Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Ven 19 Oct 2018, 19:28


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2012, 09:13 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Asbeth avait eu beaucoup de chance, mais il ne le savait pas encore. En sortant du charnier qu’était la demeure du jeune magicien, il rejoignit le cadavre de sa bien-aimée, afin de creuser une tombe pour elle. Une fois cela fait, il voulut partir pour la destination de sa vendetta : Gemmaline.
En passant à côté des cadavres des nains, il remarqua qu’ils portaient tous deux un brassard de force ornementé au style très remarquable. Il représentait deux serpents enroulés l’un avec l’autre, leur deux têtes se faisant face. Les langues des serpents servaient à mettre et à ôter les brassards. Il eut la bonne idée de les prendre avec lui. Idée qu’il aura maintes fois l’occasion de remercier. Son seul indice sur la nature de son ennemi en poche, il partit.


***

Son voyage à travers la contrée fut long et difficile. Il traversa zones de guerre et campagnes malades, la mort rôdant partout. Il vit aussi des zones de paix, mais malgré son envie de s’y arrêter, son désir de vengeance était trop fort. Il vit des soi-disant défenseurs du bien massacrer des populations sous le prétexte qu’elles étaient des suppôts du mal. Il vit des êtres maléfiques protéger des villageois par profit. Qui était bon ? Qui était mauvais ? Ces questions, nul ne peut y répondre, et encore moins Asbeth. Les conclusions qu’il en tira, lui seul les connaît.


***

Enfin, il arriva à un port, sur la côte des épées. La petite ville côtière s’appelait Mrun. Il se dirigea vers les zones d’embarquement, cherchant un navire prêt à le prendre. Les quais étaient relativement peu agités, seule une bande de baladins aux origines lointaines semblaient faire vivre l’endroit. Les premières maisons de Mrun étaient juste derrière Asbeth, formant comme une unique ruelle sinueuse avec une ou deux branches divergentes. Les murs en bois et en chaux semblaient avoir un âge respectable, même si les toits de tuiles étaient bien entretenus, sûrement pour résister à la pluie.
Devant lui, des pontons de bois permettaient d’accéder aux bateaux en partance et arrivés. Alors que l’elfe allait s’approcher de l’un deux pour s’adresser au capitaine qui supervisait le chargement de son navire, il fut accosté par un individu.
L’homme, un humain très racé, venant visiblement des mêmes contrés que la troupe de saltimbanques, était assez grand, à la peau d’un cuivré noisette et portaient ses cheveux noirs de jais longs, en catogan. Son léger manteau de soie gris recouvrait un assemblage de plaques de cuir durcies renforcées de pointes d'acier d'une demi-douzaine de centimètre, armure que l’on pouvait deviner lorsque la brise marine faisait voleter la veste. A la faveur d’un rayon de soleil se réfléchissant dessus, Asbeth put entrapercevoir les manches de deux petites armes dépasser de ses bottes.


« Messire ! Est-il possible que nous nous connaissions ? Je ne vous avais jamais vu jusqu’à présent, mais vous portez une chevalière… Intéressante. Comment vous l’êtes-vous procurée ? Vous seriez-vous déjà rendu en Mulhorande ? »


L’homme était inconnu à Asbeth, et il n’avait jamais entendu parlé de cette contrée, la Mulhorande. Et de quelle chevalière voulait-il parler ? Asbeth vit alors que l’homme regardait la bague que lui avait donnée le jeune mage. Sa gravure représentait un cimeterre ligoté. Le même symbole ornait la broche qui maintenait le manteau de l’homme.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2012, 16:12 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Juin 2012, 12:32
Messages: 11
PX:
Asbeth comprit que l'homme serait un adversaire de taille si il avait a l'affronter.Il décida alors de lui en dire peu mais de ne pas refusé de lui répondre ce qui pourrait créer une réaction potentiellement dangereuse de l’homme mais néanmoins il n'allait pas lui réveller toute sont histoire,il décida même d'arranger la réalité pour passer sous silence sa vendetta (en effet il ne connaissait rien de l'homme qui lui faisait face):

-Elle m’a été donné par un homme que j’ai sauvé de la maladie il y a 10 ans de cela. Répondit-il froidement à l’homme.

-Pourtant vous ressemblez plus à un guerrier qu’à un guérisseur mon cher ami .affirma l’homme avec une pointe d’ironie i

- je n’ai pas de temps à perdre avec un beau parleur, répondit Asbeth qui commençait sérieusement à s’aggacer de cet humain si arrogant. Dites moi se que vous voulez réellement qu’on en finisse !


L’homme sourit se qui eut le don d’énerver encore plus l’elfe qui sentit malgré lui ses mains pulsé de sa sombre magie. :twisted:

_________________
La Justice n'est qu'une forme de Vengeance!
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 21 Oct 2012, 09:53 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
L'homme se tendit face à l'agressivité de l'elfe. Asbeth vit que dans l'instant où il ferait un geste un peu trop agressif, les mains de l'homme fuseraient vers ses armes pour se défendre.

Cependant, il resta courtois et ne se démonta pas.


"Il y a dix ans, dites-vous?... Hmph. Bon. C'est que comme vous le voyez, je porte le même emblème. Il a une très forte signification pour nous autres, mulans. Votre ami que vous avez sauvé devait avoir un lien avec les miens, quel qu'il soit. Nous donnons généralement ces bagues à ceux qui nous ont rendus des services, ou qui nous aident de quelque manière. Je pensais en fait que vous étiez vous-même l'un d'entre eux, et que vous pourriez nous aider. Mais si cela ne vous intéresse pas, tant pis."


Quelques secondes passèrent, comme si le temps s'était figé. Puis l'homme reprit la parole, le son de sa voix était devenu aussi tranchant que l'acier, et son regard était dur. Asbeth se rendit compte que d'autres le regardaient de la même manière. Notamment tous les saltimbanques qui ne ressemblaient plus du tout à des saltimbanques, mais plutôt à des tueurs chevronnés ayant leurs armes cachées à portée de la main. Il n'aurait même pas le temps de tirer l'épée ou de déverser ses pouvoirs qu'il serait déjà percé de flèches et de couteaux.

"Par contre, je me demande comment se fait-il que vous ayez dans votre sac des marques Séthis, si vous êtes l'ami de l'un de nos ami."
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 21 Oct 2012, 14:35 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Juin 2012, 12:32
Messages: 11
PX:
Dès qu’il sentit la menace Asbeth focalisa son attention sur la recherche d’un moyen d’échapper à ce piège dans lequel il était tombé, si bien qu’il faillit ne pas entendre la dernière phrase de l’homme.
Lorsqu’il comprit que l’homme parlait des brassards que portait les assassins nain et qu’il semblait être en conflit avec leur porteur, un sourire dément s’étira sur le visage de l’elfe. Les indices venaient à lui d’eux même !
L’elfe changeât alors du tout au tout et passa du stade de guerrier agressif à celui de négociateur mielleux :

-Je pense que nous sommes partis sur de mauvaises bases et que nous ayons quelques intérêts communs finalement. Il se trouve que ces brassards sont les seuls indices que je possède pour retrouver les assassins de ma femme et vous ne sembler pas apprécier ceux qui portent cette marque, vous pourriez peut être me renseigner ?

Il guetta alors la réaction de son interlocuteur mais aussi celle de sa troupe qui semblait entendre la réaction de leur chef.

_________________
La Justice n'est qu'une forme de Vengeance!
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 11 Nov 2012, 12:03 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
L'homme semblait dubitatif, et il adressa un signe de tête à l'un des troubadours, celui qui semblait être le chef. A ce signe, tous les autres retournèrent à leurs activités alors que le nouvel arrivant les rejoignait. il n'était pas vêtu en troubadour, mais des mêmes habits que son premier interlocuteur. Si des massues de jonglage - inoffensives - étaient dans ses mains, c'était bien un cimeterre à deux mains qui dépassait de son dos.

Le premier homme se présenta :


"Bon, alors commençons par le commencement. Je me nomme Asslàn, je fais parti de la bande de troubadours que vous voyez là-bas. Nous nous rendons sur l'île de Gemmaline pour nous donner en spectacle, mais aussi pour pourchasser une bande de Séthis.

Les Séthis sont les adorateurs du Dieu Seth, un dieu cruel et maléfique donnant des enfants en sacrifices et œuvrant pour sa propre toute-puissance. Ses prêtres sont d'habiles menteurs et manipulateurs. Si ton histoire est vraie, alors c'est l'un d'eux qui a envoyé les assassins de ton épouse.

Nous les chassons pour accomplir notre mission et venger les nôtres, dont un village entier a été massacré par ces hommes. Nous sommes les Traqueurs d'Anhur, le Dieu de Foudre, dont nous portons le symbole - tout comme toi. Je vais te proposer un marché : nous t'emmenons sur Gemmaline où se trouverons sûrement les Séthis qui ont commandités le meurtre de ton épouse, et tu nous aide à les traquer et les trainer en justice, enfin en notre justice : la mort."


L'homme était direct, et affable. Par contre, il avait l'air constamment sur ses gardes, et il ne serait pas facile de le trahir. Son chef, lui, semblait beaucoup plus renfermé, et il était clair qu'il était un traqueur expérimenté. Il semblait sonder du regard l'âme même d'Asbeth, mais elle ne devait pas lui paraître adversaire puisqu'il laissa Asslàn parler. Il ne se présenta pas, par contre, mais attendait, son regard fiché dans celui d'Asbeth, la réponse à la proposition.

    :HRP: Bon voilà, désolé du temps que j'ai pris, et j'espère que la médecine se passe bien :D
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 11 Nov 2012, 17:31 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Juin 2012, 12:32
Messages: 11
PX:
Ce groupe de traqueur semblait bien armé et entrainé et maintenant qu’il y pensait l’elfe se rendit compte qu’il était parti seul à l’assaut d’un ennemi dont il ne savait rien. Toujours le sourire aux lèvres Asbeth répondit :

-J’accepte votre proposition mais je ne compte pas me satisfaire de leur mort je souhaite que ces immondices comprenne le sens du mot souffrance…

Puis en un instant il redevint plus froid que la glace et ses yeux étincelèrent d’une lueur menaçante et il ajouta :

-…en revanche si vous tenter quoi que se soit pour me piéger ou pour me barrer la route, je vous considérerais comme mes ennemis......et dans ce cas......

L’elfe ponctua son discourt en levant le bras à l’horizontal en direction d’une maison a une cinquantaine de mètre de là, devant laquelle se trouvait un stocke de tonneau et il relâcha sa magie.

:HRP: tentative d'explosage de toneau :evil:
oui sa va mais je vais devenir fou avant la fin

_________________
La Justice n'est qu'une forme de Vengeance!
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Sam 01 Déc 2012, 20:00 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Asslàn n'avait pas l'air très emballé par l'idée que l'un de leurs allié soit un tantinet soit peu psychopathe sur les bords. La torture appartenait plus aux serviteur de leur ennemi plutôt qu'à ceux d'Anhur. Mais son assentiment vint tout de même, d'un léger hochement de tête.

Cependant, la tentative de jouer les gros durs du sorcier elfe ne fut pas aussi impressionnant qu'il l'espérait. En effet si son trait partit jusqu'au tonneau visé, il ne fit que l'effleurer, faisant jaillir quelques échardes du bois touché, sans pour autant le détruire. Asslàn ne réagit même pas à la démonstration d'Asbeth, mais son chef eut un léger haussement de sourcil, avant de commencer à jongler avec ses massues pour repartir d'où il était venu.

Asslàn conduisit l'elfe jusqu'à un navire situé au ponton d'à côté. Il expliqua à Asbeth que leur première mission était de passer aussi inaperçus que possible. Pas de bagarres. Pas d'effusions. Pas de démonstration de magie ni de force. Et surtout, leur identité devait rester secrète. Aux yeux de tous, ils étaient une bande de saltimbanques aux origines exotiques, accompagné d'un prestidigitateur de talent. Le rôle d'Asbeth serait donc de jouer les effets pyrotechniques de la troupe. Mais aussi de rejoindre les groupes en mission d'espionnage. N'étant pas mulan, il attirerait moins l'attention que ceux-ci.

C'est ainsi que l'elfe se retrouva au milieu d'une bande de traqueurs-saltimbanques, dans les cales du navire. Aussi silencieux de jour que bruyants la nuit, la troupe partit en mer le matin suivant. Le jour, ils répétait quelques tours d'acrobaties ou de jonglage pendant que certains enchainaient les passes d'armes. Tous étaient gênés par le roulis et le tangage, et ils maugréaient dans leur coin que ce maudit voyage leur émoussait les sens. La nuit, ils fêtaient la proche fin de leur croisade, la vengeance de leurs parents et la joie du proche combat. Les chants et les boissons coulaient à flots et souvent des marins les rejoignaient.

Tout le voyage dura ainsi. Même quand leur navire essuya un bon grain, les Traqueurs ne se démontèrent pas. A part grommeler encore plus contre le "manque de stabilité de ce maudit rafiot'. Tant est si bien que quand la vigie annonça que Gemmaline était en vue, et que le chef de saltimbanques-traqueurs réunit ses hommes et ses fortunes pour payer et le voyage et les vivres, ils se retrouvèrent sans le sou.

Voilà qu'un matin, à l'aube, une troupe de saltimbanques ruinés et revanchards débarquèrent sur Gemmaline. Et Asbeth avec eux. Alors que la plupart des hommes partirent avec leur chef chercher un endroit pour se donner en spectacle et s'installer, Asslàn et un autre Traqueur prirent l'elfe à part. Ils allaient commencer leur mission d'espionnage. Après avoir reçu un petit parchemin avec les consignes, le trio se sépara.

Les indications étaient simples : chercher tout renseignement sur une communauté mulane sur l'île, et sur toute personne portant le symbole de Seth.

Asbeth se retrouvait donc seul sur un port se réveillant tout doucement. Quelques gardes surveillaient les allées et venus des dockers qui chargeaient et déchargeaient les rares navires arrivés il y a peu ou près au départ. Face à lui s'étendait une large avenue où quelques étals marchands commençaient à s'installer. A sa gauche, deux rues semblaient partir plus à l'est dans la ville.
Trois tavernes donnaient sur les docks. En face de l'elfe, une bâtisse ornée d'un panonceau ne laissant aucun doute quant à son allégeance : dédié à Sharess, la taverne en était-elle vraiment une, ou bien plutôt un lupanar? Plus à sa gauche, Asbeth voyait deux autres tavernes : l'une était clairement le lieu de détente des pêcheurs du coin, l'autre, dont l'enseigne figurait un dragon enlaçant une chope de bière semblait plus accueillante.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Danse, Mort et Mulhorande-Verso
MessageMessage posté...: Dim 27 Jan 2013, 19:43 
Apprenti aventurier
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Lun 04 Juin 2012, 12:32
Messages: 11
PX:
L'elfe pris le temps de ce calmer car il ne voulait pas se retrouver avec toute la garde de la ville sur le dos (bien qu'il considérait les humains seul comme faible ,il savait que plusieurs dizaine de garde le surpasserait sans trop de peine) et il pré sentait que si il voyait ne serait ce que l'ombre d'un Séthis, il lui faudrait toute sa maitrise de lui-même pour résister à la tentation de lui sauter à la gorge et de le vider de sont sang.

Il resta ainsi immobile pendant un long moment concentré sur lui même et lorsqu'il revint à lui il analysa la situation, les taverne lui semblait un bon endroit pour se renseigner.Il élimina d'office la taverne des pécheur,en effet un elfe guerrier attirerait trop l'attention parmi les pécheurs.
Il hésita une seconde entre les 2 autres avant de se rappelé la conduite des femme dans les taverne de sharess, elle tenterait de l'aguicher (ce qu'il avait déjà mal supporter alors même que sa femme était présente pour le calmer) et il ne voyait vraiment pas comment il parviendrait à se retenir de faire sauter la tête des épaule de la première uqbgpiq ( :HRP: insulte elfique du coup de poing sur le clavier) qui tenterait de lui faire trahir son serment de fidélité envers sa femme.

Il se décida donc pour la troisième taverne et s'y rendit en chantonnant une ode louant la force, la beauté et la grandeur d'une de ses préceptrices que lui et ses amis se plaisait à nommer "le prof de bio" ( :HRP: spéciale dédicace à Jo)

_________________
La Justice n'est qu'une forme de Vengeance!
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: