Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Dernière visite le il y a moins d’une minute Nous sommes le Dim 20 Sep 2020, 09:44



 [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Jeu 26 Fév 2015, 23:26 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
Le Gobelin de Bensvelkearenk


Citation:
:HRP: En provenance d'ici.


Les trois compagnons étaient partis à l'aube, comme prévu. Ils avaient tout d'abord rejoint la porte nord de la ville, que deux gardes somnolents surveillaient. La relève n'allait pas trop tarder, mais le plus dur était la fin du service de nuit.
Malgré leur curieux groupe, Elwen, Tywin et Barak - qui tenait la bride de sa mule fermement - passèrent sans problème, les portes étant ouvertes pour laisser passer les quelques fermiers amenant leurs récoltes pour le marché matinal.
C'est ainsi que les trois jeunes gens purent demander leur chemin, afin de rejoindre la route qui menait à la ville kobold, comme l'avait vu Elwen sur la carte de Trolmin.

Ils suivirent donc un sentier rendu boueux par les averses violentes de la veille, la nuit ayant été pluvieuse. Mais le soleil brillait, visible malgré les nuages qui l'entouraient. L'air doux marquait la fin de l'été gemmalien, un été pluvieux qui laissait sa place à un automne s'annonçant humide, froid et rude.

Suivant le chemin bien visible, qui traversait la forêt. Ils marchèrent toute la journée, s'arrêtant lorsque le soleil fut presque à l'horizon pour manger et dormir près d'une sorte de petit abri fait de bois, d'une centaine de mètres carrés, servant apparemment aux convois qui cheminaient entre les deux villes.
Barak et Elwen mangèrent une ration de survie, qu'ils avaient conservé dans leur sac, tandis que Tywin s'aventura dans la forêt pour revenir avec un lapin qu'il avait réussi à abattre ( :HRP: )
La nuit fut calme, à peine perturbée par le vent qui soufflait entre les planches de l'abri sommaire.
Les compagnons reprirent leur route à l'aube, et après une heure ou deux, ils remarquèrent que le sentier commençait à s'élever de plus en plus, prenant de l'altitude. En effet, le Mont Cristal était tout proche, et ils pouvaient observer nettement que la montagne de l'île s'imposait comme maîtresse des lieux. La végétation se faisant moins dense au fur et à mesure qu'ils grimpèrent, et le sol lui même changeait, passant de la terre riche et couverte d'herbe à de la pierre, composée de diverses roches, et du gravier. Vers midi, alors que le soleil culminait à son zénith, bien que caché par les nuages gris, la végétation environnante n'était plus du tout une forêt luxuriante comme ils l'avaient connue jusqu'ici. Les robustes chênes laissaient leur place aux arbustes capables de s'implanter dans un sol résistant et peu accueillant, les frênes et les platanes aux herbes épineuses jonchant le sol...
La roche quant à elle, était singulière, une sorte de mélange des minéraux et des couleurs. On trouvait de ci de là de petits cailloux gris, comme près de la côte, mais aussi des galets verts gros comme le poing, parcourut de veines marrons, ou encore de fines pierres rougeâtres et ternes, de petits graviers brillants, ...
Les environs furent ainsi durant environ dix-neuf heures, et la pente montait de plus en plus, se rapprochant du Mont Cristal.
Enfin, les trois compagnons arrivèrent au bout du chemin : une sorte de petite place d'environ cinq cent mètres carrés symbolisait l'accès à la ville des kobolds.

L'entrée de Bensvelkearenk était installée dans la roche, formant comme une petite falaise de roche grisâtre d'une trentaine de mètres de hauteur dans le Mont Cristal, où quelques ouvertures inaccessibles étaient visibles. Cette entrée était délimitée par une énorme porte de bois, encastrée dans la roche taillée d'une entrée de grotte, elle mesurait plus de cinq mètres de hauteur pour un peu plus de trois en largeur. Renforcée, la porte semblait être imposante et surtout... fermée. Mais une dizaine de petits individus armés de piques et de gourdins gardaient son entrée, et s'approchèrent des trois nouveaux venus.
Vêtus de simples armures d'écailles par dessus une peau faite d'écailles marrons ou vertes, leurs corps faisaient penser à des sortes de lézards capables de marcher. Ils disposaient de plus d'une queue, bougeant lentement alors qu'ils se rapprochaient avec leurs petites pattes griffues, à moins de deux mètres. Leurs visages évoquaient des têtes de dragons, pourvus de petites pointes sur le sommet de leurs crânes reptiliens, de crocs plus ou moins visibles, et d'yeux jaunes avec une mince pupille verticale noire.
L'un d'entre eux, légèrement plus grands que les autres, bien que mesurant un peu moins d'un mètre Tywin, Barak et Elwen d'une voix croassante en commun, qu'ils sentirent difficile :

- Qui vous êtes ? Venez quoi faire là ?

:HRP:
Tywin, test de survie : 14 (1d20) + 0 (Bonus) = 14
Résultat : tu réussis à trouver de quoi te nourrir, en tuant un lapin grâce à ton arc. L'une des flèches que tu as utilisé est perdue.
Barak & Elwen utilisent chacun une ration de survie décomptée de leur inventaire.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Jeu 05 Mar 2015, 00:28 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Nov 2014, 12:46
Messages: 136
Localisation: Dans le vent ~
PX: 1000
Après une longue route de marche, le trio infernale qui avait si peu de facilité à s'entendre que ça en devenait ironique arriva enfin sur une pente montante... direction le village kobold. Elwen avait finit par parler à son écureuil en lui parlant de ses idées avisées sur les bienfaits de la boue pour la peau (ça ne semblait pas intéresser les deux gars avec elle), lorsqu'enfin ils arrivèrent en vue du dit village... ou du moins d'une sorte d'arche faite de deux pans de pierre ou les attendaient une douzaine de bestioles censées avoir un brin d’ancêtre draconique... Et mauvaise nouvelle, aucun d'entre eux ne parlait le gobelinoïde ou encore le draconique.

Il avait été décidé en route d'une solution secondaire... Une solution qu'elle eut du mal à entrevoir. rrivée toute dernière de cette longue marche, elle observait la scène dans l'interstice situé entre les deux géants (Tywin et Barak), comprenant comme elle pouvait que non content de les menacer, on leur demandait ce qu'ils venaient faire ici... charmant accueil.

- Bonjour, excusez nous de déranger, on cherche le village Kobold, c'est bien par ici ? Demanda une voix féminine qui essayait tant bien que mal de se faire voir malgré les deux garçons qui s'étaient arrêtés devant elle. Finalement, elle contourna Tywin, se mettant à son côté et sourit à celui qui avait posé la question. Nous sommes des touristes... dans le village humain on nous a venté le savoir faire des kobold pour personnaliser des armes, on voulait en savoir plus alors on a profité d'un travail à faire pour venir voir en personne cette fameuse prouesse... est-ce vrai que vous pouvez colorer l'acier ?

Aucun mensonge là dedans : les gars avaient parlé de cette connaissance chez les kobold en chemin et elle profitait bel et bien de leur mission à faire pour assouvir sa curiosité... Se jouant des mots, elle préféra sourire et attendre de voir leur réaction plutôt que d'agir, observant Tywin par la même occasion... On allait vite voir si elle avait parlé dans le vide ou non hier soir, en tout cas elle lui sourit puis se reporta sur les kobolds.

- Pour ma part, mon nom est Elwen, lui c'est Tywin et enfin voici Barak. Et vous ? Voilà... il était plus difficile en général d'attaquer quelqu'un lorsqu'on connaissait son nom : allez savoir pourquoi.

_________________
.
Image
Sois à jamais fier de tes différences car elles te rendent unique.

Sort de niveau 0 : (5/5)
, , , .
Sort de niveau 1 : (4/4)
,

Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Jeu 05 Mar 2015, 15:33 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Oct 2014, 16:48
Messages: 142
PX: 596
Le trajet s'était déroulé sans encombres. Bien qu'il semblait au guerrier avoir oublié quelque chose, il s'était présenté à l'heure et avait suivi le groupe en ruminant intérieurement. C'est lorsqu'il était temps de manger qu'il s'était rendu compte de son oubli : des rations ! Heureusement pour lui qu'il savait chasser et que les proies étaient assez abondantes. Il se régala donc d'un lapin, comme à l'époque.

Au fur et à mesure, Tywin en avait de plus en plus assez de faire route. Non pas que la marche lui déplaisait, mais la présence de Barak le dérangeait au plus haut point. Avec lui, il ne pouvait agir comme il l'entendait et le fait qu'il soit plus grand que le dernier des Mikain le dissuadait, pour l'instant, de tenter quoi que ce fut.

Après bien trop longtemps à son goût, ils arrivèrent enfin face à des Kobolds qui avaient eu l'audace de les accoster. Comme des reptiles aussi petits et ne sachant même pas bien parler pouvaient-ils les menacer ? Mais encore une fois, il devait se contenir, ne pas tout faire rater dès le début, laisser Elwen mener la conversation et rester en retrait. Malheureusement, ce fut plus fort que lui, les restrictions et son humeur massacrante lui firent dépasser les limites que le groupe avait imposé.

En s'avançant d'un pas, il mis ses mains sur les gardes de ses épées et grommela à l'oreille de l'ensorceleuse.


Je ne sais pas ce que veulent ces lézards de pacotille, mais je n'aime pas leur façon d'accueillir les voyageurs. Au premier signe, je les décapite.

Une certaine lueur de démence, pas encore interprétable pour ses compagnons se mit à luire dans ses yeux. Dans ces moments là, il devenait inarrêtable et capable du meilleur, mais surtout du pire.

:HRP: Comme dit, au premier signe qui me parait menaçant (c'est à dire un simple mouvement vers l'avant accompagné de paroles un peu crues) des Kobolds, je dégaine et me lance à l'attaque, peu importe la réaction de mes camarades :twisted:

_________________
She's drowning in herself again
My god what a lovely sin
I guess there's nothing left to do, but have my way
She can feel it's right, so she doesn't close her eyes
She smiles and answers, it doesn't seem to matter


Tywin Mikain
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Sam 07 Mar 2015, 22:54 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 18 Nov 2014, 14:42
Messages: 78
PX: 1000
Ses deux compagnons de voyages ne semblaient pas désirer sa compagnie, Tywin rumina pendant tout le voyage tandis qu'Elwen préférait s'adresser à son écureuil. ça avait au moins le mérite d'éviter de faire ressortir leurs différences.
Il apprécia le trajet, marcher, faire jouer ses muscles. Entre la traversée et la ville il retrouvait enfin un peu d'espace.
Arrivé à l'entrée, des gardes y étaient postés. Les kobolds n'étaient certes pas grands, mais qui sait combien de centaines pouvaient être derrière cette porte. Ni si ils n'étaient pas observé depuis leurs arrivés sur la place.
la jeune dame s'avança pour prendre la parole. Elle s'en tenait au plan, il fallait que l'on entre sans faire de grabuge.

Mais tout à coups Tywin s'avança les mains sur les gardes de ses épées. Barak se doutait bien qu'il poserait un problème, mais lui qui parlait tout le temps de la protection de la dame il risquait de tous nous mettre en danger. Il y a une ville kobold derrière cette porte et le voilà qu'il s'apprêtait à en attaquer l'entrée. Sans compter que ses créatures vivaient sur l'île de gemmaline, donc les agresser pourraient peut être constituer un crime.
Il s'avance d'un pas, et pose ses énormes battoirs sur les épaules de Tywin. Il exerce une pression et lui murmure dans un grognement : " -non, t'sais combien ils sont derrière ? " Puis s'installe à son côté et salue d'un signe de tête les kobolds.
"-Elle vous a tout dit, votre villes vos règles. Alors ? "

_________________
Fiche de Barak
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Lun 09 Mar 2015, 19:06 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
L'interlocuteur kobold était pendu aux lèvres d'Elwen lorsque cette dernière parla... Non pas de fascination, mais plutôt de concentration : on le voyait à sa mine concentrée et aux yeux légèrement perdus dans le vide, comme s'il ne comprenait pas tout ce que disait la jeune femme. Quant aux autres kobolds, aucun ne fit apparemment l'effort suffisant pour tenter de comprendre, ils semblaient plus attirés par les armes de Barak et de Tywin, les observant sous toutes les coutures... Mais à distance.
En revanche, le kobold sentit immédiatement au ton de Tywin que ce dernier les menaçait, et il resserra plus fermement sa main sur sa pique, l'observant d'un air méfiant.

- Je... Oui, c'est là. Pas de marché aujourd'hui, vous savez ? Demande si vous pouvez entrer dans Bensvelkearenk. Répondit-il dans un commun plus qu'approximatif, cherchant et butant sur ses mots.
Il se retourna vers l'un des kobolds, s'adressant à lui en kobold, un mélange de sifflement et de claquements de langue. Celui ci lui répondit d'un claquement, s'empressant ensuite de rejoindre le pied de la porte, à environ cinquante mètres du groupe. Il resta quelques instants, avant de revenir en courant vers le premier kobold, et émis un bref sifflement. Ce dernier dit alors aux trois humains :

- Vous pouvoir entrer. Suivez nous.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Lun 16 Mar 2015, 00:48 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Nov 2014, 12:46
Messages: 136
Localisation: Dans le vent ~
PX: 1000
Elwen avait l'impression d'avoir affaire à un sauvage quand elle observait Tywin. Il était prêt à en découdre avec n'importe qui, n'importe quand... à force ça allait finir par être pesant. par contre il s'était clairement retenu, contenu. C'était indéniable... elle le remercierai plus tard. En attendant les kobolds semblèrent parlementer entre eux, se méfiant de Tywin autant que de Barak. Elle ne voyait pas ce qui était le plus dangereux chez ces deux hommes, pour un kobold. Leurs armes ou leur grande taille ? Cette idée la fit sourire, assez amusée. Pauvre petites choses...

En parlant de petite chose, elwen étira son cou d'un côté puis de l'autre pour déranger Eztit et le laisser reprendre toute sa vigilance. elle avait besoin de lui dorénavant, elle ne voulait pas être distraite par quoique ce soit. Inclinant la tête pour les remercier, elle passa devant et suivit les kobolds, posant des grands yeux curieux un peu partout comme à son habitude. La partie ne faisait que commencer...

test de détection pour tenter de voir un gobelin ou toute peau verte potentielle =)

:HRP: Désolée si c'est court, pour le moment je ne vois pas quoi dire...

_________________
.
Image
Sois à jamais fier de tes différences car elles te rendent unique.

Sort de niveau 0 : (5/5)
, , , .
Sort de niveau 1 : (4/4)
,

Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Mer 18 Mar 2015, 00:27 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
Le petit groupe marcha quelques mètres, encadré par les kobolds, avant d'arriver au niveau de la grande porte.
Fabriquée en un bois délavé par la pluie et les intempéries, elle était imposante, mesurant dans les cinq mètres de hauteur. Le "chef" des kobolds regarda alors en haut, s'adressant au sommet de la porte en kobold.
En portant leur regard au niveau du sommet de la dite porte, les trois compagnons purent voir que des kobolds étaient dissimulés dans des trous percés juste au dessus d'eux. Ils entendirent ainsi une voix répondre au kobold du bas, et dans un bruit de cliquetis de chaînes et de frottements du bois contre le sol, la porte s’entrouvrit lentement, suffisamment pour leur laisser le passage. Le kobold s'y engouffra, tout comme le petit groupe, pressé par les autres gardes qui les entouraient. Ils venaient d'entrer dans Bensvelkearenk.

L'endroit était une grotte immense et relativement sombre, bien qu'éclairé par des sortes de lustres brillant d'une lueur jaune, sans doute magique. Il faisait étrangement plus chaud ici qu'à l'extérieur, mais la différence était tenue, car le courant d'air provenant de la porte encore ouverte amenait de l'air frais das la grotte.
Une grande place animée était face aux arrivants, et ils purent ainsi voir plusieurs étals disposés de ci de là en un joyeux désordre et voix criardes fusant dans tous les sens. Mais apparemment, les étals étaient en train de se mettre en place, et la place n'accueillait donc que des marchands.
Tout autour de la place étaient installées, creusées dans la roche, des maisons dont on voyait l'entrée, quelque fois marquée par une porte incrustée dans la pierre grise, ou bien un simple voile. Les fenêtres, elles aussi creusées dans la roche, étaient pour la plupart éclairées avec sur le rebord une bougie allumée, ce qui rendant l'atmosphère de la ville toute particulière : une ambiance presque tamisée, sourde, mais étincelante de lumières brillants de mille endroits différents.
En office de plafond, il y avait en réalité un second niveau, à plus d'une dizaine de mètres de hauteur, que l'on apercevait à travers une excavation circulaire d'où émanait de la lumière. Le plafond de la grotte était donc le sol du niveau supérieur, et l'on voyait deux très larges escaliers, de part et d'autre du niveau inférieur, qui y menaient. Quelques stalactites restaient sur le plafond qui était orné de divers motifs, taillés ou bien peints, représentants quelques symboles magiques, des runes ou bien des dessins religieux étranges.
La place - qui était assez vaste, environ mille mètres carrés -était en forme plutôt circulaire, les étals en son centre, dans un léger renfoncement, avec tout autour une sorte de "trottoir" où quelques passants marchaient, pour la plupart des kobolds, mais aussi des humains et un ou deux nains en pleine discussion.
Quelques soldats kobolds surveillaient quant à eux la place d'un air distrait à quelques pas de l'entrée, l'œil attiré par les nouveaux venus.
Le "chef" kobold expliqua alors la raison de ces préparations :

- Demain jour de marché. Préparations, dit-il d'une voix sifflante et hésitante. Suivez-moi.
Le kobold se dirigea alors vers la droite, où une ouverture était installée dans la roche, tout près de la grande porte. Deux kobolds y montaient la garde, assis sur des tabourets, se leva et se redressant autant que leur ossature le leur permettait au passage de la petite troupe. Seuls rentrèrent Elwen, Barak, Tywin et le "chef" kobold, les autres attendirent dehors.

Ils arrivèrent donc, après avoir franchi la porte relativement basse, mesurant un peu moins de deux mètres, dans une nouvelle pièce vétuste, seulement meublée d'une grande table, de deux bancs et de quelques torches magiques sur les côtés, avec trois portes, l'une en face, les deux autres de part et d'autre de la pièce et face à face. Le kobold frappa à celle qui leur faisait face, puis rentra après avoir attendu la permission, un grognement rauque provenant de l'autre côté de la porte.
Il invita enfin les trois compagnons à le suivre, et referma la porte une fois qu'ils furent tous entrés.

La pièce était bien plus meublée que la précédente. Assez petite, elle pouvait accueillir au plus dix personnes. Elle était entièrement taillée dans la roche, mais les coups de burins et de pioche étaient encore visibles sur les parois. Sur le sol était installé un épais tapis vert, tandis qu'un mur était couvert de trophées et d'armes de guerre : une lance en airain, une corne de chasse en ivoire incrustée d'un saphir, un magnifique arc en ébénite, avec son carquois incrusté de fils d'or...
Un énorme bureau de bois de chêne rouge était installé au milieu de la pièce, avec de nombreux motifs et entrelacements gravés. Dessus étaient disposés en un fatras des liasses de papiers, des parchemins à moitié sortis de leur tube de rangement, diverses plumes à écrire, etc.
Une voix s'éleva, provenant du fauteuil en bois situé derrière le bureau, une voix bourrue... Mais pas une voix de kobold, non, une voix parfaitement intelligible, une voix de nain.

- Que m'as-tu ramené là Kaal ? Bon, qu'est ce que vous venez faire à Bensvelkearenk ? Leur demanda t-il, toujours de sa voix bourrue, ayant l'air lassé ou exaspéré.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Ven 20 Mar 2015, 17:33 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Oct 2014, 16:48
Messages: 142
PX: 596
Que des demi portions, à perte de vue en plus. C'était le constat que Tywin se répétait en boucle depuis qu'il s'était forcé à ne pas taillader en de minuscules dés les reptiliens qui les avaient accueilli.

Malgré sa promesse de laisser Elwen se charger de la partie diplomatique de leur mission, il avait beaucoup de mal à réfréner ses pulsions destructrices, surtout depuis le moment où, après n'avoir pu passer un voyage dans de bonnes conditions, les lézards pensants, comme il aimait les appeler, avaient eu une attitude proche à celle des personnes qu'il devait côtoyer dans sa jeunesse.

Pendant qu'on l'escortait, lui et son "groupe", qu'il considérait de plus en plus comme étant un signe et un fardeau, il se remémora ses "jeux" infantiles où, avec ses amis, les parias du quartier, Tywin écrasait les animaux si chétifs que les adultes considéraient comme mignons. Pour le jeune homme, ils n'étaient, sont et ne seront rien de plus que des moyens de se nourrir ou au pire des passe-nerfs.

Lorsqu'ils arrivèrent enfin dans la pièce, le dernier des Mikain ne se retint absolument pas de bailler de lassitude. Il détestait qu'on le fasse attendre mais ce n'était rien comparé à la haine qu'il éprouvait envers les personnes de rang inférieur qui le considérait comme étant encore moins qu'eux. De plus, en grandissant, il était devenu un raciste sans scrupule et devoir se soumettre à une "demi-portion écaillée incapable de faire plus que de baragouiner" était pour lui comme si on l'avait souillé.

Le summum fut atteint lorsqu'il se rendit compte qu'on l'avait emmené devant un nain. S'il avait pu lancer des sorts comme sa mère, il aurait déversé tout son arsenal le plus puissant. Mais à la place, il frappa du pied en menaçant, sans s'en rendre compte, celui de Barak avant de fulminer en tournant autour de la pièce.

Ne se souciant plus de rien d'autre mis à part sa tentative de retrouver son calme, il hurla en Illuskien un flot d'insultes avant de finalement décider de s'asseoir dans un fauteuil et de ne plus porter attention à rien d'autre que sa personne.

_________________
She's drowning in herself again
My god what a lovely sin
I guess there's nothing left to do, but have my way
She can feel it's right, so she doesn't close her eyes
She smiles and answers, it doesn't seem to matter


Tywin Mikain
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Mer 25 Mar 2015, 10:35 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 18 Nov 2014, 14:42
Messages: 78
PX: 1000
Humgf comme il s’en doutait les kobolds étaient dissimulés qui sait combien il pouvait y en avoir à les surveiller pendant qu’ils discutaient avec les rats de l’entrées.
Barak observa la caverne en entrant, bien qu’impressionné par ce que ces petits créatures avaient créé, il cherchait surtout à repérer la position des gardes ou une autre sortie éventuelle.


Après être arrivé dans un bureau, Celui qu’on aurait pu croire croisé avec un géant observait attentivement les objets, ils étaient magnifiques. Il serait bien allé s’installer pour les examiner mais le comportement étrange de Tywin le surprit. Il commença a tourner en rond en baragouinant des mots sur un ton haineux pour enfin se mettre à crier dans une langue qu’il ne comprenait pas. Mais personne ne pouvait douter du sens de ses propos.
A ce moment Barak eu le réflexe d’attraper la poignée de son arme pour dégainer, il n’arrivait toujours pas à se fier à son compagnon d’infortune.
Puis celui-ci s’assit et ne dit plus un mots. La menace était passé mais qu’est ce qu’il avait ? Une double personnalité ? Avait il été la victime d’un sort de confusion à un moment donné dans sa vie ? C’est sur ces questions que Barak se tourna vers le nain, il laissa retomber sa main contre son corps.

Dans cette situation il valait généralement mieux s’en tenir à sa version de départ mais peut être que la charmante Elwen en déciderait autrement. Ou qu’elle tenterait d’obtenir des renseignements. N’ayant rien décidé avec le groupe avant il préféra donc taire les motifs de leurs venues jusqu’à ce qu’elle réponde.
-Magnifique vos trophées, chacun doit avoir une histoire intéréssante, puis je ? tout en indiquant l'arc Peu importe qu'il refuse peut être que parler des trésors du nain le détournerait des insultes de Tywin et éviterait que celui ci prenne ombrage. Tout en se dirigeant vers le mur occupé il allait sortir sa pipe mais merde. Il se ravisa la situation pouvait dégénérer ce n'était pas le moment.

_________________
Fiche de Barak
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Ven 27 Mar 2015, 13:22 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Nov 2014, 12:46
Messages: 136
Localisation: Dans le vent ~
PX: 1000
Bonjour à vous... Nous venons de la ville principale pour vous rencontrer et... S'interrompit-elle, en entendant Tywin les insulter tous. Ses yeux furent surpris un éclair de temps puis redevinrent normaux, amicaux envers kobolds et nain présents dans la salle. Mais néanmoins dans sa tête, la petite brune cogitait... Peu importe la langue, ça s'entendait qu'il râlait... Mais elle-même d'emblée le comprenait et la première côte desservant cette île étant la côte des épées voir Eauprofonde, il allait être difficile de ne pas être tombé sur des personnes parlant cette langue. Elle fixa le nain, qui avait peut-être parfaitement comprit ce qu'il venait de dire, sourit d'un air gêné. Et inclina sa tête respectueusement devant le nain pour indiquer ne pas être liée à tout cela.

Son agacement devait largement être visible... aussi dit-elle distinctement, changeant radicalement son arme d'épaule. Toute mes excuses... Sincèrement. Puis elle se tourna vers Tywin non sans prendre son arbalète en main et charger l'arme d'un carreau pour viser Tywin avec, le regard glacial. La "méduse" va te coller un carreau là où elle pense si tu ne t'agenouille pas pour t'excuser auprès de nos hôtes. Et crois moi que tu vas ramper histoire de te rappeler ce qu'est l'humilité et le respect ! Tu nous a "tous" insulté, là. On se connait à peine, je vais surement pas laisser passer ça !

Et elle espérait que Barak comprenne qu'elle le comptait dans le lot en parlant d'avoir "tous" été insultés. Ça risquait de se finir très mal pour Tywin s'il n’obtempérait pas et Elwen venait clairement de changer son fusil d'épaule, n'ayant pas la moindre envie de crever. D'autant plus qu'elle, les kobolds, elle les appréciait clairement... ils avaient un je ne sais quoi de familier. Ses yeux opalins luirent d'ailleurs fortement à cause de la faible intensité de la lumière.. chaque lueur de bougie ou de torche se reflétant dedans en faisait légèrement changer l'éclat. Sur son visage, on ne voyait qu'eux.

Edit Wolfus a écrit:
Elwen : Test de Diplomatie pour les excuses : 5 (1d20) + 4 (Bonus) = 9
Attitude du PNJ : Inamicale, DD 15 (Inamical), Échec.

_________________
.
Image
Sois à jamais fier de tes différences car elles te rendent unique.

Sort de niveau 0 : (5/5)
, , , .
Sort de niveau 1 : (4/4)
,

Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Dim 29 Mar 2015, 21:26 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
L'arrivée des trois nouveaux venus fut apparemment spectaculaire : on entendait vaguement le bruit de kobolds parlant dans la pièce d'où ils venaient.

Le dénommé Kaal sembla surpris, il fit quelques pas en arrière pour s'éloigner de Tywin, et se mit à le fixer, sans le quitter des yeux tandis que ce dernier déambulait, furibond, dans la pièce.

Mais alors, le nain se leva, et jeta un regard noir aussi bien à Tywin qu'à Elwen et à Barak.

- Je ne sais pas ce que vous venez faire dans cette ville, mais sachez que même si les kobolds peuvent se montrer agressifs envers les étrangers, rien n'excuse une telle attitude. Kaal, dit le nain en s'adressant au kobold qui fixait Tywin, conduisez-moi cet énergumène en cellule, cela lui fera passer le goût de s'énerver dans la ville. Quant à vous deux, j'aimerai savoir pourquoi vous venez ici, qui vous êtes et surtout, pourquoi ce fou furieux est avec vous.

Kaal semblait presque être content de mettre Tywin en cellule. Il s'approcha de ce dernier, la main sur le gourdin qu'il avait accroché au niveau du flanc, et s'adressa à Tywin :
- Suivez-moi, lui intima t-il de sa vois hésitante et sifflante, prenant le chemin de la porte. Vous aller en cellule.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Lun 30 Mar 2015, 20:30 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Oct 2014, 16:48
Messages: 142
PX: 596
Cette fois, il n'y avait plus aucun moyen de se cacher. D'un côté, cela avait ses avantages, d'un autre, c'était vraiment dommage. Mais puisqu'il en était à ce point, autant ne plus se retenir. Tywin montrait enfin son vrai visage, et pour la première fois en public. N'ayant plus aucun besoin de se retenir, il décida de faire en sorte de rendre ce moment inoubliable et, par la même occasion, de placer la vie de ses "camarades" de marche dans sa liste rouge : celle des victimes potentielles.

Tenant son visage entre ses mains, il se mit à rire devant la "menace" qui s'érigeait tout en prenant une véritable expression de démence. C'est à ce moment précis que d'autres mots sortirent de sa bouche, toujours en illuskan.


Jamais je ne m'agenouillerai devant une femme sauf lors d'une cérémonie en l'honneur de mon prince. Je te préviens ma petite, range ton jouet ou ton corps pourrait être sacralisé bien plus rapidement que tu ne le penses.

Puis il prit tout son temps pour se lever en faisant des gestes lents mais en tentant le plus possible de mettre ses yeux bien en évidence. Ceux-ci brillaient d'une lueur inquiétante, comme si le mal lui-même avait décidé de s'y inviter. Le jeune homme parcouru encore une fois la pièce des yeux avant d'ajouter :

Mère, vous serez fière de moi. Et vous, mon ancêtre, patientez un peu, je vous apporterai de quoi vous sustenter. Je pense qu'il est temps que j'y aille...

Tywin commença alors à se diriger vers le kobold, mais lorsqu'il se rendit compte que celui-ci le craignait, son visage adopta un rictus et il cracha au reptilien dans un ton tellement venimeux qu'un serpent en mourrait :

Lézard, si tu oses franchir les limites, crois-moi : tu n'auras pas assez d'écailles pour te protéger de ce que je te ferai subir.

Et c'est avec toute cette suffisance dont il recelait que le dernier des Mikain emboita finalement le pas au reptilien.

Test d'Intimidation / Persuasion : 7 (1d20) + 1 (Bonus) = 8
Test de Psychologie (opposé; Kaal) : Inconnue = ?
Résultat : Les insultes ont plutôt eu l'air d'énerver le Kobold.

_________________
She's drowning in herself again
My god what a lovely sin
I guess there's nothing left to do, but have my way
She can feel it's right, so she doesn't close her eyes
She smiles and answers, it doesn't seem to matter


Tywin Mikain
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Mar 31 Mar 2015, 01:01 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Nov 2014, 12:46
Messages: 136
Localisation: Dans le vent ~
PX: 1000
Jamais Elwen n'avait eu à faire avec une situation aussi catastrophique. Elle avait déjà eu des idiots dans son groupe mais ces abrutis avaient attendu l'assaut pour se viander comme des bleus. Tywin lui semblait se moquer totalement de la suite des évènements... Pas elle. Honnêtement elle était furieuse. Ne supportant pas le travail mal fait quand enfin elle se décidait à faire quelque chose sans en appeler au grand Hasard, et parfaitement incapable de comprendre si Tywin faisait une feinte, avait un plan ou bien n'en faisait tout bonnement qu'à sa tête.

Elle ne trouva pas à redire sur la réflexion du nain : aux vues de leur entrée fracassante et pitoyable, il était normal qu'il se méfie d'eux : et elle remerciait le ciel qu'il ne soit pas arrivé pire, d'ailleurs. Mais comme à son habitude, Tywin ne trouva rien de mieux que d'empirer son cas en la menaçant à nouveau. Quelque chose la fit tiquer, et une lueur de dégoût passa sur son visage à l'emploi du terme "prince". Disons que dans sa bouche, Elwen craignait le pire. Elle avait vaguement entendu parler d'une entité maléfique et extrêmement crainte se faisant surnommer ainsi mais quelles étaient les chances de croiser quelqu'un croyant à ce genre d'âneries ? Un dieu malfaisant... Et pourquoi ne pas faire du vaudou pendant qu'on y était. Ca ne l'empêcha de garder sa main fermement empoignée sur son arme, ses phalanges en venant à blanchir.

Se retenant de dire ce qu'elle pensait de cet homme qui, depuis qu'elle le connaissait n'avait fait que menacer les personnes qu'ils avaient croisés à commencer par Barak, Elwen préféra le garder en vue, prête à tirer s'il tentait tout mouvement brusque et répondit au nain sans regarder celui-ci. C'était peut-être un manque de politesse, mais pour le coup Tywin la mettait mal à l'aise... Et il n'était pas question de pudeur.

- Vous devriez envoyer plus de personnes pour l'enfermer... Il est plus malfaisant qu'il en a l'air, j'en ai peur. Murmura-t-elle, continuant d'observer le moindre geste de Tywin un peu trop brusque. Lorsqu'enfin il fut sorti, ses épaules s'affaissèrent et, s'arrangeant pour placer Barak entre elle et la direction qu'avait prit Tywin, reprit sur un ton plus ouvert. Premièrement je vous réitère mes plus plates excuses. Si j'avais su qu'on m'envoyait en mission avec une personne pareille, jamais je n'aurais accepté ce travail. Et elle espérait vraiment que sa franchise allait peser dans la balance... Merci Tywin, grâce à lui elle ne voyait pas d'autre moyen pour gagner au moins la neutralité du nain, que de le mettre au courant de toute l'histoire.

Mon nom est Elwen... J'ai été envoyée ici par un magicien souhaitant retrouver un grimoire à lui ayant disparu. Malheureusement, il craignait que je ne puisse remplir seule cette mission et m'a donc demandé de trouver quelqu'un... Ce fut Tywin, l'homme que vous venez d'emporter. Je ne connais malheureusement pas plus que cela cet homme. Elle s'interrompit, observant Barak, l'air désolée... Il est évident que l'on va devoir se passer de lui pour la suite. Mais vous savez à présent pourquoi une telle personne était avec nous... nous ne nous doutions tout simplement pas qu'il serait à ce point chaotique. Dixit une girouette de service, c'était ironique.

Quant à Barak ici présent, il est un mercenaire à qui j'ai demandé de se joindre à nous... Aux vues de ce qu'il vient de se passer je crois avoir bien fait, personne ne sait ce qu'il se serait passé si j'avais du faire le trajet seule avec un fou pareil. Elle sourit au brun mais reporta son regard vers le nain, espérant que ce récit commençait à le gagner. A présent, pour ce qu'il en est de notre venue ici, il s'agit d'un grimoire qui aurait été dérobé à mon employeur. Celui-ci prétend qu'un gobelin le lui aurait dérobé et se serait réfugié ici, dans votre village. Ne sachant pas comment aborder cela en arrivant parmis vous, nous avons prétendu nous intéresser à l'art de colorer les métaux des kobolds. pour ma part, c'est vrai que je m'y intéresse, mais je pourrais voir cela plus tard. Un peu d'humour ça ne faisait pas de mal : elle était une fille que voulez-vous ! une dague à lame colorée, oui, ça pouvait bien la tenter. Cependant il est clair que nous aimerions enquêter sur ce vol. Le magicien m'a dit qu'il pourrait se montrer agressif et que certains kobolds le suivait dans cette agressivité, ce qui ne m'a pas vraiment rassuré à son encontre... Je parle, je parle, mais vous avez peut-être des questions ?

La brune sourit poliment, ayant retiré le carreau en pointant l'arme vers le sol pendant son récit, de façon visible, pour n'alerter personne. L'arme rangée et Eztit sur le haut de sa tête, elle attendit la décision du nain. Néanmoins cela la gênait de devoir s'en remettre aux autorités d'une ville ou même d'un village... La dernière fois, on l'avait accusé à tord du pire. Ce qui fit qu'elle eut une pensée pour Tywin. Pour une fois qu'elle essayait de travailler en équipe, de former un groupe qu'elle ne quitterait pas en une mission, voilà que le premier arrivé en était venu à la menacer du pire... Tiens d'ailleurs, il voulait dire quoi par "sacraliser" ?

En tout cas il faudrait qu'ils voient pour le faire libérer lorsque le problème du grimoire serait enfin réglé. Oh ce n'était pas de la bonté, ou du moins pas assez pour croire qu'il changerait rien que parce qu'on l'aiderait ou autre. Elwen était juste butée et refusait l'idée de s'être vautrée autant en choisissant ses collègues de travail. D'un façon ou d'une autre, ce type leur serait utile.

:HRP:
Test de Déguisement : 13 (1d20) + 4 (Bonus) = 17
Test opposé (Nain) : Inconnue = ?

Résultat : le nain ne semble pas voir qu'Elwen tente de ranger son arme discrètement.

_________________
.
Image
Sois à jamais fier de tes différences car elles te rendent unique.

Sort de niveau 0 : (5/5)
, , , .
Sort de niveau 1 : (4/4)
,

Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Mer 08 Avr 2015, 19:30 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
La porte se referma, laissa Tywin seul dans la pièce juxtaposée, tandis qu'Elwen et Barak étaient seuls avec le Nain.

:HRP: Elwen & Barak :

Le nain semblait être furieux de cette arrivée, et même après le départ de Tywin, il conservait son regard noir fixé sur ses deux interlocuteurs.
Il écouta Elwen sans broncher, ne formulant aucun mot avant qu'elle n'eut fini de parler, jetant de furtifs coups d'œil à Barak et à son arme.

Une fois que Elwen eut fini de parler, il s'adressa à eux :

- Je me fiche pas mal de la façon dont vous êtes entrés dans la ville. Son accès n'est pas interdit, les portes sont fermées par mesure de précaution... Et je n'hésiterai pas à vous expédier en dehors de celle ci si jamais vous veniez à apporter votre lot d'ennuis...
Il marmonna quelques mots incompréhensibles dans sa barbe, avant de reprendre, le regard toujours noir :
- Vous venez voir un gobelin, n'est-ce pas ? Il n'y en a pas beaucoup, vous avez de la chance. Et il s'avère que l'un d'entre eux m'insupporte sans doute plus que l'autre taré qui vient de sortir : Slaka le "Sage", dit-il, presque en regrettant le dernier mot. A la vue de votre réaction, je suppose qu'il s'agit de lui. Cet imbécile met tout en œuvre pour saper le travail de la garde, aussi, vous comprenez que s'il lui arrivait des bricoles par des étrangers, la garde serait désolée d'avoir eu des bâtons dans les pattes, venant de lui, ce qui, vous comprenez, rendrait la traque des malfaiteurs difficile vous comprenez ?
Il attendit un signe d'approbation de la part de l'un ou de l'autre, avant de continuer :
- Mais je préfère vous demander : qui vous a envoyé ici ?

:HRP: Tywin :

La porte se referma, et Tywin se retrouva dans l'autre pièce, entouré par quatre ou cinq kobolds, dont Kaal, qui s'adressa à lui, toujours armé de son gourdin :
- C'est une menace ? Lui dit-il, d'un ton qui se voulait menaçant, tandis que les autres kobolds se rapprochaient, doucement, l'air menaçant. Nous pouvoir faire regretter ça à toi.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Sam 11 Avr 2015, 11:50 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 04 Nov 2014, 12:46
Messages: 136
Localisation: Dans le vent ~
PX: 1000
Elwen écouta la répartie du nain et baissa les épaules, dépitée. Son joli petit dialogue n'avait rien d'ennuyant ! Enfin... Bon, si, peut-être qu'elle avait un peu raconté sa vie. Observant Barak du coin de l’œil lorsqu'il parla de Slaka le sage, le nain pu remarquer que oui, ils savaient de qui il parlait... Mais le nain insinua surtout qu'il voulait qu'Elwen et Barak l'en débarrasse. Définitivement. Ouah... cette personne était un peu plus violente que Valmin en fin de compte. Peu importe, ils s'en sortaient bien si la seule chose qu'ils avaient à faire était ce marché, en l'échange du pardon du nain et des kobolds pour ce qui venait de se passer...

- Pour moi ça marche. Elle regarda Barak, attendant son avis mais le nain avait déjà enchainé au sujet de leur employeur... Là, c'était un peu plus cocasse. Valmin était-il connu jusque ici ? En tout cas, leur employeur n'avait jamais dit de ne pas parler de lui... Valil. Bien que je ne l'ai vu qu'une fois, il s'agit du magicien Valil, résidant actuellement au temple de la connaissance. Puis-je vous demander pourquoi cette question ? Dit-elle, tout de même songeuse. Elle observait le nain en espérant que ce simple nom n'allait pas à nouveau déclencher une catastrophe. Et elle songeait aussi à négocier la vie de Tywin si jamais ils réussissaient la mission, mais... pour ça il faudrait demander sa libération afin qu'il puisse faire ses preuves, elle attendait d'abord de savoir ce qu'il en était de l'avis du Nain au sujet de Valmin avant de poursuivre. C'était con à dire, mais ils avaient besoin de lui. Ca et le fait que ça la tracassait vraiment de s'être foiré autant en lui laissant sa chance. Non la pièce ne pouvait s'être trompée.

_________________
.
Image
Sois à jamais fier de tes différences car elles te rendent unique.

Sort de niveau 0 : (5/5)
, , , .
Sort de niveau 1 : (4/4)
,



Dernière édition par Elwen le Ven 24 Avr 2015, 07:41, édité 1 fois.
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Sam 11 Avr 2015, 11:55 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Oct 2014, 16:48
Messages: 142
PX: 596
Il était enfin dans son élément et plus rien ne pouvait arrêter son tempérament insupportable. Tywin pensait que les lézards bipèdes s'en tiendraient à un comportement craintif, mais leur expression, répugnante au passage, en disait long sur leurs intentions. Ils voulaient mater du gros ? Ils allaient être servis.

Se préparant mentalement à agir, il prononça lentement les mots suivants en commun afin qu'il puisse bien se faire comprendre.


J'aimerais bien voir ça.

Et d'un simple mouvement, il fondit sur Kaal avec l'une de ses épées ayant clairement pour but de lui ôter sa misérable vie d'être inférieur.

:HRP: Je dégaine une épée longue (action libre combinée à une action de mouvement) puis j'attaque le kobold (+3/1d8+2/19-20/×2)


Wolfus a écrit:
Jet de combat : 12 (1d20) + 3 (Bonus) = 15
Résultat : Succès.
Jet de dégâts : 1 (1d8) + 2 (Bonus) = 3 dégâts.

_________________
She's drowning in herself again
My god what a lovely sin
I guess there's nothing left to do, but have my way
She can feel it's right, so she doesn't close her eyes
She smiles and answers, it doesn't seem to matter


Tywin Mikain
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Lun 20 Avr 2015, 15:08 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 18 Nov 2014, 14:42
Messages: 78
PX: 1000
La situation prenait une bonne tournure malgré l'attitude de leur collègue.
Ce nain voulait aussi la disparition du gobelin c'était pas mal au moins ils esquivaient la partie qui aurait pu être la plus compliqué pour eux, la discrétion aurait été compliqué en pleine ville.
Barak s'éloigna des armes et écouta Elwen raconter. Au moins tout était dit.
Il ne restait plus qu'a obtenir la position du gobelin et ils pourraient s'en occuper.

_________________
Fiche de Barak
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Jeu 23 Avr 2015, 09:40 
Chef de Meute
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 18 Aoû 2014, 20:37
Messages: 853
PX:
La lame de Tywin atteint Kaal, et lui fit une profonde coupure à la jambe gauche. Malgré tout, le kobold semblait avoir anticipé et asséna un violent coup de gourdin sur l'épaule gauche de Tywin.
Une lueur de satisfaction semblait luire dans les yeux reptiliens du kobold, et les trois autres se préparèrent eux aussi à rentrer dans le combat, pour porter secours à Kaal.
Celui d'entre eux qui était près de la porte d'entrée ( :HRP: K.1) courut vers Tywin, le gourdin en main, et le frappa, sans doute avec trop peu de force, car ce coup ne sembla pas mettre à mal l'humain.


De leur côté, Elwen et Barak entendirent clairement la lutte qui venait de s'engager entre les kobolds et leur compère.
Il leur restait trois solutions : la première, rejoindre les kobolds. La seconde, rester en retrait, au risque de représailles de la part des kobolds et du nain. La dernière, sans doute la plus risquée : rejoindre Tywin coûte que coûte... Le Nain quant à lui, les sourcils froncés et le regard dur comme de l'adamantium, semblait être sur le point d'aller voir ce qu'il se passait, la main posée sur la hache d'arme qu'il portait au flanc.



:HRP:
Round de surprise a écrit:
Kaal : Jet d'attaque (gourdin) : Succès, Kaal inflige un coup contondant de 3 dégâts à Tywin.
Fin du round de surprise.


Initiatives a écrit:
Tywin - Initiative : 12 (1d20) + 3 (Bonus) = 15
Elwen - Initiative : 10 (1d20) + 1 (Bonus) = 11
Barak - Initiative : 14 (1d20) + 1 = 15
Tywin l'emporte sur Barak (plus haut bonus d'initiative).

Ordre de jeu : (Hors round de surprise)
1. K.1
2. Tywin
3. Barak
4. K.2
5. K.3
6. Elwen
7. Kaal
8. Nain.


Etats des combattants a écrit:
Tour 1 :
1. K.1 (Engagé, à joué.)
2. Tywin (Engagé, -3 pv, à toi de jouer.)
3. Barak (Non-engagé)
4. K.2 (Non-engagé)
5. K.3 (Non-engagé)
6. Elwen (Non-engagée)
7. Kaal (Engagé, -3 pv)
8. Nain (Non-engagé).


Tour 1 a écrit:
  • K.1 : Déplacement (K-13 en I-11), puis tentative de coup de gourdin. Echec, le coup n'est pas assez puissant et n'inflige aucun dégât à Tywin.


Tests divers a écrit:
Elwen - Test de Perception auditive : 9 (1d20) + 4 (Bonus, présence du familier) = 13
Barak - Test de Perception auditive : 16 (1d20) + 1 (Bonus) = 17
Résultat : Succès. Elwen et Barak entendent très clairement les bruits d'une lutte qui vient de débuter.


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
Image
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Jeu 23 Avr 2015, 18:23 
Aventurier confirmé
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 21 Oct 2014, 16:48
Messages: 142
PX: 596
Il savait bien au fond de lui que ces lézards ne lui cherchaient que des ennuis. Malheureusement pour eux, ils étaient tombés sur un homme, un vrai et qui plus est un ancien garde. Bien que Tywin fut le premier à leur montrer son hostilité envers cette race, il ne fut pas déçu lorsqu'il trouva une forme de répondant dans Kaal, le reptile qui les avait accueilli. Le jeune homme savait pertinemment que ce devait être le chef ou quoi que ce soit de semblant parmi les autres écaillés et qu'en le faisant tomber, il aurait un avantage certain sur les autres.

Tout alla dans son sens où, lorsqu'il dégaina, il parvint à lui entailler la jambe. Et bien qu'en retour il ait reçu un méchant coup de gourdin, son expérience lui avait permis d'en esquiver un second venu par l'arrière. Sentant qu'il allait être en très mauvaise posture s'il était pris en tenaille, le guerrier décida de sortir le grand jeu et d'adopter le style de combat qui lui avait valu une certaine renommée.

Prenant en main sa seconde lame, il fondit brutalement sur Kaal et parvint à lui faire une méchante balafre sur son flan droit, laissant un liquide teinté de cette belle couleur sang sortir de son corps, allant parfaitement avec les yeux de Tywin dont le visage arborait petit à petit un sourire démentiel de diable sanguinaire.


Même pas capable de mourir correctement... Mais au moins, c'est une bonne chose de faite.

Lancers Tywin a écrit:
Tywin - Jet d'attaque (Epée longue main) 17 (1d20) + 1 = 18
Résultat : Succès, Tywin inflige 10 dégâts (8 (1d8 +2) à Kaal, qui tombe au sol. (Blessure : au niveau du flanc, ou bien aux jambes, plus hémorragie)

_________________
She's drowning in herself again
My god what a lovely sin
I guess there's nothing left to do, but have my way
She can feel it's right, so she doesn't close her eyes
She smiles and answers, it doesn't seem to matter


Tywin Mikain
Haut
   
 
 Sujet du message: Re: Un gobelin dans la ville.
MessageMessage posté...: Dim 26 Avr 2015, 10:25 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 18 Nov 2014, 14:42
Messages: 78
PX: 1000
Une chose était certaine, Tywin ne deviendrait jamais quelqu'un de grand, la folie était maître de lui. Mais ce qui dérangeait le plus Barak c'est qu'il risquait lui aussi d'échouer avec un compagnon pareil. C'est sur ses pensées qu'il regardait cet homme se battre en plein territoire ennemi.

:HRP: je retarde mon action :HRP:

_________________
Fiche de Barak
Haut
   
 
 [ 36 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Common Crawler [Bot] et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à: