Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Mer 17 Oct 2018, 12:41


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Sam 06 Oct 2018, 18:49 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Nom : Eyra
Alignement : Neutre Strict
Race : Humaine
Âge : 20 ans
Taille : 1,65 m
Poids : 51 kg
Sexe : féminin
Classes : Roublarde 1
Divinité : Mask
Région : Amn

Vitesse de déplacement au sol : 9 m, soit 6 cases, par round

Expérience : 0 / 1 000

Statistiques
    Force : 8 (-1)
    Dextérité : 16 (+3)
    Constitution : 14 (+2)
    Intelligence : 8 (-1)
    Sagesse : 12 (+1)
    Charisme : 16 (+3)

Points de vie : 8 (1d6 + 2 (constitution))

Classe d’armure : 13 = 10 + 3 (dextérité)
Contact : 13 = 10 + 3 (dextérité)
Pris au dépourvu : 10 = 10

Initiative : +3 = 3 (Dex)

Corps à corps : –1 = 0 – 1 (force)
  • Dague : –1 / 1d4–1 / 19-20/×2
Distance : +3 = 0 + 3 (dextérité)
  • Dague : +3 / 1d4–1 / 19-20/×2 / 3 m

Jet de réflexes : 5 = 2 + 3 (dextérité)
Jet de vigueur : 2 = 0 + 2 (constitution)
Jet de volonté : 1 = 0 + 1 (sagesse)

Langues connues
  • Commun
  • Chondathien

Aptitudes de classe

Dons

Caractéristiques raciales
  • Humanoïde [Humain]
  • Taille M : En tant que créature de taille moyenne, les humains ne possèdent ni bonus, ni malus.
  • Don bonus : Un don supplémentaire au niveau 1, car c’est des touche-à-tout qui apprennent particulièrement vite.
  • Quatre points de compétence supplémentaires au niveau 1, et un point de compétence supplémentaire à chaque niveau par la suite, pour les mêmes raisons (les quatre points de compétence additionnels du niveau 1 sont ajoutés après multiplication, pas avant).
  • Vitesse de déplacement de base : Leur vitesse de déplacement au sol de base est de 9 m par round.
  • Langues : D’office : commun ; supplémentaires : suivant la région du personnage.
  • Ajustement de niveau : +0
  • Classe de prédilection : Spécial

Compétences
  • Liées à la force :
      Escalade* : –1 = 0 – 1 (force)
      Natation* : –1 = 0 – 1 (force)
      Saut* : –1 = 0 – 1 (force)
  • Liées à la dextérité :
      Acrobaties : — = 0 + 3 (dextérité)
      Crochetage : 4 = 1 + 3 (dextérité)
      Déplacement silencieux* : 6 = 3 + 3 (dextérité)
      Discrétion* : 6 = 3 + 3 (dextérité)
      Équilibre* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
      Équitation* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
      Escamotage : 7 = 4 + 3 (dextérité)
      Évasion* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
      Maitrise des cordes* : 3 = 0 + 3 (dextérité)
  • Liée à la constitution :
      Concentration* : 2 = 0 + 2 (constitution)
  • Liées à l’intelligence :
      Art de la magie : — = 0 – 1 (intelligence)
      Art martial : — = 0 – 1 (intelligence)
      Art psi : — = 0 – 1 (intelligence)
      Artisanat (tout)* : –1 = 0 – 1 (intelligence)
      Connaissances (folklore local) : — = 0 – 1 (intelligence)
      Connaissances (autre) : — = 0 – 1 (intelligence)
      Contrefaçon* : –1 = 0 – 1 (intelligence)
      Décryptage : — = 0 – 1 (intelligence)
      Désamorçage/sabotage : — = 0 – 1 (intelligence)
      Estimation* : 1 = 0 – 1 (intelligence) + 2 (don, négociatrice née)
      Fouille* : –1 = 0 – 1 (intelligence)
      Prime idiome : — = 0 – 1 (intelligence)
  • Liées à la sagesse :
      Autohypnose : — = 0 + 1 (sagesse)
      Détection* : 3 = 2 + 1 (sagesse)
      Perception auditive* : 4 = 3 + 1 (sagesse)
      Premiers secours* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
      Profession (toute) : — = 0 + 1 (sagesse)
      Psychologie* : 7 = 4 + 1 (sagesse) + 2 (don, négociatrice née)
      Survie* : 1 = 0 + 1 (sagesse)
  • Liées au charisme :
      Bluff* : 9 = 4 + 3 (charisme) + 2 (don, négociatrice née)
      Déguisement* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Diplomatie* : 5 = 2 + 3 (charisme)
      Dressage : — = 0 + 3 (charisme)
      Intimidation* : 6 = 3 + 3 (charisme)
      Renseignement* : 6 = 3 + 3 (charisme)
      Représentation (toute)* : 3 = 0 + 3 (charisme)
      Utilisation d’objets magiques : — = 0 + 3 (charisme)
      Utilisation d’objets psioniques : — = 0 + 3 (charisme)

En gras, les compétences de classe et avec un astérisque, les compétences admettant un test inné (utilisables même avec un degré de maitrise égal à 0).


Équipement
  • Tenue de voyage (2,5 kg ; 1 po)
  • 2 dagues à la ceinture (2×0,5 kg ; 2×2 po)
  • Dague dans la botte droite (0,5 kg ; 2 po)
  • Outre (2 kg ; 1 po)
  • Outils de cambrioleur (0,5 kg ; 30 po)
  • Médaillon volé à l’effigie de Mask dont elle ne se sépare jamais
  • Or possédé : 88 po

Poids total de l'équipement : 4 kg (charge légère)

Background :
Mon background sera écrit d’une manière un peu atypique c'est-à-dire que les évènements clés de la vie d’Eyra seront présentés sous forme de scène afin que vous puissiez à la fois saisir son évolution, comment elle est arrivée à Gemmaline plus ou moins par hasard, et sa personnalité. Il y aura évidemment certaines zones d’ombres, ceci est parfaitement intentionnel de ma part, le but étant de dévoiler certains détails en rp en temps voulu :P

Une enfant de la rue

L’air salin et l’odeur de marchandises de toutes sortes emplissaient ses narines. L’air était humide, il allait pleuvoir, Eyra le sentait. La gamine était assise dans l’ombre non loin de sa mère qui se pavanait interpelant les passants qui semblaient posséder plus d’une pièce d’or dans leur bourse. Les journées se ressemblaient, et le meilleur passe temps de la petite Eyra qui lui permettait également de survivre dans ce monde sans pitié était d’aider des passants à se délester de leur bourse ou bien a voler quelques étals de marché ici et là quand l’occasion s’y prêtait.
En effet, sa mère était peu présente pour elle et ne s’en souciait guère, bien trop occupée à exercer sa profession qui n’était autre que le plus vieux métier du monde connu. Le quartier des quais d’Athkatla en regorgeait, mais Ameline – la mère d’Eyra- ne peinait pas à gagner sa vie de façon décente malgré la concurrence. C’était une belle téthyrienne élancée à la chevelure noire de jai, qui avait quelque chose d’exotique dans son regard vert d’eau et sa manière d’être, ce qui lui valait d’attirer bien davantage des marchands ou pirates étrangers en devenir que des habitués du coin. C’était d’ailleurs ainsi qu’Eyra avait pu voir le jour, bien qu’elle n’eût jamais su qui était son père. Ameline elle-même n’en avait d’ailleurs aucune idée mais le teint légèrement hâlé, les yeux verts foncés et la chevelure rousse de sa fille témoignaient d’un héritage génétique venu d’ailleurs, probablement du nord de la Côte des Epées.

***

La nuit commençait à tomber et Ameline manquait encore à l’appel. En fait , Eyra ne l’avait pas revue depuis l’aube et commençait à s’impatienter. Elle sortie de sa cachette habituelle (une large caisse suffisamment grande pour y faire tenir assise une enfant de six ans) et s’attela à rechercher un quelconque individu inconscient des dangers des docks lorsque la lumière du jour s’éteignait. A cette heure ci, il était aisé de trouver des personnes enivrées qui sortaient de la taverne du quartier, toutes désignées pour un escamotage des plus aisé. D’autant que dans cette taverne se réunissaient principalement des marchands ou des négociants de toute sorte qui promettaient d’avoir les poches bien remplies. La gamine repéra un homme de bonne stature, à l’allure noble qui affichait l’air satisfait de ceux qui concluaient de bonnes affaires. Sans plus attendre, elle couru vers lui et le bouscula, se servant au passage de ses petites mains avant de se retourner et de prendre son air angélique :
- « Pardon, euh monsieur… »
L’homme posa les yeux sur elle, l’air surpris qu’une si petite créature puisse se trouver dans les rues à cette heure-ci. Il demanda calmement :
- « Que fais-tu par ici petite ? »
- « Je vais retrouver mes frères et sœur, ma maman travaille la nuit et m’a demandé de leur apporter à manger »
- « Oh… je vois… »

A la vue de son air navré, Eyra savait que son mensonge était passé inaperçu mais alors qu’elle commençait à s’éloigner, il l’interpela :
- « Petite, ou se trouve ta maman ? »
- « Souvent elle me demande de l’attendre ici »
dit-elle en désignant d’un geste de la main, l’endroit ou Ameline attendait la venue de clients potentiels.
- « J’aimerai beaucoup lui… parler »
- « Oh, il faut l’attendre alors, elle n’en a plus pour longtemps je pense »
- « Tu l’attendrai avec moi ? »

Eyra savait que si elle refusait, l’inconnu s’en irait certainement en quête d’une autre femme de joie, et si Ameline la voyait faire, elle n’aurait aucun scrupule à la punir de coups. Elle acquiesça donc et se dirigea vers le lieu en question, non loin de là. Et sût qu’elle avait bien fait puisque sa mère apparut quelques minutes plus tard au coin de la batisse au bout de la rue. Un large sourire éclaira son visage lorsqu’elle repéra le bel individu richement vêtu au côté de sa fille.
- « Madame, vous êtes aussi radieuse que l’est votre petite fille »
- « Ca je ne l’ai pas vraiment choisi
(Elle lança un bref regard dédaigneux en direction de sa fille). Mais qu’importe, mon ami, puis-je égayer votre soirée ? »
Sur ces mots, elle se pencha légèrement présentant à la vue de l’inconnu un avant-goût de son opulente poitrine. L’homme ne cilla pas, observant simplement la femme en silence pendant quelques instants avant de reprendre :
- « Je ne suis pas venu pour… m’offrir vos services Ma Dame. Vous avez l’air d’être une femme qui a le sens des affaires. Alors voilà ma proposition, que diriez-vous si je vous demandais votre fille en échange de… ceci »
Il sortit un paquet de pièces d’or luisantes et les yeux d’Ameline s’illuminèrent à leur vue tandis que son sourire s’élargissait.
- « Je crains que ma fille ne vaille plus que cela, combien êtes vous en mesure de m’offrir pour la prendre ? »
- « Je vous en offre trois nuits, plus ceci et pas davantage. Je pense être plus a même que vous d’estimer sa valeur sur un marché »

Ameline grommela, s’empara sans plus attendre de l’or que lui offrait l’individu avant d’ordonner froidement à sa fille :
- « Allez file avec lui Eyra, dépêche toi »
- « Mais… »
commença la petite qui ne comprenait pas réellement ce qui se passait
- « Fais ce que je te dis, c’est bien la dernière fois que je te le demanderai ».

Ameline se détourna comme si de rien n’était, sans un regard pour sa fille, sans même un mot, et disparu de leur vision sans doute en quête d’une nouvelle vie avec son argent en poche.
L’inconnu resta silencieux face a tant de froideur de la part d’une mère envers sa fille. Il ressenti même un léger pincement au cœur, ce qui ne lui était encore jamais arrivé après des années de métier dans le domaine du trafic d’esclave. La plupart des gens qui vendaient leurs enfants avaient généralement cet air dépité dans le regard mais cette femme semblait aussi sereine que si elle lui avait vendu un sac de pommes de terre à bon prix. Il s’approcha de la petite et la pris par la main avant de l’entraîner au détour de nombreuses ruelles sombres jusqu’à une bâtisse de bonne taille qui ne payait pas de mine. Le trajet s’était fait en silence, la petite était bien trop occupée a comprendre ce qui se passait pour poser des questions.
L’homme s’arrêta et observa sa nouvelle acquisition avant de briser le silence :

- « Je me nomme Amenelos, et toi ? »
- « C’est important ?»

Amenelos se mit a rire. Il ne s’attendait pas à une telle répartie de la part d’une gamine de cette âge. En réalité il la trouvait attachante avec sa frimousse d’ange, et ses cheveux roux. Elle le fixait, visiblement sur ses gardes, attitude qu’il avait déjà reconnu auparavant de la part d’enfants de la rue livrés à eux-mêmes comme c’était son cas. Il croisa les bras avant de continuer :
- « Je sais que tu m’as volé de l’or petite, et, je dois admettre que tu as du talent »
Eyra haussa les épaules, et répondit nonchalamment :
- « Je ne suis pas assez grande pour faire le même métier que maman, et puis il faut que je me nourrisse. Maman dit souvent qu’il faut que je manges peu parce qu’après elle n’a pas assez d’argent pour s’acheter de jolies robes »
Sur ces mots, elle baissait les yeux en direction du sol, un peu honteuse d’être prise la main dans le sac de la sorte. Elle sorti silencieusement la bourse planquée dans ses chausses et la tendit à Amenelos qui la remit à sa place avant de l’inviter à entrer.
- « Freya ! Regardes ce que j’ai trouvé » cria-t-il
Eyra observa l’environnement qui venait d’apparaître à ses yeux. La demeure semblait très spacieuse, on pouvait entrevoir un escalier menant au sous sol, sans doute l’endroit ou étaient logées les nouvelles trouvailles d’Amenelos avant qu’elles ne soient transférées ailleurs sur un bateau. Mais l’endroit était bien plus attrayant que la rue d’où elle venait, au moins était-elle au sec et en sécurité pour le moment.
La dite Freya fit son apparition, une femme blonde bien en chair à l’air avenant, un torchon sale à la main.

- « Oh » Commença-t-elle en examinant Eyra du regard. « Belle trouvaille, elle est magnifique »
- « Une véritable perle que de l’avoir trouvé là, et j’en ai eu pour mon argent. Saches même qu’elle a quelques talents, elle a réussi à voler ma bourse, je m’en suis rendu compte au moment de payer sa cupide de put… de mère » Il jeta un œil à la petite, s’assurant qu’elle n’avait pas saisi ce qu’il avait failli dire mais cette dernière était trop occupée à observer les lieux.
- « Sa mère n’a pas fait trop de résistance ? »
- « Elle n’en avait cure »
. Il soupira, il savait qu’il n’était pas l’incarnation de la bonté mais avait rarement vu cela. Lui-même n’avait cependant pu avoir d’enfant avec Freya, ce qui semblait énormément manquer à cette dernière.
D’ailleurs, elle arborait à présent un air triste et rêveur en regardant la petite.

- « Amenelos… »
- « Freya, je peux la revendre à un excellent prix… »
- « Non… pas cette fois, tu sais très bien que toi et moi nous n’y arriveront pas à avoir d’enfants. Et regarde là, elle est… Et puis ne crois-tu pas qu’un jour quelqu’un de prédisposé à ce genre de talent devra prendre ta suite ? Et si tu n’as pas d’héritier… qui de confiance le pourra ? »

Amenelos se mit à réfléchir. Sa femme venait de soulever quelques points intéressant. Et il s’était déjà attaché à cette petite. Freya n’attendit pas sa réponse pour s’agenouiller auprès de la gamine et lui demanda avec douceur :
- « Comment t’appelles-tu ? »
- « Eyra »

Cette dernière n’avait pas tout compris mais avait intégré qu’il était dans son intérêt de répondre cette fois ci.
- « J’ai toujours rêvé d’avoir une fille rousse » continua Freya. « Amenelos… Qu’en penses-tu alors ? Nous n’aurons pas l’occasion de l’adopter deux fois… »
Ce dernier pris une grande inspiration. Il savait que cela serait une lourde responsabilité, mais il savait aussi que non seulement il réaliserait son rêve de devenir père et d’élever une fille qui serait digne de lui et de rendre grâce à son nom. Il jeta un œil à Eyra puis acquiesça, un large sourire sincère illuminant son visage :
- « Tu es notre fille à présent Eyra, Freya va te donner à manger et s’occuper de toi. Nous discuterons plus tard »
La petite acquiesça timidement, souriant pour la première fois depuis qu’il l’avait vu. C’était pour elle la première fois qu’elle observait l’amour d’une mère dans les yeux de Freya.. amour qu’elle avait tant recherché dans les yeux d’Ameline. Elle n’en revenait pas, elle avait enfin un toit… et des parents qui l’aimaient déjà.


Jeunesse: Elevée parmi les roublards

Eyra était dissimulée derrière des tonneaux de marchandises dans une ruelle du quartier des quais d’Athkatla en compagnie de son oncle maternel, Lars, le frère de Freya. Il l’avait prise sous son aile ses dernières années, lui enseignant les arts du commerce illégal et ses subtilités. Car tandis qu’Amenelos s’adonnait a du trafic d’esclaves, Freya quand à elle préférait faire dans la vente de drogues de toutes sortes et faisait régulièrement appel à son frère lorsqu’il s’agissait de rattraper les mauvais payeurs. Lars était un habitué de ce genre de travail entre autre avec la pratique du cambriolage de nuit. Il était habitué à revendre ses marchandises volées au marché noir, ce qui lui permettait à la fois de gagner sa vie et de se faire de nombreux contacts utiles.
A présent agée d’une quinzaine d’années, elle évoluait à présent avec beaucoup d’aisance dans ce milieu. Elle était bien davantage que la fille de prostituée, voleuse à ses heures perdues qu’elle était il y a de cela une dizaine d’années. Et aujourd’hui, elle avait été missionnée par sa mère pour récupérer l’argent, avec les intérêts.
Eyra et Lars attendirent patiemment que la patrouille de gardes sorte de la rue, puis se ruèrent hors de leur cachette pour crocheter la serrure de la demeure de leur cible.

- « Bon, c’est fait, tu entres la première, fouilles en bas pour t’assurer qu’il n’y a personne. Si quelque chose te plais, sers-toi au passage mais retiens qu’on n’est pas là pour ça aujourd’hui. Moi je prends l’étage et tu me rejoins rapidement. Compris petite ? » Murmura Lars.
- « Compris » répondit Eyra, avant de s’introduire dans la demeure.
Sans plus attendre, elle inspecta les pièces du rez-de-chaussée, s’attardant notamment dans la pièce à vivre. Le bon point était que personne ne s’y trouvait comme elle s’y attendait. Lars avait appris grâce à certains de ses contacts que l’homme vivait seule, mais mieux valait s’en assurer. Alors qu’elle s’apprêtait à rejoindre son oncle à l’étage, quelque chose attira son attention. Sur un guéridon, au pied de l’escalier, était posé un médaillon dont la gravure représentait un masque. Eyra avait déjà vu ce genre de médaillon, Lars lui avait expliqué qu’il s’agissait d’une représentation de Mask, la divinité des voleurs, lui-même en était un grand adorateur. Elle s’en empara, et le glissa dans une de ses bottes. Soudain, elle entendit un hurlement strident à l’étage et se précipita.
Lars tenait leur cible par la gorge, et lui demandait de payer ce qui leur était du. La jeune fille l’observa avec amusement, les bras croisés sur la poitrine. L’homme semblait complètement effaré, ses cheveux étaient hirsutes et ses yeux écarquillés tandis qu’il venait d’être sorti de son sommeil. Pétrifié par la peur, il n’osait pas faire un geste, ne serait-ce que pour parler.
Elle s’éclaircit la voix avant de s’adresser à lui sur un ton amusé :

- « Nous te demandons simplement de nous payer ce que tu nous dois, et on te laisse en vie. Sinon mon compagnon ici présent se fera un plaisir de te montrer ses nombreux talents pendant que j’irai chercher ton or. Ce n’est pas ma spécialité mais je n’interviendrais pas si tu refuses de parler. Alors ? »
- « Le.. le guéridon… à côté du lit… La bourse… il y a de quoi… »
Balbutia-t-il.
- « Bien »
Sans plus attendre, elle s’empara de la bourse effectivement posée à l’endroit décrit avant de reprendre, la balançant machinalement d’une main a une autre :
- « Qu’as-tu d’autre de valeur ? Généralement, nous facturons également les déplacements »
La moitié du visage de Lars était dissimulée sous son capuchon, néanmoins Eyra pu apercevoir un sourire se dessiner sur ses lèvres tandis qu’il resserrait sa prise.
- « Nooooon je le jure, j’ai consommé toute la drogue et je me suis fait dépouillé aux jeux hier soir ».
- « Tais toi »
, ordonna la jeune fille.
Un bruit avait attiré son attention, visiblement venait du rez-de-chaussée. Eyra n’eût pas besoin d’en dire davantage, Lars relâcha l’homme, éteignit rapidement les bougies qui éclairaient la pièce avant de murmurer :
- « Dehors, maintenant ».
Sans plus attendre ils ouvrirent la fenêtre et Lars se hissa sur le toit. Mais les gardes qui avaient eut le temps de monter se précipitèrent à leur suite. Sans vraiment réfléchir, Eyra lança son poignard en direction du bruit en vue de les ralentir et se glissa à son tour, hors de la batisse. Au vu du cri qui retentit quelques secondes plus tard, elle sût qu’elle avait touché sa cible, mais se dirigea sans s’attarder sur un autre versant de toit qui menait à une autre rue. Elle descendit agilement de son perchoir grâce à une glissière repérée quelques heures plus tôt et se dissimula à l’intérieur d’une carriole remplie de chargement divers. Il ne lui restait maintenant plus qu’à attendre comme le lui avait enseigné Lars. Son cœur battait à tout rompre, c’était la première fois que des gardes l’interrompaient.

***

Eyra avait enfin rejoint la demeure familiale. Lars l’attendait au coin du feu en compagnie d’Amenelos et de Freya lorsqu’elle arriva dans le salon.
- « Bien joué petite » s’exclama-t-il en la voyant arriver, arborant à présent un air triomphant. « Tu les as semé ? »
- « Comme tu m’as appris »
Répondit fièrement Eyra avant de s’avachir sur un fauteuil. « Au fait, voici l’argent » dit-elle avant de lancer la bourse pleine d’or à son oncle qui la rattrapa au vol.
- « J’ai également trouvé ça » ajouta-t-elle en lui montrant le médaillon à l’effigie de Mask.
- « Belle trouvaille. Tu feras bien davantage honneur à Mask que son ancien propriétaire »

Le départ inattendu

Eyra attendait patiemment son prochain client assisse sur une caisse, dans la ruelle convenue comme lieu de rendez-vous par son informateur. A vingt-ans passés, elle avait à présent décidé, depuis quelques mois, de s’adonner à la vente de marchandises comme le faisait sa mère et s’était spécialisée dans la vente de composantes de sort. Sa dernière cargaison cependant était de bien piètre qualité, mais qu’à cela ne tienne ça ne se voyait pas en apparence et il fallait bien écouler le mauvais stock. Et pour ce faire, sa cible était les clients aisés- le genre qui de surcroit aimait en faire étalage dans le but de se sentir supérieurs- car après tout cet argent dépensé inutilement ne leur manquerait pas. A priori il s’agissait d’un nécromancien possédant une fortune non négligeable assez puissant cette fois-ci, elle savait qu’elle devrait la jouer finement mais elle avait appris à être convaincante, elle ne s’en inquiétait donc pas plus que cela. Un homme encapuchonné pénétra dans la ruelle, il était sombrement vêtu d’une sorte de robe et encapuchonné comme l’étaient ceux qui ne voulaient pas qu’on les reconnaisse.
Elle se leva donc de sa caisse et se dirigea vers lui avec assurance. Sans même un bonjour, l’inconnu demanda d’une voix glacial :

- Vous avez ce que je vous ai demandé ? j’ai votre argent.
- Bien sur, jetez un œil avant si vous le souhaitez, ces composantes sont de la meilleure qualité qui soit, je ne doute pas que vous en serez satisfait,
répondit la jeune femme de sa voix la plus charmante en lui tendant une sacoche de cuir.
- Hmm, si cela ne vous ennuie pas je vais tester cela pour un sort des plus basiques avant…
Eyra savait que cela risquait de mal tourner mais ne se démonta pas et répliqua :
- Je prends l’argent d’abord, qui me dit que vous n’allez pas me réduire en cendre à ce moment là…
- Dans ce cas voici un acompte,
dit-il sèchement en lui tendant quelques pièces.
- Bien…

Elle accepta, ne sachant que dire d’autre et tandis qu’il s’éloignait de quelques pas avec la sacoche pour l’inspecter et se préparer, elle en profita pour s’éloigner discrètement. Alors qu’elle avait atteint le bout de la rue, elle entendit un hurlement de rage accompagnée d’un lointain :
- Tu n’aurais jamais du faire ça, je te jure que je te retrouverai, je possède un objet qui t’as appartenu


Eyra s’en fut à toute vitesse, tandis que les pensées fusaient de toute part dans son esprit. En prenant des chemins détournés, elle se rua chez elle et tomba nez à nez avec son père dans le corridor d’entrée, à bout de souffle.
- Que se passe-t-il ma fille ? demanda simplement ce dernier, une lueur d’inquiétude dans le regard.
- J’ai… je…. Oh juste… Trompé un nécromancien sur de la marchandise…. J’avais du stock à écouler et….
Avant qu’elle n’ait eu le temps de finir Amenelos l’entraîna par le bras en direction du sous-sol tout en déclarant :
- S’il te retrouve, tu es finie, et s’il te trouve ici…. Nous sommes tous finis Eyra tu comprends ? Tu as de la chance de t’en être sortie vivante et indemne qui plus est, beaucoup de chance. Mais il va te retrouver et très vite si tu ne t’en vas pas maintenant, c’est l’histoire de quelques heures. Ce n’est pas un garde, ce n’est pas un imbécile de toxicomane, c’est un nécromancien Eyra, je ne sais pas si tu te rends compte de la gravité de la situation.
- Et donc je….
- Donc tu prends le prochain bateau avec les esclaves, c’est le seul moyen de t’en sortir vivante. Fort heureusement pour toi, nous en avons un à quai qui va partir pour Gemmaline.
- Gemma… quoi ?
- Ne pose pas de question, fais toi passer pour une esclave. Tu me manqueras ma fille…

Il soupira et regarda sa fille rattraper les autres esclaves qui s’apprêtaient à embarquer.....


Description :
Psychologique:


Beaucoup de ce qu'il y a à comprendre sur Eyra, vient en réalité de ses antécédents mouvementés. Elle a forgé son caractère en fonction de cela. Il s'agit d'une enfant de la rue, ( et de plus, née dans une région ou la justice est régulièrement rendue à celui qui en a les moyens financiers) qui a du dès sa plus tendre enfance se débrouiller seule, complètement délaissée par sa mère biologique qui sera allée jusqu'à la vendre par intérêt financier. Bien qu'elle ne le laisse pas paraître de prime abord, cela laisse des traumatismes. Par un heureux concours de circonstance, elle trouvera finalement son équilibre au sein d'une famille aimante mais peu recommandable.
Ceci étant dit, rentrons un peu plus dans les détails.

Une individualiste avant toute chose: Eyra est une jeune femme débrouillarde, extrêmement indépendante. Elle tient à sa liberté et à préserver ses intérêts et ceux des personnes qui selon elle en valent la peine (en clair ceux de son milieu, les personnes démunies, les orphelins etc. Cela la touchant énormément, puisqu’elle est passée par là, elle est consciente néanmoins que tous n’ont pas eu sa chance).

Une roublarde fière de l'être: Les lois et Eyra, cela fait quatre. Elle a été élevée dans une famille d'escrocs, en est une également et en est fière. Elle l'est d'ailleurs en général, elle a de l'assurance et s'assume telle qu'elle est. Ses actes et sa façon de gagner sa vie sont peut être discutables mais elle n'en a cure, c'est ainsi qu'elle a survécu, cela fait partie d'elle et elle souhaite continuer dans cette direction et à se faire un nom dans l’espoir de parler pour ceux que l’on n’écoute pas. Elle a une grande admiration pour le dieu Mask et les Voleurs de l'Ombre d'Amn qui sont pour elle un véritable exemple de liberté échappant à tout les codes des règles établies par la société.

Une personnalité charismatique : Eyra est une personne à la fois solitaire et sociable, charismatique, qui a appris à charmer ses interlocuteurs ne serait-ce que pour survivre. Elle a le sens des affaires et ne se laisse pas berner aisément. Elle est d'ailleurs extrêmement perspicace lorsqu'il s'agit d'analyser le comportement d'autrui et peut se révéler particulièrement empathique. Par ailleurs, lorsqu'il s'agit de protéger sa vie ou ses intérêts, elle ne ressent pas de scrupule à mentir ou à inventer des histoires à ceux qui veulent imposer leur volonté à autrui. Et pour ce même genre de personne, s’il y a quelque chose à obtenir d’eux, tout les coups sont permis, la violence restant cependant son ultime recours. En effet Eyra n’apprécie pas particulièrement la violence, elle lui préfère les méthodes subtiles qui sont a ses yeux a minima tout aussi efficaces.

Elle aime : Les personnes de son milieu, les individualistes, l'humour, les personnes originales qui ne craignent pas de s'assumer, Mask, les Voleurs de l'Ombres de l'Amn, les personnes démunies qui luttent pour survivre dans ce monde sans pitié..
Elle n'aime pas : Les personnes pompeuses qui ont pleins de principes, qu'on lui dicte sa conduite, les politiciens, la magie (elle s'en méfie particulièrement, rappelons que son usage est interdit à Athkatla donc elle n'a pas eu l'occasion d'en voir les réels effets), les lois en général (sauf celle contre l'usage la magie), la viande.

Physiquement:

La première chose que l'on remarque chez elle sont sa longue chevelure rousse flamboyante et ses yeux verts foncés légèrement en amande. Les traits de son visages sont délicats et charmants avec quelques taches de rousseurs mises en valeurs par un teint de peau légèrement hâlé.

Quant à sa corpulence, la jeune femme est de taille moyenne, et sa silhouette est plutôt frêle. En effet ses os sont assez fins et elle est de plus très mince.
Et pour en venir à ses gouts vestimentaires, elle préfèrera des vêtements pratiques, sombres et près du corps type une blouse lacée, un pantalon ajusté et une paire de bottes fines et confortables ainsi qu'une cape à capuche. Sans oublier le ceinturon a poches ou une bandoulière au besoin.


Dernière édition par Eyra le Lun 15 Oct 2018, 20:25, édité 3 fois.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde :P [TERMINEE]
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 10:35 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13172
PX:
 Tu ne veux pas d’armure ?

 Pas la peine d’indiquer trois fois la dague dans les attaques. C’est corrigé.

 J’ai allégé la description de tes aptitudes de classe avec des liens, ce qui permet de retirer la balise spoiler.

 Portés, les vêtements ne comptent pas dans l’encombrement. Tu ne portes donc que 4 kg et pas 6,5. C’est corrigé.
 De plus, une tenue à moins de 5 po est offerte à la création du personnages. Tu disposes donc de 88 po et pas 87. C’est corrigé.

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde :P
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 12:21 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Hey Chapour,

Non pas d'armure pour le moment, question de rp, mon personnage est parti à la va-vite un peu sans rien :)

Merci beaucoup pour les corrections
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde :P
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 19:30 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Dim 28 Avr 2013, 17:18
Messages: 232
Localisation: Nancy
PX: 1060
Bravo pour ton Bg. Très jolie plume.
J'avais un peu bâclé le mien a l'époque, je trouve.
Ça me donne envie de refaire un perso pour essayer de faire preuve d'autant de brio, et qui sait,pour partager un bout de route avec ta brigands.

_________________
ReVenJ
«Il n'est pas de plus doux pardon que celui de la Vengeance.»
Sorts de l'élu Revenj:
•Sort de niveau 0 (DD 11) 5 : Résistance, Détection de la magie, Assistance divine, Langue mordue ;
•Sort de niveau 1 (DD 12) 4 : Repos bienfaisant, Tenue d´apparat, mauvais augure .
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde :P
MessageMessage posté...: Dim 07 Oct 2018, 19:33 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Hey, merci beaucoup, ce serait avec plaisir.
Ravie que mon bg t'ai plu, j'attendais un avis, j'avais peur que ce soit trop longuet vu que je ne pouvais plus m'arrêter quand j'ai commencé à l'écrire :P

Ps: T'as une idée de perso ?
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Mar 09 Oct 2018, 20:34 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Bonjour,
Petite rectification réalisée dans un soucis de cohérence en ce qui concerne l'alignement. J'ai donc par extension modifié une ligne du Bg sur la dernière et remanié un peu sa description psychologique pour plus de clarté ;)
Ma fiche est définitivement terminée
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde [TERMINEE]
MessageMessage posté...: Mer 10 Oct 2018, 22:01 
Maître Floodeur, Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 25 Oct 2011, 00:00
Messages: 13172
PX:
 Concernant l’alignement, tu noteras que Mask est NM. Je ne suis pas un ayatollah de la cohérence alignementaire avec la divinité tutélaire, mais je le signale juste.

 Pour moi, c’est bon.

_________________
Frère Théodemir (Aussi joueur de feu Râourgh l’Éclateur de crânes, Marcel Fasnières, Kerrarc’h Doublesix et Méline l’érudite)
Cefrey Ventre-Solide, orfèvre et girly

Chapour et ses règles perso (Ne pas hésiter à les consulter régulièrement en cas de nouveauté ou pour rappel !)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Jeu 11 Oct 2018, 06:45 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1651
PX: 21248
Oui, en même temps j'ai toujours trouvé curieux que Mask ne soit pas plutôt CN. Après venant d'une roublarde on peut se dire qu'elle prie tel ou tel dieu quand ça l'arrange.

Pour moi c'est OK

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Jeu 11 Oct 2018, 18:28 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Hey, woooh vous venez de m'apprendre un truc, j'étais persuadée, allez savoir pourquoi , que Mask était CN :lol: hmm je vais réfléchir a cela du coup
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 17:34 
Webmestre de Gemmaline
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 01 Avr 2003, 18:00
Messages: 10023
Localisation: Chez moi
PX:
Fiche: Ange du Destin
Non, Mask est NM. Donc effectivement, ça peut faire bizarre pour un CB, même en considérant qu'étant dieu des roublards, ça peut passer.

Le BG est sympathique, par contre, il ne met pas en valeur le fait que ton personnage est CB. On peut dire Neutre Strict, avec un petit code familial et tout, CN en considérant que c'est tout de même surtout pour sa pomme... Peut-être en mettant en avant qu'elle se met à escroquer que ceux qu'elle voit comme maléfique?

_________________
Image
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 19:15 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Ca me prend tellement le chou cette histoire d'alignement, je fini par en rêver la nuit xD Le truc c'est qu'elle ne pourrait strictement pas tuer par plaisir. C'est un peu entre le CN et le CB lol qui n'existe pas :P oui en fait elle est concernée quand ça la touche du genre si elle estime que X en vaut la peine. Neutre stricte me parait trop.. neutre cependant. Ca se trouve elle n'a pas d'alignement en fait hahaha :lol:
En fait je pars du principe que mon BG mène a un alignement et non l'inverse la le truc c'est que je me sens coincée entre deux alignements
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 19:34 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Tu mets neutre strict, ou neutre cool et ça ira bien ;)

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 19:42 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
N'est elle pas trop chaotique pour etre neutre strict?
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 20:11 
Grand Maître de Jeux
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 03 Jan 2012, 17:54
Messages: 6599
Localisation: à se faire les griffes sur des PJs
PX:
Plume de Scribe: 2 Plumes
Non ;)
Neutre strict c'est plein de façon, egoïste entre autre.

_________________
"L'écriture est toujours une conséquence" (A. de St Exupery)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 20:24 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
Merci Ange & Dragriff, effectivement le neutre strict est l'alignement le plus cohérent pour mon personnage. Il fait ce qui a du sens pour lui. :D merciiiiiiiiiii vous allez m'éviter une nouvelle nuit blanche lol et en cela, Mask est égalerment cohérent qui plus est
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 21:30 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1651
PX: 21248
Tu peux mettre plusieurs dieux, et avec N-N tu peux faire à peu près ce que tu veux ! Il suffit de contrebalancer un acte trop extrême par un acte de l'autre extrémité. par exemple si tu sauve une veuve et un orphelin, le lendemain tu tue un orphelin et une veuve.

C'est un exemple hein ;)

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Lun 15 Oct 2018, 22:59 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sam 06 Oct 2018, 18:06
Messages: 13
yes je vois tout a fait le genre, un personnage gris comme je les nomme. c'est l'alignement parfait pour mon perso , encore merki :)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Eyra la roublarde
MessageMessage posté...: Hier, 19:29 
Maître aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 01 Fév 2016, 20:54
Messages: 262
PX:
Très intéressant comme bg.
Pour ce qui est des dieux, si Mask te semble trop mauvais, tu as Shaundakull, pour le côté liberté, Tymora pour la chance, Wauken pour le côté où ton perso a été vendu et qu'elle s'occupe aussi du marché noire etc... ou encore Hoar qui l'air de rien peu coller on aspire tous à un peu de vengeance ;p

_________________
T'oxyderas-tu tel un concentré de ténèbres ?
Ou te consumera tu en une flamme d'un blanc immaculé ?
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 18 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: