Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 06 Déc 2020, 03:07


Règles du forum


Image


 [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Débora Jakintu
MessageMessage posté...: Jeu 19 Nov 2020, 11:47 
Aventurier en devenir
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Oct 2020, 11:56
Messages: 5
Nom : Débora Jakintu
Alignement : Loyal neutre
Race : humaine
Âge : 22 ans
Taille : 1,60 m
Poids : 66 kg
Sexe : féminin
Classes : façonneuse 1
Divinité : Gond
Région : Eauprofonde

Déplacement de base au sol : 9 m, soit 6 cases

Expérience : 0 / 1 000

Statistiques
    Force : 9 (–1)
    Dextérité : 13 (+1)
    Constitution : 10 (+0)
    Intelligence : 15 (+2)
    Sagesse : 12 (+1)
    Charisme : 16 (+3)

Points de vie : 6 (1d6 + 0 (constitution))

Classe d’armure : 11 = 10 + 1 (dextérité)
Contact : 11 = 10 + 1 (dextérité)
Prise au dépourvu : 10

Initiative : +1 = 1 (Dex)

Corps à corps : –1 = 0 – 1 (force)
  • Masse d’armes légère : –1 / 1d6–1 / ×2
Distance : +1 = 0 + 1 (dextérité)
  • Arbalète légère : +1 / 1d8 / 19-20/×2 / 24 m

Jet de réflexes : 1 = 0 + 1 (dextérité)
Jet de vigueur : 0 = 0 + 0 (constitution)
Jet de volonté : 3 = 2 + 1 (sagesse)

Langues connues
  • Commun
  • Halfelin
  • Chondathien
  • Illuskien

Aptitudes de classe

Influx
    Influx de façonneur : 3, niveau 1 de lanceur de sorts ; le DD des sorts est lié à l’intelligence : 12 + niveau de l’influx.
    Liste des influx connus : tous

Dons
  • (utilisation d’objets magiques )

Caractéristiques raciales
  • Humanoïde [Humain]
  • Taille M : En tant que créature de taille moyenne, les humains ne possèdent ni bonus, ni malus.
  • Don bonus : Un don supplémentaire au niveau 1, car c’est des touche-à-tout qui apprennent particulièrement vite.
  • Quatre points de compétence supplémentaires au niveau 1, et un point de compétence supplémentaire à chaque niveau par la suite, pour les mêmes raisons (les quatre points de compétence additionnels du niveau 1 sont ajoutés après multiplication, pas avant).
  • Vitesse de déplacement de base : Leur vitesse de déplacement au sol de base est de 9 m par round.
  • Langues : D’office : commun ; supplémentaires : suivant la région du personnage.
  • Ajustement de niveau : +0
  • Classe de prédilection : Spécial

Compétences
  • Liées à la force :
      Escalade* : –1 = 0 – 1 (force)
      Natation* : –1 = 0 – 1 (force)
      Saut* : –1 = 0 – 1 (force)
  • Liées à la dextérité :
      Acrobaties : — = 0 + 1 (dextérité)
      Crochetage : 5 = 4 + 1 (dextérité)
      Déplacement silencieux* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Discrétion* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Équilibre* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Équitation* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Escamotage : — = 0 + 1 (dextérité)
      Évasion* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
      Maîtrise des cordes* : 1 = 0 + 1 (dextérité)
  • Liée à la constitution :
      Concentration* : 0 = 0 + 0 (constitution)
  • Liées à l’intelligence :
      Art de la magie : 8 = 4 + 2 (intelligence) + 2 (don, affinité magique)
      Art martial : — = 0 + 2 (intelligence)
      Art psi : — = 0 + 2 (intelligence)
      Artisanat (alchimie)* : 6 = 4 + 2 (intelligence)
      Artisanat (autre)* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Connaissances (architecture et ingénierie) : — = 0 + 2 (intelligence)
      Connaissances (mystères) : 6 = 4 + 2 (intelligence)
      Connaissances (plans) : — = 0 + 2 (intelligence)
      Connaissances (autre) : — = 0 + 2 (intelligence)
      Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Décryptage : — = 0 + 2 (intelligence)
      Désamorçage/sabotage : 6 = 4 + 2 (intelligence)
      Estimation* : 2 = 0 + 2 (intelligence)
      Fouille* : 6 = 4 + 2 (intelligence)
      Prime idiome : — = 0 + 2 (intelligence)
  • Liées à la sagesse :
      Autohypnose : — = 0 + 1 (sagesse)
      Détection* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Perception auditive* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Premiers secours* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Profession (toute) : — = 0 + 1 (sagesse)
      Psychologie* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Survie* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
  • Liées au charisme :
      Bluff* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Déguisement* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Diplomatie* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Dressage : — = 0 + 3 (charisme)
      Intimidation* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Renseignement* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Représentation (toute)* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Utilisation d’objets magiques : 12 = 4 + 3 (charisme) + 2 (don, affinité magique) + 3 (don, talent (UOM))
        Utilisation de parchemins : 14 = 12 + 2 (avantage du créateur)
      Utilisation d’objets psioniques : — = 0 + 3 (charisme)

En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).

Équipement
  • (tenue d’artisan ; 0 kg portée)
    Chemise de lin brune, pantalon de cuir, chausses à semelle plate, casquette rouge usée, ceinturon de cuir rouge
  • Masse d’armes légère (2 kg ; 5 po)
  • Arbalète légère (2 kg ; 35 po)
  • 10 carreaux d’arbalète (0,5 kg ; 1 po)
  • Outre d'eau (2 kg ; 1 po)
  • Sac à dos (1 + kg ; 2 po) contenant :
    • Coffret en bois (1 kg ; 4 po) contenant :
      • Plume d'écriture x 3 (— ; 1,5 po)
      • Fiole d’encre noire (— ; 8 po)
      • Feuille de parchemin x 5 (— ; 1 po)
  • Sacoche de ceinture (0,5 + 0,5 = 1 Kg ; 1 po) contenant :
    • Flasque d'acide x 1 (0,5 kg ; 10 po
    • Parchemin de Lumière (LdS1) x 1 ( — ; 25 po)
  • Or possédé : 10.5 po

Poids total de l'équipement : 9,5 kg (charge légère)

Background :
I. Une enfance mâle heureuse

Débora a vu le jour il y a 22 ans dans le quartier Sud d’Eauprofonde de Thamos Arley, mage raté qui s’est tourné vers le thaumartisanat et de Sélia Préti, qui abandonna sa famille d’armateur pour suivre l’homme qu’elle aimait. Il n’y eu aucune difficulté pour sa venue au monde. Et comme l’avait prédit Thamos, c’était un garçon. Non pas qu’il ne voulait pas de fille, mais ses prédictions lui avaient annoncées qu’il aurait un garçon. Et ne voulant pas mettre à mal son mari qui avait annoncé sa prédiction à tout le monde, elle ne lui dit pas la vérité.
C’est ainsi que Bor découvrit le monde. Jusqu’à ses cinq ans, Bor eut une enfance merveilleuse. Sa mère toujours avec elle, à la combler de son amour et son père, à les combler de leurs besoins. La nouvelle de ses prédictions réussies le fit monter les échelons dans le quartier si bien qu’il était devenu un devin fort demandé par le peuple. Même des marins de passage venaient le voir pour ses talents.

II. Un lourd secret

La sixième année de sa vie constitua un premier virage important pour Débora. Sa mère perdit la vie après s’être fait renverser par un cheval fou et sa charrette. Au-delà de la perte d’un être cher pour la jeune fille, c’est la perte d’une femme et d’un fils pour Thamos. Devant s’occuper de son enfant, il prit Bor comme apprentie pour lui apprendre les rudiments de la magie, il découvrit que son fils était en fait une fille. Sa première réaction fut de battre son enfant. Relâchant sa colère et sa tristesse d’avoir ce jour précis, tout perdu. Femme, enfant et magie de divination.
Afin de garder sa dignité face à ses clients, Thamos continua de travestir Bor. Crâne rasé, bure de chanvre simple, chausse et bas de laine. Bor suivit l’enseignement de son père aux arts de la magie. L’enfant n’était pas mauvais, il n’était juste pas fait pour ça. Néanmoins, il continua durant quatre longues années à suivre son père, ses prédictions, ses leçons, ses coups.

III. Trouver sa voie

C’est durant la dixième année de sa vie que Bor découvrit ce pour quoi elle était douée. Depuis un peu plus de deux ans, c’est elle qui s’occupait de faire les allers-retours Au Flacon Brisé, une boutique pour magicien offrant composante et objets magiques mineurs et tenu par un vieil homme du nom de Falor. Ce dernier, bien que bougon au quotidien, laissait Bor vagabonder dans la boutique. Dans un premier temps, elle s’initia elle-même à l’alchimie, alla sur l’atelier de Falor quand ce dernier avait le dos tourné, mais rapidement elle s’intéressa aux objets magiques présent dans la boutique. En douce, elle tentait de copier les parchemins qu’elle voyait. Un matin, alors qu’il était sur une vente difficile avec un mage elfe au nom imprononçable, le marchand se dirigea vers l’arrière-boutique pour chercher un composant particulier, il tomba sur Bor en train d’essayer de recopier un parchemin magique. Un bazar de matériel magique et alchimique occupait l’atelier. La moutarde lui monta immédiatement A vu de nez, il y en avait pour plusieurs centaines de pièce d’or de matériels foutu en l’air. Par réflexe, il frappa Bor qui au lieu de pleurer comme le font les gamins qu’il chope en train de le voler, elle se recula, baissa la tête et quitta la boutique en courant.
Il se questionna sur la réaction de l’enfant mais c’est le soir qu’il fit la plus grosse découverte. Alors qu’il rangeait son atelier, faisant le décompte de la somme perdu dans cette expérience laborieuse, il tomba sur le parchemin rédigé par Bor. Elle avait essayé de recopier un sort de Lumière de magie divine. En lisant le parchemin, il senti quelque chose, mais surtout, le parchemin se consuma et un bouchon de liège de flacon s’illumina faiblement et s’éteignit presque aussitôt. Il était clair pour lui que cet enfant avait un don et qu’il devait être encadré. Connaissant le personnage de Thamos Aerly, il exposa les actions de son enfant dans la boutique et le coût des matières premières utilisés, et que pour régler sa dette, Bor devait venir travailler chez lui. Thamos accepta, après tout, ce n’était pas à lui de payer les pots cassés de son enfant.

IV. Qui paie ses dettes s’enrichie.

C’est ainsi que Bor entra au service de Falor. Dans un premier temps, elle s’occupa du ménage de la boutique. Durant plusieurs mois, elle rangea, dépoussiéra, classa, jeta bref, mettait un vrai coup de propre dans la boutique. Entre deux triages de composant, Falor demandait à Bor de donner le nom de tel ou tel composante, l’effet de tel gemme, l’utilité de ce sort qu’elle venait de classer. D’autre fois, il lui demandait de rechercher une information dans un livre, prétextant que sa mauvaise vue l’empêchait de lire correctement. Plus les connaissances de Bor augmentaient, plus elle remettait en cause la raison de sa présence ici. Lorsqu’elle aborda la question avec le vieux marchand, ce dernier lui signifia simplement qu’il était Façonneur, une personne s’intéressant à l’essence même de la magie plutôt qu’au sort et qu’il avait décelé chez elle certaines compétences. Ainsi, de remboursement de dette, elle passa à apprentissage. Un apprentissage qui dura dix ans où elle découvrit une grande partie de la mécanique de la magie, apprit à rédiger des parchemins de magie quel qu’ils soient. Dix ans de préparation et d’accompagnement pour la création d’objet magique. Bref, dix ans bénéfiques pour la jeune femme qu’elle devint. Car bien qu’elle cherchât toujours à cacher sa féminité, elle se détacha de son père et de son influence malsaine et donc à vivre un peu plus sa vie. Afin de marquer le coup, elle prit le patronyme de Debora.

V. Changement de vie.

Lors de sa vingtième année, Falor mourra. Et s’est un de ses neveux, Alduine, qui reprit la boutique. Il embaucha Debora comme l’avait indiqué son mentor sur son lit de mort. Ce dernier s’occupait de la vente tandis que la jeune femme s’occupait de l’analyse des ressources et des objets transitant dans la boutique. Mais sa soif de connaissance prit le dessus. Son deuil fut difficile et aujourd’hui encore elle en veut à son mentor de l’avoir abandonné avant de lui avoir enseigné tout ce qu’il savait. Afin de progresser, elle chercha à obtenir des objets magiques plus puissant comme des baguettes, des armes et autres. Cette volonté l’amena à passer de l’autre côté de la loi, fricotant de plus en plus avec la pègre locale. C’est à cette période qu’elle rencontra Althérion en tant que receleur. La règle était très simple. Elle ne cherchait pas à savoir d’où ça venait, et lui ne cherchait pas à discuter le prix. Cet accord leurs permis d’avancer dans leurs démarches chacun de leurs côtés. Mais cet accord évolua au fil mois. D’abord, ils se voyaient une fois par mois, puis Debora multiplia les rendez-vous, prétextant avoir de plus en plus besoin de matériels. Même si cela était vrai, le charme de l’elfe ne la laissait pas de marbre. Au bout de six mois de ce jeu, elle réussit à faire tomber l’elfe dans son lit. Il devint à partir de ce jour son amant en plus de on contact.

VI. C’est le début de la fin.

Ce jeu dura deux ans. Malheureusement pour les deux amants, mélanger sentiment et travail n’est pas aisé et amène souvent plus de problème qu’autre chose comme par exemple les problèmes de l’autre. Pour Althérion, ce fut lorsqu’un membre du Guet vint voir Debora pour lui demander de quoi garder son silence car il avait découvert le trafic de la jeune femme. Lorsqu’elle en parla à l'elfe, ce dernier lui assura qu’il allait discuter avec ce garde pour régler la situation. Quoiqu’il se soit passé, le garde n’est jamais repassé et Debora n’a pas eu à payer quoique ce soit. Pour Debora, ce fut de cacher des parties de butin dans sa boutique et de fournir à son amant des potions l’aidant dans sa profession. Cette aventure prit une fin rapide lorsqu’une bande rivale s’attaqua au territoire d’Althérion. L’attaque rapide prit au dépourvu le groupe de l’elfe qui s’en sortie in extremis. Il arriva un matin, blessé, dans la boutique. Debora le prit tout de suite en charge et le mena dans l’arrière-boutique, se servant sans remords de ce qu’elle avait sous la main pour sauver son amour. Elle puisa dans les potions de soins ce qui permit à Althérion de se remettre. Il lui expliqua qu’il devait quitter la ville pour sauver sa peau. Décidant de l’accompagner, la jeune femme ne s‘occupa pas de l’avis de l’elfe. Elle prit rapidement ses affaires qu’elle réunit dans un baluchon, puis rajouta quelques objets prit dans la boutique ainsi qu’un peu d’or dans le tiroir-caisse. Ils filèrent par la suite au port, achetant le matériel qu’il leurs manquait et embarquèrent sur le premier bateau où il restait de la place. Une fois à bord, ils découvrirent qu’ils partaient pour l’île mystérieuse de Gemmaline.

Dans la cabine, Debora jette son sac sur le hamac. Ce dernier manque le lit de corde et tombe au sol, livrant les trésors présents au fond de ses entrailles. Ramassant ses biens, la jeune femme met la main sur un parchemin qu’elle a volé à la boutique. Elle l’ouvre et le tente de le déchiffrer. Après quelques minutes de lecture, son visage se détend, ce qui n’est pas arrivé depuis que son amant blessé à débarqué ce matin. Elle se fend même d’un sourire. Le parchemin qu’elle tient dans les mains est un parchemin de magie divine et contient un seul sort. Pas un puissant sort non, un tout petit sort. Debora entend alors les paroles de son mentor. « Il n’y a pas de sort inutile. Même un petit sort peut changer le cours d’une bataille si il est utilisé au bon moment. » Ce petit sort là, n’a pas changé le cours d’une bataille, juste le cours d’une vie. C’est un sort de Lumière.


Description :
Debora est une jeune femme assez menue. Sa chevelure rousse est coiffé en carré mais sont rarement coiffé autrement que grâce à ses mains. Des taches de rousseur encadrent son nez et ses yeux verts.
Elle porte régulièrement une tenue d’artisan composé d’une chemise en lin écru sous un gilet sans manche brun, d’un pantalon de cuir et de chausses à semelles plate. Un ceinturon de cuir rouge lui ceint la taille. Enfin une casquette de feutre rouge élimée fini de l’habiller. En cas de pluie ou de fraîcheur, elle se couvre d’une cape en drap de laine marron. Abandonnant sa casquette pour un capuchon brun.
Sa nature curieuse la fait s’intéresser à tout, mais peu de chose arrive à garder son attention, en dehors des objets magiques et d’Althérion.


Dernière édition par Debora Jakintu le Sam 28 Nov 2020, 17:35, édité 3 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Débora Jakintu
MessageMessage posté...: Dim 22 Nov 2020, 21:36 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 01:00
Messages: 14569
PX:
 En retirant un point de force et un point de dextérité, tu pourrais monter ton intelligence à 16, sans que ça ne change grand chose à tes statistiques.

 J’ai ajouté des liens à tes aptitudes de classe.

 Un malus d’armure était indiqué à certaines compétences : je l’ai retiré puisque tu ne portes pas d’armure.

 Peux-tu indiquer ce que contiennent tes récipients ?

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Linflexible et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Débora Jakintu
MessageMessage posté...: Sam 28 Nov 2020, 17:24 
Aventurier en devenir
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 30 Oct 2020, 11:56
Messages: 5
Merci pour tes correction Chapour.

J'aime pas avoir des caracs identique. C'est bête je sais mais j'aime bien quand c'est différent lol.

J'ai mis à jour mon BG, en lien avec celui d'Altherion et de ma description.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Débora Jakintu
MessageMessage posté...: Mer 02 Déc 2020, 14:28 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 01:00
Messages: 14569
PX:
 Pour moi, tout est bon. Je laisse jusqu’à ce weekend si d’autres veulent encore commenter.

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Linflexible et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
   
 
 [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: