Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 22 Juil 2018, 15:09



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 287 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15
Auteur Message
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mer 13 Juin 2018, 21:21 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 683
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
* Décidément, ces nains, même puissants, ils n'ont aucun humour ! * Pensa fortement Varelun, espérant que l'un d'eux lise dans ses pensées. Il n'avait jamais vu d'aussi piètre réponse à l'une de ses meilleures blagues, et cela l'avait profondément blessé -- non a physiquement, même s'il avait apprécié le soin à l'instant. Et d'ailleurs, il allait le faire savoir, au cas où ils ne lisaient en fait pas dans leurs pensées.

-- Garl Brilledor, inculte sans humour que vous êtes, est le patron des farces et des blagues, comme celle que j'ai brillamment exécutée devant votre porte ! Si vous n'étiez pas nain, vous l'auriez su, mais votre race semble être dépourvue de tout humour ! Et cela déteint sur les humains, à ce que je vois, comme l'a démontré notre compagnon. Donc, puisque vous n'avez proprement aucun humour, je ne répondrai à aucune de vos questions !

Exceptionnellement, Varelun ferma ainsi sa bouche, un air renfrogné, presque à retenir sa respiration par pure frustration.

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Image
Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Ven 15 Juin 2018, 22:27 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 539
PX: 10000
En entendant la réponse de Varelun, Hercrone ne peut s'empêcher de grimacer.

°° Décidément, il a vraiment l'art et la manière de dire ce qu'il ne faut pas. °°

Elle secoue la tête, dépitée avant de répondre aux questions posées.


- Je vous ai déjà dis mon nom. Nous venons de l'Ile de Gemmaline...

°° Mais sommes-nous revenus chez nous ou sommes-nous sur un autre plan ? °°

Dans le doute, elle ajoute.


- Je ne sais pas si nous sommes revenus sur notre plan d'origine et je ne suis pas certaine du nom qu'il porte. Je dirais Faérun, mais sans être sûre que ce soit le bon nom. Pour le plan d'où nous venons, voilà ce que je peux en dire...

Elle se lance alors dans une description, la plus détaillée qu'elle le peut, du plan d'où ils viennent d'arriver avant d'expliquer qu'ils y sont tous entrés grâce à un portail magique. Elle relate ensuite la longue traversée du désert qu'ils ont dû effectuer pour arriver un une sorte de tunnel qui les a mener droit dans cette contrée hivernale. Enfin pour terminer, Hercrone hausse les épaules avant de constater.

- Je serais bien en mal de vous dire où on est. Donc, pour répondre à votre dernière question, messire nain, non, je n'ai aucune idée de l'endroit où nous sommes.

Elle a un sourire goguenard lorsqu'elle rajoute.

- Quand à pourquoi Varelun a sorti cette phrase incongrue...Que dire de mieux que : c'est un gnome ! Et j'aurais plutôt tendance à dire qu'il parle avant de réfléchir, vous en avez eu une preuve flagrante ! Il a malheureusement un humour déplorable, il faut l'en excuser.

Elle sourit intérieurement, imaginant l'air outré que doit avoir Varelun en ce moment même.

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Sam 16 Juin 2018, 12:06 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 12964
PX:
 La réaction de Varelun a semblé laisser impassible les nains, mais l’intervention d’Hercrone sur l’humour des gnomes les amuse visiblement.
 « Oui, c’est ce que nous pensons avoir compris. Et sachez, monsieur le gnome, que nous savons bien qui est Garl Brilledor. Certains d’entre nous ont d’ailleurs pris le thé avec lui. Et le connaitre personnellement est bien une des raisons pour lesquelles nous nous méfions de ses envoyés. Mais bref ! »
 Celui qui répond n’a pas encore parlé. Il doit être un mage et une expression de soulagement apparait sur son visage.
 « Ce plan que vous décrivez… c’est notre création. »
 Les autres aussi ont un grand sourire.
 « Nous l’avons créé pour soustraire notre peuple à l’influence néfaste et malveillante des dieux sur Féérune. D’où vous venez, d’ailleurs. Voilà trois jours que nous avons achevé sa création et que nous sommes bloqués dans ce demi-plan, qui en est une sorte de… disons de vestibule. D’après ce que je vois, le temps s’écoule différemment là-bas et ici, d’après ce que vous dites. Cela confirme d’ailleurs une de nos hypothèses : notre création aspire tout de celui où nous sommes. Le froid qui est dehors ne cesse de s’accroitre, tout comme s’accroit la chaleur de l’autre plan, espérons d’ailleurs qu’il ne finira pas par devenir invivable. Et cela vaut aussi pour la matière : chaque seconde qui s’écoule, ce petit plan diminue en volume. Même le temps est aspiré : il y en a plus dans le plan que vous venez de traverser qu’ici.
 — Nous ne comprenons toujours pas vraiment comment vous avez pu arriver ici, reprend un autre. Et même dans l’autre plan. Quoi qu’il en soit, puisque aucun dieu ne vous a envoyé ici et n’est avec vous, je crains que vous ne soyez pris au piège ici, jusqu’à ce qu’il se replie totalement sur lui-même et ne détruise tout ce qu’il contient, ce qui devrait arriver d’ici quelques heures d’après nos calculs.
 — Et si… »
 C’est un des guerriers, celui vêtu d’une armure intégrale faisant penser à de la pierre, qui s’avance.
 « Et s’ils avaient retrouvé la clé que nous avons perdue ? Votre magie est si puissante qu’elle nous a empêché jusqu’à présent de créer une nouvelle clé, mais peut-être que…
 — Oui, nous avons la clé ! s’écrie Robert. Mais nous ne vous la donnerons qu’à une seule condition : ramenez Tordak auprès de nous ! »
 Les nains s’entreregardent, sans sembler comprendre.
 « Qui ça ?
 — Le nain qui était avec nous ! Nous étions cinq et nous ne sommes plus que quatre.
 — Vous étiez quatre lorsque nous sommes venus vous récupérer devant la porte, fait un des nains en se penchant sur Robert. Et la clé… »
 Il récupère un objet dans une poche secrète du gnome que personne n’avait encore soupçonnée jusqu’à présent.
 « La clé, nous l’avons maintenant. Tiens ! fait-il à un de ses camarades. Vérifie que c’est du fer.
 — Et notre compagnon ! Vous l’avez tué ?
 — Je ne pense pas, sinon nous l’aurions trouvé avec vous. Mais il est possible qu’il ait été touché par un rayon prismatique qui l’a envoyé sur un autre plan… »
 À ce moment, un tambourinement se fait entendre à la porte.
 « Et vu la connexion entre notre création et ce petit plan, il est très possible que ce soit celui d’où vous venez et qu’il soit revenu… »
 Un claquement de doigt et la porte s’ouvre, révélant la silhouette de Tordak, faisant au passage entrer le bruit terrifiant de la tempête, qui ne se faisait absolument pas sentir jusqu’alors. Tordak se jette alors à l’intérieur, hache brandie.
 « Libérez mes camarades ! Dussè-je mourir moi-même pour les sauver, vous ne vous en tirerez pas comme ça ! »

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Dim 08 Juil 2018, 23:14 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 25 Oct 2014, 23:03
Messages: 683
PX: 3000
Plume de Scribe: 1 Plume
Les joues gonflées et la mine rougie, Varelun espérait secrètement que tous se mettent à rire de sa blague, et au plus vite, car il aimait bien l'air frais, tout de même. En arriver à cette extrémité était dommage, mais il fallait faire respecter l'humour gnome ! Il se détendit comme un ballon de baudruche en entendant l'histoire de leurs ravisseurs... Ils avaient pris le thé avec un dieu, pas moins que ça ! Quels prétentieux ! Quels bandes de sagouins mythomanes ! Et prétendre pouvoir créer un tel plan... Fadaises ! (Qui a dit que Varelun était jaloux ? Dénoncez-vous !)

L'arrivée théâtrale de Tordak aurait été digne d'applaudissements, mais il fallait bien dire que des mains liées n'étaient pas très utiles en ce cas. Mais l'incompréhension de leurs hôtes pas très accueillants (et sans humour aucun...) ainsi que l'absence de réaction face à tout le vacarme du nain, et donc à son signe de vie somme toute classique pour sa race, ne manqua pas d'attirer l'attention du gnome.

Une bonne farce se profilait à l'horizon. Mais il fallait prouver sa théorie.


-- Ne vous inquiétez pas des paroles de mon congénère, fit-il, c'est un gnome ! Il est aussi bête que moi !

Il regarda fixement Tordak pendant une seconde, espérant lui montrer qu'il savait qu'il était là, puis revint à ses hôtes.

-- Il s'est mit à imaginer être accompagné de son nain de poche, un gros machin imaginaire. Nous pensions lui offrir une peluche pour l'occasion mais nous nous sommes perdu en chemin.

Il attendit de voir les réactions de leurs hôtes afin de voir s'il avait raison. Au pire, il le prendraient pour un fou !

_________________
Fiche perso de Varelun (Façonneur 3 ; NB)
Chroniques fantastiques

Image
Influx : (3/4) | (0/2) | 0 | 0 | 0 | 0 – Réserve créative : 60
Pouvoirs : Comm. avec les animaux / Lumières dansantes / Prestiditruc / Son imaginaire
Temps gemmalien : jour 16


Autres moi : Zandaar / Arkeïos / Ætherion ; merci d'envoyer vos MP à Ætherion
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 09 Juil 2018, 21:09 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 539
PX: 10000
« Nous l’avons créé pour soustraire notre peuple à l’influence néfaste et malveillante des dieux sur Féérune. »

Hercrone se retient de grimacer face à ce qu'elle juge être une phrase ô combien blasphématoire. Certes, certains des dieux de Faerûn sont mauvais mais tous ne le sont pas et la rôdeuse a du mal à entendre les nains les calomnier de la sorte.

°° Enfin bon, je ne sais pas ce qu'ils ont pu vivre alors je ne dois pas les juger trop vite. °°

Elle hausse les sourcils, surprise de penser cela avant de se dire qu'il s'agit sans doute d'un effet résiduel du plan des nains. Elle est brusquement ramener à l'instant présent lorsqu'elle entend ces derniers expliquer que le semi-plan où ils se trouvent tous va être détruit d'ici quelques heures. Cette fois, elle grimace sans se retenir.

°° Merveilleux, nous voilà dans de beaux draps ! Comment allons-nous nous tirer de ce mauvais pas ? Beshaba semble vraiment nous coller aux bottes depuis quelques temps. °°

Elle ne peut s'empêcher de faire une prière silencieuse.

°° Souriez-nous, Tymora. Soyez clémente vis à vis de nous et aussi de ces nains qui ont perdu la foi. Aidez-nous tous à rentrer chacun chez nous, de grâce. °°

Elle écoute la conversation et trésaille lorsqu'un des nains présents leur dit que Tordak n'était pas avec eux lorsqu'ils sont arrivés. Elle se mordille la lèvre, inquiète.

°° Il n'est pas ici ? Ce n'est pas possible, je suis passé la dernière par le portail. Tordak... °°

La rôdeuse sent son cœur se serrer à l'idée que son compagnon de voyage ai pu avoir un accident en traversant le portail magique.

°° Que se passe t-il quand ce genre de chose arrive ? Est-il envoyé ailleurs, sur un autre plan ? Est-il anéanti ? °°

Elle secoue la tête, ne voulant pas imaginer la mort de son comparse. Elle ne peut s'empêcher de dire tout haut.


- Non, ce n'est pas possible, il ne peut pas être mort.

Quand elle se rend compte qu'elle dit tout haut ce qu'elle pense tout bas, elle tente de contrôler sa voix, vibrante de tristesse. Rien n'y fait et le trémolo s'entend bien de toutes les personnes présentes dans la pièce. Soudain, on tambourine à la porte. Hercrone sursaute tandis qu'un des nain claque des doigts et laisse la porte d'entrée s'ouvrir. Tordak déboule alors comme une furie, sa hache brandit et prête à frapper. Il parle d'une voix forte et déterminée.

« Libérez mes camarades ! Dussè-je mourir moi-même pour les sauver, vous ne vous en tirerez pas comme ça ! »

Voir son ami vivant et prêt à en découdre pour les défendre fait bondir de joie le cœur de la rôdeuse. Un large sourire et un regard soulagé l'accueille. Malgré son bonheur de le savoir sain et sauf, elle tente de l'arrêter avant que la situation ne dégénère encore plus.

- Tordak, non, arrête ! Il y a eu un malentendu...Baisse ton arme.

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Lun 09 Juil 2018, 23:10 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 12964
PX:
 C’est à peine si l’intervention de Varelun fait réagir les nains, qui sont, de toute manière, trop occupés à gérer l’intrusion de Tordak. Un nouveau claquement de doigts et sa hache tombe à terre, sans qu’il n’y puisse mais.
 « Je ne sais pas si c’est un malentendu, mais vous feriez mieux de laisser cette arme à terre. De toute manière, vous ne feriez pas le poids. »
 Tordak est alors comme ébahi devant ce qu’il voit : il a maintenant le temps de dévisager tout le monde et sa mâchoire finit par menacer de tomber à terre.
 « Beldal Grandeforge ! Farastr Manteaudacier ! Elili Marchetoise ! »
 Il désigne du doigt trois des nains, qui acquiescent.
 « Mais… mais… vous êtes… vous… tout le monde… on a annoncé votre mort. Bon sang ! »
 Il frappe dans ses mains.
 « Je comprends tout ! Le plan sans dieu ! J’aurais dû faire le lien : c’est vous et votre secte qui avez fait ça, pendant le Temps des troubles, pour soustraire notre peuple aux dangers des avatars parcourant Féérune.
 — Oui, tout à fait. Et d’après ce que nous ont dit vos amis, c’est réussi ; même si cela semble avoir perturbé l’esprit de votre ami Varelun.
 — Vos discours étaient pures hérésies, même si vos motivations paraissaient louables, au vu de ce que faisaient les dieux sur terre. Mais… pourquoi nous avoir attaqués ? »
 On invite alors Tordak à s’installer dans un siège pendant qu’on détache ses camarades : de toute manière, puisqu’il ne reste plus que quelques heures à vivre, pourquoi prendre autant de précautions ? On réexplique au prêtre la raison d’être du demi-plan qu’ils viennent de quitter, le piège dans lequel tous se trouve pour le moment et le fait qu’il ne reste plus longtemps avant l’implosion de leur abri. Les nains semblent prendre la chose avec philosophie et certains proposent même aux nouveaux venus d’abréger leurs souffrances lorsque le moment fatidique arrivera.
 « Mais peut-être qu’avec ce fer que vous avez transportés avec vous… restent cependant deux questions : où se trouvent les portails et où mènent-ils ? Peut-être qu’ils ne débouchent que sur notre création et pas sur Féérune. Vous sentez-vous capables de prendre ce risque ? »

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re:  Bienvenue dans la quatrième dimension
MessageMessage posté...: Mer 11 Juil 2018, 20:49 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mer 19 Juin 2013, 21:04
Messages: 539
PX: 10000
Hercrone se sent soulagée de constater que les nains ne tentent pas de s'entretuer. Attachée comme elle l'est, elle aurait eu bien du mal à venir en aide à Tordak. Elle est soulagée aussi que la discussion entre eux fasse oublier sa réaction, trop vive à son goût, face à la possible disparition de son compagnon de route et à sa ré-apparition. Elle écoute avec attention ce qu'ils disent tandis qu'un des leurs se décide à venir les détacher. Elle frictionne ses poignets endoloris avant de se dégourdir les jambes. Elle jette un regard à Varelun et résiste à l'envie de lui tirer l'oreille pour sa bêtise et le risque qu'il a fait courir à tout le monde. Une fois la circulation revenue à la normale dans ses poignets et ses jambes, elle reporte son attention sur le discours d'un des nains.

« Mais peut-être qu’avec ce fer que vous avez transportés avec vous… restent cependant deux questions : où se trouvent les portails et où mènent-ils ? Peut-être qu’ils ne débouchent sur notre création et pas sur Féérune. Vous sentez-vous capable de prendre ce risque ? »

Elle hausse les épaules avant de donner sa décision à elle.

- Pour ma part, je suis prête à prendre le risque. Cela vaut mieux que de se retrouver écraser comme une crêpe dans ce plan avant qu'il ne disparaisse complètement.

Elle regarde ses compagnons, attendant qu'ils donnent à leur tour leur avis sur la question.

_________________
http://www.gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=5&t=4889
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 287 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à:  
cron