Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Lun 23 Sep 2019, 00:28


Règles du forum


Image


 [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Souillure et mort-vivant
MessageMessage posté...: Ven 14 Déc 2018, 18:26 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Jeu 07 Déc 2017, 02:34
Messages: 187
Bonjour Gemmaline :)
(Si je fais trop de posts dites le moi, j'ai l'impression d'envahir la section)

Sur Gemmaline on voit les règles de la souillure :
http://www.gemmaline.com/souillure.htm

Voila ma question : est-ce que les morts vivants et les extérieurs maléfiques sont limités au niveau automatique de souillure qu'ils acquièrent en tant que mv / extérieurs, ou peuvent-il en obtenir davantage ?
Voici le paragraphe en particulier :
Citation:
Les créatures avec un sous-type Mal et les morts-vivants sont immunisée contre les effets négatifs des souillures. Ils auront automatiquement des totaux effectifs de dépravation et de perversions égaux à la moitié de leur Charisme, +1 pour les morts-vivants ou +2 pour les extérieurs. Ils ne subissent aucun effets dus à ces totaux, mais ils peuvent les utiliser pour remplir les conditions pour les dons ou les classes de prestiges .


Prenons un exemple : une Liche avec 18 en charisme. Elle a donc 10 points de souillure. Est-ce qu'elle peut en avoir davantage ? En fréquentant des morts vivants, des lieux baignés dans la souillure, etc

Cette Liche possède donc un niveau de souillure modérée, en partant du principe qu'elle a une sagesse de 17-20.

La question que je me pose concerne principalement la capacité de lancer des sorts de souillure chez les Cdp qui l'utilise, en gros ça :
Citation:
Sort. Dès le niveau 1, le vengeur corrompu a la possibilité de lancer quelques sorts profanes. Pour ce faire, il doit avoir un score de dépravation au moins égale à 10 + niveau du sort, ce qui signifie qu’il ne peut pas jeter le moindre sort s’il a 10 ou moins en dépravation. Ses sorts en bonus sont basés sur son score de dépravation et le jet de sauvegarde de la cible s’accompagne d’un DD égal à 10 + niveau du sort + modificateur de Charisme du vengeur corrompu (le cas échéant).


Du coup est-ce qu'un mort vivant Vengeur corrompu, ou Tainted scholar, est éternellement limité à son seul score de souillure automatiquement attribué, ou bien est-ce que ce score de souillure est la souillure minimum d'un mort vivant et rien ne l'empêche de prendre d'autres points de souillure ?

Perso je comprends qu'il n'y a rien de restrictif (comme souvent dans D&D) et que ce score de souillure est un minimum, principalement utile pour les personnages morts vivants qui ne font pas appel à la souillure et qui sont issus d'autres livres, en bref une façon pratique de calculer cette nouvelle caractéristique qu'est la souillure.
Comme ça on ramène un pnj vampire dans une campagne "Heros of horror" hop il a un score de base en souillure.

Ce qui me fait dire ça c'est qu'un personnage vivant possédant une constitution de 15 par exemple peut accumuler un score de souillure considérablement supérieur à celui donné de base à un mort vivant.
Un humain peut très bien avoir 40 points de souillure par exemple.
Du coup je trouverais étrange qu'un mort vivant soit comparativement si limité.

Par extension, deuxième question :
Est-ce que les morts vivants gagnent des dons en accumulant des points de souillure comme les personnages vivant le font ?
Je pense que oui a priori.

Mon raisonnement est également le suivant : si les êtres vivants souffrent de la souillure et qu'en tant que MJ on peut considérer que c'est un revers de la médaille suffisant pour leur permettre d'avoir la puissance magique liée à la souillure (parce que un DD de sort basé sur une souillure de 40 ça pique un max), il apparait clairement que les morts vivants sont déjà très handicapés sur le plan physique et mental : ils souffrent de dépendance alimentaire, de limitations plus ou moins fortes (le vampire surtout) et bien sûr d'une apparence dégueulasse qui les désigne comme des créatures maléfiques ou au minimum indésirables.
En gros un mort vivant a déjà la gueule et l'esprit d'un personnage souillé assez gravement.

Et puis le vengeur corrompu et le tainted scholar peuvent dissimuler leur corruption physique, c'est donc un handicap compensé avec une Cdp adaptée.


ps: je précise que j'utilise le vengeur corrompu en exemple parce qu'il est présent sur gemmaline, mais concrètement c'est plutôt le tainted scholar qui m'intéresse, notamment parce que ses prérequis sont différents (un mort vivant non-mauvais vengeur corrompu ça parait bizarre).

_________________
A la fin de toute chose il faut s'attendre à la compagnie des immortels.
Haut
   
 
 [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: