lieux, laissant à ce dernier le plaisir de dévoiler tous ces mystères qui plaisaient tant à l’ensorceleuse, dans un silence absolu.


lecture de la magie - art de la magie sur le médaillon / arret prestidigi

_________________
Elassa
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 23 Nov 2016, 19:30 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 12 Aoû 2016, 13:21
Messages: 37
Localisation: sur les traces d'adorateurs de Tiamat
PX:
Le musicien et le nouvel arrivant se saluent mutuellement, à son nom, le grand gaillard au teint de nacre et aux yeux auréolés de noir lui sourit.

Tout a fait, c'est un plaisir Déliandre.
Je suis arrivé un peu plus tôt, notre hôte m'a invité à me reposer en attendant votre arrivée.
Très belle mélodie.


L'instant suivant, le maitre des lieux arrive encadré de deux demoiselles, tableau des plus atypiques pour le jeune draconien d'argent. Non pas le fait d'être accompagné de deux femmes, mais l'opposition des traits physiques qui les unissent via le vieux mage. A l'instar de l'ombre et la lumière complémentaire l'une de l'autre, il s'attend presque à entendre des noms tels qu'Ivoire et Ébène ou bien Citrine et Onyx ce qui lui vaut un sourire un peu plus marqué et chaleureux sur son visage blanchâtre, il accueille les jeunes femmes comme il se doit quand les présentations se font, il en profite pour les détailler un peu plus longuement l'une après l'autre. Charismatiques, toutes les deux, mais de façon particulière à chacune avec ce je ne sais quoi de plus profond, comme une aura ou une vibration quasi palpable dans l'esprit d'Askarion, lui rappelant presque cette sensation qu'il avait en compagnie de son mentor et d'Alménivar, leurs origines draconniennes sans aucun doute.

Prenant place à table, l'échange d'assiette fit hausser un sourcil du prêtre, une coutume singulière se dit-il à lui même, se demandant un instant s'il devait faire de même avec sa voisine Elassa et c'est ce qu'il fit d'un air un peu décontenancé mais ne voulant pas paraitre irrespectueux devant un usage qui lui est inconnu avant de saisir son verre rempli par Alménivar qu'il lève le temps de porter un toast.


- Mes frères... mes soeurs..., que le père des dragons garde sur nous, à toute heure et en chaque instant, son regard bienveillant.

Lance Askarion en regardant d'abord le maitre des lieux puis chacun des convives, marquant un petit temps d'arrêt si jamais l'un de ces derniers souhaite y ajouter un mot et boit une bonne lampée. Il se sert à l'instar des autres, la viande semble des plus appétissantes de même que les légumes, après sa traversée mouvementée et la nourriture assez médiocre, c'est un véritable festin.

Siliis prit la parole en regardant l'hôte, Askarion lève son regard vers elle, son sourire laisse penser au prêtre qu'il y a probablement quelques sous-entendus dans sa remarque, son regard croise celui d'Elassa et de Déliandre comme pour y lire une impression commune puis en terminant sur Alménivar, le prêtre ajoute.


- Etant donné les regards brillant de curiosité qui illuminent votre somptueuse table, nous avons tous hâte d'en savoir d'avantage sur les raisons qui vous ont poussé à créer cette assemblée.

_________________
Fiche D'Askarion
Image
Domaine: 1er niveau: Morsure magique
Oraisons (×3):
-Détection de la magie
-Lecture de la magie
-Purification de nourriture et d´eau
1er niveau (x2):
-Arme magique
-Protection contre le Mal
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Mer 23 Nov 2016, 21:21 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 26
Alors qu'elle posait sa question, Siliis resta médusée devant la valse de vaisselle qui se passait autour de la table. Un instinct elle se demanda si elle n'avait pas par hasard exécutée une coutume du coin et puis elle compris. Ils l'imitaient. C'est à ce moment qu'elle compris qu'elle n'avait rien à craindre.

Et elle éclata de rire.

Se balançant sur sa chaise et se tenant les côtes, le rire lui permettait d'évacuer les semaines de tensions qu'elle avait accumulée depuis qu'elle avait quitter le continent. Son rire était celui d'une jeune femme, cristallin et débridé. Se rendant compte qu'elle passait probablement pour une folle elle termina son fou rire en pouffant dans sa paume. Avant de se ressaisir et de regarder les autres convives.


- Excusez-moi, je... Je crois que je vous ai induit en erreur. J'imagine qu'on a jamais mis de jabara dans votre assiette en le faisant passer pour de la volaille. D'où ma méfiance. Pardonnez-moi, je crains que la méfiance ne soit une déformation professionnelle habituelle dans mon métier.

Il regarda Askarion et lui sourit. Elle devait admettre que cela l'avait fortement déridée.

- Oui, et je me demande aussi pourquoi nous ? J'imagine qu'il y a une bonne raison de réunir des inconnus mais, je ne suis pas persuadé de savoir quoi.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Jeu 24 Nov 2016, 12:10 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Alménivar s'adossa à sa chaise, le sourire d'un homme repus et tout à fait aux commandes de ce qui se passait autour de lui. Le rire de Siliis semblait enfin détendre l'atmosphère et chacun prenait ses positions et révélaient malgré tout une facette de sa personnalité. Mais l'assertion de la voleuse fit planer tout à coup un silence attentif. Conscient de son rôle, leur hôte prit un air de circonstance, non sans avoir remplit une nouvelle fois son verre.

Oui ... La propositon, ou plutôt la mission ... commença-t-il d'un air mystérieux Il y a environ un an qu'une bande de pirate ont investis la partie est de l'île. Ils sont assez bien organisés, je soupçonne une intelligence peu commune de la part de leur chef : Sorosh. Le Prince Ludrick n'eut de cesse d'essayer de le combattre et d'envoyer des troupes pour le retrouver et s'en débarrasser. Peine perdue, impossible de trouver les lieux de leur campement. Ce détail m'intrigua ... Je vous en parlerais tout à l'heure du pourquoi ils ne trouvaient pas le quartier général de Sorosh... Ce qui compliqua la tâche c'était l'avènement récent d'un jeune dragon qui aidait les pirates dans leur attaque et pillage des bateaux. Second détail qui me laissa perplexe. Comment ont-ils pu forcer ce jeune dragon à leur service ? Le Prince m'a demandé conseil et m'a donné carte blanche pour résoudre cet épineux problème : pour l'heure un bateau sur cinq est attaqué. Vous en conviendrez que cela fait beaucoup ...

Le vieillard laissa un moment à ses invités pour assimiler les informations puis il se tourna vers Askarion
A cela s'ajoute notre désir de mettre en place une chapelle de Bahamut. Mais les temps anciens parlent d'un temple dédiés aux dragons... Une ville entière bâtie autour ... Pourquoi ne trouvons nous pas ne fusse qu'un muret. C'est là que votre sang draconnique entre en jeu. A mon humble avis, seul les enfants au sang magique de dragon sont capable de le trouver. Cela voudrait dire que notre ami Sorosh a établit son campement dans les ruines de cette ancienne ville et bien sûr qu'il a du sang de dragon dans les veines...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 25 Nov 2016, 16:13 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 18 Juin 2009, 22:06
Messages: 352
PX: 6130
S’escrimant avec son morceau de gigot, Elassa lâcha l’affaire et ses couverts par la même occasion. Plus détendue par l’ambiance, elle mangea le reste de la viande avec les mains. Elle trouvait ça bien plus pratique, bien meilleurs et surtout il n’y avait pas de gâchis. Rongeant délicatement le peu de chair qui restait sur l’os avec ses petites canines la bédouine se régalait vraiment. Elle s’arrêta un instant pour éviter les bruits de sussions lorsque le vieil homme pris la parole. Le silence plana. Un instant on aurait pu entendre un dragon volait.

L’ensorceleuse resta silencieuse pour le moment. Adepte du "quand on se tait on apprend plus de chose", elle essaya de se concentrer sur les choses essentielles du discours d’Alménivar et de faire un parallèle avec ses connaissances personnelles.
Sorosh, ce nom ne lui disait rien au premier abord ? Un chef pirate avec du sang de dragon. Elle utilisa son savoir légué par son ancétre sur le folklore locale. Tous compléments d’informations sur ce personnage étaient bons à prendre.

Ensuite ce temple éveilla la curiosité d’Elassa. S'il y avait un endroit à Gemmaline qu’il fallait qu’elle trouve c’était bien celui-ci. Il devait regorger de mystères. Ses connaissances en histoire devraient pouvoir l’aider un peu pour ça mais il lui semblait difficile de réussir là où d’autres biens plus compétents avaient déjà échoué. Pourtant, fermant les yeux un instant elle puisa une nouvelle fois dans son savoir draconique. Une petite piste pour démarrer pourrait se révéler fort utile.

Tout aussi perplexe que le Maitre des lieux, elle ne voyait pas comment il était possible qu’un dragon soit à la solde de pirate. Les gens, les bardes ou la peur parfois déformaient la vérité. Mais il semblait que la véracité des faits était plausible car les attaques étaient très fréquentes et le Prince Ludrick n’aurait pas engagé des forces dans ce sens. L’ensorceleuse était adepte du « je crois que ce que je vois ». Il fallait qu’elle en ait le cœur net. Il fallait qu’elle éclaircisse le mystère de cette histoire, qu’elle démêle tout ça avec l’aide de ces nouveaux compagnons draconiques. Toujours dans ses pensées, l’ensorceleuse paraissait éloignée et proche de tout ça en même temps. Il fallait qu’elle trouve quelque chose que d’autres aurait laissé de côté, un détail, une similitude avec une histoire existante. L’arcane Draconique semblait puisée loin très loin dans ses connaissances pour apporter sa contribution.


connaissance histoire et folklore locale ou autre connaisances qui pourrait apporter des élements nouveaux. je sais pas si connaissance mystères est approprié pour le moment...

_________________
Elassa


Dernière édition par Elassa le Ven 25 Nov 2016, 17:00, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: La Chapelle de Bahamut
MessageMessage posté...: Ven 25 Nov 2016, 17:00 
Aventurier de passage
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 17 Oct 2016, 16:02
Messages: 26
Contrairement à Elassa, Siliis avait été élevé dans le confort, puis s'était arrangée pour vivre dans un certain luxe. Du moins, quand elle en avait envie. Et puis, être en mesure de tuer un pigeon à cent mètres d'un lancé de dague en apprenait beaucoup sur la manipulation des couteaux. Elle découpait sa viande avec une précision née de longues années à apprendre à repérer les faiblesses de la chair et bientôt, il n'y eu plus grand chose à voir du gigot. C'est seulement lorsqu'elle eut terminé la dernière trace de légume qu'elle se rendit compte qu'elle avait faim. Elle avait écouté Alménivar sans vraiment y faire attention, la plus grande partie de son attention étant tournée sur son assiette et son verre.

Et puis, une fois son assiette vide, elle prit un morceau de pain et l'essuya consciencieusement son couteau avant de le faire jongler entre ses doigts. Elle réfléchissait. Du peu qu'elle en voyait, elle était probablement la moins au courant de tout savoir draconique autour de cette table. Ceci étant, elle se doutait bien qu'on asservissait pas un dragon comme un chien, aussi jeune soit il. Et puis, elle cherchait quelque chose, et c'était une excellente opportunité. Et elle avait appris depuis des années qu'il fallait poser ses exigences avant de laisser les autres le faire. Son esprit s'arrêta sur ses demandes en même temps que son couteau s'arrêtait, lame levé, en équilibre sur son index.


- Soit. Mais j'ai quelques questions, sur cette... mission, comme sur moi-même. Ludrick, il vous a aussi donné carte blanche pour construire le temple et raser un pâté de maison ? Je n'ai rien contre les historiens, mais quitte à chercher une première pierre dans le passé, j'aimerais autant que quelque chose se construise dessus. Et puis, est ce que ce ne pourrais pas plutôt être le dragon qui dirige les bandits ?

Ensuite, et bien, pour ne rien vous cacher, je ne suis pas ici par hasard. Je cherche à savoir d'où me viens mon héritage. Du peu que les mages ont réussi à m'en dire, c'est soit un dragon blanc, mais c'est de plus en plus improbable, soit un dragon radieux, et à ce que j'en ai compris, c'est impossible en soit. Et il ou elle se serait échoué ici il y a... et bien, longtemps. Alors, en plus de ce que, j'en suis sûr, vous allez nous promettre, je veux tout ce que vous savez sur les dragons blancs et radieux qui ont parcourus cette île. Et tout ce que vous saurez, puisque, si vous il y a un temple à exhumer, je suis certain qu'il y aura plus que de la poussière sur les murs.


Et elle se mit à nouveau à jongler avec son couteau.

_________________
Fiche de Siliis
Haut
   
 
 [ 114 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: