Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Jeu 17 Oct 2019, 22:14



 [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Les flambeaux s'approchent
MessageMessage posté...: Ven 11 Juin 2010, 14:59 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Sdeh a compté déjà plusieurs jours depuis le départ du navire. Le pont, lui, a compté plusieurs repas de Sdeh.

Lors de la tempête d’il y a quelques jours, la demi-drow entendait certains marins jurer et maudire une déesse répondant au nom de Umberlee. Bien que les intestins de Sdeh maudissaient tout autant cette déesse de la tempête, la ninja restait émerveillée par l’aura de peur qu’Umberlee générait. Elle vit un navigateur se faire avaler par d’immenses mâchoires d’écumes, elle aperçu un marchand glisser sur le pont et se fracasser le crâne contre les lourdes chaînes retenant certaines marchandises.

Tous deux étaient des mâles, ce n’est pas une grande perte, pensait-elle.

Aujourd’hui, la mer a été plutôt clémente. Sdeh en profite pour se nourrir convenablement. Elle est restée seule durant tout le voyage, préférant se mettre en retrait afin d’observer ces humains et autres créatures. Tout ce beau monde n’a pas l’air bien féroce, mais qu’est-ce qu’ils semblent naïfs… Ils s’entraident comme si un beau jour ils allaient être récompensés de leurs actes. Un humain, d’ailleurs, a tenté d’aider Sdeh lorsqu’elle avait l’estomac retourné. Il est reparti à ses occupations avec un peu de bile sur sa veste et une sacrée marque rougeâtre sur sa joue.

Apparemment ils arriveront à Gemmaline dans quelques heures, peu après le couché de soleil. C’est certainement la terre qui se profile à peine au travers de cette brume légère, et d’où d’étranges lumières semblent murmurer au navire « viens, approches-toi ».

Tiens donc, un de ces oiseaux insupportable et crasseux à souhait croisé lors de l’embarquement… Sdeh pense alors :

« Que j’ai hâte d’arriver à quai, de quitter ce navire rempli de tous ces hommes plus naïfs les uns que les autres…

Mais que vais-je faire une fois sur la terre ferme ? C’est quoi ce Gemmaline ? Où vais-je dormir, de quoi vais-je vivre, pourquoi vais-je vivre ? Qu’est-ce qui m’attend…

Ca n’a pas l’air d’être un territoire habité par les Drows, ça n’a pas l’air non plus d’être une terre en conflit. Il faut que je me trouve un lieu pour m’entraîner, au pire je m’enfoncerais dans les terres et je trouverais une région plus adaptée. Et si Gemmaline était une île, un avant poste militaire ? Qu’importe, ce soir, je débarque, plus que quelques heures, quelques heures et j’accoste. »

Sdeh s’approche du pont et scrute ces flambeaux s’approchant petit à petit.

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 14 Juin 2010, 14:29 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Il était rare que les bateaux accostaient en pleine nuit à Gemmaline. P Sdeh ne pouvait le savoir bien sûr, mais leur accostage aussi rapide étonna les rares passants trouvé là par hasard. Le lourd navire se débarrassa de ses passagers assez rapidement, sous la lueur de torches et de lampadaires fournissant une lumière éternelle sombre.

Des demi-orques bougons et presque endormis, avaient été dépêchés par le Maitre Capitaine de Gemmaline, pour venir décharger au plus vite les marchandises qui venaient d'arriver. Une troupe de plusieurs soldats portant leur propres source de lumière examinaient avec soin les visages de ceux qui débarquaient sur le quai. Sdeh put passer sans encombres, alors que le yeux durs d'un capitaine avaient soigneusement observés ses traits.

La jeune femme put voir plus loin quelques fenêtres brillamment éclairées qui illuminaient les enseignes d'au moins deux auberges, l'une peinte d'un poisson, l'autre annonçant fièrement la Wyverne Scintillante. Une troisième auberge au sombre rideaux laissaient filtrer une lumière. Plissant les yeux la demi-drow vit que cette auberge laissait supposer un endroit de plaisirs plus charnels. Des lumières indiquaient des rues qui s'enfonçaient au coeur de la ville.

La brise était fraiche mais pas froide, amenant de l'océan ces embruns un peu humide qui faisait friser les cheveux. Une nouvelle terre lui tendait les bras, tout était possible, tout était à recommencer, sur les bases d'un passé qui peut être ne l'avait pas suivi.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 15 Juin 2010, 15:44 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
« Qu’est ce qu’il me veut celui-là… » Pense t’elle, alors sujette au regard du capitaine. Elle aurait volontiers insulté ce tocard, mais Sdeh préfère éviter l’entrée fracassante sur ces terres étranges. Durant un peu moins de vingt mètres elle suit le mouvement de groupe, se laissant embarquée par ce flux de créatures en direction de ces lumières au loin. C’est alors qu’elle cogite sur ce fameux capitaine :
« Aurait-il déjà compris que je vaux mieux que lui ? Prépares-t-il déjà ma mort ? »


Elle s’arrête alors. D’un geste calme, elle réajuste son manteau et resserre sa capuche, afin de ne pas trop recevoir sur son visage ces embruns pourtant agréables. Son regard fait un tour d’horizon, ne sachant pour l’instant réellement où aller. Elle en profite pour jeter un regard vers l’ensemble du port et particulièrement ce fameux capitaine.
« M’observe-t-il toujours ? »


Tss…

Sdeh reprend ensuite sa route. Elle n’était pas suffisamment folle pour aller vers l’enseigne du poisson, ce voyage en mer lui avait amplement suffit. Elle n’était pas non plus intéressée par cette auberge au caractère intime : un caractère intime suppose que les clients sont des habitués et elle attirerait l’attention à coup sûr. Puis s’il s’agit d’une sorte de maison close où les marins viennent assouvir leurs pulsions, elle imagine déjà la situation déraper…
« Cette Wyverne Scintillante semble tant vouloir qu’on pénètre dans son antre, laisse-toi bercée par son appel ma belle. » Se dit-elle.

Ainsi Sdeh s’avance vers cette fameuse auberge, non sans rester sur ses gardes, après tout elle ne connaît ni la fréquentation ni la réputation de cette ville.


:RP:
- Détection pour son tour d’horizon, notamment envers le capitaine.
- Perception auditive quand elle reprend sa route vers l’auberge, en particulier pour savoir si elle est suivie.

Edit Njini : Détection : 18(dés)+ 7 => Réussite
Perception auditive : 11(dés)+5 => Réussite

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 17 Juin 2010, 08:29 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Il était normal lorsqu'on arriva dans une terre inconnue, de ressentir quelque pincement du coeur, comme si notre esprit voulait nous alarmer de ne point se laisser languir devant tant de merveilles et tant de beautés. C'est donc une légère poussée de paranoïa qui envahit l'âme de la demi-drow, lorsqu'elle croisa le regard suspicieux du capitaine. De toute façon elle pouvait se rassurer, ce capitaine là était toujours suspicieux, et cette suspicion redoublait la nuit venue lorsque les ombres aidaient voleurs et malfrats de tout genre. Il la suivait du regard, pourtant : elle sentait ses pensées vrillées dans son dos alors qu'elle se dirigea vers la clarté de la Wyverne Scintillante.

Un rapide regard alentour la fit sursauter légèrement : l'ombre d'un chat que venait de sauter d'un rebords de fenêtre. D'un pas royal, celui-ci se fondit avec les ombres de la rue, sans doute parti en quête de quelque met appétissant à se mettre sous les crocs. Un peu plus loin elle vit un couple, qui profitant du voile de la nuit étaient tendrement enlacés. Enfin, elle n'entendit que leur murmures doucement chuchotés dans le creux de l'oreille, ainsi que le va et vient des demi-orques grognons soulevant et rangeant les caisses. Le vent vint caresser son visage en un geste rassurant.

Sur le pas de l'auberge, Sdeh cligna un peu des yeux, tel un hibou qu'une lumière aussi soudaine que violente avait réveillé de sa méditation profonde. Un long comptoir l'accueillit, derrière lequel trônait le plus étrange des hommes. Grand, fin et musclé, ses doigts semblaient se terminer par des griffes, alors que dans son visage carré, deux yeux d'or fendus par des pupilles fines enregistrèrent son entrée.

Nombreuses tables étaient occupées, notamment quelques nains qui dégustaient, le ventre empli après un long repas, une des bières fines qu'offrait la maison. Quelques hommes vêtus d'habit dans les tons verts, laissaient supposer des rôdeurs (rares sur le port). Une table portait le poids de pieds d'un homme dont l'ombre cachait le visage mais qui fumait tranquille une pipe. Enfin quelques rustaud discutaient bruyamment autour d'une table où un verre de plus aurait été de trop.

Un homme plus âgé, les tempes grisonnantes près de la fenêtre qui discutait avec une halfeline qui semblait être la serveuse, s'arrêta de parler, tournant son visage vers la jeune arrivée, plongeant un regard d'un bleu déconcertant dans le sien, un mince sourire dévoilant des dents légèrement pointues. Il semblait presque déjà la connaître.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Ven 18 Juin 2010, 00:46 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Sdeh ouvre doucement la porte. Elle n’a pas dans ses habitudes de les dégonder, ça attire les regards. Puis dans ce genre de lieu, chacun sait que c’est souvent ainsi que commencent les rixes d’alcooliques.

Elle a souvent entendu dire des alcooliques qu’ils étaient « débauchés, stupides et trop souillés pour quelconque sacrifice ». On lui a souvent rappelé que l’alcool était destiné à ceux qui n’avait pas suffisamment d’influence ou de richesses pour se procurer d’autres substances telles que l’agonie, le Luhix. Il paraîtrait même qu’il est possible d’accéder à des plans particuliers en inhalant de la brume de rêve.
Mais Sdeh était de ces indignes à ne pouvoir goûter qu’à l’alcool, aussi il lui arrivait de s’imaginer les visions qu’elle n’aurait jamais :

Une porte s’ouvrirait. Une porte qu’elle seule pourrait passer, une porte ouvrant vers une lumière éblouissante, une porte qui affligerait à tous ses traîtres de maîtres une sentence inimaginable. Et sur ce chaos morbide la porte se fermerait afin de la laisser seule avec son monde, avec cet air pur et nouveau, avec cette liberté totale. Puis elle survolerait le monde, elle verrait les fibres du monde et parlerait avec les dieux. Et enfin, au travers de cette porte, d’un doigt elle remaniait les mailles du monde.

Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers. Mais jamais en réalité elle n’oserait utiliser cette plante, après tout c’est grâce à elle que son geôlier a oublié de cadenasser la cage. A cette idée elle ne peut se retenir de s'esclaffer : le mâle qui la surveillait devait vraiment être stupide !


---

Décrochée des nuages par les lumières de l’auberge, Sdeh reste un certain temps sur le pas de la porte. Elle garde de courtes secondes sa tête légèrement baissée, comme si elle voulait consacrer une partie de son âme à ses pensées encore un peu, le temps de s’accoutumer à l’ambiance de la pièce. Tandis qu’elle frotte machinalement sa main sur la laine terne de sa longue jupe et le temps qu’elle se rende compte que finalement, les deux sont aussi humides, elle dévisage cet homme étrange.
« Un homme euh… chat, un homme sphynx, un démon, un esprit… t’es quoi toi ? » Se demande-t-elle. « Tu vois la nuit je supposes, moi aussi, je sais voir la nuit, je sais voir dans le noir. » Un très léger rictus se dessine alors sur son visage en partie à l’abri des lumières.

Depuis son débarquement, elle ne s’est faite lynchée ou insultée par personne, et tout à fait réciproquement, elle n’a encore rien fait de la sorte. Et là, face à elle, elle découvre ce méli-mélo de races et de genres buvant des bières… Mais c’est quoi ce lieu ! A-t-elle passé la porte ? Et lui… C’est qui lui !

Sdeh semble manifestement agacée. Chaque minute vient emplir son esprit d’une nouvelle question, chaque question sans réponse l’agace. Elle reste alors à se torturer les méninges à propos de cet homme qui la fixe. Elle tente cependant de l’ignorer, du moins le temps d’aller s’installer à une table voisine, sans broncher un mot à l’homme au comptoir. Puis elle fixe ce regard bleu de son regard rouge. Attendant que la serveuse s’en aille, -- et si elle lui demande ce qu’elle désire, elle réclamera, en négligeant la politesse « la même bière qu'eux, et à manger si il est pas trop tard. » -- elle assèche à l’aide des manches de sa chemise ses tempes légèrement moites, puis elle engage la conversation. Sa voix est légèrement sèche mais ne présente aucune hostilité.

« Tu veux quoi de moi, tu me dévisages comme si tu me connaissais, ou comme si j’étais ta prochaine proie. J’attends ce que tu as à me dire. Je verrais comme ça ce que je pense de toi…»


- Que voulez-vous ? Je peux faire quelque chose peut être…

:RP: Sdeh s’assure en passant de ne pas passer trop prêt de tous ces gens dans la taverne, ça sent l’entourloupe ici.
Elle observe en passant l’allure générale des personnes présentes, à savoir vaguement : si les groupes sont légèrement, lourdement armés et plus ou moins aptes au combat.
Elle fait particulièrement attention à cet homme aux yeux bleus, cherchant à voir comment il est équipé, si ses mains sentent l'écriture ou la forge.

je suppose :
- détection pour l’ensemble
- puis détection pour l’homme
- puis peut être discrétion pour ne pas passer pour un parano ^^


Edit Njini :
Détection pour l'ensemble : 17(dés) + 7 => réussite
Détection pour l'homme : 16(dés) +7 => réussite
Bluff 18(dés) + 3 = > réussite.

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 21 Juin 2010, 09:55 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Enfin assise à sa table la jeune demi-drow put concentrer toute son attention et ses pensées sur ce nouveau lieu qu'elle découvrit avec grand soin,portant son regard dans les tréfonds des petits détails l'environnant. Ses sens aiguisés de sa nature demi drow lui furent une aide précieuse. Elle ne put que se rassurer, que cet endroit semblait exempt de tout piège tendu d'habitude à des innocents voyageurs qui se retrouvaient détroussés au petit matin, si il se retrouvaient, c'est à dire en vie. Il y avait comme une certaine ambiance de respect vis à vis de l'établissement et des personnes, respect peut-être imposée par la seule présence de l'homme aux yeux d'or derrière le bar. Quoique d'aspect assez étrange, son calme et sa froideur toute serpentine imposait l'ordre de manière naturellement charismatique. Il s'en était retourné à une occupation qui semblait lui prendre la tête qu'il avait à une main, penché sur un mince grimoire, ses lèvres esquissaient soit le mouvement de la lecture, soit celui de l'ardu exercice de comptes.

La jeune serveuse halfeline, qui s'était présentée le minois agréable et souriant, avait reçu la commande qui Sdeh avait proférée d'une voix sèche et cassante d'un air concentré et sérieux. Nullement atterrée, sans se départir de sa bonne humeur, elle parti d'un pas dansant, vers la cuisine, non sans avoir averti à la jeune femme que le prix était de 8 pièces de cuivre, et qu'elle allait faire ce qu'elle pouvait pour lui trouver quelque chose de convenable... Sdeh compris que ce petit bout d'humain avait de l'expérience et que son expérience l'avait mise en face d'êtres bien plus hargneux et bien plus discourtois.

Pendant ce temps elle eut le loisirs de détailler l'homme qui fumait une pipe dans le coin. Son regard légèrement rougeoyant et sa peau assombrie par la capuche, ainsi qu'une petite mèche de cheveux blanc s'échappant de son vêtement, ne laissa aucun doute : il était à part entière de la race drow. Sa nonchalance déguisée et son apparente absence n'était sans nul doute qu'une façade : il devait être terriblement alerte, enregistrant tout ce qui se passait dans cette auberge. Levant sa pipe vers elle lorsqu'elle l'observa, comme si il levait son verre, il eut un mince sourire froid qu'elle ne put que deviner sous l'ombre de sa cape.

Ce fut peut-être son voisin qui semblait le plus surprit de sa question : quoique vu son expression la surprise aurait pu être feinte. En tout cas il semblait très heureux qu'elle décide de lui adresser la parole. Il était bien humain, du moins il le semblait à part entière, si ce n'est ce regard qui était empreint d'une infinie intelligence et d'une sagesse que l'on retrouverait peut-être plus communément dans un être ayant quelques siècles d'expérience. Il posa sa main droite sur son coeur et s'inclina :


Vous me voyez désolé de vous avoir ainsi dévisagé jeune dame, je suis d'un naturel fort curieux et votre apparition a suscité un choc. Vous ressemblez étonnamment à un de ces êtres qui peuplent mes souvenirs et qui depuis longtemps a disparu sans doute en Outreterre. Je l'ai cherché longtemps mais n'ai pu trouver nulle traces. Veuillez donc pardonner le regard d'un vieillard qui crut pendant un instant qu'il était retourné dans les temps passés ...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 22 Juin 2010, 15:33 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
- Sale menteur !!

Tout ça n’a fait qu’un tour dans sa tête… Sdeh aurait pu tenté de se contenir, mais ce qu’elle voit et entend là brise en un instant le semblant de pacifisme qu’elle espérait dégager.
« Ce traître espère qu’en me racontant ses sottises il va obtenir ma clémence ? Il a cherché à m’utiliser ! »
Elle se tourne brusquement vers lui et lui jette un regard profondément incrusté de haine.


- T’oses te moquer de moi !!
Ton Outreterre t’es si lointain et tu me mattes, avec ton regard qui déborde de saleté et tes dents pourries qui pendent ! Et tu comptes me faire croire que tu ne découvres plus aucune trace de tes mignons petits êtres alors que juste là, à quelques mètres, une de ces minables souillure squatte ton champ de vision ?!

Se moquant à l’instant éperdument de sa discrétion, elle brandit son doigt accusateur en direction du supposé Drow fumant la pipe.

Son sang bouillonne déjà, ses tempes vibrent, si elle le pouvait elle les éventrerait tous deux, ici et maintenant…
« Ils se moquent de moi, ils se rebellent eux aussi, ces pauvres incapables ne méritent même pas la mort que j’ai tant envie de leur offrir. »

- Ton regard de vieillard va se retrouver à rouler sur le plancher de cette auberge si tu continues tes insultes, insolent ! Qu’est-ce que tu complotes !


Ca y est Sdeh, tu recommences.
Mais comment pouvait-elle prévoir qu’elle allait tomber nez à nez avec ce genre d’ingrat mythomane, dans la première auberge qu’elle foule, au bout de si peu de temps ? Le hasard n’est certainement pas responsable.
« Ces deux gars là, ils sont complices, ils veulent me tuer car ils savent que je suis une menace, car je débarques et qu’ils me craignent ! »
Sdeh, dans son élan paranoïaque se voit rattrapée par ses pulsions sans qu’elle n’ait le temps de pouvoir les contrôler. Et si le Drow et son complice étaient là pour la ramener d’où elle vient ? Elle aurait fait tout ce chemin pour rien.

Sdeh estime alors la distance qui la sépare de la sortie, prête à plonger sous la table si ce piteux drow ose agir d’où il est, prête à dégainer son arme et à agir contre ce vieillard. La demi-drow semble s’être retrouvée une fois de plus dans une situation plutôt compliquée. Admettre qu’elle complique les choses ? Ah mais non ! Ce sont les choses qui lui compliquent la vie !

Sdeh espère se tenir prête à agir… Mais à faire quoi ?

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 24 Juin 2010, 08:20 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Un silence profond accueillit les paroles de la jeune femme. L'homme qui lui avait adressé la parole resta de marbre à ses insinuations et ses insultes, mais son regard pétillant et clair s'était soudainement assombri en un ciel lourd d'orage et une certaine pitié condescendante.

Sans qu'elle n'eut rien vu, la barman se tint soudain à côté d'elle. Elle ne l'avait pas vu ou entendu arriver. La serveuse était figée sur place entre bar et table, le plateau dans les mains le regard emplit d'un étonnement si grand, que sa bouche n'attendit plus que l'investigation d'une mouche.


- Maitre Alménivar ? dit le barman en questionnant du regard le vieil homme. Celui-ci se contenta d'agiter la main en dénégation tout en murmurant entre les dents un : "laisse mon fidèle ami... laisse..." Puis d'une voix contenue et froide il s'adressa à la jeune femme :
- La grande souffrances n'excuse nullement un tel comportement femme ! Si ton coeur est meurtri, ta tête n'en est néanmoins restée vide. Je te suggère dorénavant de manger ton repas et disparaitre de mon auberge !

Un éclat de rire rauque provint du coin où était assis le drow. Il avait ôté sa capuche et son fin visage hâlé sur ses cheveux blancs montrait un regard rougeoyant typique de la race d'Outre-terre. Il portait des fines tresses terminées par des perles bleue, alors que sur son front une mince lanière de cuir retenait ses cheveux. Sa bouche pulpeuse esquissait un sourire alors qu'il interpella le propriétaire de l'auberge :

Alménivar ! Ne pourrais-tu accorder une chance à cette demi-soeur de mon peuple ?

Son regard de braise se planta dans celui de Sdeh, un regard admiratif empreint d'une douceur inhabituelle chez un homme de son espèce.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 01 Juil 2010, 14:47 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Mais pourquoi il fait ça ce drow ! Il espère quoi, que je lui épargne la vie ? Tss, je me sens mal. C’est quoi cette boule dans ma gorge, le mal du pays ? La frustration de ne pas pouvoir égorger ce chacal menteur qui se prend pour un sage ? Oui, je vais manger ici, et je vais bien prendre mon temps pour finir mon repas… Et si ces pourritures mettaient du poison dans ma gamelle..

Sdeh détourne légèrement la tête. Envahi par la haine, son regard de braise traverse l’atmosphère à présent lourde puis scrute la serveuse. Elle l’observe, elle et la nourriture qu’elle emmène. Chercherait-elle à l’empoisonner, cette petite garce ? Elle répond avec désinvolture :


Vous cherchiez des êtres d’Outre-terre, il y en a deux chez vous, quelle coïncidence ! Vous inquiétez pas je compte pas rester.

Avant de se retourner, elle laisse un sale regard à Alménivar.
« Sale petit menteur, ça m’étonne pas d’un mâle, tu me le payeras… » ce sont certainement ces sentiments qu’elle lui consacre à cet instant.

Elle passe à côté du barman en l’ignorant, s’approche de la serveuse, s’empare du plateau, va à la table du drow et y pose son repas en négligeant la délicatesse. Sdeh aurait besoin de ce drow. Sait-on jamais, il pourrait peut être lui filer quelques tuyaux, des zones fréquentables.. Elle pourrait peut être en faire son esclave !



:RP:
- Y a-t-il beaucoup de bois dans cette auberge (genre le bar, le plafond, le plancher, le matériel) ?
- Les fenêtres semblent t’elles fragiles et les barreaux, s’il y en a, sont-ils serrés ?
Sdeh observe le drow, tentant de déterminer en quoi il pourrait bien lui servir. (détection je suppose)
:HRP: désolé pour le retard

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 05 Juil 2010, 07:33 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Déjà Alménivar s'était désintéressé de cette étrange femme à laquelle il supposait apporter un peu d'aide, comme il le faisait souvent pour les personnes qui semblaient perdue dans son auberge. Il regardait par la fenêtre, ouverte ignorant ce qu'elle disait, regardant passer quelques personnes et plus loin, la rangée de bateaux amarrés, dansant doucement sur l'eau.

Le plat posé sans aménagement sur la table de bois, eut pour effet de renverser un peu d'eau de la cruche sur la nourriture. Mais la jeune femme était fort agitée et ne le remarqua pas, occupée à plonger un regard empreint de folie dans celui du drow curieux. Celui-ci ne semblait nullement impressionné, il se contentait de l'observer avaler son repas, un pied posé sur la chaise devant lui.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 06 Juil 2010, 01:56 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Tout en ingurgitant son plat, elle laisse par instants apparaître quelques grimaces. « Pff, leur foutu pitance est engloutie dans de la sauce sans goût ! »

Sdeh s’imagine déjà revenir plus tard afin d’incendier cette maudite auberge avec ses maudits menteurs. « Qu’il accueille les autres minables comme il le souhaite, en les prenant pour des gens stupides si il veux ou en tentant de les tromper. Pas moi. » ...mais pour l'instant elle ne sait pas encore où aller.

Petit à petit elle décolle le nez de son plat. Elle s’est invitée à la table de ce drow mais à présent elle l’observe comme s’il venait d’arriver.
Elle s’est réfugiée là afin d’échapper à la mauvaise situation qu’elle vient de provoquer, car leur réactivité pousse la demi-drow à se contenir davantage. Sdeh ne sait pourtant pas quoi espérer de mieux à cette table. C’est finalement à cause de ce drow qu’elle s’est emporté. S’il n’avait pas été là, Alménivar n’aurait pas menti.

Elle cesse de mâcher ses pensées. « Serais-ce coutume aux drows de me créer des soucis ? Es-tu un souci toi aussi ? J’espère que tu n’es pas un de ces mâles souillé par la liberté. Qui es tu ? »


Qui es-tu, pourquoi demandes-tu qu’on me laisse une chance ?

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 07 Juil 2010, 12:56 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Le drow avait gardé un silence respectueux pendant que la jeune femme mangeait. Il attendait patiemment qu'elle ne lui pose une question, ce qui eut pour effet de calmer légèrement la nature impétueuse de Sedh. Lorsqu'elle lui posa la question de ses origine, il se leva et s'inclina :

Rylthar Omrivvin pour vous servir ma Dame. Je suis arrivé il y a peu et loge dans cette auberge. J'ai trouvé sur cette île un havre accueillant et je souhaiterais que vous aussi vous y trouverez la chance d'y trouver une paix relative. Je ne pourrais dire exactement pourquoi, peut-être reprit-il d'une voix plus basse à cause de cette souffrance qui est cachée dans vos yeux et que il n'y a pas si longtemps j'avais au fond des miens.. Enfin soit, je me propose de vous servir et je vous protégerais si tel est votre désir...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 08 Juil 2010, 16:07 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Hum…

Sdeh écoute avec attention les paroles du drow. Déjà dans son esprit se mettent en place une envolée de projets et d’idées pour ce mâle. Il sait faire la différence, lui. Il sait reconnaître un être supérieur lorsqu’il en croise.

Mais elle se méfie quand même et dans son élan de projets, dans l’asservissement qu’elle prévoit pour Rylthar Omrivvin, elle ne néglige pas le fait qu’il devra d’une part faire ses preuves et d’autre part être facilement sacrifié. Ceci dit, pour l’instant, que demander de mieux ! Elle a très besoin de lui.

Elle avale une bouchée de plus, cette fois-ci avec délicatesse. Prenant davantage son aise, Sdeh se décide à retirer sa capuche. Elle offre au drow ainsi qu’aux autres personnes présentes la chance de percevoir son visage ; un visage dévoilant son ancienne beauté, mais dont deux rides jaillissant de son regard enflammé trahissent aujourd’hui les temps durs qu’elle a passé. Marqué par sa détermination nouvelle, ce sont malgré tout des lèvres douces qui répondent, discrètement, après une courte méditation :


J’accepte que tu me serves. Tu devras me protéger, me guider, me faire comprendre la hiérarchie de Gemmaline, à commencer par l’influence de cet Alménivar.

J’ai beaucoup de projets pour toi et je compte bien nous faire accéder à un statut digne de notre valeur. Mais avant tout j’ai besoin que tu fasses tes preuves et que tu me prouves ta propre détermination. Quelles sont tes qualités, que sais-tu faire, Rylthar ?


Son regard s’emplit de malice.

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 12 Juil 2010, 11:05 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Le drow regarda le visage de la jeune femme devant lui sans montrer d'émotions, et hocha sa tête en signe d'assentiment. Il était difficile pour Sdeh de voir clairement ce qu'il pensait en réalité, mais doucement, il répondit à sa question, prenant bien soin de choisir ses mots :

- Mes compétences sont multiples et variées : je manie fort bien l'épée, la discrétion et la rapidité. Je sais écouter non seulement les paroles mais aussi ce qu'ils cachent. Je suis patient, et réfléchi. Sans doute bien peu de compétences par rapport aux vôtres... Il sourit, montrant une rangée de dents blanches dans sa peau hâlée. Il n'était presque beau ainsi, les bras musclés posés sur la table devant lui, la carrure démontrait qu'il ne mentait pas quand à ses capacités de se battre. Il leva un regard vers la salle, comme pour s'assurer que tout allait bien, puis revint vers le visage de sa compagne.


- Maitre Alménivar est un homme étrange, et je pense qui a énormément d'influence sur l'île entière. Il est propriétaire de cette auberge, et d'après ce qui se dit, était là bien avant nous tous. Un des premiers habitant, ou colon. Il est toujours vague sur ce sujet. Personnellement je lui fais confiance, même si il garde les secrets de son passé. Mais notez bien, il doit être bien plus âgé qu'il n'y parait...

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 19 Juil 2010, 19:08 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Hum…

Dis moi…


Sdeh termine son repas tout en écoutant le Rylthar. Peut être sait-il aussi si d’autres drows sont présents… Elle n’est pas à l’aise dans cette auberge, avec l’autre vermine d’Almenivar feintant certainement de ne pas les épier… Elle parie même que tout le monde les observe à cet instant. Ils tendent l’oreille, à coup sûr !
Elle poursuit calmement :


…Y a-t-il beaucoup d’elfes noirs ici ?


Qui les dirige ? Où se cachent les prêtresses, qui vénèrent-t-elles ? Existe-t-il tout simplement une hiérarchie ?

Je n’ai pas envie de prendre le risque de parler davantage ici. Connais-tu un endroit plutôt discret et peu fréquenté dans la ville ou aux abords ? Et pourrais-tu me guider vers un endroit sûr où je pourrais crécher quelques temps ?

Ce disant, elle réajuste sa capuche d’un geste ample puis attend la réaction du drow.

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 27 Juil 2010, 10:29 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 9218
PX:
Rylthar ne répondit pas de suite réfléchissant soigneusement à la question puis, se pencha doucement vers elle :

En fait... Maitresse Tsumi, dit-il gentiment, il y a peu d'elfes noirs en Gemmaline. Cependant, si j'ai bien compris les bribes de la grande Histoire de l'île, ils furent présent bien avant notre arrivée, il y a fort longtemps. Un groupe de réfugiés de la guerre de La Courronne, empruntant un portail fait de haute magie ancienne.

Il plongea quelques instants dans le silence puis reprit : j'aime apprendre les choses de l'Histoire, de nos peuples et j'aime les raconter aussi. Si cela vous intéresse, je partagerais le peu de savoir que j'ai avec vous.

Cependant, Tsumi remarqua qu'Aliménivar semblait préoccupé par un parchemin que la serveuse halfeline avait amené à lui. Le front ridé de soucis, il se frottait le menton d'un geste pensif et sombre.

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 19 Aoû 2010, 16:38 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Les paroles du mâle captent toute l’attention de Sdeh. Elle se rappelle subitement d’une pensée l’ayant envahie quelques mois auparavant, le souvenir néfaste d’avoir extirpé de ses entrailles la graine pourrie de ses anciens geôliers. « je vous détruirais tous, je vous attacherais et vous éventrerais afin de glisser toute ma haine dans vos entrailles. Quant aux femmes, je leur réserverais une humiliation bien pire encore. »

Comment ça des réfugiés de la guerre de la Couronne ? Ce sont des disciples de Loth ? Tu en as croisé ? Tu en connais ? Mène moi à eux !!


S’emportant malgré elle, elle se redresse d’un bon, laissant dans son élan la chaise tomber au sol. Son regard déterminé scrute Rylthar. « Ici ils ne me connaissent pas, ils ignorent certainement ce que j’ai vécu et donc ne se méfieront pas tant de moi. C’est ici que je pourrais me venger, à Gemmaline. C’est ma chance de leur faire payer ! »

Elle n’attend pas la réaction de son nouvel et premier esclave pour se diriger vers la sortie. Ce faisant son regard hautain glisse vers la moue d’Aliménivar. « Tss, ce chacal a de quoi se faire du souci, une fois que je dominerais les drows de Gemmaline, je m’occuperais de son auberge. » Puis en approchant ( :HRP: En approchant de la sortie, il me semble que l’aubergiste est à une table proche.) elle cherche à s’intéresser davantage au souci réel de l’homme.

:RP:
Lorsqu’elle va vers la sortie, elle essaie toujours d’éviter de s’approcher de trop de personnes, elle les imagine tous lui porter un coup sournois ou lui voler quelconque affaire.

- Détection je suppose pour le parchemin et Aliménivar

:HRP: Me revoilà :) désolé pour ce 3/4 de mois d'absence



Edit Njini : Jet de détection : 19(dés) + 7 réussite
Jet de Discrétion : 17(dés) + 7 réussite

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 04 Sep 2010, 06:18 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 09 Jan 2010, 00:10
Messages: 266
Plusieurs clients se tournèrent vers la demie-Dhaerow, qui s'était déja suffisement fait remarquer. Sa chaise gisant au sol, elle était debout, toisant son interlocuteur toujours assis. Un sourire amusé aux lèvres, Rylthar se leva lentement.

- Venez, nous nous sommes suffisement faits remarqués. Suivez-moi, je répondrai à vos questions. Je vous monterai aussi quelques unes de mes... antres, dans le genre inaccessible pour beaucoups. Je vous conterai aussi les histoires concernant les elfes, les guerres de la couronne et pourrais éventuellement vous conduire aux autres drows de la ville. Certains font partis d'un groupe plutôt soudé...

Le parchemin, lorsque Tsumi passa près, était recouverte de caractère d'un langage inconnu à Tsumi, des caractères runiques, voir des glyphes. Écrit à l'encre rouge, il ressemblait à ces parchemins mystiques que les prêtresses de Lolth utilisaient parfois, lors de sa captivité.Passant devant elle, Rylthar lui ouvrit la porte, lui faisant signe de passer devant. Tout sourire, il déclara :

- Les dames d'abord.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Jeu 09 Sep 2010, 12:06 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 06 Juin 2010, 16:44
Messages: 216
PX: 2305
Habituellement Sdeh ne supporte pas se faire remarquer. Pourtant c’est avec une certaine exaltation qu’elle se sent observée par tous ou presque, lorsqu’elle va vers la sortie. « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur suis supérieure. »

Rylthar semble connaître beaucoup de choses, une aubaine pour Sdeh. Mais si il lui racontait des mensonges et si il était de mèche avec l’aubergiste ? Peut être que dehors déjà des Drows l’attendent afin de l’exécuter…Qu’importe, elle n’a pas vraiment d’autre carte en main pour l’instant que ce sous-être ; elle n’a pas le choix et doit lui faire confiance.

Hum, juste un instant…

Elle s’approche d’un pas sûr et fier vers Almenivar, pose délicatement ses mains sur sa table et annonce d’une voix mielleuse, presque innocente :

Si j’étais toi grand-père, je ne jouerais pas avec ça. A moins que tu aies envie de te faire aspirer dans des toiles abyssales !


Elle pointe du regard le parchemin, sujet de ses mots, et dévoile peut être même malgré elle que cet objet lui rappelle ses soucis anciens. Puis elle esquisse un léger sourire pouvant être traduit par un « A bientôt grand-père » avant de s’en aller toujours aussi fièrement.

Jamais encore Sdeh ne s’était senti ainsi, aussi libre, aussi puissante et aussi vivante. Poussée vers le haut par la liberté, elle sent qu’elle peut presque toucher et palper sa future vengeance. Ce qui est sûr, c'est qu'elle n’a aucune envie de se revoir piégée par des traîtres.
Rylthar l'attend et va l'aider à accomplir ses desseins, elle le retrouve et passe la porte. « Plus rien ne m’arrêtera, désormais je fais ce que je veux. »

_________________
- Fiche : « Ils m’admirent, ils me craignent. Tous ces tocards ont compris que je leur étais supérieure. »
- Débarquement :Jamais elle n’a su, dans son élan d’imagination, par quelle race ou quel dieu il lui faudrait entamer sa réorganisation de l’univers.
- Fiche d'inventaire actualisée Tout semble normal
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 26 Sep 2010, 22:42 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 09 Jan 2010, 00:10
Messages: 266
À peine eut-elle prononcés ces mots emplis de fiel que déja un grand gaillard aux yeux étrangements étirés s'empressa de se poster aux côtés d'Alménivar, dégainant à demi une lame qui semblait bien menaçante sous les feux de l'âtre. D'une voix rauque il déclara, contenant de peine sa rage :

- Je crois que vous n'êtes pas la bienvenue en ces lieux madame.

Rylthar se contenta de venir aux côtés de Tsumi, son sourire blanc toujours sur les lèvres. Par contre ses yeux ne souriaient plus, et ils dévisageait le grand homme avec un regard ardent.

- Du calme! s'exclama Alménivar, toujours assis. Merci de vos conseils gente dame, j'en prendrai grand soin.

Puis Tsumi, après quelques instants à toiser l'ancien, s'éloigna, drappée de sa dignité et de sa paranoïa comme armure, armée de sa cruauté. Passant la porte, elle s'engagea dans la nuit...

:HRP: Tu comptes faire quoi approximativement? Suivre Rylthar? Dans le sens, est-ce que prochain poste je t'y emmène ou tu veux faire quelque chose avant, voir quelque chose toute autre...?
Haut
   
 
 [ 22 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: