Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 21 Oct 2018, 13:12



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 136 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Lun 10 Mar 2014, 00:32 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Image

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Lun 10 Mar 2014, 02:57 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 24 Juin 2013, 09:20
Messages: 1111
Localisation: Aux Abysses...
PX: 8169
Tandis que le géant s'effondrait sous ses coups, des gardes massifs vinrent la séparer de sa proie pour faire cesser le carnage. Même une fois à terre, la femme-bête continuait à s'acharner sur sa victime, lui lacérant le visage et toutes les parties les moins bien protégées. On la reconduisit sous les huées qui n'étaient pourtant pas de son fait : le demi-géant avait-il souhaité mourir ? Il n'avait pas combattu réellement, elle l'avait bien senti. Alors qu'elle laissait retomber la rage en elle, elle cracha de mépris sur le cadavre de l'hybride. Il avait été un pitoyable adversaire et sa mort était à son image.

Une charogne de plus sur son tableau de chasse...

Sans se retourner, n'apercevant pas les guérisseurs ranimer sa proie, la barbare fut reconduite à sa cellule où elle goûta à nouveau à une pénible captivité. Elle était néanmoins satisfaite : une vengeance avait été consommée et sa sauvagerie assouvie. Elle laissa les tensions s'assoupir au fond d'elle-même et profita de la compagnie de son chiot qui grandissait encore à vue d’œil.

Le petit monstre lui fit sa fête : il sentait probablement l'odeur du sang frais et en paraissait excité. La femme-bête eut un regard attendri pour lui. Il serait un compagnon idéal. Puissant et impitoyable.


_ Grandis vite, petit ! Psalmodia-t-elle en tuigan prise de l'envie de partir en chasse avec lui.

L'observant, elle se mit à réfléchir à un nom pour lui. Il était grand temps de la baptiser ! Elle était dans de bonnes dispositions d'esprit. Le corps apaisé et tonifié par le combat, une cellule de prison pour ne faire que penser. L'esprit dans le vague, se laissant guider plus par l'intuition que les idées, il s'imposa comme l'évidence :


_ Tsang'Grimst ! Brandit-elle soudain en se redressant ce qui était une expression ancienne en tuigan signifiant : "présent divin" ou "don du ciel".

Le chiot leva des yeux interrogateurs vers elle et aboya une fois de sa voix encore fluette. Puis il tira la langue en fixant sa maîtresse. Il semblait lui convenir. Elle songea qu'il lui faudrait le dresser rapidement. Elle espérait bien revenir sur Gemmaline, goûter le calme d'un peu de campagne, d'une forêt ou de tout autre environnement naturel où elle pourrait l'entrainer en toute aisance.

Le Prince leurs avait promis la liberté pour cette bataille. Une bataille à mort qu'elle avait gagné ! La vie était simple et ce duel confortait Elifern dans cette idée : on se battait pour survivre et on finissait par périr un beau jour, rattrapé par plus fort que soi. L'attitude du demi-géant lui restait incompréhensible. Il avait choisi de périr après avoir traversé toutes ces épreuves ? Il avait préféré s'avouer vaincu et ne pas saisir sa chance ?

Elle cracha sur le sol de sa cellule en hommage à sa couardise. Les questions d'honneur stupide passaient pour insipides à ses yeux. Surtout lorsqu'il était question de survie. Elle n'avait pas le moindre remord : les faibles de corps ou de volonté n'avaient qu'à crever la gueule ouverte ! Elle dédia les images sanglantes de son visage en lambeaux à son dieu : le spectacle avait du le satisfaire lui au moins...

Après s'être sustentée en tête à tête avec son chiot, elle sombra dans un sommeil réparateur. Une fois encore, l'émissaire de son dieu vint la chercher. Très rapidement, cette fois, les traces phosphorescentes se découvrirent : la piste était fraîche. Ils traquèrent toute la nuit sans toutefois parvenir à apercevoir leur proie.

La femme-bête comprit que l'émissaire lui enseignait à chasser un gibier bien particulier. Il était là pour attirer son attention de-ci, de-là sur des détails lui échappant, affûtant ses sens de pisteuse avec patience.

Elle se réveilla en sueur mais revigorée. La crasse des jours passés lui sauta aux narines. Elle puait vraiment le fauve. Elle n'aurait pas craché sur un bain à la rivière...

Puis on vint la chercher pour la mener devant le Prince...



:HRP: Je joue comme si Elifern ne sait pas qu'on a ressuscité Hemy. Pour elle, il est mort.

_________________
Elifern, la femme-bête
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Lun 10 Mar 2014, 11:31 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Jan 2013, 12:36
Messages: 507
PX: 14710
HemySurtur avait refusé d’être asservi, pour lui la mort est une meilleure option.

Alors que la mort était en lui, il avait été rappelé dans son corps.
Quand il reprit conscience, son premier geste fut de rechercher la présence de Parashu.

Puis il se remémora ce qui s’était passé :
« Il avait vu la bassesse de celle qu’il n’appréciait guère, mais qu’il respectait avant pour ses qualités de combattante.
Maintenant, il ne concevait plus que du mépris pour son ex équipière qui s’était aplatie devant son maître.
Elle avait méprisé tous les codes des guerriers libres. »

Pour lui désormais le groupe se composait de Zancar, Ryn et Morn. Il pourrait admettre également l’homme grenouille.

Quand il fut amené devant le despote de cette planète, son regard ignora totalement la présence de l’esclave puante et se fixa sur le cornu en attendant ce qu’il avait à dire.

_________________


Pour les MP, envoyer de préférence à Roxtana
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mar 11 Mar 2014, 19:37 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Avr 2011, 15:55
Messages: 406
PX: 9565
*Voilà un combat qui a été vite expédiée, malgré sa nature aléatoire, cette barbare est un fin stratège.*

_________________
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mar 11 Mar 2014, 20:08 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 18 Mai 2012, 21:48
Messages: 1141
PX: 21545
Le temps avait passé dans la cellule et la colère s'était dissiper. L'élian pensait de moins en moins à la plume et plus à sa captivité. Il en était fébrile. Une chose bénéfique car on lui avait dit que la lecture de pensée se faisaient sur les pensées de surface. Une informations acquis pour protégé la nature d'élian et ses secrets. Seulement ce qui fit place à cela fut ses souvenirs de ses tortures.

Là devant le diable il avait désormais peur qu'il ne les relâche pas, car il mourrait en essayant de s'échapper.

_________________
Fiche de perso
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mar 11 Mar 2014, 22:03 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Le diable avait rassemblé toute la petite équipe aux portes de son château, et chacun pouvait apprécier le vent du désert et la liberté qu’il évoquait. Car, qu’on le veuille ou non, ce prince cornu était oppressant et personne ne pouvait devenir meilleur à son contacte, il y avait juste des gens que ça dérangeaient moins que d’autres. Le maître des lieux pris la parole en ne s’adressant qu’à Morn, et en ignorant totalement les autres, ce qui était très mal poli :

-Bien, Maître Morn, je suis ravi d’avoir fait votre connaissance, votre petit cirque ambulant de bras cassés m’a beaucoup amusé. J’aime tant aider les gens à se haïr. Et vos connaissances m’ont extrêmement impressionnés, grâce à vous, j’entrevois enfin la conquête de ce monde du dessus.

Je ne vous cache pas qu’en temps normal jamais je ne vous aurais aidé, mais comme vous sembler avoir du pouvoir, il m’importe que nous gardions une saine relation, et donc je vais me montrer magnanime.


Le diable se tourna vers les quatre autres et ajouta avec un sourire moqueur :

-Magnanime, ça veut dire « gentil ».

Puis il repris sa conversation avec Morn, d’un air « laissez parler les grandes personnes » :

-Je vais donc vous offrir ce livre, qui traite du voyage inter-planaire pour les humanoïdes de faible pouvoir, c'est-à-dire vous. Car, comprenez le bien, si vous ne m’avez rien ramené du monde du haut, c’est que vous êtes faible, du moins aux yeux de la magie nécessaire à de telles entreprises. Vous n’avez pas idée de ce qu’on peut croiser comme bestioles et comme danger dans ces voyages. Mais j’ai la solution !

Il exhiba alors un vieux grimoire de belle facture, avec une belle couverture en cuir rouge et de belles lettres d’or sur la couverture. N’importe qui aurait été impressionné par un tel document :

-Voilà, tout est là, je suis sur que vous saurez vous dépatouiller de ces formules magiques, vous verrez, c’est très facile à faire, même un enfant pourrait y arriver !

Alors qu’il allait tendre le livre vers Morn, il se reprit et fronça un sourcil d’un air téathral, puis après avoir laissé plané un silence calculé il continua :

-Mais, attendez, si je vous le donne comme ça, tout le monde va me trouver trop bon, ha ha ha la bonne farce !! moi Bon avec un grand B. Dites, vous ne voudriez pas blanchir ma réputation ? Attendez un instant, je vais remédier à ce petit problème, vous savez j’ai une réputation à tenir, la politique ce n’est pas évident !

Le diable se mit à prononcer des formules magiques que personne n’avait jamais entendu, sa main devint rouge comme le feu. Puis il déchira méthodiquement en les brûlant les pages du livre, tous en regardant la mine déconfite de ses ‘invités’. Décidément, il était vraiment cruel. Puis arriver à la moitié il tandis le livre à Morn et éclatant de rire, puis se rentourna dans un grand mouvement de cape.

La porte du château se referma.

Les héros de cette étrange et curieuse aventure étaient à nouveau seuls dans ce désert.
Seuls avec un livre de magie à demi brûlé.
Seuls mais vivant !
Et ça, personne ici n’aurait vraiment parié là-dessus …









–«Vous ne perdez rien pour attendre … vos isolements vous tueront», merci Maître Coccinus pour tes joyeux encouragements.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mar 11 Mar 2014, 22:29 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 19 Mai 2013, 18:41
Messages: 420
PX: 11870
Peut de temps avant qu'on ne vienne le chercher, Zancar avait à son tour "emprunté" une plume à l'ange et l'avait caché dans le fourreau casi-vide de sa triste lame courte.

Devant le diable, Zancar garda le silence, baissant la tête et faisant le vide dans celle-ci.

Quand l’infâme prince mit le feu au livre, l'elfe voulut tirer Lia-Melen, pensant que l'âme d'un dieu suffirait a trancher une pareil créature.
Mais la noble lame elfique ne trouva que du sable-neige a trancher.


-L'enfoiré, le traitre !*Lia-Melen somme nous vraiment dehors ? Où est ce une illusion ?*
Une page passa près de l'elfe, menaçant de s'envoler, l'aquaphodien y posa rapidement le pied.

:HRP: Selon la réponse, Zancar cherche a rattraper des page du livre ou pas.

_________________
Fiche de Zancar Hurlenoire
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mar 11 Mar 2014, 23:17 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 18 Mai 2012, 21:48
Messages: 1141
PX: 21545
Ryn ne fut pas surpris plus que ça du comportement du prince, et fut plus que ravit de prendre congé de cette bête. Bien entendu le retour en gemmaline ne va pas être aussi simple que prévu.

On s'en est bien sortie non?

L'élian avait sourit légèrement suite à cette déclaration. Il reprenait des couleurs, la liberté sans doute. Il se tourna alors vers le sorcier.

Maitre Morn, a du travail. Si nous retournions voir le gith? Et il se mit légèrement en marche, invitant par là ses camarades.

Ryn était à mille lieux du combat dans l'arène, et attendrait d'être en sécurité pour en discuter.

On se bouge, j'ai pas envie de rencontrer les poissons volant. Faut qu'on établisse un plan.

_________________
Fiche de perso
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 08:46 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 24 Juin 2013, 09:20
Messages: 1111
Localisation: Aux Abysses...
PX: 8169
La femme-bête reçut un choc en voyant, debout et bien vivant, aux côtés de ses camarades d'infortune, le demi-géant qu'elle avait expédié ad patres de sa touche bien personnelle dont il gardait visiblement aucune marque. Immédiatement sur ses gardes, un grognement en fond de gorge, elle rejoignit les aventuriers en prenant soin de conserver le mort-vivant dans son collimateur : c'était une chose véritablement troublante que de voir un mort ressuscité !

L'hybride survivant ne daigna pas lui accorder un regard : elle se détendit. Il ne présentait pas un grand danger après tout... Elle l'avait dépecé vivant tandis qu'il se débattait mollement et savait à quoi s'en tenir sur sa puissance d’apparat. Elle avait cru qu'il aurait présenté un défi plus grand... Un sourire mesquin ourla ses lèvres mauvaises : un faible ! Voilà ce qu'il était ! Et les faibles méritaient de mourir !

Et de bien rester mort si possible... Le pénible petit Prince prit la parole : elle comprit à son allusion à son plaisir à fomenter de la haine entre eux, qu'il avait du trouver malin de ranimer sa Némésis. C'était un bien cruel tour qui promettait de vilaines tensions à l'évidence que seul un esprit particulièrement malsain aurait su ourdir pour semer une prometteuse zizanie...

Elle comprit également qu'ils devraient leur salut au livre que l'énergumène brûlait sous leurs yeux. Elle enrageait : il se foutait d'eux sans aucun scrupule. En dépit de tous ses instincts les plus flamboyants, elle se retenait de lui sauter dessus : il était évident qu'elle ne faisait pas le poids et cela la rendait encore plus frustrée et en colère.

Elle ne fut pas mécontente de le voir refermer ses portes lorsqu'ils eut fini de torturer leur patience. Elle espérait bien ne jamais le revoir ! Un mollard fut déposé aux pieds du château en guise d'adieu puis elle se tourna vers le désert.

Ryn fut le premier à briser le silence sur une note sarcastique. Le sorcier, le seul qui fut compétent à user des restes du recueil de magie, était leur seul espoir. Elifern avait beau être obtuse et peu encline aux dynamiques de groupe, elle savait flairer quand et comment assurer sa survie. Dans ce désert vide, elle n'avait d'autre option que de rester avec ces individus qui constituait sa "meute" et dont l'humain aux yeux d'émeraude devenait de facto le guide.


_ Allez, sorcier ! Trouve-nous le chemin du retour chez nous ! Insista-t-elle. Et va pour la bicoque de l'autre crapaud ! Ajouta-t-elle en regardant Ryn, confirmant également ce qu'il pensait : c'était leur meilleure option.

Elle n'attendit pas plus longtemps avant de s'engager sur le chemin sinueux. Sur une injonction, le chiot lui emboîta le pas...

:HRP: Au fait Ryn, dans toutes ces périodes off qui sont décrites par des ellipses temporelles, je pense qu'on peut considérer sans abuser, qu'elle t'a dit son nom hein ;)

_________________
Elifern, la femme-bête
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 09:28 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Jan 2013, 12:36
Messages: 507
PX: 14710
HemySurtur avait écouté le laïus du cornu et quand le potentat avait donné le livre il en avait conçus une très grande surprise.
La suite de le rassura presque, il tenta d’attraper une page qui s’était enflammée et qui s’envolait, le feu ne le dérangeait pas vraiment et de plus il avait toujours ses gantelets.
Il remettrait cette page au magicien plus tard, on ne sait jamais cela pourrait peut être lui permettre de les ramener tout les trois a leur point de départ.
Quand l’élian proposa de retourner dans leur abris du premier jour, il approuva l’idée et se mit en marche, après tout il avait déjà fait ce trajet a plusieurs reprise et ses capacité de suivre une piste étaient de plus en plus importantes.
Sans tarder il s’assura de la position de son équipement et invita ses trois compagnons à se mettre en route.
Il s’assura de sa prise sur Parashu et se mit a suivre la piste tout en restant au aguets de tout ennemis, animal, larbins du cornu ou hybride qui s’approcherais de lui et qui pourrait satisfaire la soif de sa fidèle Hache.
:HRP: Pour la page, c'est au bon vouloir de notre MJ tout puissant

_________________


Pour les MP, envoyer de préférence à Roxtana
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 16:32 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Avr 2011, 15:55
Messages: 406
PX: 9565
Lorsque le diable mit le feu au livre, je tente de garder un visage à l'aspect neutre.

*Décidément, il a un de ces humours noirs, ce prince. Egal à lui même. Il nous a laissé vivant mais il a semé un poison d'ordre métaphorique ai sein de notre groupe. Espérons que certains sauront résister afin que notre sursis ne devienne pas bref en cédant au venin insidieux qu'il a planté.*

Prenant le reste du livre brûlé avec ma manche tiré pour recouvrir ma main, je tamponne de l'autre main pour éteindre les dernières braises.

*Soyons prudent, il aurait été capable de mettre du poison de contact, juste pour rire.*

Je m'incline pour le saluer. Interpellé par Ryn et Eilifern sur le livre, je les invite de la main à ouvrir la marche tandis que lors de mon avancée, je commence à compulser ce qui reste des pages du livre.

Allons y. leur dis je.

_________________
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 20:29 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Nos cinq héros repartaient dans le désert, quittant les jardins de cet horrible diable. Après quelques heures de marche, ils distinguèrent au loin une silhouette familière : le Gith ! Ce dernier leur fit de grands signes :

-Hey les gars, c’est pas par là le gîte. Suivez-moi, ce sera plus simple. Mais dites-moi vous êtes encore tous vivant ? Et personne ne s’est étripé, bravo.

Après une longue marche dans ce nuageux désert, chacun pu voir la petite tour de pierre perdue au milieu de nulle part. Et, voletant autours : Himmit, la drôle de grenouille. La créature poussa des petits cris de joie :

-je n’espérais plus vous revoir, comme ça me fait plaisir. Alors, vous avez la solution pour rentrer chez vous et moi chez moi ?

Le gith pris place dans le lieu et invita chacun à manger du poisson volant. Le confort était nettement en dessous de la demeure qu’ils venaient de quitter, mais on s’y sentait vraiment mieux.

Au dehors le vent se levait, et le desert l’était toujours autant.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 21:52 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Avr 2011, 15:55
Messages: 406
PX: 9565
Est ce la prise de parole et sa soudaine apparition du Gith ou autre chose, je semble légèrement déranger dans ma lecture fronçant les sourcils.

Je suis en train de lire ce livre qu'il nous a généreusement offert en le détruisant en partie qui pourrait peut être nous permettre de partir. réponds je à Himmit.

*Etrange coincidence que ce moine soit là ? Où il nous surveille ? Où un coup de pouce du destin ?*

_________________
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Mer 12 Mar 2014, 22:06 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 24 Juin 2013, 09:20
Messages: 1111
Localisation: Aux Abysses...
PX: 8169
Ah ! Que le grand air faisait du bien !

Après les geôles puantes dans la pesante atmosphère du château du diable et l'écrasante chaleur de la jungle aux dinosaures, le vent frais et sec du désert de nuages était un plaisir pour Elifern. Le bon air vivifiant lui rappelait ses contrées natales : de vastes plaines où l'on y voyait venir de loin. Pas comme les murs d'un donjon ou l'opacité d'une forêt vierge.

Le chiot gambadait gaiement, sautillant après chaque nouvel élément éveillant l'intérêt de son âge d'enfant. Elle l'observait paisiblement en marchant en silence. De temps en temps, elle scrutait les gestes du géant : elle affichait alors une grimace mi-méfiante mi-narquoise. Elle goûtait avec délectation sa prostration : il ne l'ouvrirait plus de sitôt...

Elle n'avait aucune confiance en lui. Comment quelqu'un pouvait-il oublier la cuisante correction qu'elle lui avait infligé ? Impossible ! Aurait-elle dit... Elle le sentait retors : il était clair qu'elle ne prêterait pas le dos à ses potentielles velléités de vengeance. Toujours positionnée à son opposée, le conservant dans son champ de vision, elle était prête à lui régler son compte à la moindre esquisse d'attaque de sa part.

Le gith se manifesta comme par enchantement comme d'habitude ; comment faisait-il celui-là pour toujours retrouver son chemin ? Et plus encore : des aventuriers paumés ? Elle n'avait aucune confiance en lui non plus... Il était louche, laid et trop mystérieux, trop éthéré pour qu'elle sache bien qu'en faire dans son esprit étroit... Malgré tout, il ne leurs était pas hostile et c'était bien leur seul contact en ce monde.

Il les ramena à bon port dans son frugal refuge. N'ayant aucune envie de bavasser sur leurs retrouvailles avec la grenouille volante, le taciturne orque famélique ou ses compagnons qu'elle n'avait que trop vu ces derniers temps, elle s'installa dans le refuge à l'abri du vent et cassa la croûte avec son chien, se délectant à nouveau de ce met fin qu'était la raie manta volante du désert...


_ Alors ? Sorcier ? T'as trouvé quelque chose ? Interrogea-t-elle Morn lorsqu'il passa à portée d'oreille, avec sa rudesse caractéristique.

_________________
Elifern, la femme-bête
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Jeu 13 Mar 2014, 06:09 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 22 Jan 2013, 12:36
Messages: 507
PX: 14710
HemySurtur avait durant le trajet communiqué avec son cristal, il lavait chargé de surveiller particulièrement la traitre qui était devenue un larbin du maitre. Il ne laisserait pas cette créature menacer le groupe.

C’est avec un plaisir certain qu’il retrouva Himmit. Il lui fit un large sourire et lui souhaita le bonjour.

Quand il put s’entretenir avec lui il dit :
- J’espère que ce qui reste de ce livre permettra de nous ramenez tous les cinq dans nos monde respectif.
- Toi sur ton plan d’existence et nous quatre sur l’ile de Gemmaline.

Il s’interrompit un instant avant de poursuivre :
- Tien Himmit, il y a longtemps que nous somme parti ?

En attendant la réponse de la grenouille volante, il songea : « Il faudra que je m’entretienne avec Ryn, car il semble avoir des facultés similaires aux miennes sa nous serait peut être profitable d’en parler »

_________________


Pour les MP, envoyer de préférence à Roxtana
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Jeu 13 Mar 2014, 16:13 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 19 Mai 2013, 18:41
Messages: 420
PX: 11870
Zancar, la mine déconfite, avait suivit le groupe jusqu'à la cabane, sans trop rien dire, tendant juste assez l'oreille pour éviter les mauvaises surprises.

Une foi rentré, il salua d'un hochement de tête de gith et fini par desserrer les mâchoires pour saluer Himmit.


Content de te revoir aussi. On aurait eu grand besoin de toi. Cette saleté de prince nous a envoyé chercher des œufs de dinosaure la haut...
Autant de dire que sans soin, on a méchamment dégusté.


L'elfe se sentit alors fatigué de façon intense, ses côtes lui refaisaient mal.
Il se tin la poitrine avant d'aller s’allonger contre un mur.


D’ailleurs, excuse moi de te demander ça, mais contrairement à d'autre, j'ai pas été soigné par le prince, peux-tu y faire quelque chose ?

L'elfe plongea alors dans sa transe de rêve éveillé.

_________________
Fiche de Zancar Hurlenoire
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Ven 14 Mar 2014, 19:13 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 18 Mai 2012, 21:48
Messages: 1141
PX: 21545
L'élian qui comme l'elfe était mal en point demanda à Himmit un peu de soin comme il savait le faire si bien. Ensuite il écouta ses compagnons parler, il n'avait rien de spécial à faire en attendant que Morn trouve la solution de leur problème.

Puis il se mit en retrait lançant une faculté. Ses yeux alors devinrent deux billes de feu, et un léger éclair jaillit.





Endurance au énergie destructrice

_________________
Fiche de perso


Dernière édition par Ryn Fael le Sam 15 Mar 2014, 15:09, édité 1 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Sam 15 Mar 2014, 15:02 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Chacun pu prendre ses aises et se reposer.Bien sur Himmit soigna Zancar et Ryn, et il y avait de la raie salée à volonté. Les deux guerriers psychique purent parler psychisme, l'elfe pu s’entraîner avec Mia-Leen et Elifern pu dresser son nouveau compagnon canin. Chacun trouvait du repos intérieur en ce lieu qui était bien calme. Évidement on s'y serait ennuyé au bout d'un temps, mais trois quatre jours, ça faisait du bien, car depuis que Pom'Ch les avait embauché, ou plutôt débauché, nos aventuriers n'avaient jamais connu un si long moment de calme. Et bien sur pendant tout ce temps Morn le sorcier tentait de décrypter le fameux livre du prince diabolique, enfin ce qu'il en restait. Des pages brûlée, des chapitres entier manquant et des mots incompréhensibles. Mais grâce à tous son savoir, ses connaissances et sa patience il réussi tout de même à comprendre certaines choses. (cf MP)

Pendant ce temps le Himmit était parti selon lui, "voir un ami marchand qui passait dans le coin". Il avait même proposé aux aventuriers de leur ramener un petit cadeau à chacun, car selon lui, "c'est pas tout les jours que j'ai de si bon amis, je tiens à les soigner". Une bien curieuse proposition, qui de toute manière n'engageait à rien, enfin, de prime abord.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Sam 15 Mar 2014, 21:15 
Aventurier épique
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Avr 2011, 15:55
Messages: 406
PX: 9565
Jetant un coup d'oeil en coin au githzerai, je rétorque à l'interrogation proférée par certains de mes compagnons :
Il semblerait qu'un objet magique du nom de "Cordia Folia" permettrait de sortir de ce plan.
J'ai pu trier comme autre information que chaque forme fermée formée avec la corde permet d'être téléporté sans risque à un endroit.

Par exemple, une forme de trèfle amènerait dans un lieu de chance, une forme d'arbre dans une forêt, une forme de crâne dans un cimetière ...

Mais quand à cette corde magique, il n'y a rien de plus.

Maintenant à savoir, il nous faudra faire une forme spécifique pour rentrer chez nous. Que ce soit à Gemmaline ou à Faerun qui soit spécifique à notre monde et pas à un autre ou sur un autre plan.

_________________
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le Trésor de Coccinus : Partie 7 : la "Cordia Folia"
MessageMessage posté...: Sam 15 Mar 2014, 22:14 
Héros légendaire
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 18 Mai 2012, 21:48
Messages: 1141
PX: 21545
Après avoir passé ça commande à Himmit, il remercia celui ci de tant de bienveillance. Durant le temps passer à attendre l'étude du recueil qui leur avait été remis, Ryn s'entraina avec acharnement durant le jour, et conversa avec le gith et le demi géant le soir sur leur connaissance psionique.

Lorsque Morn leur donna enfin ses conclusion sur le livre, l'élian après quelques réflexions lui dit.


On sait où se trouve cette corde? Il faut trouver un symbole qui représente Toril et gemmaline. Ou au minimum les royaumes. On peut peut-être dessiné des formes imbriqué, non?

_________________
Fiche de perso
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 136 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: