Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Dim 17 Déc 2017, 11:08



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Gazette 20 - Printemps
MessageMessage posté...: Jeu 29 Mai 2014, 22:32 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 16:54
Messages: 8977
PX:
Image




Édition N° 20 : C'est le Printemps

Sommaire de la Gazette
Introduction Spécial Taverne des Royaumes Oubliés par N'Jini Mchawi
:RP: Interview d'un spécialiste de l'incarnum par Ange du Destin
:RP: Une Civilisation Oubliée sur Gemmaline ? par Chapour l'Avisé
:RP: Des abominations dans les mines par N'Jini Mchawi
:HRP: Quel genre de Meujeu avez-vous ? par Dragriff
:HRP: La Voix de Gemmaline par Valdaria
:HRP: Les Risettes de la Gazette par Salstice et Njini
:HRP: La Mère Castagne par N'Jini Mchawi
:HRP: Le mot de la fin par N'Jini Mchawi




Introduction

L'anniversaire des 10 ans de la Taverne des Royaumes Oubliés.

Ce n'est pas un mystère, ni un secret : bon nombre de joueurs sur Gemmaline connaissent nos voisins la Taverne des Royaumes Oubliés, y jouent et je suis l'un d'eux. A la fois joueuse et Maître de Jeux sur cet espace dédié Royaumes Oubliés et règles Donjon et Dragons 3.5, pendant près de 7 années j'ai pu suivre son évolution, le flux de ses joueurs, la qualité de ses Maîtres de Jeux et le style plus cadré que ce forum applique, cherchant avant tout une rigoureuse forme d'écriture et de jeux.

Nos relations inter forum avec Njini comme interlocuteur n'ont pas toujours été paisibles (N'Jini oblige), mais toujours respectueux du moins pour la majorité. Oui j'ai déjà claqué la porte, mais sans vraiment quitter l'espace de la Taverne, peut-être parce que tout comme sur Gemmaline, derrière les pseudos il y a des gens que j'aime énormément.

Le 20 Mai 2014 La Taverne des Royaumes Oubliés a fêté ses dix ans. Ça chiffre, et on est à peu près du même âge. C'est pourquoi je tiens à souhaiter dans cette gazette un bon anniversaire à la TDRO, de belles évolutions dans le futur et plein de magie. Ce merveilleux endroit où je me sens un peu chez moi.

Une pensée
un peu déçue pour ceux qui en sont partis,
émue pour les joueurs que j'ai eu l'honneur de meujeuter,
attentive pour ceux qui ont des difficultés,
scrogneugneuse pour ceux qui savent pourquoi, et
lumineuse pour ceux que j'aime.


Quoi qu'il en soit, je me fais la voix de tous les Gemmaliens pour vous souhaiter encore de belles années constructives dans le monde merveilleux et magique de Donjon et Dragons.

Interview d'un spécialiste de l'incarnum


Interview avec le Professeur Lunesaphir, un des grands savants de Gemmaline. Lunespahir a étudié pendant ces dernières années le phénomène connu sous le nom de "Incarnum", et ceux qui le modèlent, appelés des "Modeleurs d'âmes".

Q : Professeur, comment définiriez vous l'Incarnum?
R : Question vaste, mais je dirais pour simplifier que l'incarnum est une énergie, la même sue celle dont est faire l'âme.
Malgré les raccourcis d'usage, l'incarnum n'est pas une âme, mais est faite de la même matière, dirons nous.

Q : Est-il vrai que l'incarnum est apparu avec la période du Temps des Troubles?
R : L'ensemble des érudits est unanime à ce sujet : non. Nous avons du mal à dater la première utilisation de l'incarnum. Nous n'avons aucune donnée semblant indiquer que les anins et les elfes ont été de grands manipulateurs de l'incarnum,; mais nous avons trouvé des traces que certains géants l'ont fait. L'empire de Nétheril connaissait aussi l'incarnum et les amalgâmes, mais sous une forme différente que celle que nous connaissons aujourd'hui. L'incarnum était plus utilisé pour sculpter des objets et œuvres d'art changeantes, mais indépendantes, là où les modeleurs d'âme moderne modèlent des objets dont ils s’équipent et qu'ils lient à eux-mêmes.

Q : Mais alors, l'incarnum a-t-il disparu temporairement ?
R : Il semble que non, bien que c'est ce qu'on a pu penser. Mais des personnes dans certains cultes, principalement au point de vue extrêmes, semblaient pendant ces siècles avoir reçu ce qu'ils considéraient comme des dons divins. Nous avons trace d'une personne pensant être une forme de paladin de Tyr le Juste, qui lui avait donné un archon lumineux bleuté comme compagnon. Je pense qu'il s'agissait en fait d'un amalgâme, aujourd'hui connu sous le nom d'Etincelle d'âme. Ces personnes pensaient avoir reçu un cadeau divin, mais il s'agissait en fait de faculté de modeleur d'âme. Nous ignorons par contre si celle-ci venait véritablement de leur foi ou bien d'un don personnel.

Q : Mais pourquoi cela a-t-il changé avec le temps des Troubles ?
R : La question reste ouverte. Pour certains, c'est le changement de Mystra le catalyseur de cela. L'utilisation de l'incarnum reste très lié à la Toile, un amalgâme ne fonctionne pas là où il n'y a pas de magie. Et un changement dans celle-ci a pu influencer avec quelle aisance ces manipulations sont possibles. Mais il est aussi possible que cela soit une des nombreuses influences laissés par les dieux. Ceux-ci étant porteurs de volonté et de pensées fortes, celles-ci ont pu se transmettre aux créatures sous forme d'essentia, qui est notre propre énergie d'âme, et un élément vital pour le maniement de l'incarnum.

Q : Et qu'en est-il de ces modeleurs que vous appelez des totemistes ? Et qui sont-ils ?
R : En effet, depuis quelques années, dans les terres du nord, des barbares naissent avec un lien étrange avec des créatures surnaturels de ses terres, et semblent capables de manipuler l'incarnum lié à ces créatures, qu'ils appellent des totems. l'absence de données écrites nous empêchent de savoir si cela a existé par le passé ou non de manière certaine, mais ce type de maniement ressemble beaucoup à celui que faisaient les géants d'il y a plusieurs millénaires.

Q : Selon votre point de vue, comment va évoluer cette pratique ?
R : C'est une question difficile, car dans ce domaine, il semble que beaucoup reste à faire. Les magiciens ont derrière eux des siècles, et même des millénaires d'histoire de magie, de créations de sorts, d'échecs et de réussites. Les modeleurs d'âmes sortent à peine des ténèbres et ont donc toute leur propre histoire à écrire. Et suivant qui l'écrira, elle pourra devenir bannie, être vu comme une lumière pour les opprimés ou peut-être même retombé dans l'ombre.



Une civilisation oubliée sur Gemmaline ?

E RÉCENTES RUMEURS ont fait état d’un bâtiment étrange découvert dans la partie encore peu connue de l’ile. Un groupe de pionniers et de coureurs des bois partis explorer la région sont revenus en ville en parlant d’un grand complexe en ruine, dont l’architecture serait elfique. Ils n’ont pas trop su dire à quoi pouvait bien servir ces lieux, mais ils devaient avoir une certaine importance pour ceux qui les ont bâtis, à en juger par les fresques et bas-reliefs travaillés qu’ils ont pu y voir.
L’endroit étant situé dans une zone très reculée, non-loin des marais de Béryl, il est difficile d’accès et le prince n’a pas jugé bon d’y envoyer d’expédition, bien qu’il ait semblé très curieux d’en apprendre plus à son sujet. Certains n’ont pas hésité à comparer Gemmaline à la Corkalia’ther des légendes elfes… beaucoup les ont raillés, ne prenant cette légende que pour une légende, mais si ces explorateurs disaient vrai et que le bâtiment découvert était bien un reste d’une ancienne culture elfique, la légende pourrait bien devenir réalité.

Des aventuriers avides de gloire seront peut-être tentés de s’y rendre. Il serait toutefois à déplorer que ce ne soit que dans le but d’en piller les trésors qui pourraient y être présents… mais la bibliothèque a fait savoir que toute trouvaille qui lui serait ramenée et renforcerait nos connaissances sur un possible peuplement de l’ile antérieur à sa découverte par le prince Ludrick, Siamorphe l’ait en Sa sainte garde, et sa flotte serait grandement appréciée. Pour des raisons de sureté quant à la préservation du site, sa localisation est cependant tenue secrète et à moins d’errer au hasard dans les zones sauvages de l’ile, dont on ne redira jamais assez la dangerosité, il sera difficile d’accéder à ces ruines pour en rapporter quoi que ce soit, au grand désespoir des historiens et spécialistes des anciennes cultures de la bibliothèque.


Des abominations dans les mines !


Des êtres ressemblant vaguement à des humains ont été vus dans les tréfonds des mines du mont Christal. Vivant près d'une résurgence couleur de sang, ces abominations ont du vivre là depuis des générations, se transformant au fil des générations pour devenir ce qu'ils sont aujourd'hui. Maigre, le visage allongé, une dentition à toute épreuve, aussi agile que des araignées, ils attendent le passage d'un malheureux aventurier pour en faire leur festin. Car il est certain, au dire d'un rescapé, qu'ils sont cannibales, n'hésitant pas à sacrifier leurs jeunes à des repas soi-dit nécessaire à leur survie. Totalement hors de tout culte, ils n'ont que pour toute loi que celle du plus fort. Pourtant, il est sûr qu'ils sont d'origine humaine.

Nul ne sait comment ils sont arrivés là. Ils auraient pu être d'anciens esclaves abandonnés là à leur triste sort, les laissant sans vivres, sans moyens de chasser, sans repères pour trouver la surface ou s'enfoncer dans les tunnels de l'Outreterre. N'empêche que récemment quelques galeries ont été ouvertes pour l'extraction de cuivre et de quelques veines de diamants. Aurait-on ainsi ouvert un passage pour qu'ils se rapprochent davantage de la surface ? Si c'est le cas, Gemmaline est en grand danger !

Toute personne qui aperçoit ces êtres malingre, à la peau blanche dépourvu de pilosité, aux grand yeux noirs et aux dents pointues, se déplaçant comme une araignée, sont priés de le reporter au plus vite aux autorités.



Quel genre de Meujeux avez-vous ?

Image


Tout comme j’avais écris sur les divers types de PJs dans un précédent numéro (lequel ?), je propose de décliner les différents types de MJs qui peuplent la faune et la flore des forums RP. Bien sur ces caricatures n’ont rien à voir avec des personnes ou faits ayant réellement existé (sic). Tous comme j’avais donné des conseils aux MJs face aux divers types de PJs, là ce sera l’inverse. Y a pas d’ raisons.

Le procédurier
    Tout comme le type de joueur du même nom, ce MJ aime appliquer toutes les multiples règles dès qu’un PJ lève un doigt. Il s’en suit des aventures très lentes, pour ne pas dire stagnantes, où il faut parfois plusieurs mois pour ouvrir une porte qui a le malheur d’avoir une serrure. Tout cela sentirait-il la poussière et l’ennui ?
Mon conseil, écrire des posts où l’action avance sans donner de détails sur le pourquoi et le comment.

L’allergique au combat
    Ce MJ a remarqué que les combats étaient pénibles à gérer : lancers de dés multiples, bonus/malus incalculables, cartes évolutives contraignantes, plaintes récurrentes des PJs, confusion dans les règles … Aussi ses scenarii n’ont jamais de méchants à tuer, de monstres devant les portes de trésors et de vilains à pourfendre. Dommage quand on possède un PJ qui se ballade avec une armurerie acheté à grands frais. Parfois ce MJ mettra un rat malade (FP 1/8) ou une fourmi sanguinaire (FP 1/16) histoire de dire « Mais si, regardez ! Ça bastonne par ici ! ». Mais ne vous y trompez pas, vous n’aurez jamais le plaisir de vous servir de vos options de combats, et ces derniers ne durerons jamais plus de deux rounds.
Mon conseil : prenez des niveaux de bardes, et vendez boucliers, armure et tout votre arsenal pour rester en charge légère

Le Radin

    Parfois en lien avec le type précédent. Jamais une pièce d’or, jamais un objet magique, de peur que les PJs ne devienne surpuissants. Grâce à cette méthode cela n’arrive pas, puisqu’au niveau trois vous avez acquis avec peine une potion de soin léger et encore, la fiole est à demi vide. Un peu frustrant quand on découvre la liste du matériel à disposition. Généralement il faut aussi demander ses XP et on en a rarement de trop. Aucun passe droit sur les dons et autres bonus de compétences qui pourraient être acquis en court d’aventure. Bref, un PJ au pain sec et à l’eau.
Mon conseil : jouez un moine avec le don pauvreté

Le tous feux tous flammes
    Plein de PNJs, des histoires abracadabrantes, des actions rocambolesques en cascades. Aucuns soucis de temporalité ni de problèmes du à la vie quotidienne. Des jets de compétences multiples et redondants qui tiennent à peine compte des règles … Une aventure qui saute du coq+1 à l’âne+3 en passant par la Lorraine avec ou sans sabots. Un scenario qui est écrit au fur et à mesure des posts, pas de cartes, pas de plan, pas de constructions. Bref, on s’y perd !
Mon conseil : rajoutez en dans le style !

Le débordé

    Trois mois entre chaque post, des quêtes par centaines, à chaque fois qu’il doit écrire un post suite à de multiples relances de ses Pjs en larmes ce MJ doit relire son aventure, se rappeler du nom de ses PNJs et surtout se souvenir de la trame de son scenario. Des feuilles de personnage pas à jour, des XPs donné une fois tous les deux ans après de multiples demandes, pas de réponses aux MPs, des posts HRP sans rapports directs avec l’aventure dans laquelle on se croit évoluer. Fiouf, y fait chaud !
Mon conseil : être très gentil avec lui et lui noter tous les bonus en spoiler à la fin des posts nécessitant jets de compétence et autres bonus/malus ! ne rien prévoir pour le lvl2 de son perso.

Le crado

    Des posts assez courts (pour ne pas dire succins), qui ne respectent pas la charte en vigueur. Enfin pas tout le temps. Des fautes à tous les mots et des erreurs dues à un correcteur d’orthographe manipulé à la hussarde et sans relecture. Une aventure bâclée digne du scenario d’un épisode de ‘petit ours brun’ : ni intrigue, ni trésors, ni combats, ni rencontres, bref le désert de l’imaginaire, juste quelques lieux et PNJs saupoudré ça et là pour passer le temps.
Mon conseil : tuez-le !

Le Speed

    Une aventure qui fonce et où les PJs se sentent prisonnier de la narration, le MJ oublie de laisser libre champ à l’initiative des joueurs, une aventure de PNJ quoi. Que votre PJ fasse un choix ou son contraire l’aventure va au même endroit et possède la même issue. C’est qu’il l’a écrit son scenario ce MJ ! Et il compte bien aller au bout : avec ou sans votre consentement, alors compliquez pas avec vos lubies de PJs, c’est compris ?
Mon conseil : proposé au MJ d’écrire un livre et trouvez lui un bon éditeur.

Le Sympa

    Une écriture fine et alerte, une aventure intelligente et palpitante. Des combats rondement menés, des PNJs au background imparable et des trésors surprenants. Ce MJ, tout le monde se l’arrache et pourtant il vous a accepté dans son aventure à la première demande. Il répond au maximum trois jours après que vous ayez posté pour votre PJ. Il comptabilise vos PVs, vos sorts, compte le poids de votre équipement en toute circonstance et ne se trompe jamais dans vos bonus/malus. Il corrige vos fautes d’orthographe et vous donne des XPs en pagaille. C’est génial !
Mon conseil : arrêtez de rêver, ce MJ n’existe pas.

Le Fantôme
    Le fameux MJ qui disparaît du jour au lendemain sans laisser de traces. Il se peut que ce soit le même qui avait l’étiquette : PJ fantôme. C’est plus frustrant lorsqu’on est son pauvre PJ abandonné en plein milieu d’un tunnel ou au tréfonds d’une jungle dangereuse. Et puis il réapparait, vous promet que cette fois ci c’est la bonne, il va gérer sa super aventure. Vous avez droit à deux ou trois posts (si vous ne traînez pas à répondre hein ! attention). Et puis il re-disparait …
Mon conseil : changez de MJ

Le trop pratique
    Ce MJ passe plus de temps à gérer la vie quotidienne des PJs que leurs actes héroïques. Ainsi, vous saurez avec précision le contenu de vos menus, la qualité de votre literie et l’humeur de la serveuse qui vous sert votre petit déjeuné. La couleur des chaussettes de vos PNJs, leur nombre de dents cariées et leur situation sentimentale.
    Vous oublierez par contre vos rêves de héros, de gloire et de richesses, enfin, si vous en aviez.
Mon conseil : offrez lui un jeu de Sim’s


Et voilà, il y a surement d’autres profils, mais avec ça on a déjà de quoi s’y retrouver. En coda je vous joins les détails techniques du second paragraphe, sait on jamais, ça a peut-être inspirer certains :
  • Carac du rat malade
    PV 2 : CA 10 BBA-2 deg 1-2 X2 toutes compétences à 0
  • Carac de la fourmi sanguinaire
    PV 1 : CA 4 BBA-6 deg 1 X1 toutes compétences à -4

La Voix de Gemmaline



Alors que nous approchons de la fin du premier semestre 2014, et oui chers Gemmaliens, déjà ! Nous voilà en présence d’un membre qui a fait très rapidement son trou sur notre ile. Pas mal d’expérience, deux perso et un compte MJ plus tard, Salstice le Rouge étales ses lignes, comme nous nous étalerons de la crème solaire très bientôt (enfin c’est déjà le cas pour certain d’entre nous). Bonne lecture.

Un bout de parchemin avait été déposé dans l’office du tout jeune MJ Gemmalien, un chemin à suivre jusqu’à un manoir, désormais connu pour avoir accueilli d’autres personnalités avant lui. Par une belle après midi printanière, ses pas le menèrent donc devant un portail en fer forgé noir incrusté de quelques touches argent.

L’invité pousse une des portes et arrive dans un jardin au parterre de fleur fournis et coloré. L’entretien est impeccable, et déjà une multitude d’insectes viennent virevolter. Deux grands chênes imposent leur ombre dense mais offre également un doux son de feuilles, taquinées par le vent. Comme pour les autres invités avant lui, la description qu’on avait faite du jardin à Salstice ne ressemblait guère à ce qu’il avait sous les yeux. La magie des lieux ne faisait donc aucun doute.

Un chemin en petites pierres accueil les pas du nouveau venu et au bout une belle bâtisse d’un autre temps impose ses trois marches de marbre ivoire. C’est d’ailleurs cette même couleur qui inonde les murs, teintés de reflet argenté scintillant aux rayons du soleil. Une belle porte d’un bois massif orné d’un heurtoir humoristique, un nain dégustant une carotte.

Salstice frappe doucement à la porte. Une femme aux cheveux couleur rubis et aux yeux bleu sombres ouvre et accueil d’un grand sourire aux lèvres le maitre de jeu. L’hôtesse est vêtue d’un pantalon noir et d’un beige unis.


- Salut Salut, bienvenue au Manoir Argenté, lieu des confidences et des révélations. Je suis Valdaria, comme tu l’aurais deviné, entre.

La journaliste se pousse et Salstice découvre un hall au plafond plus haut que ce qu’en laisse paraître le manoir de l’extérieur. Et un escalier imposant lui fait face d’où le regarde laconiquement un petit chat noir. L’ensemble est harmonieusement décoré dans un style moderne et aux couleurs rouge, grise et blanche.


- Bien le bonjour, Salstice le Rouge, enchanté de te rencontrer et prêt a répondre a tes questions.

Le meujeu entra en suivant son hôtesse, il était vêtu simplement, l'armure laissée au placard, troquée pour un bon vieux jean, t-shirt et baskets

Après ces présentations, l’hôte lui fait prendre deux trois couloirs, des cadres aux murs témoignent des moments de vie de la jeune femme des photos, des peintures ainsi que des ouvrages brodés. Puis elle ouvre une porte et le jeune homme découvre un jardin d’hiver et quelque chants d’oiseaux l’accueil. Deux gros fauteuils en osier trônent au milieu et une table basse présente un échantillon très fourni de petites douceurs sucrées et salées, ainsi que divers boissons.

-Voilà installe toi où bon te semble je prendrais l’autre. Et n’hésite pas à te servir, c’est fait pour ça.

Salstice se posa tranquillement dans un des fauteuils, espérant que la journaliste vienne s'assoir sur ses genoux, mais raté, elle prit place face a lui, il prit simplement un verre et se servit un amaretto en attrapant deux trois biscuits apéro

Elle attend un peu puis reprendre avec un air amusé.
Avant que l’on commence, j’ai lu dans ta fiche de présentation que du était du ch’nord, mais pour toi c’est quoi le Nord ? Nan parce que ça peut très bien être Avignon, Lyon, Paris, Lille, voir Dunkerque, selon qui parle et où il vit.

- Alors, pour ma part', ch'nord c'est ch'département, je suis du coté de La Bassée, entre Lille et Lens plus ou moins, en fait la distance c'est plus ou moins pareil, après, je suis peut être un marseillais du nord vu que pour moi le sud c'est une fois que j'ai passé la frontière départementale du Pas-de-Calais, mais je suis né a Tournai, en Belgique une fois, ce qui fait de moi, un belge expatrié.

Valdaria sourit gaiement aux dires de Salstice, ravie de pouvoir parler avec un compatriote. Ralalla ça fait bien plaisir de voir qu’il n’y a pas que des sudistes et de patrigot ici. Bon même si moi je suis une Nordiste expatriée chez les sudistes.

-Bien maintenant que ma curiosité est repue, nous allons pouvoir vraiment commencer. Alors tu es une connaissance de notre administratrice, et sur ta fiche, ainsi que sur ta présentation en tant que nouveau MJ, on peut déduire que tu viens de l’autre forum ami, mais dont on ne dit pas le nom ? Qu’est ce qui t’a amené à venir jouer également sur ce forum ? Décris nous un peu tes première impressions du jeu sur Gemmaline ?

- En voulant me remettre au jdr par forum, je me suis réinscrit sur la Taverne en effet, mais ma première expérience tant en jeu qu'en meujeutage, ça a été sur le Grimoire des Royaumes. Mais c'est à la Taverne que j'ai rencontré notre Njini nationale et où j'ai redécouvert Gemmaline, où je trouve les gens moins "coincés", plus conviviaux, les accueils sont assez chaleureux, on sent que les gens sont contents de faire accueil a un p'tit nouveau, avis purement perso.

Valdaria prends bien des notes, histoire de ne pas perdre le fil. Puis relève son regard sur Salstice et enchaine, sans faire de commentaires.


-Deuxième question, elle est assez classique on va parler de tes PJ, une semi-orque magicienne ? Vraiment ? Ça te vient d’où cette envie ? Décris là nous un peu et par là même, explique nous le début de ses aventures sur l‘ile.

-La je suppose que tu parles de ma chère Larana ! Hé oui une semi orque magicienne d'alignement loyal bon, élevée et formée par Quarra, une Athran, qui est une pnj d'une campagne niveau 20 que je masterisais sur table. Je n'ai jamais vraiment aimé les stéréotypes demi orque barbare ou guerriers, un guerrier, je le préfère humain pour ma part, je trouve ça plus avantageux, voir Avariel, c'est le truc qui dépote pas mal.

Quand à l'envie, comme je te l'ai dit, l'envie de faire quelque chose de différent, de peu classique mais de simple a la fois. Pour ses débuts, Chapour l'a prise en main et l'a assez vite mise dans un joli merdier, mais c'est ma faute, la pnj de Chapour lui avait volé son bâton. Du coup elle se retrouve enfermée avec cette pnj avec un plateau de go en guise de sortie et comme je suis extrêmement mauvais a ces jeux, je suis une nullité absolue même au jeu de dames, précise le MJ, je tiens a préciser que je ne suis pas sorti de l'auberge.

Amusée par les dires de son invité, la journaliste continue ses questions avec légèreté. Mais avant elle s’offre un petit cup cake.

- Très vite tu as créer un deuxième personnage, cette fois, encore quelque chose d’atypique, enfin surtout dans la race, parle nous d’Haradraf, en quelque mots tu aimerais le voir évoluer comment ton monstre? Ricane un peu.

- L'évolution du gros, bonne question, en guerrier, ça c'est certain, en bon dictateur adepte de Tiamat, qui œuvrerai pour la gloire des dragons comateux,en opposition aux dragons métalleux, mais a l'heure ou je te parle, son aventure ne fait que commencer, il doit d'abord sortir des tunnels du mont Cristal.

La jeune femme finie sa pâtisserie, se rince avec un vers de jus de poire et reprends en changeant de position dans son siège.

- Et puis tu as rejoins la famille des MJ de Gemmaline. Qu’est ce qui t’a donné envie d’avoir cette nouvelle casquette ? En tous cas tu es plutôt prolifique en terme de rp et en peu de temps tu as fait des assidus de ton style, qu’il soit lu ou le vécu. Figure toi que même deux de tes homologues m’ont dit « tu devrais interviewer Salstice » tu as la cote !

- Mh ... En effet, j'ai rejoint la famille des mj a la demande de Njini, qui cherchait du personnel, j'avais prévenu en avance que je ne prendrai qu'un seul groupe, qu'une seule quête par manque de temps a cause de mon boulot, étant agent de sécurité et de nuit ça n'est pas évident, sans compter les a cotés de la vie.

Après j'ai aussi accepté, après deux jours de réflexion environs, pour m'y remettre, par plaisir personnel et aussi par plaisir de masteriser et de faire plaisir a des gens en pouvant leur faire jouer chacun des aspects de leurs personnages. Je n’espère qu'une chose, c'est que mes joueurs ne s'emmerdent pas trop et qu'ils prennent quand même du plaisir avec moi.

Quand a mon style qui fait des adeptes ou des fans, ça je ne peux pas dire, je n'ai pas spécialement eu de remontées, mon style est assez simple, une ligne conductrice, un scénar de trois lignes et les joueurs font ce qu'ils veulent, moi je m'adapte ensuite, s'ils font des conneries, je m'adapte aussi, j'ai blasé plus d'un mj sur table avec les miennes de "conneries", ajoute Salstice en aparté.

Et pour avoir la cote, j'avoue, ça n'est pas ce que je recherche, j'ai envie de dire, si ça plait, tant mieux, sinon bah tant pis, je préfère rester simple et éviter de me prendre la tête ou de choper la grosse tête, étant conscient que mes paroles qui sont "brut de décoffrage" peuvent choquer ou déplaire.
La journaliste s’exclame quelque peu. Oh je te faisais juste parvenir que ton travail était apprécié, tout simplement. Mais tu ne dois pas être un vrai MJ toi, où est la grosse tête et les grosses chevilles qui vont avec le job ? Je te trouve bien modeste, mais c’est une qualité que j’apprécie. Elle se met à sourire suite à ses propos humoristiques.

- Bien bien, ça me semble déjà bien complet tout ça. Et pour garder nos lecteurs, je vais passer aux questions moins guindées, et qui peuvent nous en apprendre un peu plus sur toi. Je te rappel le principe, vingt questions, tu me réponds la première réponse qui te vient à l’esprit, et si tu souhaite développer un peu tu peux, mais juste un peu ! [i]Valdaria lui fait un clin d’œil amusé.


-C'est parti ! Ton film X-Men favoris ?
Je n'en ai quasiment vu aucun a part le premier Wolverine. Salstice peut lire de la déception sur le visage de la journaliste.

-Le personnage historique que tu aurais aimé être ?
Le général Patton. Valdaria lève un sourcil et rétorque. Hum un connaisseur, tu n'as pas choisi le pire des militaires Américains.

-La première chose que tu fais quand tu sors de ton lit le matin ?
Mettre mes pantoufles, pipi, café. Elle esquisse un sourire, mais ne fait pas de commentaire.

-Le métier que tu ne pourrais pas faire ?
Chirurgien, l'idée de charcuter les gens ca me bloque.

-L'émission (télé ou web tv n'importe) que tu ne pourrais pas rater ?
Je regarde assez peu ... Mais je dirai Game Of Throne.

Plutôt brune, blonde, rousse ?
Brune et blondes j'ai eu que des soucis avec, faudrait que je teste les rousses.

-La journée idéale pour toi ?
Flâner a ne rien faire sous un soleil mais pas plus de 25°, j'aime pas la chaleur. Valdaria repense à une scène de film (oula c'est tiède).

-Printemps, Eté, Automne, Hiver ?
Le printemps, c'est joli non ? Oui je partage ton avis, le printemps c'est parfait. Réponds la journaliste.

-Ton top 3 des dessins animés ?
Taz, Satanas et diabolo, le dernier ... heuuuu Bleach !

-Le lieu de tes prochaines vacances ?
Pas prévu.

-Dans quel objet du quotidien aimerais-tu être réincarné ?
Bonne question, je n'y ai jamais réfléchi, mais je ne crois pas a la réincarnation, mais sincèrement, aucune idée.

-Chapour ou Njini ?
Njini ! sans hésiter, elle est bien plus belle que Chapour !

-Si tu étais une couleur ?
Vert.

-Qu’est ce qui te fait perdre ton sang froid ?
L'injustice.

-Si tu prends une glace 3 boules, quels parfums ?
Mangue, caramel et violette.

-Pesi ou Coca Cola ?
Pepsi.

-Tu fais quoi pour te défouler quand tu as les nerfs ?
Quand je pète un câble souvent mon poing finit dans un mur, ce qui m'a déjà valu une jolie fracture, sinon de l'airsoft, ca défoule bien. Tiens j'en connais au moins deux autres qui le pratique.

-Chats ou chiens ?
Même si j'ai un toutou j'ai tendance a préférer les miaou. Cette réponse est partagé, réponds Valdaria, enfin j'ai deux chats. J'ai rien contre les chiens, mais je trouve mon compte avec mes chats.

-Trois mots pour te décrire physiquement ?
Normal, pas très grand, abdo Heineken. La jeune femme ne peut se contenir Hahahahhahahahha, j'adooore cette caractéristique physique ! Bravo !

-Trois mots pour te décrire psychologiquement ?
Je pense être assez cool, borné et parfois très con.

Valdaria fini de prendre ses notes et salut chaleureusement son interlocuteur, avant de le raccompagner à la porte.







Les Risettes de la Gazette


Les "copains" Joueurs...

Un demi-orque et une elfette trouvent une lampe magique, la frottent et en sort un génie.
Le génie : Merci de m'avoir libéré, vous avez le droit à trois voeux.
Le demi-orque: Ben moi j' voudrais que toutes les femmes tombent amoureuses de moi et ensuite que tous les hommes disparaissent !
Le génie : Qu'il en soit ainsi ! Quel est le troisième voeu ?
L'elfette : Ben moi j' voudrais que le demi-orc il soit pédé !

En voila une qui ne perd pas le nord


Dans une taverne d'Eauprofonde, un roublard se croyant très fort décide de voler un ogre. Malheureusement jet de dés étant ce que l'on a tous en tant que joueur expérimenté un jour, il rate. L'ogre s'en aperçoit.
Ogre : rends moi ma bourse...
PJ : non
Ogre : rends moi ma bourse !
PJ : non "secoue vigoureusement la tête"
Ogre : rends moi ma bourse !!!!
PJ entêté : non !
L'ogre empoigne le voleur d'un main, le déculotte et se saisit d'un tabouret, laissant une dernière chance :
Ogre : rends moi ma bourse ou je te mets le tabouret dans le cul!!!!
PJ : Jamais !
C'est ainsi que le pied du tabouret finit exactement là où l'ogre voulait le placer. Pendant ce temps, le ninja du groupe avait piqué le pantalon avec la bourse de l'ogre dedans, et est allé le cacher. Avec un jet frôlant les 50, il va sans dire qu'il était impossible de retrouver et l'un et l'autre.
Le roublard lui a enchainé les jets foireux (voire critiques) pour les jets de vigueur et donc se voit avoir eu extrêmement mal (pensez aux échardes) et n'a pas osé sortir de sa chambre pendant trois jours. Cette soirée emplie de fou rire aussi bien rp que hrp a été le moteur d'un baptême de l'auberge : l'auberge du tabouret mal placé.

Haa les personnages joueurs têtus ....

Dans un donjon, après avoir retrouvé un PJ paralysé au sol en train de se faire dévorer par une goule, les autres tuent cette dernière.
MJ : Voilà vous avez sauvé PJ1 d'une mort certaine, que faites-vous ?
PJ2 : Il est toujours paralysé ?
MJ : Oui pourquoi ?
PJ2 : Ben je prends ses deux katanas.
PJ3 : Moi je le fouille pour lui piquer son fric et ses potions.
PJ4 : Je cherche une barre de fer métallique ou de quoi faire du feu, juste histoire de le faire cuire...
MJ : Ok fais un jet de fouille pour trouver ce que tu cherches, puis ensuite fais-moi un jet de Sens de la nature pour réussir à allumer le feu...
PJ : Bande d'enfoirééééééssss !!!
Tous : TA GUEULE ! T'ES PARALYSE DONC TU PARLES PAS !

Joli exemple d'unité de groupe !



La Blagounette :
Le roi de Cimmérie décide d'embaucher des Hommes pour creuser un tunnel qui traversera tout le royaume. Pour être embauché, chacun doit sortir 200 Kg de pierre en 10 minutes. Les candidats ont tous une carrure impressionnante: 2 mètres minimum, des bras comme des cuisses... Que des Conans.
Arrive un petit nain d'1,40 mètre avec pas beaucoup de muscles. Il demande au contremaître :
- Je peux essayer aussi ?
- Mon petit, lui répond le contremaître, c'est pas un boulot pour toi. Regarde-toi...
- Mais je veux quand même essayer ? implore le nain.
- Bon. Vas-y, si ça t'amuse...
Alors le petit nain prend la pioche et chtoc chtoc chtoc en moins d'une minute il sort 10 tonnes de pierre. Chtoc chtoc chtoc en 10 minutes il a creusé une longue galerie.
- C'est vraiment extraordinaire ! dit le contremaître. C'est merveilleux ! Où travailliez-vous avant ?
- Dans les plaines du Nord.
- Mais il n'y a pas de montagnes là-bas...
- Rectification, répondit le nain. Il n'y en a plus !

La mathématique logique du Jeux de Rôle

1. La liberté du joueur s'arrête là où commence celle du MJ.
2. Tout est prévu par le MJ. Ou plutôt : ce qui n'est pas prévu par le MJ n'existe pas. (Loi dite du "mur infranchissable").
3. Tout problème a (au moins) deux solutions : la bonne et celle des joueurs.
Si par miracle les joueurs ont la bonne solution, le MJ remanie la situation de manière à revenir à la loi précédente.
4. A une table de JDR, il n'existe aucune jurisprudence.
5. La loi préférée des MJ: "TGCM" = Ta Gueule, C'est Magique.
6. Loi de la connaissance suprême : Quel que soit le nombre de règles que vous connaissez, le MJ en connaîtra une de plus, quitte à l'inventer.
7. Loi de la durée de vie : La durée de vie d'un PJ est inversement proportionnelle au temps passé à argumenter sur un point de règle avec un MJ.
8. Loi de la radinerie : Quelle que soit la quantité d'expérience dealée par un MJ, les PJ le taxeront toujours d'être un radin sans nom.
9. Loi du GBDFN : La durée de vie d'un GBDFN est inversement proportionnelle :
    a) au temps que le MJ a passé à le préparer ;
    b) à l'écart entre son niveau et la moyenne de celui des PJ.
10.Loi du plus/moins : Plus il y a de PJ, plus il y a de monstres, donc moins il y a de PJ.


Mère Castagne


Laissez-moi une place ici, parmi vous. Allons les petits jeunes, poussez-vous ! C'est que je n'ai plus que la langue qui fonctionne dans ce corps vieilli par les âges. Vous voulez une de mes histoires je gage. Que vous raconter de ce qui fut mon époque. Elle était comme aujourd'hui, sauf qu'aujourd'hui je n'y suis plus à ma place. C'est votre époque, à vous les jeunes. Moi j'ai eu la mienne, avec ses maux, ses guerres et ses découvertes. Vous avez la vôtre avec vos espoirs, vos rêves et vos brisures.

Une vache et un cheval étaient vieux et usés. Les fermiers se demandaient qu'en faire. Ils étaient bien trop vieux pour espérer être utiles, et bien trop osseux pour faire un repas convenable. Le fermier n'avait pas le coeur à les tuer, aussi les emmena-t-il dans la forêt afin de les laisser mourir tranquille. Pendant quelques jours, ils errèrent à la recherche de quelque nourriture, et par une chance incroyable découvrirent une petite vallée avec de l'herbe fraîche et de l'eau pure d'une source. Ils purent se reposer, manger à leur aise, prendre le soleil et ainsi retrouver un peu de leur santé perdue. Un jour la vache déclara à son vieil ami :
- J'ai envie de chanter !
- Tu es fou lui répondit le cheval, si tu chantes, on nous entendra, et on nous remettra au boulot !
- M'en fiche, j'ai envie de chanter !

De fait, la vache se mit à chanter et à chanter, des meuh stridents emplissant la forêt silencieuse. Des jeunes fermiers en recherche de main d'oeuvre à quatre pattes les trouvèrent. Ils prirent le cheval et la vache et entamèrent une longue route pour rentrer chez eux. Des paquets encombraient le cheval et la vache se trouva à côté du boeuf pour tirer la charrette. Bientôt, cette dernière n'en pouvait plus et s'arrêta de tirer la charrette. La fermière qui avait en tête d'une belle peau de vache pour orner son parquet, dit au fermier de charger cette vache sur le cheval. Aussitôt dit aussitôt fait.
-J'ai envie de danser déclara le cheval tout aussi soudainement après quelques pénibles et longs kilomètres
- Mais t'es fou dit la vache si tu danses, je tomberais, et si tu danses tu vas en crever
- M'en fiche, j'ai envie de danser.

Et le cheval se mit à danser tant et si bien, que la vache tomba de son dos et se rompit le cou. Cette danse eut raison du cheval qui se coucha à côté du cadavre de son amie, vivant ses derniers instants. Dans un soupir il s'adressa au corps de la vache :
- Tu vois, je t'ai demandé de ne pas chanter et tu as chanté. Des fermiers sont arrivés et nous ont emmené pour nous épuiser. Tu m'as demandé de ne pas danser et j'ai dansé. Ma danse t'a tué et me voici tout seul au milieu de nulle part. Personne n'écoute personne, chacun n'en fait qu'à sa tête, et tout le monde crève !

Voilà mes petits jeunes, une leçon à retenir. Allez, je m'en vais me reposer maintenant. A bientôt !

Le Mot de la Fin


Chers Membres de Gemmaline,

Voici qui clôture cette édition. Pour la prochaine, j'aimerais vraiment que ce soit une édition purement joueurs. Envoyez-moi vos articles, qu'ils soient RP ou HRP, qu'il soient un avis philosophique ou un simple conte, une envie de parler d'un bouquin ou de donner votre avis sur le monde du jeux de rôles. Je m'efforcerais de mettre le tout dans une édition spéciale membres de Gemmaline.

Les différentes rubriques vous sont ouvertes :
Les RP bien sûr, si vous avez envie de raconter un passage de l'histoire de votre personnage sur Gemmaline. Les HRP il y a les Risettes de la Gazettes, la Mère Castagne, quelques devinettes ou énigmes ou même des créations, des suggestions et mises en place d'une ou plusieurs nouvelles rubriques.

Anciens comme nouveaux, n'hésitez pas à mettre un peu de couleur dans l'écriture de la gazette !

A bientôt !

Votre N'Jini

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: