Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 19 Déc 2018, 13:09



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 292 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 15  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Ven 22 Jan 2016, 23:36 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:

RANCHISSANT le portail, Varelun réalisait une des choses qui devait lui tenir le plus à cœur dans sa vie : faire n’importe quoi au péril de sa vie. À moins que cela ne fut d’étudier in situ un autre plan ? Quoi qu’il en soit, le voici arrivé de l’autre côté : au premier abord, rien de bien formidable… un bosquet banal : des arbres, des arbustes, des fourrés… Plus loin, un paysage vallonné s’étend à l’horizon. Plus inquiétant, mais prévisible : lorsqu’il se retourne, rien ! pas de portail de retour ! Et surtout, une de ces chaleurs… oh ! c’est supportable. Mais il fait quand même fichtrement chaud !
 Quelques minutes plus tard, Ayan surgit de l’endroit où devrait se tenir le portail, puis elle est suivie de Robert.

 « Boum ! c’est trop la classe ! J’avais jamais vu un portail ou un plan aussi chelous ! Voyons voir ce que nous dit le bidule planaire, Pépère ? Il peut lire les caractéristiques du plan, si on veut vérifier. D’ailleurs, tu fais gaffe à pas le casser, hein : j’en ai pas en rechange. »
 Il leur faut attendre encore presque deux heures avant qu’enfin, à leur suite, paraissent Hercrone, puis Tordak, l’air plutôt inquiet ou en colère. Mais les deux ne sont-ils pas souvent liés lorsque des compagnons font n’importe quoi ? Aussitôt sorti, Tordak brandit sa hache et scrute les environs.
 « Tout le monde va bien ? Varelun, vous me paraissez pâle, ça va ? »


    :HRP: Bien modéré : les créatures possédant un alignement opposé à celui du plan (mauvais) sont victimes d’un malus de circonstances de –2 aux tests relevant du charisme. Pour vous, ça va.
     Loi intense : les créatures possédant un alignement différent de celui du plan (neutre ou chaotique) sont victimes d’un malus de circonstances de –2 aux tests relevant de l’intelligence, de la sagesse et du charisme. Varelun… :–/
     Vous comprenez pourquoi je vous cherchais plutôt des compagnons de jeu bons et, surtout, loyaux.

     Hercrone, tu passes enfin au niveau 5 (4 au DV). Comme je te l’avais dit pour ton compagnon animal, il arrivera sous peu.

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Sam 23 Jan 2016, 20:36 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 583
PX: 10000
Après avoir eu la réponse positive de Tordak, Hercrone hoche la tête, heureuse de savoir que son ami nain va suivre le mouvement. Elle prend sa grande hache en mains et passe le portail en serrant les dents, nerveuse. Un battement de cils plus tard, elle se retrouve dans le paysage qu'elle regardait une seconde avant à travers du portail magique. En position de défense, elle balaye d'un rapide coup d’œil les environs afin de s'assurer qu'aucun danger n'est à portée. Rassurée sur le sujet pour le moment, elle fixe les autres passés avant elle et Tordak. Soulagée de les voir tous sain et sauf, elle laisse sa colère exploser.

- Sommes-nous à vos yeux si peu importants que vous soyez tous passés par ce portail sans nous laissez le temps d'en discuter ? Je nous croyais plus unis que cela, mais il semble que vous ne sachiez pas ce qu'est le respect vis à vis de ses compagnons de groupe. Je vous avoue que si mon sens du devoir ne m'avait pas pousser à vous suivre pour vous aidez au cas où vous en auriez besoin, je vous aurais laisser en plan comme vous l'avez vous-même faits !

Le regard de la rôdeuse montre sa colère, sa déception et surtout combien la réaction d’indifférence des autres l'a blessée. Elle fait quelques pas tout en continuant à fusiller du regard Varelun en premier, Ayan et Robert en second.

°° Je suis passée pour les aider mais je ne peux pas leur faire confiance. Je ne pourrais compter que sur Tordak et moi. Il faut qu'on rentre au plus vite ! °°

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 24 Jan 2016, 00:32 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 686
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
La traversée fut instantanée, au grand dam du façonneur de service. Il avait bien espéré avoir le plaisir d'apprécier le tunnel spatio-temporel de quelque manière que ce soit, mais il n'avait pas envisagé un voyage instantané ― et ressentit une pointe de déception. Enfin, ce sentiment disparut aussi rapidement que son voyage, et était émerveillé par le nouveau monde qu'il était en train de visiter. "Oh ! Un buisson ! Oh ! Un arbre ! Oh, une colline !" Chaque brin d'herbe, chaque arbre, chaque portion de chose qu'il percevait était emplie d'une magnificence incroyable à ses yeux, aussi banale qu'elle put l'être. Pour lui, rien n'était banal en ces lieux : il était sur un autre plan ! Il avait achevé son plus grand rêve, celui de devenir un voyageur planaire ! C'était l'un des plus beaux jours de sa vie.
Un temps indéfini passa, et sa raison décidait de faire une descente dans les entrailles de son cerveau. Finie la rigolade, maintenant ! Sa vie était peut-être en danger, et il devait être prudent, plus qu'il ne l'avait été en passant ce passage magique. Première déception, l'absence de passage pour le retour ― mais ça, ils s'en doutaient déjà avant que Varelun ne traverse. Il scruta alors les alentours avec des yeux moins portés sur le merveilleux, et tenta d'y déceler une quelconque chose intéressante pour leur mission.

Alors qu'il effectuait ses observations, il sentait que sa tête bourdonnait, et que son cœur palpitait plus énergiquement qu'avant. Rien de normal ne résidait dans tout cela, il en était sûr. Voyager entre les plans ne semblait avoir rien de tout repos finalement. La configuration des lieux devait agir sur les gens, et cela le rendait malade. Mais pourquoi ? Encore faudrait-il quelqu'un d'autre pour… Ayan apparut ainsi de nulle part, devenant la première à traverser dans son sillage. Il était heureux que d'autres l'aient suivi ; non seulement il pouvait affronter les dangers locaux avec de l'aide, mais en plus cela signifiait que d'autres tenaient eux aussi à visiter ce plan tout autant que lui. Le façonneur n'aurait pas fini d'en parler au coin du feu, lors de leur prochaine halte…


― Dame Ayan ! Robert ! Vous avez décidé de me suivre ! (Un Varelun assez palôt se rapprocha d'eux, sourire déformant sa moustache et sa barbe) Et bien, Robert, je dois avouer que moi non plus ! Mais comme c'est mon tout premier plan, on va dire que c'est normal ! Mais t'as raison, voyons ce que ta boussole a à nous dire…

Il fouilla dans sa poche, en ressortant l'objet précieux, tentant de le faire fonctionner, et le tendit à Robert une fois cela fait. Il réfléchissait aussi ; les autres ne semblaient pas affectés, mais cela prendrait peut-être un peu de temps.

Une poignée d'heure plus tard, alors qu'ils patientaient, attendant leurs derniers compagnons, Hercrone arriva, accompagnée de Tordak. Mais ce fut, contrairement au cliché répandu, la rôdeuse qui fut la plus bruyante des deux. Varelun allait répondre à son ire mais ne put s'empêcher de réprimer un fou-rire soudain, son visage rougissant, de l'air tentant de s'échapper de sa bouche couverte de sa main, telle une bouilloire sous pression. Il observait Eochaid d'un regard complice, tout en tentant de lui faire comprendre l'origine de son hilarité.


― Mmmmmppffffhhhhfhhfhhh laiffer mmpppffhhh en plan…

Puis il lâcha les brides de son rire, se tapant la jambe de la main, plié en deux grâce à une Hercrone humoriste à ses heures. Il ne put répondre à Tordak, sa crise l'empêchant presque de respirer.

― MOUAHAHAHAHA ! "laisser en plan", UHUHUHUHU ! "en plan", AHAHAHAHAAHA !

    :HRP: edit :
    Le classique fouille/détection/perception auditive/etc… pour trouver quoi que ce soit d'intéressant. avec une quinzaine de minutes, j'ai de quoi faire. Ensuite, bah UOM pour la boussole, si ça peut aider. : )

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 24 Jan 2016, 02:11 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Oct 2014, 18:31
Messages: 749
PX:
Avant sa traversée, Ayan entendit bien le cri paniqué d'Hercrone qui s'était brusquement mise à la tutoyer, mais elle avait déjà un pied, si ce n'était dans la tombe, au moins dans un au-delà incertain. Happée par sa propre volonté ou par la magie du portail, elle était passée malgré tout, se refusant à laisser seul l'insouciant Varelun. Et pour cause : contrairement à ce que pensait leur compagne d'aventure, quoi d'autre que l'esprit de groupe avait pu la mouvoir ainsi ? C'était bien le désir d'aider leur ami inconséquent qui avait motivé son geste hâtif, ainsi que le passage gauchi du temps de cet autre plan.

Elle venait de mettre le pied sur un ailleurs, une terre étrangère et pourtant si proche, si déroutante et pourtant si… banale ? La végétation, tout l'environnement, jusqu'à la terre elle-même, tout ressemblait à leur point de départ, si bien qu'elle douta un instant d'avoir réussi à traverser. Elle se retourna pour ne voir que la prolongation de ce décor déjà-vu, se demandant fugitivement si les autres n'avaient pas disparu alors qu'eux-mêmes restaient sur place. Mais la chaleur ambiante et l'enthousiasme de Varelun, sur qui elle posa vite les yeux, ne laissaient guère place à ce type d'hypothèse. Robert venait quant à lui de se matérialiser à ses côtés. Edgar, de son côté, n'avait rien vu depuis sa cachette et ne semblait pas le moins du monde perturbé.

Ebahie, la Crinti survola du regard l'horizon vallonné en tournant lentement sur elle-même tandis que, ne perdant pas le nord, les deux gnomes reprenaient leur manège. Finalement, cet endroit présentait des dissemblances notoires avec leur plan. Mais, à vue de nez, rien qui permît de se croire plus loin qu'à quelques lieues de leur point de départ. Elle en avait même oublié sa colère contre le façonneur imprudent.

Lorsqu'enfin le pragmatisme reprit le dessus sur l'émerveillement, la métisse se décida à examiner quelques plantes pour vérifier si les espèces étaient bien les mêmes, convaincue par-devers elle que le reste de leur groupe ne tarderait plus. Elle autorisa son ami à plumes à sortir de son antre textile, à condition qu'il ne s'éloignât pas. Qui savait quels prédateurs pouvaient sévir céans ? Malgré toutes ces inconnues, elle se sentait particulièrement à l'aise en ces lieux et mit ce bien-être sur le compte des principes qui régissaient l'endroit. Il était parfait pour elle, se dit-elle en humant le parfum d'une fleur.

Soudain, la quiétude locale, ponctuée par les éclats de voix des deux compères miniatures, finit par être rompue par d'autres paroles, bien plus âpres. La demi-drow se retourna pour poser les yeux sur Hercrone et Tordak, qui avaient fini par se décider. La rôdeuse ne semblait vraiment pas heureuse… Ayan s'approcha de son pas digne et acquiesça pour Tordak d'un signe de tête, avant d'écouter les récriminations de la jeune femme en croisant les bras, la mine grave. Pourquoi se mettait-elle dans un tel état ? N'auraient-ils pas fini par traverser de toute manière ? Certes, de manière davantage organisée, mais…

Elle qui n'avait pas remarqué l'ironie involontaire dans ses paroles ne put s'empêcher de sourire lorsque Varelun mit le doigt dessus, emporté par l'hilarité. De sa voix profonde et présentement sereine, elle attendit qu'il se calmât pour répondre à l'humaine courroucée.


— Tout à fait de circonstance, en effet. Allons, allons… Chère Hercrone, si ce n'est point l'esprit de groupe qui a motivé mon geste, alors quoi d'autre ? Je conviens que la fuite en avant de notre ami (elle fit les gros yeux au concerné) était terriblement inconséquente. Et il en convient également, n'est-ce pas, Sieur Varelun ? Lui demanda-t-elle, inquisitrice.

— Toutefois, quel genre de compagnons serions-nous, si nous laissions l'un des nôtres mettre sa vie en danger seul ? Et tout est bel est bon, au final, ajouta-t-elle, philosophe, en englobant de ses bras le calme qui régnait alentour. Ne troublons pas cette nature inconnue par nos cris, je vous en conjure : nous ignorons encore quels dangers nous guettent, et aurons besoin de toutes nos forces pour affronter ce qui nous attend. D'ailleurs, voyez-vous quelque trace de nos larrons, Dame Rôdeuse ?

_________________
Image
Enso 2 (7/5 ; CHA) :
    • 0 : Fatigue, Hébétement, Manip dist., Noir, Son imag.
    • 1 : Armure mage, Proj magique
Evoc' 1 (5/3 ; INT), préparés :
    • 0 : Choc élec., Manip' à distance, Hébétement, Ouv/Ferm, Claque son.
    • 1 : Chambre froide Darsson, Lame pers. Shelgarn, Transfert blessure

PM (Héritage Drow) : Lumières dansantes, Lueur féérique, Ténèbres.
Ayan
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 24 Jan 2016, 11:56 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:
Avant l’arrivée de Hercrone et Tordak


 Mettant à profit le temps que prirent Hercrone et Tordak pour arriver, Varelun inspecta méticuleusement les alentours : il n’y avait manifestement rien de particulier à trouver près de leur lieu d’arrivée. Toutefois, en regardant bien, on pouvait voir ce qui ressemblait à une route serpenter à travers les collines, plus loin, mais personne ne la parcourait pour le moment. De son côté, Ayan retrouva quelques plantes de sa connaissances : le climat local, assez chaud et sec, favorisait le développement de plantes qui n’étaient pas sans rappeler la flore de son Dambrath natal. Au loin, Ayan vit quelques bâtiments se découper sur l’horizon et sur le flanc d’une colline cultivée.
 Quant Varelun voulut utiliser la boussole planaire, ce fut, en revanche, une tout autre affaire : alors qu’il s’intéressait à la lecture des cadrans, il vit que les aiguilles s’affolaient en tous sens.

 « C’est pas vrai ! gémit Robert. Il m’a cassé mon bidule ! »
 Prenant des mains de Varelun l’objet précieux, il le tourna et retourna pour l’inspecter sous toutes les coutures et c’est alors qu’il tapotait un cadran que ce dernier éclata, suivi des autres.
 « Flute ! Bon, excuse-moi, Pépère, mais tu n’es surement pas responsable de ça, en fait. Il faudra quand même qu’on trouve un moyen d’arranger ça… »


Après l’arrivée de Hercrone et Tordak


 Une fois tout le monde réuni et la première remontée de bretelles effectuée par Hercrone, puis le fou rire de Varelun, Tordak abonde dans le sens d’Ayan :
 « Hercrone, elle n’a pas tort : Varelun a, certes, été… complètement fou de franchir ainsi ce portail, mais Ayan n’a suivi que son sens moral pour essayer de lui venir en aide. Vous, Robert, par contre… je me demande si ce n’est pas la même inconscience que Varelun qui vous a motivé…
 — Moi ? inconscient, moi ? Alors là… c’est bien mal me connaitre. Si je suis passé, c’était pour… parce que… ben… c’était… enfin… oui, bon, d’accord ! c’était de l’inconscience ! Mais ça ne prouve rien ! Ne jugeons pas les gens sur un seul acte !
 — Quoi qu’il en soit, Hercrone a raison : nous aurions dû nous concerter un peu avant de nous jeter dans la gueule du loup. Il nous faut espérer, maintenant, que nous pourrons nous sortir de ce mauvais pas. Et avec nos prisonniers. Que dit le boitier planaire ? »
 Robert se met alors à se dandiner et tordre la bouche en regardant Varelun, l’air de dire « On le dit ou pas ? Si oui, c’est toi qui le dis, hein ? »

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 24 Jan 2016, 23:05 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 686
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
Varelun stoppa son fou-rire plus de force que de gré. Le manque d'air associé à son état nauséeux lui firent avoir une quinte de toux après seulement quelques secondes, et qu'il eut un peu de mal à stopper. Se redressant, avalant une grande bouffée d'air, il essuya ses larmes de joie le sourire aux lèvres, tout en écoutant le discours ambiant.
Les remontrances, elles ne le touchaient pas tellement ; il était heureux de ce qu'il avait fait, au final, puisque c'était une partie de son rêve de petit gnome qui s'était réalisée. Les autres avaient choisi de le suivre, ils auraient pu le laisser à son sort, mais ils ne l'avaient pas fait. Certes, il était tout à fait noble qu'Ayan tentât de le sauver, comme il était tout aussi honorable que leurs fidèles compagnons Tordak et Hercrone fussent passablement irrités d'une situation dans laquelle ils se sentirent obligés d'agir. Mais c'était là que le bât blessait : Varelun ne les avait pas contraints, à aucun d'entre eux, s'ils devaient donc être énervés, autant que ce soit sur les orques. Cela serait plus utile dans leur situation. Quant à Robert, Varelun appréciait son brin de folie personnelle. Un véritable gnome, et un vrai voyageur planaire : un modèle pour le façonneur.

Varelun observa quelques secondes la tête indécise de Robert et réfléchit à l'ambiance du moment. Il ne voulait pas trop en rajouter, aussi tendit-il la main à Robert, lui indiquant par là de lui confier la boussole, tout en clignant discrètement de l’œil.


― Sé ar iasacht do dom, le do thoil. Ní bheidh muid scanradh orthu freisin, chonaic a riocht… Dul leis an sruth.1

Il répondit ensuite à Tordak sur son propre état de santé :

― Pour vous répondre, Sieur Tordak, il est vrai que je ne me sens pas dans mon assiette aujourd'hui. Mais je pense que cela est dû au plan lui-même, quelque chose dans son fonctionnement ne me sied guère. Tant que vous autres irez bien, je ne pense toutefois pas risquer grand chose. Nous verrons bien.

Il observa les autres, cherchant des signes symptomatiques. Mais il aurait aussi tout le temps de le faire lors de leur prochaine halte. La boussole en main, constatant en effet que son fonctionnement était… "Altéré au-delà de toute solution technique raisonnable", il se dit que faire semblant ne changerait pas forcément grand chose. Il tourna le dos au groupe, tendit la boussole, puis l'agita un peu pour faire croire à sa propre concentration ― il avait bien pensé à rajouter quelques bruitages convaincants faits de la bouche, mais se ravisa : ce n'était pas non plus l'un des avions de son frère aîné ―, et conclut :

― Bon, elle ne nous apprend pas grand chose de plus que l'on ne sait déjà. Il faudrait voir si on ne peut pas trouver quelques informations sur une porte de sortie. J'ai trouvé un chemin, là-bas, ce qui veut dire que quelque chose l'emprunte souvent. Qu'en pensez-vous ?

    1 Gnome : Prête-la moi, s'il te plaît. On ne va pas trop leur faire peur, vu leur état… Suis le mouvement.

    :HRP: Bon, si tu (vous) estimes(ez) un bluff nécessaire, je suis pas contre.
    Question : Robert, il a l'air pâlot lui aussi ? ^ ^

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 25 Jan 2016, 00:46 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 583
PX: 10000
Lorsque Varelun se met à éclater de rire en entendant son jeu de mot bien involontaire, la rôdeuse se vexe et des éclairs de rage passent dans ses yeux clairs. Durant un instant, l'envie d'utiliser sa grande hache pour découper le malotru en deux lui parait une excellente idée. Elle amorce même un geste qui pourrait laisser penser qu'elle va vraiment l'attaquer. Pourtant, elle ne fait que remettre sa hache en place. Elle écoute les commentaires de ses compagnons mais ce sont ceux de Tordak qui la blessent le plus lorsque le nain dit qu'il est d'accord avec Ayan. Elle pince les lèvres et serre les mâchoires sans dire un mot.

°° Magnifique, ainsi personne ne semble se soucier réellement de connaître l'avis des autres en ce concertant. Même Tordak prend partir pour eux et semble minimiser ce qui s'est passé. Je me suis peut-être aussi tromper sur lui, après tout. Je sais à quoi m'en tenir. Pas de groupe, donc, et surtout pas de confiance... °°

Toujours silencieuse, elle inspecte les lieux pour tenter de trouver des traces qui puissent les aiguiller sur le chemin emprunté par les orques. Elle reste dubitative sur ses chances de trouver quelque chose.

°° Vu le temps qui a dû se passer sur ce plan durant notre absence, je doute de pouvoir trouver des traces vraiment significatives. Espérons que je me trompe et que je pourrais retourner sur Gemmaline rapidement, après avoir éliminer la menace des orques. °°





:HRP: Hercrone utilise sa faculté de pistage pour trouver des traces.

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Ven 29 Jan 2016, 18:21 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:
 Robert tendit le bidule planaire à Varelun, d’un air détaché, le laissant se dépatouiller avec. Tordak fronça les sourcils en voyant cela.
 « Et ça ne donne pas d’indication sur une quelconque sortie ?
 — D’un autre côté, fit noter Robert, même si on reste coincés un an ici, seules quelques heures se seront écoulées chez vous ! Mieux vaut ça que le contraire, hein.
 — Et si votre impéritie nous empêche d’y revenir, je souhaite que l’envie ne me prenne pas de vous envoyer, tous les deux, voir comment le temps s’écoule dans les Collines dorées, le plan de vos dieux ! »
 Maugréant, Tordak rangea sa hache et, malgré sa colère, examina tout de même les deux gnomes, pour voir s’ils allaient bien : Robert non plus ne paraissait pas complètement dans son assiette. Cependant, il ne trouva rien, ce qui pouvait confirmer ce que disait Varelun sur le fonctionnement du plan. Se rapprochant d’Ayan et Hercrone, il s’enquit de leur état, à elles aussi, mais il n’y avait rien à déplorer.
 « Surement que ce plan met mal à l’aise les inconscients et les inconséquents. »
 Il avait parlé suffisamment bas pour indiquer qu’il s’adressait à elles deux, mais assez haut pour qu’on l’entende quand même plus loin. Volontairement ou non ? C’était dur à dire.

 De son côté, Hercrone ne trouve évidemment aucune trace des orques qu’ils poursuivent, mais ce bosquet n’est apparemment pas situé dans une région totalement déserte : des animaux sont récemment passés. Cerfs ou daims, blaireaux et gros lynx ou, peut-être, lions.
 En tendant l’oreille, tout le monde peut, au bout d’un moment, entendre le son d’une voix, venant de derrière la colline la plus proche. À entendre la voix, quelqu’un chante joyeusement. On ne peut pas dire qu’il chante faux, non. Il chante plutôt très faux, en fait. Ou alors sa culture est très différente de celle des nouveaux venus.

 « Que faisons-nous ? demande alors Tordak. Honnêtement, je suis prêt à me battre si c’est un ennemi, mais… avec cette chaleur, je ne tiendrai pas jusqu’au soir dans mon armure ! »
 Force est de reconnaitre, à Hercrone, qu’elle aussi commence à transpirer dans sa chemise de mailles et ne tiendra peut-être pas la journée…


    :HRP: Test de pistage de Hercrone : 16 (d20) + 7 + 2 (orques) = 25 contre DD 15 (sol ferme) + 1 000 (jours écoulés) + ? (heures de pluie) = 1 015 + ? => échec…

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Ven 29 Jan 2016, 20:04 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Oct 2014, 18:31
Messages: 749
PX:
*Hmm, étrange, étrange… Je me croirais presque de retour là-bas…* Se dit Ayan en repensant à ses végétales trouvailles tandis que Tordak prenait son parti. Pendant que l'argumentation se poursuivait de part et d'autre, elle contempla l'horizon de ce monde qui n'était pas le leur mais y ressemblait tant.

En revanche, elle plissa les yeux et les reporta sur le duo terrible en entendant Varelun répondre dans une autre langue, sans doute en gnome. Qu'avait-il donc à cacher ? Son petit manège ensuite avec la boussole lui mit d'autant plus la puce à l'oreille. A quoi jouait-il encore ? Décidant de tirer cela au clair le moment venu, elle compléta ses propos :


— Et j'ai remarqué des bâtisses non loin. Cet endroit est habité par des peuplades civilisées, au moins.

Puis les paroles de Robert l'inquiétèrent, et elle eut un sourire amer en confirmation de l'hypothèse de Tordak qui examinait ces dames :

— Il vous est peut-être égal de moisir ici pendant des lustres, Sieur Robert, mais je préfère personnellement que nous exécutions notre mission au plus vite afin de rentrer dans nos pénates. D'autant plus si certains d'entre nous ne se sentent pas très bien, fût-ce le résultat de leur manque de discernement ou autre chose.

Pour sa part, elle assumait totalement sa désapprobation et avait parlé d'une voix assez haute pour que chacun entendît. Soudain, elle se redressa de toute sa taille, l'air alarmée. Etait-ce une sorte de chant qui leur parvenait de derrière la colline ? Un chant parfaitement discordant, au demeurant, qui lui tira une grimace. Tordak semblait l'avoir également entendu, et la Crinti dégaina son arbalète en hochant la tête, faisant un signe à ceux qui étaient plus loin pour les inviter à se rapprocher en silence. Une fois tout le monde réuni, le cas échéant, elle répondit plus bas que de coutume :

— J'y suis prête également, s'il le faut. Mais, malgré le fait que mes oreilles en soient presque à saigner, je pense que l'agression est involontaire. Quel ennemi irait chanter et se faire repérer aussi stupidement ? Je ne ressens aucun effet néfaste, si ce n'est ma fibre musicale qui se tord de douleur. Si Dame Hercrone n'a rien trouvé, nous n'avons guère le choix : il va nous falloir interroger les autochtones. Il faut simplement nous mettre d'accord (elle insista sur ces mots en faisant les gros yeux à Varelun et Robert) sur la démarche à suivre. Peut-être devrait-on essayer de l'observer discrètement avant ? Je peux y envoyer Edgar.

_________________
Image
Enso 2 (7/5 ; CHA) :
    • 0 : Fatigue, Hébétement, Manip dist., Noir, Son imag.
    • 1 : Armure mage, Proj magique
Evoc' 1 (5/3 ; INT), préparés :
    • 0 : Choc élec., Manip' à distance, Hébétement, Ouv/Ferm, Claque son.
    • 1 : Chambre froide Darsson, Lame pers. Shelgarn, Transfert blessure

PM (Héritage Drow) : Lumières dansantes, Lueur féérique, Ténèbres.
Ayan
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Ven 29 Jan 2016, 23:11 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 583
PX: 10000
Après plusieurs minutes à tenter de trouver des traces qu'elle ne s'attend pas vraiment à trouver, Hercrone se redresse.

°° A quoi bon ? Ça ne sert à rien. Il s'est passé bien trop de temps ici depuis que les orques sont passés. Vu les nombreuses empreintes d'animaux, je ne peux rien dire qui puisse être utile pour notre recherche. °°

Elle essuie la sueur qui lui coule sur le front. La chaleur commence vraiment à l'incommoder et sa cotte de mailles n'est pas là pour arranger les choses. Elle secoue la tête et dit d'une voix distante.


- Je ne trouve rien, trop de temps s'est passé depuis le passage des deux orques.

Elle reste brève dans ses propos, n'ayant pas du tout envie de parler aux autres plus que le stricte nécessaire. Elle ne dit rien non plus lorsque Ayan parle de se mettre d'accord sur la marche à suivre. Elle observe en silence la colline et écoute le chant si discordant qui semble venir d'au-delà. Elle plisse le nez devant des notes aussi faussement chantées.

°° Eh bien, je ne sais qui pousse la chansonnette ainsi mais il peut-être certain de gagner haut la main le concours du plus mauvais artiste de chant ! °°

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 01 Fév 2016, 01:06 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 686
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
Décidément, tous se liguaient contre les sages décision du façonneur. Lui, qui n'avait fait que de bons choix jusqu'à présent, voilà qu'on le traitait d'inconséquent ! Et d'inconscient ! Il n'en pouvait plus. Plus rouge qu'une tomate peu mûre ― nausées obligent ―, la moustache frétillante, il leva un doigt accusateur vers les "grands", alternant entre Tordak et Ayan.

― Non mais dites-donc, les mór1 ! Je vous signale que nous sommes encore en vie et que nous venons de traverser un magnifique portail ! Robert a raison, nous n'avons pas à nous en faire quant à la durée de notre séjour ici. Profitons du magnifique paysage et de la température agréable (une énorme goutte de sueur perlait de son front en disant cela), et, surtout, apprécions la chance d'avoir pu traverser une pareille merveille magique ! Ce n'est pas monsieur-personne2 qui pourrait en dire autant ! Hein !

Sa couleur rougissait, et atteignait maintenant la roseur de son teint normal. Les poings serrés, il appuyait maintenant ses mots, insistait sur les intonations. Varelun en colère, c'était une première !

― De toute manière, vous n'appréciez guère l'aventure ! Comme on dit chez nous, ni te pharkalu, quo lun verra lu3 ! Vous ne savez pas juger un gnome à sa véritable valeur ! C'est grâce à Robert et moi que nous sommes ici ! Nous avons fait quasiment tout le travail, et vous nous reprochez, à nous, d'êtres inconscients !

Il se mura ensuite dans un silence absolu, l'un de ses yeux à demi fermé de reproches, l'autre plein de reproches. Sa moustache frétillait, et son teint rosâtre plus que rougeâtre ne s'en allait pas . Croisant les bras, il fit dos au groupe, ne regardant même pas celui qui s'en approchait, sifflotant un des airs les plus horribles qu'il n'avait jamais entendu. Mais non, il devait résister, il résisterait, il le fallait, bouder était la pire chose qu'il pouvait leur faire subir. * Ils verront ! Ils s'en apercevront ! Quand ils auront besoin de moi, il viendront me supplier ! Et je ne dirai rien ! Il devront alors s'excuser ! Ah ah ! Ils verront ! * Pensait-il, triomphant, en son for intérieur. La chaleur l’assommait, et des gouttes perlaient de son front. Bientôt, il devrait s'hydrater, mais il résisterait jusqu'à la dernière minute. Il tiendrait sa bouderie le temps qu'il faudrait.

    1 Gnome : grands
    2 Les gens peu au fait du commun bien parlé diraient, en se trompant : "monsieur tout-le-monde". Mais tous savent que ce sont des balivernes.
    3 Gnome : si tu le vois, ce n'est pas le bon ça. (Les gnomes utilisent cette phrase pour rappeler que les meilleures choses sont le plus souvent cachées, et que les premières impressions peuvent être trompeuses.)

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 01 Fév 2016, 21:14 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 583
PX: 10000
Hercrone sent la moutarde lui monter dangereusement au nez quand Varelun joue les offensés. Sa main la démange prodigieusement et il lui faut faire un effort considérable pour ne pas la lui mettre en pleine figure.

°° Reste calme, ma grande, le frapper n'arrangerait rien de toute manière...Enfin si, cela arrangerait ma fureur et me ferait un bien fou. °°

De nouveau, la rôdeuse est tentée de laisser son mauvais caractère prendre le dessus et fait un pas vers le gnome, une lueur de menace au fond de ses yeux clairs. Mais elle s'arrête au bout de deux pas, serrant les poings à s'en faire blanchir les articulations.

°° Non, montres-toi plus sage que ce stupide gnome qui ne voit même pas ses erreurs. °°

Poussant un soupir exaspéré, elle prend les devants et se dirige vers le haut de la colline. Elle ne marche pas vite afin de laisser aux autres le loisir de la rejoindre s'ils le veulent. Elle prend de nouveau sa grande hache en mains pour être prête au cas où un combat viendrait à s'engager brutalement.

°° Bon, allons voir qui chante de façon aussi horrible. °°

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mer 03 Fév 2016, 11:28 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:
 Robert, barde de son état, a porté les mains à ses oreilles dès l’audition des premières notes, à moins que ce ne soit pour éviter d’entendre les récriminations des autres et se mettre à bouder, comme Varelun. Haussant les épaules, Tordak s’adresse aux deux autres :
 « Ne soyons pas aussi elfiques et, pour notre part, cherchons à nous en sortir, quitte à les sauver d’eux-mêmes. »
 Il suit Hercrone, qui marche vers le sommet de la colline, précédés tous les deux par Edgar qui, en quelques coups d’ailes, survole le nouveau venu et fait comprendre à Ayan qu’il y a une personne, quelques animaux et pas de raison d’avoir peur.
 « Ennemi ou pas, fait remarquer le nain à Ayan, il ne sait pas forcément qu’il y a quelqu’un : peut-être ignore-t-il même l’existence de ce portail et donc de la possibilité que qui que ce soit arrive ! Soyons tout de même sur nos gardes. »
 Rapidement, ils arrivent au sommet de la colline et aperçoivent, plus loin, un nain conduisant un lourd attelage avec deux bœufs. Un âne bâté les accompagne. Le nain, torse nu, glabre, mais avec des rouflaquettes tressées, chante à tue-tête en dansant, s’interrompant de temps en temps pour tirer quelques notes d’une guimbarde. Il n’a manifestement pas vu ceux qui l’observent.

 De leur côté, Robert et Varelun sont laissés à eux-mêmes et, bien vite, un autre sujet peut les passionner : Eochaid pointe le doigt vers un point à quelques mètres de là… dans les branches d’un arbre, un éclat brillant, bien brillant, se fait voir dans un nid.

 « Il doit y avoir une pie et je crois qu’on a gagné quelque chose ! Tu vois qu’on avait raison de venir. Pff… les grands, c’est bien tous les mêmes. »

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mer 03 Fév 2016, 20:10 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Oct 2014, 18:31
Messages: 749
PX:
Ayan avait l'impression d'être entourée d'enfants de dimensions plus ou moins démesurées. Ce n'était pas croyable de faire preuve d'autant de mauvaise volonté, surtout sur un plan aussi agréable ! Puisque les trois râleurs avaient décidé de bouder, elle leva les yeux au ciel. Il semblait que le rôle des parents raisonnables et mesurés échoyait donc à Tordak et à elle-même, le nain et la demi-elfe noire, contre toute attente.

La rôdeuse n'ayant rien trouvé et les gnomes ayant décidé de renâcler solidairement dans leur coin, la Crinti décida, après avoir essuyé les récriminations varelunesques sous un haussement de sourcil patient, de faire comme si de rien n'était, prête toutefois à s'interposer en voyant l'avancée furieuse d'Hercrone. Ils avaient bien mieux à faire que s'entre-déchirer, et rompre la communication sous-tendait un certain manque de discernement, cependant, faire la morale aux hurleurs du coin devrait attendre. Au moins, leur silence bienvenu permettrait peut-être au groupe de faire preuve de plus de discrétion qu'un troupeau de rhinocéros enragés.

D'un pas mesuré, puisqu'apparemment l'importance de la communication vantée par les deux acolytes n'avait plus cours aux yeux de l'humaine, elle se dirigea également vers l'affreux chanteur en secouant la tête. Tordak avait bien raison : jouer les elfettes effarouchées — chacun sait que les drows ne sont pas réellement des elfes, pas vrai ? — ne les mènerait nulle part. Grâce aux informations fournies par Edgar, elle répondit au nain :


— En effet, et Edgar m'informe qu'il s'agit de l'un de vos congénères, apparemment inoffensif et seul avec des animaux. Voyons cela.

Une fois en haut de la colline, elle observa un instant le dysharmonique individu et fit aux deux autres :

— Si cela vous convient, je vous laisse l'aborder, Sieur Tordak. Il m'est avis que parler à quelqu'un qui lui ressemble un tant soit peu l'incitera à davantage de sympathie qu'à quelqu'un comme moi, même en Gemmaline. Nous devrions lui demander s'il a vu passer des individus inhabituels, ou s'il a entendu parler de méfaits dans les parages. Et comme vous le suggériez, ne l'effrayons pas avec nos histoires de portails : il semble être un simple paysan. Qu'en dites-vous ?

_________________
Image
Enso 2 (7/5 ; CHA) :
    • 0 : Fatigue, Hébétement, Manip dist., Noir, Son imag.
    • 1 : Armure mage, Proj magique
Evoc' 1 (5/3 ; INT), préparés :
    • 0 : Choc élec., Manip' à distance, Hébétement, Ouv/Ferm, Claque son.
    • 1 : Chambre froide Darsson, Lame pers. Shelgarn, Transfert blessure

PM (Héritage Drow) : Lumières dansantes, Lueur féérique, Ténèbres.
Ayan
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 08 Fév 2016, 01:44 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 686
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
Dans son entêtement, Varelun ne prêta aucune attention à la gestuelle menaçante d'Hercrone, ni à l'insulte raciale de Tordak, ni à l'indifférence d'Ayan. Il ne remarqua même pas le départ de ses compagnons, pour tout dire, et ne s'aperçut de leur absence que lorsque Robert s'adressa à lui, déviant son esprit vers un sujet bien plus intéressant que les disputes stressantes et sans humour. Son humeur boudeuse s'était estompée aussi rapidement qu'elle n'était venue, et il se demanda bien pendant un instant ce qu'étaient devenus les autres, jusqu'à ce qu'il les voie se diriger vers l'inconnu. Haussant les épaules, reprenant son sourire habituel, il observait le nid dans les hauteurs.

― Sea, go maith, lig dóibh, na cinn mór. Répondit-il à son acolyte. Tá a fhios agat, breathe siad níos aer rarefied againn, ní mór a bheith ar an fhoinse a n-easpa discernment. Ná milleán orthu, ach a n-othar agus tuiscint.1

Il se frottait un pan de moustache, l'autre main dans son dos. Pensif, il se haussait d'un mouvement régulier sur la pointe des pieds. D'un ton ennuyé, il continua :

― Tá a fhios agat, tá mé ag smaoineamh, ach níl a fhios agam conas a théann ghabháil nead gan briseadh é, agus ní mé an-compordach i tóg. Cheapann tú go mbeadh clocha a chaitheamh thar an titim ? 2

    1 Gnome :Oui, bon, laisse les, ces grands. […] Tu sais, ils respirent de l'air plus raréfié que nous, ça doit être la source de leur manque de discernement. Il ne faut pas leur en vouloir, juste être patient et compréhensif.
    2 Gnome : Tu sais, j'ai beau réfléchir, mais je ne sais pas trop comment aller attraper ce nid sans le briser, et je n'ai jamais été très à l'aise en grimpette. Tu crois que jeter des pierres dessus le ferait tomber ?

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Sam 13 Fév 2016, 00:37 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:
Ayan Zaun’ndar et Hercrone Ambrepierre


 Acquiesçant à la proposition d’Ayan, Tordak retira son casque et le mit sous son bras, tout en s’épongeant le visage d’un tissu. Il s’approcha un peu du chemin et héla l’autre nain dans leur langue. Le voyageur s’interrompit, au grand soulagement des oreilles de tout le monde, pour regarder d’un air intrigué Tordak, ainsi qu’Ayan et Hercrone, en retrait. Il dirigea son attelage et son âne vers eux, qui purent l’observer plus en détail.
 Outre ses rouflaquettes tressées, il avait les cheveux coupés ras au-dessus d’une oreille et réunis en une longue tresse de l’autre côté, un superbe coquelicot était tatoué sur son torse, un bouquet d’œillets l’était sur son bras droit, un anneau d’or perçait son nez, des rubans de diverses couleurs entouraient son bras gauche, de nombreuses bagues en métal, en tissu ou en verre ornaient ses doigts, son pantalon était de couleurs criardes… Pris individuellement, chaque élément de parure n’était pas laid en soi, voire même était agréable à l’œil, mais l’accumulation était un peu excessive et rendait l’ensemble peu esthétique… Son charriot était plein, non d’outils agricoles ou de récoltes, mais de livres et bagages pour un voyage : malles, bouteilles, outres… Le bât de l’âne semblait contenir des objets du même genre.
 Arrivé près des trois inconnus, il les dévisagea un moment, puis s’exprima dans une langue qui ressemblait au nain, mais laissa perplexe Tordak. L’autre tenta alors de parler en commun, mais avec un fort accent orque :

 « Bonjour. Je suis Olaf Mauricette Raouline Cissoko. Euh… vous êtes… vous n’êtes pas… comment dit-on ? Euh… vous… êtes de l’autre monde ? »


Varelun


 « Oui, tu dois avoir raison : je n’avais jamais pensé à cette histoire d’air raréfié. »
 S’intéressant plus en détail au nid, Eochaid ne semblait pas vraiment craindre la hauteur.
 « Tiens ! le chanteur s’est tu ! C’est pas plus mal, mais bon… ça risque de faire revenir la pie. Voyons voir de plus près ! »
 Le nid n’était pas particulièrement haut, mais assez pour être hors de portée des bras des gnomes, toutefois ils n’étaient pas sans ressource et le barde poussa le nid de la lame de sa rapière jusqu’à creuser un trou dedans, duquel tombèrent au sol trois petits cailloux brillants de mille feux. Eochaid en devint blanc en les attrapant et les montrant à Varelun.
 « Tu vois ce que je vois ? »
 Les gnomes ne racontaient pas pour rien à qui voulait l’entendre (et même à qui ne le voulait pas) qu’ils avaient été créés à partir de pierres précieuses : les gnomes de roches étaient issus de diamants, les gnomes des forêts d’émeraudes et les gnomes des profondeurs de rubis (certains ajoutaient même qu’un peuple gnome perdu était issus de saphirs). Ce n’était pas totalement vrai, c’était même totalement faux, mais ils savaient reconnaitre des pierres précieuses quand ils en voyaient. Et, en l’occurrence, tous deux avaient l’impression d’avoir leurs aïeux sous les yeux…

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 14 Fév 2016, 21:31 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 583
PX: 10000
Hercrone regarde l'étrange nain, simple paysan selon Ayan...

°° Mais en est ce vraiment un ? °°

...Qui approche vers eux avec son âne et son attelage. L'accoutrement du personnage laisse la rôdeuse perplexe et un tantinet méfiante.

°° Drôle d'accoutrement pour un paysan et puis quel étrange tatouage. Le coquelicot a plusieurs significations...Laquelle est à prendre en compte ici ? Est ce ses qualités sédatives ou est ce sa symbolique de fertilité ? Bien sûr si c'est la fertilité, cela accréditerait l'hypothèse de la Crinti comme quoi il s'agit bien d'un paysan mais est ce vraiment la bonne hypothèse ? °°

L'approche de l'attelage permet à la rouquine de se rendre compte que son intuition était bonne : Ce n'est pas un paysan ! Les livres, les outres, les bouteilles et malles diverses qui remplissent le chariot laissent penser que ce nain est un voyageur, pas un simple autochtone qui va de sa ferme jusqu'au village voisin. De plus près, Hercrone remarque le second tatouage que porte le nain : un bouquet d’œillets et plisse les yeux, intriguée.

°° L’œillet est le symbole de l'amour. Voilà deux tatouages qui pourraient laisser penser que ce nain est peut-être un adorateur zélé d'une divinité de l'amour...Peut-être même un prêtre itinérant ? °°

Pas vraiment sûre de ses déductions, elle laisse le soin à Tordak de discuter avec son congénère afin d'en apprendre plus. Elle espère ne pas trop se tromper mais a des doutes. Déjà, l'accent orque qui ressort de la façon de parler de ce curieux nain ne lui inspire pas confiance. Le fait qu'il puisse dire aussi vite qu'ils viennent de "l'autre monde" est aussi une autre source d'inquiétude.

°° Après tout, peut-être qu'ici, ce sont les orques qui gouvernent ce monde ? °°

Cette idée répugnante la fait grimacer intérieurement et ne fait qu'augmenter son envie pressante de retourner dans son monde sans tarder.

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mar 16 Fév 2016, 23:36 
Héros épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 01 Oct 2014, 18:31
Messages: 749
PX:
Comme le nain et son équipage approchaient, la Crinti put distinguer ce qui ne se voyait pas de loin. Celui qui à première vue avait tout du paysan, en réalité, semblait à présent davantage tenir du gnome (pour la tenue) barde (pour la tentative "musicale") que du nain laboureur. Elle jaugea sa tresse et ses rouflaquettes d'un air appréciateur : si l'hurluberlu paraissait manquer de goût de manière générale, on ne pouvait au moins pas lui retirer un certain sens de l'esthétique capillaire.

Après la première seconde de choc en entendant les preuves du sadisme caractérisé des parents du pauvre bougre, la demi-drow eut un second instant de stupeur. Ainsi, le voyageur aux cordes vocales désaccordées était au courant ? Par ailleurs, il était impossible de passer à côté de ses tatouages, bien différents de ceux qui ornaient le visage de la métisse. Tout ceci était bien floral. Voire elfique… Les noms de divinités qui venaient naturellement en tête étaient celui de Chauntéa prioritairement, puis ceux de Mailikki et d'Isis — bien que la dernière lui parut des plus improbables pour un nain, qui avait peu de chance d'être originaire du Mulhorand, pour le peu qu'elle en sût.

Son accent la laissa également perplexe, et elle garda le silence un instant, fouillant sa mémoire et parvenant à la même conclusion qu'Hercrone.


*Se pourrait-il que ce plan fût dirigé par des orques ? Ilmater nau'shind…1*

Elle rappela aussitôt Edgar, qui se percha un instant plus tard sur son épaule. Plus méfiante encore que la rôdeuse, la Crinti plongea discrètement la main dans sa sacoche de composantes tout en scrutant intensément le personnage, se refusant à dévoiler une information si importante avant d'en avoir le cœur net. Il ne l'inspirait décidément pas, même s'il ne semblait pas aussi mal en point que devrait sans doute l'être une personne animée par l'opposé de "la loi et le bien" cités par Robert. Déjà que les gnomes, certainement malicieux mais guère mauvais, semblaient en peu palots…

— Edgar, lor veirne a ukta2, lui intima-t-elle dans un murmure avant de s'adresser deux tons plus haut au massacreur de croches : Salutations, Sieur Mauricienne. Je suis Ayan, indiqua-t-elle en l'observant, un sourire avenant aux lèvres. Il n'avait pas besoin d'en savoir plus pour l'instant. Pourquoi une telle question ? Rencontrer des étrangers est-il dans vos habitudes ?

À vue de nez, l'individu ne semblait pas cacher quoi que ce fut, mais la demi-drow resta tout de même sur ses gardes.

1Drow : Ilmater nous en garde…
2Drow : Edgar, regarde-le bien.


    :HRP: Test de détection (+4 grâce à Edgar) sur le nain chelou, histoire de savoir si ce serait pas un orquounet ensorcelé, par ex, stp ^^
    Chapour l'Avisé a écrit:
    Pour en revenir à notre orque déguisé, donc c’est bien pour savoir s’il est déguisé ou non. Et la réponse reste non. Pour savoir s’il est sous l’effet d’un sort, tu peux faire un test d’art de la magie de DD 20 + niveau du sort : 2 (d20) + 7 ± modificateur d’école de prédilection ou interdite = 9 + ? => tu ne vois rien (pas de nouvelle tentative possible).

_________________
Image
Enso 2 (7/5 ; CHA) :
    • 0 : Fatigue, Hébétement, Manip dist., Noir, Son imag.
    • 1 : Armure mage, Proj magique
Evoc' 1 (5/3 ; INT), préparés :
    • 0 : Choc élec., Manip' à distance, Hébétement, Ouv/Ferm, Claque son.
    • 1 : Chambre froide Darsson, Lame pers. Shelgarn, Transfert blessure

PM (Héritage Drow) : Lumières dansantes, Lueur féérique, Ténèbres.
Ayan
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mer 17 Fév 2016, 23:52 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 686
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
Voyant son comparse dégainer sa rapière, Varelun fut un peu attristé. La pauvre pie qui avait préparé durement son nid, voilà que deux brutes de gnomes vinrent le détruire par avarice. Enfin, ce qui était fait ne pouvait être défait, et la pie aurait sûrement le temps de le rebâtir. Par contre, la récompense en fut particulièrement lucrative, et plaisante. Ce fut les yeux ronds, tout autant que sa bouche, que le façonneur fixa Robert pendant quelques secondes. Il n'avait même pas noté que le nain, au loin, avait cessé son vacarme bruyant. Un sourire se dessina sur son visage, et c'est tout émerveillé qu'il s'adressa au barde :

― Oh, duffer ! Tá muid ádh, mo daor Eochaid ! N'fheadar cé mhéad is fiú. Taispeáin beagán ? 1

Il tendit la main pour en attraper une. Il n'était pas joaillier, mais il pouvait toujours essayer…

    1 Gnome : Oh, mazette ! La chance nous sourit, mon cher Eochaid ! Je me demande combien ça peut valoir. Fait voir, un peu ?

    :HRP: Un test d'estimation ? =)

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Jeu 18 Fév 2016, 23:42 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13352
PX:
Ayan Zaun’ndar et Hercrone Ambrepierre


 Le nain tiqua en entendant le nom d’Ayan. Il fit signe d’attendre et attrapa une tablette de bois, du papier et de quoi écrire dans sa charrette. Rapidement, il griffonna quelques mots et reprit :
 « Vous n’avez qu’un seul nom ? C’est triste ! Attendez… je peux donner à… je peux vous donner un, si vous voulez. Comme vous m’avez appelé « Mauricette », je peux vous donner celui-ci. »
 Il défit alors le ruban qui tenait sa rouflaquette droite et le tendit respectueusement à Ayan.
 « C’est un don, je ne vous demande pas le vôtre en échange évidemment ! »
 Pendant ce temps, en observant un peu mieux le chargement, Ayan et Hercrone purent voir une cage avec deux poules, calmes pour le moment, et un gant de fauconnier posé en évidence sur une malle.


    :HRP: Si tu acceptes, je renomme ta fiche en « Ayan Mauricette », voire en « Mauricette » tout court.


Varelun


 Manipulant les diamants, Varelun ne sut trop que dire. Eochaid resta tout aussi dubitatif : assurément, pour tous les deux, il s’agissait de diamants. Et les diamants, en plus d’être éternels, avaient la solide réputation de valoir beaucoup. Et ce un peu partout. Sauf peut-être chez les gobelins, où il était communément admis qu’un diamant valait surtout un gros coup de massue dans la tronche. Bref : les deux gnomes avaient entre les pattes un sérieux magot ! Mais encore fallait-il trouver qu’en faire : le cacher précieusement aux yeux des grands joufflus qui chercherait à le voler ? le changer au plus vite en espèces sonnantes et trébuchantes ? en sertir leurs chapeaux ?


    :HRP: J’indique pas les six tests d’estimation, mais tu te doutes qu’ils ont tous ratés. Remarque, vu les résultats, je peux les donner : 8 pour chacun des tiens (bonus… et malus ! compris), 5 pour deux d’Eochaid et 6 pour le troisième. Vous vous êtes pas trop déplacés dans l’éventail des possibilités, hein…

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 292 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron