Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Mar 17 Sep 2019, 21:24



 [ 43 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Ven 19 Fév 2016, 05:03 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
En ce petit matin ensoleillé, les cloches des temples de la cité sonnent la huitième heure du jour. Azuil sort de chez elle, pressée, et se rend chez son ami Olodann, un prêtre d'Oghma. La veille au soir, ce dernier lui a fait parvenir un message pour lui demander de venir le voir au temple, le lendemain matin. Le message précisait qu'il avait des informations sur la recherche qu'il faisait à sa demande. Lyzzie, sa meilleure amie, a été abandonnée à la naissance sur les marches de l'orphelinat des filles d'Ilmater. La jeune fille, du même âge qu'elle, ne sait quasiment rien de ses parents. La seule chose qu'elle possède d'eux est un vieux parchemin sur lequel a été écrit qu'elle se nommait Lyzzie et qu'elle était la fille de Maéra Poudredor. Il y a deux ans, Azuil a demandé à Olodann s'il pouvait tenter d'avoir des informations sur le sujet tout en restant discret. La jeune fille ne veut surtout pas que sa meilleure amie puisse avoir de faux espoirs. Elle arrive au temple, le coeur battant, espérant que les nouvelles qu'elle va recevoir soient bonnes. Olodann la reçoit dès qu'elle franchit la porte de la bâtisse sacrée. Le sourire ravi de son ami rassure Azuil qui lui demande d'une voix excitée.

- La bonne rencontre, mon ami, alors dis-moi, qu'as-tu trouvé ?


Olodann sourit de plus belle et lui tend un parchemin.


- Il m'aura fallu deux ans pour réussir à suivre la trace de Maéra Poudredor et pour pouvoir la retrouver. J'ai dù faire appel à bon nombre de confrères qui ont eu la gentillesse de faire des recherches pour moi.

Il montre derrière lui un coffre remplit de parchemins plus ou moins vieux.

- Tu vois, ce sont les réponses que mes confrères m'ont envoyés durant ces deux dernières années. Je ne voulais pas te les montrer avant d'avoir une réponse sûre. Mais voici la preuve que Maéra est toujours en vie et se trouve actuellement sur une île, loin à l'ouest du continent.


Azuil passe la journée à lire et à discuter avec Olodann de toutes les lettres que lui ont envoyés les autres prêtres d'Oghma. La jeune fille se rend compte des efforts que ces gens, qu'elle ne connait même pas, ont fait pour l'aider et en est réellement touchée. Elle écoute son ami lui décrire le parcours de cette femme, Maéra, voleuse dans un groupe de mercenaires renommé de Velprintalar qui décide de partir à l'aventure sur la mer des étoiles déchues puis d'acquérir un navire marchand du côté d'Eaurpofonde avant de s'établir sur l'île de Gemmaline, comme tavernière. Azuil n'en revient pas. Elle reste sans voix durant une minute avant de répliquer.

- L'île de Gemmaline ? Mais c'est justement là où mon oncle Dorn va partir s'installer dans une dizaine ! Rappelles-toi, je t'en ai parlé déjà. Ma grand-mère lui a apprit beaucoup de choses mais il désire en apprendre plus et a décidé de s'installer sur l'île de Gemmaline où se trouve un de ses amis d'enfance, Khemed Soufflevent. Khemed a ouvert une petite taverne typique de son royaume d'origine, le Calimshan, et il est d'accord pour embaûcher mon oncle. Je pourrais y aller avec lui et chercher sur place Maéra. Cela me permettra de faire sa connaîssance et de lui parler de sa fille. Mon oncle désire rester un an ou deux pas plus avant de revenir ici. Mes parents ne devraient pas être contre mon départ puisque je serais avec mon oncle et que je reviendrais avec lui.

Olodann a un air attristé à l'idée de ne plus voir sa petite protégée mais il se console en se disant qu'un an ou deux, ce n'est pas si long. Azuil prend congé de son ami et file vite voir sa famille pour lui parler de sa décision de suivre son oncle. Elle évite de leur dire la vraie raison de son départ et avance qu'elle aussi apprendra beaucoup avec Khemed. Lyzzie est la plus triste et pleure beaucoup le départ de sa meilleure amie. Azuil lui promet de lui écrire souvent et de revenir rapidement. Elle prend le temps d'aller voir sa famille elfique, et son père, pour les prévenir. Seule Rivelle, sa cousine, est ravie de la voir partir. C'est ainsi qu'elle part, un beau matin, avec son oncle pour un très long périple qui va les mener jusque sur un navire en partance pour l'île de Gemmaline. La traversée est calme et lorsque le bateau arrive au port, Azuil est enchantée à l'idée de séjourner sur l'île et de pouvoir rencontrer la mère de sa sœur de cœur.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Ven 19 Fév 2016, 15:07 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
La jeune ensorceleuse arriva donc en vu du port de Gemmaline et y débarqua sans soucis. La matinée était un peu fraîche, mais il faisait beau, et le soleil venait réchauffer les marins qui prenaient la mer, les pêcheurs qui entassaient leurs filet et les premières étales de petits commerce. Les deux tavernes du port ouvraient leurs portes, la "Wyvern Scintillante" et "le poisson" avaient chacun leur clientèle, la première accueillait les aventuriers et la seconde les gens du cru. Il y avait aussi l'allée centrale qui menait au cœur de la ville et ses multiples secrets.

L'aventure tendait les bras à Azuil. Elle ne voyait pas spécialement de lieu estampillé "Calimshan" et point de taverne de cette région en vue. Mais la ville était grande et cosmopolite, et aux vues des multiples habitants que l'on pouvait y croiser, il ne paraissait pas impossible qu'une telle taverne puisse s'y trouver. restait à savoir où !




:HRP:
Le HRP

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Sam 20 Fév 2016, 16:33 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil monte sur le pont du navire rejoindre les quelques passagers qui, comme elle et son oncle, ont fait la traversée. L'air vif de la matinée la surprend un peu. Elle frissonne et resserre les pans de sa cape autour de ses épaules. La fraîcheur n'entame pas sa bonne humeur et c'est avec un sourire radieux qu'elle descend sur le quai. Elle regarde autour d'elle, curieuse de tout, admirant le courage des marins dont le métier est loin d'être une sinécure, observant les petits étals qui proposent des poissons, des coquillages et des crustacés fraîchement pêchés.
Elle imagine très bien quelques recettes originales qu'elle pourrait faire découvrir avec des produits d'aussi belle qualité.

Plus loin, elle aperçoit deux tavernes. Elle s'approche d'un étal tenu par un vieil homme qui semble être un autochtone et le salue de façon courtoise. Elle lui demande quelques précisions au sujet des deux établissements tandis que son oncle interroge les passants pour savoir si le nom de Khemed Soufflevent leur dit quelque chose.
Elle revient vers lui et pose sa main fine sur son bras. L'air dépité de son oncle la fait sourire. Il secoue la tête avant de lui dire d'une voix un peu défaitiste.


- Personne ne semble connaître les lieux et encore moins avoir entendu parler de Khemed ou de la taverne du Djinn bleu. La recherche ne va peut-être pas se faire aussi facilement que ce que j'avais prévu.

Azuil resserre l'étreinte de sa main pour le réconforter. Elle désigne le vieil homme à qui elle s'est adressé puis les deux tavernes bien visibles du port.

- Le vieux marchand m'a parlé de ces deux tavernes que tu vois, là-bas. Celle-ci, La Wiverne scintillante, accueille plutôt des aventuriers ou des gens comme nous, je suppose, qui viennent juste d'arriver sur l'île. L'autre, Le poisson, est fréquentée par des gens du cru. Je te propose d'aller plutôt dans celle où les gens du coin ont l'habitude d'aller. Ils seront plus à même de connaître la cité et surtout les établissements qui y sont ouverts. Si Tymora nous sourit un peu, nous devrions trouver La taverne du Djinn bleu facilement.

Dorn acquiesce et tapote affectueusement la main de sa nièce.

- Tu as raison, allons-y.

Azuil emboite le pas de son oncle et se dirige vers la taverne du poisson. Elle laisse Dorn ouvrir la porte et passer le premier avant de le suivre. Elle referme rapidement derrière elle pour préserver la chaleur de la pièce et balaie les lieux de son regard clair et franc. Elle offre un sourire chaleureux aux gens présents dans l'établissement avant d'incliner la tête avec grâce et de dire d'une voix joviale.

- La bonne rencontre.

Une fois la formule de politesse universellement connue dans les royaumes prononcée, Azuil et son oncle vont vers le comptoir afin de parler au tavernier ou à un serveur.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Sam 20 Fév 2016, 23:43 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
test Renseignement 15(d20)+4 = 19 pas mal du tout !



La jeune femme attira tous les regards et les marins pêcheurs du coin ne manquèrent pas de répondre à sa politesse de façon parfois presque trop appuyé. Ce n’était pas tout les jours qu’une aussi belle jeune femme entrait dans cette taverne. Mais bine que les regards fussent grivois, rien dans le verbe ne fut franchement dépassé. Bien que chacun soit à une table différente, tout le monde s’alpaguait et s’invectivait dans la taverne, on comprenait qu’il n’y avait que des habitués. Evidement Azuil et Dorn était la source de toutes les curiosités, aussi un silence presque absolu se fit à leur arrivée au comptoir.

Et quand les deux « nouveaux » prirent consommation et expliquèrent l’objet de leurs recherches, quand le nom « Djinn Bleu » fut prononcé, le silence fut total, les yeux se plissèrent et des sourires entendus traversèrent la salle dans de multiples trajectoires. Un des marins lança :

-Vous êtes danseuse ?

Puis un autre :

-Ha ben oui qu’on connaît, tient, le Nanard, il y est fourré tous les samedi soir !!!

Nanard répondit :

-Moi au moins j’ai les moyens !!!

Et en quelques invectives supplémentaires les rires gras fusaient. L’ambiance était redevenue conviviale et chaleureuse, les « intrus » avaient été acceptés. Un des marins se leva et alla au comptoir à coté d’Azuil, sans autres formes de politesse il expliqua :

-J’vais livrer dans dix minutes juste à coté, si ça vous dit j’vous emmène. mais à c’t’heure là ce s’ra fermé hein. C’est un lieu pour le soir quoi, vous voyez …

Il semblait vouloir en savoir plus, manifestement ce lieu était un sujet qui amusait beaucoup les marins de cette île.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Lun 22 Fév 2016, 01:05 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil ne se formalise pas plus que cela des réactions grivoises que montrent les habitués. Le fait d'avoir aider sa grand-mère en cuisinant dans sa taverne l'a habitué à ce genre de regards appuyés. Elle ne se départit pas non plus de son sourire avenant lorsque le silence se fait dans la taverne. Pourtant la réaction des habitués la surprend quelque peu.

°° Il semblerait donc que le Djinn bleu ne soit pas une taverne, comme le croit mon oncle, mais un cabaret. °°

Elle répond avec courtoisie à la question posée par un marin.


- Non messire, je ne suis pas danseuse, je suis cuisinière.


Voyant que les conversations reprennent, son oncle lui tapote l'épaule en souriant à son tour.

- Nous voilà accepter, bravo ma puce.

Azuil s'apprête à répondre quand un marin s'approche d'elle et de son oncle pour leur proposer de les conduire jusqu'au Djinn bleu. La jeune semi-elfe accepte l'offre avec gratitude.

- Merci pour votre offre généreuse, messire, nous acceptons avec grand plaisir que vous nous conduisiez là-bas. Même si l'établissement est fermé, nous saurons où il se trouve et cela nous sera bien utile.

Azuil boit tranquillement sa boisson en attendant que le marin leur fasse signe de les suivre.

°° Au moins saurons-nous où se situe le Djinn bleu et dans quel quartier de la cité il se trouve. °°

La jeune fille en profite pour observer la taverne, le comptoir et surtout la cuisine si elle peut la voir. Elle cherche la présence d'une femme qui pourrait correspondre à l'âge qu'aurait la mère de Lyzzie.

°° Mieux vaut attendre pour poser des questions sur elle. Nous nous sommes faits suffisamment remarqués pour aujourd'hui. °°

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 00:04 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Azuil ne vit pas de cuisine, soit il n'y en avait pas, soit elle se cachait derrière une porte fermée, et vu qu'il n'était pas l'heure de manger, aucuns indices ne pouvaient trahir ce genre de lieu. Après quelques minutes, l'homme qui avait proposé son aide fini sa boisson, puis d'un geste simple fit signe qu'il était temps d'y aller. Il sortit, puis fit un détour par son bateau afin d'en sortir quelques caisses de poissons qu'il posa sur une brouette. Ainsi, il partit vers l'autre coté du port, celui qui abritait la tour des soldats d'airain, et une fois cet impressionnant édifice passé, il se rangea le long d'une contre allée.

Juste là, entre une vitrine de vêtement et une maison bourgeoise, trônait une luxueuse devanture. Un peu kitch quand on y regardait de plus prêt, mais suffisante pour faire comprendre qu'il s'agissait d'un établissement "de qualité", et pas le premier troquet où l'on sert une piquette qui rendrait aveugle un troll toxique. La porte était close et des volets en bois peints en bleu cachait l’intérieur, et juste au dessus une belle enseigne annonçait la couleur "Djinn Bleu".

Le pêcheur annonça :


-Ben voilà, c'est là.


Puis il frappa au volet de toute évidence pour livrer son poisson. Azuil remarqua qu'il y avait d'autres fenêtres à l'étage, ce qui suggérait des chambres, et le fait de se faire livrer de la nourriture suggérait que l'établissement faisait restaurant aussi. Peut être n'était il pas utile d'aller beaucoup plus loin !

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 01:13 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil suit le marin jusqu'aux quais et lui offre son aide et celle de son oncle pour transporter les caisses de poissons qu'il doit décharger de son navire. Elle le suit ensuite tout en regardant autour d'elle afin de mémoriser les lieux par où ils passent. Elle en profite également pour détailler un peu les auberges qu'elle peut voir sur leur passage.

°° j'espère que nous trouverons une auberge à l'ambiance paisible pas trop loin du Djinn bleu. Si nous devons travaillés, mon oncle et moi, dans un établissement de nuit, il nous faut un lieu calme pour pouvoir nous y reposer après notre nuit de labeur. °°

Une fois arrivée à destination, elle regarde la devanture de qualité de l'établissement et apprécie ce qu'elle voit.

°° Au moins, l'endroit a l'air d'être au-dessus de la simple gargote de ruelle. C'est encourageant. °°

Voyant les fenêtres au-dessus du Djinn bleu, elle en déduit que l'étage du lieu est habité.

°° Peut-être est ce l'appartement de Khemed ? Ou bien ce sont des chambres ou de petits appartements à louer ? °°

La jeune fille demande au marin à qui elle a prit soin de demander son nom au moment où ce dernier les conduisait jusqu'ici.


- Vous savez qui habite au-dessus du Djinn bleu ?

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 01:31 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Le marin paru surpris de la question d'Azuil :

-Ben en haut c'est les chambres et le hammam.

Il paru rêveur ...

-Il y a aussi un salon privé je crois, mais là j'y suis jamais allé, c'est un peu chéro si vous voyez ce que j'veux dire ... Surtout qu ...

Venant couper ses explications le volet s'ouvrit et l'on pu voir un homme au large sourire accueillir le poissonnier :

-Hey ! Salut Mikel, alors il est frais ton poisson aujourd'hui ?

Puis voyant la demi-elfe et son oncle il eut une mine extatique :

-Non mais je me pince !! Azuil ? Dorn ? Hey mais qu'est ce que vous faite là !!!! Entrez entrez vite !

C'était Khemed ! Les demi-elfes avaient la réputation d'être doués en renseignement, et Dame Pourprelune venait de faire honneur à son sang mêlé.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 03:13 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
La semi-elfe hoche la tête.

°° Ainsi ce sont des chambres qui sont à louer et il y a même un hammam ? Quel luxe. Décidément cet établissement est haut de gamme, tant mieux. °°

Le marin explique alors qu'il y a également un salon privé dans lequel il n'a jamais mis les pieds faute d'en avoir les moyens. La jeune fille hausse les sourcils avant de demander.


- Un salon privé ? A quoi sert...

Dorn tousse bruyamment à ce moment précis et commence à détourner la conversation lorsque une voix reconnaissable se fait entendre et l'interrompt à l'étage du Djinn bleu. Azuil et son oncle lèvent la tête et sourient de concert en voyant la mine réjouie de Khemed. Dorn demande à son ami.

- Et par où veux-tu qu'on entre ? C'est fermé ici !

L'oncle d'Azuil désigne la porte close de l'établissement avec un sourire amusé.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 10:40 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Khemed fini d'ouvrir ses volet puis descendit ouvrir la porte. Il paya le pêcheur, pris ses caisses puis dit les bras chargés :

-Suivez moi ! J'vais juste mettre ça au frais et j'vous offre un verre ! ça me fait rudement plaisir de vous voir ici !

Il traversa donc la salle principale du Djinn bleu, une belle salle de cabaret, avec des tables basses, des fauteuils larges avec beaucoup de coussins. Des tapis moelleux, des tentures, des dorures, on se serait vraiment cru au Calimshan. Un large escalier montait à l'étage et dans un coin une petite scène et au fond un large bar comptoir derrière lequel se trouvait la porte des cuisines.

Khemed posa donc son poisson frais dans un bac de glace puis se lava les mains, ensuite il alla au comptoir, sorti trois verre et de toutes ses dents demanda :


-Alors ! Qu'est ce que je vous sert ? Et dite moi donc ce que vous venez faire par ici !!! Il est pas beau mon cabaret ?

Il voulait tout raconter et tout savoir en même temps ! sacré Khemed ! Ce qui était sûr c'est que les affaires semblaient rouler pour lui.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 11:27 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil regarde tout autour d'elle, fascinée par la décoration du cabaret. Les couleurs chaudes, les tentures, les coussins, les objets décoratifs, tout est fait pour que le client qui entre dans ce lieu se croit littéralement téléporté dans le lointain royaume du Calimshan. La jeune semi-elfe ferme un instant les yeux et se laisse porter par son imagination. Elle entend la musique typique de là-bas qu'elle connait grâce à Khemed. Lorsqu'elle était enfant, elle se souvient qu'avec quelques amis à lui, il jouait un peu et qu'elle adorait cela. Elle croit même sentir le picotement chaud des grains de sable portés par le vent du désert sur son visage. Elle sourit et ouvre les yeux.

°° J'aime beaucoup cet endroit. °°

Elle approche du comptoir et s'installe sur un tabouret avant de demander un thé à la menthe à Khemed. A sa seconde question, la jeune fille répond à la place de son oncle.


- Dorn s'est souvenu que tu lui avais fait une proposition d’embauche et il s'est décidé à venir s'installer sur l'île. Quand à moi, j'avoue que j'aimerais bien que tu m'apprennes la cuisine calishite. C'est pour cela que j'ai accompagné mon oncle jusqu'ici.

Elle lève la main en signe d'apaisement.

- Oh ne t'inquiète pas, si tu n'as pas de place pour une apprentie cuisinière, je le comprendrais très bien. Je trouverais du travail ailleurs, je n'en doute pas. Mais j'espère que tu accepteras tout de même de m'apprendre quelques recettes traditionnelles calishites ?

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 12:54 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Khemed servi le thé de façon traditionnelle, en faisant monter la théière très haut pour que ça fasse plein de bulles. Puis il répondit :

-Je ne sais pas si je pourrai vraiment t’appendre la cuisine Calishit ici, tu sais nous n'avons que peux de produit importé de là bas, mais avec ce qu'on trouve on peut faire de bons plats. on ajoute quelques épices de ci de là, un légume lointain ou deux et hop le tour est joué !

Il souriait de toutes ses dents.

-J'ai déjà un cuisinier, et il n'est pas mauvais, par contre ce qui je recherche ce serait une serveuse, les soirs il y a pas mal de monde, et tout seul je commence à être débordé parfois. est ce que ça te dirait ?


Puis se tournant vers Dorn :

-Quand à toi, j'ai une idée qui devrait te plaire ! Je voudrait aménager le second étage, si ça te dis je te laisse champ libre pour les travaux ! Je préfère donner mon or à la famille plutôt qu'à des artisans inconnus qui vont me saloper le boulot.

Il souriait et se resservait un verre, le thé était brûlant et délicieux ...

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 22:48 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil hausse les épaules sans se départir de son sourire.

- Tant pis, tu pourras peut-être m'apprendre les quelques recettes que tu accommodes à la sauce calishite ? Me dire quelle épices tu utilises par exemple ou quel légume lointain tu fais venir jusqu'à toi pour mitonner tes petits plats ? Je serais aussi très heureuse si tu peux m'apprendre au moins la théorie. Me dire les aliments qui sont communs au Calimshan ou comment faire une recette ou deux que je puisse la recopier et la garder précieusement pour pouvoir la faire moi-même le jour où j'aurais l'occasion d'avoir tous les ingrédients à disposition. Bien sûr quand tu auras le temps.

Elle jette un regard fugace à son oncle, sachant combien ce dernier doit être déçu de l'offre que lui fait Khemed. En effet, le sourire de Dorn s'est un peu effacé devant l'offre qui n'a plus rien à voir avec celle que son ami lui avait faite quelques temps plus tôt. Mais Son sourire revient vite et il fait son possible pour que Khemed ne s’aperçoive de rien. La jeune fille sent son cœur se serrer pour son oncle.

°° Pauvre oncle Dorn, il ne le montre pas mais je sais combien il doit se sentir déçu. Toutefois, je sais qu'il comprend que Khemed ne pouvait pas l'attendre indéfiniment. Il a mis tellement de temps à se décider...Khemed ne pouvait pas rester sans cuisinier durant des mois et des mois. Il a bien fait et il surtout, il a bon cœur car malgré tout il offre encore un emploi à son ami. °°

La jeune fille grimace un peu intérieurement devant l'offre de Khemed la concernant. Le travail ne l'effraie pas mais c'est une chose que de faire le service de table dans la taverne de sa grand-mère où elle ne fait qu'aider quand elle le veut et être réellement serveuse. Et puis une taverne n'est pas un cabaret et la clientèle n'est pas la même non plus. La semi-elfe a des doutes et avec la sincérité qui la caractérise, elle en parle directement à l'intéressé.


- Ton offre est généreuse, Khemed mais je ne suis pas sûre qu'elle me convienne vraiment. J'ai l'habitude du service, c'est vrai, pour l'avoir fait souvent dans la taverne de ma grand-mère mais le lieu était différent du Djinn bleu. La clientèle d'un cabaret n'est pas la même que celle d'une taverne et je t'avoue que j'aurai un peu peur que les clients se montrent trop familiers voire même entreprenants.

Dorn, lui, accepte avec plaisir l'offre d'emploi de son ami, comprenant qu'il a trop tardé pour accepter la place de cuisinier et qu'il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il est heureux que Khemed lui offre une autre chance. Il pose sa main sur l'épaule de sa nièce et se montre rassurant.

- Tu n'as rien à craindre, Azuil. Je ne pense pas que Khemed laisserait quiconque se permettre un geste ou une parole déplacée vis à vis de toi. Et puis, je suppose que tu as des videurs pour ton cabaret, non ?

La jeune fille savoure l'arôme et le goût du thé à la menthe et en boit plusieurs gorgée avant de fixer un regard interrogateur sur l'ami de son oncle. Elle semble attendre une confirmation de ce que son oncle vient de dire.

°° Si Khemed m'assure que je ne serais pas importunée par la clientèle, j'accepterais sa proposition. Au moins aurais-je de quoi vivre. °°

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Mer 24 Fév 2016, 23:10 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Khemed comprit ce qu'exprimait ses hôtes, il répondit lui aussi de façon sincère :

-Vous savez, quand je suis arrivé ici, ce cabaret n'était qu'un taudis infâme, j'ai tout fait, et malgré mes efforts je doit ma réussite à une part de chance. On n'écrit pas vraiment sa vie ! Mais pour les gens qui ont des rêves et qui sont courageux il y a toujours une place, même si ce n'est pas celle qu'on voulait.


Puis ajoutant dans un sourire :

-D'ailleurs sait on seulement ce qu'on veut vraiment ?

Puis il se leva et parti vers la cuisine :

-Allez, pour ce midi venez m'aider, le cuistot va arriver, et c'est un bon ! je ne peux pas non plus le virer comme ça ! Lui aussi à mis sa patte à l'ouvrage.

Puis à l'attention d'Azuil :

-Tu sais, ici c'est un cabaret, pas un bordel, et si les clients paient cher c'est pour le standing et se donner de l'importance entre "gens de la haute qui se débauchent sur le port", mais il n'y a rien de déplacé avec le serveuses. Il y a ... Enfin, tu vois ...

Il parut un peu gêné, et enchaina :

-Mais vous avez fait un long voyage, il est un peu tôt pour parler de l'avenir, profitez donc du moment présent. ce soir je reçois une magnifique troupe de danseurs et de danseuses ! Alors restez ici quelques jours, et nous verrons bine de quoi seront fait les prochains jours !

Puis il prit un couteau et se mit à éplucher des légumes, même patron, Khemed savait faire ce qu'il fallait de basse besogne. A noter que c'était un magnifique couteau, orné d'or et de symboles magiques.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Jeu 25 Fév 2016, 01:23 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Dorn réagit le premier aux propos de son ami.

- Dieux, je ne voudrais pour rien au monde que tu vires ton cuisinier, Khemed. Je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Tu m'as fait cette proposition d’embauche il y a déjà plusieurs mois et j'ai traîné pour te répondre. Je ne sais pas où j'avais la tête quand je me suis décidé à venir jusqu'ici sans même te prévenir. Je crois que j'avais besoin de changer d'air, tout simplement.

Voyant l'air surpris de sa nièce, il lève sa main en signe d'apaisement.

- Ne te méprend pas, ma puce, j'aimais travaillé à la taverne de ta grand-mère. Elle m'a appris, comme à toi, l'amour de la cuisine et ses recettes des plus simples aux plus compliquées, mais j'avais envie d'en apprendre plus. En changeant de lieu, je voulais apprendre de nouvelles choses, comme toi visiblement puisque c'est exactement ce que tu demandes à Khemed.

Dorn regarde son ami en souriant.

- Je suis honoré que tu m'offres ce travail, mon ami, et je l'accepte avec grand plaisir. J'espère, comme ma nièce, que si tu as du temps, tu m'apprendras quelques astuces culinaires que je n'ai pas encore acquises ainsi que des recettes. En échange, je te ferais profiter des miennes. Pour l'heure, je vais te donner un coup de main pour éplucher les légumes.

Azuil écoute Khemed la rassurer sur les bonnes manières de la clientèle du cabaret et acquiesce, soulagée. Elle hausse les sourcils en le voyant bafouiller, visiblement gêné. Elle penche la tête légèrement de côté et lui demande.

- Il y a quoi ? Non, je ne vois pas de quoi tu veux parler. Peux-tu être plus clair, s'il te plait ?

Elle sourit à Khemed, un sourire candide et franc qui prouve qu'en effet, elle ne sait pas de quoi il veut parler. Tout en discutant, elle ne reste pas sans rien faire et commence à préparer des légumes, pour avancer le travail du cuisinier qui ne devrait pas tarder à arriver. Elle note également la beauté du couteau qu'utilise l'ami de son oncle et comme d'habitude, sa curiosité prend le dessus.

- Ton cuisinier est-il calishite, comme toi, Khemed ? C'est un couteau de belle facture que tu utilises. Il a certainement une grande valeur pour toi, en dehors de la valeur monétaire, je veux dire. On te l'a offert ?

Dorn lève les yeux au ciel en riant.


- Et voilà, comme tu peux le constater, ma nièce est toujours aussi curieuse et n'a pas la langue dans sa poche quand elle veut avoir des explications.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Jeu 25 Fév 2016, 22:53 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Khemed sourit de toutes ses dents quand Azuil lui parla de son couteau :

-Il épluche très bien les légumes tu sais ! C'est mon meilleurs économe.

Il n'en dit pas plus, gardant le mystère entier, c'était bien Khemed ça, de garder des mystères.

Puis le cuisinier arriva, c'était un Aassimar plutôt âgé. Il avait très belle allure, des cheveux longs et argentés, une barbe fine et soignée et des yeux d'un vert émeraude qui vous faisait voyager rien quand les observant. Il salua la compagnie d'un sourire aimable, puis attaqua directement à sortir poêles et cocottes. Se faisant Khemed présenta l'oncle et la nièce et le but de leur visite. Puis il présentat le cuisinier : Yehawwielon, un "ancien" barde qui avait décidé de partager son savoir au travers de la cuisine.

Yehawwielon accepta tout de suite l'aide d'Azuil et lui montra au fur et à mesure comment il s'y prenait pour remplacer les ingrédients du Calimshan par ceux de Gemmaline. Un être charmant !

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Ven 26 Fév 2016, 02:41 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil fait une petite moue dépitée face à la réponse si évasive que lui fait Khemed concernant son si mystérieux "économe". La jeune fille lui sourit néanmoins et lui dit d'une voix taquine.

- Tu éveilles encore plus ma curiosité à ne pas me répondre, tu le sais, n'est ce pas ? Je ne vais pas abandonner si facilement !

Elle fait un clin d’œil amusé à l'ami de son oncle et continue son ouvrage. Lorsque le cuisinier arrive, Azuil ouvre de grands yeux étonnés. Les aasimars ne sont pas monnaie courante. Elle se souvient d'en avoir aperçu quelques-uns de loin lorsqu'elle était chez elle. La jeune semi-elfe est contente de pouvoir en voir un de si près. Elle le salue avec sa courtoisie coutumière et se montre ravie qu'il accepte son aide et lui enseigne son savoir culinaire.

Prise dans le tourbillon du travail, Azuil laisse à plus tard les innombrables questions qui lui taraudent l'esprit. Elle se met dans la préparation des plats, vraiment contente de découvrir de nouvelles recettes.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Dim 28 Fév 2016, 22:04 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Tandis que Yehawwielon cuisinait et expliquait à Azuil ses préparation, il questionnait un peu l ajeune femme :

-Mais dites moi, si ce n'est pas indiscret, pour ,'allez vous pas directement au Calimshan pour y apprendre la cuisine locale ? Ce serait bien plus pratique non ? Mon petit doigt me dit que vous cherchez aussi autre chose par ici ...

Il glissa un regard malicieux et ajouta :

-Mais je ne veux pas être trop intrusif.

Lui aussi semblait curieux, et lui aussi était malin.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Lun 29 Fév 2016, 01:57 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 17 Fév 2016, 22:19
Messages: 488
PX: 4000
Azuil a un sourire enjoué lorsque Yehawwielon lui pose la question sur l'autre raison de sa présence ici. Elle fixe l'aasimar et hésite quelques secondes avant de lui répondre. Le regard franc du cuisinier, et sa personne en général d'ailleurs, lui inspire confiance.

°° Je voulais rester discrète dans ma recherche de Maéra et y aller doucement. Mais après tout, en parler maintenant me permettra peut-être de la retrouver plus facilement et plus rapidement. Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien Yehawwielon. Quelque chose en lui le rend rassurant à mes yeux. Bon allez, je me lance. °°

La jeune fille hoche la tête pour faire comprendre au cuisinier qu'en effet, il a vu juste.


- Vous êtes perspicace, Yehawwielon. En effet ma venue ici n'est pas totalement désintéressée. Je suis à la recherche d'une personne.

Dorn ouvre de grands yeux étonnés face à cette révélation et déclare, surpris.

- Ah bon ? Tu recherches qui ?

Azuil sourit face à la réaction de stupeur de son oncle et lui fait un clin d’œil avant de poursuivre.

- Tu connais ma meilleure amie, Lyzzie Poudredor. Elle a vécue toute sa vie dans un orphelinat et même si elle a eu beaucoup d'amour de la part des prêtresses d'Ilmater qui l'ont élevées, elle a toujours voulu savoir pourquoi elle avait été abandonnée et qui était ses parents. Cela fait longtemps qu'avec l'aide de mon ami Olodann, nous tentons de retrouver la mère de Lyzzie. Lorsqu'elle a été abandonnée sur les marches de l'orphelinat, les prêtresses ont trouvés un morceau de parchemin dans la couverture qui l'entourait. Sur ce parchemin, était écrit son prénom et le nom de sa mère : Maéra Poudredor.

Grâce à Olodann et ses nombreux contacts avec d'autres prêtres d'Oghma, nous avons retrouvés la trace de Maéra. Les dernières nouvelles disaient qu'elle se trouvait sur l'île de Gemmaline et qu'elle serait tavernière. J'ai décidé de partir avec toi pour tenter de la retrouver et pour lui parler de Lyzzie autant que pour augmenter mes connaissances culinaires.


Dorn en reste bouche bée avant d'en rire.

- Eh bien, tu sais garder un secret car je ne me serais jamais douter que tu venais ici pour autre chose que pour ton amour de la cuisine, ma puce.

Azuil se sent soulagée face à la réaction amusée de son oncle.

°° Au moins, il ne me tient pas rigueur de ne pas lui avoir dit pour Maéra. Tant mieux, j'aurais été bien peinée dans le cas contraire. °°

Elle continue sur sa lancée.


- Vous voilà tous au courant dorénavant de mon petit secret. D'ailleurs peut-être pourriez-vous m'aider ? Connaissez-vous une dénommée Maéra Poudredor qui serait tavernière dans la cité ?

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: A la recherche de Maéra Poudredor.
MessageMessage posté...: Lun 29 Fév 2016, 22:15 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 18:54
Messages: 6982
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
-Maéra Poudredor ...

Le cuisinier angélique laissa traîner le nom, comme pour chercher un visage lui correspondant, un souvenir, quelque chose ...

D'un coup son visage s'illumina :


-Maéra Poudredor, oui je crois voir de qui il s'agit. Une jeune femme assez dynamique me semble t-il. Elle a travaillée quelques semaine à ce cabaret au tout début. Elle était serveuse, mais honnêtement elle n'était pas faite pour ce métier, trop ... Comment dire ... frivole ? Aventurière ?

Il laissa un sourire conclure ses hypothèses. Il n'y avait pas de reproche dans sa voix, juste un constat. Puis il enchaîna :

-Elle a embarqué un jour, après une soirée très arrosée sur un navire allant vers le grand nord. Une bande de pirates ... Mais à mon avis elle doit être ailleurs depuis le temps ... Autan dire que la chercher dans Faerun revient à chercher une sardine dans la mer ...

Il conclut gentiment :

-je ne vous dit pas ça pour être méchant, mais votre entreprise de recherche va vous pendre beaucoup d’énergie pour une bien maigre chance de résultats.

Les plats étaient près et les clients arrivaient, le patron commençait à lancer les commandes.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
   
 
 [ 43 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: