Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 21 Fév 2018, 02:14


Règles du forum


Image


Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 05 Déc 2017, 18:12 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Déc 2017, 17:54
Messages: 51
Généralités :


Nom : Aurore
Alignement : Chaotique Neutre
Race : Crépusculin
Région : Contré du mitan occidentale
Âge : 20 ans
Poids : 16 kg
Taille : 85 cm
Sexe : Féminin
Classe : Ombrageur
Divinité : Lathandre
Vitesse : 6m au sol ou 12m en vol (manœuvrabilité bonne)

Expérience : 3000 / 6000


Caractéristiques :


  • For (12 = 14 base - 2 racial) (+1)
  • Dex (16 = 14 base + 2 racial) (+3)
  • Con (14 = 14 base) (+2)
  • Int (15 = 15 base)(+2)
  • Sag (6 = 8 base - 2 racial) (-2)
  • Cha (14 = 12 base + 2 racial) (+2)

Points de vie : 8 = 6 base + 2 constitution

Classe d’armure (CA) : 14 (21) = 10 + 1 taille + 3 dextérité + 3 bouclier (ombre d'acier) + 3 armure (ombre d'acier) + 1 voile d'ombre

Initiative : 3 = 3 dextérité

Jet d’attaque au corps à corps : 2 = 0 bba + 1 taille + 1 force
  • Morgenstern : +2 / 1d6+1 / x2
Jet d’attaque à distance : 4 = 0 bba + 1 taille + 3 dextérité
  • Arbalète lourde : +5 = 4 bonus à distance + 1 de maitre / 1d8 / 19-20x2
  • Flèche crépusculaire : +4 / 2d4 (non-létaux) / x3
Lutte : -3 = 0 bba + 1 force + -4 taille

Jet de réflexes : 3 = 0 + 3 dextérité ; 5 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 7 contre les facultés psioniques (racial)
Jet de vigueur : 4 = 2 + 2 constitution ; 6 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 8 contre les facultés psioniques (racial)
Jet de volonté : 0 = 2 + -2 sagesse ; 2 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 4 contre les facultés psioniques (racial)


Langues connues :


  • commun d'office
  • chondathan régional
  • commun des profondeur intelligence
  • draconien intelligence


Aptitudes de classe :


  • Armes et armures. L'ombrageur est formé au maniement de toutes les armes courantes. Il n'est pas formé au port des armures ou au maniement des boucliers. En effet, une armure restreint ses gestes, ce qui risque de faire échouer ses mystères fonctionnant comme des sorts.
  • Fondamental de l'ombre (3)
  • Mystère d'apprenti (sorts profanes)


Dons :




Caractéristiques raciales :


  • Extérieur[Natif]
  • Taille P.
  • Ajustement de caractéristique : +2 Dextérité, +2 Charisme, -2 Force, -2 Sagesse
  • Vision nocturne
  • Vision dans le noir (18 m)
  • Vulnérabilité à la lumière (Ext) : Une exposition brutale à une lumière vive (comme les rayons du soleil ou l'effet du sort lumière du jour) aveugle les crépusculins pendant 1 round. De plus, ils subissent un malus de circonstances de -1 aux jets d'attaque, sauvegardes et tests tant qu'ils restent dans la zone illuminée.
  • Sorts d'ombre : les crépusculins ont une affinité aux sorts d'ombre. Ils jettent donc les sorts d'Illusion (ombre) avec un bonus de +1 au niveau de lanceur de sorts.
  • Bonus raciaux : Les crépusculins bénéficient d'un bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) et d'un bonus racial de +4 aux jets de sauvegarde contre les facultés psioniques, comme celles des flagelleurs mentaux et des yuan-tis. Enfin, ils bénéficient d'un bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux.
  • Luminescence (Ext) : Au prix d'une action simple, la peau d'un crépusculin peut émettre une lumière dont l'intensité ne saurait dépasser celle d'une torche (ou étouffer la lueur). La luminescence dure jusqu'à ce que la créature décide d'en changer. Quand un crépusculin meurt, la lumière émise diminue jusqu'à disparaître au bout de 10 minutes.
  • Don racial : Les crépusculins ont Sensibilité aux portails en guise de don supplémentaire.
  • Langues : D'office : Commun, Commun des profondeurs. (n'a pas vécu à Sphur Upra)
    Supplémentaires : Chondathan.
  • Ajustement de niveau : +2
  • Classe de prédilection : Ensorceleur


Compétences :


Dépendant de la force :
  • Escalade* : 1 = 0 + 1 force
  • Natation* : 1 = 0 + 1 force
  • Saut* : -5 = 0 + 1 force - 6 vitesse

Dépendant de la dextérité :
  • Acrobaties : 4 = 1 + 3 dextérité
  • Crochetage : — = 0 + 3 dextérité
  • Déplacement silencieux* : 7 = 0 + 3 dextérité + 4 racial
  • Discrétion* : 7 = 0 + 3 dextérité + 4 taille
  • Équilibre* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Équitation* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Escamotage / Vol à la tire : — = 0 + 3 dextérité
  • Évasion* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Maîtrise des cordes* : 3 = 0 + 3 dextérité

Dépendant de la constitution :
  • Concentration* : 2 = 0 + 2 constitution

Dépendant de l’intelligence :
  • Art de la magie/connaissance des sorts : — = 0 + 2 intelligence
  • Artisanat ()* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Connaissances () : — = 0 + 2 intelligence
  • Connaissances (Plans) : 6 = 4 + 2 intelligence
  • Connaissances (Mystère) : 6 = 4 + 2 intelligence
  • Connaissances (Astronomie) : 4 = 2 + 2 intelligence
  • Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Décryptage : — = 0 + 2 intelligence
  • Désamorçage/sabotage : — = 0 + 2 intelligence
  • Estimation* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Fouille* : 2 = 0 + 2 intelligence

Dépendant de la sagesse :
  • Détection* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Perception auditive* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Premiers secours* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Profession () : — = 0 - 2 sagesse
  • Psychologie* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Survie* : -2 = 0 - 2 sagesse

Dépendant du charisme :
  • Bluff* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Déguisement* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Diplomatie* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Dressage : — = 0 + 2 charisme
  • Intimidation / Persuasion* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Renseignements* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Représentation()* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Représentation(Scéne)* : 3 = 1 + 2 charisme
  • Utilisation d'objets magiques : — = 0 + 2 charisme

En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).


Équipement :


  • Bourse (poids : —) (coût : 1 pc)
  • Lunettes de soleil (poids : —) (coût : 10 po)
  • Montre cassée en pendentif de sa mère (poids : —) (coût : —)
  • Tenue de voyage (poids : 675 g) (coût : 1 po) (poids et coût ignorés)
  • Morgenstern (poids : 1.5 kg) (coût : 8 po)
  • Bracelet d'action inssaisissable (poids : 500 g) (coût : 800 po)
  • Insigne de maison drow (poids : 500 g) (coût : 360 po)
  • Arbalète lourde en ébénite (poids : 1 kg) (coût : 390 po)
  • Carreaux d'arbalète x20 (poids : 500 g = 250 g x2) (coût : 2 po = 1 po x2)
  • Sac à dos (poids : 1 kg) (coût : 2 po) contenant :
    • Potion de Soins légers x2 (niveau 1 de lanceur de sorts) (poids : 1 kg = 0.5 kg x2) (coût : 100 po = 50 po x2)
    • Corde en soie (poids : 2.5 kg) (coût : 10 po)
    • Bougie x5 (poids : —) (coût : 5 pc = 1 pc x5)
    • Outre (poids : 1 kg) (coût : 1 po)
    • Silex et amorce (poids : —) (coût : 1 po)
    • Toile (1,5x3, 4,5m²) (poids : 4,5 kg = 1 kg/m² x4,5) (coût : 4,5 pa = 1 pa/m² x4,5)
    • Torche x2 (poids : 1 kg = 500 g x2) (coût : 2 pc = 1 pc x2)
Les poids/coûts sont unitaires

Richesse : 1015 po, 4 pa, 7 pc

Charge : 15 kg (légère)
    Charge légère : jusqu’à 16.125 kg ;
    Charge intermédiaire : jusqu'à 32.25 kg ;
    Charge lourde : jusqu'à 48.75 kg


Mystères :


Mystères de Ombrageur : niveau 1 de lanceur de mystères. Le DD des mystères est lié au Charisme
Liste des mystères connus :
  • Fondamentaux (lancés comme des pouvoirs magiques)
    • , 6/jour, DD 12
    • , 3/jour, DD 12
  • Manteaux de ténèbres (lancés comme des sorts)
    • , 1/jour, DD 13


Background :

XII

Noshwalldra était une crépusculinne libre, autant de part ses allez et venue que par ses choix de compagnons Ô combien nombreux. Elle était connue pour sa liberté et était représenté comme l'exemple à ne pas suivre. En effet, elle connu tant de partenaires en si peut de temps qu'il lui était impossible de savoir de qui elle était enceinte, mais de toute manière elle ne chercha pas à le savoir. Lassée d'explorer encore et encore les reliefs sombres de l'outre-terre, Noshwalldra fit fi de ça grossesse et partie pour la surface, dire quelle réussi à rejoindre le monde de dehors sans encombre serait exagérer mais disons qu'elle n’eut pas plus de problème que d'habitude. Quelque temps plus tard alors qu'elle cherchait mythes et légendes aux quatre coins de ce nouveau monde Noshwalldra mis au monde une petite crépusculinne, et alors que les premier rayon du soleil caresser sa peau elle fut baptisée Aurore.
Le temps de se remettre de ses effort et de ses émotions Noshwalldra repartie en quête de sensation, accompagnée de la petite Aurore qui ne savait pas encore marcher. En effet Noshwalldra était de nature très pressée, elle passait son temps à regarder son artefact dérobé elle ne sait plus où, afin de connaître l'heure, une habitude bien étrange là où le soleil ne se montre jamais. Bien qu'elle avait de nombreux défaut, comme celui de mettre constamment sa vie et celle de son enfant en danger ou de laisser son enfant au gérant d'une auberge miteuse pour entretenir de bonne relation avec les autres races, Noshwalldra n'était pas pour autant une mère indigne... Enfin disons qu'elle avait de bon coté : Elle ne manquait pas de donner de l'affection à sa fille et on pouvait clairement ressentir l'amour qu'elle lui portait. Même lorsqu'elle se mettaient en danger, ça priorité était toujours de protéger sa fille.
Un jours, alors qu'Aurore peinait encore à marcher, cette dernière échappa à la vigilance de sa mère et marcha trop près d'un précipice et au moment où elle commença à chuter Noshwalldra vit le drame arriver, elle se jeta dans le vide pour rattraper Aurore, elle réussi à l’attraper mais ne réussi pas à s'empêcher de se fracasser en bas de la falaise.
Noshwalldra était en un piteux état, incapable de se relever où même d'appeler à l'aide il eu tout de même la force de constater que sa fille était indemne et de la cajoler pendant que cette dernière pleurait à chaude larme. Elle regarda une dernière fois sa montre avant de se reposer une dernière fois.
Par chance, si on peut dire, elles était tombées en pleins sur un passage très utilisé par les marchands, Aurore fut donc retrouvée endormie contre le corps ensanglanté de sa mère les joue encore humide. Elle fut envoyer dans un temple voué au culte de Lathandre parmi d'autre orphelins.

III

Les premières années d'Aurore ont été plutôt calme et sans saveur. Elle fût éduquée comme une humaine des plus classique, quoi qu'au vue de sa taille nous diront plutôt une halfeline ou une gnome. Son teint livide lui a valu d'être sur-couvé et au moindre coup de froid ou à la moindre épidémie même des plus bénignes elle était cloîtrée par les prêtresses et prêtres car elle était trop "fragile". Son éducation était centrée sur le culte de Lathandre et sur l'aide à autrui, elle appris les lettres et les chiffres mais il faut le dire : ce n'était pas son truc, au début c'était intéressant mais après apprendre toujours des chose similaire était d'un ennui... Elle n'était pas la seule parmi les autres enfant à penser la même chose, mais que ce soit sa taille, son teint ou surtout ces ailes sombres, toute ces différences faisaient qu'elle était discriminée, traitée de fiélon et fuit comme la peste. Elle passait le plus clair de son temps seule. Lorsqu'elle avait le temps ou quand elle ne voulait pas aller aux classes elle s'isolait dans la forêt, elle y avait trouvé un petit lac ou venait s'y écoulé un petit ruisseau. Le son de l'eau qui clapotait et des oiseaux qui gazouillaient l'apaisait et lui faisait oublier tous ses soucies.
Des fois, Aurore regardait son reflet dans l'eau comme pour sonder le plus profond de son âme, et elle se surpris à dire : "C'est vraie, je ressemble plus à une fiélon qu'à une halfeline." Lorsque l’écho de ses paroles lui parvint elle se choqua elle même, elle avait entendu ces paroles de nombreuse fois déjà, mais cette fois si elles venaient d'elle-même. Alors que d'habitude Aurore restait seulement quelques heures au lac et rentrait bien avant le soir, cette fois elle resta bien plus longtemps, jusqu'à être surprise pas l'obscurité alors qu'elle se regardait dans l'eau. C'est à ce moment qu'elle vit un phénomène qu'elle n'avait jamais vue auparavant. Elle se voyait encore parfaitement dans l'eau alors que les arbres de la forêt avaient déjà pris l'aspect de monstre hideux près à la dévorer si elle s'approchait de trop. Les cris de créatures montreuses et les ombres mouvantes s'insinuaient dans son esprit la tétanisant. Mais bien que le sentiment de peur était omniprésent dans son esprit une autre sensation venait à vouloir faire ça place. Elle était fascinée par la danse des ombres des arbres balançant et sifflant avec le vent, elle était aussi fascinée par la sensation de inquiétude que ce spectacle pouvait provoquer.
Sans qu'elle ne sans aperçoivent sa peau produisait encore plus de lumière comme si inconsciemment sa peur de l'obscurité lui avait fait produire une lumière plus vive. Entre les cris de créatures toutes plus étranges et angoissantes les une que les autres des voix se firent entendre : "Aurore! Aurore! Où est tu!?"
Lorsqu'elle entendit ces voit elle vit comme des feu-follets se balader dans la forêt. Puis elle entendit quelqu'un crier : "Ici! Venez voir! Il y a de la lumière!" La voix était suffisamment proche pour la sortir de sa torpeur, en reprenant ses esprits et sans s'en rendre compte elle étouffa la lumière qu'elle émettait. Elle se releva dans la panique, bien qu'elle avait compris qu'il s'agissait des hommes du temple elle ne savait pas si elle devait se cacher ou les appeler. Aurore n’eut pas le temps de cogiter plus longtemps car l'homme qui avait remarqué ça position l'aperçu et cria "C'est bon! Je l'ai trouvé! Elle est là!"
Aurore se précipita dans ses bras et, la pression retombée, fondu en larme. Aucune explication ne lui fut demandé, aucun sermon ne lui fut donné, et aucune sanction ne lui fut imposé. Tout le monde est juste rentré dans le plus grand des silences.
Le lendemain Aurore fit part de ses interrogations quand à sa possible nature de fiélon et alors qu'elle n'avait jamais posé la moindre question à ce sujet, elle demanda d'en savoir plus sur ses parents.

VI

Alors qu'il avait déjà prévu ces questions, le précepteur d'Aurore fût tout de même pris au dépourvu car il ne s'y attendait plus. Il se rappela de ses réponse pré-faites et lui répondit : "Tu sais, les fiélons sont des êtres abjecte ne vivant que pour le mal, la destruction et la souffrance. Est-ce que tu pense être animé par des émotions tel que la haine ou la rancœur? Je ne pense pas, alors c'est que tu n'es pas mauvaise. De plus, sache que même si tu était de race fiélonne, ce n'est pas ton sang mais ton cœur qui guide tes actes, tant que tu aura le cœur pure tes actes le seront tout autant." Satisfait de sa tirade et de l'air rassurée de la petite fugueuse qui se trouvait devant lui il enchaîna sur la question de la famille qui était d'un tout autre calibre. En effet, bien qu'Aurore, étant dans un orphelinat, devrait avoir compris pour la mort de sa mère personne ne savait où était son père. Il rassembla des information : "Comme tu peux t'en douter, ici, la plupart des enfants qui vivent avec toi ont perdu leurs parents plus ou moins jeune, certains ne se rappel même pas de leurs parents, comme c'est le cas pour toi... Au sujet de ta mère, nous t'avons retrouver près d'elle en bas d'une falaise, nous pensons qu'elle a du donner sa vie pour te sauver." Il fut interrompu par Aurore dans une expression qui partage la tristesse et le soulagement lui demanda sur l'affirmative : "Elle ne m'a pas abandonné alors?"
-"Non, pourquoi pense-tu cela?"
-"Comme je ressemble à un monstre elle a sûrement eu peur."
-"Sache que tu ne ressemble pas à un monstre mais que tu ressemble comme deux gouttes d'eau à ta mère..."
La jeune crépusculinne, galvanisée pas ces paroles, acquiesça avec entrain et le sourire aux lèvres puis se dit qu'elle allait tout faire pour être une fille exemplaire.

IX

Après son entretien avec son précepteur, Aurore se mit en quête de rendre la vie des autres meilleurs et plus simple. Elle aida les gens du village dans leurs tâches de tout les jours, cultivant les champs, soignant les petit maux, etc...
Puisqu'elle passait le temps qui lui était réservé pour avec les autres enfants, elle ne subissait plus les brimades et craintes de ceux-ci. Mais au bout de quelques semaines elle ressentit le besoin de retourner au lac sûrement est-ce devenue une habitude pour elle. Comme elle n'avait plus le temps d'y allait en journée, Aurore partait en catimini la nuit bravant les arbres tortueux et les buissons fourbes qui n'attendaient qu'un moment d'inattention pour fondre sur la pauvre fille esseulée. Alors qu'elle passait du temps à paresser, elle essayait de faire luire sa peau de manière toujours plus intense. Lors du redoux après l’hiver les formes inquiétantes de la forêt étaient devenue un décor familier et rassurant, la pénombre était son terrain de jeu. Alors qu'elle plongea au font du lac passant entre les haute et épaisse algue elle vue des créatures à la fois terrifiantes et familière se mouvoir en synchronie avec elle, voyant et sentant les algues glisser sur sa peau elle eu une idée pour divertir les enfants du temples et les gens du village.
S'en suivie un entraînement régulier et des expérimentations avant de demander l'autorisation aux paroissiens du temple. Quelques jours plus tard, alors que la nuit était tombé depuis peu, Aurore était sur une estrade, cachée par un rideau blanc à l'abri de tout regard indiscret comme elle l'avait fortement demandé. Elle portait une serviette suffisamment grande pour couvrir tous son frêle corps et quand le spectacle commença elle alluma les quelques torches disposé sur l'estrade, laissa tomber ça serviette qui faisait office de seul vêtement et comme par magie sa silhouette s'effaça doucement du rideau laissant place à une histoire faite d'ombre et de lumière comptant la bravoure d'un jeune chevalier affrontant de part son bouclier et son épée un imposant dragon cracheur de feu. Puisqu'il s'agissait d'une représentation en noir et blanc nous ne saurons pas s'il s'agissait d'un dragon rouge ou d'or. La fin de la représentation laissa place à des applaudissement laissant Aurore le temps de "s'éteindre", éteindre les torches, s'habiller et remercier le public qui trouvait original les desseins fait au charbon de bois que la jeune interprète s'était apposé sur tout le corps.
Le temps passa et Aurore continua à être une fille modèle continuant et perfectionnant son art au fil des représentations qui gardaient un nombre de spectateur descend.

XII

Aurore se sentait aimé des paroissiens et des gens du village et elle dit qu'il serait bien de changer un peu son spectacle en modifiant quelques éléments ou même en essayant tout autre chose. *Maintenant que tout le monde a su m'accepter je vais peut-être leur dévoiler mon secret de création dans un tout autre type de spectacle.*
C'est alors qu'Aurore se mit à s’entraîner au vol pour maîtriser ses ailes de manière à proposer un spectacle aérien. Après quelques mois d'effort et de spectacle d'ombre occidentale l'actrice se sentit prête à envoyer son public dans les astres. Elle attendis un soir de nouvelle lune pour qui la lumière nocturne soit quasi inexistante et changea le lieux du spectacle vers une clairière de la forêt pour avoir l'espace nécessaire et la forêt en temps qu'écran. La représentation fut encore plus réussi que ce qu’espérait Aurore. Elle avait enchaînée pirouette et jeux d'ombres pour faire danser les ombres autour du public. Hélas le public avait plus était terrifié qu'émerveillé par les formes sinistres invoquant un rituel maléfique avec le public comme objet de sacrifice, il faut l'avouer tous n'ont pas pensé comme cela mais le résultat n'était pas celui escompté.
Par la suite le nombre de personne assistant aux représentation a drastiquement diminué même pour celle d'ombre occidentale qui n'avait jamais vue fluctuer aussi fortement le nombre de spectateur. Les médisances sur son potentiel affiliation aux fiélons avait repris et même au village la gangrène était en train de se propager.

VI

Au fur et à mesure que le temps passait le nombre de représentation diminuait jusqu'à disparaître en quelques temps. Le sentiment de solitude revient et Aurore commençait à retourner au lac la journée sans pour autant arrêter d'y aller la nuit. Elle profitait de ses journées pour dormir et de ses nuits pour jouer dans la pénombre.
Puis un jour elle remarqua un détail sans pour autant en être sur. Même si elle contrôle les ombres grâce à la lumière celle-ci semble douée d'une volonté propre, était-ce là seulement les délires d'une jeune adulte rêvant d'évasion dans un monde onirique? Quoi qu'il en soit Aurore demanda à aller en ville pour étudier le sujet plus en profondeur. Plutôt que de donner la véritable raison de ses recherche elle préféra demander à étudier les différentes sciences sans réussir à donner de raison précise, ce qui ne lui a pas empêché d'obtenir une réponse positive de la par de son précepteur enthousiaste à l'idée que sa protégée ai autant soif de connaissance. Aurore étudia alors le sujet pendant des années dans le plus grand des secrets, elle appris tout d'abord quelques tour de passe-passe comme celui d'attirer l'ombre vers elle, au début le travaille était grossier et laborieux mais à force de travaille elle fini par obtenir un fin voile d'ombre. Au cour de ses recherches, Aurore compris que les ombres pouvaient devenir de véritable armes et elle appris à les maîtriser. Plus le temps passait, plus elle s'isolait. Plus elle s'isolait, plus on la rejetait.
Aurore ne s'en sentait tout de même pas la bienvenue ni au temple, ni au village et plutôt que d'aller à Sphur Upra, elle préféra voir de nouveaux horizons. C'est ainsi qu'elle entendit parler de l'île de Gemmaline, un endroit où il y a l'une des plus forte si ce n'est la plus forte diversité de race et de personnalité. Elle rassembla ses quelques effet personnels et tout ce qui lui restait de sa mère.


Description :

Aurore est assise sur un muré dans une rue passante, jambes et bras croisée, la tête légèrement penchée en avant regardant les passants du coin de l’œil, son expression veut clairement dire "Ne me dérange pas!"
Elle porte des habits sombres laissant que peux de partie de son corps cachée des regards. Plus d'un tiers de sa peau est décorée de tatouages abstraits d'un noir profond. Ses cheveux mi-long à peine ondulée et toujours aussi sombres se balade dans le plus grand des chaos au gré des vents. De temps en temps elle remue une de ses ailes au pelage de jais comme pour soulager des courbatures puis la replace légèrement entrouverte comme pour se caché dans une bulle.
D'allure général Aurore est plutôt svelte et forte sans pour autant avoir des muscles clairement dessinés. Son visage n'est pas laid et pourrait avoir son charme sans son air ténébreux qui peut tout de même plaire à certains.
Malgré son air renfermé, à chaque fois qu'Aurore à l’impression qu'un passant se dirige vers elle, le visage de cette dernière s'illumine l'espace d'un instant espérant alors avoir attiré par quelque moyen que se soit cette personne à lui parler avant de se rendre compte que son esprit lui joue des tours.

Cela pourrait être amusant à regarder... si ce n'était pas triste.

_________________
Ce que l'on ne peux toucher est le plus douloureux.

Fiche d'Aurore.
Début de l'aventure
Mystère :
Fondamentaux :
  • 6/6
  • 3/3
Mystère d'apprenti :
  • 1/1


Dernière édition par Aurore le Dim 28 Jan 2018, 17:24, édité 17 fois.
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Forum verrouillé Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: