Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 25 Aoû 2019, 00:26



 [ 15 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rahzel Linodor vs Mavriki Oriséus Drozdov
MessageMessage posté...: Lun 29 Nov 2010, 18:25 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 22:13
Messages: 78
Un légère brume envahit les horizons, alors que le soleil descendait sur l'océan, octroyant une lumière ocre qui virait presque au rouge, prémonitoire du duel à venir. Izuka était ravi de revoir sur le pré la jeune lame de bataille, Rahzel Linodor, prête à en découdre avec un autre adversaire. Celui-ci était un homme d'une belle stature, un croisé. Voilà qui était intéressant, car Izuka savait que les croisés avaient cette particularité d'être inspirés par leur divinité même.

Mais le maitre du Pré de Mortadelle savait que c'était toujours le destin qui avait le dernier mot. Fort ou faible, armuré dans des carapaces solides, derrière des boucliers, ou simplement muni d'une épée, le résultat du combat ne se jouait que par la baguette d'un seul grand maitre : le destin. Parfois tragique, parfois espiègle, mais toujours souverain dans le tissage des destinées.

Patiemment Izuka attendit que les deux combattants se mettent en place, fredonnant une chanson et jouant avec la pièce qui déciderait qui commencera cette bataille.


Carte du terrain
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 29 Nov 2010, 20:35 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Mavriki Drozdov se tenait aussi droit que le trident qu’il portait dans sa main gauche. L'arène était a des lieues de celles qu'il avait eut l'habitude de fouler. Ovoïde et garnie de sable fin, sans issue, rien qui ait pu avantager un adversaire excepté peut-être les cris du public en sa faveur... Ses cheveux châtain ondulaient jusqu’à ses épaules nues de toute armure et ne présentait que son torse finement musclé à son adversaire. La parfaite cible si tant est qu’on parvenait à la toucher...

Le vaasien avait trouvé dans ce statut particulier de gladiateur, entre l’esclave et le héros mythique, son unique voie. Il avait ainsi embrassé aussi bien leur style de combat que leur état d’esprit. L’armure n’était que faiblesse, une protection derrière laquelle on se cachait pour échapper à la mort. En présentant sa poitrine, fièrement, on montrait à l’adversaire que l’on n’avait pas peur d’être blessé, qu’on se battrait au delà même des plaies que l’on se verrait infliger voire que l’on était simplement suffisamment adroit pour esquiver toute attaque...

Fier, celui qui avait choisi d’être appelé Oriséus dans l’arène - pour ses sonorités exotiques héritées de Chessenta - se tenait face à son adversaire. Un représentant féminin d’une race qu’il n’avait que peu combattue. La chose s’annonçait donc ardue mais l’adage disait qu’à vaincre sans péril on triomphait sans gloire... Et la gloire était justement ce que cherchait le serviteur de Jergal qui en une prière remit à nouveau son destin entre ses mains osseuses.


- Que trépasse aujourd’hui celui dont l’existence doit s’achever. Sa phrase avait été prononcée d’un ton neutre. Il voulait signifier à l’autre combattant qu’il mettait sa vie en jeu et qu’il était prêt à payer le prix de sa faiblesse, mais qu’en contrepartie il pourrait tout aussi bien mettre en terme à celle de son opposant s’il jugeait son heure venue. Après tout l’impitoyable n’était pas assoiffé de sang. Il arrivait d’ailleurs assez souvent que les deux gladiateurs repartent en vie de l’arène...

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 29 Nov 2010, 22:49 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Aoû 2009, 01:23
Messages: 586
Localisation: promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
PX: 5760
L'elfe foulait à présent d'un pas gracieux, l'arène de Maître Izuka, pour la seconde fois. Elle plongea ses prunelles mordorées dans les yeux de l'arbitre et - chose peu fréquente pour l'elfe rebelle - lui adressa un signe de tête entendu ; la plus grande esquisse de respect dont la femme scarifiée était capable. Il lui accordait sa revanche ! Elle qui s'était pourtant vu mourir lors du précédent affrontement ! La pitié ou la compassion, appelons-là comme chacun l'entend, avait guidé son corps meurtri vers les bons soins d'un guérisseur plutôt que vers la tombe. Et pour cela, elle avait une dette envers le magicien. Édifiée dans une arène où la défaite signifiait la mort, elle ne comprenait néanmoins point son geste - même si elle l'acceptait dignement.

Et quelle revanche ! On lui offrait l'occasion de briser un de ces barbares de Vaasie. Une de ces brutes sanguinaires et dégoutantes. Un congénère de celui dont son visage portait amèrement les stigmates cruelles. Elle jubilait, ne tenant plus en place. Il paierait pour tous les autres. Il cracherait du sang et vomirait ses tripes ! Oh, oui ! Tu vas souffrir bête immonde ! Souffla-t-elle. Son sang bouillonnant obscurcissant la raison de l'individu au profit d'une haine de l'ethnie entière, elle était décidée à briser l'humain brutalement devenu son ennemi juré.

Répondant à sa déclamation d'un rire sordide jaillissant d'un grimace terrible, elle porta sa main libre à son cou et mima le coutelas tranchant la gorge : elle ne le laisserait pas sortir vivant de cet affrontement, dut-elle enfreindre toutes les règles et braver la colère du sorcier, pour y parvenir ! Tu vas payer !

Rien ne pouvait plus la raisonner... Elle était au-delà de l'entendement, au-delà du présent : elle affrontait ses démons du passé et cette fois, il n'était point question de se soumettre.

_________________
"La connaissance confère le pouvoir et le pouvoir apporte la liberté."
Zahlem, télépathe [ points psi : 15 / 19 ]
Rahzel
Ménagerie d'Izual Rhenius


Zauntii
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 30 Nov 2010, 15:35 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 22:13
Messages: 78
Les combattants semblaient prêt. Rendant le regard fier et sauvage de la jeune elfe, Izuka eut un de ses rare hochement de tête en approbation à son comportement. Il avait comprit que cette jeune tête brûlée n'aurait de cesse à se présenter devant lui tant qu'elle n'aurait pas gagné un combat. Il avait reconnu là du courage, car rare étaient ceux qui supportait la douleur des blessures corporelles, même si elles étaient soignées rapidement, encore plus rare ceux qui arrivaient à surmonter l'amer goût d'un échec. Il s'agissait peut-être d'une revanche sur le destin lui-même, quoi qu'il en soit l'elfe portant ses sacrifices au combat, était prête à en subir d'autres.

Le guerrier au torse nu, chose assez stupéfiante pour un guerrier, impressionnait le maitre du pré de Mortadelle. Il semblait bien sûr de lui et émanait une aura de divinité. Izuka pouvait reconnaitre dans son regard la neutralité sur les choses des hommes, si ce n'est qu'il était fort probablement loyal à son dieu. Le trident flamboyait de cet éclat de mélange d'acier et de lueurs renvoyée par la lumière du soleil rougeoyant, un éclat sinistre et prometteur d'offrande de sang.

D'un geste grave, Izuka fit tournoyer la pièce qui s'envola brièvement dans les cieux, tourné et retourné par le doigt d'un dieu décidant du sort. Retombant à terre, l'arbitre regarda brièvement et d'une voix calme et claire déclara :


Combattant 1, Rahzel Linodor à ma droite et combattant 2 Mavriki Drozdov à ma gauche ! Seul témoin de ses dires, un corbeau qui s'éleva en croassant dans les airs comme pour porter le message à l'oreille de leur dieux respectif.


Initiative

    Rahzel : 19 + 3 = 21
    Mavriki : 8 +1 = 9
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mer 01 Déc 2010, 01:24 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Aoû 2009, 01:23
Messages: 586
Localisation: promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
PX: 5760
D'une démarche féline, l'elfe, fut la première à s'élancer : loin de céder à sa pulsion première qui aurait pu être de foncer tête baissée pour écorcher vif son adversaire, elle fila à proximité du magicien non pour s'abriter mais plutôt pour préparer méthodiquement son assaut. Elle avait la préséance sur l'affrontement grâce à sa vélocité et comptait bien surprendre son ennemi. A défaut d'être d'un tempérament patient, elle avait néanmoins appris dans l'arène, que la précipitation n'amenait rien de probant ; c'était à présent une rage calculatrice, une de ces rages froides et sans rémission qui guidait ses actes...


Rahzel se met en posture de punition (action immédiate) et se déplace de 9m jusqu'en I8, (action de mouvement), voir mp pour la suite de l'action.

Note : elle a son cimeterre à deux mains en main

_________________
"La connaissance confère le pouvoir et le pouvoir apporte la liberté."
Zahlem, télépathe [ points psi : 15 / 19 ]
Rahzel
Ménagerie d'Izual Rhenius


Zauntii
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 04 Déc 2010, 13:30 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Le jeune homme resta imperturbable devant le comportement hostile de la femme qui s'opposait à lui. Tous n’envisageaient pas la gladiature sous le même angle que lui. Et il arrivait souvent que son adversaire manifeste une haine farouche à son encontre et ce, sans réelle raison. Celle-ci décuplait les forces et empêchait doute et pitié au moment les plus critiques. Mavriki, lui, abordait les choses plus sereinement. Pour l'avoir côtoyé à plusieurs reprises - et en avoir fait son dieu - la mort ne lui faisait plus peur. Il savait qu'il risquait sa vie et était prêt à accepter son sort qu'il fut funeste ou glorieux…

Dans une position théâtrale, les bras ouvert affichant sa poitrine dénudée, il invita l’elfe à l’attaquer. Le rétiaire aurait été persuadé que si public il y avait eut, il n’aurait pas hésité à se faire entendre, scandant son nom de scène.
¤ Oriséus ! Oriséus ! ¤ Quel dommage que le combat n’ait pas été ouvert au public ! A chaque fois qu’il y avait eu foule, le vaasien s’était toujours donné au-delà de ses limites, poussé par son désir de gloire et de reconnaissance. Galvanisé par les regards qui se posaient sur lui, son corps pourtant mortellement blessé, pouvait continuer à se battre encore des heures... C’était à cet état de transe martiale qu’il tentait de revenir, appelant ses spectateurs imaginaire à l’encourager.

Il avança alors de trois pas, tout en remuant son bras droit, celui qui tenait son précieux filet. Tout en détendant ses muscles crispés, il se prépara à le lancer sur son adversaire dès qu’elle serait à trois mètres de lui. En faisant de la sorte, le croisé s’attendait à troubler celle qui voulait l’occire. Elle savait qu’il l’attendait et qu’il lancerait son filet. S’approcherait-elle quand même ? Tenterait-elle autre chose alors que c’était peut-être ce qu’il attendait ? Sacrifier le premier coup pour guider l’attaque de la façon dont il l’entendait... C’était ainsi que les gladiateurs combattaient !


Mavriki utilise sa posture martiale (Esprit dévoué), avance en D5 et prépare son action comme indiqué.

_________________
MJ


Dernière édition par Dewar Stavroguine le Mar 07 Déc 2010, 19:42, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 05 Déc 2010, 17:29 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 22:13
Messages: 78
Carte
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Dim 12 Déc 2010, 19:22 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Aoû 2009, 01:23
Messages: 586
Localisation: promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
PX: 5760
Le sang battait furieusement à ses tempes, elle trépignait d'impatience ; il était juste là devant elle ! Il était là celui qu'elle avait tant haït, l'expression personnifiée de sa déchéance ses traits se superposant à ceux du gladiateur. Elle se moquait bien de faire la part des choses : toute cette race pouvait bien moisir dans les Neufs Enfers pour l'éternité qu'elle s'en émouvrait, certainement oui, d'une joie jubilatoire et impitoyable !

Son instinct de guerrier lui intimait pourtant la prudence... Mais pouvait-elle résister ? La tactique de son adversaire était claire : il l'attendait pour la frapper hors de la portée de sa lame en croissant de lune. Il voulait agir comme tous ces couards - et son mépris préconçu déjà immense ne fit que grandir - et refuser l'affrontement direct. S'il y avait bien une chose qu'elle reniait ardemment c'était ce genre de pratique au sein d'une arène de combattants. La tactique des lâches... Songeait-elle à peine désappointée qu'un tel individu ose l'appliquer. A cet instant, elle aurait éprouvée une immense satisfaction si elle avait pu, en sus de mener à bien ses projets assassins, articuler quelques jurons cinglants pour fustiger l'ego de ce mâle se pavanant avec ses armes déshonorantes.

Déshonorantes mais inutiles... Et un sourire ourlât sinistrement ses fines lèvres fendues et cicatrisées de biais. D'un geste théâtral, elle invita son adversaire à approcher en reniflant de mépris. Aurait-il l'audace de s'avancer en territoire ennemi ? Le statu quo ne durerait qu'un temps, elle le savait et se languissait d'y mettre un terme, mais ne pouvait point non plus ignorer le danger présenté par ce gaillard qui semblait habile avec son arme...


Rahzel se met en défense totale (action simple) et prépare un coup foireux (voir mp) ;).

_________________
"La connaissance confère le pouvoir et le pouvoir apporte la liberté."
Zahlem, télépathe [ points psi : 15 / 19 ]
Rahzel
Ménagerie d'Izual Rhenius


Zauntii
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 13 Déc 2010, 00:26 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Le gladiateur se redressa, dépité. Il jeta un regard interrogateur à Izuka, son unique spectateur, levant les bras dans un signe d’impuissance. Avec ces deux pas et sa manœuvre habile, il avait maté celle qui était censé mettre un terme à sa vie. Il l’avait rendue craintive. Il avait annihilé son courage, sa hargne, sa fougue. Pourtant il se pavanait sans armure offrant une large cible découverte à son adversaire. N’était-ce pas suffisant pour lui donner le courage dont elle manquait ? Il fallait maintenant qu’elle se recroqueville sur elle-même prête à encaisser les coups...

Non, un tel affrontement ne l’intéressait pas. Il ne voulait pas d’une mascarade qui se résumait à des tirs d’arbalète allongés dans le sable. Le combat valait-il la peine d’être mené alors que manifestement il l’avait déjà gagné ? S’il devait y mettre un terme lui-même en abandonnant, alors il le ferait... Si seulement elle l’avait attaqué... Les choses auraient été spectaculaires, belles, pleines de rebondissement. Son dieu l’avait d’ailleurs inspiré de la meilleure des façons... Leur passe d’armes captivé celui qui était censé les arbitrer.

Mais rien ne se passait. Nihn'kas neehn aurait-il dit en damarien pour exprimer sa déception, cette absence flagrante d’action. Ce néant cosmique et inutile. Fallait-il qu’il lui simplifie la tâche au point de venir à son contact comme elle l’attendait ? Il soupira. Gladiateur ne voulait pas dire qu’il fallait se battre au moindre prétexte. Si cette elfe n’était pas prête à jouer le jeu de la gladiature alors ils n’étaient pas forcé de combattre...


Actions envoyées en MP.

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 20 Déc 2010, 16:11 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 22:13
Messages: 78
Carte
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Mar 21 Déc 2010, 22:10 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Aoû 2009, 01:23
Messages: 586
Localisation: promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
PX: 5760
Un rictus de mépris fendit le faciès de feu la gracieuse créature bénie d'Hanali ; la couardise de son adversaire confinait au paradoxal selon des critères qu'elle avait très... personnels. Peur. Il avait peur de venir se frotter à elle. Le bestiale humanoïde dont la race tout juste suffisamment civilisée pour éviter de déféquer n'importe où, faisait le paon, arborant son thorax bombé fièrement sans daigner même agir comme le coq qu'il se prétendait être. Et qu'espérait-il soutirer au magicien impassible ? Une claque sur l'épaule ? Un encouragement ? Elle siffla de mépris dans sa direction.

Très bien, brute stupide, je viens te chercher...

Relâchant dans un mouvement fluide, sa musculature ciselée elle trottina sans vergogne droit sur l'humain. Lame basse, sans garde élaborée, elle présentait son buste relevé, singeant nonchalamment le port de son adversaire en se donnant de faux airs stupides. Au moins maintenant, il n'irait point se cacher derrière des manières excessives qui ne seyaient point encore à l'espèce humaine, et ne pourrait plus se chercher d'excuses pour engager un véritable affrontement. Un de ceux qu'elle appréciait : un bain de sang... De ton sang !


Rahzel relâche sa posture de punition et avance en E5, face à son adversaire. Suite (voir mp)

_________________
"La connaissance confère le pouvoir et le pouvoir apporte la liberté."
Zahlem, télépathe [ points psi : 15 / 19 ]
Rahzel
Ménagerie d'Izual Rhenius


Zauntii
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 25 Déc 2010, 21:51 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Mavriki avait laissé la jeune femme s’approcher. Il l’aurait même attendu à bras ouvert s’il avait pu. Lui qui avait choisi de lui laisser l’initiative. Lui qui l’avait laissé approcher sans utiliser son filet. Mais malgré ça son adversaire n’osait l’attaquer. Était-ce parce qu’il était sans armure ? Ou bien lui manquait-il les attributs pour le faire ? Dans l’arène le premier à rependre le sang de son adversaire sur le sable était celui qui l’emportait. Pourtant cette femme n’osait saisir sa chance. Pourquoi ? Pensait-elle avoir déjà perdu ? Ce comportement bien trop cérébral avait fini par le dégouté de ce combat. Le vaasien se mettait même à remettre en cause le fait que les femmes puissent prétendre à la gladiature...

- Frappe ! Gueula-t-il alors pour encourager son adversaire et l’aider à sauter le pas. C’est ce qui se passerait ensuite qui le déciderait à poursuivre ou non...

Comme au round précédent, Mavriki ne fait rien.

_________________
MJ


Dernière édition par Dewar Stavroguine le Lun 03 Jan 2011, 22:53, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 27 Déc 2010, 09:55 
Héros
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 10 Aoû 2009, 01:23
Messages: 586
Localisation: promenons-nous dans les bois pendant que le loup n'y est pas...
PX: 5760
Il ne fallait point réitérer ce genre d'injonction à nouveau, tant Rahzel était tendue ; fléchissant brusquement les jambes dans une position de combat, elle fit décrire un puissant arc de cercle à sa lame en croissant de lune en brayant et postillonnant toute sa haine libérée...


Rahzel se met en posture de punition et utilise une manœuvre (mp). Je me suis permis de poursuivre puisque rien ne semble se passer mais contredis-moi s'il le faut Izuka ;)

_________________
"La connaissance confère le pouvoir et le pouvoir apporte la liberté."
Zahlem, télépathe [ points psi : 15 / 19 ]
Rahzel
Ménagerie d'Izual Rhenius


Zauntii
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Lun 03 Jan 2011, 22:28 
Maitre de Jeu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 13 Mai 2010, 14:05
Messages: 460
Le gladiateur était enfin arrivé à son but. Son adversaire l’attaquait sans retenues, ce qui n’avait pas été une mince à faire. Il observa d’un œil expert la course du cimeterre qu’elle tenait dans ses deux mains, alors qu’il faisait un pas de coté, affermissant sa poigne sur la hampe de son trident.

Pourtant, alors qu’il se préparait à riposter, une étrange sensation l’habitait. Il avait l’impression que jamais la lame ne l’atteindrait et ce malgré la peine qu’il s’était donné pour paraître sans défense devant elle. L’elfe se précipitait dans ses actions, oubliant précision et efficacité. Non, décidément, elle n’était pas à sa mesure. L’affrontement venait trop tôt pour elle. Elle n’était pas encore prête. Bref, il fallait mettre un terme à ce combat qui, pour Mavriki, était aussi passionnant que deux psions se tirant dessus à l’arbalète.

L’homme regarda Izuka, négligeant sciemment son rival et lança de la façon la plus naturelle du monde qu’il abandonnait.
Tout ceci m’ennuie alors que ça devrait me divertir, mon adversaire semble manquer de confiance en ses propres capacités. Je ne saurais combattre contre adversaire plus faible que moi. Le sang serait versé vainement alors arrêtons-nous en là. Mon dieu n’est pas friand de morts inutiles ou prématurées. J’accorderais la revanche à mon adversaire lorsqu’elle aura fait ses preuves ici.

Si seulement elle avait été plus douée... Alors peut-être l’aurait il poussé dans le trou béant qui s’ouvrait derrière elle, emportant la victoire par la même occasion. Ainsi, si c’est lui qui jetait l’éponge, lui avait bien la sensation d’être sorti victorieux de cet étrange combat...

_________________
MJ
Haut
   
 
 Sujet du message:
MessageMessage posté...: Sam 15 Jan 2011, 15:06 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 24 Juin 2008, 22:13
Messages: 78
Rahzel rate son attaque.


Alors que l'elfe se lançait avec férocité dans un coup de taille puissant, le gladiateur se détourna d'un pas habile sur le côté se désintéressant de son assaillante comme de la lame courbe qui ne fit que déchirer l'air.

Avait-il bien entendu ? Le jeune homme semblait vouloir jeter l'éponge et n'estimait pas son adversaire à la hauteur de ses attentes. Fort étonné par ces propos, le magicien dut considérer l'affaire le plus sérieusement du monde : s'il avait prévu effectivement, l'éventualité qu'un des concurrents puisse abandonner le combat, il ne l'avait point imaginé survenant si tôt, alors même qu'aucune humeur n'avait encore maculé le sol du pré. Mais que s'était-il passé ? L'elfe s'était avancée, hésitante, comme jaugeant son adversaire, sur ses gardes. L'homme n'avait quant à lui, fait qu'un pas, sa seule action visible de la rencontre. Ils s'étaient jaugés, mesurant les conséquences de leurs initiatives. Le combat n'avait demandé que cet instant de concertation tacite pour se déchaîner. Mais au lieu de cela, il se terminait à présent ? Comment cela avait-il pu arriver ? Izuka n'y comprenait goutte.

Le jeune homme était bien impatient. Et imprudent, de tourner le dos à l'elfe, à présent enragée. Rahzel grognait, visiblement blessée dans sa fierté et alors qu'elle levait son grand cimeterre pour l'abattre sur le fier guerrier qui ne lui accordait désormais plus la moindre attention, Izuka dut réagir : plus vif que la guerrière, le maître de l'arène incanta, figeant l'elfe sur place. Son regard haineux fit place à l'étonnement puis à la frustration. Elle luttait, il pouvait le sentir, bandant sa volonté contre la sienne, implacable, de magicien vétéran. S'approchant des combattants, Izuka regarda gravement Mavriki.


_ Si tel est votre souhait, alors je mets fin à ce combat. Mais sachez, jeune homme que je suis fort désappointé par cette abrupte conclusion : il s'agit ici de combattre et non de se pavaner devant une horde de suppliants fanatiques. Si votre adversaire n'a point su vous satisfaire, il en va indéniablement de même pour elle, ajouta-t-il en montrant du doigt les yeux révulsés de colère de Rahzel réduite à l'impuissance. Je ne suis pas un adepte de la Voie Sublime, mais j'en connais toutefois la littérature et il se trouve que le plus insatisfait en l'occurrence, c'est moi-même. Votre indécision ne m'a aujourd'hui offert aucune démonstration digne d'intérêt et me fait perdre mon temps inutilement. Veillez bien à être décidé à combattre de toutes vos forces, la prochaine fois que vous reparaitrez en ces lieux, si toutefois cela se reproduit.

Le magicien regarda à nouveau Rahzel qui ne semblait pas vouloir se calmer. S'il la relâchait maintenant, il y avait fort à parier que le gladiateur devrait défendre sa vie malgré sa réticence à combattre...

_ Vous voilà, vainqueur par forfait, Rahzel. Veuillez m'excuser...

Plongeant ses forces dans la toile, il incanta les paroles d'un sortilège : la jeune femme s'écroula mollement, perdant conscience. Il appela ses assistants pour soulever la guerrière, laissant le repos recouvrer son emprise sur le pré comme les combattants le quittaient.



Rahzel gagne le combat
Haut
   
 
 [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: