Heures au format UTC + 1 heure


Nous sommes le Lun 15 Oct 2018, 17:58


Règles du forum


Image


Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Sam 22 Sep 2012, 11:14 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Lorsque Droog ouvrit les yeux, il sentit comme une sensation étrange. Il avait comme l'impression d'être étranger à son propre corps. Tout d'abord, il se rendit compte que le vacarme dont il avait l'impression que sa tête était envahie était en fait la présence d'une termitière enfoncée dans la roche en dessous de lui. Mais comment pouvait-il la sentir? Bizarre autant qu'étrange. Ensuite, sa vue lui paraissait changée, quelque chose de très subtil, ce n'était ni une altération de la qualité de sa vue, ni un changement chromatique. C'était autre chose.

***


Et puis, où était-il? Ce n'était pas le paysage de l'île de Gemmaline qui s'étendait sous ses yeux. Il était perché en haut d'une montagne, face à un sommet dont l'apparence lui rappelait quelque chose. Comme s'il l'avait déjà vu, mais jamais depuis ce point là. Autour de lui le ciel s'étendait à perte de vue. En dessous, des formations rocheuses à la couleur rougeâtre, formant comme un agencement étrange, propre à se perdre, mais d'ici, on se rendait compte que c'était un symbole qui était tracé dans la roche, visible que depuis le ciel.

C'est alors qu'il comprit : il était devant le sommet du dragon Kirklyt Kyrkalt, et sous lui s'étendait le labyrinthe qui avait été le territoire des Vert-de-Gris. Sa tribu. Dont il était le
Kob-Kobi. Mais aussi le dernier survivant. Se tournant vers le sommet, il réalisa une chose étrange : le versant de la montagne qui lui faisait face était la copie conforme -ou plutôt était-ce la contraire- du pendentif qu'il avait autour du cou, en beaucoup plus grand.

Mais? Il ne sentait plus la cordelette au bout de laquelle pendait ce pendentif-là! Pourtant, la présence d'Uruborus était indéniable. Comment ce faisait-il? Il porta sa patte à son cou pour vérifier la présence de son pendentif quand il arrêta son geste. Il avait vu sa patte. Ce n'était plus la petite patte de kobold qu'il voyait tous les jours, mais une patte toute griffue de dragon. D'une très jolie couleur cuivrée. Comment cela se pouvait-il? Il se redressa, et réalisa alors ce qui clochait depuis le début : il était un dragon. D'une taille très raisonnable, certes, mais deux ailes lui sortait tout de même du dos, et sa mâchoire comme ses pattes étaient celles d'un véritable dragon. Il toucha enfin son cou pour vérifier que son pendentif était toujours là, et il le sentit, incrusté dans les écailles de son cou. A l'intérieur, un Uruborus qui paraissait tout fier de son maître. Droog le sortit du pendentif, et il passa quelque chose de superbe.

Uruborus se mit à flotter dans les airs, jusqu'à se placer au milieu du versant de la montagne, et une forme éthérée commença à se former autour le lui, grandissant encore et encore.
Face à Droog se trouvait Kirklyt Kyrkalt, le grand dragon de cuivre. Sa forme, sans consistance, était centrée sur le petit serpenteau. Une voix résonna alors dans l'esprit de l'ex-petit kobold.


"Fils. Je n'ai pas beaucoup de temps pour te parler. Lorsque ces sauvages sont venus, j'ai su que mon heure était arrivée, et j'ai placée un peu de mon énergie dans le petit serpent que tu appelle Uruborus. C'est grâce à cette énergie que je puis apparaître devant toi. J'ai toujours su que tu serais le futur de la tribu Vert-de-Gris.

Sache qu'un dragon sait qu'il va mourir un jour. Et je savait que ce jour signifierait la fin de la tribu Vert-de-Gris, mais je me suis prit d'affection pour vous autres, petits kobolds fiers et joyeux. Et j'ai fait en sorte d'assurer votre survie après ma mort.

Il y a très longtemps, alors que je venais à peine de m'installer dans ces montagnes, j'ai fait creuser un tunnel très profond sous les montagne par tes ancêtres. Une fois terminée, le tunnel a été muré afin de conserver son emplacement secret. Au bout des kilomètres de méandres et de culs-de-sacs que constitue cette galerie, se trouve le plus grand trésor pour la tribu des Vert-de-Gris, protégé par une barrière magique. Au cours des siècles passés, la galerie a été envahie par toute sorte de créatures, mais la chambre magique est restée inviolée. A l'intérieur de cette chambre se trouve une couvée secrète de kobolds de la tribu des Vert-de-Gris, restée sous le stade d’œuf par magie depuis des siècles. Leur éclosion devait avoir lieu au moment de ma mort.

Le moment est venu de les faire retourner à la surface. Les bassins de frais se remplissent, et ce seront bientôt deux cents kobolds qui pourront repeupler mon labyrinthe. Avec eux se trouve ma fierté : mon fils, une dragonnet de cuivre dont l’œuf a du éclore en même temps que tes congénères. La seule mission que je donne à ta tribu est de prendre soin de lui jusqu'à ce qu'il grandisse. Tu as du remarquer un... changement... Je crains qu'il ne sois éphémère.

Voilà ce qu je te demande, fils : va à la mine maudite. Juste à côté de l'entrée, il y a une pierre portant mon symbole, celui sur ton pendentif. Un simple contact avec lui ouvrira la galerie secrète. Une fois entré, ramène mon fils et ta tribu à la surface, et installe-les dans le fin fond de mon labyrinthe, à fin qu'ils y grandissent jusqu'à ton véritable retour.

Maintenant, mon Kob-Kobi, Droog, descendant de Kirklyt Kyrkalt, va, et prends garde. Le labyrinthe et la galerie se sont emplis de créatures indésirables, et de nombreux pièges et énigmes protègent la couvée des Vert-de-Gris."


    :HRP: Je fais comme si tu connaissais bien le chemin dans le labyrinthe, et qu'il y a un puits de mine maudit dont tu connais l'emplacement. Tu te réveille en dragon :
  • Plus d'équipement
  • VD au sol 12m, VD vol 30m (moyenne)
  • Morsure 1d6 (Principale)
  • 2 Griffes 1d4 (Secondaires)
  • Immunité à l'Acide, le Sommeil et la Paralysie
  • Pattes d'araignée
  • Perception aveugle (9m)
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Sam 22 Sep 2012, 22:34 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1648
PX: 21248
Droog avait mis quelques temps à réaliser ce qui lui était arrivé, mais il avait fini par l’intégrer : il était devenu ‘dragon’, son rêve, son rêve le plus cher, son graal, son idéal s’était réalisé. C’était tellement fort pour le petit kobold qu’il aurait toujours du mal à l’admettre, mais, la réalité était bien là pour lui rappeler : Droog était un Dragon !

Dans sa culture, cette transformation était un mythe, comme une direction plus qu’un but à atteindre. C’était un sommet qu’on regarde, qu’on envie, où l’on se projette mais qui reste comme à jamais teinté d’impossible. Comme un livre qui contiendrait tous les secrets de la vie mais dont on ne verrait jamais le bout tellement il y a de pages et que c’est écrit petit. Or, il y avait comme un hic : là, Droog avait atteint l’impossible, il était arrivé au sommet, il avait fini le grand livre de la vie : il connaissait la fin de l’histoire ! Et il découvrait minutes après minutes, au fur et à mesure des prises de consciences successives de son nouveau ‘corps’, qu’une fois un but atteint, on s’en découvre d’autre ! Qu’une fois un sommet atteint on découvrait derrière une chaîne de montagne, qu’une fois un livre fini il y avait encore toute une bibliothèque à se farcir. Que chaque réponse à une question en amènenait bien d’autres. Bref, que la vie peut être un émerveillement pour qui sait ouvrir les yeux au bon moment.

Une fois, de sa stupeur remis, Droog enregistra le message de son défunt Maître, et prit en considération la lourde tache qui allait lui revenir. Non seulement il était le ‘Kob-Kobi’ de la tribu, mais en plus il en était le dernier survivant. Autant dire que l’avenir de son clan était dans ses mains, enfin dans ses pattes, ou plutôt dans ses griffes. Les kobolds possède un grand sens du ‘clan’, et ne cherche pas forcement à se mettre en avant personnellement, juste servir la cause de l’ensemble : alors là, quoi de plus valorisant ? Et sans aucune prétention Droog endossa le rôle de ‘sauveur’, que son destin venait de lui confier. L’heure était grave. Mais le kobold était positif et motivé, sans sourciller il se dirigea vers l’entrée du labyrinthe de Kirklyt Kyrkalt, et chercha le symbole dont il était question dans le message. Puis, empli de la confiance d’un enfant pour son père il plaça son pendentif là où il le devait, certain que le ‘plan’ allait marcher.



Image



Quand il s’agit de Dragon, Monsieur, chez les kobolds ont ne pense pas Monsieur, on ne pense pas : on fonce.

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Dim 14 Oct 2012, 10:02 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Prêt à se lancer dans sa mission, Droog le désormais dragon s'élança dans les airs, son serpenteau revenu dans son pendentif. Il volait! Le monde lui paraissait nouveau, tout plein de vie et de joies. Il exultait.

Cependant, en survolant le labyrinthe de son défunt maître, il comprit ce que voulait dire Kirklyt Kyrkalt : une nouvelle faune avait envahi le territoire des Vert-de-Gris.

Autour du squelette gigantesque du dragon, une tribu d'hommes-lézards avait élue domicile. Certains, aussi grand que des ogres, semblaient garder les ossements comme autant de reliques sacrées. D'autres, plus nombreux, de taille commune, faisait vivre la tribu : ils construisaient des bâtiments autour, ce qui commençaient à former une enceinte, ou patrouillaient dans les alentours, certains même revenaient visiblement de la pêche. Enfin, une troisième sorte de reptiliens étaient visibles : de la taille d'un kobold, ils semblaient animer le ville. Quelques groupes revenaient de la chasse, d'autres semblaient s'occuper de la carcasse du dragon et d'en prendre soin. Un dernier groupe semblaient prêcher quelque sermon ou discours sur une estrade devant le corps de Kirklyt Kyrkalt. Ils devaient être des sortes de prêtres, mais Droog fut étonné de voir qu'au vu de leurs gestes, c'était le dragon de cuivre qu'ils vénéraient.

Toute la faune du labyrinthe n'avait pas l'air aussi organisée. Des prédateurs solitaires erraient dans les méandres. Le Kob-Kobi put apercevoir un ours monstrueux, mais aussi un ogre qui chassait une petite meute de chacals. A moins qu'il chassait
avec ses chacals. Une petite bande de pillards orques avaient élu domicile vers l'entrée du labyrinthe, qui devait leur servir de cachette pour mener des raids.

Pour sauver sa tribu, il devra donc aussi trouver un moyen pour qu'elle survive parmi tous ces nouveaux venus.

Lorsqu'il arriva à l'entrée de mine maudite, il se souvint des histoires qu'on lui racontait : le puits de mine serait, à en croire les légendes, peuplés de créatures difformes ou monstrueuses, empli de pièges infranchissables et mortels. On disait que des otyugh en sortaient pour manger les enfants kobolds qui n'étaient pas sages. Mais à l'odeur qui émanait de l'entrée, il y avait plus à parier que des troglodytes aient trouvés un moyen de s'y installer.

Le puits de mine était muré depuis longtemps, et face à Droog se trouvait un amas de roches grandes comme un orque d'où sortaient les étais qui servaient à soutenir la voûte. La mousse avait envahi tout cela mais, au milieu de la paroi rocheuse, un trou ovoïde dans la mousse faisait apparaître une pierre dans laquelle était grave le même symbole que celui du pendentif du Kob-Kobi. On aurait dit que la mousse avait été calcinée juste sur la pierre, comme si une magie inconnue avait révélée la pierre récemment. Lorsque l'ancien Kobold posa son pendentif sur la pierre, il entendit le frottement de la roche sur la roche, et le crissement du métal. A côté de lui, un pan de falaise pivotait avant de s'écarter. L'entrée secrète était là. La galerie s'enfonçait dans les profondeurs de la terre. De ce que Droog distinguait, la roche avait été creusée avec art, et un savant système d'entrecroisement de barres de cuivres maintenait le plafond et les murs. Aussitôt qu'il fut enté, la paroi se referma derrière lui, mais le cuivre se mit à luire d'une joli couleur turquoise, permettant au petit dragon de voir bien loin dans le tunnel.
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Mar 23 Oct 2012, 15:28 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1648
PX: 21248
En survolant le labyrinthe de sa tribu, Droog eut le cœur serré, de voir tous ces lieux familiers envahies par autan de monstres. Chacun semblait vouloir y faire sa vie, s’en s’occuper de savoir ni comprendre ce que représentait ces lieux. Et comble du sacrilège, des humanoïdes bestiaux, semblaient avoir récupérés les ossements du Maître. Ils ne l’avaient pas abimé, c’était déjà ça. Mais le Kob-Kobi était résolument décidé à reprendre possession des lieux, et donner une digne sépulture à Kirklyt Kyrkalt. Il s’approcha donc de l’entrée de l’ancienne mine, et suivi les instructions à la lettre.

Reconnaissant le symbole de la tribu, il y appliqua son médaillon, et contre toute attente la paroi s’était bien ouverte, laissant apparaître un tunnel qui au vu de la perfection du travail avait était creusé et aménagé par les siens. Il avança donc prudemment vers le centre de la terre. Il savait qu’il allait rencontrer des obstacles, des pièges, des monstres … mais peut lui importait, il voulait avant tout sauver les siens.

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Dim 28 Oct 2012, 11:40 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Courageux, le petit dragon s'avança dans le tunnel. On y voyait l'art de sa race : le tunnel était creusé à la perfection, faisant plus office de voie aménagée que de grotte obscure. Les lumières turquoise qui émanaient du cuivre donnaient une impression de majesté au tunnel.

Droog marcha pendant une bonne demi-heure dans ce conduit large dont il remarqua que les parois, toutes plaquées de ce cuivre luminescent, étaient gravées de fresques représentant l'origine de sa tribu, leur adoption par Kirklyt Kyrkalt et comment ils creusèrent son labyrinthe. Il semblait à Droog découvrir une sorte d'initiation réservée aux Kob-Kobis, un apprentissage de la tribu, de la nature profonde des Vert-de-Gris. Il découvrit que le véritable rôle du Kob-Kobi, outre de diriger la tribu, était justement de veiller sur ce conduit secret, et par là sur la portée secrète et le fils du Dragon. Après avoir découvert toute l'histoire de sa tribu, avoir comprit le tracé du labyinthe - qui n'était autre que le symbole de sa tribu en un style graphique unique. Il découvrit que ce même symbole était en fait le nom de Kirklyt Kyrkalt en une langue oubliée depuis des millénaires et que parlaient les tous premiers des dragons, et que seuls aujourd'hui connaissent les dieux. Il apprit que le seul mot de ce langage que connaissent aujourd'hui les dragons est leur nom.

Que de savoirs étaient compulsés en ce lieu! Toute la sagesse de tous les Kob-Kobis précédents y étaient renfermés. Bien des fresques étaient obscures au jeune ex-kobold. Des fresques qu'il aurait pu comprendre sous l'enseignement de son prédécesseur.

Enfin, il arriva au bout du tunnel. Il était fermé par une porte toute en cuivre poli et en bas-reliefs. Toujours le même symbole y était sculpté, mais pas uniquement. Une fresque représentant un kobold se transformant en dragon y était gravé. Au dessus une phrase en draconique :
"Kob-Kobis de tout temps, ici s'arrête ton chemin. Seul l'Un passera et son destin accomplira. Des Vert-de-Gris l'honneur recuivrera. Toi, l'Un n'arrête pas ici ton chemin. De tes ailes vole au présentoir et de ton souffle atteint le nom de notre maître." Sur le bas relief représentant le Koblod-Dragon, le chiffre 1 était gravé en draconique. Levant la tête, Droog vit que le tunnel faisait ici une cheminée vertical dans laquelle était sculptée un présentoir où il pourrait atterrir.

Pour l'instant, tout se passait pour le mieux, mais l'odeur infecte qu'il avait senti à l'entrée de la mine se faisait de plus en plus présente. Qu'est-ce que cela voulait dire?
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Dim 11 Nov 2012, 15:08 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1648
PX: 21248
Toujours aussi confiant Droog-le-Dragon, car c’est ainsi qu’il allait pouvoir se nommer, au moins le temps de cette ‘épreuve’, avançait dans le tunnel nauséabond. Chemin faisant, il cherchait à déterminer l’origine de cette odeur. Etant alchimiste de formation, et très curieux par nature, il faisait confiance à son expérience pour trouver la source de cette pestilentialité. Il se mit soudain à douter de l’existence du mot ‘pestilentialité ‘ dans le langage des alchimistes … Il faudrait qu’il regarde dans son dictionnaire. Mais pour l’heure il fallait agir et puiser dans toutes sa culture alchimique, ainsi il aurait peut être des indices sur ce qui l’attendait. Cadavres en décomposition ? Lac de souffre ? Poche de méthane ? Les mauvaises odeurs faisaient légions dans le monde !

Puis il fini par arriver à une porte avec une mystique inscription. Voyant le lieu, le perchoir, le chiffre ‘un’ en draconique, il se dit qu’il serait dommage d’avoir fait tout ce voyage pour ne pas tenter sa chance. Il s’envola donc vers le dit perchoir, et se mit en quête du nom de son défunt ‘Maître’. Bien sur ce pouvait être écrit en draconique, ou en langage codé, ou en toute forme d’expression des plus subtils, propre à la race des seigneurs. Aussi il ne mit aucune barrière à son imagination lors de cette recherche. De même il cherchait en haut en bas, à gauche à droite, en petit en gros … Bref, il cherchait la clef de son destin comme un loup affamé chercherait un agneau perdu dans la forêt.


Test d’alchimie pour déterminer l’odeur
Test de fouille et détection pour chercher le ‘nom du maître’ et tout autre indice sur l’ouverture du lieu

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Sam 01 Déc 2012, 20:21 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Alors que son odorat finit par distinguer deux odeurs distinctes dans le relent putride, Droog identifia immédiatement la nature de l'une d'entre elles : c'était l'odeur infecte qui caractérise si bien les troglodytes, cette race reptilienne sauvage et barbare. L'autre, par contre était étrange. Elle semblait d'origine minérale, comme une émanation gazeuse provenant d'un système utilisant des dérivées de minéraux souterrains. Cela ressemblait un peu à du souffre, mais pas vraiment. Une odeur résiduelle de cuivre flottait et troublait l'odorat du Dragon.

S'élevant dans la cheminée où était le perchoir, l'odeur des troglodytes se faisait plus faible. Arrivant sur le perchoir, Droog faisait face à une paroi de pierre qui semblait fine, et le simple contact du dragon contre celle-ci à la recherche d'un éventuel symbole la fit voler en éclats, qui tombèrent de l'autre côté. L'ouverture permit au Kob-Kobi de voir une salle immense, et magnifique. Des conduit de cuivre la traversaient quelques six mètres au dessus du sol, mais celui-ci était caché par un nuage gazeux d'une couleur brunâtre. Il semblait provenir d'un conduit de cuivre au niveau du sol, mais de là où était Droog, il était impossible de voir comment. La même odeur que celle que le Dragon n'arrivait pas à reconnaître emplit les narines de celui-ci.
Au milieu de la pièce, juste à la hauteur de Droog tournoyait une sphère translucide, entourant un symbole que le Kob-Kobi commençait à connaître : celui du dragon Kirklyt Kyrkalt...
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Lun 17 Déc 2012, 21:51 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1648
PX: 21248

Droog reconnu sans peine le sigle de sa tribu, et sans réfléchir lança son souffle acide sur ce dernier. C’était évidement symbolique, et il y mit toute la ferveur dont il était capable. Tel un jeune kobold soufflant sa première bougie, Droog mit tout son cœur à atteindre la sphère qui flottait devant lui.

Il était très excité à l’idée d’explorer ce labyrinthe, au delà du fait qu’il soit reconnu comme ‘le premier’, il était très reconnaissant de pouvoir entrer dans l’histoire de son peuple, il allait surement en découvrir le passé, et surement (du moins il ferait tout pour) l’aider à construire son avenir ! Que pouvait espérer de plus un jeune kobold plein d’espoir pour les siens ?

Une fois son souffle craché il décida d’attendre de voir ce qui allait se passer, scrutant de ses cinq sens tout ce qui l’entourait.



Droog aux aguets.

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Sam 05 Jan 2013, 12:04 
Aventurier experimenté
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Ven 07 Sep 2012, 22:40
Messages: 93
Le souffle du dragon atteignit sans peine l'emblème de la tribu, déclenchant des effets inattendus : une forte lumière cuivrée s'échappa de la sphère tournoyante, recouvrant Droog d'un surplus d'énergie et dissipant le nuage de gaz. Toute la paroi sur facilement dix mètres de haut pour huit de large se mit en branle, tremblant et s'agitant avant de s'enfoncer peu à peu dans le sol.

La pièce qui se découvrait était bien à l'image de ce que Droog avait entraperçu depuis son perchoir : une caverne immense, des tuyaux de cuivre en faisant le tour, éclairée par la sphère lumineuse au centre. Sur les murs, des niches de cuivre formaient comme autant de petit berceaux kobolds. Le nuage gazeux et l'odeur inconnue à Droog avaient disparu. Droog sentait que de nombreuses trames magiques traversaient la salle, mais ne put toutes les identifier, certaines dépassaient simplement on entendement, d'autres étaient inconnues, mais toutes lui paraissaient être des mesures de protection et de soin, et il sentait qu'elles ne pourraient rien lui faire, car elles avaient été crées pour ne pas affecter les descendants de Kirklyt Kyrkalt. Une des trames que le dragonnet reconnut semblait être un arrêt du temps autour de chaque cocon de cuivre. Etait-il dans la chambre secrète contenant la couvée secrète? Il n'avait pourtant pas traversé les kilomètres de tunnels que lui avait prédit le Grand Dragon de cuivre.

Un tunnel s'ouvrait au fond de la caverne, dans lequel s'enfonçait une pipeline de cuivre. Ce tunnel était empli du gaz étrange, et l'odeur des troglodytes s'y faisait très forte. Au milieu de la caverne, la sphère lumineuse affichait des symboles étranges, et Droog remarqua qu'une grande cheminée s'ouvrait au-dessus de cette même sphère, mais il était impossible de voir où elle allait car elle n'était pas éclairée, comme si un sort de ténèbres extrêmement puissant empêchait la lumière de la sphère d'éclairer quoi que ce soit à l'intérieur.

Que de mystère pour l'ancien kobold! Allait-il s'enfoncer dans le tunnel mystérieux? Ou essayer de découvrir l'utilité de cette caverne? Ou peut-être s'enfoncer dans les ténèbres de la cheminée?
Haut
  Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rêve de Dragon-Réalité cachée?
MessageMessage posté...: Dim 03 Fév 2013, 01:19 
Demi-Dieu
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Mar 02 Fév 2010, 12:07
Messages: 1648
PX: 21248
En voyant apparaître tous ces berceaux, et toute cette magie de protection de la petite enfance, Droog fronça un sourcil. Comment était-ce possible, que cette ‘couveuse’ soit disant cachée et protégée apparaisse déjà, alors qu’il n’avait qu’à peine commencé son aventure. Il suspecta un piège, une illusion, ou quelque chose de cet ordre là. Il était évident qu’il ne fallait pas toucher à la magie de protection avant d’être sure que tout aille bien dans cet environnement. Et là, il était évident que c’était loin d’être le cas.
Hésitant un peu il se décida a procéder par ordre de proximité. Il commença donc par examiner la sphère qui flottait devant lui, si elle semblait si ténébreuse, c’est surement qu’elle devait contenir quelque chose de négatif, alors autan allez voir ça de plus près. Son second objectif serait d’aller voir cette cheminée.
Pour la suite il aviserait, sachant que tout ça finirait surement par suivre le tuyau qui le conduirait vers l’odeur de troglodyte.



Tests de Detection/Fouille/Art de la magie sur la sphère
Puis si rien n’est envisageable, exploration de la cheminée : le dragonnet peut il y entrer ? et voler à l’aise dedans ?

_________________
Feuille Perso
L’Alchimie selon Droog (Tome 1)
L’Alchimie & la Castagne (Tome 2)
L’Art & l’Alchimie (Tome 3)
L’encyclopédie kobold
Haut
  Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à: