Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 17 Déc 2017, 17:00


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 05 Déc 2017, 18:12 
Aventurier novice
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Déc 2017, 17:54
Messages: 9
Nom : Aurore
Alignement : Chaotique Neutre
Race : Crépusculin
Région : Contré du mitan occidentale
Âge : 20 ans
Poids : 16 kg
Taille : 85 cm
Sexe : Féminin
Classe : Ombrageur
Divinité : Lathandre
Vitesse : 6m au sol ou 12m en vol (manœuvrabilité moyenne)

Expérience : 0 / 1 000

Caractéristiques :
  • For (12 = 14 base - 2 racial) (+1)
  • Dex (16 = 14 base + 2 racial) (+3)
  • Con (14 = 14 base) (+2)
  • Int (15 = 15 base)(+2)
  • Sag (6 = 8 base - 2 racial) (-2)
  • Cha (14 = 12 base + 2 racial) (+2)

Points de vie : 8 = 6 base + 2 constitution

Classe d’armure (CA) : 14 (21) = 10 + 1 taille + 3 dextérité + 3 bouclier (ombre d'acier) + 3 armure (ombre d'acier) + 1 voile d'ombre

Initiative : 3 = 3 dextérité

Jet d’attaque au corps à corps : 2 = 0 bba + 1 taille + 1 force
  • Morgenstern : +2 / 1d6+1 / x2
Jet d’attaque à distance : 4 = 0 bba + 1 taille + 3 dextérité
  • Flèche crépusculaire : +4 / 2d4 (non-létaux) / x3
Lutte : -3 = 0 bba + 1 force + -4 taille

Jet de réflexes : 3 = 0 + 3 dextérité ; 5 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 7 contre les facultés psioniques (racial)
Jet de vigueur : 4 = 2 + 2 constitution ; 6 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 8 contre les facultés psioniques (racial)
Jet de volonté : 0 = 2 + -2 sagesse ; 2 contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) (racial) ; 4 contre les facultés psioniques (racial)

Langues connues :
  • commun d'office
  • chondathan régional
  • commun des profondeur intelligence
  • draconien intelligence

Aptitudes de classe :

Dons :

Caractéristiques raciales :
  • Taille P.
  • Ajustement de caractéristique : +2 Dextérité, +2 Charisme, -2 Force, -2 Sagesse
  • Vision nocturne
  • Vulnérabilité à la lumière (Ext) : Une exposition brutale à une lumière vive (comme les rayons du soleil ou l'effet du sort lumière du jour) aveugle les crépusculins pendant 1 round. De plus, ils subissent un malus de circonstances de -1 aux jets d'attaque, sauvegardes et tests tant qu'ils restent dans la zone illuminée.
  • Sorts d'ombre : les crépusculins ont une affinité aux sorts d'ombre. Ils jettent donc les sorts d'Illusion (ombre) avec un bonus de +1 au niveau de lanceur de sorts.[/b]
  • Bonus raciaux : Les crépusculins bénéficient d'un bonus racial de +2 aux jets de sauvegarde contre les sorts et effets d'Illusion (ombre) et d'un bonus racial de +4 aux jets de sauvegarde contre les facultés psioniques, comme celles des flagelleurs mentaux et des yuan-tis. Enfin, ils bénéficient d'un bonus racial de +4 aux tests de Déplacement silencieux.
  • Luminescence (Ext) : Au prix d'une action simple, la peau d'un crépusculin peut émettre une lumière dont l'intensité ne saurait dépasser celle d'une torche (ou étouffer la lueur). La luminescence dure jusqu'à ce que la créature décide d'en changer. Quand un crépusculin meurt, la lumière émise diminue jusqu'à disparaître au bout de 10 minutes.
  • Don racial : Les crépusculins ont Sensibilité aux portails en guise de don supplémentaire.
  • Langues : D'office : Commun, Commun des profondeurs. (n'a pas vécu à Sphur Upra)
    Supplémentaires : Chondathan.
  • Ajustement de niveau : +2
  • Classe de prédilection : Ensorceleur

Compétences :

Dépendant de la force :
  • Escalade* : 1 = 0 + 1 force
  • Natation* : 1 = 0 + 1 force
  • Saut* : -5 = 0 + 1 force - 6 vitesse

Dépendant de la dextérité :
  • Acrobaties : 5 = 2 + 3 dextérité
  • Crochetage : — = 0 + 3 dextérité
  • Déplacement silencieux* : 7 = 0 + 3 dextérité + 4 racial
  • Discrétion* : 3 = 0 + 3 dextérité + 4 taille
  • Équilibre* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Équitation* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Escamotage / Vol à la tire : — = 0 + 3 dextérité
  • Évasion* : 3 = 0 + 3 dextérité
  • Maîtrise des cordes* : 3 = 0 + 3 dextérité

Dépendant de la constitution :
  • Concentration* : 2 = 0 + 2 constitution

Dépendant de l’intelligence :
  • Art de la magie/connaissance des sorts : — = 0 + 2 intelligence
  • Artisanat ()* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Connaissances () : — = 0 + 2 intelligence
  • Connaissances (Plans) : 6 = 4 + 2 intelligence
  • Connaissances (Mystère) : 6 = 4 + 2 intelligence
  • Contrefaçon* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Décryptage : — = 0 + 2 intelligence
  • Désamorçage/sabotage : — = 0 + 2 intelligence
  • Estimation* : 2 = 0 + 2 intelligence
  • Fouille* : 2 = 0 + 2 intelligence

Dépendant de la sagesse :
  • Détection* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Perception auditive* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Premiers secours* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Profession () : — = 0 - 2 sagesse
  • Psychologie* : -2 = 0 - 2 sagesse
  • Survie* : -2 = 0 - 2 sagesse

Dépendant du charisme :
  • Bluff* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Déguisement* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Diplomatie* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Dressage : — = 0 + 2 charisme
  • Intimidation / Persuasion* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Renseignements* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Représentation()* : 2 = 0 + 2 charisme
  • Représentation(Ombre chinoise)* : 4 = 2 + 2 charisme
  • Utilisation d'objets magiques : — = 0 + 2 charisme

En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maîtrise égal à 0).[/list]

Équipement :
  • Pendentif en cristal de roche de sa mère (poids : —) (coût : —)
  • Sac à dos (poids : 1 kg) (coût : 2 po) contenant :
    • Morgenstern (poids : 1.5 kg) (coût : 8 po)
    • Corde en soie (poids : 2.5 kg) (coût : 10 po)

Or : 55 po

Charge : 5 kg (légère)
    Charge légère : jusqu’à 16.125 kg ;
    Charge intermédiaire : jusqu'à 32.25 kg ;
    Charge lourde : jusqu'à 48.75 kg

Mystères :
Mystères de Ombrageur : niveau 1 de lanceur de mystères. Le DD des mystères est lié à Intelligence
Liste des mystères connus :
  • Fondamentaux (lancés comme des pouvoirs magiques)
    • , 6/jour
    • , 3/jour
  • Manteaux de ténèbres (lancés comme des sorts)
    • , 1/jour

Background :
Crépuscule.
Noshwalldra et Wofprugash, un couple de crépusculin ont quitté leur domicile pour des vacances dans les Royaumes Oubliés.
Ayant trouvé un fermier les hébergant et les nourrissant en échange d'un coup de main journalier, ils y sont maintenant depuis trois mois.
Comme sa grossesse arrive à terme, Noshwalldra avait arrété les tâches ménagère au profit d'un travail pour la forme : lorsque nécessaire elle allait au village qui se trouve à quinze minutes de marche pour y achetter quelques babiolles ou épices.
Hélas, sur le chemin elle fit une mauvaise rencontre, attaquée par des bandits de passage et alors qu'elle résistait, elle fit victime de ce qu'ils appellent une bavure.
Wofprugash inquiet de ne pas voir sa compagne revenir au bout de deux heures parti en hâte vers le village sans voir sur son passage la trace de sang dans la terre battue. Arrivé au marché du village personne ne semblait l'avoir vue ce jour ci. Il parti alors en direction de la forêt sur le chemin pour y chercher ne serait-ce qu'un indice.
Inévitablement il vu la trace de sang après quelque heures de recherche, il imagina de suite le pire mais ne trouva rien dans les environs.
Un espoir futile lui traversa l'esprit : *Si elle n'est pas là c'est qu'elle à du rentrer*. Wofprugash se précipita alors vers leur maison de vacances en espérant y retrouver sa douce le saluant d'un léger sourire innocent. A la place il retrouva un homme en armure portant les effigies de Lathandre avec dans ses bras le corps innanimé de Noshwalldra.
L'homme ayant reconnu la détresse de Wofprugash dans son regard, baissa les yeux et sur un ton compatissant lui dit : "Je suis désolé, il était trop tard, nous n'avons pas pu la sauver." Alors qu'il rajoutait quelque chose il perdi l'attention du Crépusculinqui avait le regard vide. Les cris de son coeur était si douloureux qu'il n'entendi pas la suite.
Le messager attendut en vain que Wofprugash reprenne ses esprits, mais celui-ci avait perdu sa santé mentale en un instant, il lui faudra bien plus que des jours pour retrouver son esprit en suppossant qu'il le retrouve. Il fût raccompagné chez lui après les funérailles de sa compagne.

Aube.
Edgar, un prêtre de Lathandre à la tête d'un petit groupe de quatre paladins, avait pour charge de patrouiller dans les campagnes et villages alentours pour surveiller et dissuader les malfrats. Leurs rondes quotidiennes ont fait diminuer drastiquement l'insécurité ambiante pour laisser place à l'insouciance. Il faut dire que depuis que le temple avait été rénové et réinvestie, la qualité de vie des habitants des environs s'était bien amélioré. En effet, le temple était très présent ce qui lui vallait d'obtenir beaucoup de donnations. Malgrè la forte présence des prêtres de Lathandre un groupe de bandit sévicait dans la forêt dépouillant les passants, il faut le leur accorder, malgré leurs actes ils faisaient toujours en sorte de procéder à leurs méfaits sans effusion de sang.
Au cours de l'une de leurs patrouille les hommes de Lathandre tombèrent sur une femme de petite taille qui n'était ni une halfeline, ni une naine, ni encore une gnome. Cette femme était allonger à terre, recrocvillé sur elle même s'entourant le ventre avec ses bras, une dague figée dans la poitrine. À ce moment même la pauvre femme poussa son dernier souffle. Hélas, personne dans le temple n'était en mesure de rendre la vie.
En revanche la femme portait un enfant sur le point de naître. La troupe transporta la femme jusqu'au temple le plus vite posible et sans plus tarder ils mirent en place une césarienne pour essayer de sauver au moins une vie. Avant même le verdicte le groupe d'Edgar reparti pour mener une enquête sur la victime pour notement savoir si elle avait des proches et aussi chercher des suspect dans un second temps. L'enquête ne fut pas longue, au vue des éléments il est plus que probable que la femme est fait une mauvaise rencontre sur le chemin surement avec le groupe de bandit qui se poste de temps en temps dans les environs entre deux patrouilles.
Il ressortie aussi que la femme avait un compagnon qui avait élu domicile il y a peu chez un fermie vivant non loin d'ici. Ayant glané suffisament d'informations, Edgar rentri faire son rapport. Une fois de retour au templs on lui dit que l'opération était terminé, il décida alors de rapporter le corp de la femme a son compagnon.
Arrivé au corp de ferme Edgar vit en premier lieu le propriétaire qui hébergait le couple qui, à la vision de la femme sans vie dans le bras d'Edgar, se couvra la bouche d'un air horrifié puis laissa choir ses bras d'un air dépité et sur un ton s'accordant parfaitement avec ses expressions ne dit qu'une chose : "Merci pour tout."
Edgar resta silencieux un instant et lorsque le silence devin trop pesant demanda, dans le doute, si il avait a faire au compagnon malgré l'âge avancé du fermier, qui, après un court silence répondit que le compagnon était partie il y a déjà plus de trois heures chercher sa compagne car elle ne revennait pas après être aller faire quelques courses pour le repas du soir. Avant que le fermier n'ai fini son expliquation un homme arriva essouflé, regarda quelque seconde Edgar puis posa son regard sur le corp inamé de la femme.
Edgard ayant reconnu la détresse de l'homme dans son regard, baissa les yeux et sur un ton compatissant lui dit : "Je suis désolé, il était trop tard, nous n'avons pas pu la sauver." Puis il rajouta : "En revanche nous avons réussi à sauver votre enfant, il se trouve actuellement au temple de Lathandre au près de nos soigneur." Mais il avait déjà perdu l'attention de l'homme qui avait le regard vide. Qui ne semblait plus entendre se qu'on lui disait. En attendant que le l'homme reprenne ses esprits il déposa le corps de la femme sur son lit dans le plus grand des respects. Après des délibération au temple il a été décidé qu'il faudrait attendre que l'homme retrouve sa santé mental pour qu'on puisse lui rendre l'enfant, il sera alors élever au sein du temple avec les orphelins.
Des funérailles furent établi et l'homme fut raccompagné à Sphur Upra à son domicile.
Ce nouvel être commença sa vie dans un drame, mais les périodes les plus sombres donne toujours naissance à une lumière des plus éblouissante. C'est sur cette état d'esprit et sans savoir l'ironie de son nom que la jeune Crépusculin fut nommé Aurore.

Point du jour.
Les premières années d'Aurore ont été plutôt calme et sans saveur. Elle fût éduquée comme une humaine des plus classique, quoi qu'au vue de sa taille nous diront plutôt une halfeline ou une gnome. Son teint livide lui a valu d'être sur-couvé et au moindre coup de froid ou à la moindre épidémie même des plus bénignes elle était cloîtrée par les prêtresses et prêtres car elle était trop "fragile". Son éducation était centrée sur le culte de Lathandre et sur l'aide à autrui, elle appris les lettres et les chiffres mais il faut le dire : ce n'était pas son truc, au début c'était intéressant mais après apprendre toujours des chose similaire était d'un ennui... Elle n'était pas la seule parmi les autres enfant à penser la même chose, mais que ce soit sa taille, son teint ou surtout ces ailes sombres, toute ces différences faisaient qu'elle était discriminée, traitée de fiélon et fuit comme la peste. Elle passait le plus clair de son temps seule. Lorsqu'elle avait le temps ou quand elle ne voulait pas aller aux classes elle s'isolait dans la forêt, elle y avait trouvé un petit lac ou venait s'y écoulé un petit ruisseau. Le son de l'eau qui clapotait et des oiseaux qui gazouillaient l'apaisait et lui faisait oublier tous ses soucies.
Des fois, Aurore regardait son reflet dans l'eau comme pour sonder le plus profond de son âme, et elle se surpris à dire : "C'est vraie, je ressemble plus à une fiélon qu'à une halfeline." Lorsque l’écho de ses paroles lui parvenir elle se choqua elle même, elle avait entendu ces paroles de nombreuse fois déjà, mais cette fois si elles venaient d'elle-même. Alors que d'habitude Aurore restait seulement quelques heures au lac et rentrait bien avant le soir, cette fois elle resta bien plus longtemps, jusqu'à être surprise pas l'obscurité alors qu'elle se regardait dans l'eau. C'est à ce moment qu'elle vit un phénomène qu'elle n'avait jamais vue auparavant. Elle se voyait encore parfaitement dans l'eau alors que les arbres de la forêt avaient déjà pris l'aspect de monstre hideux près à la dévorer si elle s'approchait de trop. Les cris de créatures montreuses et les ombres mouvantes s'insinuaient dans son esprit la tétanisant. Mais bien que le sentiment de peur était omniprésent dans son esprit une autre sensation venait à vouloir faire ça place. Elle était fascinée par la danse des ombres des arbres balançant et sifflant avec le vent, elle était aussi fascinée par la sensation de inquiétude que ce spectacle pouvait provoquer.
Sans qu'elle ne sans aperçoivent sa peau produisait encore plus de lumière comme si inconsciemment sa peur de l'obscurité lui avait fait produire une lumière plus vive. Entre les cris de créatures toutes plus étranges et angoissantes les une que les autres des voix se firent entendre : "Aurore! Aurore! Où est tu!?"
Lorsqu'elle entendit ces voit elle vit comme des feu-follets se balader dans la forêt. Puis elle entendit quelqu'un crier : "Ici! Venez voir! Il y a de la lumière!" La voix était suffisamment proche pour la sortir de sa torpeur, en reprenant ses esprits et sans s'en rendre compte elle étouffa la lumière qu'elle émettait. Elle se releva dans la panique, bien qu'elle avait compris qu'il s'agissait des hommes du temple elle ne savait pas si elle devait se cacher ou les appeler. Aurore n’eut pas le temps de cogiter plus longtemps car l'homme qui avait remarqué ça position l'aperçu et cria "C'est bon! Je l'ai trouvé! Elle est là!"
Aurore se précipita dans ses bras et, la pression retombée, fondu en larme. Aucune explication ne lui fut demandé, aucun sermon ne lui fut donné, et aucune sanction ne lui fut imposé. Tout le monde est juste rentré dans le plus grand des silences.
Le lendemain Aurore fit part de ses interrogations quand à sa possible nature de fiélon et alors qu'elle n'avait jamais posé la moindre question à ce sujet, elle demanda d'en savoir plus sur ses parents.

Soleil levant.
Alors qu'il avait déjà prévu ces questions, le précepteur d'Aurore fût tout de même pris au dépourvu car il ne s'y attendait plus. Il se rappela de ses réponse pré-faites et lui répondit : "Tu sais, les fiélons sont des êtres abjecte ne vivant que pour le mal, la destruction et la souffrance. Est-ce que tu pense être animé par des émotions tel que la haine ou la rancœur? Je ne pense pas, alors c'est que tu n'es pas mauvaise. De plus, sache que même si tu était de race fiélonne, ce n'est pas ton sang mais ton cœur qui guide tes actes, tant que tu aura le cœur pure tes actes le seront tout autant." Satisfait de sa tirade et de l'air rassurée de la petite fugueuse qui se trouvait devant lui il enchaîna sur la question de la famille qui était d'un tout autre calibre. En effet, bien qu'Aurore, étant dans un orphelinat, devrait avoir compris pour la mort de sa mère parlait de l’aliénation de son père semble plus complexe. Il rassembla des information et n'ayant pas le choix quelques mensonges pour ne pas la blesser : "Comme tu peux t'en douter, ici, la plupart des enfants qui vivent avec toi ont perdu leurs parents plus ou moins jeune, certains ne se rappel même pas de leurs parents, comme c'est le cas pour toi... Au sujet de ta mère, elle était venue en voyage près d'ici alors qu'elle était enceinte de toi, et c'est pendant son voyage qu'elle accoucha de toi. Hélas, elle n'y survécu pas." Il fut interrompu par Aurore dans une expression qui partage la tristesse et le soulagement lui demanda sur l'affirmative : "Elle ne m'a pas abandonné alors?"
-"Non, pourquoi pense-tu cela?"
-"Comme je ressemble à un monstre elle a surement eu peur."
-"Sache que tu ne ressemble pas à un monstre mais que tu ressemble comme deux gouttes d'eau à ta mère... Peut-être avec les ailes de ton père."
-"Mon père? Il est vivant?"
-"Oui... Mais hélas il ne peu pas s'occuper de toi pour le moment car il est malade. Tu pourra rester avec lui dès qu'il ira mieux. D'ici là fait en sorte d'être une bonne fille pour qu'il soit fière de toi."
La jeune crépusculin, galvanisée pas ces paroles, acquiesça avec entrain et le sourire aux lèvres puis se dit qu'elle allait tout faire pour être une fille exemplaire.

Ascension.
Après son entretien avec son précepteur, Aurore se mit en quête de rendre la vie des autres meilleurs et plus simple. Elle aida les gens du village dans leurs tâches de tout les jours, cultivant les champs, soignant les petit maux, etc...
Puisqu'elle passait le temps qui lui était réservé pour avec les autres enfants, elle ne subissait plus les brimades et craintes de ceux-ci. Mais au bout de quelques semaines elle ressentit le besoin de retourner au lac sûrement est-ce devenue une habitude pour elle. Comme elle n'avait plus le temps d'y allait en journée, Aurore partait en catimini la nuit bravant les arbres tortueux et les buissons fourbes qui n'attendaient qu'un moment d'inattention pour fondre sur la pauvre fille esseulée. Alors qu'elle passait du temps à paresser, elle essayait de faire luire sa peau de manière toujours plus intense. Lors du redoux après l’hiver les formes inquiétantes de la forêt étaient devenue un décor familier et rassurant, la pénombre était son terrain de jeu. Alors qu'elle plongea au font du lac passant entre les haute et épaisse algue elle vue des créatures à la fois terrifiantes et familière se mouvoir en synchronie avec elle, voyant et sentant les algues glisser sur sa peau elle eu une idée pour divertir les enfants du temples et les gens du village.
S'en suivie un entraînement régulier et des expérimentations avant de demander l'autorisation aux paroissiens du temple. Quelques jours plus tard, alors que la nuit était tombé depuis peu, Aurore était sur une estrade, cachée par un rideau blanc à l'abri de tout regard indiscret comme elle l'avait fortement demandé. Elle portait une serviette suffisamment grande pour couvrir tous son frêle corps et quand le spectacle commença elle alluma les quelques torches disposé sur l'estrade, laissa tomber ça serviette qui faisait office de seul vêtement et comme par magie sa silhouette s'effaça doucement du rideau laissant place à une histoire faite d'ombre et de lumière comptant la bravoure d'un jeune chevalier affrontant de part son bouclier et son épée un imposant dragon cracheur de feu. Puisqu'il s'agissait d'une représentation en noir et blanc nous ne saurons pas s'il s'agissait d'un dragon rouge ou d'or. La fin de la représentation laissa place à des applaudissement laissant Aurore le temps de "s'éteindre", éteindre les torches, s'habiller et remercier le public qui trouvait original les desseins fait au charbon de bois que la jeune interprète s'était apposé sur tout le corps.
Le temps passa et Aurore continua à être une fille modèle continuant et perfectionnant son art au fil des représentations qui gardaient un nombre de spectateur descend.

Zénith
Aurore se sentait aimé des paroissiens et des gens du village et elle dit qu'il serait bien de changer un peu son spectacle en modifiant quelques éléments ou même en essayant tout autre chose. *Maintenant que tout le monde a su m'accepter je vais peut-être leur dévoiler mon secret de création dans un tout autre type de spectacle.*
C'est alors qu'Aurore se mit à s’entraîner au vol pour maîtriser ses ailes de manière à proposer un spectacle aérien. Après quelques mois d'effort et de spectacle d'ombre occidentale l'actrice se sentit prête à envoyer son public dans les astres. Elle attendis un soir de nouvelle lune pour qui la lumière nocturne soit quasi inexistante et changea le lieux du spectacle vers une clairière de la forêt pour avoir l'espace nécessaire et la forêt en temps qu'écran. La représentation fut encore plus réussi que ce qu’espérait Aurore. Elle avait enchaînée pirouette et jeux d'ombres pour faire danser les ombres autour du public. Hélas le public avait plus était terrifié qu'émerveillé par les formes sinistres invoquant un rituel maléfique avec le public comme objet de sacrifice, il faut l'avouer tous n'ont pas pensé comme cela mais le résultat n'était pas celui escompté.
Par la suite le nombre de personne assistant aux représentation a drastiquement diminué même pour celle d'ombre occidentale qui n'avait jamais vue fluctuer aussi fortement le nombre de spectateur. Les médisances sur son potentiel affiliation aux fiélons avait repris et même au village la gangrène était en train de se propager.

Vêprée.
Au fur et à mesure que le temps passait le nombre de représentation diminuait jusqu'à disparaître en quelques temps. Le sentiment de solitude revient et Aurore commençait à retourner au lac la journée sans pour autant arrêter d'y aller la nuit. Elle profitait de ses journées pour dormir et de ses nuits pour jouer dans la pénombre.
Puis un jour elle remarqua un détail sans pour autant en être sur. Même si elle contrôle les ombres grâce à la lumière celle-ci semble douée d'une volonté propre, était-ce là seulement les délires d'une jeune adulte rêvant d'évasion dans un monde onirique? Quoi qu'il en soit Aurore demanda à aller en ville pour étudier le sujet plus en profondeur. Plutôt que de donner la véritable raison de ses recherche elle préféra demander à étudier les différentes sciences sans réussir à donner de raison précise, ce qui ne lui a pas empêché d'obtenir une réponse positive de la par de son précepteur enthousiaste à l'idée que sa protégée est autant soif de connaissance. Aurore étudia alors le sujet pendant des années dans le plus grand des secrets, elle appris tout d'abord quelques tour de passe-passe comme celui d'attirer l'ombre vers elle, au début le travaille était grossier et laborieux mais à force de travaille elle fini par obtenir un fin voile d'ombre. Au cour de ses recherches, Aurore compris que les ombres pouvaient devenir de véritable armes et elle appris à les maîtriser. Plus le temps passait, plus elle s'isolait. Plus elle s'isolait, plus on la rejetait.
Un jour elle parti sur un coup de tête retrouver son père à Sphur Upra, elle le chercha aussi bien dans le plan matériel que celui des ombres pendant plusieurs mois durant, glanant toutes informations pouvant potentiellement lui servir. Elle fini par retrouver un père sans volonté et qui vivait au dépend des autres depuis maintenant plus de quinze ans. Lorsqu'elle se présenta comme étant sa fille, Aurore vit enfin une lueur de vie dans le regard de Wofprugash. Le visage de celui-ci arbora dans l'espace d'un instant toute les expressions qu'il aurait du montrer durant les quinze dernières années, la curiosité, la joie, le doute, le dénis, le soupçon, la peur puis la colère : "Non! Ce n'est pas possible! Tu... Ma fille est morte il y a quinze ans avant même qu'elle n'est vue le jour assassiner dans le ventre de sa mère!" Il agrippa Aurore par elle épaule. "Pourquoi tu me dit ça? Pourquoi veut tu me faire souffrir? Qu'ai-je fait pour mériter cela?" Sa poigne au début forte devint faible puis il se mit à sangloter en se laissant tomber à genoux. "S'il te plaît, dit moi que c'est vraie... Dit moi que tu es bien ma fille." Sans réfléchir, Aurore le pris dans ses bras : "Oui papa, c'est bien moi, je suis bien ta fille, je suis là maintenant. Regarde-moi, on m'a souvent dit que je ressemblait à ma mère."
Peut après ils étaient en train de discuter comme un père et une fille de manière des plus naturelles, elle lui expliqua sa vie au temple ses spectacles et ses études sur les ombres. À ça plus grande joie, son père semblait ravie et même curieux de toute ses histoires. Même si elle passait un bon moment, Aurore n'avait pas oublié que sont père lui avait dit que ça mère avait été tué. Mais plutôt que de lui demander plus d'informations et remuer le couteau dans la plaie elle préféra demander au voisin des informations elle appris alors qu'il s'agissait d'un groupe de bandits. Plus tard elle partie vers les contrées en prenant congé de son père comme il se doit.
De retour au temple elle s’excusa platement de leur avoir fait faux pas sans prévenir ni donner de nouvelle. Puis elle vola quelques pièces aux marchands du village pour se faire une petite bourse qu'elle mis en évidence lors de ses "promenades" aux alentours du village. Ce qui devait arriver arriva une poignée de bandit lui barrière la route pour la délester de quelques richesses. Sans sommation elle les massacra, puis elle rendit aux marchands les bien quelle leur avait dérobé. Soulagée part cette vengeance illusoire (en effet rien ne dit qu'il s'agissait des mêmes bandits qui sévissait depuis plus de dix-huit années.), Aurore ne s'en sentait tout de même pas la bienvenue ni au temple, ni au village et plutôt que de rentrer chez elle, elle préféra voir de nouveaux horizons. C'est ainsi qu'elle entendit parler de l'île de Gemmaline, un endroit où il y a l'une des plus forte si ce n'est la plus forte diversité de race et de personnalité.


Description :
Aurore est assise sur un muré dans une rue passante, jambes et bras croisée, la tête légèrement penchée en avant regardant les passants du coin de l’œil, son expression veut clairement dire "Ne me dérange pas!"
Elle porte des habits sombres laissant que peux de partie de son corps cachée des regards. Plus d'un tiers de sa peau est décorée de tatouages abstraits d'un noir profond. Ses cheveux mi-long à peine ondulée et toujours aussi sombres se balade dans le plus grand des chaos au gré des vents. De temps en temps elle remue une de ses ailes au pelage de jais comme pour soulager des courbatures puis la replace légèrement entrouverte comme pour se caché dans une bulle.
D'allure général Aurore est plutôt svelte et forte sans pour autant avoir des muscles clairement dessinés. Son visage n'est pas laid et pourrait avoir son charme sans son air ténébreux qui peut tout de même plaire à certains.
Malgré son air renfermé, à chaque fois qu'Aurore à l’impression qu'un passant se dirige vers elle, le visage de cette dernière s'illumine l'espace d'un instant espérant alors avoir attiré par quelque moyen que se soit cette personne à lui parler avant de se rendre compte que son esprit lui joue des tours.
Cela pourrait être amusant à regarder... si ce n'était pas triste.

_________________
Ma fiche personnage en cour de débat/validation :
http://gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=32&t=7679
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Lun 11 Déc 2017, 20:48 
Aventurier novice
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Déc 2017, 17:54
Messages: 9
Bon ça a été long mais permettez moi de vous présenter Aurore.
J'ai déjà deux question :
  • "Crépusculinne" est il le féminin de "crépusculin"?

    Les crépusculins ont un bonus racial appelé "Sorts d'ombre" qui augmente les illusion d'ombre du fait de leur affinité avec les sorts d'ombre, les mystère en profiterait il aussi? Comme les deux élément ne viennent pas de la même source (Recueil de Magie pour les ombrageurs et Outre-Terre pour les crépusculins) on pourrait penser qu'il s'agisse d'une omission. Car je ne trouverait pas logique au vue de l'explication que seuls les illusions en profite. Sachant que les mystères de l'ombrageur sont considéré comme des sorts si le type (profane, divin) n'est pas spécifier comme c'est le cas ici, en revanche rien n'est dit concernant les domaines de sort.
  • Donc la véritable question serait : peut on considérer que les mystères remplisse la conditions de domaine de l'ombre?

_________________
Ma fiche personnage en cour de débat/validation :
http://gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=32&t=7679
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 10:58 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Mai 2013, 07:11
Messages: 1474
Localisation: Belgique, Wallonie
PX:
c'est ton second perso ? si oui, pas de soucis mais si c'est ton premier sa ne marche pas surtout avec un ajustement de 2

_________________
Ma Galerie

Avatar actifs : Annonimus; Donperidoc; Nancersan Drursal: HemySurtur

Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 11:47 
Aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 26 Oct 2015, 14:49
Messages: 67
Regarde peut-être les messages du profil, genre celui de présentation, y a normalement réponse à cette question.

Sinon j'ai pas tout lu, mais les crepusculins en vacances en woofing ça m'a fait bizarre.

_________________
Fiche.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 12:03 
Aventurier vétéran
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 20 Sep 2013, 21:11
Messages: 154
PX: 5690
Roxtana a écrit:
c'est ton second perso ? si oui, pas de soucis mais si c'est ton premier sa ne marche pas surtout avec un ajustement de 2

Citation:
Si ce n'est pas votre premier personnage ici, donnez-nous un autre personnage que vous contrôlez et que l'on connait bien : Callie Haute Colline, j'ai présenté Neige aussi mais je ne posterait dans le port qu'avec un de ces deux personnages.

Ca te va Rox ?

_________________
Un gobelin dangereux qui pose problème ? Pléonasme. Deux fois.
Jenna

_______________________________________________________________________
Merci d'envoyer les mps sur Mlantrobic
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 12:21 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 10 Mai 2013, 07:11
Messages: 1474
Localisation: Belgique, Wallonie
PX:
Jenna a écrit:
Roxtana a écrit:
c'est ton second perso ? si oui, pas de soucis mais si c'est ton premier sa ne marche pas surtout avec un ajustement de 2

Citation:
Si ce n'est pas votre premier personnage ici, donnez-nous un autre personnage que vous contrôlez et que l'on connait bien : Callie Haute Colline, j'ai présenté Neige aussi mais je ne posterait dans le port qu'avec un de ces deux personnages.

Ca te va Rox ?

ok, sa me va. Désoler mais j'ai tendance à ne pas retenir tous les perso de tout le monde ;)

Par contre un ajustement de deux sa va être coton pour l'intégré dans une aventure. si tu est avec un groupe de lv1 sa sera trop facile pour toi et tu n'évoluera pas et si tu est avec des lvl 3 c'est toi qui vas avoir difficile. enfin bon, éclate toi avec ce perso. :elf:):

_________________
Ma Galerie

Avatar actifs : Annonimus; Donperidoc; Nancersan Drursal: HemySurtur

Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 12:40 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
En ligne

Inscription: Mer 19 Fév 2014, 20:03
Messages: 1614
PX: 15050
faut le metre avec des niveau 2 alors vue que 1 et 3 sa va pas

_________________
personnalité : Gäyana, l'être venue d'un autre monde
Dragnar,le voyageur immortel Chaque aventure ne dure qu'un temps, le mien est infini
points 56/66
faculté connu: niveau 1
contact-dispersant


obtenue quête


cape de défense psionique

faculté connu: niveau 2


obtenue par la robe cronospy

Serviteur elementaire

faculté connu: niveau 3
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Une Crépusculin nommé Aurore
MessageMessage posté...: Mar 12 Déc 2017, 12:49 
Aventurier novice
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 05 Déc 2017, 17:54
Messages: 9
Roxtana a écrit:
ok, sa me va. Désoler mais j'ai tendance à ne pas retenir tous les perso de tout le monde ;)

Ne t’inquiète pas pour ça ^^

Roxtana a écrit:
Par contre un ajustement de deux sa va être coton pour l'intégré dans une aventure. si tu est avec un groupe de lv1 sa sera trop facile pour toi et tu n'évoluera pas et si tu est avec des lvl 3 c'est toi qui vas avoir difficile. enfin bon, éclate toi avec ce perso. :elf:):

A vraie dire c'est à peine si j'ai vue ce "détail"...
C'est vraie que 8pv dans un groupe de niveau 3... Surtout que je n'ai pas trop l'intention de restée en arrière...

Ethaine a écrit:
Sinon j'ai pas tout lu, mais les crepusculins en vacances en woofing ça m'a fait bizarre.

Ah bon? Moi, j'ai juste pensé à un couple voulant partir à l'aventure mais pas trop quand même^^ Après ce n'est qu'une façon comme une autre de se loger :lol:

_________________
Ma fiche personnage en cour de débat/validation :
http://gemmaline.com/forum/viewtopic.php?f=32&t=7679
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: