Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Sam 21 Oct 2017, 23:15



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: PJG Edition n° 28 : Vive l'année 2017 !
MessageMessage posté...: Dim 01 Jan 2017, 16:28 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8926
PX:
Citation:
Image




Édition N° 28 - Nowel et Co ...
Sommaire du Petit Journal
:HRP:Edito par N'Jini
:HRP:Petits Contes pour Grands Enfants
:HRP:Le Tarot du Jeu de Rôle
:HRP:Vos Pièges 2017 ...
:HRP:Poème de Noël par Nanbanjin
:RP:Petits Nouveaux Grands Témoins
:RP:Joyeux Noel




Citation:
Edito
Déjà une année de plus écoulée. Nous aurons vu pas mal de monde arriver, faire des personnages haut en couleurs. Certains sont restés, d'autres ont disparut dans les méandres du net. Cela porte toujours un peu de frustrations aux maitres de jeux pour commencer et aux compagnons joueurs, frustration qui parfois frôle l'envie d'abandonner pour aller découvrir d'autres cieux. C'est vrai, jouer par forum demande une certaine implication que tous ne peuvent pas donner. Il y a les déménagements, les ordinateurs qui tombent en rade, les impératifs d'une vie privée, sociale et professionnelle qui prennent le pas sur le jeu. Mais pas que. Dans notre monde où l'offre est telle qu'on ne sait plus où donner de la tête on se retrouve à vouloir un peu de tout, partout et tout le temps, abandonnant les premiers amours pour aller voguer vers d'autres. Je le comprends bien, je l'admet déjà plus difficilement par contre, votre N'Jini étant une incurable chaotique certes, mais d'une fidélité à toute épreuve, n'en déplaise à certains.

Mais j'aime ce forum ! Non ce n'est pas du fait seul que j'en suis une des administratrice (bien que cela me rende assez fière). C'est aussi pour vous, joueurs, maitres de jeu, animateurs ou curieux, ceux qui se plantent et se voient interdit de site, ceux qui viennent faire un perso et repartent et tant d'autres encore. Je n'oublie pas que derrière tout pseudo il y a une personne à part entière, avec une vie bien réelle. Au final ça se résume au fait que je connais des centaines de gens !

On trouvera dans les pages de cette parution des écrits démontrant l'imagination de nos membres. Les contes pour grands enfants, les cartes rôle play qui chacune donne au rôliste une impression de déjà vécu, la narration d'un scénario joué sur table et bien plus encore.

Cette année, une fois de plus, il me faut remercier les fidèles, car sans eux le forum n'existerait pas et je resterais au mieux un des piliers qui soutiennent la structure pour que chacun puisse se trouver une place pour naitre à la vie de Gemmaline. (Re)Venez nombreux pour insuffler dans les pages du forum une étincelle de vie qui nait sous les doigts de vos rêves.


Citation:
Petits Contes pour grand enfants

Image


Un village bien à l'ombre ... raconté par Wellby

Emmitouflé dans des vêtements chaud, en cette froide et morne après midi d'hiver, vous traversez l'épaisse forêt de pins qui borde la région. Assez dense pour couper le vent, trop éparse pour vous garder à l'ombre, le bois vous laisse profitez des quelques rayons de soleil qui réchauffent votre visage. Cela fait bientôt trois jours que vous avez abandonnez la dernière cité de cet État pour rejoindre votre compagnie qui vous réclame plus à l'est et ce raccourci que l'on vous a conseillé semble en effet sûr et plus que praticable. Devant vous, à quelques dizaines de mètres, les conifères laissent place à une petite clairière et il y a fort à parier que l'odeur de feu qui chatouille le bout de votre nez rougit par la température provienne de cette direction.

Entrant dans la clairière à pas de loup vous vous rassurez en voyant un demi-elfe qui a planté sa tente et fait mijoter quelque chose.
- Hé voyageur ! Venez ! Venez vous réchauffer, la soupe est bientôt prête. Il vous semble un peu tôt pour souper mais le froid à raison de vous et vous ne sauriez refuser une telle invitation. Vous rapprochant, vous remarquez que le sylvestre est bien armé, du moins autant que vous, et équipé pour une longue randonnée. Son visage anguleux, aussi rouge que le votre, inspire néanmoins confiance et vous vous détendez un peu plus, enlacé par la chaleur du feu.

Alors que le repas suit son court et que vous vous sentez revigoré, votre compagnon d'infortune dévie du tout et rien pour vous parler de mythes et légende, de rumeurs : il y aurait un village abandonné non loin d'ici, un de ceux chargés d'histoires. Devant votre surprise, bien que modérée, il s'en va vous conter l'histoire de ce petit village oublié de beaucoup ...

- Ah mon ami, c'est une bien triste histoire qui accompagne ce village. Une histoire devenue souvenir, un souvenir devenu légende. Il frotte ses mains entre elles avant d'en exposer les paumes aux flammes puis prend une bourse dans sa sacoche en cuir. Il en extrait le contenu dans sa main en agitant et tapotant légèrement le contenant puis jette la poudre violette obtenue dans le feu. Aussitôt, un nuage de fumé en émane et il vous semble percevoir quelques images danser dans les flammes qui doucement vous hypnotisent alors que le conteur reprend sa narration.
- Tout commença une nuit sans lune, en plein hiver, il y a de ça bien longtemps déjà. Ou plutôt, au matin de celle ci. Le soleil se levait sur la vallée boisée, alors que les habitants se réveillaient pour une nouvelle journée. Et quand je dis les habitants, j'entends une partie seulement, car dans la nuit, plus de la moitié disparut de manière inexpliquée. Le demi jette du bois au feu, ravivant les flammes de ce dernier et faisant voler quelques braises rougeoyantes qui viennent mourir dans la neige. Il faut dire que le froid gagne en intensité à mesure que l'heure avance et le brasier peine à vous réchauffer pleinement. L'on dit que ce sont les ombres qui les ont enlevés, tapis dans l'obscurité de la nuit. D'étranges silhouettes fantomatiques qui jouent avec vos sens, et que vous pensez discerner parmi les apparitions qui dansent au gré des flammes alors que la voix de l'étranger s'estompe pour devenir un simple bruit de fond. Vous êtes hypnotisé, absorbé par ses drôles d'animations qui se jouent devant vos yeux à un point tel que vous imaginez parfaitement chaque détail mentionné par le conteur ...

Citation:
Les survivants passèrent la journée à chercher vainement leurs disparus, n'ayant retrouvé que leurs vêtements laissés derrière eux comme s'ils s'étaient soudainement volatilisés. Alors que la luminosité déclinait rapidement ils n'étaient plus qu'une vingtaine, scindée en petits groupes, à parcourir la vallée où le drame s'était produit. Elbert, un fermier, était l'un deux. Il avait perdu sa femme et ses deux fils la nuit précédente et rentrait chez son frère Hector pour y passer la prochaine. Lui et sa femme pleuraient eux leur fille, tout le monde ce soir là pleurait quelqu'un. Alors que la nuit s'était installée et que la famille se forçait à avaler une soupe dans la pièce principale de la maison de bois, des gémissement et pleurent se firent entendre depuis la chambre.
- Emy ! C'est Emy ! La femme se leva brusquement, son visage fatigué par le chagrin et la peur affichait une lueur d'espoir au fond de ses yeux marrons. Sa chevelure blonde et sale flottait derrière elle alors qu'elle courait dans la pièce d'où provenaient les sons. Son mari lui emboitât le pas jusqu'à la chambre. Là, dans l'obscurité, semblait se tenir une ombre plus épaisse rappelant la jeune fille. Aussitôt la mère paniquée se jeta à genoux à ses pieds pour enlacer son enfant. Malheureusement, à peine sa main se posa sur l'ombre qu'elle disparue sous l'oeil choqué d'Hector, ne laissant retomber derrière elle que ses vêtements. Elbert arrivait à ce moment là, torche à la main, et lorsque la lumière fit place nette ils crurent distinguer une étrange forme noire ramper pour s'enfuir dans une complainte stridente. Hector tomba à son tour à genoux pour verser des larmes en serrant contre lui les affaires de sa bien aimée alors qu'à l’extérieur le vent faisait craquer le bois.

Concluant que seule la lumière pouvaient les sauver, les deux frères gonflèrent le feu et allumèrent bougies et lanternes pour tenir jusqu'au matin où ils espéraient retrouver d'autres villageois. Le lendemain, le soleil tarda à se lever, comme si l'obscurité ne voulait se retirer. Ne sachant si les créatures ne reviendraient qu'à la nuit ou si elles se terreraient dans un recoin ombragé, Hector et Elbert sortirent de chez eux lanternes à la main. Petit à petit les villageois se regroupèrent, discutant de leurs options au milieu de ce chaos et de ses larmes. Ils feraient de grand feux de joie pour préparer leur départ, car oui, ils comptaient bien abandonner ce village maudit aux forces des ténèbres qui le réclamaient. Disposant des ballots de pailles et fagots de bois autour des habitations, les villageois espéraient qu'une fois enflammés il y aurait assez de lumière pour se protéger durant leur dernière nuit ici. Mais celle ci arriva plus tôt que prévu, la mort rampante étouffant toujours un peu plus la clarté des cieux pour laisser ses minions agir. Tous s'attelaient à regrouper des affaires, emportant l'essentiel, les objets de valeurs et quelques souvenirs des disparus. Soudainement, quelques feux s'éteignirent, soufflés par un vent trop glacial pour être naturel. Les survivants paniqués tentèrent de se rassembler autour des torches qu'ils tenaient encore en main alors que certains d'entre eux disparaissaient encore lorsque les ombres les rattrapaient à la faveur de l'obscurité. Réunis devant une grange, un des habitant lança sa flambeau au travers d'une vitre qui se brisa en éclat. Une seconde après l'on pouvait voir les flammes grandir dans le bâtiment de bois où la paille prenait rapidement feu. L’incendie qui s'installait devrait tenir la nuit et fournir chaleur et lumière aux humains pris au piège entre les flammes et les ombres. Le sort sembla s'acharner lorsqu'un orage éclata dans la vallée, le brasier frappé par la pluie battante dégagea une épaisse fumée blanche qui vint recouvrir le périmètre tel un épais brouillard. Après quelques cris, le silence régnait en maître et lorsque la nappe de fumée se dissipa, il ne restait que des vêtements autour de la grange ...


Alors que l'histoire touche à sa fin, vous sortez de cette sorte de transe pour vous rendre compte que la nuit est déjà là. Le demi elfe vous regarde avec un sourire inquiétant tout en pointant une direction que vous suivez du regard par réflexe pour apercevoir une vieille bâtisse en cendres encore fumante. La vision est troublante, est ce là la même que dans le conte ? Vous revenez à l'étranger pour lui poser la question mais c'est avec effrois qu'à sa place vous constatez la présence d'une forme noire et fantomatique. Brusquement, le feu s’éteint et vous sentez un frisson glacial vous parcourir le dos ...


Citation:
Comptine de Noël par Shiawase



Il était une fois...

Il était une fois un monde torturé, un monde où les gens ne se parlait plus que virtuellement, où la guerre était un jeu lucratif et où Noël n’était rien d’autre qu’une orgie consumériste. Ce monde idéal n’avais qu’un seul défaut, le chocolat n’était considéré que comme de la merde. Ce manque cruel de bonheur à l’état solide fit grimper la vente de drogues dures comme le sucre ou le pâté.
Mais un espoir subsiste, dans ce monde reste une poignée d’hommes et de femmes résistent et cultivent leur fève de cacao !



MJ : Alors vous jouer un groupe de héros qui doivent sauver le monde. Voilà 4 personnages prétirés, choisissez parmi eux :
  • Vladimir : un geek des théories du complot et webmaster d’un blog douteux traitant d’extraterrestre et d’illmunator.
  • Jongkim : amoureuse secrètement de Vladimir, elle est sa plus grande fan sur son blog et troll tous ces articles.
  • Ziko : personne ne connaît son vrai nom c’est un as de l’informatique terriblement secret et suspicieux. Il ne fait confiance qu’à Vladimir.
  • Harry : un fan de roman d'héroïc fantasy, très maladroit mais extrêmement chanceux. Son gros défaut : adore les donuts enrobé de chocolat. Personne ne sait pourquoi il est dans l’histoire pas même le MJ.
Pierre : Moi je prend Vladimir, c’est le chef et c’est le plus fort
Paul : Je choisi Ziko parce que je suis trop doué en informatique comme lui
Jacques : Jongkim elle va allumer tout ce qui bouge elle est trop bonne, elle est pour moi !
Josette : Bon bah je prend Harry, mais je ne m’y connais pas trop en jeux de rôle moi hein !
MJ : Bon très bien, vous êtes prêt? Polo tu t’occupes du son et Pierre des chips, c’est parti !


La Rencontre :
MJ : Vladimir, comme tous les soirs après le boulot tu rédiges des articles sur ton blog. Tu es en train de travailler à déjouer un complot visant à détruire Noël par des présumés saladistes. Quand tout à coup tu entends ton chien Olande aboyer, grogner puis gémir de douleur. Que fais tu?
Vladimir (Pierre) : Je prends mon colt planqué sous le tiroir de mon bureau et je fonce vers la porte l’arme au poing prêt à faire feu !
MJ : heu ok, Quand tu ouvres la porte tu ne vois rien mais tu entends un gémissement plaintif sur la droite de ton porche. Tu vois une traînée de sang s’y dirigeant.
Vladimir (Pierre) : je me déplace discrètement pour me rapprocher
MJ : (jet de discrétion raté : fallait pas courir dans les escaliers comme un con), ok tu entends des couinements à ton arrivée et tu vois une sorte de gros rat avec une patte en moins et pissant le sang. Fais moi un jet terreur.
Vladimir (Pierre) : 5 ...
MJ : c’est raté, pris de panique devant ce monstre tu tires, au bout de 5-6 appuis sur la gâchette tu t’aperçois que dans la précipitation tu as oublié le chargeur, ton arme est vide. Une fois ton sang-froid retrouvé tu remarques que ce n’est pas un gros rat mais une sorte de petit humanoïde, on dirait un lutin de noël mais avec des couleurs plus ternes et une jambe en moins, Il te parle : “Je me nomme Gulby, je suis [tousse] j’étais l’un des derniers lutins du Père Noël, aidez-nous et sauvez L’Esprit de Noël.” Dans son dernier souffle il te tend un rouleau de parchemin taché de sang.
Vladimir (Pierre) : Je prends le parchemin et je lis le contenu.
MJ : toute une moitié du parchemin est illisible car maculé de sang, tu arrives à lire que tu dois te rendre au pôle nord, détruire Trumpy et sauvé Noël. C’est signé Hilarya.
Vladimir (Pierre) : je remonte dans mon bureau et j'écris sur mon blog ce qui vient de m'arriver.
MJ : dans la minute où tu as écrit ton article tu reçois 2 mails de lecteurs. Un de Jongkim et l’autre d’un dénommé Ziko.
Jongkim (Jacques) : J’ai écrit que je suis à 100% de son avis et lui demande s’il veut que je passe pour un petit 5 à 7 et discuter de tout ça ensemble.
Ziko (Paul) : mon message contient un virus qui bloque son ordinateur et qui diffuse une vidéo avec un masque blanc qui parle d’une voix trafiquée : Je suis Ziko, un justicier et je vais vous aider à aller au pôle nord et sauver l’Esprit de Noël. Vous trouverez en pièce jointe des faux passeports et des billets d’avion pour la Laponie. Je vous retrouverai là-bas.
Vladimir (Pierre) : Incroyable quelle bonne nouvelle, l’avion décolle dans 1 heure, je dois vite me préparer.
Jongkim (Jacques) : Super je vais prendre l’avion, j’ai toujours rêvé de m’envoyer en l’air (smiley clin d’oeil à Vladimir).
MJ : ok que prenez vous comme affaire pour le voyage?
Vladimir (Pierre) : Je prends des affaires chaudes, mon ordinateur, mon colt et mon chargeur (coup d’oeil méchant au MJ)
Jongkim (Jacques) : je prends des affaires chaudes aussi, mon string et des capotes.
MJ : Jacques ne confonds pas amoureuse et nymphomane.

En Route pour la Laponie :

MJ : le vol se déroule sans encombre. Une fois sorti de l'aéroport vous appelez un taxi Beru pour vous amener à Rovaniemi la capitale de la Laponie. C’est Harry le conducteur. Que leur dis-tu?
Harry (Josette) : Bonjour je vous emmène quelque part?
MJ : c’est un bon début Josette, super!. Donc, le conducteur de taxi s’adresse à vous en un parfait français, surement un expatrié ayant fuit la dictature salafisto-peniste. Faites-moi un jet d’observation tous les deux.
Vladimir (Pierre) : 10
Jongkim (Jacques) : 18
MJ : vous remarquez tous les deux qu’Harry dissimule un paquet de donuts dans sa portière. Toi Jacques tu vois sur le bout de ses doigts du chocolat, une chose impossible en cette période de l’année au vue du contexte géopolitique actuel. Quelles sont vos réactions?
Vladimir (Pierre) : je sors mon arme je le braque et lui demande où il a eu son chocolat?
Jongkim (Jacques) : je pousse un cri très aigu quand il sort son arme, j’ai horreur quand il dégaine cet engin.
MJ : Dans la précipitation, manque de bol tu lâches ton arme, elle glisse sous le siège passager et tu manques de te fracturer le doigt avec la gâchette. Toi Jacques, au lieu de crier tu as une vilaine quinte de toux, sans doute l’air froid et sec qui t’as irrité la gorge. Harry tu n’as rien vu à part la gonzesse qui tousse comme un poney et la brute qui lâche un juron en se tenant le doigt.
Harry (Josette): excusez-moi je n’ai pas entendu la destination, ce ne serait pas Rovaniemi par hasard?
Vladimir (Pierre) : je grogne en acquiesçant et essaye de récupérer mon arme sous le siège.
Jongkim (Jacques) : je me blottis contre Vladimir à cause du froid.
MJ : Vladimir tu n’arrives pas à la récupérer d’autant plus que Jongkim te colles et s'agrippe à ton bras. Au bout de 10 minutes à peine, vous voilà arrivez devant votre hôtel. Harry aide à sortir vos bagages. Il discute 2 min avec le portier, ils ont l’air de se connaître. Puis Harry part en vous remerciant pour la course.
Jongkim (Pierre) : mais on ne lui a rien donné !
Vladimir (Josette) : Laisse tomber, allons prendre notre chambre je suis crevé. Et on doit retrouver ce Ziko.

Rovaniemi
MJ : Le réceptionniste vous donne vos clefs en vous indiquant que le séjour est payé d’avance pour 2 jours. Votre chambre est la 1408 au premier étage à droite.
Vladimir (Josette) : Ok, je remercie ce brave homme et on se dirige vers la chambre, je rêve de m’allonger sur un bon lit.
Jongkim (Pierre) : Ahhh moi aussi mon ptit Vlad (Clin d’oeil coquin)
MJ : A peine êtes vous entrez dans la chambre que la porte se claque et se verrouille. L’écran de télé s’allume et vous voyez le même masque du mail.
Ziko (Paul) : Merci d’être venu, je ne vous ai pas attendu et je suis déjà sur place pour libérer l’esprit de Noël. Déposez vos affaires je vous attend, un taxi vient vous chercher. Dépêchez vous Noël est bientôt, si nous échouons le monde sera perdu dans un monde capitalo-capitaliste.
Vladimir (Josette) : pas le temps de se reposer une minutes, non mais ! Bon on se change et on saute dans son taxi.
Jongkim (Pierre) : pffff, ok
MJ : Après 5 minutes vous voilà reparti vers la zone de stationnement des taxis. Un seul taxi vous attends, vous reconnaissez le chauffeur c’est Harry. A peine monté, tout s’accélère, le taxi roule à vive allure, enchaîne dérapage et manoeuvre de pilotage. Vous êtes ballotés dans tous les sens. Puis tout s’arrête la portière s’ouvre et vous voyez un petit être rondouillard portant une grosse barbe noire hirsute et sale et de grosse lunette. Ca à l’air d’être un humain de petite taille empestant la pisse et les chips au barbecue.
Ziko (Paul) : C’est moi Ziko, venez, suivez moi on est à proximité de l’antre de Trumpy nous devons pas nous faire repérer.
Jongkim (Pierre) : Mais qui est Trumpy ?
Ziko (Paul) : Trumpy est un immense humanoïde sorti du pire cauchemar d’un être maléfique. c’est le croisement entre l’odeur d’un troll, la graisse d’un orc et la caractère d’un nain. Une sorte de d’amalgame de muscle sans cervelle ayant réussi à séquestrer le Père Noël et détruire sa magie. Il déteste le chocolat et c’est à cause de lui que plus personne n’en mange ni n’en trouve. Hilarya est un petit lutin femelle hystérique à tendance schizophrène dont ça personnalité maléfique donner naissance à Trumpy en l'extrayant de son pire cauchemar. Mais depuis quelque temps la gentille et douce personnalité à repris le contrôle et essaye de détruire Trumpy. C’est elle qui vous a envoyé Gluby un des rares lutins ayant survécu à la purge de Trumpy. Vite rentrons !
MJ : Ziko ne vous laisse pas d’autre choix que de le suivre. Il vous fait pénétrer dans une sorte de forteresse faite de tôle et de vieille pierre. Le tout colmaté par du goudron donnait à l’ensemble une apparence ridiculement horrible. Vous entendez des bruits de bataille, des cris, des coups de feu, des hurlements de douleurs. Vous apercevez des petits lutins au chapeaux rouges brandissant des kalachnikov et pourchassant un groupe de mini trolls hideux et apeurés. Après quelques embranchements, vous débarquez dans une grande salle où siège un trône d’os et de bonnets rouges. Assis sur ce trône, la malveillance et la mocheté personnifiées (C’est fou comme la nature s’acharne des fois), Trumpy l’effroyable.
Trumpy (MJ) : Mouahahahahaha, je savais que vous viendriez pauvre fous d'imbécile idiot. Moi le magnifique Trumpy je vous ai tendu un piège.
MJ : Puis d’un seul geste Trumpy fit tomber une cage en verre sur vous. Vous voilà prisonnier.
Vladimir (Robert) : Je sors mon arme et je tire en insultant ce gros lard
MJ : le verre est pare-balle, toutes les balles ricochent et manquent de vous blesser sauf une qui vient se loger dans la cuisse droite, face interne, à 1.5 cm de la partie médiane de l’artère fémoral de Jongkim. Tu perds 8 pv et tu souffres d'hémorragie.
Ziko (Jean) : J’arrache ma chemise et lui fait un bandage pour stopper les saignements
MJ : Ok ça marche, elle ne souffre plus d’hémorragie. Durant ce temps, Trumpy s’est levé de son trône et fait le tour de votre cage en réfléchissant à haute voix comment mieux vous torturer.
Puis, du couloir d’où vous venez vous entendez un bruit, une sorte de cri aiguë. Trumpy s’interroge et demande à ses gardes d’aller voir. A peine les garde on-t-il eu le temps de bouger qu’un Harry pâle de peur débarque dans la salle, trébuche sur la corde du piège fait une horrible roulade et s’effondre sur Trumpy. A sa suite vous voyez une foule de mini troll en colère.
Puis dans un moment de pause incompréhensible, vous voyez Trumpy s’agiter, renifler en l’air et poussez un cri de colère.
Trumpy (MJ) : AHHHH, ca sent le chocolat !! qui à osé en amener ici !!
MJ : Harry se relève lentement encore tout étourdi et les mains toutes aussi sales de chocolat. Quand Trumpy compris, le cri de colère se transforma en cri de terreur. Puis tout en essayant de retirer le chocolat sur ses habits, Trumpy se mit à gonfler, se boursoufler, s'expandre et PAF….. il explosa en millier de petites céréales chocolatées en forme de croissant de lune. Puis une à une toutes les serviteurs du maître explosèrent et vous voici noyé dans une marre de chocolat. Heureusement pour vous la cage en verre vous protège et pour Harry, il semble heureux.
Au bout d’une heure d’attente, quelques nains survivant vous retrouvent et vous libèrent. Jongkim est conduite rapidement à l'hôpital le plus proche grâce au taxi d’Harry. Vladimir et Ziko restent sur place pour éclaircir le mystère de la mort du Trumpy.

Ainsi leurs petites vies tranquilles reprirent leur cours.


Jeu de fin d’histoire : trouver tous les clins d’oeil plus ou moins discret à des personnage réel ou fictif connus, des publicités …


Citation:
Tarot du Jeu de Rôle ... Par Mlantrobic (avec les suggestions avisées de N’jini)

Jeu de rôle, le jeu de cartes ; ou 78 stéréotypes du jeu de rôles, divisées en 5 catégories. Qui n'en a pas au moins UN autour de sa table parfois ? Combien en avez-vous expérimenté personnellement ?


Carreau - PJ
AsL'absent/retardataireT'arrive dans une heure ? Parfait, tu seras à temps pour ramener les autres.
2Le téléphonisteOn ne te gêne pas pour parler au moins ?
3Le nouveau- Comment vous faites pour faire plus de 10 ? C'est mon cinquième 2 de la soirée.
- Nous, on lance des d20 pour attaquer, pas des d6.
4L'échec critiqueComment te dire... t'es mort, et pour une fois, t'y es pour rien.
5Faux coup de chanceRéussite critique ! Comment ça c'est un 10 ? Désolé, j'ai lu 20.
6L’idée foireuse- On va envahir le Mordor !
- Heu... on est deux, tu sais.
7Le plan foireuxCertes, c'est un plan, mais il se résume à foncer dans le tas.
8L’excuse foireuseÉcourte les détails la prochaine fois, on y gagnera du temps.
9L’idée fumeuseÇa parait mauvais, ça sent mauvais, et pourtant... ça marche (parfois).
10Le coup de chanceArgh, non ! Je voulais pas faire ça ! Ho tiens, c'est quoi ça ? Cool, un passage secret.
ValetL’indice repéréHum, c'est quoi ça ? Ça pourrait être utile non ?
CavalierL’idée lumineuseL'instant de gloire du joueur, le jour de l'année où une étincelle de génie a réussi à traverser son cerveau.
DameLa réussite critiqueTu sais, cette folie qui t'a prise et que t'avais une chance sur un million de réussir... bah, t'as réussi.
RoiLe bon planUne chose mythique que les PJs n'ont jamais trouvé.
Trèfle - Compagnon
AsLe traîtreQui a dit que compagnon voulait dire allié ? Désolé, mais je peux récupérer mon couteau, je ne pense pas que ton dos en a encore besoin.
2Le bouletVous savez, celui qui chante pour que vous soyez plus silencieux.
3L'idiotCe sont nos alliés donc on a pas le droit de leur mentir.
4Le suicidaireChargez !!!!!!!!!! Comme Aragorn à la fin du retour du roi, l'armée alliée en moins.
5L'inutileIl est sympa, et il pourra toujours servir si on marchande avec un troll.
6Le faire-valoir“Au moins, il aura essayé.” Tu penses que c’est une bonne épitaphe ?
7Le porteurLa prochaine fois, prenez une mule, ça fera moins baisser la moyenne des QI.
8Le dislexiqueOn m’a demandé vingt quatre pièce d’or, donc j’ai donné quatre vingt, comme il a dit.
9Le distraitGRENADE !! Comment ça, c’est des alliés ?
10L'informateurCapable de vous trouver tout et n’importe quoi, surtout n’importe quoi.
ValetLa bruteTrès doué pour foncer dans le tas et pour… foncer dans le tas, oui.
CavalierLe protecteurVous. Ne. Passerez. Paargh...
DameLe soigneurAprès l’effort, le réconfort… quand il a survécu.
RoiLe dieuIl est beau, il est bon, il est fort, il fait tout le boulot. Et nous alors ? Ben on regarde et on s'fait chier.
Cœur - PNJ
AsLe donneur de quêteParle souvent de trésors mais oublie toujours de préciser les dangers.
2L'aubergisteLe seul qui ressort sans blessures lors d’une bataille épique, et se plaint pour le mobilier.
3La serveuse nigaudeIl m’a demandé ce que vous veniez faire ici, donc je lui ai dit que c’était pour mettre un terme à ses ambitions de régner sur le monde, le tuer, et piller sa maison.
4Le barde dans le fondPrésent pour l’ambiance et l’ambivalence ...
5L'idiot du villageDeux rôles possibles : Chemise rouge ou détenteur d'une information cruciale mais incroyable.
6La victimeToujours au bon endroit au bon moment. Enfin, pas pour son point de vue, mais qui s’en soucie ?
7Le monstre aléatoireToujours de la bonne puissance, la semaine dernière, ici c'était des loups, aujourd'hui c'est un tyrannosaure.
8La vieilleC’est sur à 99%, c’est une guenaude … ou une sorcière.
9Le célesteArrive inopinément, aide les PJs à ne pas mourir et repart aussitôt sans un mot.
10Le fiélonArrive dans le sillage du céleste, remet le bordel et continue sa route.
ValetLe marchand d'objet magiquePiller son magasin serait surement l’opération la plus rentable de tous les temps… pour les survivants.
CavalierLe mystérieuxIl a plein d’informations mais on ne sait toujours pas comment et pourquoi il sait.
DameLe grand méchantQui tire les ficelles dans l’ombre, dont on entend toujours parler mais qu’on ne voit jamais.
RoiLe GBDFDNou le Gros Boss De Fin De Niveau, le gars que le MJ 6 mois à créer et comprendre. Le même qui mourra en deux critiques des PJs au premier round.
Pique - Spectateur
AsLa copine de...Prenez une chambre quoi !
2Le petit frère / fils de...Curieux, mais chiant... mais curieux... mais chiant, surtout chiant.
3Le beaufÇa vous gêne si j'allume la télé sur le match ? Tant pis pour vous.
4Le pique assietteOui toi là, qui te sert dans MA bouffe avec tes gros doigts tous sales.
5Le blagueurPas drôle d'ailleurs, en général.
6La mère de...Non mais vous allez arrêter de vénérer Satan dans ma cave oui ?
7Le facteur/livreurJamais à l’heure, toujours quand on est occupé ailleurs.
8La pluieQuand on décide de jouer (pour une fois) en extérieur, c'est un invité incontournable.
9L’ancien joueurCelui qu’on a viré parce qu’il était trop chiant, mais qui continue à vouloir venir et squatte devant la porte en faisant des réflexions.
10L'assistant PJPlus d’idées que le groupe qui joue vraiment, dommage qu’il soit là à leur faire remarquer les failles de leur plan.
ValetLe fantômeUn spectateur comme on les aime, qui fait son boulot : se taire !
CavalierLe vétéranCelui qui a déjà joué le scénario et qui échange des mots d’esprit avec le MJ que les joueurs ne comprennent pas.
DameL'assistant MJTu croyais quand même pas que j'étais là pour décorer non plus ! Bon d’accord, je ne fais que porter les messages, mais c’est déjà ça non ?
RoiCo - MJMOUHOUHOUHAHAHAHA !!! Tu vas souffrir !
Atout - MJ
PetitLogique fumeuseUne trappe, Deux énigmes, Trois kilomètres à pied, Quatre portes piégées, Cinq monstres. Il vient ici tous les jours tu as dit ?
2Le scénario foiréIl n’a pas relu le scénario avant la séance.
3Le scénario dirigisteLe MJ lit, et parfois, vous pouvez faire quelque chose, choisir votre boisson, par exemple.
4Le changement de scénario impromptuHistoire de parer au plus pressé sur les actions inattendues des PJs. Bah oui, c’est pas ma faute si vous êtes immunisé au feu mais que ce dragon rouge, il fait un cône de froid depuis qu’il est enrhumé.
5La question piègeTu préfères être pendu ou fusillé ?
6La devinette infernaleSeul dieu et le meujeu connaissent la réponse, l’arracher au premier sera certainement plus aisé.
7Le MJ mystèreCaché derrière un écran haut de trois mètres ou celui de son ordinateur, son visage est inconnu.
8Le MJ surpriseQui est prévenu qu’il est MJ en arrivant sur place.
9La porteQuand il semble y avoir un piège, c'est qu'il n'y en a pas. S'il ne semble pas y avoir de piège, c'est qu'il y en a. Donc s'il semble y avoir un piège, on pense qu'il n'y a pas de piège, donc il y en a un.
10La scène de l'aubergePour une bonne introduction ou une petite pause quand on manque d’inspiration.
11Les noms étrangesVive les générateurs de noms, mais Scratchnsniff, vraiment ?
12Le sourireVous le connaissez tous, celui qui fait peur. À moins que… peut-être est-ce là la récompense ultime ?
13Petit bout de papierPour une information secrète.
14Petit bout de papier... blancPour faire peur aux autres, particulièrement à Paranoïa.
15Le faux scénarioPour quand on part aux toilettes, marche aussi avec une simple fausse carte dans un donjon.
16Bruit de dés inutilesJuste comme ça, pour passer le temps. Les notes, non, ne vous inquiétez pas.
17Tous les chemins mènent à gaucheVous allez là-bas, sinon mon scénario marche pas !
18La nécropoleToujours efficace pour faire taire quelqu’un d’un peu chiant, et ses voisins, et leurs voisins, et ce gars à 500 km qui me regarde de travers, et le reste du monde aussi, par principe.
19Trucage des désPour le bien du scénario bien sur ! Et aussi pour que l'emmerdeur de service prenne un critique plus souvent qu'à son tour.
20Règle numéro 2Se référer à la règle numéro 1.
21Règle numéro 1J'ai raison.
ExcuseTGCMTa gueule, c'est magique. Arrête de discuter et fais comme je dis.


Citation:
Vos Pièges 2017 tiré du manuel des pièges de Grimwood

Quelques exemples de pièges types qui bien sûr peuvent être adaptés selon les envies de votre maitres de jeu. Have fun !

1. Ne manque pas de piquant !

Un piège qui constitue l'illusion parfaite. Vous arrivez dans une pièce où au milieu il y a une fosse avec les fameux pics qui ne peuvent que trouer et percer armures et peaux. Il vous faut donc passer sur le côté, en faisant bien attention de ne pas tomber, et espérer de ne pas rencontrer une créature dantesque qui pourrait être la raison d'une chute. Seulement voilà, ceci est une illusion.

En réalité il faut passer au milieu où il y a un sol réel avec sur les côtés un passage sur ressorts. Une fois actionné les ressorts projettent les pj sur les pics réels qui se trouvent ... au plafond ...




Fiche Technique :
    FP: 3
    Type : Combinaison (Magique et Mécanique)
    Fouille : Piège DD20, Illusion DD18, Mécanisme : DD22
    Désamorçage : Mécanique DD22 - (désamorcer les ressorts)
    Effets : le plancher sur ressorts fait sauter le PJ au plafond : 2d4 +2 points de dégât par cible + 1d6 dégâts de chute.
    Jet de sauvegarde : Réflexe DD18 évite les dégâts






Citation:
2. L'escalier qui ne veut pas te lâcher



Un piège tout simple somme toute, mais diantrement énervant. Une des marches de l'escalier que vous gravissez (de préférence en courant car vous êtes poursuivis) et l'une des marches s'effondre sous vos pieds ... Des lames coupantes sur le haut et sur le bas vous blessent non seulement lorsque votre pied entre dans le piège mais également lorsque vous tentez de le ressortir... Ouch ...





Fiche Technique
FP :2
Type : Mécanique
Fouille : Piège DD20, mécanisme DD20
Désamorçage : Location (plaque)
Effets : 1d6 de lames à l'entrée, 1d6 de lames à la sortie
Jet de sauvegarde : Réflexe DD18évite




Citation:
3. Comment ne pas franchir un précipice ...

Aucune explication nécessaire hein ? Le FP des pièges dépend de quel type vous y mettez, les dégâts de ce que qu'il y a dessous. On peut même avoir à l'entrée un tableau qui désamorcent certaines tout en amorçant d'autres. Le pied pour le meujeu !

Image




Citation:
4. Comment faire tourner en rond ?

Ce piège ne fait pas mal, mais dieu qu'il est frustrant. En toute innocence en plus. Vous arrivez à un carrefour de quatre corridors. Vous décidez quel couloirs vous voulez prendre. Vous le prenez et quelques temps après (pour être sur que vous ne voyez rien bien sûr) des murs descendent pour boucher, un, deux ou trois passages.

La beauté du truc ? Le "labyrinthe" est carré, vous revenez toujours au carrefour qui se modifie à fur et à mesure de votre passage, enfin bref vous tournez en rond ! Bien sûr il y a des moyens de l'éviter, mais encore faut-il être conscient ...

Technique : Les pointillés sont les murs qui descendent, les plaques qui initient le mécanisme sont des alarmes lorsqu'on passe. 1d4 pour déterminer combien de murs descendent.



Citation:
5. Arrête de casser mes portes !

Vous les avez aussi ces aventuriers qui dès qu'ils voient une porte en bois qu'ils n'arrivent pas à ouvrir... Ha ouki suis pas la seule ! Alors voilà comment les décourager (et à mon avis, une fois suffit !)
Le piège est un mécanisme qui relie un poids dans la porte à un faux plafond. Tant que la porte est ouverte normalement, il n'y aura pas de distorsion. Par contre lorsqu'on la casse le poids est libéré et tombe enclenchant le mécanisme. Le faux plafond s'ouvrira pour laisser passer une Lance Géante droit dans le dos du vilain personnage qui casse la porte (et tout ceux trop près derrière lui)!



Fiche Technique
FP4
Type : mécanique
Fouille : Piège : DD25, Mécanisme DD20
Désamorçage du piège : DD25
Effets : 2d8+4 de dégâts
Jets de sauvegarde : Réflexe DD22 évite.


Citation:

La petite bande dessinée qui m'a fait rire pour la fin - N'ouvre pas la porte !!!
Image ImageImage Image




Poème de Noël par Nanbanjin
nanbanjin a écrit:
[クリスマス


あなた誰?私が知っています。
あなたは今年の最も美しい日です、
子どもたちを驚かせる年の日、
それは、子供たちを驚かせると笑いを作ります
これは喜びと喜びの人々になります。

あなた誰?私が知っています。
あなたはケーキの上のアイシングしています、
ケーキの上のアイシングと目覚める炎、
目覚めると、私たちは驚嘆炎、
我々は驚かせると、この日の贈り物になります。

あなた誰?私が知っています。
あなたのおかげで、私の家族全員が再会され、
そして、私はその瞬間を決して忘れないだろう
この長い開発。

だから、あなたは誰です。
私はあなたを教え、
永遠に残りを願って、
私たちの心でと生活の中で、
そして、彼が生まれた喜んでいます。


KURISUMASU


Anata dare? Watashi ga shitte imasu.
Anata wa kotoshi no mottomo utsukushī hidesu,
kodomo-tachi o odoroka seru toshi no hi,
soreha, kodomo-tachi o odoroka seruto warai o tsukurimasu
koreha yorokobi to yorokobi no hitobito ni narimasu.

Anata dare? Watashi ga shitte imasu.
Anata wa kēki no ue no aishingu shite imasu,
kēki no ue no aishingu to mezameru honō,
mezameru to, watashitachiha kyōtan-en,
wareware wa odoroka seru to, kono Ni~Tsu no okurimono ni narimasu.

Anata dare? Watashi ga shitte imasu.
Anata no okage de, watashinokazoku zen'in ga saikai sa re,
soshite, watashi wa sono shunkan o kesshite wasurenaidarou
kono nagai kaihatsu.

Dakara, anatahadaredesu.
Watashi wa anata o oshie,
eien ni nokori o negatte,
watashitachi no kokoro de to seikatsu no naka de,
soshite, kare ga umareta yorokonde imasu.


NOËL


Qui es-tu ? moi je sais.
Tu es le plus beau jour de l'année,
Le jour de l'année qui émerveille les enfants,
Qui émerveille les enfants et qui rend la gaieté,
Qui rend la gaieté et enchante les gens.

Qui es-tu? Moi je sais.
Tu es la cerise sur le gâteau,
La cerise sur le gâteau et une flamme qui s'éveille,
Une flamme qui s'éveille et nous émerveille,
Nous émerveille et fait de ce jour un cadeau.

Qui es-tu? Moi je sais.
Grâce à toi, toute ma famille est réunie,
Et je n'oublierai jamais ce moment,
Ce long épanouissement.

Voilà, qui tu es.
Je vous le dis,
Espérons qu'il reste à tout jamais,
Dans nos cœur comme dans la vie,
Et soyons heureux qu'il soit né.


Petits Nouveaux Grands Témoins
Elassa a écrit:
Certains me connaissent sous le nom d’Elassa la belle ensorceleuse, un personnage crée en 2009 que j’avais laissé de côté. L’envie de revenir jouer parmi vous m’a pris un matin comme ça. Et du coup voilà, paf le virus du rp me reprend. Du coup j’ai fait mon second perso, Inuik le guerrier nain polaire.
Ça y je suis à nouveau atteint, le virus se propage, il me pousse à inscrire pour une aventure d’un an sur IRC pour une partie un druide connu sous le nom de Jarod. Et ce n’est pas fini bim une entrée à l’école de magie de MilleMort pour étoffer mon premier perso. Vous en voulez encore moi ouiii alors le dernier en date Shaun un rodeur mystique est en train de voir le jour pour un one shoot de super héros.
Tout ça pour vous dire merci à tous ceux qui ont croisé an tant que pjs, mjs ou admin.

Gemmaline offre tout un choix de possibilité pour s’amuser et s’évader dans ce beau monde du Rôle Play allié à la puissance DD3.5 et à votre imagination débordante.

Merci encore.

Alexandre
Et non ça ce n’est moi pas un nouveau perso. Je prends de bonne résolution pour 2017 , Plus de nouveau perso ! Aller va juste un petit pour la route, non ! Stoooop


Johnson a écrit:

J'ai un ami Mj irl qui cherche souvent des infos sur les règles de donjon sur Gemmaline et donc je m'y suis intéressé aussi. Et voila, grâce à lui, c'est une vrai mine d'or sur quoi je suis tombé ! Il y a tout ce qu'on peut vouloir savoir sur les règles de Donjon, tout pour mettre en place d'horrible stratagèmes afin de torturer mes Pjs ou leur rabattre le caquet quand ils mettent la parole du Maître en doute !!
Je me permets de vous dire merci au nom de tout les Mj présent sur terre et ailleurs (dimension Z incluse)

Je ne suis qu'un joueur récent ici mais c'est extra de jouer ici, les joueurs que je côtoies sont à fond dans le RP (feat nanbanjin :D ) et notre petite N'jini arrive parfaitement à nous plonger dans l'aventure grâce à sa plume (j'attends de voir son coté evil maintenant :lol: )

Tout le monde est super sympa ici, jamais vu de messages railleurs ou vexant, les réponses arrivent à point nommé sans longue attente, bref un 10/10 pour le fofo !

Gloire à G, gloire à G, Oohoo G tout puissaaaant !!!


Radulf a écrit:
Les fourneaux de Noël me laissent une pause, j'en profite donc pour adresser tous mes vœux à Gemmaline et tous ses aventuriers ! Je ne sais plus exactement comment j'ai trouvé ce forum de jeu de rôle mais une chose est sûre, je l'ai cherché longtemps. J'ai eu le plaisir de trouver ici un forum mâture, au graphisme sobre et agréable. J'ai aimé l' accueil chaleureux, l'accompagnement bienveillant (et patient !) dans la création de la fiche de personnage, la grande qualité de roleplay, la richesse de l'univers et du scénario. Pour quelqu'un qui ne connait pas du tout D&D la compréhension des règles est peut-être ardue quand on aborde la création de la fiche de perso mais difficile d'en proposer des simplifiées. La disponibilité des membres de la communauté pour expliquer et aider est super appréciable. J'en profite donc pour remercier tous le staff !

Bon Noël N'Jini! :)


Astanndar a écrit:
Chère Njini,

Je suis tombé sur le site en premier lieu pour les aides et informations qu'on peut trouver sur Faerun. Pour le reste, ça me démangeait de rp de nouveau, même par forum.
Et comme on s'y sent bien, on y reste ! Parce que les gens sont sympas, les MJ se décarcassent et sont toujours motivés et ça pousse les joueurs à être "sérieux".
En plus il y a plein de jolies filles dans mon aventure qui sont folles de mon PJ.. ^^
Les qualités ? l'habillage du site, avec des couleurs chaudes. Les animations diverses et variées des MJ. La bonne ambiance générale.
Les défauts ? c'est toujours trop long d'attendre la réponse de ses compères, mais c'est parce que je suis impatient. Et parfois je me perd "géographiquement" tant dans les aventures, que dans le site...

Globalement, on s'éclate ! Et Joyeux Noël !


Aleste a écrit:

Salut salut,

D'ici l'île et fort sympa, accueillante et tout tout.
De très bons Maître en la matière y sont en régence.

Un bémol ? Euh...?
Il me manquerais peut être un indice sur les minimums et maximums de post par semaine. Histoire de choisir à quel tempo on veut jouer.

Voili voilou




JOYEUSES FÊTES 2017 !

Image

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: