Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Nous sommes le Ven 20 Oct 2017, 01:53



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Gazette N°16
MessageMessage posté...: Dim 30 Sep 2012, 19:32 
Administratrice du Chaos
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Jeu 20 Sep 2007, 17:54
Messages: 8919
PX:
Image

Edition N° 16

Sommaire de la Gazette
(liens cliquables)


Arrivée attendue de la délégation calishite
La Garde d'Airain visée par un sabotage
La Chronique de la Mère Castagne
Récemment débarqué sur Gemmaline !
La voix de Gemmaline
Nouvelles animations
TOP 20 des anciens de Gemmaline
La Prochaine Edition








AVIS A LA POPULATION



par Chapour l'Avisé, archimage et prêtre honoraire d'Oghma


 Les préparatifs en vue de l'accueil du prince Siavoche Khétâni, un parent du pacha Ralan el Pesarkhal du Calimshan, battent leur plein. Le prince doit présenter à Ludrick l'ambassadeur du Calimshan, qui arrivera avec lui. D'ores et déjà, un couvre-feu a été imposé à la cité de Gemmaline : à la tombée de la nuit, les portes sont fermées et il faut une autorisation spéciale pour les passer, alors que jusqu'alors, montrer patte blanche suffisait. Pendant ce temps, la milice a augmenté ses effectifs et traque avec un zèle impressionnant tous les fauteurs de troubles potentiels, afin d'assurer la sureté des visiteurs calishites. En effet, le prince et l'ambassadeur seront accompagné de nombreux dignitaires et courtisans calishites venus, certains pour prendre un poste dans la future ambassade, d'autres pour rencontrer le prince Ludrick.
 L'identité du nouveau représentant diplomatique est encore inconnue. Mais quelques hypothèses ont été émises. Certains parlent de Gochetâsbe Rolâmi, érudit et humaniste de l'Université, enseignant l'Art à Portcalim, tandis que d'autres avancent le nom d'Abbasse Am-Maneçour Am-Memmoni, général de l'armée calishite, tous deux hommes très compétents et d'une probité sans tâche. D'aucuns, encore, ont aussi pensé pouvoir annoncer Siavoche Khétâni lui-même. Votre serviteur, par ailleurs sujet du très honorable et très respectable pacha Ralan el Pesarkhal, se gardera bien d'anticiper sur la décision du pacha et verra qui sera nommé.

 L'installation d'une délégation diplomatique et d'un ambassadeur permanent à Gemmaline est saluée comme un tournant dans la politique de l'ile. L'enclave thayenne ne pouvant être vraiment considérée comme une ambassade, il s'agira donc de la première à s'installer sur Gemmaline. La pérennisation de l'entente entre Ludrick et Ralan el Pesarkhal ne pourra qu'être bénéfique aux deux royaumes et ce n'est pas la grande bibliothèque de Gemmaline qui dira le contraire : les clergés d'Oghma et des différents dieux ayant leur chapelle dans la bibliothèque se réjouissent par avance de la plus grande facilité qui leur sera offerte d'échanger avec leurs homologues de Portcalim, dont l'université est réputée à travers le monde. Les prêtres d'Azouth, à l'école de magie Millemorts ont eux aussi fait savoir qu'ils voyaient d'un bon œil ce rapprochement qui leur permettra de travailler avec les mages calishites et de comparer leurs travaux entre eux.
 L'île a, d'ailleurs, déjà commencé à accueillir des sujets calishites venus présenter leur culture et leurs coutumes aux Gemmaliens. Aux portes de la ville, sur le champ de foire, trois cirques ambulants tenus par des saltimbanques originaires du bassin de la mer Étincelante se sont installés. Le dernier en date est celui de Houcheng et Roudabée Pountiâre, présentant au public un couple de lions des savanes du Shaar et un éléphanteau des jungles chultiennes, ainsi qu'un grand nombre de spectacles caractéristiques du folklore calishite (dont je pourrais vous parler des heures durant).
 Du côté de la chancellerie, la fête n'est pas au rendez-vous. Tout le monde a entendu parler de ces fausses pièces circulant ces temps-ci et certains en ont peut-être vues : faites d'électrum ou de bronze, de mauvais alliages ou rognées et donc trop légères, gravées d'images insultantes envers les dirigeants… Ce que l'on craint par dessus tout à la chancellerie, c'est que de ces pièces de monnaie tombent entre les mains de nos hôtes ultramarins. Mais le prévôt Mérion de Lourneuil nous assure qu'il a mis sur l'affaire un groupe d'auxiliaires, dont il n'a pas voulu parler plus que ça, mais dont il est certain de la réussite.

 De leur côté, enfin, les habitants se préparent à l'arrivée de la délégation calishite. Les guildes participent à l'embellissement des quartiers et à la rénovation des bâtiments détériorés, ainsi qu'aux travaux de salubrité, notamment autour du quartier mis en quarantaine pour cause d'épidémie de gale. Épidémie qui devrait être réduite à néant à l'arrivée du prince Siavoche Khétâni, nous assurent les prêtres de la maison des Soins.
 Sur les quais, ces préparatifs prennent la forme de l'installation de nouveaux quais flottants ; à travers la ville, on pave systématiquement les principales artères et on aménage une rigole centrale dans le plus grand nombre possible de rues. Certains commerçants vont jusqu'à changer leur enseigne pour y rajouter une inscription en alzhedo. J'en profite pour rappeler à tous nos concitoyens que la majorité des Calishites parle le commun et que les diplomates envoyés ici le parlent parfaitement et couramment, ainsi que le chondathien, l'illuskien et le draconien, les trois autres principales langues de Gemmaline.



par Amur Maître de Jeu / Modérateur


Cette nuit, le quai militaire a été illuminé par l'incendie du Prince des Mers, navire appartenant à la Garde d'Airain. Le Prince des Mers, officiellement chargé de la lutte contre la piraterie au large de l'île, était en réalité un navire expérimental, dont l'équipage était chargé de tester en situation de combat de tous nouveaux équipements fournis par les Flammes Prismatiques. On comprend donc aisément l'agitation qui a couru depuis au sein de la Garde d'Airain et le surcroit d'activité de celle-ci, d'autant plus dans la perspective de l'arrivée prochaine de l'ambassade calishite (à ce sujet, voir l'article de notre collègue dans ce numéro).

Cette catastrophe a tout d'abord été présentée par la Garde comme un accident, mais la découverte d'un document édifiant a forcé les autorités à lever le secret entourant cette affaire, en dévoilant notamment la mission du navire. On sait également qu'un marin au moins a été tué dans ces évènements. Mais le plus inquiétant est que, d'après ce même document que nous vous présentons en exclusivité, il s'agissait en réalité d'un opération de sabotage minutieusement orchestrée, une équipe faisant diversion pendant qu'une personne au moins montait à bord du navire. La Garde a d'ailleurs admis la mort de plusieurs gardes pendant la nuit.

Les buts poursuivis par les saboteurs restent troubles, mais il s'agit à l'évidence de nuire à la prospérité et à l'expansion, voire même à la seule existence, de notre principauté. Le groupuscule est activement recherché par la Garde, et d'importants moyens sont mis en œuvre pour retrouver les commanditaires de cette attaque. Le seul membre identifié de cette organisation est une femme se nommant elle-même Kikuko. Les spécialistes de la Garde d'Airain, à qui nous avons présenté un document écrit de sa main et retrouvé par un mendiant, la décrivent comme extrêmement dangereuse. Psychologiquement instable, portée sur l'égocentrisme (voire la mythomanie compulsive selon un enquêteur) et attente de troubles compulsif de destruction, elle est devenue la personne la plus recherchée de l'île. Il semblerai qu'elle soit originaire du Shou ou du moins des terres orientales, ce qui explique les contrôles effectués par la Garde sur les réfugiés shou dans la matinée. Si vous apercevez une personne pouvant correspondre à ce profil, rendez-vous immédiatement au poste de la Garde le plus proche, ne tentez surtout pas de l'appréhender. La Garde promet une importante récompense pour toute information permettant de l'interpeler.


Cette page de journal qui a été retrouvée par un mendiant près d'une taverne du port, décrivent les agissements d'une femme du nom de Kikuko apparemment perturbée et dont la tête est mise à prix. On la considère dangereuse et sans scrupules si vous l'apercevez appelez la garde et n'essayez surtout pas de l'affronter. Elle est suspectée du meurtre d'une dizaine de citoyens, torture, chantage, vol, évasion ainsi que d'autres crimes.
Le capitaine de la garde


Citation:

Par Kikuko La Mort qui marche

J'ai rencontré un étrange elfe dont je ne citerai pas le nom, il m'a sauvé d'un guet-apens dans lequel je m'étais fourrée comme une débutante. Faut croire que ma vanité me conduit toujours à des confrontements qui mettent ma vie en péril mais c'est mon nindo et je ne peux pas faire autrement.

Quand il m'a sauvée au début j'ai juste pensé qu'il s'agissait d'un garde qui traînait dans le coin qui était venu m'aider à faire fuir les malfrats. Mais ce n'était pas du tout le cas. Cet elfe en armure bleu ciel n'était pas un garde loin de là c'était quelqu'un comme moi qui a besoin de prouver sa valeur.

Il fait partie d'une organisation malfaisante qui cherche à semer le chaos et l'anarchie au coeur de Gemmaline. Ce but, bien que sans sens à mes yeux, est tout de même louable car leurs actes sont téméraires et dignes d'éloges. Sans le savoir j'ai été aperçue par cette organisation lors de mon évasion de prison, le massacre des gardes et ma façon de profiter du chaos leur ayant plu, ils ont cherché à me contacter pour me recruter.

Mais avant d'être recrutée il me fallait prouver mes compétences et pour cela on m'a demandé de voler des objets de valeur dans un galion de la Garde d'Airain. Encore une mission de fou, mais c'est cela qui m'a tout de suite plu. Ici, ils ne font pas dans la dentelle, il s'agit de rependre le chaos et c'est pour cela que j'ai accepté la mission. L'elfe étrange en armure bleue cherchait aussi à rentrer dans l'organisation et donc on a formé équipe. Lui, faisait diversion en tuant le plus de gardes possibles et les éloignant de la frégate et moi je m'infiltrais dans le navire.

N'importe qui aurait cru la tâche impossible mais ceux qui me connaissent savent que je ne recule devant rien. Je me suis donc infiltrée dans le navire et malgré la présence de trois marins j'ai réussi à mener mon plan jusqu'au but. Bien sur l'un des marins n'a pu échapper à la mort, c'est le prix à payer pour ceux qui se mettent en travers de mon chemin.
J'ai mis le feu à la frégate intentionnellement afin d'augmenter les dégâts et rendre mon acte encore plus artistique. Je suis le demon qui apporte la mort et je détruis et prends ce que je veux. Ce qui se mettent en travers de mes actes seront piétinés : personne m'empêchera d'accomplir mon rêve.

Finalement, tout se déroula comme prévu et j'ai réussi à m'extirper des flammes, maintenant la garde sait que Kikuko est un fantôme qui apporte la mort et la destruction et bientôt mon nom fera trembler les royaumes.



par N'Jini Mchawi

Hohé, les jeunes ! Mes vieux os et moi-même vous saluons. Pour cette édition, ma chronique va porter sur un point fort important qui pourtant semble provoquer un désintéressement absolument débile (je le dis comme je le pense) de la part de tous les gemmaliennes et les gemmaliens de cette île. Figurez-vous qu'en allant chercher un.... heu... truc super important, vital même, je suis tombée par hasard sur des individus louches, qui parlaient de manière très suspecte entre eux de telle façon que je ne puisse rien entendre. Quel manque de respect ! Heureusement la mère Castagne a plus d'un tour dans son sac, et il est profond je vous l'affirme. Utilisant un artéfact donné par mon ami le Prince (héééé oui, c'est mon ami personnel à moi) j'ai tout entendu, mais rien compris. Du moins sur le moment, quoique c'est vrai qu'avec le temps je deviens un peu dure de la feuille, d'où l'artéfact, et j'ai pu mal-entendre ce qu'ils tramaient. Enfin bref passons ! Ces individus louches et laids même pour des jeunes hommes, parlaient de Talona. Un truc pas clair, je le dis comme je le pense, pas clair et surtout hautement suspect surtout lorsqu'il s'agit de la déesse des maladies, férue d'empoisonnement de tout genres, adorant défigurer son clergé en leur envoyant des afflictions de la peau, des organes internes et externes, ce genre de chose à vous faire dresser le peu de cheveux qui vous reste sur la tête, si bien sûr la déesse vous laisse le grand bonheur de garder vos poils sur le ciboulo. Enfin bref, revenons à nos chèvres : donc je pose officiellement l'alerte, je vous dis : Attention ! Voilà qui est fait. Bon je vous laisse, je m'en vais faire des courses : me faut du vin, de la bière, des élixirs et tout ça ... Et puis aller faire voir si mon artéfact n'est pas bouché...
Ha tant que j'y suis, faudrait quand même surveiller Hypérion et Dak là. Sont trop beaux pour être honnêtes et ils débarquent ainsi, sans vraiment crier gare... Je dis comme je le pense, ils vont se tailler une belle place chez nous. Mais bon, si vous êtes trop occupés, ne vous inquiétez pas, je les surveillerais et je vous tiendrais au courant.
Allez zou, laissez-moi maintenant que je trouve ma canne... Avec tout ces chenapans dans les rues, une vieille comme moi doit pouvoir se défendre...



L'enfance:
Quelque mois avant la fin de la première guerre de la couronne, le second fils du clan Vyshaan, Elharion, eut un héritier. Mais pour sa femme Eladrya le bonheur fut de courte durée. Le bébé venait de naître que le père fut assassiné par des espions de Miyeritar. Elle fuit avec son fils chez ses parents afin d'échapper aux troubles, malheureusement les Vyshaan prirent cela comme une trahison et sa Maison fut traqué, ses parents exécutés. Elle réussi à s'échapper en Illfarn avec son frère. La guerre s'acheva un siècle plus tard avec la conclusion qu'on lui connait. Le jeune Hypérion allait bientôt devenir adulte et, formé par sa mère, il allait bientôt être accueilli au sein du cercle des mages.

Une vie bien remplie:
Quelques années s'étaient écoulé, le jeune Hypérion était devenu professeur. Il s'était spécialisé dans la magie d'évocation, un art dont les maîtres, en temps de paix, ne sont que peu sollicité. Le jeune mage était aussi amateur de musique, comme tout les siens, et il aimait jouer de la lyre dans les jardins entre ses cours, un art dont il était assez doué pour avoir des admirateurs. La vie était tranquille et épanouissante pour l'elfe qu'il était. Seulement voilà, les rumeurs sur la monté en puissance des Ilythiiris allait mettre à mal le petit monde dans lequel il vivait.

Le mage de guerre:
Un siècle après la fin de la première guerre, la suivante s'achevait déjà. Hypérion s'en était allé au Keltormir pour combattre les Ilythiiris, ce n'était plus pour la lyre qu'on l'admirait mais pour ses talents de destruction. Ces talents de stratège était très appréciés, sa troupe et lui ayant mené de nombreux raid sur les avant-postes ennemis et sur les convoies de ravitaillement. Cependant rien n'y fait, la guerre était perdu. De bénéfique dans de cette histoire il n'en ressortit qu'un accroissement de son pouvoir, et de sa renommé. Il retourna chez lui avec les grimoires qu'il avait volé aux mages ennemis lors de ses escarmouches.

Le Haut mage:
Lorsque la troisième guerre des Tel-Quessir éclata, Hypérion était devenue haut-mage. Il reprit le chemin des champs de bataille, avec cette fois comme ennemi son propre sang, clan Vyshaan. Comme il l'avait fait au siècle passé, c'est une stratégie d'escarmouche qui se révéla la plus payante. Mais ses attaques étaient très violentes, et firent par inquiéter un peu ses alliés, qui n'était pas prêt à sacrifier leurs valeurs.

La mort:
Durant le quatrième conflit, Hypérion ne prit pas part au combat, poursuivant ses études des grimoires qu'il amassait depuis deux siècles. Les Ilythiiris étaient allé trop loin. Une réponse des peuples unis allait arrivé bientôt. Et alors le clan Vyshaan n'aurait plus d'adversaire à sa taille. Le mage se préparait à survire à cette tempête là. Un concile de haut mage l'élut pour devenir le gardien séculaire des trésors d'Illfarn, il avait habilement manœuvré pour avoir se privilège. Durant dix années il s'acharnât à construire sa bibliothèque, son temple du savoir profane. La veille de l'annexion de sa patrie, Hypérion devint un baelnorn. Les sages l'ayant aidé dans son entreprise s'enlevèrent se souvenir de la tête. Et nul n'entendit plus parler de lui.

L'éternel repos:
Il avait fallut cinq guerres pour qu'une paix relative s'installe. Au cour des siècles qui suivirent, Hypérion constata avec tristesse le déclin de sa race. En secret et sous d'autre forme il fit de son mieux pour ralentir cette mouvance. Il aida ainsi à la construction des citées d'Arcorar, puis un demi siècle plus tard, d'Everska. Puis collabora avec les architectes Imaskari, qui lui donnèrent son nom. De cette dernière entreprise il reçu les connaissances nécessaires à la création de plusieurs domaines extraplanaires qu'il relia au bibliothèque qu'il fonda dans tout les royaumes.

Corkalia'ther
Depuis un demi siècle Hypérion se préparait à aller sur l'île des maitres dragons que des humains avait colonisé. Un tel héritage ne pouvait tomber entre des mains inexpérimenté. Mais le mur des Sharns avait retenu jusque là son attention.

Derrière l'avatar:

Citation:
Bientôt 10 ans de jeux de rôles pour moi, je remercie par ailleurs mon initiateur qui se reconnaîtra. Grand amateur de féerun, j'en lis les romans à m'en faire péter les yeux.^^ Je suis donc clairement fan de littérature fantastique, un univers que j'ai enrichi grâce à un formidable libraire de Tours.
A ce jour l'oeuvre qui m'a le plus marqué c'est La roue du temps de Robert Jordan, je la conseille grandement, plus de vingts tomes de bonheur.
Sur le même ton, je suis gn-iste depuis 3 ans, et titulaire d'une armure de cuir à faire envie à votre Pj.^^
Mon activité favorite, autre que ma ps3, c'est lire un bon petit roman tout fraichement acquit avec le bon petit son d'un album de nightwish ou rhapsody.
Lorsque je m'éloigne de Corkalia'ther c'est pour poursuivre mes études de mathématique en calcul scientique à Nantes.



Salutation ! Inauguration d’une nouvelle rubrique !

par Valdaria Balmi Reporter de la gazette de Gemmaline



Vous ne vous êtes jamais demandé qui se cache derrière un joueur, un maitre de jeu, un modérateur ou Pire ! un administrateur ! Et bien moi, si ! Nous nous côtoyons joyeusement sur ce forum et nous avons tous des envies, des aspirations pour nos personnages, des scénarios qu’on imagine pour des petits joueurs sous notre aile, ou encore pour la bonne marche technique du forum et son animation. Je prends ma plume (ou plutôt mon clavier) pour partir pour vous à la chasse d’un membre du forum afin de décortiquer sa démarche, sous forme d’une interview mi-rp, mi-réelle. Venez avec moi découvrir un peu plus concrètement qui se cache dans la loge d’honneur.
Et c’est Mlantrobic qui ouvre le bal pour ce numéro. Pourquoi lui ? Humm il me fallait un cobaye et il a été assez fou pour dire oui !

Citation:
Mlantrobic avance dans une grande allée arborée de part et d’autre d’un chemin en gravier. Un petit vent frais fait tintinnabuler les feuilles aux couleurs changeantes. L’automne pointe le bout de son nez depuis quelques temps et il presse le pas jusqu’à la modeste demeure qui lui fait face. Il monte les quelques marches qui le séparent d’une porte en bois, d’où serpente encore les feuilles d’un lierre grimpant. Le « toc-toc-toc » de sa main semble raisonner. La porte s’entrouvre et son regard tombe sur un magnifique hall qui l’accueil chaleureusement. La décoration est d’un camaïeu allant du rouge au brun, picoré de quelques touches argentées faisant pétiller les tapisseries murales. Une jeune femme vient à sa rencontre. Peut-être l’a-t-il déjà croisée, entraperçue ou même parlé à l’occasion, toujours est-il qu’elle lui sourit et l’invite à la suivre.
- Bienvenue au Manoir d’Argent, je suis heureuse de t’accueillir. Viens, suis-moi dans la bibliothèque, nous y serons mieux.
La rouquine est pieds nus et est habillée d’un chemisier blanc et d’un jean. Le jeune homme a un look relax également : T-shirt, jean et baskets. Vous traversez un petit couloir et au détour d’une porte Mlantrobic découvre le lieu de l’interview. Une chaleur parcours les traits de l’homme, témoignant ainsi de la présence d’un grand feu dans une cheminée imposante. Auprès de cette dernière deux chats noirs semblent aussi profiter de sa chaleur et lui jettent un œil curieux, avant de le refermer. Le parquet fait chanter vos pas à mesure que vous vous dirigez vers deux immenses fauteuils bruns/rouilles confortables. Autour, de grandes étagères semblent porter un nombre incalculable de livres jusqu'à l’infini. De toutes sortes, de toutes tailles et de tout âges.
- Vas y installe toi. Nous n’allons pas tarder à commencer.
Entre les fauteuils, une petite desserte présente tout un tas de collations, jus de fruits, sodas, il y a même une bouilloire fumante et des sachet de thés. Devant vous une table basse en fer forgé ou tu peux voir quelques amuse bouche sucré ou salé. Une fois accueilli, assis, et servi, Valdaria prend une inspiration et commence l’interview…

- Alors Mlantrobic, tu es sur gemmaline depuis ?
Il prend un air pensif cherchant dans ses souvenirs.

- J'ai inscrit mon premier personnage le 25 août 2010.
- Fais-nous un bref topo sur tes PJ, j’ai cru comprendre que l’un d’entre eux vient de passer niveau 4 ! Félicitation !
- C'est exact, Nelac, mon petit arnaqueur, dit le couteau suisse de Gemmaline, à son arrivée en tout cas, vient d'obtenir son quatrième niveau, après pas mal d'ennuis et avant d'autres encore. Pour mes autres persos, j'ai Snoutlingthrower, un hobgobelin qui voudrait devenir un peu la mascotte de l'île et aider les autres. Je pourrais ajouter que j'avais une brute, David, mais qu'il a fait une mauvaise rencontre avec la faux d'un maître en la matière et qu'il n'est plus là pour en parler.
- Oui nous passerons sous silence cette mésaventure, nos lecteurs pourront le retrouver dans les archives. Valdaria lui fait un clin d’œil entendu. Qu’est ce qui te plait chez tes perso ? Pourquoi cette façon de les jouer ?
- Leur atypisme, leur manière bien à eux de se faire remarquer, ou pas, en bien ou en mal. Je m'efforce de les jouer selon leur passé, ce qui est d'autant plus simple qu'ils sont proches de ma manière de penser. J'ai eu pas mal de problèmes avec David, du genre taper d'abord, taper ensuite, ce qui n'est pas vraiment ma philosophie...
- Hum, Valdaria prends bien notes de toutes les réponses d'un air pensif, puis relève les yeux vers Mlantrobic et continue. C’est sur que parfois faut se faire un peu violence pour aller à l’inverse de ça façon de penser, c’est ça le jeu de rôle. As-tu des projets pour tes perso, une évolution ? Un angle de vu pour la suite de leur aventure ?
- En premier lieu, les garder vivants ! Puis j’aimerais la célébrité pour Snout et la richesse pour Nelac. Valdaria chantonne « Amour, Gloire et beauté » avant de laisser continuer en souriant Mlantrobic qui se marre à moitié.
- Après j'aimerais surtout que Nelac arrête de se mettre dans des histoires où il finit par taper sur les morvants, ça ne lui va pas du tout.
- Tout un programme… Bon du coup tu as déjà un peu répondu à la question suivante, mais as-tu des frustrations par rapport à certaines choses que tu as faites ou non avec eux ?
- Comme je le disais, je regrette que Nelac soit toujours dans des histoires où il doit se retrouver à combattre, le pauvre est tellement frêle qu'il a déjà passé deux jours inconscients après un combat (merci Ardan).
Valdaria fini d’écrire la remarque le sourire aux lèvres, elle connait un peu les liens Ardan/Mlantro, et sait d'avance qu'il en sourira. Mlantrobic reprend alors Je regrette aussi de jouer seul la plupart du temps, ou uniquement avec des PNJs, surtout que mes personnages sont plutôt du genre social, la seule fois que j'ai joué en groupe avec d'autre PJs sur Gemmaline, étrangement, c'était avec David.

Valdaria prends un verre d’eau pour hydrater sa gorge, puis reprend l'interview.
- Bien nous avons évoqué un peu ton parcours en tant que PJ, on va passer à ta casquette de MJ. Qu’est ce qui t’a donné envie d’être MJ sur gemmaline ?
- L'ambiance sur le site et l'irc qui va avec était génial, et puis je savais qu'à l'époque, il y avait besoin de quelques MJs, comme j'étais disponible à ce moment-là, et que je suis MJ sur table, je me suis proposé.
La jeune femme acquiesce simplement avant de reprendre. Qu’est ce qui te motive dans cette fonction ?
- Les joueurs me motivent, quand je discute avec certains (je ne te citerais pas), et que je vois qu'ils attendent la suite avec impatience, ça fait plaisir, de même quand ils répondent extrêmement vite (malgré de nombreuses fautes), on sent qu'ils veulent la suite.
Valdaria lève un sourcils à son évocation d’un air interrogateur.
J'aimerais bien que tu développe, mais on va dire que ça n'est pas a propos. Passons...
-Tu es quel genre de MJ à ton avis ?
- Sadique, j'ai fini hier l'un des scénarios que je fais jouer ici, et ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les joueurs concernés. Je sais que je n'ai absolument aucun scrupule à tuer des personnages lorsque les joueurs font des conneries, et si je peux faire un coup tordu, je ne me gêne qu'assez rarement.

Valdaria se frotte les mains, et sourit malicieusement à Mlantrobic.
- Alors passons à la partie personnelle. Donc je vais te poser une vingtaines de questions, tu réponds du tac au tac ce qui te vient. Allez c’est parti…
- Le métier que tu ne pourrais pas faire ? Prof, pour ne pas avoir des élèves tel que moi.
- Tes T shirt plutôt col rond, ou col V ? Ca dépend de ce que je trouve dans l'armoire en me levant, j’ai un peu des deux.
- A part le RP dans quoi tu t’éclate ? Je passe essentiellement mon temps sur mon PC.
- Par qui aimerais-tu être accueilli après ta mort ? Il souri avant de répondre, Question hors de propos : je ne mourrais pas.
- Quel sport pratiques-tu ? Du hand, je suis gardien. Val’ s’exclame : ah super ça, encore un !
- Qu’est ce que tu pourrais manger tous les jours ? Des bonbons !
- La journée idéale pour toi ? Levé vers midi, ou le plus tard possible et squatter le PC. La réponse fait beaucoup sourire la rouquine, je pense que tu n’es pas le seul, je pourrais te citer au moins 3 personnes qui ferrait de même.
- Lumen ou Njini ? Étant donné que je ne connais pas ou peu Lumen, je ne lui ai jamais vraiment parlé, je vais dire Njini.
- Plutôt moule ou steack avec tes frites? Steack, réponds t-il sans aucune hésitation. A choisir, autant prendre quelque chose qui se mange.
- Qu’est ce que tu supporte pas chez toi ? Ma flemmardise ! Ce qui fait sourire Val’.
- Ton dernier geste galant pour une nana ? Je ne pourrais pas répondre à cette question. Faut déjà savoir ce que tu entends par « geste galant ». Le jeune femme fait un geste de la main, hum non, non, c’est une réponse qui me va, t’inquiéte.
- Tu fais quoi pour te défouler quand tu as les nerfs ? Ça dépendra de la raison de mon énervement, mais en général je m’isole et lis ou regarde un truc.
- Ton top 3 des jeux vidéo ? Hou la, je ne joue pas beaucoup aux jeux vidéo, mais si je devais en trouver, ça serait des vieux jeux, mais qui m’ont beaucoup passionné. Donc Age of Empire II, Crash Team Racing, Crash Bash, Jack and Dexter, Jack X, Tropico, et j'en oublie certainement beaucoup… Puis le MJ s’exclamme POKEMON ! Les premières versions, Valdaria ricane, oui la bleue la rouge, cristal and co, heureusement que j’avais dit trois, donc ça va j’en ai pour mon argent, rire !
- Si tu prends une glace 3 boules, quels parfums ? Chocolat noisette, Chocolat blanc et poire.
- Pour qu’elle raison tu aimerais être une nana ? J'aimerais pas.
- Ta citation favorite ? "Quand on est con, on est con" Brassens. Valdaria valide d’un "excellent choix !"
- Plutôt brune, blonde, rousse ? Je ne répondrais pas à cette question. A l’enquêtrice de rétorquer, et si je mets ambré à la place de rousse ? Non plus je ne bois pas.
- Comment tu te vois dans 10 ans ? Hou la soupir, aucune idée, je ne sais pas ce que je ferrais dans un an, alors dans dix, on va dire que dans l’idéal, ça serait dans un labo de recherche.
Valdaria fait une petite pause, regarde Mlantrobic et lui dit :

- Aller les deux plus dure. 3 mots pour te décrire physiquement ? Mlantro se regarde, hésite, Valdaria enchaine avec un grand, Pas de Jocker ! Il fini par répondre, banal, heu..., banal et banal… La rouquine sourit dubitative, Mouais c’est de la tricherie déguisée, mais j’accepte.
- Et donc 3 mots pour te décrire psychologiquement ? Sans hésitation cette fois il répond : Fou, Cinglé, Taré. Ha ha ha, jolis synonymes lui répond t-elle.

La jeune femme fini son verre d’eau et termine l’entrevue avec les impressions de son compère du jour. Alors tes impressions ? Ça va je n’ai pas trop été trop intrusive ?
- Non ça va, quelques questions m’ont bien fait rire, mais je m’attendais à pire venant de toi.
- Saleté ! M’enfin tu as raison, avec moi ça aurait pu être pire, on va dire que c’est mieux ainsi. Bon hé bien je te remercie beaucoup d’avoir jouer le jeu, j’espère que nos lecteurs prendront autant de plaisir que moi à te découvrir. Je peux te faire un bisou ? Dit-elle avec un grand sourire.
- Si tu veux. Et elle s’empresse de lui en faire un sur la joue !



Image

Par Dragriff Maitre de Jeu de Gemmaline


-Vous n’avez rien à faire d’autre de votre vie que de parcourir les longues règles de D&D3.5 ?
-Votre imagination débordante vous dégouline par les oreilles, et vous ne savez jamais comment en utiliser le trop plein qui vient tacher votre quotidien ?
-Vous aimeriez savoir ce que ça fait de jouer un perso lvl 3, pire vous aimeriez jouer une classe de prestige comme « Cavalier des Dragons » ?
-Vous en avez marre d’oublier à chaque fois sur quel monstre votre PJ est en train de taper et comment s’appelle vos PNJ ?
-Vous aimeriez lancer une ‘vraie’ boule de feu à 6D6 ?
-Vous aimeriez avoir une épée +1 ?
-Vous êtes capables d’écrire des posts de plus de 10 lignes sans fautes d’orthographes en moins d’une journée ?




Voici ce que je propose :

Un RP off, ouvert à toutes et tous selon les règles suivantes :

1-Fréquence des posts
Chaque joueur inscrit doit poster au moins une fois par jour, sinon son PJ est manœuvré par le MJ, et se retrouvera vite dans une situation critique, qui pourra conduire à la mort définitive si l’absence se fait trop sentir.

2-Qualité des posts
Les posts doivent rester de qualité, c'est-à-dire plus de dix lignes effectives. Avec un minimum de fautes d’orthographes, et un langage compréhensible. On évite les répétitions abusive des posts précédents et toutes formes de mauvaise foi dans l’écriture (je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire mais moi je vois)

3-Concision du scenario
Le scénario sera court, et donc bouclé en un minimum de jours (sept pour commencer), début, milieu et fin. Le MJ se débrouillera pour les combats et tout ça. Si ça marche, on essaiera sur de plus longues périodes.

4-rapidité d’évolution
Les PJs gagnent beaucoup d’XP par post et donc passent rapidement de niveaux. Une fois le scenario bouclé, le PJ choisi de participer ou non au prochain. (Environ un lvl par scenario). Vous pouvez donc imaginer prendre les classes de prestige les plus folles !

5-D’un point de vue pratique
Ce mode de RP est off, le PJ garde un de ses comptes PJ ou MJ et crée son nouveau PJ-Blitz. L’idéal est de faire un bandeau qu’on insert au début de chaque post.
Voici un exemple :
Image


N'hésitez pas à me contacter si vous voulez plus d'informations à ce sujet. J'espère que vous viendrez nombreux, le sourire aux lèvres, l'arme prête et l'imagination débordante de fantasy.



Par Silavène Tesouris PNJ Animatrice de Gemmaline


Dans un défilé où jamais le soleil ne porte ses rayons, s'élève une étrange tour, où nulle entrée est visible. La tour est grandement chargée de gargouilles, sculptures, arches sans fenêtres, d'une laideur immonde que seul les mains d'artisans fous auraient pu imaginer. Elle dégage une telle atrocité que bien des villageois tenaient les yeux baissés pour passer avec leur marchandises, et soufflait d'aise une fois que la tour était derrière eux. Malheureusement, récemment les personnes tenant d'emprunter ce chemin disparaissaient pour toujours. C'est alors qu'on fit appel à des aventuriers expérimentés pour aller voir ce qui se passait dans cette tour. Peut-être que le terrible dragon était revenu ? Ou pas!
Pour l'heure nos quatre aventuriers sont entrés dans une petite cabane jonchée de cadavres.
Quelle tragédie a eut lieu en cet endroit où rien ne semble porter une menace ?
Citation:
Une aventure dédiée aux meujeux de Gemmaline, réquérant grande expérience, un brin de stratégie intelligente, mais qui reste somme toute, un vrai scénario typique Donjon & Dragons. Pour cette rentrée, nous allons reprendre le fil de l'histoire, qui laissera sans nul doute des morts dans son sillage. Une aventure à lire, à critiquer et à s'amuser. Croisons les doigts pour nos meujeux !

,


1. Lumen (Ange du Destin) Inscription Ven 25 Avr, 2003 15:46
2. Tharivor Inscription Ven 20 Juil, 2007 13:39
3. Kipepeo (N'Jini Mchawi) Inscription Dim 29 Juil, 2007 23:12
4. Nivled Corrulus Inscription Lun 30 Juil, 2007 10:20
5. Amur Inscription Mer 27 Fév, 2008 19:46
6. Welby Poinhardi Inscription Dim 19 Oct, 2008 16:49
7. Clévarep Gaillosel Inscription Mer 22 Oct, 2008 13:49
8. Osborn (Bigonoud) Inscription Mer 18 Fév, 2009 20:14
9 Karaïl Inscription Sam 07 Mar, 2009 00:35
10 Locus Dersetet Inscription Mer 22 Avr, 2009 22:17
11 Ilyasviel Inscription Lun 01 Juin, 2009 14:04
12 Kate Inscription Mer 10 Juin, 2009 23:10
13 Ghabriel Demimauvais Inscription Ven 07 Aoû, 2009 01:58
14 Izual Rhenius Inscription Lun 10 Aoû, 2009 00:23
15 Elmett Bâtonrouge Inscription Lun 25 Jan, 2010 12:25
16 Droog Inscription Mar 02 Fév, 2010 13:07
17 gabishi Inscription Dim 18 Avr, 2010 12:41
18 Jaar Inscription Ven 30 Avr, 2010 10:55
19 Korgana Kazur Inscription Lun 10 Mai, 2010 21:44
20 Nelac Inscription Mer 25 Aoû, 2010 14:56



1. Les Modalités d'Inscription : Nous avons décidé de mettre au carré certains aspects de l'inscription des fiches joueurs, tentant d'éclaircir au maximum les modalités, les conditions, et les second personnages. En effet, étant plutôt cool de nature, il nous est reprochés d'une part de l'être trop, d'autre part injustes les uns envers les autres. Critiques tout à fait pertinentes, et nous avons donc décidé de nous mettre à l'oeuvre afin d'éviter un max de frustrations, et mettre un cadre bien défini.
2. Scénarios : Je pense lancer prochainement un concours d'écriture de scénarios. Ho ne faites pas la tête hein, un truc qui ne demandera pas trop de travail et qui pourrait être fun pour tout le monde. Un des petits trucs en plus qui fera la différence, c'est que c'est pas nous qui allons juger vos créations mais des VIP d'un autre forum, rplayiste dans la même catégorie et le même monde que nous. De même, sur leur forum, il y aura le même concours que nous, ici sur Gemmaline, allons juger pour eux. Nous somme pour l'heure en train d'affiner règles et modalités et surtout récompense pour les classés. Plus tard, après avoir essayé les scénarios classés, nous disposerons sur la page d’accueil du site, sur le sommaire, d'un onglet que je pense nommer Scénarios à la carte. Ceux qui seront d'accord de publier leur scénarios auront leur page spéciale où synopsis et lien vers un fichier pdf permettra aux MJ de venir s'inspirer ou tout simplement se servir pour jouer les scénarios gagnant dans leur parties. A suivre donc...

En attendant la prochaine édition, qui sera probablement pour Noël, je vous souhaite à tous bonnes et merveilleuses aventures ici ou ailleurs...

Votre N'Jini

_________________
Image
Un rêve sans étoiles est un rêve oublié
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron